Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Thorgal – 36 – Aniel

Bienvenue

Thorgal – 36 – Aniel

Ce sujet a 100 réponses, 16 participants et a été mis à jour par Tjahzi tjahzi, il y a 1 semaine et 1 jour.

40 messages de 41 à 80 (sur un total de 101)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Je remarque en lisant vos commentaires (ici ou dans d’autres sujets) qu’il y a un vrai clivage. Soit vous dites « j’aime bien ce que fait Yann, mais pas Dorison », soit l’inverse.
    Est-ce qu’il y a des lecteurs, parmi vous, qui ont aimé les deux ? Qui n’ont pas aimé les deux ?

    Je suis plutôt mitigée sur les deux.

    En fait, j’aime beaucoup le travail de Dorison sur « Undertaker » par exemple… et sa façon d’aborder le caractère de ses personnages dans « Le feu écarlate » m’a beaucoup plu. Je trouve que c’est un bon scénariste, quelqu’un qui sait bâtir et raconter une histoire. Mais, après contrairement au t6 qui me semblait réussi, le t7 de Kriss m’a vraiment déçue.

    Quant à Yann, j’aime bien ce qu’il fait aussi, il a de grandes qualités : beaucoup d’originalité, d’imagination… beaucoup d’idées… de l’humour… mais des fois, ces qualités se transforment en défauts et il part un peu dans tous les sens.

    Donc, pour le prochain album, on va dire que j’attends de voir. Ce n’est pas tant l’arrivée de Yann qui me fait râler (j’aurais pesté pour l’arrivée de n’importe quel auteur à part Mathieu Mariolle) que l’irruption du travail de Dorison et son départ.

    Thorgal-BD a écrit En parlant de planche, je me demande si les images aperçues en juin dernier (le radeau) et en septembre (Zhar) sont toujours d’actualité. Si c’est le cas, c’est fou de se dire que le scénariste de ces pages n’était pas Dorison, mais Yann.

    Ca fait rager !! Moi, à la place d’un scénariste, je supporterais pas… Devoir abandonner son travail, les personnages qu’on a imaginés, qu’on a eu dans la tête pendant des semaines. Pas pouvoir aller au bout. Quelle horreur ! Même nous, lecteurs, on a rêvé, on a discuté de ces images durant des mois alors qu’elles vont sûrement partir à la poubelle. :twisted:

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    En parlant de planche, je me demande si les images aperçues en juin dernier (le radeau) et en septembre (Zhar) sont toujours d’actualité. Si c’est le cas, c’est fou de se dire que le scénariste de ces pages n’était pas Dorison, mais Yann.

    Je peux me tromper, mais les planches de juin me semblent plus Dorison : Thorgal parlant à son fils qui semble mal au point, puis pensant à Jolan et quelqu’un d’autre… la dimension psychologique.

    Par contre, les pages de septembre me semblent plus la patte de Yann : apparition d’un personnage du passé (Zhar).

    Donc si ça se trouve, les unes étaient de l’un, les autres de l’autre.

    Répondre | Lien | Citer

    Qui sait ? C’est peut-être aussi l’inverse… Pourquoi pas ?

    :arrow: il n’y a plus de bateau volant sur l’image de juin et plusieurs scènes en parallèle, donc ça pourrait être Yann

    :arrow: pour la 2e image, Dorison aussi utilise des éléments du passé de Thorgal (la preuve avec le bateau volant)

    Non, mais j’ergote, en fait, je suis d’accord avec toi, Isis.

    Répondre | Lien | Citer

    Je repense au scénario de Dorison : faire mourir Aniel…. ça aurait été terrible, mais ça aurait aussi donné un album inoubliable. Alors que là, j’ai peur d’un album de voyage de retour qu’on va rapidement oublier. Et puis que faire d’Aniel ? Il n’a plus l’âge qu’il devrait avoir, et il a vécu des choses tellement fortes que tout le reste va paraître insipide. En tout cas, j’espère vraiment qu’il ne va pas retourner dans la famille de Thorgal !

    Répondre | Lien | Citer

    Moi, j’étais clairement pour la mort d’Aniel ! A la limite, j’étais étonnée qu’il ne meure pas dans le dernier album… De toute façon, c’est un personnage qu’il est impossible de laisser en vie : il a failli tout détruire, il a été la réincarnation de son grand-père, un mage très puissant. Tu l’as dit, Tjahzi, que faire de lui ? Il ne peut pas reprendre une petite vie pépère chez les Vikings auprès de sa famille d’adoption. Alors quoi ? Aller vivre avec Kriss ? Et qu’est-ce qu’ils vont faire ? Je vois mal Kriss se ranger, s’installer dans une petite maison et lui faire à manger :D

    Je suis persuadée que si on demandait à 100 scénaristes, allez, 95 % adopteraient la solution simple, logique : la mort d’Aniel. En plus, ça aurait fait de jolies scènes (je sais, je suis méchante mais c’est un personnage qui a été trop malmené pour que je m’attache à lui), des disputes entre Kriss et Thorgal, le moment même de sa mort qui aurait été émouvant…

    Non, sérieux, on aurait eu un bon album, dans le style de « La cité du dieu perdu »

    Répondre | Lien | Citer

    Assez d’accord avec vous concernant la mort d’Aniel. Une autre possibilité scénaristique aurait été son basculement au côté obscur de la force,  façon Anakin Skywalker. Dans les 2 cas, rien de très joyeux.

