Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Thorgal – 41 – Mille yeux

Bienvenue

Thorgal – 41 – Mille yeux

Ce sujet a 253 réponses, 28 participants et a été mis à jour par Cat cat, il y a 2 semaines et 3 jours.

40 sujets de 201 à 240 (sur un total de 254)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre
    Edition spéciale Leclerc

    Totom a écrit
    C’est l’ermite sans l’ermite

    Tout à fait, une superbe image réalisée par Fred pour les éditions spéciales de l’album « L’ermite de Skellingar » en 2019 !

    Bon de mon côté je profite de l’accalmie dans ce sujet pour vous parler enfin de l’article que j’ai posté fin novembre pour présenter en détail l’édition Leclerc de l’album « Mille yeux ».

    Je vous en copie une version courte ci-dessous et vous invite à rejoindre la fiche album pour y lire la version complète avec paillettes et pâquerettes.

    Les collectionneurs, les amoureux des beaux livres ou les curieux peuvent profiter d’éditions prestigieuses, aux finitions encore supérieures à celles de l’édition classique.

    Depuis quelques années, la plupart des albums de Thorgal ont pu être proposés dans une édition luxueuse, limitée, à un tarif raisonnable. Pour ce 41ème album, les partenaire de cette opération sont les Espaces Culturels Leclerc. Vous ne trouverez cette édition spéciale que chez eux (21€50, uniquement chez Leclerc) !

    Voici les tomes qui font partie de ce qu’on peut désormais définir comme une collection.

    Mille yeux - Édition prestige

    Comme vous le voyez, le format et les finitions de ces tomes presque successifs sont sensiblement les mêmes. On retrouve donc un visuel de couverture exclusif, différent de celui de l’édition classique, une finition mate et une maquette épurée.

    Voici donc la couverture de l’édition prestige de « Mille yeux ». Réalisée par Fred Vignaux, elle propose un Thorgal en pleine action, cherchant à remonter une corde sous le « regard » d’une roche étrange sertie d’éclats lumineux.

    Mille yeux - Édition prestige

    L’album est plus grand que l’édition classique. Sa finition mate retient l’œil différemment.

    Si vous êtes intéressés, ne traînez pas, il serait dommage de devoir le chercher dans quelques temps en occasion à des prix honteux…

    Retrouvez la version complète de cet article, des planches et d’autres informations, dans la fiche de l’album « Mille yeux » ! ( onglet Luxe)

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai pu obtenir cette version Luxe Leclerc avant qu’elle ne soit indisponible partout !

    Fred, hier, m’a fait une très jolie dédicace d’un monsieur fort chevelu et moustachu au possible !

    • Ce sujet a été modifié le il y a 4 mois et 1 semaine par Olivier59250.
    Répondre | Lien | Citer

    Top !

    Leclerc a fait un portfolio ?
    J’ai bien la BD, commandée en ligne car pas de Leclerc dans le coin et les seuls fois où j’ai fait de la route, rien en rayon…

    En cherchant des images des nouveaux sacs en papier (dispo chez divers libraires/réseaux… je tombe sur une annonce ebay avec ces ex-libris qui ne cache pas assez le logo Espace Culturel….

    https://i.ebayimg.com/images/g/ZvwAAOSweaRldigj/s-l1600.jpg

    https://i.ebayimg.com/images/g/pPEAAOSwj8pldihA/s-l1600.jpg

     

    Répondre | Lien | Citer

    Pour les éditions spéciale c’est dommage que Neokora n’ait pas eu droit à l’édition spéciale.

    Chaque année maintenant j’achète la version spéciale car je la trouve mieux à lire mis à part neokora qui fait tache dans mon rangement   

    Répondre | Lien | Citer

    Nineinchrem a écrit
    Top !

    Leclerc a fait un portfolio ?
    J’ai bien la BD, commandée en ligne car pas de Leclerc dans le coin et les seuls fois où j’ai fait de la route, rien en rayon…

    En cherchant des images des nouveaux sacs en papier (dispo chez divers libraires/réseaux… je tombe sur une annonce ebay avec ces ex-libris qui ne cache pas assez le logo Espace Culturel….

    https://i.ebayimg.com/images/g/ZvwAAOSweaRldigj/s-l1600.jpg

    https://i.ebayimg.com/images/g/pPEAAOSwj8pldihA/s-l1600.jpg

     

    Comment avoir les portfolios et aussi le sac ?

    Les images sont chouettes

    ( à combien c’est vendu sur eBay ? )

    • Ce sujet a été modifié le il y a 4 mois par Ludvig.
    Répondre | Lien | Citer

    Je n’aiderais pas plus les revendeurs  

    surtout s’ils travaillent chez Leclerc XD

    j’ai eu le sac chez mon libraire, ce n’est pas lié à une enseigne

    c’est vrai qu’elles sont chouettes ces éditions, même si les marges sont un peu de l’arnaque, on ne voit pas la différence avec les planches sur la version classique (que j’achète aussi…..) pour un millimètre plus grandes ……

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Effectivement il n’y a que quelques millimètres d’écart, et de grandes marges. C’est un peu dommage, tant qu’à faire ce serait envisageable, j’imagine.

