Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Biographie

graza2

 Graza

Graza est l’une des coloristes de Thorgal.

Elle a mis en couleurs les albums 19 à 28 de la série, ainsi que les quatre premiers tomes de Kriss de Valnor et les trois premiers albums de Louve.

Née en Pologne comme Rosinski, Grazyna Foltyn-Kasprzak a suivi des cours de dessin et peinture à l’Académie des Beaux-Arts de Cracovie. C’est là qu’elle rencontre Kas — de son vrai nom Zbigniew Kasprzak, futur dessinateur de la série « Hans ». Celui-ci deviendra son époux.

Elle travaille ensuite comme scénographe pour des théâtres polonais, avant de suivre Kas en Belgique quand son mari, comme Rosinski avant lui, vient s’installer en Europe de l’ouest.

hans

Elle devient alors coloriste de bande dessinée, pour son mari d’abord. Kas reprend en 1992 la série Hans, réalisée jusqu’ici par Grzegorz Rosinski. Le couple avait rencontré le dessinateur de Thorgal en Pologne, à la fin des années 70, puis avait sympathisé avec lui au cours d’un festival de BD à Sierre en Suisse en 1988. Après avoir travaillé sur le tome 5, « La loi d’Ardélia », avec Rosinski, Kas va réaliser seul les albums suivants, et Graza l’accompagnera aux couleurs.

Le couple continuera sa collaboration sur plusieurs séries, notamment Les voyageurs, avec MacLeod au scénario. Deux albums paraîtront en 1995 et 1997 dans cette courte série, située dans le grand nord canadien au XIXème siècle.

Les voyageurs

Graza devient également la coloriste attitrée de Rosinski et de Thorgal à partir de « La forteresse invisible », 19ème album, paru en 1993. Elle participe également à La complainte des landes perdues, belle saga en quatre tomes racontée par Dufaux et dessinée par Rosinski entre 1992 et 1998 avant d’être reprise plus récemment par Delaby et Jérémy.

La complainte des landes perdues

En 1997, Graza s’associe à Paul Teng et Di Giorgio pour le premier album de Shane, série épique située dans l’Europe médiévale du XIIème siècle. Une histoire romanesque et sanglante sur fond de succession au trône d’Angleterre. Elle mettra en couleurs les cinq tomes de cette histoire.

En 2001 et 2002, la réédition de l’album mythique Le grand pouvoir du Chninkel donne l’occasion à Graza de mettre en couleurs l’une des œuvres majeures du duo Rosinski – Van Hamme. Un petit personnage, J’on, du peuple des Chninkels, reçoit pour mission de faire cesser un conflit sanglant entre trois immortels. L’histoire originelle, réalisée en noir et blanc, est découpée en trois albums qui côtoient désormais la version originale, donnant ainsi l’occasion à un plus large public de découvrir ce monument de la BD.Le grand pouvoir du ChninkelDébut 2003, Graza travaille à nouveau avec son mari sur une nouvelle série de la collection Polyptyque, au Lombard. Situé dans les années 50, Halloween Blues part d’un concept intéressant, emprunté aux séries américaines : le héros résout un crime à chaque album, tout en enquêtant sur le meurtre de sa femme, sorte de fil rouge du récit. Une belle série en 7 albums, clôturée en 2009.

Halloween blues

En 2004, Graza retrouve Paul Teng (avec Rudi Miel et Cristina Cuadra Garcia au scénario) pour le premier album de L’ordre impair, toujours dans la collection Polyptyque. Elle s’occupe des planches historiques de cette histoire très à la mode de livre maudit traversant le temps, en semant la mort et le mystère. Le 5ème et dernier album a paru en 2008.

En 2005 Graza met en couleurs Achtung Zelig !, un album précédemment paru en noir et blanc en Pologne, édité par Casterman. Graphiquement inclassable tant il mêle les genres, cet album déroutant revient sur les heures sombres de la Deuxième guerre mondiale en jouant sur l’humour, l’absurde et la métaphore. Une curiosité…

En 2006, le choix de Grzegorz Rosinski de travailler en couleurs directes pour Thorgal marque la fin de la collaboration de Graza sur cette série.

Elle fait cependant son retour en 2010 en mettant en couleurs le premier album de Kriss de Valnor au sein de la collection des Mondes de Thorgal. Dessiné par Giulio de Vita et scénarisé par Yves Sente, « Je n’oublie rien ! » marque le retour de l’ennemie intime de Thorgal, revenue du mondes des morts. Graza participera aussi aux trois albums suivants, ainsi qu’aux trois premiers tomes de Louve, l’une des autres séries de la collection, avec Roman Surzhenko au dessin et Yann au scénario.

Louve

En 2011 et 2014, Graza réalise conjointement avec Kas les couleurs de La fille de Paname, une histoire dessinée par son mari sur un scénario de Laurent Galandon, au Lombard, dans la collection Signé. Dans le Paris de la Belle Epoque, on suit le parcours d’une jeune fille qui, croyant pouvoir vivre libre et insouciante, se prostitue et découvre le milieu de la pègre.

Graza cesse de mettre en couleurs les Mondes de Thorgal en 2014.

Les coloristes de bande dessinée sont souvent peu connus… Pourtant, si la BD en noir et blanc a ses adeptes, la couleur magnifie bien souvent le travail du dessinateur. En mettant en couleurs une dizaine d’albums de Thorgal et sept albums des Mondes, Graza aura marqué la série.

Et Thorgal poursuit sa route…

Dans l’atelier de Graza – Complémentarité entre dessin et couleurs dans Thorgal 20

La marque des bannis

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2017