Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Parutions futures – 2013-2018

Bienvenue

Parutions futures – 2013-2018

Ce sujet a 248 réponses, 30 participants et a été mis à jour par Hirondl hirondl, il y a 1 mois et 1 semaine.

40 messages de 41 à 80 (sur un total de 249)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    Je l’ai déjà dis ailleurs : une reprise est une erreur. Et effectivement, les lecteurs seront presque toujours déçus. Lorsque Steph s’interroge sur le « truc » qu’ont les Thorgaux de VH et Rosinski, il s’agit évidemment de la marque que laissait ce couple sur l’œuvre. Chaque être humain est unique et le résultat que chacun obtiendrait en réalisant une oeuvre en suivant des directrices identiques sera malgré tout toujours différent. Faut pas chercher bien loin,

    Une œuvre d’art sera toujours quelque chose de très personnel. Les auteurs y mettent beaucoup du sien. Ce qui fait la série si spéciale, ce n’est pas seulement sa qualité comme tel, car il existe des milliers de façon de faire une oeuvre de qualité. C’est aussi la façon de faire de l’auteur, une marque indélébile et irremplaçable. Si on les remplace, les lecteurs seront déçus parce que cette marque disparaîtra de toute façon.

    Si on assume ce fait, mais on va de l’avant, on doit donc essayer de décevoir le moins possible. Miser sur une qualité non plus très bonne, mais exceptionnelle. Une qualité qui respecte les codes, mais qui apporte aussi un « truc » nouveau, qui ne soit pas en conflit avec le passé. Si on voit un réel effort, on sera plus content.

    Répondre | Lien | Citer
    fit

    Les histoires de Thorgal ne sont pas les plus complexes de l’univers BD mais elles ont un « truc », quelque chose qui s’est produit quand Rosinski et Van Hamme se sont rencontrés. Ils ont fusionné, et ça a donné Thorgal

    .
    Je crois que Van Hamme s’est fait entraîner par ses personnages et par leurs destins. C’est Maurice Leblanc qui disait que lorsqu’il s’asseyait à son bureau c’était Arsène Lupin qui dictait. Là pour Van Hamme ce sont Thorgal, Aaricia, Kriss, Tjall dessinés par Rosinski qui ont imposé leur destin et l’ont entraîné dans de grandes sagas. Comment ne pas être inspiré par la Kriss des Archers, la méchante la plus réussie de l’histoire de la BD ? C’était évident qu’elle allait revenir et bouleverser le destin d’Aaricia notamment. Évident pour Van Hamme en tous cas !
    « Je n’oublie rien » désolé mais bof bof BOF…c’est du niveau de la jeunesse de Ghorgor dans les Chroniques de la Lune Noire pas plus c’est ultra bateau.
    Van Hamme n’avait pas imaginé au départ tout ce qui arriverait à Thorgal mais l’histoire a vite décollé pour rejoindre les étoiles au bon sens du terme. D’habitude lorsqu’une BD s’envole dans l’espace elle est à bout de souffle comme Lanfeust là c’est le contraire qui s’est passé.
    Combien de moments dignes de la fin de la Galère Noire, d’Au Delà des Ombres, des Archers, de la saga du pays Qâ avec les morts de Tjall ou de Varth a fourni Sente ? C’est simple : aucun.

    Répondre | Lien | Citer

    Cat a écrit :
    Car si on regarde :
    200 000 Thorgal 34, 100 000 pour chaque tome des séries parallèles. (j’arrondis, ce n’est pas important pour ce que je dis). Mais qui des 200 000 acheteurs potentiels de la série-mère achète aussi les séries parallèles ? Combien ?

    Et si on élargit la question :
    combien arrêteront d’acheter la série-mère parce qu’ils la trouvent du même tonneau que les séries // qu’ils ont cessé d’acheter?

    Personnellement, je pense arrêter la série mère (j’ai déjà arrêté Kriss et Louve depuis 2 tomes) après Kah-Aniel (peut-être revendre Kah-Aniel vu qu’il était en édition limitée à 15€), MAIS continuer la série Jeunesse de Thorgal parce que d’une tout est plus cadré et a déjà été cadré par JVH avec Aaricia, l’enfant des Etoiles, etc., donc il ne peut pas y avoir de trop grosses déviances, et je pense que l’esprit de THorgal peut continuer à vivre dans cette série.
    On le verra très vite à la fin du prochain album!

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    pennybridge a écrit :
    MAIS continuer la série Jeunesse de Thorgal parce que d’une tout est plus cadré et a déjà été cadré par JVH avec Aaricia, l’enfant des Etoiles, etc., donc il ne peut pas y avoir de trop grosses déviances, et je pense que l’esprit de THorgal peut continuer à vivre dans cette série.
    On le verra très vite à la fin du prochain album!

    C’est ce que je me dis depuis un an, le 2ème album va être crucial. Le 1er était sympa, dans le cadre, mais pas non plus exceptionnel. C’est le 2ème qui va donner le tempo.

