Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Parutions futures – 2013-2018

Bienvenue

Parutions futures – 2013-2018

Ce sujet a 263 réponses, 30 participants et a été mis à jour par Kartlis kartlis, il y a 3 mois.

24 messages de 241 à 264 (sur un total de 264)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    Il y a un problème qui se pose chez Thorgal, depuis le départ de JVH. Est-ce qu’il faut imiter Van Hamme ou faire évoluer la série vers autre chose ? Dorison comme Sente ont clairement choisi la 2e option… et ils ont dû partir. Au moins, ça donne l’avis de Rosinski sur la question. Et pour faire comme avant, il a l’air de penser que Yann est le repreneur idéal. J’en suis moins sûre que lui, mais, bon, laissons-lui sa chance. De toute façon, on verra bien avec « Aniel ».

    Par contre, je pense que refaire du JVH ( c’est-à-dire des cycles courts, des histoires (relativement) simples, un peu de violence mais dosée, des personnages aux caractères bien distincts et (pour certains) immuables… n’est plus vraiment possible. Il y a eu trop de choses entre son départ et aujourd’hui. On ne retrouvera plus le cher Thorgal 1.0, là on en est au 2.0 et il faut l’accepter.

    Donc pourquoi pas accepter un changement, pas brusque, bien sûr, hein, mais bien amené comme je suis sûre que Dorison l’aurait fait ?

    Je trouve vraiment dommage qu’on ne lui ait pas laissé sa chance : qu’il tue Aniel si c’est le moyen pour lui de faire avancer la série… En plus, ce personnage d’Aniel a été malmené, sacrifié depuis longtemps.

    Tandis que là, j’ai l’impression que tout le monde veut revenir en arrière mais l’âge d’or est passé, il faut passer à autre chose ! Même Rosinski veut retourner au dessin au trait !!! D’un côté, ça me plaît (j’adore ses dessins au trait) mais ça me semble aussi un peu étrange.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Kartlis a écrit
    Par contre, je pense que refaire du JVH ( c’est-à-dire des cycles courts, des histoires (relativement) simples, un peu de violence mais dosée, des personnages aux caractères bien distincts et (pour certains) immuables… n’est plus vraiment possible.

    Boah, pourquoi ? Une bonne histoire, des personnages secondaires dosés, un découpage au rythme efficace, ça peut se faire. Il me paraît tout à fait possible de réécrire des belles histoires pour Thorgal, sans chercher à y instiller le fameux souffle nouveau qui n’est pas forcément attendu par les lecteurs.

    Je pense qu’il est même possible d’écrire un chouette album en ne connaissant pas bien la série. « Les archers » ou « Le maître des montagnes », qui sont au top de la série, n’utilisent aucun élément qui leur soit extérieur (je ne parle pas de valeurs ou d’esprit, mais bien de faits et de personnages). On pourrait mettre Buddy Longway ou Albator à la place de Thorgal, ça marcherait quand même. Dans ces albums, il est célibataire, il ne vient pas des étoiles, il n’a pas de pouvoirs et pas d’ennemis.

    Tjahzi a écrit
    Là, depuis quelques jours, toute envie de m’occuper de Thorgal s’est évanouie… j’espère que ça passera…

    Ah non ! J’ai besoin de mon esclave camarade motivé, pour faire le boulot à ma place animer le site et dénicher les infos ! Les autres sont tous des faignants, on ne peut pas compter sur eux !

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Ouais t’as raison ! Tous des feignants ! Moi pas bien sûr, moi je dis les vilaines choses  :x

    Sérieusement, je pense aussi qu’on peut revenir au Thorgal 1.0. Bien sûr, les choses ont évolué pour les personnages, mais ça n’est pas contradictoire. Les personnages ont toujours évolué. Dès le début de la série, Van Hamme a œuvré ainsi. Thorgal, juste amoureux et voulant vivre simplement heureux avec sa femme, Thorgal futur papa, Thorgal papa d’un enfant spécial, Thorgal face à ces racines, Thorgal à nouveau papa, Thorgal abandonnant sa famille, Thorgal amnésique avec une maîtresse, Thorgal dans la réconciliation, Thorgal en fuite face à ses responsabilités, Thorgal se découvrant père une nouvelle fois d’un enfant non désiré. Et les autres personnages sont à l’avenant, tous et toutes ont évolué sous la plume de Van Hamme. Alors, bien sûr, on le sait tous, ça a été fait beaucoup plus subtilement, mais je veux dire que l’évolution n’a jamais empêché Van Hamme de continuer à créer des histoires ou des cycles simples d’accès et toujours dans le même esprit.

