Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Jeux – Escape Game Thorgal

Bienvenue

Jeux – Escape Game Thorgal

Ce sujet a 113 réponses, 17 participants et a été mis à jour par Thorgal-BD Thorgal-BD, il y a 4 jours et 12 heures.

  • Créateur
    Sujet
  • #210546 Répondre | Citer
    Je viens de lire sur le site de la FNAC la parution le 15 octobre prochain d’un livre-jeux « Escape Game Thorgal »  aux éditions Mango au prix de 18,00 €.

    Qu’en est-il précisément ?

40 réponses de 1 à 40 (sur un total de 113)
  • Auteur
    Réponses
  • Répondre | Lien | Citer

    Ah, peut-être un des projets reportés de notre webmestre Thorgal-BD ?

    Répondre | Lien | Citer

    L’idée a l’air chouette en tout cas, j’espère qu’elle pourra se réaliser !   

    Répondre | Lien | Citer

    Marilou a écrit
    Ah, peut-être un des projets reportés de notre webmestre Thorgal-BD ?

    ( Ton sarcastique )  Actuellement, tu dois poser 5 fois la question au web master pour avoir une réponse ( une véritable réponse…. et pas un « C’est chaud, tu te rapproches »…  ). Il a contracté le virus du : « j’ai les réponses mais je vous ferai languir car j’aime ça… » On espère que les laboratoires pharmaceutiques vont rapidement créer un vaccin pour soigner notre pauvre Stéphane… On lui souhaite une guérison rapide…  SVP, envoyez lui de nombreux messages de soutien. Il le mérite !        

    Répondre | Lien | Citer

    Marilou a écrit
    Ah, peut-être un des projets reportés de notre webmestre Thorgal-BD ?

    Pas impossible note. Je me souviens qu’il avait un projet de « Livre dont vous êtes le héros » a la sauce Thorgal. Et sur le site de la Fnac ils parlent d’un « livre jeu », donc pourquoi pas. Ce serait vraiment cool, même si j’ai des doutes suite aux récentes déclarations de Stéphane. 

    Répondre | Lien | Citer

    Étrange, sur le site d’Amazon, il n’y a aucune annonce de « livre jeu » ou « escape game » Thorgal. 

    Stéphane, aurais-tu la gentillesse de nous en dire plus ? ( confirmer ou démentir cette info… ) 

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ben je sais pas, qu’est-ce que vous voulez savoir ?

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit

    Ben je sais pas, qu’est-ce que vous voulez savoir ?

    Tout ce que tu nous caches !!!!   

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Escape game Thorgal en 2022

    Effectivement, il y a des infos en ligne…

    Je vous avoue que j’avais prévu une aventure différente pour vous parler de tout ça… Un teasing, du suspense, du moelleux et du piquant. Je voulais embaucher Dorothée, Renaud et Jessica Alba pour une tournée mondiale de présentation du produit. Mais je n’aurais pas imaginé que ça sortirait au hasard d’une mise en ligne sur les sites marchands !

    Ci-dessus, vous avez le prix, 18 euros. Vous avez la date, la nouvelle date, puisque l’album était prévu au départ pour le mois prochain. Mais ce sera donc finalement le 18 mars 2022 si tout va bien.

    Vous avez aussi le titre : « Escape game Thorgal ». Clair et précis, même si ça mérite quelques explications.  

    Il manque le nom de l’auteur. C’est moi.

    Il faut qu’on cause, les amis.

    Répondre | Lien | Citer

    Ahhh. Et bien allez, causons !!!   

    Répondre | Lien | Citer

    Ouiii !! J’étais sûre que c’était un projet de notre webmestre ! Alleeez, dis-nous tout !!!   

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Escape game – Chapitre 1

    Merci pour votre intérêt, je vais essayer de vous raconter tout ça, tout doucement, on a le temps. Comme il s’agit d’un projet en cours, qui aurait pu (ou dû ?) paraître cette semaine mais qui a été repoussé à une date ultérieure, vous comprendrez que je ne pourrai pas vraiment parler du livre lui-même pour l’instant. On va donc commencer par la genèse de tout ça, comment les choses sont venues.

    Tout d’abord, je précise que la date du 18 mars 2022 annoncée par les sites marchands n’est qu’indicative. Tout comme celle du 15 octobre 2021 qu’ils avaient annoncée auparavant. Je ne vous promets rien, puisque je ne maîtrise rien.

    Alors, par où va-t-on commencer ?

    Retour en 2017…

    On remonte un peu dans le temps. Comme certains d’entre vous le savent, je parcours et accompagne l’actualité thorgalienne depuis très longtemps. Depuis 1999 pour les prémisses, depuis 2002 de façon plus sérieuse. L’histoire de ce cheminement personnel et collectif, partagé avec des milliers de millions de lecteurs et lectrices depuis 20 ans, elle vous est racontée dans un chapitre de ce site.

    De 1999 à 2002

    Les choses ont changé en 2010, quand auteurs et éditeur m’ont contacté pour me dire qu’ils aimaient bien ce que je faisais et qu’ils voulaient qu’on avance main dans la main, comme Actarus et Vénusia regardant la mer en s’éloignant de la carcasse majestueuse d’un Golgoth. Les années suivantes nous ont permis de renforcer les liens jusqu’à créer ensemble le mirifique et néanmoins fabuleux site Thorgal.com, que vous parcourez en ce moment afin d’y trouver bonheur, félicité et allégresse. Et d’y trouver toutes les informations sur le chou marin de Thorgal (une recherche Google vous permettra de comprendre).

    En 2014, puis lentement et précautionneusement au cours des deux années suivantes, le projet s’est concrétisé, la communauté a même fini par s’installer ici en 2016.

    Jusque-là tout était très sympa.