    L’autre avantage de cette série, c’est qu’elle peut se développer sans s’occuper de ce qui se passe dans les autres. Il faut d’ailleurs qu’elle joue là-dessus, en évitant de multiplier les références aux albums récents. La référence de cette série doit absolument rester la série originelle, et donc les albums « L’enfant des étoiles » et « Aaricia ».

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Oui, ils doivent partir de là et de ce que Van Hamme avait déjà posé comme caractéristiques pour les personnages, mais ils doivent aussi faire le lien avec les premiers tomes de la série (la magicienne trahie, l’île des mers gelées et les trois vieillards du pays d’Aran).
    Car il y a un léger décalage entre ce que présente les albums d’enfance et les premiers tomes. Les « enfances » ayant été écrit plus tard, les caractères y sont finalement un peu plus développé, voire beaucoup plus dans le cas d’Aaricia. Il faudra arriver à expliquer pourquoi Aaricia en arrive à cette personnalité nunuche. Ou, au minimum, ne pas lui donner un caractère trop fort qui détonnerait avec son image des premiers tomes. Ce qui est un pari difficile, très difficile même.

    Répondre | Lien | Citer

    Quand on lit « Aaricia », on s’aperçoit déja que la « Aaricia enfant » de VH n’était pas nunuche du tout.
    Son caractère un peu superficiel dans les premiers albums (de  » la magicienne trahie » à  » la chute de brek zarith » est surtout lié au fait que les auteurs posaient leurs univers : un héros batard aux origines mystérieuses amoureux de la princesse au coeur pur, mais leur amour est impossible à cause du méchant roi. Une base trés « classique » finalement, située au temps des vikings plutôt qu’au temps des chevaliers. C’est au fur et à mesure des albums que les auteurs ont su développer un univers cohérent,
    developper les carctères des personnages .
    Le 1er tome de la jeunesse me semble plutôt cohérent avec les personnages de le jeunesse de série mère.
    Faudrait juste pas que ca se mette à baiser dans tous les coins, ca casserait un peu la base des 1ers albums de la série mère…

    Répondre | Lien | Citer

    Quitte à faire un peu de hors-sujet… en quoi Aaricia est-elle nunuche dans les premiers tomes ? Excepté pour la scène du collier ? J’aimerais des explications.

    Parce que j’ai quand même l’impression que l’on stigmatise Aaricia sur la base de… une scène. Le reste du temps, moi je ne la vois que « effacée », pas « nunuche ». C’est pas pareil.

    De fait, dans le TOUT premier album, elle part pas à la recherche de Thorgal toute seule ? Une bonne nunuche serait restée au village sagement à geindre. Tiens, comme la Aaricia de la série Louve.

    Répondre | Lien | Citer
    fit

    Je me doutais qu’Isis réagirait…il y a des constantes au cours des années :x
    Mais pourquoi vouloir à tout prix nier qu’Aaricia a eu une période plus insouciante ? Être une petite fille futée et courageuse, devenir plus légère à l’adolescence et jusqu’à son mariage puis redevenir plus dure et responsable quand les épreuves surviennent ce n’est pas cohérent ?

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Nunuche est un terme certes un peu fort. Effacée, oui d’accord. Sans consistance surtout. Comme je l’ai déjà dit souvent, dans les premiers tomes, elle n’est qu’un objet de quête. Son caractère n’est pas encore construit.
    Mais du coup, elle apparaît plus superficielle qu’elle l’est peut-être. Plus faible aussi. Ce n’était certes pas voulu par Van Hamme, il posait son univers, il était encore au début de sa carrière, moins d’expérience. Mais c’est ainsi.
    Je trouve que c’est surtout sur les trois premiers tomes, même si elle fait parfois déjà montre de l’une ou l’autre ébauche d’action.
    Mais moi son départ du village dans le tome 1, son départ du village ressemble à ses autres actions des premiers tomes, irréfléchies.
    Mais j’avoue, ce qui m’énerve le plus dans son portrait de l’époque, c’était les poses de « belle à sauver », les bras en l’air, la figure au comble de l’effroi, la fuite dans une course qui rappelle les bd américaine, ce genre de choses.

    N’empêche que je maintiens que puisque la série « la jeunesse » est censée faire le lien entre l’enfance et les premiers tomes, si on lui donne un caractère trop fort, elle collera à l’enfance, mais paraîtra totalement hors-sujet par rapport aux premiers tomes. Et si on fait le contraire, la rendre trop inconsistante, ce sera l’inverse.

    Ce n’était pas bien grave la différence entre les Aaricia enfant et jeune adulte de Van Hamme parce que plusieurs années séparent et donc on peut imaginer que quelque chose a fait changer la demoiselle, mais si on joint les deux, il faut que ça reste cohérent et que ça s’insère entre les deux convenablement.

    Répondre | Lien | Citer

    fit a écrit :
    Je me doutais qu’Isis réagirait…il y a des constantes au cours des années :x

    Et je me doutais que tu réagirais à ma réaction :wink: .