    Comme Steph, je pense qu’il faut en revenir à quelques one-shot (enfin d’abord clôturer ce méga-cycle), avec des récits où l’on retrouvera un Thorgal plus proche de ce qu’il était avant, dans des situations « basiques » : un adversaire/une quête/un problème à solutionner. Ça ne veut pas dire jeter à la poubelle les quinze dernières années et ne pas en tenir compte. Surtout pas. Non, tout ce qui s’est passé, que ça ait été des erreurs scénaristiques ou pas, s’est passé, ça a changé les personnages, mais il est possible de laisser ça un peu de côté. Et puis, je vais prendre l’exemple du cycle de Shaïgan. Quand Thorgal a enfin recouvré ses esprits, il a voulu retrouver sa femme, mais il ne pouvait plus être le Thorgal d’avant Shaïgan, pas plus qu’Aaricia ne pouvait faire comme s’il ne s’était rien passé, ça nous a offert un des plus beaux albums de la série dans une histoire one-shot parfaite. L’après-Shaïgan nous a montré un Thorgal différent dont les fautes lui pèse tellement qu’il a pris la fuite (car son long voyage qui l’ont mené du tome 25 au tome 29 n’était qu’une fuite). Et pourtant, c’était toujours du Thorgal 1.0

    Ne tient qu’aux scénaristes de ne pas oublier tout ce qui s’est passé (et bon courage parce qu’avec l’embrouillamini de la vingtaine d’albums, il va falloir vérifier plusieurs fois). Moi-même, je dois avoir oublié pas mal de trucs. Allez, tentons de résumer (qui sait, ça pourrait servir comme dirait Isis :wink: )

    – Jolan a fait un « stage » chez Manthor avec quatre compagnons dotés de pouvoirs, il a combattu des dieux (surtout Loki), a couché avec une déesse (je sais plus son nom), tenu tête à Odin, permis à la mère de Manthor de retrouver sa déité (tiens elle était de Asgard ou du Vanaheim)

    – Dans le même temps, Aaricia, par Mahara, a appris l’ascendance d’Aniel, petit-fils du père de Manthor qui est donc le demi-frère de Kriss. Aniel bientôt enlevé par les mages rouges qui veulent s’en servir pour réincarner Kahaniel (donc le père de Kriss, suivez un peu) aux dix ans de l’enfant qui deviennent cinq parce que multiplié par deux (ouais c’est tordu^^). Thorgal se lance à la poursuite des ravisseurs bientôt aidé par (j’ai un trou de mémoire, le barbu costaud).

    – De son côté, Kriss comparaît devant une sorte de tribunal présidé par truc (nouveau trou de mémoire et flemme bien sûr de chercher) à qui elle raconte son enfance : mère remariée, beau-père violent, voisins violents aussi, viol (? toujours avec un point d’interrogation), meurtre du beau-père, fuite, rencontre de Sigwald, vie de brigands, retour au village en vengeance, viol, fin de la vengeance. Après, on la renvoie en Mitgard avec une malédiction (plus ou moins [oui re-flemme], ne plus pouvoir tuer personne, humain ou animal, sous peine de mourir, et pour s’en libérer, accomplir un acte digne d’une reine). Elle accomplit cet exploit en acceptant de mourir pour sa nouvelle amie (et maîtresse en même temps) qui de toute façon meurt quand même, ce qui la libère de la sentence divine et la propulse en même reine du royaume de la-dite amie puisque peu après le père et le frère de ladite amie meurent.

    – Repassons à Thorgal qui continue sa poursuite en compagnie de Leilah qu’il a retrouvée esclave et de Salouma, une princesse orientale (à l’histoire et à l’arbre généalogique bien compliqué faisons l’impasse, il suffit de ne plus en parler pour ne pas se gourer). Pour obtenir la liberté de sa vieille amie, il accepte de récupérer un coffre au fond des mers glaciales gardées par une baleine.

