Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Thorgal – 41 – Mille yeux

Bienvenue

Thorgal – 41 – Mille yeux

Ce sujet a 253 réponses, 28 participants et a été mis à jour par Cat cat, il y a 2 semaines et 5 jours.

40 sujets de 121 à 160 (sur un total de 254)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    Ralf a écrit
    Bonjour Gachoba. Il y a un système bien plus simple : Amazon Espagne….. J’ai vérifié, ça existe et le livre y est proposé

    Désolé, je n’avais pas vu que c’était pour l’édition Leclerc. Autre solution ( que j’ai utilisée pour une autre édition Leclerc d’un Thorgal ) : Ebay. J’ai eu l’album pour 3 ou 4 Euros plus cher mais comme je n’avais pas envie de me taper la route jusqu’en France ( depuis la Belgique ) c’était un bon système. Et le prix de l’essence m’aurait coûter bien plus….. 

    Répondre | Lien | Citer
    Les couvertures nianniantes.

    Abeloth a écrit
    Jolie couverture mais je trouve qu’elle ressemble trop a celle de L’ermite de Skellingar. Même type de couleur, Thorgal en escalade, et le visage derrière.

    Désolé Abeloth. Je pense que j’ai loupé tous les messages de la page 2 ( ou je les ai oubliés…..A presque 59 ans, Alzheimer me guette   ). En tout cas, on est plusieurs à penser la même chose. C’est étonnant que les auteurs ( illu faite ensemble par Vignaux et Rosinski ? ) n’ont absolument pas relevé que leur visuel était une bonne copie d’une couverture précédente…. 

    Je profite de ce poste pour dire que même si je ne suis pas un fan de  » La Jeunesse de Thorgal  » ( j’ai arrêté au 5ème album ), je suis émerveillé par la qualité de TOUTES les couvertures de cette série. Elles sont superbes et très originales. Avec des illustrations vraiment accrocheuses. De mon point de vue, je ne retrouve pas du tout cela dans les dernières couvertures ( sauf pour la Selkie ) des Thorgal de la collection principale. Attention, je ne remets pas en cause le talent de Rosinski qui reste immense. Et c’est toujours un plaisir de découvrir une de ses nouvelles peintures. Mais les sujets représentés ne sont pas accrocheurs… OU pas surprenants. Thorgal, c’est l’univers de l’imagination.

    Alors les gars ( messages aux auteurs / Je sais que F. Vignaux passe de temps à autre sur le Forum ), avec tout le respect que j’ai pour votre talent, j’attends d’une couverture de Thorgal qu’elle soit imaginative et surprenante. Pas…. nianniante…. Ou certainement pas… redondante. 

    Pour ce nouvel album, ne me dites pas que la scène la plus accrocheuse pour figurer sur la couverture est Thorgal qui descend une paroi ( Et si c’est le cas….   eh bien les amis   ….    on va s’emmerder ferme pendant la lecture….. ).   Bonne journée à tous et à toutes. 

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Ralf a écrit
    Pour ce nouvel album, ne me dites pas que la scène la plus accrocheuse pour figurer sur la couverture est Thorgal qui descend une paroi

    Eh bien, Ralf-la-crapule, je ne peux pas répondre à tous tes doutes et je te laisserai juger l’album, mais de mon côté j’ai continué à fureter autour de cette scène et j’ai enfin trouvé la version définitive de la case du gadin, qui a tant fait parler.

    La voici ci-dessous en exclu mondiale. Vous saurez enfin, parmi les nombreux choix qui s’offraient aux auteurs, quel est celui qui a été retenu. Et en couleurs cette fois bien sûr.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal a foiré l’épreuve, la gardienne le gardien des clés balance son précieux sésame dans la flotte.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal 41 acheté.

    Ralf-La-Crapule a acheté l’album. J’avais dit que j’arrêtais Thorgal au tome 39 mais je vais encore lui donner une chance. Ma critique arrive…

    Répondre | Lien | Citer
    Critique sur Zoo le Mag

    Oh, je l’ai aussi trouvé à l’avance dans une librairie Club, c’est la première fois que ça m’arrive !   

    Je le lis ce soir… En attendant, voici une première critique de l’album publiée sur Zoo le Mag. Attention, légers spoilers, mais j’ai enlevé les plus gros, libre à vous d’aller les lire dans l’article.   

    Poursuite du cycle entamé il y a deux albums, cette aventure saupoudrée de mythologie scandinave et d’une pincée de SF répond aux canons de la série, sans avoir le souffle épique des grands albums de Thorgal. Le dessin est à la hauteur.