    Ce qui me gêne aussi beaucoup dans tout ça,  c’est le spoiler inconscient qu’ont fait les auteurs : aucun membre de la famille Aegirsson ne peut mourir tant que Rosinski sera au dessin.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Je suis une fleur bleue qui écris des horreurs horribles (oui, ça compte double^^), mais qui veut pas que les autres tuent ses perso de série (cherchez pas, moi j’ai arrêté de chercher, suis bizarre un point c’est tout). Donc, moi je n’ai pas envie qu’on tue Aniel, le petit bout de chou apparu dans le tome 28 me manque. Je le trouvais trop trognon. Alors, je sais que son futur dans la série est compliqué, mais mon fantasme ultime serait un reboot, reboot que je sais impossible. Mais voilà quoi.

    Répondre | Lien | Citer

    Cat a écrit
    Je suis une fleur bleue qui écris des horreurs horribles (oui, ça compte double^^), mais qui veut pas que les autres tuent ses perso de série (cherchez pas, moi j’ai arrêté de chercher, suis bizarre un point c’est tout). Donc, moi je n’ai pas envie qu’on tue Aniel, le petit bout de chou apparu dans le tome 28 me manque. Je le trouvais trop trognon. Alors, je sais que son futur dans la série est compliqué, mais mon fantasme ultime serait un reboot, reboot que je sais impossible. Mais voilà quoi.

    Quelles horreurs écris-tu?

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Des romans gore trash sanglant et porno, on mélange bien le tout et on obtient ce que j’écris.

    Répondre | Lien | Citer

    Et tu es éditée?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ho, Galathorn a repéré un truc crado, et il veut y aller !
    Il y a carrément un sujet du forum qui présente les travaux de Cat, c’est ICI. Mais avant d’y aller, Galathorn, tu me poses ces ciseaux et cette cravache !

    Isis a écrit
    Ce qui me gêne aussi beaucoup dans tout ça, c’est le spoiler inconscient qu’ont fait les auteurs : aucun membre de la famille Aegirsson ne peut mourir tant que Rosinski sera au dessin.

    Ah non non non. Aniel, passe encore, mais personne ne touche aux 4 autres. Ni à la Gardienne des clés. Ce sont les piliers qui portent la série. Je lutte encore contre le syndrome Buddy Longway, les lecteurs de la série de Derib comprendront de quoi je parle.
    Quel intérêt de les faire disparaître ?

    Isis a écrit
    Une autre possibilité scénaristique aurait été son basculement au côté obscur de la force

    Une possibilité qu’on avait évoquée. D’une façon ou d’une autre, il me semble qu’il serait bien que ce personnage soit mis en pause pendant quelques temps. C’était l’une des forces de Van Hamme, mettre les choses dans un placard et les ressortir au bon moment.

    A part ça, on parle de l’histoire, mais pour ma part je suis surtout terrrrrriblement curieux de voir les premières images de l’album. J’ai même fait le surprenant effort de recopier les quelques mots glissés par Grzegorz dans sa dernière interview.

    Mon fils Piotr, qui est un peu mon directeur, me dit que les lecteurs attendent de moi un travail davantage au trait. Mais on ne revient jamais dans la même rivière ! Le temps passe, j’ai multiplié les expériences de couleur, de peinture. Parfois le résultat est très bien, d’autres fois moins. Et l’on voudrait que je fasse comme à l’époque où j’étais un petit dessinateur pas connu ? Moi j’ai envie d’expérimenter encore d’autres choses.

    Il confirme ici que ce ne sera pas un album au trait mais pas non plus comme le précédent. C’est bien mystérieux !

    Une question au passage, vous en penseriez quoi si, par exemple, il proposait un rendu semblable à ce qu’il avait fait pour l’album « Western » en 2001 ? Une palette de couleurs réduite, avec une ambiance folle et un trait très présent. Un peu un mix entre couleurs directes et dessin au trait.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Voilà Galathorn, plus qu’à suivre le lien de Steph. Arme-toi de courage, surveille tes arrières et viens explorer mon monde.

    Buddy Longway, ah oui alors ! Ça m’a traumatisé le tome 17 (et j’étais pourtant bien adulte). Après des années d’attente pour que Derib reprenne sa série, il n’y était pas allé de main morte. Mais je reconnais que faire ce qu’il a fait, ça a donné un album qu’on n’oublie pas. Et c’était un peu différent. Sa décision était clairement arrêtée, il voulait en finir avec cette série, offrir une vraie fin aux lecteurs en quatre albums. Alors, son choix en valait un autre, même si moi, il m’a perturbée.