    Cela dit, cette réaction ne vient absolument pas dictée par ma défense à outrance d’Aaricia (mais nooooon :D ), mais bien parce que Cat se préoccupe de la cohérence entre la série et la Jeunesse. Je tenais simplement à dire que certaines préoccupations me semblent sans fondement. Et si je me trompe, je veux savoir pourquoi.

    Ce qui me fait réagir, c’est les idées fausses des gens. Il y a quelques temps, quelqu’un disait de Thorgal que c’était « un homme à femme ». Par exemple. Et franchement, devoir argumenter contre cette idée… c’est quand même un peu fort de café. Cela semble tellement évident. Il y a parfois des idées reçues qui n’ont pas de raisons d’être.

    Ceci dit, je trouve les explications de Cat tout à fait satisfaisantes. J’en avais juste marre qu’on sorte sans plus finir l’argument du collier . J’aime les explications argumentées . N’empêche que nunuche me semble encore trop fort. « Effacée » me semble autrement plus juste. Et les poses à l’américaine, je me doute que c’est plus un effet de mode qu’autre chose. Tout ceci rempli le rôle effacé de belle à sauver, mais ne définit pas le caractère. Parce qu’il n’y avait pas de caractère. Juste un stéréotype. Je veux dire par là que je doute vraiment, mais vraiment, que les auteurs aient pondu cette Aaricia en ayant pleinement conscience de l’image négative qu’elle envoyait. Comme le dit Cat, les auteurs posaient leur univers.

    Bon bref, Cat, tu m’as convaincue et tu l’expliques très bien : j’admet volontiers que ceci et cela font mauvais effet. Qu’on le veuille ou non, l’image renvoyée est négative. En conclusion, Aaricia était effectivement insouciante et superficielle dans les premiers tomes. Parce que c’est ce qui a été écrit et parce que cela fait donc partie de l’évolution du personnage. Et il faut faire avec, c’est ce qui ce fait dans les bonnes série: rebondir sur les erreurs.

    Voilà, il suffisait juste de quelques arguments pour me convaincre :wink: .

    Et après tout ce blablabla, la solution me semble évidente, Fitir nous l’offre sur un plateau:

    Mais pourquoi vouloir à tout prix nier qu’Aaricia a eu une période plus insouciante ? Être une petite fille futée et courageuse, devenir plus légère à l’adolescence et jusqu’à son mariage puis redevenir plus dure et responsable quand les épreuves surviennent ce n’est pas cohérent ?

    C’est très cohérent :D . J’aime. L’adolescence est effectivement une période où la personnalité souffre de terribles hauts et bas. J’était moi-même très con durant cette période-là :lol: :lol: :lol: . Encore faut-il que Yann tienne compte de l’Aaricia des premiers tomes, et ait cette idée. Parce qu’il est très capable de nous pondre une Aaricia adolescente top cool, et raisonnable et alors, on aura effectivement un problème.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Bah moi je suis pas convaincu, je trouve toujours qu’Aaricia n’a rien de bizarre dans les 1ers albums, c’est juste un personnage secondaire pas encore développé (sauf de la poitrine ).

    Dans « Aaricia » et la jeunesse, elle est personnage central, alors forcément on lui donne un plus joli rôle. Mais on peut très bien se dire qu’entre chacune des petites histoires de « Aaricia » elle allait courir après les lapins dans la forêt en sautillant comme un marcassin.

    Répondre | Lien | Citer
    fit

    C’est un personnage secondaire au départ mais c’est aussi un personnage qui évolue et je trouve que c’est bien amené. Dans les Trois Vieillards du Pays d’Aran elle est un peu plus naïve, guillerette, elle est sur son petit nuage .. Aaricia s’adapte en fonction des épreuves terribles qu’elle subit, en réaction par rapport à Kriss etc. Elle devient plus dure, plus méfiante et je trouve que c’est une évolution tout à fait cohérente.

    Répondre | Lien | Citer

    fit a écrit :
    C’est un personnage secondaire au départ mais c’est aussi un personnage qui évolue et je trouve que c’est bien amené. Dans les Trois Vieillards du Pays d’Aran elle est un peu plus naïve, guillerette, elle est sur son petit nuage .. Aaricia s’adapte en fonction des épreuves terribles qu’elle subit, en réaction par rapport à Kriss etc. Elle devient plus dure, plus méfiante et je trouve que c’est une évolution tout à fait cohérente.

    Oui. Et le soucis, c’est que Yann fasse courir trop d’aventures a Aaricia durant la Jeunesse. Elle doit arriver à l’age de 16 ans sans avoir subi trop d’épreuves, pour préserver sa naïveté et son insouciance intacts.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ca va être chaud vu que dès le 1er épisode elle se retrouve mourante dans la neige, au milieu d’un village rempli de macchabées congelés.
    Elle bécote des mecs, pique dans les réserves de bouffe…

    Le principe même de la série force à forcer la dose.
    Le tome 2 sera vraiment révélateur. J’espère une histoire en 2 tomes ! 3 maxi. Avec une fin nette, permettant de lancer une nouvelle histoire après.