    Ci-dessous, en haut l’édition Leclerc, en bas l’édition classique.

    J’ajoute que je n’ai pas du tout entendu parler d’un portfolio.  

    Répondre | Lien | Citer
    max

    Pour le prochain album, Thorgal sera normalement rentré au village et on verra le projet d’Aniel qui a commencé au tome 39.

    Comme par hasard Thorgal échoue près du village où le chef demande d’aller chercher la roche incrustée de petites pierres jaunes. Et cette roche  est livrée à Aniel.

    Pendant ce temps, en parallèle de Thorgal Kriss de Valnor et Arrison rentrent avec les objets atlantes qu’ils ont récupèré.

    Pour l’album 42, Thorgal et sa famille devra faire face à Kriss de Valnor et surtout Aniel qui non seulement à des pouvoirs mais en plus il utilisera certainement des objets atlantes. Quand à la roche que va-t-il en faire ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    On voit donc qu’Aniel, a priori si j’ai saisi, gratte des artefacts un peu partout pour son projet secret. Ça me rappelle beaucoup ce qui a animé la série Louve (scénarisée par Yann également) dans laquelle l’artefact magique, l’objet, avait une importance majeure. Certains d’entre eux sont tombés dans l’oubli, d’autres ont été au cœur des débats.

    Ici on est donc à deux albums pour réunir deux objets. La finalité devra être particulièrement soignée, pour justifier tout ça.

    Dans la série originelle (celle de Van Hamme, je veux dire), l’objet n’est pas rare, mais il a rarement un impact en dehors de l’album dans lequel il apparaît. Je pense surtout à la clé du deuxième monde (tomes 3 puis 5) et à la couronne d’Ogotaï (tomes 12/13 puis 21), deux objets à la portée fabuleuse. Et bien sûr l’épée-soleil (tomes 7/12 puis 18 ) de retour aujourd’hui mais avec une approche très différente.

    Répondre | Lien | Citer
    Bande-annonce

    La bande-annonce de « Mille Yeux » par Le Lombard :

    Répondre | Lien | Citer

    Très sympa cette bande-annonce !

    Répondre | Lien | Citer

    Petite parenthèse : Thorgal me fait toujours autant penser à Rafaël Nadal sous les crayons de F. Vignaux. (Ce qui me dérange un peu, je dois avouer ).

    Répondre | Lien | Citer

    Sinon, j’ai particulièrement aimé (et même bloqué sur) les cases suivantes :
    – la 5ème case de la page 4 qui m’a rappelé la couverture de Au-delà des Ombres
    – la 1ère case de la page 33 qui m’a rappelé l’ambiance des premières pages des Archers

    Je n’ai pas aimé la mort de Mysla, personnage attachant, qui meurt dans un coin pendant que Thorgal a traité la guérisseuse de « charlatan » (sic), pour finalement soigner Boréale à la barbare et avec assurance (« Je sais ». « Laisse-moi faire ») et la faire mourir sans plus de résultats s’il n’y avait pas eu l’intervention de Muninn et la négociation de Jolan.
    Quel intérêt de voir Thorgal renvoyer vertement la guérisseuse par 2 fois sans faire mieux? Cette partie du scénario m’a déplu, surtout la mort de Mysla.
    Effectivement la page 47 aurait fait une fin sympathique. Mais Yann aime les fils conducteurs à utiliser plus tard.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 mois et 1 semaine par pennybridge.
    Répondre | Lien | Citer

    Sur les dialogues, je n’ai pas compris ce que les ellisions du « e » dans les dialogues de Mysla sont censées apporter?? (Ce caillou maudit a déjà causé la mort d’mon père et d’mon grand frère!)

    Drôle de langage pour une Walkyrie…

    Répondre | Lien | Citer

    En se réveillant de la morsure de serpent, Thorgal a cru qu’il se trouvait face à une Walkyrie, mais Mysla est juste une humaine chasseuse de vipères. Et son langage du peuple, c’est un style que Yann aime bien utiliser dans pas mal de ses scénarios.

    J’suis pas fan d’ce genre d’langage !   

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    J’aime le parler des campagnes, il sied si bien lors des soirées au coin du feu.

    Répondre | Lien | Citer

    Arnusse a écrit
    En se réveillant de la morsure de serpent, Thorgal a cru qu’il se trouvait face à une Walkyrie, mais Mysla est juste une humaine chasseuse de vipères. Et son langage du peuple, c’est un style que Yann aime bien utiliser dans pas mal de ses scénarios.

    J’suis pas fan d’ce genre d’langage !   

    Pourquoi les chasseurs d’vipère nordiques devraient parler un langage d’rue? Surtout que sous Van Hamme, même les plus abrutis prononçaient chaque e  

    Thorgal-BD a écrit J’aime le parler des campagnes, il sied si bien lors des soirées au coin du feu.