    – Louve arrive dans le bordel, rebelle et effrontée. Elle rencontre un loup qui la mène à sa meute, fait face à Raïssa, une louve particulière qui oeuvre pour Azaleptön un demi-dieu jaloux des dieux qui veut se servir de l’enfant qu’il va dédoubler en deux parts, l’une sage, l’autre sauvage pour l’envoyer chercher la main du dieu Tyr gardée par Fenrir, ce que va accomplir la double louve aidée par Vigrid (qui chope la gardienne des clés en passant), mais la p’tiote, bien maligne, va rouler le demi-dieu. De retour chez elle, elle découvre qu’Aaricia croyant Thorgal mort a refait sa vie avec Lundgen, bellâtre intéressé par la qualité de fille de Gandalf et la possibilité de devenir chef.

    – Jolan réapparaît dans la série de Kriss en tant que roi qui cherche à unifier les vikings du nord pour faire front face aux troupes de Magnus sous l’égide du dieu Yavhé. Mais pour y arriver, il va devoir épouser Kriss qui a besoin d’une caution de sang royal pour rester reine. Les deux vont unir leurs forces pour lutter contre l’ennemi.

    – Louve continue ses aventures en affrontant Raïssa, d’abord aidé par sa chouette mécanique puis par un petit singe (aperçu dans la série Thorgal) qui est en fait une princesse (je crois) transformé par un sort. Elle rencontrera aussi Skald, muet mais avec le pouvoir de guérison et dont la mère est rousse (probablement Anina que Thorgal a chopé dans la jeunesse).

    – Thorgal finit par arriver à Bagdad où il se débrouille pour retrouver la piste de son fils, mais trop tard pour empêcher la réincarnation, tandis que Salouma joue double jeu et chope le Thorgal qui ne résiste pas à ses charmes.

    – Jolan, Kriss, leurs compagnons, et les vikings se lancent dans une énorme bataille meurtrière contre les troupes de Magnus durant laquelle, Arlac (un des compagnons à pouvoirs de Jolan) est tué. A la fin de cette bataille, Kriss est emportée par les flots (ou les dieux au choix du lecteur).

    – Louve de retour chez elle n’en peut plus d’attendre et décide de rejoindre son père, mais en chemin elle rencontre Tjazhi qui lui fait part du danger que court l’arbre Yggdrasil. Celui-ci qui n’est plus surveillé par le serpent Niddhog est attaqué par les alfes noirs parmi lesquels se trouve le dieu Vigrid puni par Frigg (tout comme la gardienne des clés). Avec l’aide du nain, la gamine va essayer de convaincre Niddhog de revenir protéger l’arbre, mais en vain. Pour finir, c’est Vigrid qui va se métamorphoser en Niddhog pour prendre sa place et payer sa faute. Aaricia de son côté va découvrir ce qu’il est arrivé à Lundgen (transformé en une sorte de loup-garou) et va à la demande du jeune homme le tuer.

    – Kriss se réveille sur une plage et découvre qu’elle se trouve sur une île où elle va faire la connaissance d’une petite fille et de l’homme qui s’occupe d’elle (oublié leur nom) avec lesquels elle va se rendre sur une autre île où elle va découvrir d’étranges enfants qui sont sous l’emprise de l’île qui n’est pas une île mais une créature ancienne, une sorte de déesse primordiale contre laquelle, la belle brune va devoir lutter. Elle y perdra sa jeune amie, mais trouvera sa nouvelle route : retrouver son fils.

    – Aniel, justement, devenu Kah-Aniel et sous l’emprise des mages rouges, est devenu le maître de Bagdad et exerce une répression sanglante. Thorgal tente de le ramener à la raison, mais rien n’est moins simple, l’enfant en colère et blessé se plaît dans son rôle de mage tout-puissant. Thorgal parvient néanmoins à le soustraire aux mages rouges, mais le gamin est grièvement blessé en cours de route, ce qui oblige Thorgal à prendre avec lui Salouma aux connaissances de guérisseuse. Le petit groupe s’échappe dans un bateau volant.

    – Kriss de son côté veut retrouver son fils mais le sait à des milliers de kilomètres. Pressée, elle accepte une autre solution, un voyage par-delà les dimensions et les temps grâce à un poignard magique qui déchire le voile entre les dimensions. A chaque changement de dimension, elle va découvrir une autre elle-même contre laquelle elle va devoir lutter. Jolan, lui, se voit proposer par un étrange vieillard un moyen de terminer la guerre. Lui et Magnus dans un combat singulier à mort dans une étrange arène. Les deux ont accepté, mais le combat ne s’avère pas simple pour l’adolescent lassé du sang et de la mort.