    Yann s’ingénie à multiplier les aventures dans l’esprit de Jean Van Hamme, créateur de la série avec Grzegorz Rosinski. Il s’en sort plutôt bien, cependant on a un peu de mal quand Boréale se met à expliquer la physique quantique à Jolan : elle était astrophysicienne, sur sa planète ! On sait bien que Van Hamme distillait parfois de la SF dans ses histoires, mais quand même… Dans cet épisode, Thorgal se fait aider par Mysla, une jeune femme un peu sorcière, plutôt attachante. Jolie, aussi.

    Au dessin, Fred Vignaux assure. Il a clairement intégré la grammaire graphique de Rosinski, qu’il s’agisse des personnages récurrents ou des seconds rôles qu’il crée lui-même, tel le Haersir, la brute tyrannique qu’affronte ici Thorgal. Le gouffre, avec ses zones d’ombre et de lumière, est très bien traité aussi. Les couleurs de Gaétan Georges sont à l’avenant.

    On peut se dire que la série aurait dû s’arrêter quand Van Hamme a déclaré forfait. Mais si on accepte le principe de la reprise, laissons de côté les « C’était mieux avant », et goûtons notre plaisir avec ces madeleines de Proust. Même si la recette n’est plus tout à fait la même…

    Et la dernière case donne un sens tout autre à l’histoire. Après ce cliffhanger, rendez-vous dans un an pour la suite de ce cycle !

    Source : Zoo le Mag

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre
    Il est là !

    Ben moi je l’ai pas, mais je vous en parle quand même ! A partir de maintenant je passe donc en mode mytho pour vous le commenter comme si j’y étais. Vous pouvez désormais retrouver en librairie le tome 41 des aventures de nos héros.

    L’album « Mille yeux », scénarisé par Yann, dessiné par Fred Vignaux et mis en couleurs par Gaétan Georges, place Thorgal, Jolan et Boréale en fort mauvaise posture, suite à la perte de leur navire.

    Mille yeux

    Trois versions différentes de l’album vous sont proposées, en trois formats et à des tarifs différents. La version classique du Lombard (à 12€95) côtoie une édition spéciale réservée aux magasins Leclerc, avec une couverture spécifique, un grand format et un cahier graphique (21€50, chez Leclerc exclusivement).

    Enfin, la somptueuse édition de luxe ravira les collectionneurs, avec ses finitions soignées, son grand format et ses pages graphiques exclusives (139€, au Lombard).

    Mille yeux

    Ces trois éditions vous seront présentées en détail d’ici peu sur Thorgal.com ! Bonne découverte, bonne lecture. Et attention, parce qu’à partir de maintenant, vous êtes fortement invités à vous exprimer et à débattre autour de l’album, donc tout ce qui se trouve après ce message est imprégné de spoilers. Vous voilà prévenus.

    Répondre | Lien | Citer

    Je l’ai lu et franchement je suis déçu, je me souviens plus vraiment du dessin des anciens tomes dessinés par Vignaux mais bon sang j’ai pas l’impression de voir du Thorgal. Et la colorisation par ordi… Alors que Rosinski s’était mis à la peinture c’était fabuleux. Je pense que je vais m’arrêter à ce tome ci 😔

    Répondre | Lien | Citer

    Magasin Slumberland Wavre  

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Chouette ! J’adore toujours autant les mises en places d’albums en magasin. Merci, n’hésitez pas à faire de même, où que vous l’aperceviez.

    Totom6892 a écrit
    je me souviens plus vraiment du dessin des anciens tomes dessinés par Vignaux mais bon sang j’ai pas l’impression de voir du Thorgal. Et la colorisation par ordi… Alors que Rosinski s’était mis à la peinture c’était fabuleux.

    Effectivement Thorgal est aujourd’hui entièrement réalisé avec des outils numériques. Les années peinture, et même les années Rosinski, sont derrière nous désormais ! Désolé que l’album ne t’ait pas plu visuellement.
    Puisque tu en parles, je veux bien que tu compares avec les tomes précédents et que tu nous dises ce qui peut expliquer ton ressenti.

    Pour ma part, je ne trouve pas que la réalisation numérique se voit particulièrement, il me semble que les auteurs maîtrisent bien leurs outils et savent donner aux albums un aspect proche du travail sur papier.

    Arnaldur a écrit
    le gardien des clés balance son précieux sésame dans la flotte.

