Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Thorgal – 36 – Aniel

Bienvenue

Thorgal – 36 – Aniel

Ce sujet a 788 réponses, 32 participants et a été mis à jour par Fitir fitir, il y a 1 mois.

29 sujets de 761 à 789 (sur un total de 789)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    Laurent a écrit 

    C’est quand même hallucinant! L’editeur programme un projet sur 10 ans et une 20aine d’albums.

    Ca part dans tous les sens, on multiplie les scénaristes, on multiplie les incohérences et les changements de style pour finir par dénaturer complètement la série

    Et au 21e album calamiteux, l’éditeur se réveille en disant au moins approprié des scénaristes qu’il a choisi pour la série principale :

    « améliore tes scénariis »?

    10 ans pour arriver à cette subtile remarque? Ca fait un peu « dis donc ca fait 10 ans qu’on se fait du pognon sur la série sans rien foutre, juste sur son nom, mais là ca commence à se voir, alors, essaies de bosser un peu pour le prochain! »

    C’est limite foutage de gueule..

    Surprenant concernant quand même une série phare de la maison d’édition..

    Je pense aussi que l’éditeur n’a pas forcément tout raconté au libraire, et que ledit libraire n’a pas forcément tout dis à Aablay.

    De manière générale, un chef d’entreprise ne va pas s’étendre sur les difficultés que rencontre sa boîte.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois par Isis.
    Répondre | Lien | Citer

     

    Fitir a écrit
    C’est un peu délicat, le scénario du 37 est déjà écrit donc le premier album scénarisé après les protestations et remarques sera le 38. Donc j’attendrai le 38 pour me faire une idée

    Chaque scénariste à son propre style d’écriture et, surtout, : un niveau de talent qui lui est propre. Je ne m’attends absolument pas à un changement radical entre le  tome 37 et 38. Pour le 36, Yann a eu des…contraintes dont il aurait pu s’accommoder si c’était un pro… Et il a eu tous les albums qu’il a écrit pour Louve et la Jeunesse de Thorgal pour se faire la main. Donc, il ne va pas subitement écrire un scénario  » Prix Pulitzer  » parce que le Lombard s’est enfin réveillé et lui a gentiment demandé de faire un travail correct pour le montant qu’il est payé….

    On peut au pire s’attendre à un scénario  » acceptable  » ( c’est à dire… moins con ) car il se sera fait  » taper sur les doigts  » par la Direction du Lombard. Dorison et Mariolle ont un style d’écriture et un niveau de talent supérieur qui auraient pu permettre de directement redresse la barre ( et un travail en équipe entre 2 scénaristes de talent, ça c’était le top ! Ca offrait entre eux 2 des séances de brainstorming pour vraiment trouver des idées intéressantes ). Dommage, on aura pas droits à ça…

    Répondre | Lien | Citer

    Fitir a écrit
    Si le 38 n’est pas bon je me contenterai de la version numérique pour le 39.

    Et tu donneras encore ton fric au Lombard… ( mais chacun fait ce qu’il veut )

    Répondre | Lien | Citer

    De manière générale, un chef d’entreprise ne va pas s’étendre sur les difficultés que rencontre sa boîte.

    Cela doit être difficile de travailler avec des artistes quand on a une boîte à faire tourner, d’autres employés à payer régulièrement etc. Vont-ils avoir de l’inspiration ? Leur travail va-t-il continuer à plaire ? Sont-il encore motivés ? Parfois ils veulent passer à autre chose mais une BD qui se vend à 20000 exemplaires ça ne fait pas du chiffre comme une BD à 200000 !

    Je me souviens des trucs utilisés avec Franquin pour l’aiguillonner dans le journal de Spirou. Ils faisaient exprès de publier un vieux gag dont il n’aimait plus le style,  ça l’incitait à créer un nouveau gag à la place. Si vous trouvez quelque chose pour inciter le nouveau scénariste à faire du Thorgal, n’hésitez pas ! Je ne veux pas défendre absolument l’éditeur mais ça ne semble pas facile. Les scénaristes qui se sont frottés à la reprise de Thorgal sont des grands noms dans le domaine, que pouvaient-ils faire de plus ?