    Waouw ! Bin, pas facile de résumer ce méga-cycle (et je n’ai même pas voulu prendre en compte la jeunesse qui pourtant influe sur la série Louve). Je suis sûre que j’ai oublié tout un tas d’éléments importants.

    Répondre | Lien | Citer

    Bon. Je tombe des nues en lisant que Dorison s’est fait mettre à la porte pour « divergences artistiques avec Rosinski » et que Yann reprend la série mère. C’est sérieux ? Ce n’est pas une mauvaise blague ? Non parce qu’il me semblait que Le feu écarlate avait été plutôt bien reçu et que d’un point de vue strictement commercial, on aurait pu imaginer que la collaboration continue. Il se passe quoi au Lombard ? Parce qu’en tant que lecteur, la valse des scénaristes et des dessinateurs est pour le moins perturbante. C’est le départ de trop pour ma part. J’arrête les frais. Cela fait plusieurs années que j’ai stoppé la lectures de Louve et de la Jeunesse mais je ne pensais pas le faire avec la série mère. Cependant, en tant que lecteur, il me devient tout simplement impossible de cautionner ce qui est en train de se passer. D’un point de vue créatif, on navigue à vue alors même que le rythme de parution des séries dérivées est affolant. Thorgal est devenu une usine. Qu’on le blâme ou non pour cela, Sente a apporté une touche personnelle aux albums de Thorgal qu’il a scénarisé, Dorison en a fait de même. Et qu’on soit déçu ou non par les orientations qui ont été prises par ces deux auteurs, à mon sens, leurs choix valaient mille fois mieux qu’un amoncellement d’aventures génériques et un éditeur extatique de voir un statut quo préservé. A l’époque, j’étais déjà gêné que Sente n’ait pas eu l’occasion de terminer ce qu’il avait débuté mais j’ai tout de même poursuivi ma lecture de la série mère et celle de la série Kriss parce que l’annonce de leurs reprises par Dorison et Mariolle était alléchante. J’ai aimé L’Île des enfants perdus et un peu moins Le feu écarlate. J’attendais de voir la suite. Mais avec Yann au scénario cela sera sans moi. Pour ce qui est des quatre premiers tomes de la série Louve notamment, la cohérence psychologique de certains personnages n’est pas respectée, de même que les lois internes de l’univers thorgalien. Et je ne parle même pas des facilités scénaristiques et autres deus ex machina utilisés. Encore une fois, je pense qu’une évolution de la série est fondamentale, il n’y a à mon sens aucun intérêt artistique d’essayer de faire du Van Hamme ou de rester excessivement « orthodoxe », mais il s’agit également de mettre en place cette évolution de manière cohérente (bien entendu, c’est facile à dire mais peut-être moins évident à réaliser dans la pratique). Il me semble, sans juger de leurs qualités et défauts propres, que c’était plus ou moins le cas des scénarios de Sente et de Dorison. Toutefois, ce n’est pas le cas de ceux de Yann. Je suis également frustré parce que Dorison semblaient vouloir véritablement faire évoluer la série vers de nouveaux thèmes et cette option n’est visiblement plus acceptable dans le cas de la série mère. Je ne sais pas où les choses bloquent, si les vétos proviennent effectivement de Rosinski et/ou de l’éditeur mais quoiqu’il en soit cela me déprime car les résultats d’une telle logique sont similaires à ceux issus d’une assemblée d’actionnaires biberonnés aux études de marché…

    Bon. Je sais que je vais tout de même jeter un oeil au nouveau tome de la série mère lorsqu’il paraîtra. La curiosité sera trop forte^^

    • Ce sujet a été modifié le il y a 9 mois et 2 semaines par Joe Black.
    Répondre | Lien | Citer

    Cat a écrit

    Ne tient qu’aux scénaristes de ne pas oublier tout ce qui s’est passé (et bon courage parce qu’avec l’embrouillamini de la vingtaine d’albums, il va falloir vérifier plusieurs fois). Moi-même, je dois avoir oublié pas mal de trucs. Allez, tentons de résumer (qui sait, ça pourrait servir comme dirait Isis)


    Waouw ! Bin, pas facile de résumer ce méga-cycle (et je n’ai même pas voulu prendre en compte la jeunesse qui pourtant influe sur la série Louve). Je suis sûre que j’ai oublié tout un tas d’éléments importants.