    Je n’y avais jamais pensé ! Le couple est mythique, mais Madame vieillit mieux que Monsieur.

    Ralf a écrit
    J’avais dit que j’arrêtais Thorgal au tome 39 mais je vais encore lui donner une chance.

    Je pense qu’il faut arrêter sur un compte rond. Donc le tome 50 par exemple.

    Tjahzi a écrit
    Je le lis ce soir…

    Ralf a écrit
    Ma critique arrive…

    Balancez, balancez ! Vous l’emporterez pas dans l’trou !

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Effectivement Thorgal est aujourd’hui entièrement réalisé avec des outils numériques. Les années peinture, et même les années Rosinski, sont derrière nous désormais ! Désolé que l’album ne t’ait pas plu visuellement. Puisque tu en parles, je veux bien que tu compares avec les tomes précédents et que tu nous dises ce qui peut expliquer ton ressenti. Pour ma part, je ne trouve pas que la réalisation numérique se voit particulièrement, il me semble que les auteurs maîtrisent bien leurs outils et savent donner aux albums un aspect proche du travail sur papier.

    J’ai uniquement les 3 premiers recolorisés 😅 amis je trouve que les personnages ont une tête bien différente de quand Rosinski dessinait. Thorgal semble plus « jeune » ? Et au niveau du scénario j’ai été clairement moins pris dedans que le dernier qui renouait avec Slive etc.  Mais c’est marrant parce que pour tous les autres tomes d’après Rosinski le dessin m’avait pas autant gêné 🤔 Faut mtn que je m’attaque à la jeunesse à louve et à Kriss!

    *mais, et c’est mon père qui a la série complète

    **il achète encore les tomes à la sortie mais il en a au moins 5-6 de retard en lecture mdr

    Répondre | Lien | Citer
    Première lecture

    Après une première lecture de « Mille Yeux » , je sors avec un avis mitigé. Certains éléments s’améliorent d’un album à l’autre, d’autres pas… 

    Parmi les éléments positifs, on a droit cette fois à une histoire auto-conclusive, mais qui s’ouvre déjà sur la suivante à la dernière planche. Yann est un véritable feuilletoniste, dommage pour lui que l’hebdomadaire Tintin n’existe plus…

    On a aussi droit à des personnages intéressants, même si je trouve le méchant trop peu mis en évidence, et la gentille trop mignonne pour le rôle. De son côté, Boréale s’affirme, mais ses paroles sont maladroites. Le plus bizarre arrive quand elle raconte son métier antérieur à Jolan, c’est complètement hors de propos.

    Du côté des références aux dieux, ça se calme un peu, et les jurons ont définitivement disparu. Yann souhaite toujours nous en apprendre plus sur les Vikings, avec dès la première page un premier mot de vocabulaire expliqué, sans pourtant vraiment d’intérêt…

    Thorgal est encore présenté avec un caractère désagréable (sauf à la fin quand il a fumé), n’arrêtant pas de donner des ordres autour de lui. A un moment que vous connaissez déjà bien avec la chute de Thorgal, il demande à Mysla (la gentille) d’aller lui chercher une corde pour enfin sortir de son trou, et quand elle revient, il l’accuse d’avoir volé les cordes ! Un vrai bipolaire !

    Je disais au début « première lecture », mais j’ai relu 24 heures plus tard l’album en remettant les planches dans le bon ordre. J’entends par là qu’en plus du cliffhanger en fin d’album, Yann utilise la technique du soap opera qui consiste à entremêler les fils de l’intrigue, entre d’une part, la quête de Thorgal, et d’autre part l’attente de Jolan et Boréale, pour donner justement moins l’impression qu’on attend beaucoup dans cet album. 

    Le scénariste mélange également les séquences de l’histoire sous forme de flash-back, donc je me suis écrit mon propre plan avec les pages numérotées pour relire le récit dans l’ordre. C’est malheureusement révélateur d’une intrigue assez faible, où on retrouve finalement Thorgal, Jolan et Boréale dans un bateau, comme au début de l’histoire. Sauf Sven, ce personnage apparu mystérieusement au début de l’album, mais qui disparait tout aussi vite. Bizarre…

    Côté graphique, les couleurs sont assez tristes, mais c’est le lieu de l’action qui veut ça. Thorgal passe son temps sous terre, et Jolan sur une île en pleine tempête. Pas très folichon… Pas plus que les scènes qui pourraient être impressionnantes, comme par exemple l’arrivée dans le temple souterrain ou le bateau pris dans la tempête.