    Répondre | Lien | Citer

    Pour l’instant, même si

    Thorgal.BD a écrit :
    elle se retrouve mourante dans la neige, au milieu d’un village rempli de macchabées congelés.
    Elle bécote des mecs, pique dans les réserves de bouffe…

    force est de constater qu’elle est assez proche de l’Aaricia du tome « Aaricia » (bizarre phrase :oops: ) : « amoureuse » de Thorgal, intelligente et prête à tout pour lui (je rappelle qu’à la fin du tome Aaricia, elle va sur l’île toute seule pour faire croire à son frère Bjorn une histoire plutôt bien imaginée et réussit donc à sauver Thorgal).

    L’abîme entre cette petite Aaricia déterminée et l’Aaricia des débuts de la série, moins bien caractérisée, était donc déjà là du temps de Van Hamme.

    Moi j’attends surtout de voir le moment où Thorgal va vraiment comprendre qu’il aime Aaricia (ce qui ne devrait pas arriver tout de suite j’espère, car là elle est encore un peu… trop jeune :oops: ). Mais clairement, c’est je pense le but de ce spin off. Et j’espère ne pas être déçue par la suite, car j’ai vraiment apprécié le tome 1, malgré ses petits défauts.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Ah ça moi aussi, j’espère que ça va pas aller trop vite pour faire tomber Thorgal amoureux. Les histoires d’un ado amoureux d’une gamine, je trouve ça quand même aller un peu trop loin. Faut lui laisser le temps de pousser un peu à la gamine. Là Thorgal a maximum une quinzaine d’années, ce qui fait que Aaricia en a max neuf. Et qu’on ne me sorte pas l’argument « tout se passait plus tôt en ces temps-là ». Faut savoir quand coller aux aspects de l’époque et quand les occulter. Maintenant, vu que dans une autre série on fait de Louve, une petite femme à neuf ans, je crains le pire.
    Et d’un autre côté, j’espère qu’on ne va pas nous faire de Thorgal un ado libidineux prêt à sauter sur tout ce qui bouge (avec la nouvelle tendance je me méfie).

    Répondre | Lien | Citer

    Cat a écrit :
    Ah ça moi aussi, j’espère que ça va pas aller trop vite pour faire tomber Thorgal amoureux. Les histoires d’un ado amoureux d’une gamine, je trouve ça quand même aller un peu trop loin. Faut lui laisser le temps de pousser un peu à la gamine. Là Thorgal a maximum une quinzaine d’années, ce qui fait que Aaricia en a max neuf. Et qu’on ne me sorte pas l’argument « tout se passait plus tôt en ces temps-là ». Faut savoir quand coller aux aspects de l’époque et quand les occulter. Maintenant, vu que dans une autre série on fait de Louve, une petite femme à neuf ans, je crains le pire.
    Et d’un autre côté, j’espère qu’on ne va pas nous faire de Thorgal un ado libidineux prêt à sauter sur tout ce qui bouge (avec la nouvelle tendance je me méfie).

    Les mariages entre personnages d’ages très séparés étaient plus des mariages arrangés, et je doute fort qu’il y ait eu souvent de l’amour là-dedans.

    Et je suis d’accord avec toi, si ce genre d’amour existait, c’est un aspect qu’il faut occulter. On est pas dans l’hiper réalisme façon Game of Thrones (tiens, on en parle souvent).

    Et ouais, j’ai peur aussi.

    Après, j’ai quand même bon espoir. D’après Steph, la Jeunesse 1 est le dernier scénario que Yann a écrit. On peut espérer que, contrairement à d’autres (JE NE VISE PERSONNE NONONONON :x ), il a su rectifier après les horribles tomes de Louve. Même si cet album n’est pas des meilleurs, il a au moin le mérite d’être assez prenant, et surtout d’être le premier de la période post-Van Hamme à coller à l’esprit de la série.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Nouveau scénariste

    Je relance ce sujet puisque l’actualité colle fortement au thème.

    Comme indiqué dans un autre sujet, Yves Sente vient d’annoncer qu’il quitte la série Thorgal.

    Un nouveau scénariste a été choisi et s’est mis au travail sur la suite.
    Les perspectives divergent. « L’arbre à albums » (voir premier message de ce sujet) explose et risque de ne plus avoir guère de sens. Ca ne me dérange pas, il n’y a pas de raison de figer dans le marbre un projet.

    Je vous propose de reprendre la conversation entamée l’an dernier, avec ces nouvelles perspectives en tête. Que va devenir notre série préférée ?
    Pensez-vous que le système mis en place, avec des séries interdépendantes, va se poursuivre ?
    Pensez-vous qu’il y aura bien un « grand final » dans l’album 36, ou que tout est remis sur la table ?

    Voici un commentaire d’Isis venant du sujet qui évoque le départ de Yves Sente.

    Isis a écrit :
    Maintenant, parlons du présent. On ne sait pas qui est le nouveau scénariste, mais il aurait déjà fait ses preuves. Cela dit, j’espère que ce n’est pas un bon… mais un TRÈS bon. Parce qu’il s’affronte à un problème de taille. Il ne s’agit pas seulement de redonner à la série un nouveau souffle, il va falloir aussi jouer avec les nouveaux éléments catastrophiques introduit récemment. C’est vraiment pas une mince affaire.