    Répondre | Lien | Citer

    Fitir a écrit
    Je ne veux pas défendre absolument l’éditeur mais ça ne semble pas facile.

    1) C’est pourtant son job de trouver des bons scénaristes ( avec le nombre d’albums qui augmentent d’année en année, il n’y en a tout de même pas que 3 ou 4 sur le marché…

    2) Le directeur d’édition est celui qui manage la  » destinée des séries et découvre de nouveaux talents « . Il va gérer, faire rencontrer et travailler ensemble les dessinateurs et scénaristes, donner l’étincelle et la ligne directrice qui va donner aux albums la qualité qui vont assurer les  » ventes « . C’est donc lui la pierre de voute de l’édifice !

    De ce fait, il doit avoir lui aussi les capacités suivantes  A) être visionnaire pour la série B) savoir absolument ce qu’il veut et ne veut pas. C ) Avoir ce qu’il faut dans le pantalon pour savoir dire a ceux qu’il paye que leur boulot est mauvais quand c’est le cas. Si il n’a pas ces aptitudes, il devrait penser à changer de boulot…  Manager n’est absolument pas facile. J’ai fait ca pour une grosse boite pendant 22 ans. Je gérais un département avec une équipe de 4 personnes qui travaillaient pour moi. C’était très difficile de dire à un collaborateur quand le travail était mal fait. J’ai du licencier quand cela n’allait pas. Donc, je sais parfaitement de quoi je parle.Je devais amener mes collaborateurs vers un but commun. Mais c’est moi qui devait les diriger et m’assurer que l’ on était dans la bonne direction. Si ce n’était pas le cas, il fallait le leur dire. C’est dur. Mais pas le choix. Quand la mission était une réussite, c’était génial.

    Répondre | Lien | Citer

    Yann a de la bouteille, c’est même le plus gros CV qu’on puisse imaginer en matière de reprises. Il a bossé sur Spirou, le Marsupilami, Lucky Luke… Cela doit être un peu difficile quand même de lui expliquer que sa reprise de Thorgal ne convient pas. Et puis si les ventes continuent à suivre, cela signifie que ce n’est pas bon pour certains mais que c’est bon pour d’autres.

    Au départ, je sentais mieux Mariolle et Dorison que Yann pour reprendre Thorgal. Mais je suis déjà ravi que les mondes s’arrêtent, c’est une décision forte de se recentrer sur la série principale. J’attendrai le 38. Si ce n’est toujours pas un album de Thorgal (à mon sens !) alors là ce sera terminé aussi en ce qui me concerne.

    Répondre | Lien | Citer

    Fitir a écrit
    Cela doit être un peu difficile quand même de lui expliquer que sa reprise de Thorgal ne convient pas.

    Tu penses que c’est difficile de le lui expliquer si Le Lombard lui montre les critiques qui fleurissent sur le forum….?  Il y a juste à dire :    » Le public n’aime pas la direction prise par tes scénarios et ce n’est pas ce que nous attendions  »  » On ne peut pas continuer comme ca. Au revoir.  »  Fin de l’histoire.  Et un coup de téléphone à Dorison et Mariolle pour les faire revenir.

    Répondre | Lien | Citer

    Fitir a écrit
    Yann a de la bouteille, c’est même le plus gros CV qu’on puisse imaginer en matière de reprises. Il a bossé sur Spirou, le Marsupilami, Lucky Luke… Cela doit être un peu difficile quand même de lui expliquer que sa reprise de Thorgal ne convient pas.

    N’empêche que les séries que tu cites sont tout de même un autre registre. Je pense que Yann ne fait pas l’affaire car son style est à des années-lumières de Thorgal. Et il est tout de même étrange que des personnes ayant de l’expérience en BD ne s’en rendent pas compte ou simplement ne considèrent pas cette possibilité.

    Dorison le disait lui-même dans une interview : il y a des genres qu’il ne touche pas, car il ne se sent pas de le faire. C’est normal. Et c’est absurde de penser qu’un excellent humoriste pourrait forcément faire de la bonne BD dramatique. Est-ce que Goscinny, le plus grand scénariste en BD d’humour, s’est aussi fait un nom dans la tragédie ? Pas que je sache.