     

    Louis de Funès sied si bien aux périodes familiales et rediffusions bon enfant en famille. Le parler des campagnes, pourquoi pas également. Par contre, il faut bien se rendre compte que la BD est une expression écrite, et pas orale… Ça n’apporte pas grand chose de supprimer les e. Du coup, autant les laisser, on n’est pas dans Frcnk ou avec des ados…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Les librairies BD Fugue m’ont gentiment offert l’ex libris qu’ils ont réalisé pour la sortie de l’album. C’est sympa, d’autant que je n’ai pas acheté ce tome chez eux.

    Et à part ça, je vous relance un peu pour aller faire un tour dans l’Althing, seulement 11 avis postés pour l’instant, c’est du jamais vu ! Malgré la baisse régulière ces dernières années, on tourne quand même habituellement autour d’une trentaine d’avis à la sortie d’un album.

    Répondre | Lien | Citer

    Arnusse a écrit
    J’suis pas fan d’ce genre d’langage !

    Et puis aux abords de la Garonneuh et de la Dordogneuh on prononceuh touteuh les syllabeuh nom de diou ! (cf. Francis Cabrel pour bien se rendreuh compteuh, Petiteuh Marie ….)

    Répondre | Lien | Citer

    savez-vous qui est ce Svenn qui accompagne nos héros dans le bateau au début de l’histoire ? 

    je ne comprends vraiment pas comment ce personnage s’est retrouvé là….

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Bonjour Bousember, le pauvre Svenn me semble être le chauffeur de taxi de la famille, et malheureusement il finit comme la plupart des autres. C’est devenu une tradition dans Thorgal : le chauffeur du drakkar se fait tuer en route.

    Le capitaine de « La galère noire », l’équipage dans « Le pays Qâ », le malheureux Einar dans « Louve »… et plus récemment dans « Wendigo » ou « La Selkie ». Ne tirez pas sur le chauffeur !

    Je ne crois pas qu’on avait déjà rencontré ce personnage avant ? Peut-être dans le tome 40, au voyage aller ? Je vais aller feuilleter l’album, tiens.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Je me suis fendue de mon petit avis sur l´althing. En résumé : pas bon et on a l´habitude.

    Juste un mot en plus sur Jolan qui m´énerve de plus en plus (enfin c’est Yann qui m´énerve bien sûr). Le gars a des pouvoirs de malade, mais ils servent à que dalle. On croirait retrouver le jeune Jolan avant qu´ils aient développé ses pouvoirs auprès de Manthor. Même son pouvoir de guérison s´est fait la malle et il doit négocier avec un corbeau amoureux (!) pour sauver sa belle, mais en plus, il laisse claquer la pauvre Mysla sans un regard alors qu´elle, il pouvait la guérir. À noter que Thorgal n´a pas plus de considération pour cette gamine qui meurt finalement pour l´avoir aidé. 

    C´est tellement raccord avec la psychologie des personnages.  Non, non, je vous jure, faut applaudir une telle réussite. 

    Heureusement que je n´ai pas acheté cette énième bouse.

    Répondre | Lien | Citer
    Adieu Aaricia, le vrais retour de Thorgal

    Cat a écrit
    Heureusement que je n´ai pas acheté cette énième bouse.

    ( Ralf de retour sur le site )

    Cat, tu as lu le tome 41 dans le rayon d’un grand magasin…?         Voilà une critique qui me rappelle l’acidité de certaines des miennes….       

    Je pensais aussi poster une longue review de cet album. J’avais commencé un brouillon mais en définitif j’ai laissé tomber tant j’ai trouvé cet album vide et insignifiant ( 12 euros pour la poubelle ). J’ai pensé que cela ne valait pas le coup de consacrer du temps à ça / Si encore Le Lombard tenait compte des critiques des lecteurs …. Mais il n’en est rien….  )

    SVP, chers auteurs, pour une bonne reprise de Thorgal, prenez exemple sur Adieu Aaricia. Le seul album qui est parvenu à me faire retrouver la magie du tandem Rosinski – Van Hamme. Tout y est tellement près de ce qu’était la qualité des Thorgal de la grande époque ( tomes 1 à 15 ). Le style du dessin, les couleurs, l’ histoire,…. Même la forme des bulles est très proche de celles des albums de Rosinski ( Je déteste celles de Vignaux qui sont d’une agressivité excessive ).

    De mon point de vue, Robin Recht est l’auteur parfait pour dessiner les albums de la série classique. 

    Si non, Fred, je suppose qu’un tome 42 est prévu pour cette année ? ( il faut continuer à traire la vache à lait  » Thorgal  » jusqu’à l’épuisement de la pauvre bête…  )       Bonne journée à tous et à toutes. 