    Le problème est effectivement de taille. Le nouveau scénariste ne peut pas marquer son arrivée par un scénario de son cru dans lequel il mettrait le paquet. Il va devoir tout d’abord finir le boulot.
    Le tome 35 qu’il écrit en ce moment doit donc prendre en compte l’histoire telle qu’elle sera après les deux prochains albums de Kriss et Louve (en partant du principe que le scénario de Louve 5 a déjà été écrit et qu’il est un peu tard pour l’adapter au nouveau contexte).

    Pour ma part : j’espère que le cycle en cours va s’achever dès le prochain tome.

    Et pour l’album suivant, qui sera peut-être le dernier dessiné par Grzegorz Rosinski, j’espère quelque chose d’excellent. Peut-être un one-shot, on s’en fout, mais je voudrais une histoire qui magnifie une dernière fois le travail de Rosinski.

    Répondre | Lien | Citer

    Pour ma part : j’espère que le cycle en cours va s’achever dès le prochain tome.

    Dangereux selon moi. Vu le chantier en cours, je pense qu’il vaut mieux finir proprement l’histoire en cours, un album n’y suffirait pas. Cela serait dommage de « bacler » cette histoire, qui est ce qu’elle est, mais qui à mis du temps à se construire (trop d’ailleurs).

    Il y a un sacré challenge à faire une fin de malade qui fasse un peu oublier les premiers album. Enfin moi je le vois comme ça.

    Par contre pour la réunion finale des séries parallèles, je m’en passerai. Trop compliqué, trop inutile, un album réunion ne se vaudrait pas pour lui même mais pour le seul défi d’arriver à faire une jonction plus ou moins heureuse.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ben écoute, pourquoi deux albums ?
    Regarde dans la série, la densité de certains albums. Les ellipses. Il ne faut deux albums pour finir que si on veut garder un rythme de sénateur.

    Moi j’ai envie d’une série qui bouge. L’histoire en cours peut se terminer en un seul album, elle n’est pas si dense que ça.

    Aniel devenu Kah-Aniel, les mensonges de Salouma, un retour au pays qui peut se faire en une page, voire en zéro si on l’occulte.
    Qu’y a-t-il d’autre ?

    Dans de nouvelles mains, les mains de quelqu’un qui n’a pas pour cette histoire l’affection qu’avait Yves, un album est largement suffisant.

    Pour moi le problème se pose davantage sur les retrouvailles et sur ce qui s’est passé pour Aaricia. Je n’arrive pas à m’en remettre, ça m’agace.
    J’imagine assez des retrouvailles en une page, la dernière de l’album. Quelque chose d’assez fort émotionnellement et qui nous laisse mariner jusqu’à l’album suivant pour voir comment le couple va gérer la misère.

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Parfaitement d’accord, le mieux c’est d’expédier les affaires courantes puisqu’il ne semble pas possible de les effacer et place à l’aventure !

    Répondre | Lien | Citer

    le mieux c’est d’expédier les affaires courantes

    Binh justement pour moi c’est le risque. Expédier. On déjà un cycle qu’on ne trouve pas super, si en plus on expédie sa fin en un album, ça serait se moquer du monde. Ce n’est ni respectueux pour les lecteurs, ni pour les auteurs des albums précedents (et je parle des deux GR et YS).

    Regarde dans la série, la densité de certains albums. Les ellipses.

    Je suis à la fois d’accord et… pas d’accord. Certains albums mythiques sont très denses, ou pratique des ellipses bien gérées. Mais, pour moi il ne s’agit pas de raccourcir un voyage, personnellement je trouve que ce cycle a introduit beaucoup d’éléments scénaristiques (personnages, légendes, quêtes… très divers (trop divers… et c’est la le problème) du coup je vois mal comment un auteur reprenant le machin peut finit proprement le boulot. Mais je ne demande qu’à être convaincu. Par contre encore une fois je trouverais ça nul de sacrifier un album juste pour se faire plaisir sur le second.
    De plus pour revenir sur la densité, il serait intéressant de compter le nombre de planches par exemple dans « La chute de Brek Zarith » durant lesquels Thorgal poursuit Sardar qui a enlevé Aaricia. Dans mon souvenir c’est long pourtant, ça aurait pu être élipser, mais non, car c’est ce genre de séquences qui font les albums mythiques et c’est ce genre de séquences dont manque les derniers album. Mais il faut accepter d’être moins dense.
    Un contre exemple selon moi : le dernier Kriss, très dense scénaristiquement et pourtant assez vide en action.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Pour moi il est possible de finir l’histoire en un album sans la bâcler.
    L’histoire de Jolan étant partie chez Kriss, il n’y a plus que la quête de Thorgal à finir ici.

    Il a rattrapé son fils, la transformation est effectuée. Il n’y a plus qu’à finaliser.
    Petrov et Lehla n’ont aucun background, rien à finir.
    Salouma a déjà tout raconté, plus qu’à finir.
    Si tu prends les albums récents et que tu retires les pages contemplatives, les pages non indispensables à l’histoire et les pages de rappel des épisodes précédents, il reste une histoire, de l’action et de l’aventure. Qui peuvent être traités en moins de pages.
    On peut finir en un album, il faut juste vouloir.

