Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Parutions futures – 2013-2018

Bienvenue

Parutions futures – 2013-2018

Ce sujet a 263 réponses, 30 participants et a été mis à jour par Kartlis kartlis, il y a 3 mois.

40 messages de 81 à 120 (sur un total de 264)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Ça faisait un petit temps que je n’étais pas passée (trop de boulot en cette haute-saison). Donc, me voilà surprise et je ne cacherai pas que la nouvelle me satisfait.

    Alors pour continuer ce passionnant débat.
    Pour moi, je suis d’avis de continuer comme c’était prévu, la qualité en plus.
    Puisque nous avons un arbre qui nous termine tout au tome 36, avec un regroupement des séries, il faut faire avec ça.
    Je vois plusieurs raisons à cela.
    – Nous avons souvent crié notre mécontentement parce que Sente ne respectait pas assez ce que le passé avait posé pour la série, pourquoi vouloir que le repreneur scénaristique commette la même erreur. Des tas de choses ont été posées par Sente, dont l’arbre, au repreneur de se débrouiller avec ça. Il a bien sûr un sacré défi devant lui (peut-être même impossible), mais s’il le gère, ce ne sera qu’un plus. Cela même si toutes ces choses posées ne nous plaisent pas. Car elles existent, on ne peut pas les occulter. Sous peine de replonger dans les mêmes dérives tant reprochées.
    – Le regroupement des séries est pour moi également obligé. Les séries sont liées, plus ou moins, mais elles le sont. Elles ont été conçues ainsi, uniquement dirigées vers ce final annoncé comme grand. Cela relève de la même argumentation que mon point précédent. Les choses sont posées, il faut faire avec. Jolan est passé dans Kriss avec ses compagnons, Arlac est parti de Kriss pour retourner dans Thorgal, c’est posé, il faut que ce soit achevé. Louve a la vision d’elle-même tuant son père (et pas dans des années, la vision, c’est une petite fille), c’est posé, ça doit se terminer. Tout comme les multiples dérives amoureuses des personnages, on doit en avoir le final.
    – Conséquemment, on ne peut terminer en un seul album de la série mère. Il y a trop de choses, même si on a à faire à un génie de l’ellipse.

    On peut relever toutes ces choses.
    Thorgal doit régler le problème de Kahaniel, tout en se dépatouillant de sa relation avec Salouma, doit également rencontrer Arlac, faire le chemin du retour, retrouver sa femme, régler le problème du blondinet, apprendre qu’il est le beau-père de son ex-maîtresse, résoudre le problème de sa gamine qui doit le tuer. Et ce que j’oublie.
    Tout ça ne peut pas se faire en un seul album. Si on veut de la qualité, l’histoire ne peut ni être survolée, ni être étalée.
    Deux albums me semblent être exactement ce qu’il faut pour en terminer avec ce méga-cycle. Le premier pour en finir avec les mages rouges et Kahaniel, le second pour clôturer tout le reste.

    Je le répète, mais même si on est impatient de passer à autre chose (et moi la première qui répète depuis bien longtemps qu’il faut que Sente passe la main), on ne peut pas faire n’importe quoi.

    De plus, ces deux albums permettront également aux deux séries parallèles de suivre leur rythme. Et avec un peu de chance le repreneur de Kriss arrivera à me donner du plaisir.

    Autrement, on a la solution du retour en arrière, on oublie tout et on repart de Van Hamme. :x
    Solution de facilité qui fera des déçus, mais qu’est-ce que ce serait bon. oui
    Il suffit d’un seul album avec un Jolan du futur, le voyageur, et tout le monde remonte le temps.

    Répondre | Lien | Citer

    On ne peut pas repartir depuis le dernier album de Van Hamme parce que de toute façon, qui ne nous dis pas que ce ne serait pas un nouvel échec ? Devrait-on recommencer et recommencer jusqu’à ce que l’on soit satisfait ?

    On ne peut pas refaire ce qui a été fait.

    De plus, cela serait un manque de respect envers ceux qui ont acheté les albums jusqu’au dernier. Classer ces albums comme des albums « inférieurs », non canons… ce serait une très sale blague pour tous ceux qui ont investi.

    Ça me rappelle un peu le cas de Star Wars et de son « univers étendu » qui continuait l’histoire après les six premiers épisodes. Cet univers est devenu quelque chose d' »inférieur » depuis que Disney a annoncé que le futur épisode VII serait une histoire originale. Et pas mal de fans se sont sentis trahis.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Ce n’était que de l’humour. Je ne pense pas qu’ils oseraient aller jusque là.
    Moi, je l’avais fait dans ma fan-fiction (que je n’ai toujours pas continuée après l’épisode un), mais moi, je peux. oui

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    En réalité ce n’est pas impossible et cela ne diminuerait pas la valeur marchande des albums non canons au contraire :)

    Répondre | Lien | Citer

    Je suis d’accord avec Cat pour conserver, ou tout du moins conclure avec les créations de Sente. En deux/trois albums ca me parait faisable.

    Je dis 3 car je pense que l’idée des 2 tomes de Cat est bonne, mais j’aimerai aussi que l’on traite la toile religieuse (arrivée du monothéisme « chrétien » VS paganisme nordique). Sente a joué avec le feu en introduisant cette dimension, mais maintenant il faut trancher.

    Et la je me pose la question, et pourquoi pas voir Thorgal se tourner vers le « christianisme » ? Car quand on lit les albums de JVH, on a un peu ca dans les valeurs de Thorgal.

    Après, sur le principe, j’aime les séries parallèles. Et la série Kriss avait son identité. Donc peut-être faudrait-il les conserver, sous la forme d’un one-shot, en fonction des envies et des besoins scénaristiques.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Pour moi le paganisme est indissociable de la série et beaucoup de choses vont avec. La magie, les créatures, les dieux, qui étaient présents auparavant mais discrets, par touches subtiles.