    En 2017, ça s’est moins bien passé pour plein de petites raisons. Du côté du site, c’était assez compliqué. Le développeur qui avait accompagné la création du nouveau site s’était rapidement barré en abandonnant derrière lui des montagnes de bugs et de code approximatif et nébuleux, que je devais gérer/contourner/supporter. Les choses ne se sont à peu près stabilisées que début 2019. Embarqué dans ces limites ou problèmes techniques, j’avais fini par perdre de vue ce qui me faisait réellement plaisir dans l’ancien site Thorgal-BD, qui était pour moi un espace créatif et récréatif. J’étais plutôt devenu un gestionnaire.

    Également, je fonctionne beaucoup à l’humain, et c’est aussi le moment où mon partenaire privilégié au Lombard a quitté l’éditeur pour d’autres aventures professionnelles. Je suis passé d’une solide relation avec quelqu’un que j’aimais bien du genre on s’appelle on se fait une bouffe, à des mails épisodiques et promotionnels venant de ses remplaçants successifs chez l’éditeur.

    Enfin et surtout, il y a bien sûr tout ce qui s’est passé du côté de la série elle-même. Le départ de Xavier Dorison, qui avait amorcé l’espoir d’un joli renouveau. Le départ annoncé (mais heureusement annulé par la suite) de mon ami Roman Surzhenko. Le départ inéluctable de mon Grzegorz chéri, dont je n’avais plus de nouvelles pour diverses raisons extérieures à nous. Et puis, fin 2017, l’arrivée d’un nouveau scénariste sur la série, dont le projet n’était pas compatible avec mes envies d’aventures thorgaliennes héritées de Van Hamme.

    Départs, départs et arrivées… Tout ça pour dire que fin 2017, je m’apprêtais également à partir vers d’autres aventures !

    Et c’est là que les choses ont commencé à bouger (teasing pour la suite).

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Et c’est là que les choses ont commencé à bouger (teasing pour la suite).

    purée ! ça m’a tuée ! je suis trop restée sur ma fin (faim).

    Répondre | Lien | Citer

    Et dire qu’on a failli te perdre en 2017 !!!    Si ça avait été le cas, Thorgal.com ne serait plus là…

    Répondre | Lien | Citer

    Quel suspense insoutenable!

    Répondre | Lien | Citer

    Marilou a écrit

      Si ça avait été le cas, Thorgal.com ne serait plus là…

    Le site peut éventuellement continuer mais il n’est plus qu’une coquille vide. Comme le site de XIII de Sylvain Cujean (http://www.bdxiii.com/index.html) qui a été la référence pendant des années, puis a été abandonné. La faute au temps qui passe, la famille de l’auteur qui s’agrandit, la passion de l’auteur qui s’émousse, etc. Et quand le site n’est plus alimenté, le forum peut survivre des années mais est condamné à s’essouffler à un moment donné. Comme d’autres passionnés, on continue quelques années à faire vivre le forum puis on quitte la coquille vide.
    Heureusement que ça n’a pas été le cas pour TBD – pardon Thorgal.com! Merci Steph

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Escape game – Chapitre 2

    Marilou a écrit
    Et dire qu’on a failli te perdre en 2017 !!! Si ça avait été le cas, Thorgal.com ne serait plus là…

    Je pense que le site serait effectivement un poil en difficulté… (y a qu’à voir le Facebook Thorgal depuis que je ne m’en occupe plus).
    Je vais en parler d’ailleurs, ci-dessous.

    Pennybridge a écrit
    le site de XIII de Sylvain Cujean

    Ça reste ma référence XIII, quand je vais me balader dans son univers.  

    Hirondl a écrit
    purée ! ça m’a tuée ! je suis trop restée sur ma fin (faim).

    Pennybridge a écrit
    Quel suspense insoutenable!

    Et je fais durer, car comme vous l’avez compris je joue un peu la montre, à cause de cette annonce semi-avortée de parution.

    A noter d’ailleurs qu’à l’heure actuelle la parution est annoncée par les sites marchands pour le 20 mai 2022. Je ne saurais vous dire si c’est vrai !

    Je reprends le cours du récit. On en était resté au moment où je pleurnichais comme un bébé, où tout le monde partait. Il me semblait que le moment était idéal pour faire de même. J’ai donc pris pas mal de temps pour finaliser des pages du site, compléter des articles ici où là, combattre les bugs les plus sévères, bref faire en sorte que votre site soit prêt à poursuivre son chemin sans son créateur.

    Et là, il s’est passé trois choses, quasiment simultanément.
    La première est que lorsque j’ai évoqué mon départ auprès de mes quelques contacts au Lombard (des gens qui ne sont plus chez l’éditeur aujourd’hui, ça bouge tellement) j’ai cru ressentir un petit vent de déception, voire plus, et on m’a vraiment invité et incité à continuer. C’était gentil et gratifiant, je ne m’y attendais pas trop en fait. Ils m’ont aussi promis que les soucis techniques qui plombaient le site seraient réglés (ce sera le cas à 98% quelques mois plus tard) et que le site officiel serait davantage mis en avant dans leurs publications web (mais pas dans les albums par contre, comme vous le savez).

    La deuxième chose est que j’ai commencé à me projeter concrètement sur l’arrêt d’une activité qui m’occupait tant, depuis si longtemps… Il y a eu un peu cette peur du vide, qui fait qu’on a du mal à tourner des pages, à laisser partir ses enfants, à changer d’activité professionnelle ou de parfum de glace (pas facile d’abandonner la stracciatella). Je n’étais pas trop bien. Notamment à cause des participants au forum et au site. L’humain, j’vous dis.

    En prolongement de tout ça, j’ai trouvé la troisième raison dans mes cartons. J’ai ressorti mes projets thorgaliens. Un jeu de société commencé en 2013, un livre dont vous êtes le héros ébauché en 2014, des bouts de scénarios. Je m’y suis remis sérieusement, comme pour exorciser. Le jeu de société est aujourd’hui quasiment finalisé (je vous en parle ICI) et le livre dont vous êtes le héros en est à plus de la moitié (je vous en parle ICI).