    Thorgal n’est  pas censé s’arrêter, donc la situation est différente. Mais même si je n’ai pas envie qu’on tue Aniel, je reconnais que ça donnerait un album inoubliable. Il faut parfois savoir sacrifier des personnages. Le plus marrant, c’est que dans ce que j’écris (même quand je n’écris pas des horreurs et que je pars vers le fantastique), je n’ai aucun scrupule à zigouiller et à faire souffrir mes perso, qu’ils soient les héros ou pas. Mais je crois que ce n’est pas la même chose dans un récit one-shot que dans une série. Dans une série, on s’attache aux perso parce qu’on les retrouve de tome en tome, chaque mort de personnage principal serait donc douloureuse pour le fan. Il me semble que J. K. Rowlings avait envisagé de faire mourir Harry Potter à la fin de la saga, mais au final, elle n’a pas osé et à préféré sacrifier un personnage un peu moins important. Bonne ou mauvaise décision ? Chacun aura son opinion. Et encore une fois, ça aurait été différent puisque ce serait arrivé à la fin de l’histoire.

    Répondre | Lien | Citer

    Je n’ai pas lu Buddy Longway donc j’ignore de quoi vous parlez, mais si je comprend bien, la mort du tome 17 marquait la fin de la série ?

    Alors moi, les morts des personnages principaux, c’est ce que j’appelle l’effet « Trône de Fer ». Mais le détail important ici (pas forcément le cas chez Buddy) c’est que les morts ne marquent pas la fin de la série mais un tournant dans l’histoire. Ce sont des ressort scenaristiques très puissants, ce qui correspondrait plus au modèle Thorgalien. Et donc, un personnage ne meurt jamais s’il n’y en a pas un ou des autres encore en vie et suffisamment fort(s) pour continuer à porter le récit sur ses ou leurs épaules.

    Contrairement à vous, dans ce cadre là, je n’ai jamais été contre la mort de personnages principaux, quand c’est amené au bon moment et bien géré. De fait, je pense que cela pourrait être utile à Thorgal qui a besoin d’un renouvellement. On l’a dit mille fois, que la série s’essoufflait déjà vers la fin de la période VH. Cat l’a d’ailleurs dit dans un autre sujet : ce que vivent les personnages est très important et de plus, ils vieillissent. Ceci signifie que la série comporte un côté réaliste indéniable : les héros ne sont pas immortels. Et malheureusement, ceci signifie que Thorgal DOIT mourir un jour, ne serait-ce que de vieillesse. La série Thorgal ne peut donc absolument pas suivre un modèle à la « Astérix » ou les personnages ne vieillissent pas et ne meurent jamais. Astérix peut continuer indéfiniment mais la série Thorgal devra un jour se terminer ou à défaut s’affranchir du héros qui lui donne son nom.

    Un exemple aurait donc été la mort pure et simple de Thorgal lui-même et son remplacement par Jolan,  comme il avait été envisagé pour le tome 29. MAIS à ce moment-là, ce n’était pas une bonne idée : parce que Jolan n’a pas une aura équivalente à celle de son père. On ne peut pas tuer de personnages principaux tant qu’il n’y a pas d’héritier suffisamment fort.

    Après, je considère le cas d’Aniel comme différent car il n’est, à mon sens, pas encore vraiment principal. Il n’a vraiment acquit de personnalité que sous la plume de Dorison mais avant il était plus un faire-valoir. Comme Aaricia au tout début de la série.  Si Aaricia était morte au tome 3, cela n’aurait vraiment traumatisé personne. C’est en cela que le refus de Rosinski m’étonne car je ne vois pas que Aniel ait un statut si grand dans la série. Alors je pense que Rosinski l’a plutôt fait pour le personnage de Thorgal, dont il veut préserver une certaine intégrité. La mort d’un fils, c’est à rendre fou un homme.

    Alors mort d’Aniel… je n’aurais pas dis non mais je peux comprendre le refus.

    Répondre | Lien | Citer

    Buddy Longway, c’est une ancienne histoire d’une famille au temps de la conquête de l’ouest. Le récit a commencé en 1974 et s’est arrêté en 1987 pour 15 ans, puis il a repris en 4 tomes qui ont vu la mort du fils, puis celle de Buddy et de sa femme Chinook pour clore l’histoire en 2006. 30 ans aux côtés d’une famille qu’on a vu grandir puis mourir, c’est ça le syndrome dont parlent Stéph et Cat. Moi aussi, j’en suis encore perturbé. Alors je peux également comprendre le refus de Rosinski…

    Répondre | Lien | Citer

    Bon, on a tout dit avec les exemples de personnages, mais je continue 

    Car après réflexion, la mort d’Aniel n’est peut-être pas une si bonne idée : ce qu’on veut, surtout dans l’histoire, je crois bien, c’est du calme. Du repos. Or la mort d’Aniel aurait de nouveau bouleversé l’histoire : un père triste, de ne pas avoir pu sauver son fils, et n’avoir jamais pu le voir grandir, jamais pu le voir tout court. Une mère triste, qui n’a pas pu elle aussi profiter pleinement de ce dernier enfant, de se l’être fait volé à jamais, mais aussi de ne pas avoir pu tenir la promesse d’Une autre mère triste (que d’ailleurs on croit morte – excepté Thorgal, dommage, s’aurait été cool de voir sa surprise ), qui elle n’a vraiment pas pu profiter de son fils, qui aurait réalisé tout une longue quête, d’avoir tout abandonné pour ne voir son fils que dans une baque larguée sur la mer, un fils, le seul qu’elle a, dont elle n’a jamais pu voir l’existence (rappelons-nous qu’avant la fuite, il était enfermé dans la tour de la prison). Une sœur qui elle non plus n’a pas pu profiter de celui qui était son petit frère. Un grand frère qui n’a jamais vu son petit frère, qui se verra hanté du fait qu’il soit parti trop tôt et n’ai pus le voir plus longtemps. et finalement, une jeune femme, de retour dans a famille, qui n’a jamais la personne, et qui est obligée de supporter la tristesse de tous ces gens qu’elle aime. Bref la pagaille, la tristesse, la dépression collective, qui se finira dans un bain de sang (allez savoir pourquoi ils ont fait exploser leur hutte).