    A la limite, le seul point qui oblige à une petite digression, c’est le départ d’Arlac pour le Moyen-Orient, qui semblait vraiment être là juste pour lier les séries à nouveau grâce à une bonne vieille rencontre fortuite vu que le monde est petit.
    Mais même ça on peut éviter, si l’idée d’un grand final commun n’est plus d’actualité.

    Je crois que l’enjeu pour la série est vraiment fort. Je pense que le nouveau scénariste doit se pencher sur les personnages et se demander ce qu’ils seront après tout ça. Tout a été mis en place pour un éclatement irréversible du groupe familial, c’est à gérer, c’est dur.

    Un dernier point, j’aimerais des albums plus sombres, plus durs, plus rythmés, plus marquants.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    L’histoire en cours peut se terminer en un seul album, elle n’est pas si dense que ça

    Je pense également que le cycle des mages rouges peut se terminer dans le prochain album sans que cela soit bâclé, en se centrant uniquement sur l’aventure que vit Thorgal et en occultant complètement le chemin du retour. Comme ce fut le cas dans l’album « Entre terre et lumière » ou on le voit prendre le bateau du retour qu’à la toute fin. Et ainsi dans l’album 36 le retour au pays serait déjà effectué.

    Thorgal.BD a écrit :
    L’histoire de Jolan étant partie chez Kriss, il n’y a plus que la quête de Thorgal à finir ici

    Pour moi c’est là qu’il va y avoir un souci, Car les aventures de Jolan ont commencé dans la série mère, et de nombreux lecteurs ne lisent pas les Mondes. Il va sûrement falloir un retour sur sa quête ou un résumé en quelques pages, pour connaître le destin qu’on lui avait promis dans « Le bateau-sabre » et ce qui est arrivé à l’empereur Magnus.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    freephenix a écrit :
    de nombreux lecteurs ne lisent pas les Mondes. Il va sûrement falloir un retour sur sa quête ou un résumé en quelques pages, pour connaître le destin qu’on lui avait promis dans « Le bateau-sabre » et ce qui est arrivé à l’empereur Magnus.

    C’est le rôle d’Arlac. Mais ça m’agace déjà, cette rencontre « inattendue » et ces 2-3 pages de résumé de l’épisode précédent.
    J’ai parfois l’impression que dans la série, on ne vit plus l’aventure, on se la fait raconter. :?
    Autant dire que pour ma part j’attends autre chose du nouveau scénariste.
    Une solution éventuelle serait de se contenter d’une page d’introduction image/texte comme il y en a au début de certains albums. Ca peut éventuellement attendre et se placer au début du tome 36, qui sera peut-être le vrai tome de transition.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    [...]

    C’est le rôle d’Arlac. Mais ça m’agace déjà, cette rencontre « inattendue » et ces 2-3 pages de résumé de l’épisode précédent.
    J’ai parfois l’impression que dans la série, on ne vit plus l’aventure, on se la fait raconter. :?
    Autant dire que pour ma part j’attends autre chose du nouveau scénariste.
    Une solution éventuelle serait de se contenter d’une page d’introduction image/texte comme il y en a au début de certains albums. Ça peut éventuellement attendre et se placer au début du tome 36, qui sera peut-être le vrai tome de transition.

    Je pense que sincèrement qu’il n’est nul besoin de faire des pages et des pages de résumés. Sérieusement, non. Ce que peut parfaitement faire Arlac, c’est dire à Thorgal « ton fils s’est marié avec Kriss et est devenu roi du Nord ». Point. Ensuite ellipse sur les explications, qui ne sont probablement pas nécessaires. Au pire, un astérisque « voir la série Kriss de Valnor« .

    Quand Kriss retrouve Thorgal dans l’Épée-Soleil, elle n’explique rien. Van Hamme a utilisé le bon vieux truc du capitaine Haddock: « C’est à la fois très simple et très compliqué…« .

    Et ça marche !!!!

    Un contre-exemple, c’est lorsque Jolan retrouve Kriss dans Alliances, et se met à expliquer ce qu’il fait là avec tout pleins de détails parfaitement superflus. Parce que dites-moi: quel intérêt pour le lecteur de la série Kriss, l’histoire de la pomme et la mère de Manthor ? Quel intérêt pour lui de savoir que c’est Vigrid qui a aidé Thorgal et Jolan ? Ce looooong résumé aurait pu être expédié par « Thorgal était agonisant, un dieu nous est venu en aide et nous avons traversé pleins de dangers pour retrouver Manthor, un demi-dieu qui a sauvé mon père en échange de quelques années de ma vie. Ensuite, j’ai du traverser des épreuves pour lui prouver que je pouvais accomplir un destin exceptionnel. Il m’a aidé à augmenter mes pouvoirs« . Point barre. Pas de Vigrid, pas de Vilnya, lesquels n’apparaissent de toute façon pas dans cet épisode.