    J’ai encore en tête le jour où j’ai découvert les grandes cases dessinées par Fred Vignaux dans « La Montagne du temps » , là j’étais vraiment impressionné. Ici tout apparait trop serré dans ces petites cases qui ne donnent pas d’air aux scènes qui le mériteraient. L’effet donné par exemple en couverture de l’album ne se retrouve pas à l’intérieur du récit. Dommage…

    Il y a des moments où j’aurais voulu améliorer cet album, y mettre des annotations sur l’importance à accorder à certaines scènes, ou d’autres justement sans intérêt, et aussi corriger les dialogues et les incongruités du scénario, puis je me suis dit que ce n’était pas vraiment mon rôle de lecteur. Pourtant, j’en avais envie, c’est déjà ça.   

    • Ce sujet a été modifié le il y a 5 mois et 1 semaine par Tjahzi.
    Répondre | Lien | Citer
    Yann sait-il ecrire des dialogues….?

    J’en suis à la page 28 de ce tome 41 et ce n’est pas top. Avant d’ecrire une longue critique, j’ai juste envie de demander à Yann comment un pro de la BD peut encore rediger des dialogues qui sonnent aussi faux..  On dirait ceux d’un mauvais film de série B ou d’une mauvaise piece de théâtre. Yann, fais relire tes textes avant de les donner à ton dessinateur !! Dans ma longue critique, je donnerai de nombreux exemples de dialogues nian nian… Au moins, ils sont dans la continuité de la cover.  😂😂😂

    Répondre | Lien | Citer

    La librairie BDWeb offre un ex-libris à l’achat du tome 41.

    Répondre | Lien | Citer
    Concours FB du Lombard

    J’ai encore mieux, mais il ne faut pas traîner !   

    Le Lombard organise quotidiennement un concours Facebook pour gagner des albums. Aujourd’hui – et uniquement aujourd’hui – on peut gagner les 3 derniers albums de Thorgal ainsi qu’un ex-libris ! C’est ICI.

    À remporter aujourd’hui : les 3 derniers tomes de la série « Thorgal » (39, 40, 41) + un Ex Libris exclusif signé Fred Vignaux !

    Tentez votre chance ! Pour participer :

    • Être abonné à notre compte Le Lombard
    • Taguer min. 1 ami(e) en commentaire

    Source : FB du Lombard

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Merci pour les infos, et j’ajoute que c’est dans une librairie BDWeb, si je ne me trompe pas, qu’aura lieu l’expo Vignaux / Xavier en décembre, Tjahzi nous en a parlé dans le sujet consacré à Fred Vignaux ICI.

    Totom6892 a écrit
    Faut mtn que je m’attaque à la jeunesse à louve et à Kriss!

    Je te conseille d’attaquer avec Kriss ! Et là, il y a de la variété, avec 3 dessinateurs, 3 scénaristes et 4 coloristes au fil de la série.

    Tjahzi a écrit
    Après une première lecture de « Mille yeux »

    Allons-y !

    Tjahzi a écrit
    Thorgal est encore présenté avec un caractère désagréable (sauf à la fin quand il a fumé), n’arrêtant pas de donner des ordres autour de lui. A un moment que vous connaissez déjà bien avec la chute de Thorgal, il demande à Mysla (la gentille) d’aller lui chercher une corde pour enfin sortir de son trou, et quand elle revient, il l’accuse d’avoir volé les cordes ! Un vrai bipolaire !

    Ah mince.

    Alors déjà tu m’intrigues avec ton histoire de Marie-Jeanne, j’imagine notre Thorgal avec un gros sandwich au coin des lèvres, et le look John Lennon, c’est amusant.
    Ça m’a aussi donné envie de feuilleter les premières pages de l’album (en numérique) et je me suis arrêté à la page 12, quand Thorgal provoque les gens d’armes et qu’il se fait assommer avec un caillou. Une scène fort cocasse, un peu gag. Il a effectivement un côté énervé, provocateur, limite inconscient. Ça m’a rappelé la scène quasi-identique de « La Selkie » quand il a provoqué les bas-du-front qui massacraient les phoques et qu’il s’est fait tabasser (alors qu’une minute avant il conseillait à Jolan de faire dans le velours face aux neuneus du Nord).