    D’ailleurs, Tjazhi parle un peu des thèmes que Yann aborde et on sent bien que Yann n’a jamais fait quelque chose s’approchant de Thorgal.

    Tjahzi a écrit 

    Voici la dernière série que Yann a lancée cette année (il faut cliquer sur la couverture de l’album pour lire les 10 premières planches de Atom Agency) :

    https://www.dupuis.com/atom-agency/bd/atom-agency-tome-1-les-bijoux-de-la-begum/76240

    Yann a fait pas mal de reprises de BD humoristiques. Il a créé plusieurs séries réalistes, centrées sur des faits historiques, principalement autour de l’aviation. Il est particulièrement attiré par les périodes de guerre. En général, ses BD sont truffées de références, et souvent de clins d’oeil…

    Tout est dit…

     

    Ralf a écrit

    Tu penses que c’est difficile de le lui expliquer si Le Lombard lui montre les critiques qui fleurissent sur le forum….?  Il y a juste à dire :    » Le public n’aime pas la direction prise par tes scénarios et ce n’est pas ce que nous attendions  »  » On ne peut pas continuer comme ca. Au revoir.  »  Fin de l’histoire.  Et un coup de téléphone à Dorison et Mariolle pour les faire revenir.

    Mouais, mais de mon expérience, l’avis des fans hardcore n’a jamais été pris au sérieux par personne. C’est pas pour rien non plus, les fans de première heure sont généralement très exigeants, extrêmement conservateurs, adeptes férus du « c’était mieux avant ». Je pense donc que le Forum ne sera pas pris au sérieux tant que les sites plus généralistes ne suivront pas le mouvement.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois par Isis.
    Répondre | Lien | Citer

    Isis a écrit
    Dorison le disait lui-même dans une interview : il y a des genres qu’il ne touche pas, car il ne se sent pas de le faire. C’est normal. Et c’est absurde de penser qu’un excellent humoriste pourrait forcément faire de la bonne BD dramatique. Est-ce que Goscinny, le plus grand scénariste en BD d’humour, s’est aussi fait un nom dans la tragédie ? Pas que je sache.

    Exactement ! Il faut juste savoir être humble et reconnaitre que l’on ne pourra pas donner son meilleur dans une catégorie d’album. Mais avec un  » joli  » salaire à la clé ( ou juste accepter un salaire de plus ) qui saurait être honnête et le reconnaitre…?    Pas Yann.   Il ratisse large et prend tout ce qu’il peut dans ses filets. Tant pis si je suis moins bon pour cette série. L’argent arrive sur mon compte, le ventes sont là et Le Lombard ne me dit rien…. Tout joue en sa faveur ! C’est ça qui m’écoeure…

    Répondre | Lien | Citer

    Gauthier Van Meerbeeck (éditeur de Thorgal) sur le site ligneclaire.info:

    « Dans un projet avec autant d’attentes et d’enjeux, il peut y avoir des désaccords. Il y a eu divergences de vision entre Yves Sente et l’éditeur sur l’avenir de Thorgal. Cela tenait au côté très fantastique des dieux très engagés dans l’action alors qu’avant c’était une menace plus mystérieuse. On perdait un peu de cette menace sous-jacente et, en discutant, on n’a pas trouvé un terrain d’entente sur la vision que l’on avait de Thorgal Yves Sente et moi. Donc, c’est à mon initiative que le changement a eu lieu. C’est aussi à ma demande que Dorison s’est engagé dans le projet. Xavier a eu rôle pas simple car il a récupéré la série à un moment complexe au niveau de l’intrigue. Le cahier des charges était lourd pour tout faire avancer dans la série. Pour la suite il était plus libre avec des visions scénaristiques audacieuses, un peu radicales qui n’ont pas convaincu Rosinski. D’où cette deuxième rupture cette fois avec le dessinateur qui trouvait que c’était une bonne histoire mais dans laquelle il ne trouvait pas le plaisir de la dessiner. Et c’est Yann qui a réussi à concrétiser les envies de Rosinski qui aimait beaucoup son travail sur La Jeunesse et sur Louve. Mais Yann a eu beaucoup de contrainte. »

    Répondre | Lien | Citer

    Merci, nous comprenons petit à petit toutes les difficultés rencontrées par les scénaristes. Peut-être était-il simplement trop difficile de reprendre Thorgal après Van Hamme ? C’est encore un peu tôt pour le dire. L’idée de reboot pourrait simplifier les choses en fait.