    Cependant, la mort d’un personnage peut être bonne pour relancer une histoire (ce dont Thorgal a besoin) : l’exemple qui me vient tt de suite en tête est Les légendaires, série BD sympa de high fantasy à la style manga par Patrick Sobral, Delcourt). Vers le tome 10 [SPOILER], l’auteur tue le leader de la bande. Comme ça, alors que de base ça devait être quelqu’un d’autre. Ca fait un choc d’autant plus que, si je me souviens bien, c’était un des persos les plus appréciés. Mais cela et bénéfique : les histoires deviennent (un peu) plus sombres, et, surtout, moins enfantine. Bref, ça ne fait que du bien à la série (et au groupe, ça le restructurise et le déstructurise à la fois). En plus, pour la p’tite anecdote, je n’aime que les albums qui se déroulent après cette mort ; les autres me sont indigestes à lire et à voir.

    Pour finir, je n’aimerais pas que Thorgal devienne comme l’exemple donné, Western : 1. le trait à demi-effacé de cette façon, ça me plait pas… Avec moi, c’est tout ou rien (en fait j’aime pas mais je saurai pas expliquer pourquoi du coup je cherche l’excuse (à peu près) potable)… 2. Pour les couleurs, autant j’aime cette technique de « palette de couleur réduite », comme pour les BD avec seulement quelques couleurs pour définir le 1er plan, le 2nd, l’arrière (L’Homme qui tua Lucky Lucke, Matieu Bonhomme, Lucky Comics, en est un sublimement bel exemple), autant je trouve que ça ne conviendrai pas à Thorgal. Thorgal a toujours été une BD vivante, colorée, riche en paysages de tous les horizons… (De plus, que dans Western, je pense que c’est un choix sur les teints de l’environnement et du paysage désertique. Après, je ne connais aucunement la BD.)

    Voli, voilou, bonne soirée, bonne nuit, bon Réveillon même si ce n’est que demain.

    [EDIT après le post de Tjazhi : c'est vrai que vu comme ça (je viens également de lire un résumé du tome.), c'est violent, voir, vu comme ça vous laisse encore tous choqués onze ans après, super violent. Mais après ça peut bien se passer, comme dans mon exemple de Sobral ci-dessus. Même si y a une sacrée différence entre l'univers de Thorgal et des Légendaires.]

    • Ce sujet a été modifié le il y a 5 mois et 3 semaines par Tyseria.
    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit

    Une question au passage, vous en penseriez quoi si, par exemple, il proposait un rendu semblable à ce qu’il avait fait pour l’album « Western » en 2001 ? Une palette de couleurs réduite, avec une ambiance folle et un trait très présent. Un peu un mix entre couleurs directes et dessin au trait.

    Pareil que Tyseria, la colorisation particulière de Western (un de mes albums préférés de JVH), est parfaite pour une ambiance désertique, western, lourde avec des morts et des personnages durs, où la nécessité du destin implacable prime sur l’émotion, les choix et les revirements.

    Pour moi, c’est donc mal adapté à Thorgal…

    J’ajoute que c’est également difficile à lire (en tout cas, moi ça me rebute au 1er abord et il faut que je m’accroche pour lire une BD à la palette réduite).

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal en sépia ? Pourquoi pas en art pariétal tant qu’on y est !  :lol:   Moi non plus, je n’apprécierais pas trop ce style-là dans Thorgal, mais avec Rosinski, il faut s’attendre à tout.  :wink:

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Bien bien bien, mon idée ne vous plaît pas ?

    Bon alors, je vous propose autre chose. Que diriez-vous d’une approche à la Hermann, par exemple ici dans le chouette album « Lune de guerre » réalisé avec le jeune scénariste Jean Van Hamme ?

    Un dessin net avec des contours précis, mais dont les ombres et lumières sont définis par la couleur plutôt que par l’encrage. On reste sur une palette de couleurs relativement réduite, avec quelques teintes contrastantes.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Bien bien bien, mon idée ne vous plaît pas ?

    Bon alors, je vous propose autre chose. Que diriez-vous d’une approche à la Hermann, par exemple ici dans le chouette album « Lune de guerre » réalisé avec le jeune scénariste Jean Van Hamme ?

    Un dessin net avec des contours précis, mais dont les ombres et lumières sont définis par la couleur plutôt que par l’encrage. On reste sur une palette de couleurs relativement réduite, avec quelques teintes contrastantes.

    J’ai regardé l’image avant ton texte et je me suis demandé ce que Lune de guerre venait faire dans ce sujet sur Aniel!

    Il faut dire que le style d’Hermann est vraiment caractéristique (et cet album était un chef d’oeuvre dans son genre).

