Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Biographie

Yves Sente
© D. R.

Yves Sente

Yves Sente est le scénariste de cinq albums de Thorgal et des premiers albums de Kriss de Valnor.

Il est né le 17 janvier 1964 à Uccle, commune de l’agglomération de Bruxelles en Belgique, pays où il vit toujours.

Dans les années 70, il découvre et apprécie les bandes dessinées d’Hergé et Jacobs, sans se douter bien sûr qu’il sera un jour scénariste du « Blake et Mortimer » de Jacobs !

Il obtient  à 18 ans son diplôme d’humanités, le bac belge, et passe un an aux Etats-Unis, à l’American High School de Chicago. Il revient à Bruxelles pour poursuivre des études de droit qu’il conclura en 1989 par une licence en affaires publiques et internationales, obtenue à l’université catholique de Louvain-la-Neuve.

Entretemps, il publie des bandes dessinées dans le magazine bruxellois « Bravo Uccle » et dans le « Wall Street Journal Europe ».

Au Lombard

En 1990, Sente voyage et, tout en occupant plusieurs emplois temporaires en Europe et aux Etats-Unis, il s’essaie à la bande dessinée. La même année, il rencontre Tibet (dessinateur de Ric Hochet et Chick Bill aux éditions du Lombard) qui le conseille sur ses premières planches et le convainc d’abandonner le dessin…

En 1991, Le Lombard cherche un rédacteur en chef pour ses journaux de l’époque : Hello BD (où ont été publiés plusieurs épisodes de Thorgal), Weekblad, Jet, Kuifje (Tintin en néerlandais). Sente répond à une offre d’emploi parue dans un journal et entre ainsi au Lombard.

Le Lombard

Dès l’année suivante, à 28 ans, il fait partie du comité de direction.

Directeur éditorial

En 1993, Le Lombard cesse de publier des journaux spécialisés en bandes dessinées. Yves Sente quitte donc ses fonctions et obtient le poste de directeur éditorial, tout en continuant ses études en cours du soir.

Il va lancer plusieurs collections phares du Lombard : « Signé » en 1994, qui permet la publication de récits en un ou deux tomes (one-shot) ; « Troisième vague » en 1999 pour des récits modernes et musclés ; « Troisième degré » avec des albums à l’humour décalé et contemporain ; « Polyptique » pour des séries dont on connaît dès le départ le nombre d’albums (2003).

Signé Lombard

En 1997, d’éventuels repreneurs sont recherchés pour Blake et Mortimer, déjà repris l’année précédente par le dessinateur Ted Benoit et par un certain Jean Van Hamme. Sente s’amuse à l’écriture d’une planche test destinée aux futurs candidats.

Chez Blake et Mortimer

L’année suivante, pris au jeu, c’est un album complet qu’il propose anonymement à Didier Christmann, directeur éditorial de Dargaud. Son projet est retenu, ce sera « La machination Voronov », 14ème album de B&M, paru en 2000 avec André Juillard au dessin (auteur des Sept vies de l’épervier, de Masquerouge…). Yves Sente devient officiellement scénariste.

Dans ce premier album du nouveau duo d’auteurs, Blake et Mortimer doivent empêcher un dissident soviétique d’assassiner les dirigeants des grandes puissances mondiales. Suite à une pluie de météorites, l’homme dispose d’un virus mortel venu de l’espace.

L’aventure Blake et Mortimer ne s’arrêtera pas à ce premier album. Alors que d’autres auteurs vont continuer, en alternance, à écrire pour la série, Yves Sente va poursuivre sa collaboration avec Juillard dans les années suivantes. En 2003 et 2004, deux nouveaux B&M paraissent sous sa plume, les deux tomes des « sarcophages du 6ème continent » qui mènent les deux héros jusqu’en Antarctique. En 2008, ce sera « Le sanctuaire du Gondwana », puis « Le serment des cinq lords » en 2012, « Le bâton de Plutarque » en 2014 et « Le testament de William S. » en 2016.

Blake et Mortimer

Skarbek

La femme de Grzegorz Rosinski lance l’idée, au cours d’une discussion, qu’Yves Sente pourrait proposer un récit à son mari. Il réfléchit alors aux conversations passées avec le dessinateur, ses envies de pirates, de XIXème siècle, de romantisme, de peinture, ses origines polonaises, et son amour pour son pays…

Yves Sente réussit le pari de réunir tout cela en une histoire, ce sera La vengeance du comte Skarbek (chez Dargaud). Un véritable renouveau pour Rosinski qui profite de l’occasion pour passer à la couleur directe. Abandonnant le dessin au trait et l’encrage traditionnel, le dessinateur peint cette histoire case après case.