    Je regrette énormément cette guerre de religion, ces références historiques, cette volonté de normaliser la série en la fixant dans notre temps et notre espace.
    En fait on avait un monde original, le monde de Thorgal, qui fonctionne à sa façon. Je veux le retrouver.

    Moi je veux bien qu’on prenne le temps de finir tranquillement les histoires en cours en amenant tout au bout, mais alors, pourquoi changer de scénariste ?
    Je ne demande pas au nouveau scénariste de nous faire du Van Hamme, mais j’aimerais bien qu’il nous ramène dans le monde créé par Van Hamme. Dès le prochain album, là, tout de suite.

    Ca peut aller vite. Par exemple, dans le tome 1 de la Jeunesse de Thorgal, les dieux étaient omniprésents et se baladaient partout sur Terre. Moi ça m’agaçait. Dès le tome 2, ils sont redevenus discrets tout en ayant un rôle réel. J’aime mieux.

    Un autre exemple, Louve qui tue son père. Sur l’image elle a son collier de crabes bizarres autour du cou. Il faudrait qu’elle aille chercher son collier plein de crabes moisis, pour être raccord.
    Pourquoi ne pas simplement se dire qu’Azzalepstön a menti, triché ? Il le fait tout le temps.
    Kriss et Jolan, ça peut se terminer dans le tome 6 de Kriss de Valnor. Pas besoin de Thorgal et d’attendre 2017.
    Aaricia et Lundgen, ça dure depuis 4 albums, bientôt 5. Aaricia est tombée si bas, une misère. Si en plus elle doit attendre son mari pour enfin réagir… Pour moi elle doit s’en sortir seule et tout de suite, dès le tome 5.

    Faut qu’ça bouge, nom di diou d’nom di diou !

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :

    Je regrette énormément cette guerre de religion, ces références historiques, cette volonté de normaliser la série en la fixant dans notre temps et notre espace.
    En fait on avait un monde original, le monde de Thorgal, qui fonctionne à sa façon. Je veux le retrouver.

    Moi aussi, quand j’ai vu cette case avec l’arrivée des chrétiens je me suis dit, oh non, c’est le réalisme de trop. (Mais la case est top pour illustrer un cours).

    Mais il faut ficeler l’intrigue maintenant. En ramenant Thorgal et ces séries dans leur monde.

    C’est bizarre, « les mondes de Thorgal » ont malmené le monde de Thorgal ! :wink:

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :

    Je regrette énormément cette guerre de religion, ces références historiques, cette volonté de normaliser la série en la fixant dans notre temps et notre espace.

    L’incursion de guerre des religions ne me dérange pas, je trouve que ça a même le potentiel d’être très intéressant, mais il faut que ça soit mieux raconté que jusqu’à présent. De là à voir Thorgal embrasser le crucifix par contre, non merci. Quoiqu’il aurait bien des raisons de trahir les dieux d’Asgard avec la vie qu’ils lui mènent…

    Thorgal.BD a écrit :
    En fait on avait un monde original, le monde de Thorgal, qui fonctionne à sa façon. Je veux le retrouver.

    Moi aussi. Mais je trouve que ce n’est pas incompatible avec une touche historique.

    Thorgal.BD a écrit :
    Moi je veux bien qu’on prenne le temps de finir tranquillement les histoires en cours en amenant tout au bout, mais alors, pourquoi changer de scénariste ?
    Je ne demande pas au nouveau scénariste de nous faire du Van Hamme, mais j’aimerais bien qu’il nous ramène dans le monde créé par Van Hamme. Dès le prochain album, là, tout de suite.

    Mais si on ne finit pas les histoires en cours, que faire des « Mondes de thorgal », les séries parallèles?

    Thorgal.BD a écrit :
    Par exemple, dans le tome 1 de la Jeunesse de Thorgal, les dieux étaient omniprésents et se baladaient partout sur Terre. Moi ça m’agaçait. Dès le tome 2, ils sont redevenus discrets tout en ayant un rôle réel. J’aime mieux.

    Sente a usé et abusé des interventions des divinités Nordiques. il a même fini par les ridiculiser. Que Thorgal ou un membre de sa famille finisse par rencontrer Odin et Thor, pourquoi pas, mais dans une apothéose, quelque chose d’épique. La visite de Jolan à Asgard fournit à peu près autant d’émotions que si il allait faire réviser une barque chez le charpentier du coin, bonjour et au revoir, pas de problème bonhomme, tu t’es introduit dans le territoire des dieux, c’est pas très bien , ne le refait pas trop souvent, sinon panpan cucul. Sans compter que les dieux sont représentés comme des pignoufs peu charismatiques et surtout, particulièrement stupides et manipulables.

    Thorgal.BD a écrit :
    Aaricia et Lundgen, ça dure depuis 4 albums, bientôt 5. Aaricia est tombée si bas, une misère. Si en plus elle doit attendre son mari pour enfin réagir… Pour moi elle doit s’en sortir seule et tout de suite, dès le tome 5.

    Ca m’ennuierait que Thorgal ne lave pas son honneur et ne rencontre pas ce saligaud. Maintenant que les choses ont été posées, elles ne peuvent pas ne pas inclure Thorgal dans leur dénouement, il faut que le couple s’engueule, explose, pour mieux se reconstruire. Il faut que Thorgal souffre au sujet de ce qui s’est passé, pour mieux ressentir à nouveau son amour pour Aaricia (il se plaint à Petrov de voir ses sentiments émoussés). Je l’ai déjà dit, mais quitte à conclure ce vaudeville/triangle amoureux/Dallas des fjords, j’aimerais un album du style « La cage », avec des enjeux encore plus puissants.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Mais si on ne finit pas les histoires en cours, que faire des « Mondes de Thorgal », les séries parallèles?