    Par contre, pour moi ce style, ce procédé et cette ambiance qui en ressort, c’est du Hermann et ce serait moins réussi si c’était quelqu’un d’autre qui optait pour ce procédé… Après, Rosinski a le talent pour nous faire mentir!

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ah oui mais je ne vous propose pas de faire du Hermann, mais seulement des pistes pour le dessin. Des couleurs directes avec un peu plus de trait, ça peut ressembler à ça, mais en n’étant bien sûr pas du tout ça.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit 

    Ho, Galathorn a repéré un truc crado, et il veut y aller !
    Il y a carrément un sujet du forum qui présente les travaux de Cat, c’est ICI. Mais avant d’y aller, Galathorn, tu me poses ces ciseaux et cette cravache

    Ah tu ne crois pas si bien dire… En dehors du personnage de Lundgen qui me prend pas mal de temps, j’ai d’autres centres d’intérêt et passions, dont l’une est la criminologie et l’étude des tueurs en série. Alors forcément, quand je sens la charogne, j’accours!  :wink:

    Merci Cat, intéressant! T’inquiète je suis vacciné ^^

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Ah oui mais je ne vous propose pas de faire du Hermann, mais seulement des pistes pour le dessin. Des couleurs directes avec un peu plus de trait, ça peut ressembler à ça, mais en n’étant bien sûr pas du tout ça.

    C’est vrai que du coup moi aussi je me pose pas mal de questions concernant le changement de style annoncé par Rosinski. M’y connaissant vachement pas en dessins, je vois pas non plus milles solutions.

    L’approche à la Hermann ne me paraît pas très Rosinskienne, vu que cela fait des années que notre dessinateur a abandonné les traits précis (genre depuis après le cycle de Qâ). Du coup c’est peut-être justement ce qu’il va faire :lol: . En tout cas, cela serait très étrange de voir Rosinski devenir précis et propret.

     

    Au fait, en regardant le passé… :?

    Isis a écrit En tout cas ça me semble bien alléchant tout ça.

    J’avoue que ça faisait longtemps que je n’attendais pas un tome de Thorgal avec réelle impatience.

    Kartlis a écrit 
    La relation entre Thorgal et son fils  , ah Dorison et Rosinski font bien la paire

    Tyseria a écrit 
    C’est cool, car en plus, cela stoppera vraiment l’ère Sente, l’ère des diptyques, l’aire de Jolan, des Mages rouges, et du gros bazar. Une nouvelle ère, une nouvelle histoire, de nouveaux personnages, et nouveau dessin !

    Isis a écrit 
    Un vent nouveau a commencé pour Thorgal J’attends de plus en plus ce tome bon sang de bois !!! Y-a-t-il une date approximative ?

    J’aime me faire du mal…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Isis a écrit
    cela fait des années que notre dessinateur a abandonné les traits précis (genre depuis après le cycle de Qâ). Du coup c’est peut-être justement ce qu’il va faire :lol: . En tout cas, cela serait très étrange de voir Rosinski devenir précis et propret.

    Ouah dis donc, tu exagères ! Par exemple j’ai relu « La cage » il y a quelques jours (super album !) et le dessin y est très beau, je trouve.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit

    Isis a écrit
    cela fait des années que notre dessinateur a abandonné les traits précis (genre depuis après le cycle de Qâ). Du coup c’est peut-être justement ce qu’il va faire :lol: . En tout cas, cela serait très étrange de voir Rosinski devenir précis et propret.

    Ouah dis donc, tu exagères ! Par exemple j’ai relu « La cage » il y a quelques jours (super album !) et le dessin y est très beau, je trouve.

    Ah mais je dis pas que ça soit pas beau ! C’est juste moins précis, plus « brouillon », plus proche du croquis, quoi.

    Mais moi j’adore hein :) .

    Répondre | Lien | Citer

    Au fait, j’ai du mal à m’y retrouver. J’ai lu sur le forum que Dorison avait signé pour 2 tomes, donc y compris le 36 et que son scénario était déjà écrit et en cours de dessin. Et j’ai lu ensuite que Yann reprenait la série-mère, tome 36 compris.

    Qu’en est-il exactement?

    Répondre | Lien | Citer

    itw de Yann et Meynet sur actuBD ( http://www.actuabd.com/Felix-Meynet-Durant-mes-ennuis-de-sante-le-soutien-de-Yann-m-a-aide-a-aller-au )

    un passage concerne thorgal et ses mondes

    l’article a été posté aujourd’hui, mais semble plus ancien vu la teneur des propos…

     

    j’aurai voulu poster ça dans le topic concernant yann, mais ça fera l’affaire ici, et au pire le modo pourra déplacer

     

    Un petit mot sur <i>Les Mondes de Thorgal</i>, si vous le voulez bien Yann. Quel bilan faites-vous de cet univers que vous avez développé avec Yves Sente puis Xavier Dorison ?

    Yann : Quel bilan ? Pour moi, c’est le plaisir. Vous savez, j’ai eu une importante opération à cœur ouvert il y a quelques temps, qui s’est très bien passée. Alors aujourd’hui, je me ménage. Je n’ai plus envie de me faire chier avec des cons, je fais les choses par plaisir. Quand une BD ne plaît pas, je la mets dans un tiroir et je passe à autre chose. J’ai envie de travailler avec des auteurs agréables et des éditeurs agréables.