     

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Adieu Aaricia nous a rendu un bout de notre Thorgal, ça c’est sûr, mais as-tu lu Wendigo Ralf ? Là aussi, on retrouve le héros qui avait disparu, même si c´est totalement différent d´Adieu Aaricia.

    Cette nouvelle collection Saga commence bien et la comparaison avec la série mère renforce encore plus l´impression d´énorme gâchis produit depuis la reprise. Énorme par la qualité non offerte et énorme par la quantité d´albums au mieux moyens sortis de presse. On en est quand même maintenant, et toutes séries confondues, à plus de la moitié des albums. Soixante-dix albums répertoriés dans l´althing, dont seulement vingt-neuf Van Hamme, deux Saga et un hors-série ; ça nous laisse trente-huit tomes hors desquels, on ne peut retirer que l´un ou l´autre opus qui soit vraiment bons (les Kriss de Dorison). Reste donc, la moitié, trente-cinq albums au mieux moyens et (trop) souvent médiocres. 

    Et oui, je l´ai lu en grande surface. Je ne veux plus acheter tant que Yann sera aux manettes (et cet album ne fait que  confirmer ma décision), mais j´aime bien savoir où on en est au cas où Le Lombard finirait par comprendre. Cela-dit, j´oublie si vite ces récits tant ils sont oubliables que je ne suis pas sûre que ça soit utile.

    Répondre | Lien | Citer
    Wendigo

    Cat a écrit
    mais as-tu lu Wendigo Ralf

    J’ai feuilleté l’album en librairie. Super dessin ( et cadrages ). La couverture est à tomber raide mort par sa beauté ( en édition classique ). Son design claque dans les rayons BD !!!

    Mais……    Je ne suis pas fan des couleurs ( c’est plat, ça « pue » l’ordinateur…. dommage avec un aussi bon dessin ) J’ai aussi eu la sensation sur certaines planches que Thorgal était devenu un super héros qui affronte un super monstre Marvel…Mouaiiiii……..   Bof… )

    Sur le web, j’ai vu que l’album était n°1 des ventes. Ou dans le TOP 10 des meilleurs ventes. C’est génial de se dire qu’un personnage créé en 1977 rencontre encore un gros succès 47 ans plus tard…. ( en tout cas pour des albums de cette qualité ). Les albums 38 à 41 n’ont jamais été inclus dans un top 20….. 

    Cat a écrit
    Reste donc, la moitié, trente-cinq albums au mieux moyens et (trop) souvent médiocres.

    D’où mon expression :  » Thorgal, la vache à lait du Lombard…  »    

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 2 semaines par Ralf.
    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Salut tous les deux, ah ben dites donc vous vous êtes bien trouvés, là ! Une sacrée réunion de forbans.  

    Comme je le dis toujours, il est bien sûr normal d’avoir des avis positifs ou négatifs sur les albums et sur l’œuvre en général, et ça ne me dérange pas de vous lire, bien au contraire, la passion se partage en toutes circonstances. Même si vous êtes déçus, ce qui est bien sûr très dommage.

    Sur l’album : il ne m’appartient pas de le juger, je laisse les lecteurs et les chroniqueurs le faire. J’ai lu les différents retours, je l’ai largement feuilleté. Je pense qu’il est dans la lignée des précédents, avec les qualités et défauts de ses prédécesseurs. J’espère qu’il a trouvé son public.

    Par contre, j’ai encore une fois envie de parler des auteurs et de l’éditeur en essayant de me projeter un peu de leur côté. Le Lombard (et les auteurs) souhaite bien sûr faire les meilleurs albums possibles avec, je pense, l’envie d’avoir à la fois quelque chose qui se vende bien et qui aie un intérêt littéraire, artistique.
    Du côté des auteurs : je pense encore une fois qu’ils font de leur mieux, en s’appuyant sur les critères qu’ils ont définis. Fred parlait récemment dans une vidéo des rencontres de travail entre Yann et lui, des échanges autour de l’histoire, de ce qu’ils ont envie de proposer. Il y a une démarche dans leur duo ; j’espère qu’elle est teintée d’un maximum de passion. Ils y passent tellement, tellement de temps ! Je serais eux, j’attendrais chaque parution avec gourmandise, des étoiles dans les yeux. Je me déplacerais sûrement pour le voir à l’usine, d’ailleurs, ou en parler avec l’édito. J’espère qu’il y a cette envie-là quand l’album sort de presse. Surtout pour Fred, qui vient de passer un an penché sur sa table à dessin.
    J’espère donc que Yann aime son Thorgal. Il ne ressemble pas beaucoup au mien mais ce n’est pas grave au fond.

    Du côté de l’éditeur : je ne connais pas très bien les personnes qui gèrent la série. Mais je peux vous le dire : ce sont bien des personnes ! Des vrais gens. Qui vivent et respirent BD. Il y en a partout sur leurs bureaux, dans leurs bibliothèques et sûrement sur le porte-clé de la voiture.
    Ils ont fait des choix et ils s’y tiennent. Il y a des contrats signés, il y a un cap sur plusieurs années et des objectifs qui doivent manifestement avoir été atteints. Yann a scénarisé 25 albums pour eux (en comptant le tome 42), c’est un sacré partenariat qui remonte à loin.