    Je ne dis pas qu’il faut arrêter les « Mondes » ou bâcler les histoires. Je pense tout le contraire en fait.
    J’aimerais que ça bouge, qu’on passe à d’autres histoires.
    Si Thorgal résout son problème avec Lundgen dans le tome 36 de sa série, ce sera certainement en 2017.
    On en sera au tome 7 de Louve. 7 tomes à voir Aaricia avec Lundgen, Aaricia dépressive. Et on fait durer juste pour en arriver à ce fameux final.
    La question que je pose, c’est est-ce que ça vaut le coup ? Quel sens ça aurait de changer brutalement de scénariste pour suivre exactement la même ligne, la ligne d’un cycle gigantesque de 20 albums sur 3 séries ?

    Dans mon idée, les Mondes de Thorgal doivent faire vivre la série, alimenter les histoires et les personnages, ouvrir des pistes que l’histoire « principale » n’a pas explorées.
    Dans le schéma actuel qui veut réunir les 3 séries, on n’avance pas. A mon avis.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Pas trop d’accord avec toi Steph. Si je veux retrouver Thorgal et l’esprit Thorgal plus que tout, je n’ai pas envie que ce soit fait n’importe comment.
    Les décideurs ont fait l’erreur de laisser aller Sente beaucoup trop loin, s’empêtrer de plus en plus dans son méga-cycle, mettre de plus en plus de passerelles entre les trois séries, le nouveau scénariste est bien obligé de faire avec et d’en terminer avec toutes les pistes ouvertes. Et le problème, c’est qu’il y en a beaucoup. Tout ne peut pas se résoudre en un seul album dans la série principale, deux dans Kriss (puisqu’il est admis que le prochain n’est pas la fin de l’histoire) et un dans Louve. Bien que pour cette dernière, je pense que c’est possible.
    Si on succombe à cette envie pressante d’en revenir le plus vite possible aux fondamentaux (ce que nous attendons tous), on va simplement continuer le massacre et ce n’est pas la solution.
    – On doit régler une guerre de religion
    – On doit gérer le mariage Kriss/Jolan
    – Thorgal doit en finir avec Kahaniel
    – Il doit aussi en terminer avec Salouma
    – Il doit ensuite revenir (ce qui peut être éludé, il est vrai)
    – Il faut aussi ne pas oublier le rôle passé maintenant sous silence de Manthor dont on n’a jamais très bien compris les buts (se venger des dieux comme au départ ou bien les sauver, on ne sait même plus)
    – Aaricia et Ludgen doivent en terminer avec leur histoire
    – Louve a sa propre actuelle aventure à terminer avec les pistes ouvertes par Yann
    – Arlac doit jouer son rôle puisque la piste est maintenant ouverte de son séjour à Bagdad
    – Il y a aussi le crime de Louve montré par Azzalepton et malheureusement confirmé par la gardienne (s’il n’y avait eu que le demi-dieu, cela pouvait être de la manipulation)
    Et j’en oublie certainement tellement il y a de chemins ouverts par les scénaristes sur les derniers albums.
    On ne peut pas gérer tout ça en quelques cases et donner en lecture aux fans des albums qui leur sembleront bâclés.
    Et pour répondre à la question : pourquoi changer de scénariste si c’est pour tout finir comme prévu ?
    Cela ne veut pas dire que le nouveau scénariste doit automatiquement suivre le plan posé par Sente. C’est à lui de faire les bons choix, de remettre Thorgal et tous les siens sur les rails de l’esprit Thorgal, mais aussi d’en terminer définitivement avec les diverses et nombreuses pistes ouvertes précédemment. Et pour cela, il doit prendre le temps et le nombre d’albums nécessaires.

    Pour Aaricia, je pense aussi que ce serait mieux qu’elle règle le problème elle-même. Ça lui redonnerait un peu de l’image qu’elle a perdue. Ce qui n’empêche que les infidélités de l’un et de l’autre ne peuvent pas se terminer comme ça bêtement avec chacun larguant l’amant/la maîtresse. On a trop insisté là-dessus pour que cela reste sans conséquence.

    Quant aux guerres de religion, il faut absolument, à mon avis bien sûr, en sortir. Ce n’est pas l’esprit Thorgal.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    La liste est conséquente mais 3 albums me semblent largement suffisants pour finir tout ça. Un dans chaque série. Ca fait quand même 150 pages de BD.
    Si on va jusqu’en 2017, ça fait 8 albums, 9 si on compte celui qui va bientôt sortir. On ne peut quand même pas dire qu’il faut 9 albums pour finir les intrigues en cours.

    Le cycle de Brek Zarith fait 3 albums, avec une sacré densité et une belle réussite. Une naissance, une guerre, la chute d’un empire, un voyage dans l’au-delà, de l’esclavage, des querelles de couple, des méchants emblématiques, des voyages, des drames…

    J’essaie de caser ce que tu proposes :

    Thorgal 35
    – Thorgal doit en finir avec Kahaniel
    – Il doit aussi en terminer avec Salouma
    – Arlac doit jouer son rôle puisque la piste est maintenant ouverte de son séjour à Bagdad

    Kriss 5
    – On doit régler une guerre de religion
    – On doit gérer le mariage Kriss/Jolan

    Louve 5
    – Aaricia et Ludgen doivent en terminer avec leur histoire
    – Louve a sa propre actuelle aventure à terminer avec les pistes ouvertes par Yann

    Il ne reste que le crime de Louve, pas facile à caser. Disons que ça peut attendre un peu. Des retrouvailles dans le tome 36, suivies d’un rebondissement.
    Ca n’empêche pas les autres séries de proposer autre chose pendant ce temps-là.