    Il me manquait encore un élément majeur : comment faire en sorte de redynamiser le site, bien que je ne sois plus lecteur de la série ? Pas question de trahir les lecteurs en les baratinant, ni l’éditeur en l’abandonnant, ni les auteurs qui font de leur mieux. J’ai donc tourné la page de ma vie de lecteur de Thorgal pour me concentrer sur l’évolution de ce site, les fonctionnalités et articles susceptibles d’intéresser les fans, la promotion douce des albums, tout en m’amusant de mon côté à préserver le côté passion en réalisant mes projets thorgaliens et en vous proposant des nouvelles choses, des concours, des idées. Ça peut paraître bizarre, mais c’est donc en arrêtant de lire Thorgal que j’ai pu me remettre au travail à votre service et à celui de la série !

    En 2018, j’ai lancé le « Plan Thorgal 2018 », des propositions assez ambitieuses allant à contre-courant de ce que j’imaginais quelques mois plus tôt, avec beaucoup de nouveautés pour le site. Plein de boulot en perspective, donc, à nouveau des tas de soirées à bidouiller par ici. Il y a aussi eu deux nouvelles qui m’ont beaucoup plu : l’arrivée en mars au Lombard de Kévin, qui a été un très agréable compagnon de route et mon thorgalo-psy pendant quelques années, et l’annonce d’une convention Thorgal à venir en novembre 2018. Je militais depuis des années pour qu’on fasse ça et j’ai été très content de voir que l’éditeur et les auteurs avaient envie de concrétiser l’idée.

    Grâce à l’élan partagé avec Kévin, j’ai fait plein de choses cette année-là, des fiches albums, des fiches personnages, des auteurs, des concours, des nouvelles pages… On a fait le mois Qâ, du pur Rosinski-Van Hamme, j’ai adoré.

    C’était reparti pour de bon et, à ma demande, on a accepté l’idée qu’il serait bien qu’on se rencontre au moins une fois par an, l’éditeur et moi, afin de faire le point « en vrai » plutôt que par mail. C’est pourquoi je me suis rendu au Lombard à Paris, en juillet 2018. Mais ça, c’est pour le prochain épisode. Et y a des photos. Vous aurez du high-tech, de la peau de vache, et des hommes armés (voui, encore du teasing).

    Répondre | Lien | Citer

    Oh, Stéphane ! Tu arrives à mettre plus de suspense ici, que Yann dans ses albums de Thorgal !

    Vive l’équipe de Thorgal.com !!   

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Escape game – Chapitre 3

    Petite pause dans le sujet, mais le voilà de retour ! Je voulais vous mettre un mot ici en décembre, mais les actus se sont enchaînées sans temps mort pour beaucoup d’autres sujets, notamment bien sûr le nouvel album de Thorgal.

    Celles qui concernent cet escape game sont moins vivantes pour le moment. D’après les sites marchands, la date du 20 mai est toujours d’actualité, par contre le prix a changé avec le passage à la nouvelle année. Ce devrait donc être 19€95, désormais, la crise mondiale du papier étant passée par là.

    Au passage, on peut quand même se poser pas mal de question sur le système mis en place depuis 20 ans, qui ne permet plus à l’Europe de gérer son papier, d’imprimer, de réaliser des jeux ou des cartes… ou de fabriquer (ou plutôt de vendre) des masques, par exemple. Il paraît que ça va s’améliorer. La résilience étant lente par nature, on se donne rendez-vous dans 20 ans pour vérifier ! Je rêve d’un savoir-faire, pourquoi pas français, qui redonnerait envie à l’Europe de faire fabriquer ses objets ici, et permettrait de proposer des coûts de fabrication compétitifs grâce au volume. Si vous connaissez des entreprises et imprimeurs qui jouent cette carte, n’hésitez pas à partager.

    Qu’est-ce que je vous disais ? Du high-tech, de la peau de vache, et des hommes armés ? Vous allez voir, sur Thorgal.com c’est du sérieux, on tient ses promesses.

    Retour donc en juillet 2018, avec une sacrée surprise pour moi au moment de prendre rendez-vous avec mes nouveaux contacts du Lombard, parce que l’ensemble de la boîte a déménagé. Le groupe Média Participations vient alors de s’installer dans un nouvel immeuble tout neuf, dans le nord de Paris. Je n’avais pas suivi l’affaire.

    J’y vais comme toujours avec mon Aaricia personnelle, et purée, j’avais oublié, j’aurais dû vous mettre dans le teasing qu’il y avait des météorites jaunes. Roh c’est dommage. C’était près de la halle de la Villette.

    Mon Aaricia m’abandonne provisoirement à l’approche de la rue Gaston Tessier. La rue doit être dans le 18e ou 19e arrondissement. Disons dans le 18,5.

    C’est sûr que c’est très moderne. Après, de l’extérieur, je ne sais pas trop quoi en penser. C’est un peu comme aller dans le building de l’OCP de Robocop. C’est du sérieux, là.

    Sinon, pour améliorer l’affaire, on pourrait imaginer un peu de déco. Je ne sais pas, ajouter un bonhomme sur le toit par exemple.

    Mais vous avez peut-être hâte d’entrer ?

    Le vestibule est très grand, chargé de vitrines elles-mêmes chargées de jolis trésors de la BD.

    C’est une déformation non-professionnelle malheureuse, mais je remarque évidemment tout de suite la couverture mythique des archers, apposée sur le fabuleux tirage de luxe rarissime édité début 2015 par Original Watts (je vous le décris ICI si ça vous intéresse).

    Il y a de la place, je vous disais, et d’ailleurs quelques célèbres personnages se promènent dans le hall. Lors d’une de mes visites, j’ai vu une cinquantaine d’étudiants faire un sitting par ici. Mais pour cette première fois, c’est carrément vide, à part le vigile et la dame qui accueille dans l’entrée.

    Je retrouve l’Achille qui trônait dans les bureaux de la rue Moussorgski (je vous ai raconté ça ICI). Chouette, un ami !