    Le tout, c’est de savoir raconter les choses, de doser ce qu’il y a doser, et d’avoir un peu de jugeote.

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Le mieux ce serait tout de même de revenir au Sacrifice, il y avait tellement de possibilités ouvertes après cet album.

    Répondre | Lien | Citer

    L’histoire de Manthor et de l’Entremonde n’était pas des plus inspirantes, je trouve.
    Mais c’est vrai que c’est bien plus facile de reprendre la série au Sacrifice qu’à Kah-aniel.
    Je souhaiterais pas que ça se fasse, quand même, ce serait un peu exagéré.

    Répondre | Lien | Citer

    Pour ma part, je suis pour conserver « l’arbre » tel qu’il a été prévu. Je pense même qu’avec un nouveau scénariste responsable de la ligne directrice, on peut même renverser la vapeur et basculer sur quelque chose de formidable. Yann a amélioré son écriture sur la série et j’ai apprécié ses derniers opus. Je ne suis pas pour tout régler en un album, il y a de la densité et beaucoup de choses à résoudre. Ce qui m’ennuie le plus, c’est l’histoire d’Aniel et des mages rouges et le voyage à Bagdad. Ca, j’ai vraiment hâte que ça se termine.

    Par contre, la guerre contre l’empereur Magnus m’intéresse. J’ai aussi envie de voir des retrouvailles entre Jolan et Lehla (plus que de savoir comment va se gérer le mariage Jolan/Kriss), il y a de la saga nordique dans l’air pour quand ils vont grandir. j’ai encore envie de voir des albums sur l’enfance de Thorgal, aussi, ils sont très réussis. Et plus que tout, j’ai envie d’un final en apothéose, un album de la puissance émotionnelle de « La cage », en encore mieux, un affrontement entre Thorgal et son rival en amour, un duel pour l’amour d’Aaricia. Puisque maintenant c’est posé, même si ça a été très déplaisant à ingurgiter, autant le résoudre en beauté, plutôt que Aaricia qui retomberait dans les bras de son époux immédiatement. Il v bien falloir qu’il paye ses « cochonneries » avec Salouma aussi. Je veux voir Lundgen au bout d’une lance ou de l’épée de Thorgal, et pourquoi pas, Aaricia qui verserait quand même sa petite larme.

    Et je ne suis absolument pas pour débarquer l’ensemble de l’équipe des « mondes », surtout pas Surzhenko dont le travail est une chance pour la saga, et je l’espère pour la succession de Rosinski quand l’heure sera venue.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Houlà, il n’est absolument pas question de débarquer qui que ce soit, les Mondes vont continuer.
    Ce n’est pas un coup de balai, c’est un désaccord et un départ.

    Pour ma part, je suis pour conserver « l’arbre » tel qu’il a été prévu. Je pense même qu’avec un nouveau scénariste responsable de la ligne directrice, on peut même renverser la vapeur et basculer sur quelque chose de formidable.

    Pourquoi pas, le prochain album peut changer la donne.
    Pour ma part je reste persuadé que les 3 séries sont trop interdépendantes et que le cycle n’en finit plus.
    J’aime bien quand les histoires se terminent. J’aime bien quand elles commencent. Du coup je n’aime pas cet arbre.

    Répondre | Lien | Citer

    Je suis totalement l’avis général. Jusqu’ici c’était beaucoup trop long et dense, la narration était bien trop délayée et le rythme de l’action en pâtissait trop souvent. :?

    Maintenant que le scénariste change, je veux qu’il aille à l’essentiel. Ainsi lorsqu’Arlac et Thorgal se rencontreront, je préfèrerais éviter une page entière de résumé d’albums que j’ai déjà lus. Une petite case avec renvoi au(x) tome(s) concerné(s) suffirait comme le dit Isis. Pourquoi pas y rajouter une ellipse de la discussion explicative si l’auteur tient à ce qu’elle ait lieu et puis la réaction du père : simple et concis. Mon désir principal c’est que la narration se recentre sur l’action et les sentiments.
    Van Hamme n’a jamais véritablement pris le temps d’expliciter sa mythologie dans le récit, excepté pour le pays Kâ. Les délires mythologiques étaient très biens lorsqu’ils se limitaient à être de simples allusions, comme ça, en passant. Ils étaient obscurs pour le lecteur comme pour les personnages et je trouve que ça participait à l’attrait du récit. Je ne veux surtout plus de récits sur deux pages de l’histoire de Loki revus et augmentés sur trois tomes. Même si c’est joli, même si ça fait ambiance, ça reste de l’exposition et ça ne fait pas une histoire.