    Bon c’est vrai qu’il fait un peu le benêt dans cette scène. C’est à la fois gag et terrible, avec des corps d’enfants pendus. Je ne sais pas trop quoi en penser. Yann voit peut-être en lui un misanthrope absolu, plus du tout capable de communiquer avec ses semblables. A fleur de peau, avec une haine immédiate. Là il a besoin d’aide pour sauver Jolan et la fille, mais il fait en sorte, sciemment, de se jeter dans les embrouilles. Quitte à perdre son fils et son amie… on est presque dans un problème de santé mentale. Il perd le fil.
    Je ne sais pas si j’ai saisi l’idée. Si c’est bien ça, ça pourrait le mener à des problèmes plus graves encore (sauf s’il se met à la Marie-Jeanne).

    Tjahzi a écrit
    Côté graphique, les couleurs sont assez tristes, mais c’est le lieu de l’action qui veut ça. Thorgal passe son temps sous terre, et Jolan sur une île en pleine tempête. Pas très folichon… Pas plus que les scènes qui pourraient être impressionnantes, comme par exemple l’arrivée dans le temple souterrain ou le bateau pris dans la tempête. J’ai encore en tête le jour où j’ai découvert les grandes cases dessinées par Fred Vignaux dans « La montagne du temps » , là j’étais vraiment impressionné. Ici tout apparait trop serré dans ces petites cases qui ne donnent pas d’air aux scènes qui le mériteraient. L’effet donné par exemple en couverture de l’album ne se retrouve pas à l’intérieur du récit. Dommage…

    Au passage, j’ai observé globalement dans l’album les dessins et les couleurs dont parlait aussi Totom. Je les ai comparés aussi aux tomes 37 et 38 que j’avais sous la main (il faut toujours avoir un Thorgal sous la main).

    Globalement, les dessins de ce tome me semblent être effectués avec un trait plus fin, plus griffé. Le visage de Thorgal m’a semblé assez différent de celui des tomes que j’ai cités. Une évolution.
    Les couleurs sont effectivement moins marquées, avec moins de contraste et de variété.
    Je crois que c’est un ensemble de choix artistiques, qui se voit bien si on enchaîne les albums.

    Ralf a écrit
    J’en suis à la page 28 de ce tome 41 et ce n’est pas top. Avant d’ecrire une longue critique

    Aïe aïe aïe, Ralf, tu fais carrément des teasings de tes critiques maintenant !  

    Et ça s’annonce sulfureux !  

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit
    sauf à la fin quand il a fumé

    Inutile de demander quoi !

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Purée Arnaldur tu connais toutes les adresses.

    Répondre | Lien | Citer

    Lu et moyennement apprécié : j’ai aimé le fait de ne plus s’encombrer à durée indéterminée des personnages secondaires, de boucler l’histoire en un tome, de démarrer tout de suite l’action sans prendre plusieurs pages d’introduction.

    Je n’ai pas aimé le fait de ne guère évoluer dans l’histoire (je rappelle qu’Aaricia est ensorcelée depuis 3 tomes), de perdre à chaque fois du temps et de la dynamique avec l’explication d’une légende, de considérer Thorgal comme un héros sans cervelle et surtout de persister avec des dialogues inappropriés à cette série, ce qui enlève toute crédibilité à l’histoire.

    Répondre | Lien | Citer
    Bientôt mon projet de couverture pour le tome 41

    Je continue dans le teasing…..

    J’ai pas mal critiqué la couverture banale ( ennuyeuse…. ) de ce tome 41. Comme vous pourriez dire ( avec raison ) que c’est facile de critiquer quand on n’est pas le scénariste ou le dessinateur de Thorgal, je vous donne rendez-vous lundi ou mardi, sur ce Forum ( et ce sujet.), pour vous montrer ce que moi j’aurais imaginé comme cover pour Mille Yeux.

    Et ce sera à votre tour de me critiquer favorablement ou defavorablement. Bon dimanche ! ( je retourne a mes crayons et mes feutres…..) 

    Répondre | Lien | Citer

    Ah ça c’est du teasing Ralf !!

    Et en plus, on va avoir le compte-rendu de la croisière s’amuse avec Olivier, que de suspense !!

    Première lecture aussi pour moi, mitigée également, plutôt médusée même en ce qui concerne les 15 dernières pages…alors je vais relire l’album car j’étais peut-être un peu fatiguée hier soir…

    Et puis moi j’en étais restée à la Thorgoule pour l’état de Thorgal 😉

     

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Ça tease en tous sens, le suspense va désormais venir tout autant du lectorat que des bouquins !  

    Moi ça me plaît alors je compte sur vous.

    Je compte aussi sur vous pour déposer votre avis dans l’Althing ICI, comme toujours et comme l’a fait le camarade Arnusse, afin de partager aussi vos ressentis dans ce second espace d’expression.