    En parlant d’ami, je suis accueilli par le valeureux Kévin, que j’accompagne en franchissant les différentes mesures de sécurité de l’entrée pour rejoindre une volée d’ascenseurs, forts différents de celui du Lombard à Bruxelles (mais ça c’est du teasing pour une prochaine fois). Je vous ai parlé de la cantine, aussi ? Purée, il faudra que je vous parle de la cantine.
    On monte pour retrouver quelques camarades de papier. La reine de cœur étant passée par là, il leur manquait l’essentiel. Mais on se rapproche ! Ça sent bon le Lombard tout ça !

    Alors comme je vous le disais, le déménagement est récent alors de nombreux espaces sont un peu vides, notamment dans les étagères murales. Mais l’esprit BD investit peu à peu les lieux. Et puis il y a de quoi profiter d’un peu de confort.

    Mais qu’aperçois-je ? Il n’y aurait pas un peu de Thorgal par ici ?

    On est dans un esprit « espace ouvert ». Les bureaux des différentes maisons d’édition et des différents services s’enchaînent dans des alcôves. Ambiance feutrée dans tout l’étage, avec beaucoup de lumière. Ça fait assez cocon en fait, d’autant plus avec les nombreux héros de notre enfance qui jalonnent l’espace. Oublié l’OCP.

    J’ai rencontré différentes personnes ce jour-là, je ne vous parlerai pas trop d’eux malgré tout parce que le turnover est plus intense au Lombard que dans les équipes de France de Fabien Galthié.

    Mais c’était très agréable, à la fois très pro (ce que je voulais) et très perso (ce dont j’ai besoin). De toutes façons, la constante depuis toutes ces années que je travaille avec le Lombard, c’est la qualité de l’accueil qu’on a toujours su me proposer.

    En parlant de qualité d’accueil, je vous dévoile aujourd’hui l’un des plus grands secrets de la galaxie. Dans le building MP, au cœur du lieu où se façonne  le monde (des Schtroumpfs et du Marsupilami), se cache un endroit auquel seuls les initiés ont accès. Un endroit qui se mérite, puisqu’il faut le réserver auprès de Saint-Planning et de Sainte-Mère-de-la-Réunion. Le voici exposé, pour vous, mais ça se mérite, il faut cliquer.

    Une salle Thorgal ! T’en reviens pas, hein ma bonne vieille Denrée !

    C’est trop classe, je n’en pouvais plus. Je ne me souviens pas des noms des autres salles, mais c’était tout pareil, hyper bien.

    A l’intérieur, bon, c’est pro hein, on n’a pas été au bout du concept. Mais ça joue quand même sur l’ambiance, forcément.

    Je ne vous raconte évidemment pas ce qui s’est dit autour de cette table. Mais puisqu’on est dans un sujet consacré à l’escape game Thorgal qui, d’après la rumeur, doit paraitre en mai 2022, il me semble qu’on peut essayer de quitter la digression touristique pour revenir au cœur du thème. Ou presque, les habitués savent que j’aime bien distiller.

    J’espère ne pas tout mélanger, je ne vous promets rien parce que le temps a passé et que je ne tiens pas un journal de mes activités. Mais disons que cette journée a été pour moi une bonne occasion pour mettre carte sur table, au sens propre comme au figuré. Ayant envie de garder le contact avec le monde de Thorgal, je m’étais remis au travail dans les mois précédents. Sur le site Internet, comme je l’ai mentionné, mais aussi sur des projets encore plus personnels, des choses que j’avais commencées parfois des années auparavant, des idées, des envies. Notamment des envies d’écriture et de conception.

    J’ai donc présenté de premiers éléments, de premières idées, surtout un besoin de nouvel élan et de nouvelles collaborations. Il y avait à la fois l’envie de m’investir personnellement encore plus, de renouer avec le Thorgal originel qui me plait toujours tant, et de maintenir et développer un maximum de hype autour de Thorgal, d’en faire encore plus une référence en permettant notamment à des personnes qui ne lisent pas de BD de découvrir autrement cet univers-là.

    Je sais que c’est ambitieux, j’espère que ce n’est pas arrogant, j’ai essayé de le faire avec humilité et respect en tout cas.

    (à suivre, bien sûr)

    Répondre | Lien | Citer

    Merci Stéphane pour ce topic

    Je vois ici ton investissement dans ce projet et dans THORGAL.

    On voit aussi que tu as l’oeil critique autant positif que Négatif.

    Je serai l’un des premiers a acquérir le jeu de rôle quand il sera en vente.

    Keep on going forward Man

    Répondre | Lien | Citer

    Ah que j’aime tes aventures thorgaliennes, dignes des meilleurs scénaristes du Lombard !  

    Il y a quand même un truc que je ne comprends pas dans ton Escape Game consacré à Thorgal…

    Thorgal-BD a écrit : J’ai ressorti mes projets thorgaliens. Un jeu de société commencé en 2013, un livre dont vous êtes le héros ébauché en 2014, des bouts de scénarios. 

    C’est lequel de tes projets qui a débouché au final sur un Escape Game      

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Merci les gars !  

    En tout cas je peux vous dire que j’y ai mis beaucoup de cœur, de temps et d’énergie. Et que j’ai eu la chance d’être accompagné par une équipe formidable (teasing).

    Ablaay a écrit
    Je serai l’un des premiers a acquérir le jeu de rôle quand il sera en vente.

    Là ce sera plutôt un escape book… Mais pour ce qui est d’un jeu de rôle, il pourrait bien y avoir un truc en route (teasing bis). Mais bon, on ne va pas commencer à tout mélanger !

    Tjahzi a écrit
    C’est lequel de tes projets qui a débouché au final sur un Escape Game

    Un peu tout ce que tu as cité ! (teasing ter) Mais si je vous raconte tout, tout de suite, de quoi va-t-on se parler jusqu’au mois de mai ?

    Répondre | Lien | Citer

    trop trop bien cette visite guidée.

    Mais je voudrais juste qu’on m’explique quelque chose : c’est quoi la différence entre les bureaux du Lombard à Bruxelles et ceux à Paris ?

    Ils sont vachement beaux les locaux à paris !