    Bravo pour ce résumé ! Thorgal post-JVH résumé en une page !

    Lagroht a écrit
    En fait j’ai l’impression que c’est Rosinski le vrai scénariste, quelque soit la personne qui travaille avec lui il la censurera jusqu’à ce qu’il obtienne ce qu’il veut.

    C’est effectivement ce qu’on comprend quand il dit qu’après des années de collaboration avec VH « il a de plus en plus de mal de trouver un scénariste qui le satisfasse pleinement ». Il est donc le maître du bateau du fait de la propriété intellectuelle et même quand il passera le relais du dessin, ce sera sous sa supervision. On voit par contre qu’il se sait plus proche de la fin que du début et ce sera probablement Piotr qui reprendra la supervision après son décès… A voir ce qu’il aura envie d’autoriser et la liberté qu’il accordera aux scénaristes…

    En tout cas, pour ce qui est de la mort d’Aniel, je suis de ceux que ça ne touchera pas beaucoup.

    La faute à sa démence, son côté sanguinaire, tout-puissant et surtout au fait qu’il n’a pas été vraiment présent au cours d’épisodes normaux où on aurait pu le voir grandir et s’attacher à lui, en tant qu’enfant normal de Thorgal, comme Jolan et Louve.

    De mémoire, la seule fois où Aniel m’a un peu touché, c’est quand Louve a dit qu’il était « mimi tout plein ».

    Et c’est vrai que sa mort résoudra des problèmes, comme le lien fort entre Thorgal et Kriss, même si Aaricia l’avait accepté, mais uniquement car il n’allait plus avoir de mère. Or sa mère est revenue de la mort donc la question ne se pose plus.

    On aurait droit à des scènes magnifiques où Thorgal se penche sur Aniel mourant, comme avec Tjall. Avec Kriss présente à ses côtés et de la jalousie de la part de Aaricia de voir Kriss et Thorgal rapprochés par le décès de leur fils.

    Kriss pourra passer sa rage en vivant des aventures pour étancher sa soif de pouvoir, comme dans l’Epée-soleil et suivants, et le lecteur se remettra de sa peine quand le foyer de Thorgal s’agrandira avec Skald, pour moi autrement plus attachant que Aniel.

    Mais on est dans de l’uchronie puisque tout est déjà arrêté et écrit…

    Répondre | Lien | Citer

    Joe black a écrit
    Encore une fois, je pense qu’une évolution de la série est fondamentale, il n’y a à mon sens aucun intérêt artistique d’essayer de faire du Van Hamme ou de rester excessivement « orthodoxe »,

    Tu as parfaitement raison. Imiter purement et simplement Van Hamme n’a pas de sens, surtout si on part du principe que la série s’essoufflait déjà vers la fin de période Van Hamme.

    Joe black a écrit 

    mais il s’agit également de mettre en place cette évolution de manière cohérente (bien entendu, c’est facile à dire mais peut-être moins évident à réaliser dans la pratique).

    C’est peut-être moins évident à réaliser dans la pratique, mais il n’empêche que ces messieurs sont payés pour. Donc il y a une limite à l’excuse du « wi mé cé difficile m’voyez ».

    Joe black a écrit
    quoiqu’il en soit cela me déprime car les résultats d’une telle logique sont similaires à ceux issus d’une assemblée d’actionnaires biberonnés aux études de marché…

    Exact. L’art dans Thorgal est mort, ne reste que l’argent.

    Cat a écrit
    Allez, tentons de résumer (qui sait, ça pourrait servir comme dirait Isis ) – [...]

    Ça fait peur. Et pourtant, c’est au final un matériau si dense et si truffé d’éléments qu’il y a forcément moyen de sauver quelque chose pour faire quelques bons albums. Un passionné qui galère un peu à trouver des idées de démarrage de scénario pourrait y trouver son bonheur. C’est pas pour rien que les fanfics foisonnent sur Internet, il n’est pas toujours évident de créer ses propres personnages. Franchement, même avec les erreurs de Sente et Yann (et même Dorison, bateau volant oblige), y’a moyen de construire quelques chose de potable.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Joe black a écrit
    Encore une fois, je pense qu’une évolution de la série est fondamentale, il n’y a à mon sens aucun intérêt artistique d’essayer de faire du Van Hamme ou de rester excessivement « orthodoxe »

    Isis a écrit
    Tu as parfaitement raison. Imiter purement et simplement Van Hamme n’a pas de sens, surtout si on part du principe que la série s’essoufflait déjà vers la fin de période Van Hamme.