    Répondre | Lien | Citer

    Globalement, on a droit à un tome passable. Divertissant certes, mais assez banal. Je trouve que le format narratif choisi par Yann ne correspond pas l’identité narrative de Thorgal.

    Niveau graphismes, c’est assez sombre. Aucune planche n’est saisissante.

    Vite lu, vite oublié.

    Quelle déchéance pour cette série autrefois si brillante.

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit
    Thorgal est encore présenté avec un caractère désagréable (sauf à la fin quand il a fumé)

    Je n’achèterai pas l’album, mais je viens vous lire et si vous saviez à quel point cette phrase est pour moi le comble. 

    J’ai lu les pages au format numérique. Le scénario ne me donne pas envie de lire la suite. Le dessin est chouette, je ne reconnais pas Thorgal, MAIS sur certaine case il a l’air moins rustaud, moins « désagréable » justement. 

    Thorgal-BD a écrit
    Pour ma part, je ne trouve pas que la réalisation numérique se voit particulièrement, il me semble que les auteurs maîtrisent bien leurs outils et savent donner aux albums un aspect proche du travail sur papier.

    oui et non. J’ai du mal à répondre autre chose.  Je trouve le geste très maitrisé certes, mais le numérique ça se voit quand même c’est comme ça.  Le coup de crayon est rapide, mais il y a des efforts de fait sur des images un peu plus contemplatives, des planches avec plus de détails. Dans l’album précédent tout avait l’air d’être dessiné en 3 coups de crayons, c’est chouette mais un peu frustrant dans une BD. P11, la case avec les pendus est pas mal de ce point de vue, je l’aurais mise en moitié de page, avec une belle ambiance un peu pesante. C’est une belle image, accompagné de cases silencieuses où Thorgal sort péniblement de l’eau.

    Avec ces quelques pages, je me dis que c’est peut-être le scénario qui handicape le dessin.  

    et je reprendrais les propos de Tjahzi pour illustrer mon propos :

    Tjahzi a écrit

    J’ai encore en tête le jour où j’ai découvert les grandes cases dessinées par Fred Vignaux dans « La Montagne du temps » , là j’étais vraiment impressionné. Ici tout apparait trop serré dans ces petites cases qui ne donnent pas d’air aux scènes qui le mériteraient. L’effet donné par exemple en couverture de l’album ne se retrouve pas à l’intérieur du récit. Dommage…

     

    Répondre | Lien | Citer

    Arnusse a écrit
    (je rappelle qu’Aaricia est ensorcelée depuis 3 tomes),

    hein quoi ? Mais non. Ah oui.

    Répondre | Lien | Citer
    L'homme qui murmaurait à l'oreille des corbeaux

    Effectivement, Yann aime bien ouvrir des portes, ça crée du suspense : Aaricia est-elle toujours endormie ? Darek et Lehla reviendront-il ? Où sont la petite Ava et son frère ? Qui c’était déjà , Sven, qui meurt au début de l’album? Ah oui la roche, elle était où ? Ah oui, il y a Aniel qui mijote quelque chose…et Kriss elle est où déjà? Louve aura t’elle dans le prochain album la même poussée de croissance que son frère, qui semble par moment avoir le même âge que son père? Les cheveux d’Alinoé seront-ils gris ou bleu-gris dans sa version recolorisée (ah non, ça, Yann n’y est pour rien!)

    Par contre là où il n’y a pas de suspense, c’est pour le couple Jolan-Boréale, on l’a vu venir de loin. D’ailleurs, bien avant le premier bisous très attendu qui arrive à la fin de l’album (très jolie case d’ailleurs), Thorgal parle de la « compagne » de son fils, Boréale parle de mariage (« c’est peut-être ton père que je devrais épouser »)…ah ces jeunes !

    Je plaisante, mais j’ai bien aimé, justement, qu’on parle un peu sentiments dans cet album, qu’il y ait moins de combats.

    En revanche, je partage l’avis de Tjahzi sur le découpage de l’intrigue, pour une histoire somme toute pas très passionnante, qui tient dans un mouchoir de poche en fait. Cela m’a davantage agacé que donné le plaisir du suspense, car il y a trop d’incohérences qui perturbent la lecture. Dommage car je trouve l’intro bien réussie, avec le petit texte qui va bien sur la légende des corbeaux d’Odin.