    De mon côté, j’ai paradoxalement davantage de contacts avec l’entité marketing du Lombard qu’avec l’entité éditoriale. Je peux vous dire que les gens que j’y connais ne m’ont jamais, jamais, même en off autour d’une pizza et/ou d’une bière, présenté la série comme un moyen de gratter des sous sur le dos des lecteurs. C’est une série très soutenue en interne, très appréciée, avec une valeur historiquement ancrée dans l’histoire de l’éditeur.
    Ça fait 15 ans que je travaille avec eux, j’ai un peu de recul.

    Et j’en parle alors que, c’est bien ennuyeux, le dernier album de la série originelle que j’ai vraiment apprécié, c’est « Le barbare ».    

    Bon je ne sais pas si ce que je raconte apporte de la bonne eau au moulin ! Je vous laisse moudre. Essayez de rester pondérés.   

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    J´avoue que j´arrive pas à rester totalement pondérée. Je devrais, mais voilà. Thorgal est une bd à part. J´en possède d´autres, j´en ai lu des tas, j´en ai aimé beaucoup, mais Thorgal, c’est autre chose. C´est mon viking, celui que je suis depuis le tout début, les premières planches dans le journal Tintin, en 1977. Presque cinquante ans qu´on chemine côte à côte et même lorsque je l´ai délaissé un peu à l´aube de l´âge adulte, je ne l´ai jamais oublié. Il a suffit de le recroiser et tous les bons souvenirs sont revenus. Thorgal, c´est, par exemple, la seule bd capable de me garder ainsi sur un forum dédié à elle seule (quasiment).

    Alors, c’est vrai, j’ai du mal à garder tête froide quand je parle de l´après Van Hamme. Ce n´est pas tant que ce soit différent qui me gêne. Que ça évolue, pourquoi pas, et c’est peut-être même une bonne chose. Mais seulement si une certaine qualité demeure. Et pour moi, la qualité n´y est pas. Je ne vais pas revenir sur tous les défauts que je trouve dans les albums de l´après, j´en ai déjà beaucoup parlé, mais c´est ça qui me gêne. Je suis exigeante, je le reconnais, mais que veux-tu, cette exigeance est à la hauteur de l´amour que j´ai pour cette bd. Et malgré les déceptions qui s´enchaînent, je n´arrive pas à arrêter d´aimer mon Thorgal.

    Au fond, la virulence dont je fais parfois preuve, ce n´est jamais qu´un cri d´amour.

    Pfff ! J´ai fait quasi lyrique là. 

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Je suis d’accord ! Cette série et cet univers méritent d’être chouchoutés.  

    Répondre | Lien | Citer

    Cat a écrit
    C´est mon viking, celui que je suis depuis le tout début, les premières planches dans le journal Tintin, en 1977.

    Quasi idem pour moi. Découvert en 1978 dans Tintin. Une claque. Je suis immédiatement tombé sous le charme du dessin de Rosinski.

    Cat a écrit
    Alors, c’est vrai, j’ai du mal à garder tête froide quand je parle de l´après Van Hamme. Ce n´est pas tant que ce soit différent qui me gêne.

    Idem pour moi. Chaque dessinateur a son style. Il faut savoir l’accepter. Vignaux dessine ultra bien. Mais…. mon éternel problème reste les scénarios…. J’avais dit que je stopperais la série après le tome 38… 2 ans après, j’ai flanché et acheté les tomes 39 et 40. Et…. ça a été l’enfer… J’ai eu un mal de chien à les lire. Ce n’est pas compliqué, j’ai lu chaque album en 3 fois….. Comme je suis masochiste, j’ai acheté le tome 41… Banco, même problème… Y’a rien à faire, je bloque sur les scénarios de Yann. Ses histoires, ses textes, ses personnages. Ca ne fonctionne pas ! Sur ce forum, une majeur partie des contributeurs ont le même point de vue. Donc, pourquoi Le Lombard n’en tient pas compte…. ? Je vais finir par croire que Yann possèdent des photos compromettantes de la direction du Lombard….       

    Thorgal-BD a écrit
    Essayez de rester pondérés.

    J’espère que j’ai été assez pondéré…..       Je le jure, j’ai essayé…. 

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 2 semaines par Ralf.
    Répondre | Lien | Citer

    Intéressants échanges. 

    Stef défend très bien les intentions du Lombard. Sur notre forum, il y a une sorte de consensus sur le fait que les albums post-VH sont… pas appréciés. Mais il doivent forcément l’être dehors, vu qu’ils continuent à se vendre et la collaboration avec Yann continue.