    Nous vivons une période difficile pour la BD, y compris pour les éditeurs. Bien que le gâteau soit plus gros, les parts sont devenues beaucoup plus petites. Il y a une surproduction dans la BD, mais aussi une multiplication des éditeurs. Dans tout ça, l’auteur devient la variable d’ajustement.

     

    Mais pour en revenir aux <i>Mondes de Thorgal</i>, est-ce que le départ d’Yves Sente vous a perturbé dans votre travail sur cet univers ?

    Yann : Personnellement, on n’est pas venu m’embêter car les critiques de mes albums sont bonnes et les ventes sont excellentes. Mais je regrette surtout qu’Yves Sente ne soit plus le <i>showrunner</i> de toutes ces séries car ça manque un petit peu. Pendant les réunions de travail, je demande souvent qui gère quoi. Il faudrait quelqu’un qui soit capable de lire tous les scripts et qui fasse la synthèse de toutes les histoires pour apporter de la cohérence dans l’univers que nous créons. Ce n’est pas évident de faire cela, c’est un gros boulot et Yves faisait cela très bien.

    Maintenant, c’est Dorison qui s’en charge ?

    Yann : Non, il n’y a personne pour faire ce job.

    Pourquoi ne le faites-vous pas ?

    Yann : Non. J’avais dit que je le ferais uniquement si j’ai le <i>final cut</i>, mais cela n’était pas possible donc, j’ai décliné l’offre. Je me soucie uniquement de ma série, même si de temps en temps, je téléphone aux autres auteurs pour savoir où ils en sont. Il y a un <i>Kriss de Valnor</i> qui est paru récemment. J’y ai jeté un œil pour savoir où en est l’intrigue par rapport à l’album que je prépare et qui sortira dans quelques mois.

    Félix Meynet : Qui dessine <i>Kriss de Valnor</i> ? Ce n’est plus Giulio De Vita ?

    Yann : Non, ce n’est plus Giulio De Vita. Comme Yves a été “débarqué”, Giulio qui est son ami, a aussi décidé d’arrêter par solidarité. Le Lombard a donc choisi un autre dessinateur. Roman Surzhenko a fait un <i>Kriss de Valnor</i> pour dépanner, mais il ne voulait pas en faire plus car il est débordé avec nos séries <i>Louve</i> et <i>La Jeunesse de Thorgal</i>.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 5 mois et 2 semaines par Remember2012.
    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Oh, je ne savais pas que Yann avait eu de tels problèmes de santé. Il faut dire qu’on le connaît peu, en fait.
    Ravi d’apprendre que Thorgal n’est pas une « BD de [bip] qui font [bip] » . Yann doit avoir connu quelques expériences à oublier.

    Autre chose, je pensais que c’était Piotr Rosinski qui gérait la cohérence des univers de Thorgal, mais il s’occupe peut-être uniquement de ce qui concerne plus directement son père.
    C’est étonnant qu’il n’y ait pas quelqu’un chez l’éditeur, quand même. Je pense que les directeurs éditoriaux y sont quand même attentifs.

    Curieux de voir comment ce tome 36 va faire la jonction avec les autres séries. Yann parle de réunions de travail, mais il ne semble pas avoir connaissance de ce qui se prépare du côté de Kriss, c’est bizarre.

    Répondre | Lien | Citer

    En tout cas, ça explique toutes les incohérences que l’on relève en terme de chronologie d’événements entre les différentes séries… il n’y a personne à la barre !

    On ne doit donc pas incendier les scénaristes finalement, mais l’éditeur lui même !

     

    Mais l’itw visiblement date (même si elle est posté ce jour ) puisque Dorison est mentionné comme faisant toujours parti de l’équation. Aucune allusion au fait que yann reprend le flambeau

    Répondre | Lien | Citer

    De plus, dans l’interview de Casemate qui, je pense, doit être plus récente, il est à nouveau question de ce coordinateur absent :? . D’ailleurs, Yann semble avoir changé d’avis cette fois-ci et avance qu’il ne dirait pas non au poste.

    Je suis d’accord avec toi, Stef, c’est fou que personne ne coordonne tout ce joyeux bazar  :roll: . Et depuis un bon bout de temps apparemment.

    On dirait une entreprise low-cost ma parole  :lol: .

    Il n’empêche que c’est assez catastrophique comme déclaration. Genre Yann doit prendre l’initiative de téléphoner aux autres auteurs et doit jeter lui-même un oeuil aux albums après qu’ils soient parus. Mais what ? .

    En plus, si Sente était le coordinateur, on ne peut pas dire qu’il ait été très attentif. Parce que les règles de Louve, que je sache, c’était sous période Sente.

    Roman Surzhenko a fait un Kriss de Valnor pour dépanner, mais il ne voulait pas en faire plus car il est débordé avec nos séries Louve et La Jeunesse de Thorgal.

    Non mais, le côté low-cost de cette déclaration !! :o Surzhenko le dépanneur !

    EDIT : Au fait, c’est où qu’on peut postuler pour le poste de coordinateur ? :lol:  :lol:  :lol:

    Ça tombe bien, je viens d’essayer un coup bas à mon vrai boulot :evil: . Je changerais bien, tiens.