    Mais si on enlève les pages consacrées à la légende de Skaedi, justement, Thorgal achève sa mission bien trop facilement, aidé on ne sait pas trop pourquoi ni comment par la sympathique Mysla. Ensuite il doit trouver un bateau pour aller chercher Jolan et Boréale, qui n’attendent pas tranquillement sur l’île aux fulmars (on en apprend des mots encore grâce à Thorgal, bande d’ignares que nous sommes)

    Lorsqu’il voit la fameuse roche, Thorgal s’écrit « Les mille yeux de Skaedi », mais lorsque 2 pages après, Mysla lui demande s’il en connait la légende, ah ben non. Il en avait juste entendu parlé, on sait pas où ni comment. D’ailleurs, la seule indication qu’il a eu du méchant chef du village pour sa « quête » : « va me chercher une certaine roche » Vas-y mon coco débrouille toi avec ça. En fait, il semblerait qu’il y ait des dialogues en off.

    J’ai bien aimé ce personnage secondaire de Mysla, que j’ai trouvé très réussi avec son petit tic de langage et son histoire particulière, mais qui meurt bien trop vite à mon goût, dans l’indifférence alors qu’il y a un super guérisseur juste à côté (un certain Jolan), trop concentré à ne pas guérir son amoureuse Boréale.

    Mais c’est un détail, car maintenant, il parle aux animaux. Oui oui Jolan ne sait plus guérir, il préfère piquer le don de sa sœur et il parle aux corbeaux et aux raies qui sauvent les êtres humains (c’est bien connu), lorsque les dauphins ne sont plus disponibles. Le problème c’est que les animaux sont jaloux de son amour pour Boréale, alors après les avoir sauvés (ils ont eu la bonne idée de ne pas attendre Thorgal en construisant un radeau bien pourri pour retrouver la terre ferme…ah ces jeunes !), la raie donne un coup de queue empoisonnée à Boréale. Et là, c’est le drame. Dommage que Jolan ne sache plus guérir, ça nous aurait évité toute cette histoire somme toute assez ubuesque. Heureusement, Mysla agonisante a raconté à Thorgal comment faire pour guérir la blessure de Boréale, sur le chemin (encore des dialogues en off !). Et puis surtout, Jolan a une petite discussion d’homme à homme avec un corbeau, justement. Il lui  dit que ce n’est pas bien d’être jaloux, alors le corbeau s’en va et Boréale est sauvée ! Nous voilà tous rassurés pour cette belle histoire d’amour.

    Vous comprenez pourquoi j’étais un peu médusée par la fin.

    En ce qui concerne Thorgal, effectivement, il ne s’arrange pas avec l’âge dirons-nous. Il est effectivement blasé, pas très sympathique, crie beaucoup, invective les dieux à tout bout de champs. Mais il connait des mots savants, et il est toujours aussi fort.

    Bref, il ressemble à Thorgal, avec un gros nez, mais il n’en a plus le caractère calme, posé, plein de bon sens et d’ingéniosité.

    Ça picote un peu lorsqu’il rembarre la vieille guérisseuse, certes incompétente mais toute gentille « Pousse-toi, charlatan ! »…on l’a connu plus aimable.

    Désolée pour le roman fleuve, mais voilà à peu près ce que j’ai retenu de mes 2 lectures de cet album !

    • Ce sujet a été modifié le il y a 5 mois par Floriane07.
    Répondre | Lien | Citer
    Projet couverture Tome 41 – Mille yeux

    Voici mon projet ( en noir et blanc ) de couverture pour le tome 41  »  Mille Yeux « . J’aurais bien aimé vous le soumettre en couleur mais ca prend du temps et ce sera pour bientôt. En attendant voici le lay-out qui vous donnera déjà une bonne idée de ce que j’avais en tête après lecture de ce nouvel épisode. J’ai exploité le thème des serpents qui est présent tout au long de l’histoire. Et pour une couverture, c’est toujours très accrocheur. Il y à 2 ou 3 autres possibilités d’illustration pour s’éloigner de la cover originale. Et revenir vers quelque chose de plus dynamique au niveau suspens. Si vous aussi vous avez une chouette idée de cover pour cet album 41, partagez-là sur le forum. Et qui sait, je dessinerai peut-être la plus intéressante. Bonne fin de journée.

    Répondre | Lien | Citer

    Bien vu, les serpents sont le principal élément de tension dans cette histoire !

    Côté animaux, on pourrait aussi voir Jolan avec sa raie ou son corbeau.   

    Répondre | Lien | Citer

    Ah oui avec la méchante raie jalouse   

     

    Chapeau Ralf, beau boulot!