    Répondre | Lien | Citer

    Je ne suis pas fan non plus de cette incursion si évidente dans l’Histoire réelle. Ça change pas mal les enjeux de la saga.

    D’un autre côté, bien sûr qu’il faut en finir avec cette histoire, mais je suis d’avis qu’on peut malgré tout faire du bon boulot. Je ne veux pas que le nouveau scénariste la bâcle ou la termine rapidement. Je veux qu’il la fasse sienne et en tire quelque chose.

    Stef a écrit :
    La question que je pose, c’est est-ce que ça vaut le coup ? Quel sens ça aurait de changer brutalement de scénariste pour suivre exactement la même ligne, la ligne d’un cycle gigantesque de 20 albums sur 3 séries ?

    Oui. Je sais que c’est faisable, il suffit juste d’un peu d’imagination et de bonne volonté.

    Par ailleurs, le cycle ne doit pas forcément s’étirer plus longtemps. Quand je dis « ne pas s’étirer », je ne dis pas qu’il doive finir plus tôt que prévu. Non. Il s’agit simplement de faire bouger plus les choses.

    Du mouvement, c’est ce qui manque à cette histoire principalement contemplative. Tu le dis toi même, Stef:

    Stef a écrit :
    Faut qu’ça bouge, nom di diou d’nom di diou !

    Tiens, pour en revenir à un exemple déjà cité moult fois: cela fait 18 ans que la saga Le Trône de fer a commencé. Elle n’est toujours pas finie. Seul 5 tomes de 7 ont été publiés. Mais cela vaut le coup. Car chaque tome (de plus de mille pages pour certains) regorge de rebondissement et fait avancer l’histoire. Des pages et des pages, et personne ne s’ennuie.

    On en sera au tome 7 de Louve. 7 tomes à voir Aaricia avec Lundgen, Aaricia dépressive.

    Pas forcément. Aaricia peut commencer à bouger dès le tome suivant celui de Crow. Quel est le problème ?
    EDIT: Cat a eu d’ailleurs la même idée que moi:

    Cat a écrit :

    Pour Aaricia, je pense aussi que ce serait mieux qu’elle règle le problème elle-même. Ça lui redonnerait un peu de l’image qu’elle a perdue. Ce qui n’empêche que les infidélités de l’un et de l’autre ne peuvent pas se terminer comme ça bêtement avec chacun larguant l’amant/la maîtresse. On a trop insisté là-dessus pour que cela reste sans conséquence.

    RE-EDIT:
    Tiens, je pense que le meilleur moyen de trouver un scénariste pour finir le cycle aurait été de faire un concours de scénario.
    La situation n’est pas des plus évidentes, et un concours aurait permit aux meilleures idées de fleurir.

    Répondre | Lien | Citer

    Pour Thorgal, Comme je l’ai dit plus haut, je pense que l’on peut régler le cycle des mages rouge dans l’album 35. En développant uniquement son aventure et sans le chemin du retour.

    Pour Louve, tout ce qui s’est passé peut rester dans sa série, ceux qui ne lisent pas les Mondes ignorent ce qui se passe. Il suffit qu’elle règle elle-même, ou Aaricia, le problème Lundgen après s’être occupée de Raïssa. Le fait qu’elle doit tuer son père peut être un mensonge, ou un message symbolique :? .

    Pour Kriss, Sente donne la réponse dans Casemate n°73 :

    Arretez-vous également de raconter les aventures de Kriss De Valnor ?

    Sente : le 5eme Kriss est en cours de réalisation graphique. Ce sera un superbe album, vraiment. Ce sera aussi la fin d’un diptyque et du premier cycle que nous avions mis en place, Guilio De Vita et moi-même, en harmonie avec les récits de Yann et Surzhenko.

    Ce sera donc la fin du 1er cycle de Kriss. Mais est-ce la fin de l’aventure pour Jolan ?

    Et le problèmes Jolan qui fait le lien entre les deux séries serait trouvé pour le 36eme Thorgal avec une aventure incluant les retrouvailles et en évoquant la quête de Jolan si elle est terminée.

    Répondre | Lien | Citer

    On est tous assez d’accord sur le fond du problème. Mauvaises directions scénaristiques, mauvaise compréhension des codes de la saga, dénaturation des persos… Mais je ne pense pas que la multiplication des ponts entre les séries, l’existence même des mondes de Thorgal (qui m’ont au moins à titre personnel donné la satisfaction d’avoir quelque chose à me mettre sous la dent régulièrement, et pas que de la daube, loin de là) ni même l’adultère de Aaricia soient en cause, tout cela aurait pu passer, bien conté, sans… L’incroyable médiocrité du tome 34 de la série mère. C’est le véritable séisme qui à mon avis entraîne la chute des ventes, et le départ de Sente.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Pour moi, il faut deux albums dans la série-mère.
    Le prochain pour en terminer avec les mages rouges Kahaniel et Salouma.
    Le suivant pour le final et le rassemblement des séries.

    Pour Kriss, je pense que ça peut effectivement se terminer dans les deux prochains.