    Je pense que le côté bd-fleuve peut aider. Ces derniers temps je lis des webtoons, je sais pas si vous connaissez, c’est des BDs à lire sur smartphone. Ça a beaucoup de succès parmis les nouvelles générations, et je remarque que ce sont des histoires qui semblent ne jamais vouloir s’arrêter et qui partent dans tous les sens.  C’est assez incroyable comment ces histoires deviennent confuses pour moi, tellement elles ont de pistes scénaristiques ouvertes en même temps. Et c’est, je pense, exactement ce que fait Yann. C’est dans l’air du temps.

    Personnellement, je n’aime pas. Je lis ces webtoons parce que c’est gratuit et facile à lire durant les 5 minutes creuses entre deux tâches du boulot. Mais artistiquement, c’est assez basique. Ça se lit facilement parce que ça n’exige aucun effort mental. Et vite lu, vite oublié. C’est comme ces séries télévisées qui ont des dizaines de saisons, qui s’arrêtent jamais. Ça fonctionne, je dis pas. Mais ça laisse pas un souvenir impérissable.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 2 semaines par Isis.
    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Probable que ça fonctionne suffisamment que pour continuer sans prendre la peine d´y regarder de plus près. Mais c´est dommage. 

    Thorgal, c´est culte pour des raisons quasiment uniques. Parce qu´on y suit l´histoire d´une famille au fil des ans avec une cohérence du passé sur le présent et une cohérence sur la psychologie. Et cela sur des décennies (enfin les deux grosses décennies Van Hamme).

    C’est quand même foutrement dommage de sacrifier cet aspect qui rendait la série unique au simple motif d´un : « bah, ça se vend encore suffisamment ». D´une série culte, on est passé à une série fast-food qui se vend sur l´aura de sa marque. Vite mangé, vite digéré, vite oublié. Van Hamme, c´était du grand restaurant, de l´étoilé et même à la fin, ça restait de la bonne brasserie où on aime se rendre. Qu´on ne puisse pas garder le génie et la surprise des débuts, ça je peux encore l´admettre, mais de là à descendre au fast-food, c’est quand même moche.

    Attention, un fast-food une fois de temps en temps, je dis pas non, mais des fast-food, on en trouve autant qu´on veut, alors un resto de qualité, faut le garder. Et Thorgal, c´était un resto de qualité. 

    On aura beau me dire que Le Lombard sait ce qu´il fait, que les auteurs sont passionnés, je n´arrive pas à y croire. Pour moi, Le Lombard capitalise sur une marque mythique en profitant de son aura mythique, quitte à sacrifier la marque au final. Quant à Yann, oh je suis persuadée qu´il prend du plaisir à faire ce qu´il fait et même je veux bien admettre qu´il est peut-être passionné, mais il n´est pas passionné par Thorgal, il ne le connaît pas et ça ne l´intéresse pas de le connaître. 

    Or, Thorgal est une bd qu´on doit connaître si on veut la travailler. Je dirais même qu´on doit l´étudier. Et ça Yann ne le fera jamais. Et parmi tous ces défauts de scénariste, c’est celui qui passe le plus mal, l´impardonnable. 

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Salut tous les deux, ah ben dites donc vous vous êtes bien trouvés, là ! Une sacrée réunion de forbans.

    Ah ben je peux jouer moi aussi ! Je n’ai pas de supermarché équipé d’un rayon bd à côté. Je n’ai donc lu que les pages proposées sur le Lombard en fait. Et ça peut presque suffire en fait. 

    Thorgal-BD a écrit
    Fred parlait récemment dans une vidéo des rencontres de travail entre Yann et lui, des échanges autour de l’histoire, de ce qu’ils ont envie de proposer. Il y a une démarche dans leur duo ; j’espère qu’elle est teintée d’un maximum de passion. Ils y passent tellement, tellement de temps !

    Je ne sais pas s’il s’agit de la même video, mais je me souviens aussi d’écouter Fred Vignaux expliquer que nous allions découvrir bientôt le génie de Yann, à travers un but scénaristique qui nous est encore inconnu. J’ai plutôt eu l’impression d’une démarche d’auto-persuasion : les scénarios sont touffus et peu passionnants, et nous allons bientôt comprendre le génie qui s’y cache. En attendant. il faut acheter une dizaine d’albums, qui ne seraient pas ch**** mais mystérieux plutôt. cet interview m’a laissée vraiment perplexe. Il faut réécouter ce passage. je n’ai pas trouvé Fred convainquant, il sait que ça patauge dans la semoule tout ça. Cette interview m’a agacée en fait.

    Et je trouve la comparaison d’Isis avec les scénarios de WebToon très juste :

    Isis a écrit
    Ces derniers temps je lis des webtoons, je sais pas si vous connaissez, c’est des BDs à lire sur smartphone. Ça a beaucoup de succès parmis les nouvelles générations, et je remarque que ce sont des histoires qui semblent ne jamais vouloir s’arrêter et qui partent dans tous les sens.  C’est assez incroyable comment ces histoires deviennent confuses pour moi, tellement elles ont de pistes scénaristiques ouvertes en même temps. Et c’est, je pense, exactement ce que fait Yann. C’est dans l’air du temps.