    Thorgal-BD a écrit
    En parlant de qualité d’accueil, je vous dévoile aujourd’hui l’un des plus grands secrets de la galaxie. Dans le building MP, au cœur du lieu où se façonne  le monde (des Schtroumpfs et du Marsupilami), se cache un endroit auquel seuls les initiés ont accès. Un endroit qui se mérite, puisqu’il faut le réserver auprès de Saint-Planning et de Sainte-Mère-de-la-Réunion. Le voici exposé, pour vous, mais ça se mérite, il faut cliquer. Une salle Thorgal ! T’en reviens pas, hein ma bonne vieille Denrée !

    C’est mon passage préféré   

    Alors moi je suis très novice en matière d’Escape truc mais je suis attentivement cette nouvelle aventure.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Escape game – Chapitre 4

    Bon cette fois ça commence à se préciser, ils affichent même les noms des auteurs !

    Vous remarquerez que les illustrations sont réalisées par l’admirable Adrien Tardy (et bien sûr par Grzegorz Rosinski). Je vous reparlerai longuement du travail d’Adrien, très prochainement.

    Trois mois avant la sortie, ça commence à frétiller !

    Hirondl a écrit
    Mais je voudrais juste qu’on m’explique quelque chose : c’est quoi la différence entre les bureaux du Lombard à Bruxelles et ceux à Paris ?

    Disons pour simplifier que Bruxelles s’occupe surtout de la partie éditoriale et Paris essentiellement du marketing. Il est aussi très pratique d’offrir aux auteurs deux pôles de rencontre, sur deux villes faciles d’accès. L’immeuble parisien permet aussi de mutualiser pas mal de choses, d’autant que c’est là que se trouvent les sociétés du groupe qui gèrent les droits des série, l’audiovisuel, etc.

    Je reprends le fil, sans photos cette fois-ci, mais il y en a plein de prévues pour la prochaine fois. Je crois qu’il y a même des photos de moi, mais je ne sais pas si je les montrerai.

    Alors bon, je ne sais plus comment ça s’est passé exactement. Je crois qu’à un moment j’ai dû dire à quelqu’un que je trouverais sympa d’aller voir à Bruxelles à quoi ressemblent les bureaux du Lombard, à l’occasion. Il me semble que ça remonte aussi un peu à 2016…

    En 2016, le Lombard a fêté ses 70 ans, il y a eu une grande fiesta à Bruxelles pendant la fête de la BD début septembre. Plein d’auteurs historiques invités. J’étais également invité, mais je n’y suis pas allé. Pour plein de raisons. C’était un long voyage. J’avais des engagements professionnels. Et puis il faut le dire, j’avais le sentiment que tout le monde n’avait peut-être pas forcément envie de croiser un représentant de la communauté qui commente les albums. Je ne suis pas un VRP du Lombard, je n’ai pas défendu bec et ongles les albums parus depuis 15 ans. En fait je crois m’être dit que ce n’était « pas ma place ».

    Et donc, en 2018 ? D’une façon ou d’une autre, on m’a dit, tiens, passe donc à Bruxelles, ça peut être l’occasion de rencontrer l’équipe éditoriale, de visiter la ville et même de parler de tes projets. Il y avait aussi, fin 2018, une convention Thorgal qui s’annonçait (et dont je vous parlerai bien sûr ici dans un prochain épisode).

    Alors j’ai fait le truc à fond, comme toujours. Je me suis dit que l’occasion était belle et peut-être unique pour proposer quelque chose au Lombard. Ce serait un peu couillon, forcément désordonné, inattendu, potentiellement sans intérêt pour eux. Donc il fallait tenter le coup.

    On s’est donné rendez-vous en octobre. Ça me laissait tout l’été pour travailler sur mes projets. Il y avait un jeu de société, sur lequel je revenais par intermittence depuis 2013. Il y avait un livre dont vous êtes le héros, je vous en ai déjà parlé. Il y avait aussi des scénarios de BD. Et ça, il faut que je vous en dise un mot, parce que c’est finalement assez lié à l’escape game (dont je finirai bien par vous parler un jour).

    Au fil du temps et des petites histoires que je m’amuse à rédiger et poster sur le site Internet, j’ai amorcé ici et là différents projets d’écriture, pour le plaisir des mots et de jouer avec les personnages. Il n’y avait pas vraiment d’objectif. A un moment, je crois avoir eu envie de raconter les histoires que j’aurais voulu trouver dans les albums. Les idées se sont étirées, imposées, promenées. Au final, j’en suis venu à travailler sur près d’une dizaine d’histoires, près d’une dizaine d’albums. Je vais vous parler de deux de ces projets, ceux sur lesquels j’ai le plus avancé.

    Les deux projets sont des mini-sagas en quatre albums. C’est le format qui m’intéresse le plus pour Thorgal. Le principe que j’avais retenu est simplement celui du cycle de Brek Zarith : 4 albums, 4 histoires individuelles mais qui forment aussi un tout. Le contrat avec le lecteur est qu’on peut lire chaque album indépendamment des autres, car chacun d’entre eux raconte sa propre histoire. Mais ces histoires mises bout à bout forment un cycle dont la conclusion vient dans le 4ème tome. Pour moi et pour reprendre une expression que j’ai beaucoup vue ces dernières années, c’est aussi ça « l’ADN de Thorgal ».

    Alors j’ai bossé énormément pendant trois mois sur ces scénarios, avec l’idée d’aller les présenter au Lombard, « pour voir ». C’était vraiment couillon, je vous l’avais dit !

    Parmi les huit histoires, j’en ai choisi une, pour laquelle j’avais déjà beaucoup réfléchi. Je m’étais documenté, le synopsis était prêt. J’ai rédigé un scénario complet, dialogué, découpé. Et en octobre 2018, avec mon amoureuse, mon Jolan personnel et ma Louve personnelle (qui est blonde chez moi), je suis monté à Bruxelles sous une pluie battante.

    Répondre | Lien | Citer

    Hé mais tu ne peux pas nous laisser comme ça, c’est trop de suspense !!