    J’ai donc moi aussi envie que ce cycle se termine pour qu’on puisse passer à autre chose mais je préfèrerais que le nouveau scénariste évite de le bâcler. L’histoire est ce qu’elle est, avec ses défauts et qualités mais elle demande une conclusion qui ne soit pas trop rapide, de façon à éviter une réaction type « tout ça pour ça ? ». Ce sont les mêmes enjeux scénaristiques qui sont développés depuis 7 ans et le tome 30 après tout. Il m’apparaît donc compliqué, voire impossible, de résoudre toutes les intrigues primaires et secondaires actuellement en suspens dans la série en un seul album.
    Clore les aventures de Bagdad en un tome, oui ça m’apparait faisable. Mais la « réunion » devrait bien prendre un tome entier (en ayant fait l’économie du voyage) comme c’était le cas pour La Cage. C’est vraisemblablement d’ailleurs ce qui était prévu dès l’origine par Sente. Cependant même en suivant ce schéma ce sera sûrement trop rapide et on restera nécessairement sur notre faim. ^^

    Pour ce qui est des séries parallèles, elles me plaisent et je suis pour leur continuation. Et si en plus il se décidait en haut lieu que ces séries devraient se désolidariser de l’histoire principale et voler de leur propres ailes, ce serait encore mieux. :)
    Par exemple, les auteurs seraient libérés de l’obligation pour Louve de tuer Thorgal d’ici au tome 37 et pourraient ainsi faire courir cette prophétie sur une plus longue période que ce qui avait été envisagé. Ça serait assez intéressant de voir le personnage de Louvre grandir (plus loin que les 10-12 ans qu’elle a actuellement) en sachant qu’inéluctablement, quoiqu’elle y fasse, elle tuera un jour son père. Un petit côté Œdipe.

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    J’aime bien quand les histoires se terminent. J’aime bien quand elles commencent. Du coup je n’aime pas cet arbre.

    Je suis complètement d’accord avec ça. C’est une des forces de la saga, des histoires à la fois simples et prenantes, des ambiances différentes qui provoquent la surprise à chaque album sans jamais remettre en cause la cohérence de l’ensemble. Avec Van Hamme bien sûr il y avait des cycles mais à l’intérieur des cycles que de trouvailles et de rebondissements !
    Si le but est juste de traîner les personnages dans des histoires interminables passables il y aura toujours un intérêt puisqu’il faut aussi considérer le plaisir d’admirer le dessin mais quel dommage ! Il y avait trahison complète de l’esprit de la série donc je n’appréciais même pas de voir les personnages que j’aime dans ces historiettes navrantes malgré la qualité des dessins. Mais même s’il est acquis que cette dérive est terminée ça n’est pas suffisant ! Autant viser plus haut et renouer carrément avec le meilleur de Thorgal. Pourquoi pas ?

    Répondre | Lien | Citer
    Raj

    Bonsoir à toutes et tous,

    Xavier Dorison serait le nouveau scénariste de Thorgal.
    (source: http://www.stripspeciaalzaak.be/StripFacts.php#Sente . Je suis malheureusement incapable de traduire le texte).
    Il est le scénariste, entre autres, de Sanctuaire, du Troisième Testament, de Long John Silver.
    Dans une interview donnée au magazine Casemate pour la sortie du premier XIII Mystery, il avait souligné le rôle prépondérant de Jean Van Hamme dans sa « vocation » et son amour de la série Thorgal.
    Une forme de continuité pour celui dont l’idée de scénario pour Les Mondes avait donné le beau diptyque Asgard, avec Ralph Meyer aux pinceaux.

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Pas vraiment le nom que j’attendais mais enfin nous verrons bien. Il va falloir qu’il se sublime en tous cas.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    C’est une rumeur lancée par l’auteur de l’article, qui extrapole à partir de mes propos, je pense.

    Répondre | Lien | Citer
    Raj

    Bonjour,

    Merci Thorgal.BD pour cette précision. Toutes mes excuses pour avoir colporté une rumeur.

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    C’est très bien au contraire :) ! J’aime bien ces moments d’espoir et être en quête de la moindre information ou rumeur :D !!!!!! Je ne sais pas pourquoi mais je suis optimiste !!!!!

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ouais !
    C’est sûr, c’est pas grave. :wink:
    Moi j’ai trop envie de vous dire qui c’est mais ils sont tous en vacances au Lombard.
    Dès qu’ils reviennent je demanderai si je peux lâcher le morceau. En attendant ça fait le buzz de l’été, on en parle à l’international. :lol:

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Fini le football avec ses transferts de l’été, le suspense c’est ici :D

    Répondre | Lien | Citer
    Raj

    Je verrais bien Alcante ou Christophe Bec écrire la série.
    Tous les deux portent un véritablement attachement à Thorgal (l’un plus particulièrement à Alinoe, l’autre, à « Au delà des Ombres ».

    Christophe Bec écrivait à ce propos en 2008:

    Christophe Bec a écrit :
    M’est revenu alors en mémoire le jour ému où j’ai découvert il y a 25 ans dans les pages du feu journal Tintin les premières planches de l’album « Au delà des Ombres ». Là, le sol s’était dérobé sous mes pieds, un gouffre insondable s’était ouvert, un choc, une révélation !

    Alcante a déjà travaillé avec Jean Van Hamme sur l’adaptation de Rani en BD et sur le XIII Mystery consacré au Colonel Amos.

40 messages de 41 à 80 (sur un total de 249)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2018