    Pour Louve, deux albums me semblent pas mal non plus. Pour totalement terminer ce qui est commencé sans éluder trop tout ce que Yann a semé depuis le premier tome. Parce qu’il n’y a pas que Raïssa et Lundgen.
    Il y a aussi :
    – le fameux crime de Louve
    – le radeau des étoiles apparu on ne sait pourquoi
    – Skald qui doit avoir son rôle
    – la corne d’Anina
    – le rejet de plus en plus marqué du village
    – Assalepton puisqu’il est lié à Raïssa
    – le petit singe qui doit avoir son rôle

    Alors vous me direz qu’on peut très bien repousser certaines choses à plus tard. Oui c’est vrai certaines on peut les repousser.
    Mais je trouve qu’il vaut mieux en finir une bonne fois pour toutes avec toutes les pistes ouvertes sur les trois séries pour repartir d’un pied totalement vierge de la contribution de Sente.

    Je sais que deux albums de la série-mère nous emmène en 2017. Mais franchement, il vaut mieux ça.
    Et ces trois ans peuvent servir à remettre la série sur pieds dès maintenant. L’arbre de Sente n’est qu’une base, le nouveau scénariste doit être capable de redynamiser tout ça en proposant des albums de qualité et sans suivre forcément le schéma narratif établi par Sente. Il peut tout changer (tout en prenant en compte tout ce qui a été fait jusque là, aussi bien dans la partie Sente que dans Thorgal première époque), mettre ses propres idées pour avancer dans la série, réhabiliter les personnages, inventer ses histoires. Sa seule contrainte est de respecter le passé.

    Répondre | Lien | Citer

    Cat a écrit :

    – le radeau des étoiles apparu on ne sait pourquoi
    .

    J’imagine qu’ils ont cherché à s’ouvrir des portes pour un cycle ultérieur.
    Moi cette réapparition m’a fait plaisir, dans le sens où j’aimerai bien que l’on reparle un peu des atlantes.
    Et ce n’est peut être pas le radeau de Thorgal…

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Oui peut-être des portes pour un cycle ultérieur, mais tout semble lié. Enfin, surtout Skald et ce fameux radeau des étoiles.

    J’ai aussi envie qu’on reparte une fois du côté science-fiction de la série. Mais je voudrais que tout ce qui concerne ce que Sente a mis sur pieds soit définitivement terminé pour une totale renaissance de la série.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Isis a écrit :
    Tiens, je pense que le meilleur moyen de trouver un scénariste pour finir le cycle aurait été de faire un concours de scénario.
    La situation n’est pas des plus évidentes, et un concours aurait permit aux meilleures idées de fleurir.

    Ca a été plus ou moins déjà fait, en 2010 je crois, lorsqu’on parlait d’une série « Les Mondes de Thorgal » avec des one-shots, des albums individuels sur des personnages secondaires.
    Des scénaristes avaient proposé des projets, des dessinateurs avaient proposé des dessins.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Et Sente s’était choisi. :x
    Si c’était pour en arriver à ça, c’était pas vraiment utile tous les tests qu’ils avaient fait.
    Enfin, il paraît qu’on apprend de ses erreurs. J’espère que ce sera le cas.

    Répondre | Lien | Citer

    Isis a écrit :
    Je l’ai déjà dis ailleurs : une reprise est une erreur.

    Personnellement je n’aime pas non plus les reprises. Pour moi, un personnage appartient à son auteur, et laisser un autre le diriger conduit forcément à le dénaturer. Mieux vaut qu’il y ait une fin dans ses aventures.

    Tintin est un archétype de cela. Hergé (puis la fondation Hergé) a été très protectionniste par rapport à son personnage, surveillant de près les franchises qui étaient accordées, et verrouillant une quelconque reprise. Le résultat est qu’on en reste aux albums du fondateur, avec une cohérence mais aussi des évolutions portées par une seule personne (qui en l’occurence y a consacré sa vie). Et il y a une fin (même si inachevée… !

    A contrario, Asterix a maintenant connu de nombreux scénaristes, et franchement tous les albums récents sont archinuls. C’est un peu triste par rapport aux premiers albums, car c’est évidemment de la pure exploitation commerciale.

    Il est vrai néanmoins qu’il existe un autre type de personnage, comme dans les comics américains, ou même les mythologies, qui n’appartiennent pas (ou plus) à un auteur, mais à une culture, et peuvent avoir des aventures à l’infini, pourvu que le scénariste soit bon et que certains codes soient respectés. On peut dire que çà marche par exemple pour Black et Mortimer, mais le risque est que la veine finisse par s’épuiser et les scénarios ont tendance à se répéter.

    Visiblement, Van Hamme n’a pas particulièrement tenu à sacraliser ses héros et n’est pas gêné qu’ils soient continués par d’autres. Mais à mon avis c’est parce que son personnage fétiche est Largo Winch (Van Hamme vient du milieu de la finance et Largo est le premier personnage qu’il ait imaginé) : cela se trouve, il résistera plus à la reprise de Largo qu’à celles de Thorgal ou XIII.

    Mais pour revenir à Thorgal. Maintenant qu’on est là où on en est, clairement les personnages n’appartiennent plus à un seul auteur, et le nouveau scénariste se trouve face à un grand défi : donner une suite cohérente, en restaurant les valeurs nobles qui ont fait rêver toute une génération, mais en évitant les niaiseries ! Il faudra du talent (au passage je ne crois pas trop non plus à une collaboration avec la communauté des fans : il faut que cela vienne d’une seule personne), mais pourquoi pas ?

    Répondre | Lien | Citer

    Une reprise n’est pas nécessairement une erreur. Prenons par exemple le cas de Franquin qui a donné ses plus belles années à Spirou après sa reprise, mais qui n’a pas souhaité que Gaston soit repris après lui.

    Après tout ce temps, je ris encore en relisant Gaston qui a été de tout temps mon personnage de BD préféré, mais c’est bien pour Thorgal que je me passionne parce qu’il vit toujours de nouvelles aventures.