    Répondre | Lien | Citer

         

    On dirait que tu as appuyé sur « Envoyer » avant d’avoir fini…  

     

    Répondre | Lien | Citer

    on a déjà une idée des dates de la tournée pour les séances de dédicaces de l’auteur de l’escape game ?   

    Répondre | Lien | Citer

    Stef ?  

     

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Escape game – Chapitre 5

    Bon ben voilà la suite alors !

    Alors on remonte à fin octobre 2018 ? Vous étiez où ?
    De mon côté, un bel alignement stellaire s’est produit à ce moment-là :

    • Un rendez-vous avec l’équipe éditoriale du Lombard à Bruxelles
    • Une invitation à une représentation de la comédie musicale Thorgal en Belgique
    • Des vacances scolaires

    Il ne manquait plus que le beau temps ! Mais ça, on ne l’a pas eu. Je ne connais donc la Belgique que sous la grise moiteur de nuages épais. Le voyage fut très long en fait, la Belgique est hyper mal placée. Idéalement, il aurait fallu qu’elle soit au niveau du Massif Central. Ça aurait arrangé tout le monde. On l’aurait appelée le pas-plat pays, les Belges auraient eu l’accent bourbonnais, on aurait passé nos vacances d’hiver sur les pistes enneigées du Brabant. Tout aurait été pour le mieux.

    Je crois avoir raconté pas mal de choses sur ce passage en Belgique dans divers sujets, peut-être surtout pour parler de la comédie musicale Thorgal (à voir ICI) que j’ai adorée. Je vous remets des photos.

    Je parle du spectacle en premier parce que c’était aussi un événement familial pour mes proches, on était tellement bien là-bas.

    Mais l’autre partie du périple, celle qui m’a mené jusque dans les entrailles lombardesques, je ne vous en ai jamais parlé ! Et ça commence par un beau bout de ciel bleu, juste pour me faire mentir. Ça n’a pas duré !

    Moi je me promène en bon touriste et je m’émerveille avec des oooh et des aaah à chaque fois que je croise un mur du parcours BD de la ville.

    Léonard… J’en rêve sur ma maison.

    Le matin j’ai regardé le plan et me suis dit, mais tiens, quelle bonne idée, je vais y aller à pied, ça a l’air tout petit finalement la Bruxelles.

    Et en fait on se rend compte que les plans sont très mal faits et ne font qu’embobiner les gens. J’aurais bien sûr pu utiliser un smartphone comme tout le monde, mais à l’époque je n’avais qu’un bon vieux téléphone à clapet (si si).

    Je rejoins donc le quartier de la gare en ayant déjà par avance la flemme de rentrer à pied le soir.

    Et là, miracle… Je ne suis pas complètement sûr qu’il s’agisse du plus beau quartier de la ville, mais j’en avais quand même des p’tits frissons de plaisir.

    Le bâtiment picote un peu selon mes critères d’aménagement urbain, mais je suis aux anges. Regarde-moi ça.

    C’est comme aller chez le dentiste, sauf que là tu as vraiment envie de sonner avant d’entrer.

    C’est aussi le siège de la Fondation Raymond Leblanc, du nom du fondateur des éditions du Lombard et du journal Tintin dans les années 40. Si vous voulez en savoir plus, il y a divers articles sur le site, notamment celui-ci ICI.

    Si vous avez lu avec assiduité, vous savez que dans les locaux parisiens du Lombard, on peut faire monter dans les étages simultanément la moitié des occupants de l’immeuble grâce à des ascenseurs high tech au confort de chambre d’hôtel qatarienne.

    Mais là les amis, c’est encore mieux. Cet ascenseur, c’est une expérience de vie. Il est moins large que moi. Quand tu entres dedans, il ne faut pas te tromper de sens, sinon les boutons sont dans ton dos et comme tu ne peux pas te tourner, tu dois ressortir pour lancer la bête. En fait il a dû être ajouté dans l’épaisseur du mur, entre deux parpaings. Trop bien.

    « Tu ne prends pas l’ascenseur aujourd’hui Marcel ?
    – Non, j’ai un carton avec cinq BD, ça tient pas. »

    Ensuite j’ai fait le touriste et pris des photos. J’en ai besoin pour graver les choses dans ma mémoire. Sinon, avec le recul, les ascenseurs rapetissent, les rues s’allongent, les nuages grisonnent. Les photos sont bonnes pour contourner la mémoire sélective.

    Je suis accueilli par Kévin-du-Lombard, mon camarade de l’époque, aujourd’hui disparu dans la galaxie cinéma.

    Et là je vous montre une photo de moi. J’ai hésité, ça n’arrive pas souvent. Avec Kévin, on a eu une idée de photo-concept mais il me manque le flingue et le vent dans les cheveux pour être au point.

    J’aurais pu faire une seconde photo concept à côté de la PLV ci-dessous, mais ma jolie blonde était en ville (dans une expo Van Gogh que je n’ai pas pu visiter, zut) et personne n’était disponible pour nous prendre en photo, Kévin et moi. Il me manquait la jupe aussi.

    Regarde comme c’est beau.

    J’ai eu la chance de pouvoir accéder au toit. A proximité d’un monument historique.

    Et à part la visite touristique ?

    Je souhaitais rencontrer l’équipe éditoriale depuis longtemps, pour le plaisir, en fait, et pour donner un peu de sens à mes activités. J’ai donc été ravi de pouvoir saluer différents membres de l’équipe, et de passer un moment privilégié avec Gauthier Van Meerbeeck, le directeur éditorial du Lombard. Je connaissais à peu près tout le monde au Lombard, sauf Gauthier. Était-il une légende ? Une licorne ? Il me fallait percer le mystère et savoir s’il avait un beau bureau.