    Moi aussi j’en lis, lors d’un petite pause en fin de journée de boulot, avant le vider le lave-vaisselle. C’est rempli de pathos et les dessins y sont très séduisants (les personnages aussi …. la beauté vue par des coréens usant des standards européens, ils sont très forts). Et personne n’essaie de nous expliquer que les scénarios sont géniaux. 

    Répondre | Lien | Citer

    Cat a écrit
    On aura beau me dire que Le Lombard sait ce qu´il fait, que les auteurs sont passionnés, je n´arrive pas à y croire. Pour moi, Le Lombard capitalise sur une marque mythique en profitant de son aura mythique, quitte à sacrifier la marque au final. Quant à Yann, oh je suis persuadée qu´il prend du plaisir à faire ce qu´il fait et même je veux bien admettre qu´il est peut-être passionné, mais il n´est pas passionné par Thorgal, il ne le connaît pas et ça ne l´intéresse pas de le connaître.

    C’est dur, mais je suis d’accord avec ça. Mais je me demande quand même pourquoi aussi mal « capitaliser », on ne peut pas dire que la réussite commerciale soit tant que ça au rendez-vous.

    Répondre | Lien | Citer

    Je ne connais pas ces webtoons, ça a l’air de correspondre effectivement. Décidément, on apprend plein de choses sur ce forum !

    Yann semble avoir son public, qui ne s’exprime certes pas beaucoup ici et ailleurs, sinon comment expliquer une telle longévité sur la saga ? 25 albums déjà…

    Peut-être que les ventes suffisent à la rentabilité de la série, qu’un nouveau public a été approché, et que la réponse aux fans désemparés est Thorgal Saga.

    Répondre | Lien | Citer

    Isis a écrit
    Sur notre forum, il y a une sorte de consensus sur le fait que les albums post-VH sont… pas appréciés. Mais il doivent forcément l’être dehors, vu qu’ils continuent à se vendre et la collaboration avec Yann continue.

    Les albums continuent à se vendre correctement parce que les lecteurs de Thorgal sont complétistes : ils ne voudraient pas que leur collection commencée il y a de nombreuses années soit incomplète. C’est aussi leur famille qui leur achète à Noël le dernier Thorgal, comme on achète le dernier Astérix, qu’il soit bon ou mauvais. C’est un produit qui se vend facilement pendant les fêtes, alors que de leur côté, les Thorgal Saga visent les vrais fans en proposant leur vente fin janvier pour le festival d’Angoulême.

    Beaucoup de gens continuent à acheter la série Thorgal par habitude, même si le lectorat diminue bien d’année en année, à la différence d’Astérix qui se maintient dans le temps. Mais c’est un pari risqué de l’éditeur de produire annuellement une BD sans tenir compte de sa qualité. Les lecteurs que la série mère perd sont définitivement perdus, à l’exception des fans de ce forum qui espèrent toujours une réaction de l’éditeur.   

    Répondre | Lien | Citer

    Hirondl a écrit
    mais je me souviens aussi d’écouter Fred Vignaux expliquer que nous allions découvrir bientôt le génie de Yann, à travers un but scénaristique qui nous est encore inconnu. J’ai plutôt eu l’impression d’une démarche d’auto-persuasion : les scénarios sont touffus et peu passionnants, et nous allons bientôt comprendre le génie qui s’y cache. En attendant. il faut acheter une dizaine d’albums, qui ne seraient pas ch**** mais mystérieux plutôt. 

    Oulà, quelqu’un aurait le lien de cette interview ? Je suis curiense.

    EDIT : c’est bon je crois que j’ai trouvé :  Fred Vignaux  festival d’Angoulême 2024.

    Le soucis c’est que, bon, en théorie, chaque album devrait se suffire à lui-même. Je sais pas, ça me semble évident et c’était comme cela que ça marchait avant.

    Là bon, peut-être que Yann a un super plan pour toutes les pistes scénaristiques ouvertes et qu’il va nous surprendre avec une fin qui relie tout et on sera bouche bée. Mais en attendant, on se sera fait ch***. Et bon, c’est un peu de la triche. Il y a des auteurs qui font des sagas très longues et maintiennent l’intérêt tout le long.

    D’ailleurs, concernant les webtoons, je fais la comparaison parce que cela se ressemble vraiment. Mais je pense que c’est un mauvais calcul. Outre le fait que la qualité d’un webtoon est… bon… discutable, les webtoons réussissent à accrocher dès l’épisode 1 et s’actualisent chaque semaine. Les Thorgal de Yann peuvent avoir un intérêt si on les lit d’une traite, mais un par an… ça dilue toute la trame et l’intérêt disparait.