    Rosinski et Van Hamme n’ont pas souhaité figer Thorgal, bien au contraire, et des auteurs talentueux seront capables de lui faire vivre des histoires tout aussi légendaires que par le passé. Si les nouveaux auteurs savent s’y prendre, nous pouvons retrouver des moments thorgaliens fabuleux ! :)

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Reprise ou pas, il y a des choses qu’on ne peut pas expliquer. Lire du Thorgal est toujours agréable, mais il y a quelque chose, dans les 16 premiers albums, que je ne retrouve pas complètement dans tout ce qui a suivi.
    Ces albums-là sont cités par tout le monde, tout le temps. Il y a une raison.
    Il y a aussi la charge nostalgique, mais pas que.

    Là on a de nouveaux auteurs qui puisent leur motivation dans ces albums fondateurs, c’est intéressant. Je trouve juste dommage qu’ils soient bridés par « l’arbre à albums ». Une affaire à suivre.

    Tiens, une grosse différence entre la reprise de Thorgal et celle de Blake et Mortimer, c’est aussi le rythme de parution. Près de 20 ans pour 10 ou 11 albums, chez B&M. La rareté crée l’événement.

    Répondre | Lien | Citer

    Heu par contre Thom, Asterix n’a pas connu de nombreux auteurs. Uderzo a voulut continuer seul après la mort de Goscinny et justement ça a été un raté.
    Il a fallut qu’il passe la main pour retrouver l’esprit Asterix. Il n’y a eu qu’un album avec de nouveaux auteurs et il est plus réussi que raté. Souhaitons qu’ils continuent en mieux pour les suites.

    Autres exemple qui pour moi est une preuve de réussite niveau reprise, c’est Lucky Luke. Morris sur la fin c’est acharné avec des auteurs divers, a continuer a sortir des albums alors que tant au niveau dessin que scenaristiquement, c’était d’une platitude terrible.

    Quand Morris a lui même choisi son successeur en la personne d’Achdé, on a eu une véritable résurrection. Alors oui on a pas la qualité des albums cultes, mais ça reste du très bon.

    Pour Thorgal c’était bien partit je trouve, mais Sente a voulut trop en faire. Forcement au bout d’un moment…

    J’ai confiance dans cette nouvelle équipe pour nous faire une reprise de qualité, qui si elle ne sort pas forcement d’album culte, se rapprochera au maximum de l’esprit de ces albums.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Reprise ou pas, il y a des choses qu’on ne peut pas expliquer. Lire du Thorgal est toujours agréable, mais il y a quelque chose, dans les 16 premiers albums, que je ne retrouve pas complètement dans tout ce qui a suivi.
    Ces albums-là sont cités par tout le monde, tout le temps. Il y a une raison.
    Il y a aussi la charge nostalgique, mais pas que.

    C’est pratiquement mathématique: toutes les séries ont un âge d’or. Celui-ci peut se situer vers le début ou un peu après ce début (le cas le plus courant). Puis vient le déclin. Puis l’essoufflement. Il y en a qui savent s’arrêter à temps (Quino, auteur de Mafalda, en est un des plus bel exemple), mais la plupart ont du mal.

    Le déclin est inévitable et totalement normal. Un auteur ne peut pas nourrir à l’infini une idée ou un concept. C’est ce qui est arrivé à Thorgal. Après l’album 16, on a eu le premier faux pas: La Gardienne des Clés. Ce tome n’est pas mauvais en soit mais rompt avec une des règles du monde Thorgalien: le monde des dieux ne se manifestait jusqu’alors que de façon ambiguë, on ne savait jamais où terminait la réalité et où commençait le rêve. Dans ce tome, ce monde envahi soudain le monde d’humains bien réveillés et conscients et y laisse des preuves tangibles.
    Pour moi, avec ce changement s’amorce le déclin. Van Hamme n’est plus aussi à l’aise dans les codes qu’il a établi. Mais on a encore droit à des albums sublimes, le plus bel exemple étant La Marque des Bannis ( ).

    Bref, tout ce pavé pour dire que oui, la série avait quelque chose, une unité, une identité dans les 16 premiers tomes, un quelque chose qui ne reviendra jamais. Et il est inutile de chercher à récupérer ce quelque chose.

    C’est pour ça que je suis en principe contre les reprises. ce qui est fini est fini. Et quitte à y aller franchement, je suis également contre les rallonges. Les albums qui viennent après « La cage », dernier « grand » album de Thorgal, sont eux aussi « de trop », en quelque sorte.

    Ça, c’est évidemment un avis un peu extrême. L’arrêt à l’apogée, c’est en quelque sorte l’idéal, mais je ne suis pas contre les compromis non plus. Si la série s’essouffle mais on veut la continuer, alors pourquoi pas, mais alors il faut mettre un remède à l’essoufflement.

    Si on part du principe que l’on ne retrouvera jamais l’ingrédient « magique »… alors il faut en chercher un autre. Garder l’esprit de la série, mais y rajouter du nouveau et surtout, du bon. Essayer de garder le niveau, tout en apportant quelque chose de différent qui maintient ce niveau. Ce pourquoi des nouveaux auteurs peuvent être une bonne solution. Pourquoi pas ?

    Thorgal.BD a écrit :
    Là on a de nouveaux auteurs qui puisent leur motivation dans ces albums fondateurs, c’est intéressant. Je trouve juste dommage qu’ils soient bridés par « l’arbre à albums ». Une affaire à suivre.

    Ce qui est fait est fait. Ce n’est pas l’idéal, mais on peut espérer que les auteurs en tirent un parti quelconque.