    J’avais aussi apporté quelques travaux personnels : mon jeu de société (dans sa V1, il y a ce sujet ICI où j’en parle), des tas de projets pour le site Internet et aussi quelques-uns de mes écrits. Je vous le dis tout de suite pour qu’il n’y ait pas de fausse idée : je souhaitais présenter tout ça, mais en n’ayant aucune illusion ou ambition dépassant cette présentation. Je voulais simplement dire que j’envisageais d’écrire pour Thorgal. Et j’étais intéressé par un avis pro sur mes travaux.

    Il faut l’avouer aussi, j’étais plutôt dans une « phase thorgalienne descendante », avec la parution de « Aniel », le départ annoncé de Grzegorz Rosinski et Roman Surzhenko (qui finalement n’est pas parti) et donc j’étais plutôt en mode chant du signe, fin de carrière, tournée d’adieu. Donc c’était cool et j’étais ravi ! A part pour le retour à pied ! D’autant que j’ai fait un détour pour un petit pipi.

    En plus on devait se revoir le mois suivant au cours de la convention Thorgal à Paris. Encore des choses à raconter. Il va tellement s’en passer, là-bas…  

    Répondre | Lien | Citer

    Super ! ça me rappelle mon petit voyage en Belgique pendant les dernières vacances d’automne ! 

    Je suis restée comme une âme en peine devant la devanture au rideau baissé du Lombard. C’était un dimanche. Heureusement Tintin et Milou étaient là. Merci grâce à toi le rideau s’est levé et j’ai pu visiter !

    J’ai beaucoup aimé la Belgique en fait (on était à Gand), la bière, les waffles chauds et les maisons à la façade en escalier. Ça m’a donné envie d’y retourner.

    Edit : vu des Landes, la Belgique c’est ce qu’on appelle L’Europe du Nord !       

     

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 mois et 1 semaine par Hirondl.
    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Escape game Thorgal – La couverture !

    L’épisode suivant de ma p’tite histoire arrive bientôt, mais je tenais à partager avec vous la couverture de mon premier livre thorgalien !

    J’en suis tellement, tellement fier.

    C’est le 20 mai les amis. Je compte sur vous, je me mets déjà la pression à l’idée que vous l’aurez bientôt en main .

    Quelle aventure, mais quelle aventure !

    Répondre | Lien | Citer

    Trop hâte de le lire !

    Le prix sera fixé à combien ?

    Répondre | Lien | Citer

             

    BRAVO ! J’espère que cela fera un carton !

    Profites-en pour dépoussiérer le groupe facebook .

    Répondre | Lien | Citer

    Le prix est fixé à 19,95 €, et j’espère aussi que ça fera un carton !   

    Je pars 10 jours en vacances, mais à mon retour, je vais lancer une interview collective de l’auteur de l’Escape Game. Stéph ne pourra plus rien nous cacher à nous Thorgaliens !   

    Répondre | Lien | Citer

    Pour le coup là je ne suis pas trop à la page… Je connais les livres dont vous êtes le héros ( grand fan de Loup Solitaire), j’avais fait un escape game en région parisienne avec des acteurs, des décors, de la réalité virtuelle ( une expérience de dingue, absolument géniale). Mais un escape game en livre je ne connais pas. Il y a des énigmes? C’est un principe proche des livres dont vous êtes le héros? On passe de salle en salle dans un bouquin? Je pense que ce  sera l’occasion de découvrir ce que c’est…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Escape game – Chapitre 6

    Oui c’est bien 19€95, pour un album de 128 pages. Je vous livre aujourd’hui la page de titre, on rentre dans le bouquin !

    Je vous parlerai bien sûr prochainement d’Adrien, le camarade dont le nom est sur la couverture.

    Tjahzi a écrit
    Je pars 10 jours en vacances, mais à mon retour, je vais lancer une interview collective de l’auteur de l’Escape Game. Stéph ne pourra plus rien nous cacher à nous Thorgaliens !

    C’est cool, merci Tjahzi.  

    Isis a écrit
    BRAVO ! J’espère que cela fera un carton ! Profites-en pour dépoussiérer le groupe facebook .

    Merci Isa ! J’espère que le livre se vendra bien, mais surtout qu’il sera bien accueilli, que les retours seront bons. L’avis du public est ce qui m’intéresse le plus.

    Le Facebook, ben, je ne m’y suis jamais fait… Depuis que je l’ai délégué au Lombard, il est un peu rouillé, mais j’ai du mal à m’y remettre.

    Bon je vais essayer d’avancer plus vite que prévu dans mes babillages, parce qu’on arrive tout doucement au bol de sangria et je suis toujours bloqué à 2018 dans le récit de mes pérégrinations thorgaleuses !

    Du coup je vais passer rapidement sur la fameuse Convention Thorgal, dont je vous ai parlé en long et en large dans cet autre sujet ICI. En gros, pour résumer l’affaire : je me suis rendu à la convention avec un état d’esprit assez peu joyeux, en fait, puisque j’avais pris la décision de quitter le monde de Thorgal en même temps que mon Grzegorzounet et que mon Romanichou. J’ai présenté mon projet de jeu de société à Gauthier, Grzegorz et Piotr, sans espoir particulier mais avec beaucoup d’envie. J’ai câliné les gens qui étaient sur le départ comme moi, Mathieu Mariolle et Roman Surzhenko (qui a fini par revenir par le trou de la serrure… tout comme moi). J’ai écouté avec attention les retours de Gauthier sur le scénario que j’avais présenté au cours de l’épisode précédent que tu dois avoir lu puisqu’il est juste au-dessus dans cette page. D’ailleurs, dès mon retour à la maison, j’ai apporté pas mal de modifications en suivant tous les conseils qu’il m’a donnés. J’en suis très content de ce scénario que je compte bien ressortir un jour dans un autre contexte.

    Voilà, une convention que j’ai suivie en mode « au revoir » et donc sans l’allant que j’aurais pu démontrer en temps normal.