Au milieu du XIXème siècle, un peintre trahi par d’anciens compagnons revient à Paris pour se venger. Un procès va s’ouvrir, mais les mensonges et les faux-semblants vont s’accumuler, jusqu’aux stupéfiantes révélations finales. L’histoire paraît tout d’abord en deux tomes, «Deux mains d’or » en 2004 et « Un cœur de bronze » en 2005, puis est rééditée en intégrale en 2008.

La vengeance du Comte Skarbek

Le successeur

Et Thorgal ?… Jean Van Hamme a annoncé qu’il ne souhaitait plus écrire de nouvelles aventures à son héros viking. Le 29ème album, « Le sacrifice » (paru en 2006) sera donc le dernier écrit par le scénariste belge. Depuis l’annonce de ce départ, Sente est à la recherche d’un scénariste. Mais il n’est pas facile de plaire aux deux co-auteurs de Thorgal, qui souhaitent avec raison que le nouvel arrivant ait une vision de la série proche de la leur.

Début 2005, Van Hamme propose à Sente de tenter l’aventure. Après tout, sa collaboration avec Rosinski sur Skarbek et ses scénarios de Blake et Mortimer commencent à lui valoir une bonne réputation de scénariste. Et les trois hommes se connaissent bien et s’apprécient.

Le scénario de Sente, centré sur Jolan, est bouclé en un mois.

Yves Sente devient donc en 2007, avec le 30ème album de Thorgal, le nouveau scénariste de la série. « Moi, Jolan » emmène le fils de Thorgal dans l’Entremonde, chez le mage rouge Manthor. Tandis que Thorgal et Aaricia tentent difficilement de retrouver leurs marques dans leur patrie du Nord, Jolan se découvre de nouveaux pouvoirs et de nouvelles ambitions chez un demi-dieu aux étranges desseins.

Quatre autres albums paraîtront. « Le bouclier de Thor » en 2008 et « La bataille d’Asgard » en 2010 continueront à donner le beau rôle à Jolan, tandis que « Le bateau-sabre » en 2011 et « Kah-Aniel » en 2013 remettront Thorgal sur le chemin de l’aventure.

Thorgal Moi, Jolan

Autres horizons

Désormais pleinement scénariste, Sente débute une autre série, en 2007 également. Le Janitor propose les aventures d’un agent secret du Vatican chargé de protéger les intérêts de l’Eglise, en toute discrétion (chez Dargaud). François Boucq est au dessin, quatre albums vont paraître de 2007 à 2011.

Le Janitor

En 2008, Yves Sente quitte ses fonctions de directeur éditorial du Lombard, tout en restant membre de la direction générale.

Lorsque Jean Van Hamme décide de ne plus scénariser son autre série phare, XIII, il choisit à nouveau de faire appel à son ancien camarade du Lombard. Le dessinateur William Vance ne pouvant plus poursuivre l’aventure, Sente va donc écrire de toutes nouvelles histoires pour le célèbre héros amnésique, avec au dessin un auteur passé lui aussi par Le Lombard, le russe Youri Jigounov (Alpha).

La tâche est rude, d’une part parce que Van Hamme a écrit deux derniers tomes qui clôturaient la série, d’autre part parce que XIII est l’une des locomotives de la BD franco-belge, parmi les meilleures ventes de ces dernières années.

Se basant à la fois sur des éléments restés en suspens et sur de nouvelles pistes, Sente remet XIII au cœur de nouveaux complots et de mystères remontant aux racines de la nation américaine. Un premier album, « Le jour du Mayflower », paraît en 2011, 4 ans après l’arrêt de la série. Un nouveau cycle qui se poursuit avec un nouvel album chaque année.

XIII

Les Mondes de Thorgal

A l’orée des années 2010, l’idée de prolonger les aventures de Thorgal dans des séries parallèles fait son chemin. Le dessinateur Grzegorz Rosinski y est particulièrement favorable. Scénariste de la série principale, Yves Sente participe pleinement à la création d’une nouvelle collection, les Mondes de Thorgal, dont la première série sera consacrée à Kriss de Valnor.

Le dessinateur italien Giulio de Vita, peu connu du grand public francophone mais auteur de deux séries très réussies au Lombard (Wisher et James Healer), est choisi pour illustrer les nouvelles aventures de Kriss. Yves Sente devient scénariste de la série, avec pour première mission de ramener à la vie un personnage qui avait disparu dans l’album portant son nom, en 2004.

Le premier album paraît en 2010. Dans « Je n’oublie rien ! », Kriss est jugée par un tribunal divin, pour savoir si l’acte de bravoure qui a provoqué sa mort mérite qu’on lui offre une seconde chance. Pour se défendre, elle va dérouler le fil de sa vie, racontant une enfance misérable et le chemin de peur et de haine qui a fait d’elle le monstre qu’elle doit aujourd’hui effacer.

Quatre albums suivront, de 2012 à 2014.

Kriss de Valnor

Et Thorgal poursuit sa route…

Dans l’atelier de Sente – Scénario de Thorgal 33

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2017