    En plus, j’insiste, mais les webtoons sont en général gratuits. Bon, c’est un peu plus compliqué que ça car les webtoons terminés sont payants. Et ça fait sens : les webtoons prennnent tout leur véritable intérêt quand on les « binge watch » (traduite par « tout lire d’une traite »). Lire un épisode par semaine diminue fortement leur intérêt, et c’est pour cela que les webtoons non terminés sont gratuits. Mais les albums de Thorgal ne sont pas gratuits !!!!

    Donc bon, « webtooniser » Thorgal, c’est de mon point de vue un très mauvais calcul, indépendament de la qualité.

    Hirondl a écrit
    Moi aussi j’en lis, lors d’un petite pause en fin de journée de boulot, avant le vider le lave-vaisselle. C’est rempli de pathos et les dessins y sont très séduisants (les personnages aussi …. la beauté vue par des coréens usant des standards européens, ils sont très forts). Et personne n’essaie de nous expliquer que les scénarios sont géniaux.

    Je pars sur un HS mais c’est parce que ça m’a fait sourire. Les webtoons me tuent de rire. C’est un effet blindés de beaux gosses et avec du drama en veux-tu en voilà. J’adore ça mais la comparaison de Cat avec du fast-food est tout à fait pertinente dans ce cas. Les histoires sont idiotes et ne m’impressionent en aucune façon, ne me laissent aucune marque même si je les consomme. Parallèlement je lis du Dickens, et comment dire… ben c’est autre chose. 

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 2 semaines par Isis.
    Répondre | Lien | Citer

    Isis a écrit
    Je pars sur un HS mais c’est parce que ça m’a fait sourire. Les webtoons me tuent de rire. C’est un effet blindés de beaux gosses et avec du drama en veux-tu en voilà. J’adore ça mais la comparaison de Cat avec du fast-food est tout à fait pertinente dans ce cas.

    Je termine la parenthèse et je la referme : comme avec le fast-food, si tu ne prends pas de dessert ce n’est pas grave. Je veux dire pas là que je ne paye pas pour lire les derniers épisodes, et ce n’est pas grave

    La comparaison avec les scénarios de Yann était vraiment pertinente :  le début est en général accrocheur, et très vite on ne sait plus trop où le scénariste va, parce qu’on se perd dans les nouveaux personnages, les détails techniques et les longueurs dans le scénario global. C’est un marathon, de la lecture au kilomètre, et il nous prévient qu’il va falloir tenir la distance.  Comme le dit Isis, ça ne fonctionne pas bien avec un album par an. Je n’ai pas acheté le dernier Thorgal, et je me rends compte que je ne suis pas du tout curieuse de la suite du tome précédent… Je ne sais même plus ce que Thorgal essaie de faire de sa vie en fait. Oh, certainement on verra le retour de Kriss avec un Aniel au sommet de sa forme, c’est certainement le moment incroyable (et tellement nouveau) qui nous attend.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Les Thorgal de Yann peuvent avoir un intérêt si on les lit d’une traite, mais un par an… ça dilue toute la trame et l’intérêt disparait.

    Pas d´accord. En admettant qu´il y ait un but inconnu, un final sensationnel prévu qui expliquerait tout, ça ne suffirait pas pour rehausser la qualité de ce qui précède. 

    Quand tu lis un roman ou que tu regardes une série, si c´est pas bon, tu vas pas jusqu’au final, même si celui-ci est génial, tu auras abandonné avant. Et même si t´es un peu maso et que tu vas jusqu´au bout, ce final génial ne te fera pas oublier que tu t´es fait chier.

    De plus, la seule fois où Yann a dû conclure un truc entamé bien des albums plus tôt, il s´est royalement planté. Donc, permettez-moi de douter de ce futur.

    Répondre | Lien | Citer

    Ah mais je suis d’accord avec toi Cat  . Ce que je veux dire, c’est que l’histoire peut avoir plus d’intérêt si on l’a lit d’une traite. Mais ça ne valide pas la démarche pour autant, comme tu le dis si bien. 

    Car en effet, chaque album doit avoir un intérêt pour lui-même.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Le principe du feuilleton a fait le succès du manga, avec un côté vite lu, vite oublié, qui marche parce que les albums s’enchaînent et se consomment à un rythme d’enfer.

    Les séries télé semblent aussi cartonner avec ce concept. Il y est effectivement difficile de se rappeler d’un épisode, tant ils se fondent les uns dans les autres pour former une entité qui se propage parfois sur plusieurs saisons (interminables pour quelqu’un comme moi).

    La BD franco-belge, lente et besogneuse, ne me semble pas adaptée au concept.

    Pour ma part, je relis assez peu les albums. J’ai donc besoin d’un titre fort, d’un visuel de couverture fort et bien sûr d’une histoire forte, pour ancrer l’album dans ma mémoire et mon imaginaire.

    Le feuilleton peut m’intéresser s’il est condensé (disons, trois albums) mais bon, ce n’est pas ce que je recherche chez Thorgal. La seule exception que je vois, et qui fut très belle, ce sont les trois albums de Qâ.

40 sujets de 201 à 240 (sur un total de 254)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2024