    Répondre | Lien | Citer

    Isis a écrit :
    Si on part du principe que l’on ne retrouvera jamais l’ingrédient « magique »… alors il faut en chercher un autre. Garder l’esprit de la série, mais y rajouter du nouveau et surtout, du bon. Essayer de garder le niveau, tout en apportant quelque chose de différent qui maintient ce niveau. Ce pourquoi des nouveaux auteurs peuvent être une bonne solution. Pourquoi pas ?

    Mais oui, c’est tout à fait ça. La magie peut-être différente, le tout c’est qu’elle redevienne efficace oui

    Répondre | Lien | Citer

    De tout façon, pour toute chose, il y a une naissance, un âge d’or, et une fin…

    Répondre | Lien | Citer

    Pour la sortie du dernier album de Kriss, Le Lombard offrait les 3 premiers tomes de Thorgal en version numérique : http://www.lelombard.com/thorgal-day (Un flop pour moi, j’ai reçu le message du Lombard à la moitié de la journée, et c’était clôturé le soir même…

    Ce qui a par contre retenu mon attention, c’est le dernier paragraphe : Et la suite ?
    Car oui, la sortie du nouvel album de Kriss de Valnor annonce une année faste pour Thorgal ! Pas moins de 3 nouveautés se suivent en 2016 : la Jeunesse de Thorgal, Louve et le tant attendu tome 35 de Thorgal, dont les 15 premières planches ont déjà été dessinées par Rosinski et qui marquera l’arrivée au scénario de Xavier Dorison.

    On aura donc droit à 4 volumes de Thorgal et ses Mondes en 1 an !

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Oui, le Thorgal-day est à revoir, à mon avis. Mais le principe consistant à organiser « des choses en plus » le jour de sortie d’un album me paraît bon.
    J’espère que le site Thorgal.com sera sollicité un jour pour ce type d’offres spéciales, peut-être plus sur des albums papier d’ailleurs.
    Il y a déjà une boutique, mais honnêtement, je ne sais pas si elle est fonctionnelle et si elle vend des albums.

    Pour l’an prochain, on est sur les bases prévues, Roman Surzhenko ne peut pas réaliser 3 albums par an et donc chaque série des Mondes aura certainement une « année blanche ».
    L’an prochain ce sera Kriss, l’année suivante Louve à mon avis, puis la Jeunesse… Sauf si…

    On pourrait donc avoir :

    2016
    :arrow: Jeunesse 4
    :arrow: Louve 6
    :arrow: Thorgal 35

    2017
    :arrow: Kriss 7
    :arrow: Jeunesse 5

    2018
    :arrow: Louve 7
    :arrow: Kriss 8
    :arrow: Thorgal 36

    Ce calendrier me semble cohérent, conforme à « l’arbre à albums ». Il pourrait permettre aux derniers albums de Louve et Kriss de se porter les uns les autres, avec du cliffhanger de tous les côtés.

    Répondre | Lien | Citer

    Je découvre « le Monde des fans de Thorgal » Eh bien, vous vous prenez bien la tête !! Dans tout ça, Yves Sente aura réussit a donner le sentiment à tous de contribuer à l’avancée des futurs scénarios thorgalien. Et c’est bien parti car avec un peu plus de recul on voit bien que des cycles de la même série parallèle ouvrent et ferment des intrigues (ou drame selon les avis). Et les derniers de chaque série s’en sortent plutôt bien. Certains fans donc dorment peut-être mieux à présents et auront encore du courage et de l’argent jusqu’en 2018, voir plus car la flèche de l’arbre continue encore pour le plus grand plaisir de mon futur petit-fils…

    Répondre | Lien | Citer

    Ah, le Monde des fans de Thorgal ! :lol: Oui, on se prend parfois la tête, mais c’est grâce à cette passion qui nous tient depuis si longtemps…

    Le temps justement, c’est celui des nouveaux albums dessinés par Surzhenko, qui doivent coïncider avec ceux peints par maître Rosinski. Mais lui, il prend son temps, le bougre ! :x Alors pour que toutes ces histoires se rejoignent dans le tome 36 de Thorgal, il faudrait déjà écrire tous les scénarios dans les prochains mois, ou tout au moins le synopsis général qui permettra à Rosinski de replonger dès 2016 dans l’album Thorgal de tous les défis ! Sans cela, on est partis pour attendre au moins jusqu’en 2019…

    En reprenant la programmation imaginée par Stéph, cela donne le schéma suivant. Pour la Jeunesse de Thorgal, j’avais plutôt l’impression qu’elle se bouclerait en 4 épisodes, vu qu’on se rapproche fort de « La magicienne trahie »…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    La petite surprise c’est que l’arbre n’est pas présent dans le nouvel album de Kriss, « L’île des enfants perdus » !

    Je ne sais pas si ça a un sens ou pas. Je pense plutôt que c’est lié à la pagination.

    Répondre | Lien | Citer

    Oui, moi je pensais que X.D ne voulait plus suivre le même nbr d’albums.

    Répondre | Lien | Citer

    KrissArc a écrit :

    Je dis 3 car je pense que l’idée des 2 tomes de Cat est bonne, mais j’aimerai aussi que l’on traite la toile religieuse (arrivée du monothéisme « chrétien » VS paganisme nordique). Sente a joué avec le feu en introduisant cette dimension, mais maintenant il faut trancher.

    Et la je me pose la question, et pourquoi pas voir Thorgal se tourner vers le « christianisme » ? Car quand on lit les albums de JVH, on a un peu ca dans les valeurs de Thorgal.