    Répondre | Lien | Citer

    Jackdrden a écrit
    Pour la suite il était plus libre avec des visions scénaristiques audacieuses, un peu radicales qui n’ont pas convaincu Rosinski.

    C’est quand même dommage car c’est ce qu’a fait Van Hamme toute sa carrière, et a participé au succès de la série.

    Répondre | Lien | Citer

    Le scénariste qui se mettrait dans la panade après le 36 ne pourrait plus botter en touche en tous cas. On peut critiquer cet album sur son contenu mais ni sur les bases qu’il pose ni sur les perspectives qu’il ouvre.

    Répondre | Lien | Citer

    Demain, jean Van Hamme fêtera ses… 80 ans ! Un géant de la BD qui continue à écrire. Si je pouvais formuler un souhait.. : » SVP, revenez diriger le destin de Thorgal…  »

     

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois par Ralf.
    Répondre | Lien | Citer

    Ah oui là ce serait champagne ! Mais je ne le vois pas revenir sur Thorgal juste au moment où Rosinski arrête.

    Répondre | Lien | Citer

    Fitir a écrit
    Merci, nous comprenons petit à petit toutes les difficultés rencontrées par les scénaristes. Peut-être était-il simplement trop difficile de reprendre Thorgal après Van Hamme ? C’est encore un peu tôt pour le dire. L’idée de reboot pourrait simplifier les choses en fait.

    Voyant un peu le parcours des trois scénaristes, je pense que la difficulté qui resurgit à chaque fois est celle de l’adaptation :

    – Sente préfère les scénarios avec beaucoup d’intervention de dieux et ne peut pas s’adapter à une autre vision

    – Dorison préfère des scénarios plus matures et ne peut s’adapter à quelque chose de plus soft

    – Yann semble incapable de se défaire de son style iconoclaste qui manifestement lui colle à la peau

    Bon, ben une fois que le constat est fait, il faut commencer à suivre cette piste pour trouver une solution : il nous faut quelqu’un de très bon, mais aussi de très adaptable.

    Répondre | Lien | Citer

    Des trois profils, il me semble tout de même que c’était Dorison qui se détachait mais voyons ce que Yann va nous concocter pour la suite avant de juger.

    Répondre | Lien | Citer

    Fitir a écrit
    Des trois profils, il me semble tout de même que c’était Dorison qui se détachait mais voyons ce que Yann va nous concocter pour la suite avant de juger.

    Oui tout à fait, Dorison se détachait du lot… mais il est partit, donc il y avait quelque chose qui n’allait pas  .

    Et du coup, là je pose les questions suivantes :

    Question 1 : Quelle est la raison qui a provoqué le départ de Sente et Dorison ? L’incapacité à s’adapter. Sente a été renvoyé et Dorison est partit de son propre chef, mais la raison était essentiellement la même.

    Question 2 : Est-ce que la mauvaise qualité des scénarios de Yann peut s’expliquer par ladite raison ? Oui, même si ce n’est probablement pas la seule raison, il est évident que Yann imprime un style qui ne colle pas à la série.

    Du coup, la conclusion est la suivante : l’incapacité à s’adapter semble être une des causes majeures de la reprise de la série.

    Et la solution est : le scénariste repreneur (Yann ou autre) doit être adaptable ou apprendre à s’adapter tout en gardant la qualité bien sûr.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois par Isis.
    Répondre | Lien | Citer

    Fitir a écrit
    Des trois profils, il me semble tout de même que c’était Dorison qui se détachait mais voyons ce que Yann va nous concocter pour la suite avant de juger.

    Ouais enfin Yann on en bouffe depuis de nombreux albums. Donc ok il a fait qu’un seul Thorgal mais malheureusement j’ai envie de dire qu’on sait a quoi s’attendre… en partie du moins.

    Répondre | Lien | Citer

    Et la solution est : le scénariste repreneur (Yann ou autre) doit être adaptable ou apprendre à s’adapter tout en gardant la qualité bien sûr

    Ah oui ça semble tout à fait scientifique mais un artiste est un artiste. Faire un travail de commande c’est contre nature !