    Répondre | Lien | Citer

    Tu viens d’essayer un coup bas à ton boulot ?  Tu es comme ça Isis ?    Ou alors c’est « essuyer » ?  :lol:

     

    Au début, à la coordination de Thorgal et ses Mondes, il y avait une équipe autour des auteurs :

    – Grzegorz Rosinski, dessinateur de Thorgal, est l’initiateur du projet des Mondes.

    – Piotr Rosinski, directeur artistique, a défini avec son père la charte graphique des Mondes. Il semble à présent seulement impliqué dans la valorisation de l’oeuvre de son père.

    – Yves Sente, scénariste de Thorgal et Kriss, a coordonné la cohérence scénaristique des Mondes. Il a quitté ce poste en 2014 et n’a pas été remplacé.

    – Nathalie Van Campenhoudt, a assuré la coordination éditoriale des Mondes. Elle a quitté Le Lombard pour rejoindre Casterman en avril 2017.

    – Gauthier Van Meerbeeck est le directeur éditorial du Lombard. Tout repose-t-il à présent sur ses épaules ?

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Le problème c’est que la cohérence n’a jamais existé même quand les séries avait un coordinateur. Et pourtant à lire l’interview de Yann, il n’aurait pas été contre qu’on le relise pour lui dire si un élément clochait. Ce qui m’amène à la conclusion que Yann n’est pas le seul fautif des erreurs qu’il commet dans ses séries, mais que la faute est multiple et peut se partager entre tous, créateur, auteurs actuels, et éditeur. Et qui est vraiment à la tête ? L’éditeur. Parce que quoique pourrait dire les auteurs, c’est quand même lui qui prend les décisions finales, qui décide si ce qui est produit est publiable, qui est censé tâter le pouls du lecteur pour voir si ça passe, qui est censé superviser sa production. Alors qu’un album soit un peu bancal et que l’éditeur qui a des tas de choses à surveiller ne l’ait pas vu, passe, mais quand ça s’étale sur des années et toute une suite d’albums, avec des critiques qui pointent toujours les mêmes problèmes, et que ces problèmes ne sont pas réglés, c’est de la responsabilité de l’éditeur.

    Répondre | Lien | Citer

    Du coup, à l’heure actuelle, on est dans le flou et on ne sait toujours pas si le dessin en cours du 36 qui se basait sur le scénario de Dorison, (qui avait signé pour le 35 et 36 sauf erreur) a été repris sur la base d’un nouveau scénario de Yann ou si Yann ne reprendra la série-mère qu’à partir du 37?

    Répondre | Lien | Citer

    L’itw de Casemate de ce mois-ci est clair sur ce point : Dorison ne signe pas le 36 !

    C’est Yann qui s’en est chargé et a dû réécrire son scénario initial suite aux demandes de Rosinski.

    Répondre | Lien | Citer

    Remember2012 a écrit
    L’itw de Casemate de ce mois-ci est clair sur ce point : Dorison ne signe pas le 36 !

    C’est Yann qui s’en est chargé et a dû réécrire son scénario initial suite aux demandes de Rosinski.

    Exact, merci, j’ai relu l’interview!

    Répondre | Lien | Citer
    Nouveau tome

    Je suis nouveau sur le site et je dois dire que j’ai découvert tardivement l’univers de Thorgal grâce à mon meilleur ami qui possédait tous les tomes de la série. Je suis devenu fan et je dois dire que j’attends avec impatience la parution de ce nouveau tome. Mon seul réel regret tout au long de la série a été la disparition et l’absence de certains personnages qui étaient devenus si important pour moi. Je parle tout d’abord de Solveig qui je trouve pourrait se révéler être un personnage si intéressant. Je regrette son absence même si elle est devenue récurrente dans la jeunesse de Thorgal. J’aimerais que l’on sache davantage sur son passé et surtout sur ce qu’elle est devenue. Pareil pour Darek, dans le tome 33, Thorgal demande à la sœur de ce dernier ou il est mais elle n’a pas le temps de répondre et il n’est plus du tout évoqué. Je croise les doigts pour que l’on nous donne une explication. J’aurais adoré également revoir le bon vieux Pied d’Arbre. J’aime les personnages récurrents que l’on a pu rencontrés et j’espère les revoir.

    Répondre | Lien | Citer

    Il y en a une que je veux voir disparaitre dans le prochain tome, c’est cette ******* de Salouma !!!

    Répondre | Lien | Citer

    Léa a écrit
    Il y en a une que je veux voir disparaitre dans le prochain tome, c’est cette ******* de Salouma !!!

    La pire gaffe de Sente selon moi. Sans ça j’aurai pu même apprécier ce run sans fin et complexe…

    L’amour entre thorgal et aaricia est sacré ! C’est, on peut le dire, le theme de la série depuis ses débuts.