    Ben, je ne vois pas pourquoi… On parlerait du dessin, je comprendrais que vous estimiez qu’un repreneur ne doit pas forcément chercher à faire du Rosinski, mais pour les textes ?
    Ce qu’il faut, ce sont de bonnes histoires, bien racontées, avec de bons personnages. Si ce genre d’histoires nous est proposé, et que ça ressemble à du Van Hamme (dans le sens où ça fait appel aux codes qu’il a mis en place, à une façon de raconter qui rappelle ses méthodes pour les enchaînements, la construction des scènes, etc.) je ne vois pas bien en quoi ce serait blâmable. C’est ce que j’appelle de tous mes vœux pour cette série.

    Pour ma part je ne réclame absolument aucune évolution de la série « originelle », bien au contraire, je lui cours après.

    Le projet Mariolle-Dorison était d’ailleurs bâti avec l’idée de retrouver ces fameux mécanismes à la Van Hamme. Personnages touffus, aventure et découverte, dialogues percutants, découpage au cordeau. De l’émotion et du rythme, des histoires où chaque page a du sens. Ça venait petit à petit, je trouve.

    Répondre | Lien | Citer

    Eh bien… pourquoi les dessins non mais le scénario oui ? :D

    Je comprends ton point de vue, et je pense que l’on est plus d’accord que tu ne le penses. Quand on dit qu’il ne faut pas imiter VH, on indique juste que le nouveau scénariste a le droit d’apporter sa touche personnelle.

    Thorgal-BD a écrit
    Ce qu’il faut, ce sont de bonnes histoires, bien racontées, avec de bons personnages. Si ce genre d’histoires nous est proposé, et que ça ressemble à du Van Hamme (dans le sens où ça fait appel aux codes qu’il a mis en place, à une façon de raconter qui rappelle ses méthodes pour les enchaînements, la construction des scènes, etc.) je ne vois pas bien en quoi ce serait blâmable. C’est ce que j’appelle de tous mes vœux pour cette série.

    Ben en fait, on est d’accord. Il nous faut de bonnes histoires, bien racontées, avec de bons personnages. Et il faut que cela RESSEMBLE à VH. Exactement.  Ressembler n’est pas imiter. Le repreneur aurait le droit de faire quelques changements épars tout en restant dans le respect des codes et de la cohérence de la série.

    Et ce que l’on dit moi et pennybridge, c’est que d’album en album, le repreneur pourrait s’approprier la série et laisser plus de place à sa propre liberté, MAIS EN DOUCEUR et EN CONSERVANT UN CERTAIN ESPRIT ET UNE QUALITÉ SCÉNARISTIQUE INDÉNIABLE. De cette façon, le changement ne serait ni brusque ni absurde pour la cohérence de la série. De plus le repreneur se serait habitué aux codes, il connaîtrait la série à fond et SAURAIT, grâce à l’expérience, ce qu’il pourrait se permettre et ce qu’il ne pourrait pas.

    Et puisque l’on en parle, j’aurais souhaité la même chose pour le dessin.

    Répondre | Lien | Citer

    « Thorgal continue de faire la loi dans le classement des meilleures ventes de bandes dessinées. Paru le 20 avril, le sixième volet de la série dérivée de l’univers du Viking, Les Mondes de Thorgal, la jeunesse, Le drakkar des glaces, fait une entrée fracassante dans le palmarès. » Box-office BD du Figaro …. je ne sais pas si c’est vrai mais c’est pas grave, ça vend du rêve ! Thorgal c’est du bankable !