    Répondre | Lien | Citer

    Eh, bien inspiré ce lay-out !    Mais je n’inclinerais pas le plan, ça donne l’impression que Thorgal va glisser en bas.

    Répondre | Lien | Citer
    Catalogue Leclerc

    La sortie de l’édition spéciale du tome 41 chez Leclerc est accompagnée d’un entretien avec les auteurs de « Mille Yeux » publié dans le catalogue du magasin :

    Petit zoom sur l’interview :

    Source : Catalogue Leclerc

    Répondre | Lien | Citer

    Merci  pour cet entretien, j’espère que Fred est rentré sain et sauf de la croisière dont on n’a pas de nouvelles  

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit
    Mais je n’inclinerais pas le plan, ça donne l’impression que Thorgal va glisser en bas.

    Merci mais en fait ca dynamise le plan. 

    Répondre | Lien | Citer

    Floriane07 a écrit
    Chapeau Ralf, beau boulot!

    Merci Floriane. Je ne suis pas totalement satisfait du visuel. Je travaille encore dessus pour l’optimaliser. J’ai envie d’améliorer l’attitude de Thorgal. Pour les serpents, c’est exactement ce que je voulais.Ensuite, je ferai la mise en couleur avec l’aide de ma tablette graphique.

    Répondre | Lien | Citer
    Croquis projet couverture

    Je partage avec vous mes croquis. C’est amusant car en définitif réaliser ce projet de fausse couverture pour le tome 41 me donne plus de plaisir que de l’avoir lu…. Tout n’est donc pas perdu pour mes 13 Euros….      

    • Ce sujet a été modifié le il y a 5 mois par Ralf.
    Répondre | Lien | Citer

    très sympas cette couv et ces croquis ! Le plan incliné dynamise la scène en effet, après, c’est pas faux, ça penche beaucoup. 

     

    Floriane07 a écrit
    « c’est peut-être ton père que je devrais épouser »

    Dallas des fjords ça suffit on a dit.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 5 mois par Hirondl.
    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Ce n’est pas une rafale, c’est une ralfale.

    Super dessin, qui effectivement est un poil penché. Les serpents sont très beaux et l’ensemble est dynamique et attractif.

    Pour ma part, sur les trois couvertures « officielles », ma préférée est celle de l’édition Leclerc.

    Et merci à toi, Floriane07, d’avoir partagé tes ressentis. Je n’ai pas bien saisi les histoires d’animaux, mais on sent que tu t’es investie dans cette lecture.

    J’en profite pour vous relancer comme pour l’album précédent : je vous propose de me dire quelle scène et quelle phrase extraites de l’album vous sembleraient idéales pour illustrer la fiche album officielle sur Thorgal.com. Je profite de la fraîcheur de la lecture !

    Répondre | Lien | Citer
    Bande-annonce en Pologne

    Vu sur Świat Thorgala – Thorgal’s World : la bande-annonce de l’album par l’éditeur polonais Egmont.

    Toujours rien du côté du Lombard…   

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    J’en profite pour vous relancer comme pour l’album précédent : je vous propose de me dire quelle scène et quelle phrase extraites de l’album vous sembleraient idéales pour illustrer la fiche album officielle sur Thorgal.com.

    Le choix est évident !

    (Je charrie, je n’ai pas encore lu l’album.)

     

    • Ce sujet a été modifié le il y a 5 mois par Arnaldur.
    Répondre | Lien | Citer

    ah mais c’est pour ça que les pages sont pas dans l’ordre, pour faire croire que c’est plus sofistiké…

    c’est bien une histoire en un tome, c’est bien des cases sans blabla et quelques retours aux bases

    c’est pas bien une Astérix dès la 2ème bulle, le blabla quantique spatial et les animaux amoureux et les mauvais nageurs, euh.. je sais plus, j’ai déjà oublié

    bref, c’était pas si mal car ça pouvait pas être pire que le tome d’avant

    edit :

    Niveau dessin c’est troublant le rajeunissement de Thorgal même si je ne suis aussi farouche sur les âges que certain(e)s
    le style à la palette marche bien, des fois… mais contrairement à notre webmenestrel je trouve la couv Leclerc ratée, une impression de flou, de dessin pas fini…. j’ai les 2 versions sous les yeux (je parle pas du TT) et même si la classique est un peu trop classique LE DESSIN EST BEAU, mais la leclerc je vois pas trop….

    • Ce sujet a été modifié le il y a 5 mois par nineinchrem.
40 sujets de 121 à 160 (sur un total de 254)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2024