    Dans la foulée, avant de partir, je me suis dit, autant y aller à fond. J’ai donc envoyé tout ce que j’avais en stock à mes contacts dans le building OCP Lombard :

    • Chez Médiatoon, la boîte qui gère les licences des marques de toute la galaxie Média Participations (donc Lombard Dargaud Dupuis pour ce qui nous intéresse ici) : mon projet de jeu de société (c’est ICI), mon projet de livre dont vous êtes le héros (c’est ICI) et même un nouveau projet, si si, un livre d’énigmes dans l’univers de Thorgal, qui s’appelle « Le drakkar abandonné » et dont je crois ne vous avoir jamais parlé. Ce 3ème projet, j’y tiens beaucoup, et d’ailleurs je compte bien m’y remettre en cherchant un éditeur dès que possible. Je vous en reparlerai à l’occasion.
    • Chez Le Lombard, j’ai envoyé une nouvelle proposition de scénario, issue du corpus de 4 albums dont je vous ai parlé dans le chapitre 4 un peu plus haut dans la page (tu l’as lu, j’espère, faignant(e) d’internaute). C’était l’histoire placée en 2ème position dans mon cycle. Ça c’est important parce que le scénario envoyé ce jour-là aura un impact sur l’escape game dont je finirai bien par vous parler un jour.

    Et ensuite ? Eh bien j’ai commencé à annoncer que j’allais prendre du recul et donner les clés à qui voudrait reprendre l’affaire. C’était en décembre 2018. L’album « Aniel » venait de paraître et j’en avais conclu qu’il était vraiment temps pour moi de prendre ma retraite et de laisser une nouvelle génération s’occuper d’albums qui s’adressaient justement à une nouvelle génération.

    Et là, bon écoutez les amis, j’ai été surpris par la façon dont les gens ont réagi. Du côté du Lombard, les quelques personnes avec qui j’étais en contact ont été adorables et bien ennuyées. Elles m’ont invité à prendre du temps, à réfléchir, en gros ils avaient vraiment envie que je reste. C’était plutôt gentil.

    Mais c’est surtout du côté du public que les gens ont été chouettes. J’ai reçu plein de messages de déception et d’encouragement, sur le forum, par mail, par messages privés… Des gens déçus, qui comprenaient ma décision mais se désolaient de la fin d’une si longue aventure. Ça m’a un peu secoué quand même.

    Alors j’ai accepté de temporiser un poil, mais en changeant d’approche. En fait, j’ai bel et bien quitté la série Thorgal en décembre 2018… mais pas cette communauté et pas l’univers du viking en jupette. Il a juste suffi d’une mise à jour logicielle dans ma tête. Et purée, ça a trop bien marché ! Ça m’a libéré de la schizophrénie du fan. Trop bien.

    Et là, on va laisser passer près d’un an, on se retrouve en août 2019 pour un retour dans le building parisien avec un nouveau projet encore plus dingo que les précédents. Ils ont dû halluciner quand je leur ai montré ça, mais c’était trop bien de le faire. Je vous raconte ça la prochaine fois. C’est complètement délirant.

    Jackdrden a écrit
    Mais un escape game en livre je ne connais pas. Il y a des énigmes? C’est un principe proche des livres dont vous êtes le héros? On passe de salle en salle dans un bouquin? Je pense que ce sera l’occasion de découvrir ce que c’est…

    Il faut vraiment que j’en arrive au vif du sujet ! J’ai plein de choses à vous dire sur la conception de l’ouvrage, sur le concept de livre-jeu et sur le pied intense que ça a été d’écrire des histoires pour Thorgal. C’est pour bientôt… En plus, si j’en dis trop, il lui restera quoi à l’ami Tjahzi pour le superbe entretien qu’il prépare ? Mmh ? On va pas le fâcher quand même.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Alors j’ai accepté de temporiser un poil, mais en changeant d’approche. En fait, j’ai bel et bien quitté la série Thorgal en décembre 2018… mais pas cette communauté et pas l’univers du viking en jupette. Il a juste suffi d’une mise à jour logicielle dans ma tête. Et purée, ça a trop bien marché ! Ça m’a libéré de la schizophrénie du fan. Trop bien.

       

    Je suis très heureuse de lire ça. Je me souviens vaguement d’une crise, vraiment contente que tu en sois sorti.

    Franchement,  si tu devais un jour en finir, ce serait bien que cela soit pour de bonnes raisons et pas par tristesse.

    Thorgal-BD a écrit
    Il faut vraiment que j’en arrive au vif du sujet !

    On attend l’interview de Tjahzi  

    Répondre | Lien | Citer
    Vos questions à l'auteur de l'Escape Game

    Salut à tous !   

    L’Escape Game de Thorgal sort dans un mois ! Je vous propose de réaliser une interview de l’auteur, le très secret Stéphane alias Thorgal-BD.

    Je lui enverrai par écrit une compilation de nos questions dont les réponses paraitront ensuite sur le site de Thorgal. J’ai déjà plein d’idées en tête, mais j’ai aussi envie d’y retrouver les vôtres. Toutes vos questions à l’auteur sont les bienvenues, à propos du livre, de sa rédaction, du choix de l’escape game, mais aussi pour apprendre à mieux connaître l’auteur.   

    Alors c’est parti, j’attends vos questions à la suite de mon post     

    Répondre | Lien | Citer

    Très bonne idée !   

    Voici ma première question : ce genre de livre est-il destiné à jouer en vrai l’Escape Game, ou bien il ressemble plutôt à un livre dont vous êtes le héros ?

    Ma seconde question : est-ce que ça se joue à plusieurs ?

    Et ma dernière : y-a-t-il la possibilité de jouer plusieurs fois l’Escape Game avec des variantes ?

    Répondre | Lien | Citer

    ça s’utilise comment un livre d’escape game ?

    Répondre | Lien | Citer

    Je suis emballée par ce nouveau projet pour Thorgal !!!    J’aimerais savoir si le scénario du livre est proche de celui des albums BD, ou si c’est un scénario complètement original. Et du côté du dessin, j’ai d’abord compris que c’était basé sur les dessins de Rosinski. Mais je vois qu’il y a un autre illustrateur annoncé en couverture du livre. Quel est son rôle ?

40 réponses de 1 à 40 (sur un total de 113)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2022