    Bref après avoir relu la discussion de fin 2017 j’en suis à souhaiter la mort de Thorgal afin de ne plus avoir à lire de futurs Thargol (merci Thorgal-BD je te cite, ça m’avait beaucoup fait rire au moins). Une belle réunification de la famille ? comme dans La Cage ? que dalle, on aura les retrouvailles de Boule et Bill, avec des petits oiseaux bleus qui tombent des cadres.

    on en est à un tel niveau de décalage entre nos attentes artistiques et les objectifs de …. ben finalement tous les autres, éditeur, vendeurs, scénaristes… qu’on n’a pas fini de pleurer, et il va falloir se faire à l’idée de passer devant des BD marqués Thorgal dessus que l’on ne prendra plus la peine de feuilleter (je n’achète pas les Mondes mais quand même je m’empresse encore de les feuilleter !! ) et le pire sera quand le dessin de la série mère sera aussi repris, après Rosinski…. Je voudrais bien l’arrêt de la série, mais ça n’arrivera pas. En plus finalement peut-être que l’âge d’une certaine catégorie de fans permet à l’éditeur de se dire que les nouveaux fans seront sûrement moins chiants puisqu’ils vont découvrir le Thorgal 2.0 voire 3.0 avant l’original, bref la cible c’est un nouveau public.

     

    Répondre | Lien | Citer
    Il n'y a pas que l'été qui sera chaud !
    • Juillet est le mois Qâ
    • Août sera le mois du T3 de l’Intégrale N&B
    • Septembre sera le mois du T7 de la Jeunesse de Thorgal
    • Octobre sera le mois du T8 de Kriss de Valnor
    • Novembre sera le mois du T36 de Thorgal

    Ça va chauffer chez les thorgaliens !  :x

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 mois et 2 semaines par Tjahzi.
    Répondre | Lien | Citer

    septembre T7 de la Jeunesse, ça m’avait échappé ça !  Merci pour ce récapitulatif, et Noël alors ?

    Répondre | Lien | Citer

    Cher webmestre, tu saurais nous remettre l’arbre des mondes de Thorgal (comme tu l’as déjà fait précédemment) ? Je n’ai pas tout lu et je m’y perds un peu…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Et hop !

    Plus que deux albums…

    Laulafour a écrit
    Je n’ai pas tout lu et je m’y perds un peu…

    Pour se mettre à la page, on peut éventuellement se contenter de parcourir les deux derniers albums de Louve (pour savoir où en sont Aaricia, Louve et la gardienne des clés), les tomes 7 et bientôt 8 de Kriss (pour savoir où en sont Kriss et Jolan) et le tome 35 de Thorgal (pour savoir où en sont Thorgal et Aniel).

    Mais si le contrat est respecté, les lecteurs ne connaissant que Thorgal doivent pouvoir lire le tome 36 sans avoir pris connaissance des autres séries. C’est le challenge attendu pour ce tome.

    Répondre | Lien | Citer

    A-t-on des nouvelles sur la sortie du one shot de Alberto Varanda ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Pas la moindre, mais c’est normal, il y a déjà deux albums prévus les prochains mois. L’actu de 2018 passe forcément avant 2019, d’autant qu’il y a un Rosinski dans le lot ! Et que ce sera peut-être le dernier. :(

    Répondre | Lien | Citer

    Déjà un tome 7 de la jeunesse en septembre ? (C’esr confirmé ?)

    Et le tome 36 en novembre

    Je m’attendais uniquement au tome 8 de Kriss de Valnor.

    Car il n’y a pas aucune infos concernant le tome 36 et le tome de la jeunesse contrairement à Kriss de Valnor où l’on a eu des images et le titre.

    Apres si les 3 tomes sont confirmés c’est bien. (Et si en plus là sculpture de Thorgal sort en fin d’année ça serait le top  :D  )

    Répondre | Lien | Citer

    ce sera le dernier tome de la jeunesse le 7?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Oups, j’avais raté l’info catapultée par Tjahzi. Non, désolé, pas d’album de la jeunesse en fin d’année. Le prochain est pour 2019. Roman travaille sur les couleurs en ce moment. J’irai gratter à sa porte, je réussirai peut-être à en rapporter quelques échantillons ?

    Fanta a écrit
    ce sera le dernier tome de la jeunesse le 7?

    Le dernier ou l’avant-dernier, certainement. Mais on ne sait jamais ? :?:

    Nico a écrit
    Car il n’y a pas aucune infos concernant le tome 36 et le tome de la jeunesse contrairement à Kriss de Valnor où l’on a eu des images et le titre.

    Oui, pas d’infos, et peut-être pas avant quelques semaines. Mais mais mais on y arrive bientôt ! Et j’ai encore des choses bien sympas à vous montrer pour l’album de Kriss.