    Thorgal trompe aaricia avec kriss mais seulement parce qu’il est amnésique et ne sait donc pas qu’il trompe… puisqu’il croit que kriss est sa compagne…

    là Sente a fait tromper Thorgal en toute conscience… ça été pour moi un point de rupture avec ce que sente racontait…

    Même si aaricia  a de son coté trompé thorgal dans louve et que je n’ai pas apprécié, au moins là il y a une excuse (elle pense que thorgal est mort)

    Répondre | Lien | Citer

    Tout à fait. L’amour fidèle entre Thorgal et Aaricia a été sacrifié par Sente sur l’autel de la modernité, de la contrainte d’évoluer avec son temps et ses mœurs. Il l’avait confessé sans en être dérangé.

    Mais ça fait mal…

    Comme tu l’as dit, Aaricia qui se console rapidement de la mort de Thorgal dans les bras d’un Lundgen insistant, ce n’est pas terrible et ça n’avait pas grande utilité, mais Thorgal qui succombe à Salouma alors qu’Aaricia l’attend, c’est pire…

    Avec Kriss, on aurait pu se dépatouiller en se disant qu’il l’avait dans la peau, qu’ils ont vécu des choses fortes, etc. mais Salouma franchement…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Pennybridge a écrit
    Aaricia qui se console rapidement de la mort de Thorgal dans les bras d’un Lundgen insistant, ce n’est pas terrible et ça n’avait pas grande utilité, mais Thorgal qui succombe à Salouma alors qu’Aaricia l’attend, c’est pire…

    Pour ma part, c’est tout le contraire !

    J’ai accueilli avec plaisir les premiers albums des Mondes et, contrairement à beaucoup de lecteurs, je les ai tout de suite considérés comme « faisant partie de la famille ». L’histoire de Kriss était dynamique et sauvage, celle de Louve était amusante, un conte qui savait aussi faire mal quand il faut. Et Thorgal semblait vouloir se réveiller. Bref, ça m’allait très bien. Pas une grande flamme, mais des bons petits plaisirs.

    Et puis est arrivé « Le royaume du chaos ». Cet album, je le dis franchement, a cassé mon rapport à la série. C’est pas grave, hein, c’est juste un constat personnel. Et c’est d’autant plus dommage que la partie consacrée à Louve était toujours aussi sympa. Complètement décalée, mais ce côté bien barré, avec les dragons et les mages, ça me convenait.

    Du côté de la série mère, j’avais eu du mal avec « La bataille d’Asgard » (l’album que j’aime le moins de la série), mais avec tout ce qui a suivi, ça allait mieux. Et bim, « Le royaume du chaos » est arrivé. C’est là que je me suis dit que Thorgal ne m’était plus vraiment destiné, que la série se tournait sûrement vers un public différent.

    Ça a quand même un double avantage. Le premier, c’est que depuis ce tome 3 de Louve je lis les albums avec beaucoup de détachement, sans me prendre la tête et sans trop m’inquiéter de ce qui se passe. C’est aussi pour ça que l’adultère de Thorgal ne m’a pas bouleversé et que le personnage de Salouma ne me déplaît pas particulièrement. Au contraire, je la trouve plutôt intéressante, c’est pour moi le personnage principal de « Kah-Aniel » et celui qui m’a le plus intéressé dans « Le feu écarlate », avec mon chouchou Thorgal, bien sûr.
    Le second avantage, c’est que je passe beaucoup de temps à détailler les dessins des albums, y compris au cours de la première lecture. Et là, c’est le pied ! Je fais partie de ceux qui ont adoré le dessin de « Le feu écarlate », de la jeunesse, de Kriss… D’une part parce que je trouve que les dessinateurs qui œuvrent ou ont œuvré sur les différents albums sont excellents. Le p’tit dernier, Vignaux, il déchire. Surzhenko, De Vita, j’ai tout aimé. Et, d’autre part, parce que j’ai énormément de respect et d’affection pour Grzegorz Rosinski, même si on ne se côtoie plus. J’ai beaucoup apprécié cet album qu’il a eu la force de nous offrir à un moment où sa vie était abominable.

    Avec tout ça, voici mes attentes pour ce futur album : savoir comment va se terminer toute cette histoire commencée il y a 10 ans, par curiosité. Et surtout, j’attends les dessins ! Le pied, rien que d’y penser ! C’est pour ça que je vous propose plein de propositions bidons ces temps-ci, en attendant de découvrir ce que Grzegorz nous aura vraiment fait.
    J’ai hâte !

    Répondre | Lien | Citer

    Mais j’ai une question, Steph. En fait, tu dis que c’est l' »adultère » d’Aaricia qui t’a le plus choqué… mais parce que tu l’as lu avant la trahison de Thorgal et que ça t’a forcé à prendre du recul donc qu’après tu étais plus « distant » c’est bien ça ? Mais sinon sur le principe, quelle infidélité te semble la pire ?

    Moi, je suis clairement de l’avis de Pennybridge. L’infidélité de Thorgal me semble encore plus terrible que celle d’Aaricia. Il savait qu’elle l’attendait et même si il n’avait plus de sentiments pour elle et qu’il était amoureux de Salouma, il a des enfants, un sens de l’honneur qu’on tjrs vu (et qui fait partie  des codes de la série)… Pour moi, sachant cela, il était inconcevable qu’il trompe sa femme. Et encore je ne parle même pas de son amour légendaire pour Aaricia qui a été complètement bafoué.

    Alors qu’Aarica a quand même pas mal d’excuses…

40 messages de 41 à 80 (sur un total de 101)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2018