Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

La malédiction d'Odin

Collection - Jeu vidéo

Attendu avec impatience par les fans de Thorgal, le jeu vidéo « La malédiction d’Odin » fut la première adaptation hors BD des aventures du viking balafré — en attendant les éventuels dessins animés ou films qui sont en projet depuis des années.

Le jeu proposait un scénario original, avec une aventure mettant en scène de nombreux personnages mythiques de la série. Il s’agissait d’un jeu d’aventure, avec de nombreux dialogues, des phases d’exploration, des mini-jeux d’adresse ou de réflexion.

Impliqué dans la direction artistique de « La malédiction d’Odin », le dessinateur Grzegorz Rosinski avait réalisé une belle illustration pour la jaquette.

La malédiction d'Odin

Le jeu a été édité en 2002 par Cryo Interactive, société française disparue peu après. Il n’a existé que sur PC. Prévue et annoncée, la version Playstation n’a malheureusement jamais vu le jour, et le jeu n’a pas eu le support nécessaire après sa sortie, notamment pour corriger un certain nombre de bugs.

Malgré cela, il reste à ce jour la seule déclinaison en jeu vidéo de notre Viking préféré et, vous allez le voir, même si le jeu est ancien et qu’il n’est pas parfait, il mérite d’y jeter un œil attentif !

La malédiction d'Odin

Le jeu était proposé à 45 euros à sa sortie. Il a été réédité et vendu à petit prix en 2005 par The Adventure Company, notamment en presse. On peut parfois le trouver en vente en ligne ou sur les sites d’enchères, pour quelques euros. Une version américaine renommée « Curse of Atlantis : Thorgal’s quest » a tenté de faire connaître Thorgal outre-Atlantique.
Enfin, le jeu fut également distribué sous le nom de « Thorgal : Odin’s curse », avec une jaquette différente, et dans d’autres pays comme l’Allemagne ou la Pologne.

visuel jeu vidéo thorgalvisuel jeu vidéo thorgal

visuel jeu vidéo thorgal

Cryo Interactive, la société ayant réalisé le jeu, était à l’époque un grand spécialiste du « Point’n’click », jeu d’aventure se résolvant uniquement en cliquant à la souris sur des éléments du décor, des personnages, des objets.

Elle avait réalisé d’excellents jeux : « Versailles », « Atlantis », « Dragon lore »… Elle était également créatrice de la fabuleuse série de jeux « Megarace », mêlant télé-réalité et course dans un univers de science-fiction où tous les coups étaient permis !

Elle était l’héritière d’une autre célébrité des années 80, la société Ère informatique, l’un des pionniers de la création logicielle en France. Les anciens se rappellent sûrement de « Macadam bumper », « Bubble ghost », « Crafton et Xunk », ou du fabuleux jeu de poker érotique « Teenage queen ». Plus célèbre encore, le jeu « L’arche du capitaine Blood » avait marqué son époque. Qui avait réussi à le finir, celui-là ? Pas moi.

Allez, si vous êtes prêts pour un court voyage dans le temps, les pages suivantes vous présentent le jeu en long et en large. On est en 2002, année de parution de l’excellent album « Le barbare ». Encore à peu près jeunes et relativement sveltes, Jean Van Hamme et Grzegorz Rosinski réalisent notre série main dans la main. Le tout jeune site www.thorgal-bd.fr commence à faire des siennes et à réunir les lecteurs de la série.

2002, une bonne année, oui. :)  

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019