     

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Oups, j’avais raté l’info catapultée par Tjahzi. Non, désolé, pas d’album de la jeunesse en fin d’année. Le prochain est pour 2019. Roman travaille sur les couleurs en ce moment. J’irai gratter à sa porte, je réussirai peut-être à en rapporter quelques échantillons ?

    Ah oui, j’avais utilisé ma grosse catapulte avant de partir en vacances ! 

    Mais bon, je m’étais basé sur l’éditeur polonais de Thorgal, souvent en avance pour annoncer les sorties des albums. Ici sur Thorgalverse, j’avais lu que l’album était prévu pour la rentrée de septembre.

    Sinon, je suis aussi demandeur pour les échantillons.  :wink:

    Répondre | Lien | Citer
    JS

    J’ai peur que l’éditeur polonais a imprimé cette information dans sa catalogue un peu trop tôt…

    Répondre | Lien | Citer

    Même si le tome 7 de la Jeunesse est pour 2019, c’est sûr que le tome 36 de Thorgal sortira en novembre ?

    J’attends cet album avec un mélange d’impatience et de crainte. Au niveau du dessin déjà. Et puis du scénario bien sûr. J’ai hâte d’avoir un synopsis ou de premières images à me mettre sous la dent.

    Et est-ce qu’on sait si Thorgal repartira pour un 37e tome ? Si oui, est-ce que ça sera avec le même tandem ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Il est trop tôt pour parler d’avenir, alors que les infos sur le tome 36 sont inexistantes (à part qu’il sort effectivement en novembre, oui oui oui). Mais je comprends que ça puisse inquiéter ou exciter l’imagination.

    Tout ce que je peux vous dire c’est que oui et encore oui, le tome 36 ne sera pas le dernier album de Thorgal !

    A côté de ça, et pour rester dans le présent, ça me fait tout drôle de penser que l’anxiogène arbre à albums va être complété dans quelques semaines. Cet arbre accompagne nos albums depuis « Alliances », paru en octobre 2013.
    15 albums, et même bientôt 17, auront paru en 5 ans dans le cadre de ce contrat passé avec les lecteurs.

    Thorgal

    Kah-Aniel

      Album n°34  
    Novembre 2013

    Thorgal

    Le feu écarlate

      Album n°35  
    Novembre 2016

    Kriss de Valnor

    Alliances

      Album n°4  
    Octobre 2013

    Kriss de Valnor

    Rouge comme le Raheborg

      Album n°5  
    Novembre 2014

    Kriss de Valnor

    L’île des enfants perdus

      Album n°6  
    Novembre 2015

    Kriss de Valnor

    La montagne du temps

      Album n°7  
    Novembre 2017

    Louve

    Crow

      Album n°4  
    Avril 2014

    Louve

    Skald

      Album n°5  
    Janvier 2015

    Louve

    La reine des Alfes noirs

      Album n°6  
    Septembre 2016

    Louve

    Nidhogg

      Album n°7  
    Avril 2017

    La jeunesse de Thorgal

    L’œil d’Odin

      Album n°2  
    Février 2014

    La jeunesse de Thorgal

    Runa

      Album n°3  
    Avril 2015

    La jeunesse de Thorgal

    Berserkers

      Album n°4  
    Avril 2016

    La jeunesse de Thorgal

    Slive

      Album n°5  
    Octobre 2017

    La jeunesse de Thorgal

    Le drakkar des glaces

      Album n°6  
    Avril 2018

     

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    A côté de ça, et pour rester dans le présent, ça me fait tout drôle de penser que l’anxiogène arbre à albums va être complété dans quelques semaines. Cet arbre accompagne nos albums depuis « Alliances », paru en octobre 2013. 15 albums, et même bientôt 17, auront paru en 5 ans dans le cadre de ce contrat passé avec les lecteurs.

    oui moi aussi, j’ai l’impression que c’était hier, c’est assez bizarre.

     

    Répondre | Lien | Citer

    Pareil que vous deux !

    C’est très bizarre de se dire que ce  d’arbre va enfin être fini ! Je m’en suis tellement plaint, j’ai tant râlé à son propos que j’ai un sentiment un peu étrange. Mais ce n’est pas négatif, au contraire !

    On va pouvoir enfin clore cette période et partir sur autre chose !

24 messages de 241 à 264 (sur un total de 264)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2018