    Pourquoi pas !? Thorgal pourrait bien rencontrer sur Bag Dadh des chrétiens qui ont fuit le manipulateur oppresseur Magnus qui utilise la foi chrétienne pour accéder au pouvoir. Thorgal pourrait leur venir en aide et affronter Magnus, ces valeurs, ces combats sont assez identiques (fidélité, loyauté, croire en l’impossible, espérer en l’invisible, l’amour qui surpasse tout) il ne faudrait cependant pas qu’il épouse cette foi. Il doit continuer son chemin comme il a toujours fait même si cela doit l’amener à sa perte : sa famille. Cela pourrait conclure le cycle Magnus après le cycle les maitres rouges avec bien sur la rencontre de Jolan et de Kriss. Aaricia et Louve viendront certainement plus tard. Maintenant que Lombard commence à nous dévoiler quelques images du T35… on peut se remettre à rêver !

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Affronter des puissants pour défendre la veuve et l’orphelin, ça me semble plus correspondre au credo de Jolan qu’à celui de Thorgal. Il s’est toujours tenu éloigné des combats pour le pouvoir et, jusqu’à récemment, la religion ne se mêlait pas de tout cela.
    Après ce long long long long cycle basé sur ces considérations religieuses et ces luttes incessantes, j’espère bien un bon coup de balai et de nouvelles histoires, où le rêve, l’aventure, la fantasy, les rapports humains sont au cœur du jeu.

    La recette de Thorgal est bonne, j’ai envie de regrimper dans un arbre à branches multiples comme celui qu’avaient créé Van Hamme et Rosinski.

    Répondre | Lien | Citer
    Parutions futures

    Thorgal-BD a écrit :
    Après ce long long long long cycle basé sur ces considérations religieuses et ces luttes incessantes, j’espère bien un bon coup de balai et de nouvelles histoires, où le rêve, l’aventure, la fantasy, les rapports humains sont au cœur du jeu.

    Tu n’es pas le seul… :)

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Casemate 95

    Petites infos importantes glissées dans un minuscule angle du magazine Casemate d’août 2016.

    :arrow: Le Lombard serait à la recherche d’un nouveau dessinateur pour la suite des aventures de Kriss (albums 7 et 8 ).

    :arrow: Il est tout à fait possible que l’une des séries parallèles s’arrête, ou soit remplacée par un autre concept.

    Répondre | Lien | Citer

    Je trouve déplorable l’idée de faire dessiner Kriss par un 4ème dessinateur, ça n’a aucun sens. Comment veulent-ils qu’on s’attache à un personnage qui passe comme ça de main en main ? non

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Le coupable, c’est l’arbre ! Il cloisonne et contrôle le rythme de sortie des albums, tout en bridant les auteurs, forcés de s’aligner sur ce qui se fait ailleurs, aussi bien pour les histoires que pour les rythmes de parution.

    Du coup, il a fallu trouver en urgence un dessinateur pour Kriss quand Giulio de Vita est parti, alors que dans un contexte plus habituel, l’éditeur aurait pu prendre le temps de chercher quelqu’un de réellement disponible.

    Pour compléter l’arbre, il reste encore 7 albums à réaliser ! En à peine plus de 2 ans.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Pour compléter l’arbre, il reste encore 7 albums à réaliser ! En à peine plus de 2 ans.

    7 albums! Il n’y a vraiment aucun moyen pour les auteurs/dessinateurs de ne plus tenir compte de cet arbre ?

    Tjahzi a écrit :
    Je trouve déplorable l’idée de faire dessiner Kriss par un 4ème dessinateur, ça n’a aucun sens. Comment veulent-ils qu’on s’attache à un personnage qui passe comme ça de main en main ? non

    Je te rejoins, un nouveau changement de dessinateur sur Kriss, ça devient gentiment n’importe quoi, d’autant plus que Surzhenko, même s’il doit être complètement surchargé de travail, a plutôt assuré sur L’île des enfants perdus. Je trouve dommage qu’il soit remplacé…

    Thorgal.BD a écrit :
    Il est tout à fait possible que l’une des séries parallèles s’arrête, ou soit remplacée par un autre concept.

    Franchement, ayant lâché l’affaire depuis deux ans avec Louve et la Jeunesse, je ne serais pas contre leur arrêt au profit par exemple d’une nouvelle série constituée de one-shot consacrés à des personnages de l’univers Thorgal à l’image de ce qui a été fait avec XIII Mystery.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Joe Black a écrit :
    7 albums! Il n’y a vraiment aucun moyen pour les auteurs/dessinateurs de ne plus tenir compte de cet arbre ?

    L’arbre est présent dans tous les albums depuis plusieurs années, et une partie du lectorat ne comprendrait pas qu’on n’aille pas au bout. Par contre, j’imagine qu’il aurait été possible de mettre en pause la série de la Jeunesse de Thorgal.

    Mais derrière tout ça, il faut peut-être y voir une participation à la remise en cause du modèle franco-belge, à laquelle on assiste depuis quelques années. Les projets BD faisant appel à divers auteurs se démocratisent, permettant de multiplier les sorties et de ne pas « bloquer » les auteurs sur une série pendant des années. Un système de franchise à l’américaine, en gros.
    XIII Mystery n’est qu’à moitié dans cette mouvance, puisque le rythme de parution reste sénatorial.

    Pour ma part, j’aime le rythme lent et mesuré, traditionnel, du franco-belge. Chaque album est un événement. Je l’attends, il m’appelle, il me fait de l’œil dans le magasin. Tiens, chouette, le nouveau Lanfeust-Schtroumpfs-Travis-Aquablue-Winch vient de sortir !
    Par exemple, les Tuniques bleues j’en ai 60, mais tous les ans, je m’offre mon petit Tuniques bleues. J’ai lu 10 fois les 25 premiers et une seule fois tous les suivants, mais c’est ma madeleine. Par contre, s’il en sortait 4 par an, j’aurais laissé tomber depuis des lustres.

40 messages de 81 à 120 (sur un total de 264)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2018