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois par Fitir.
    Répondre | Lien | Citer

    Abeloth a écrit
    Des trois profils, il me semble tout de même que c’était Dorison qui se détachait mais voyons ce que Yann va nous concocter pour la suite avant de juger.

    Des 3 scénaristes, Le Lombard a choisi le moins bon pour continuer Thorgal.  Tout le monde arrive à cette conclusion sauf… l’éditeur… et son excellent Responsable d’édition… TOP !

    Répondre | Lien | Citer

     

    Je pense aussi que l’éditeur n’a pas forcément tout raconté au libraire, et que ledit libraire n’a pas forcément tout dis à Aablay.

    De manière générale, un chef d’entreprise ne va pas s’étendre sur les difficultés que rencontre sa boîte.

    Isis tu as parfaitement raison

    Je pense effectivement que tout n’a pas été dit d’où l’usage du conditionnel dubitatif

    pour les autres prêts à acheter le 37, je vous admire car ce sera pas mon cas…

    la seule chose positive dans ce marasme est que j’ai découvert cet excellent forum et vos interventions de qualité

    bravo à tous

    Répondre | Lien | Citer

    Très intéressante cette interview de l’éditeur qui, si tout cela s’avère fidèle à la réalité, porte effectivement la lourde responsabilité de ce désastre. Il commence par virer Sente pour une sombre divergence sur l’intervention des Dieux (du grand n’importe quoi), puis il est incapable de faire coïncider les nouvelles idées scénaristiques de Dorison avec les envies capricieuses de Rosinski, et finalement se contente de confirmer Yann qu’il a sous la paluche, car bon quand même il est grand temps que ses affaires reprennent.

    Pour moi le premier à virer c’est cet incompétent de directeur d’édition… allez ouste, du vent!

    Ensuite, se mettre en quête d’un vrai scénariste qui parviendra à ressusciter l’esprit génial de Van Hamme, et sans nous fourguer le guerrier viking Spirou sur son fidèle destrier Jolly Jumper (parlant évidemment) au pays de Marsupilami (tellement plus rigolo).

    Restons sérieux un moment. Personnellement j’ai eu une excellente impression lorsque j’ai rencontré Fred Vignaux l’an passé à la foire du livre de Bruxelles, et j’aurais tendance à lui faire confiance: Si il remarque une grosse boulette dans le scénario de Yann, il pourrait peut-être infléchir le cours de l’histoire ou faire modifier l’un ou l’autre dialogue débile. Et pourquoi pas dès le tome 37? Après tout c’est lui maintenant le dessinateur attitré (et adoubé par Rosinski), donc il a aussi droit au respect et à l’intégrité de ce qu’il produit. Laissez-moi rêver SVP.

    Répondre | Lien | Citer

    Fitir a écrit

    Et la solution est : le scénariste repreneur (Yann ou autre) doit être adaptable ou apprendre à s’adapter tout en gardant la qualité bien sûr

    Ah oui ça semble tout à fait scientifique mais un artiste est un artiste. Faire un travail de commande c’est contre nature <img src=" /> !

    Oui, c’est vrai. Mais je pense qu’il y a des artistes qui travaillent mieux sous directives.

    Loin de moi l’idée de me califier d’artiste, mais les seules nouvelles que j’ai jamais finies sont celles que je présentais à de petits concours. Ces nouvelles devaient toujours respecter des contraintes specifiques qui, au lieu de me limiter, me donnaient des idées pour écrire.

    Je ne pense pas être unique . Des artistes professionnels de ce genre, cela doit exister. Du coup, je crois qu’il faudrait trouver un scénariste comme ça.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois par Isis.
    Répondre | Lien | Citer

    Il commence par virer Sente pour une sombre divergence sur l’intervention des Dieux (du grand n’importe quoi)

    Sente ce n’était pas au dessus de Yann dans Thorgal. Le Bouclier de Thor c’est le donjon de Naheulbeuk sans l’humour dans l’univers de Thorgal.  Ils sont allés chercher le bouclier de Thor et pas la 12ème statuette de Gladeulfeurha mais ça ne fait pas grande différence. Et puis des intrigues compliquées, des personnages insipides … chaque album ajoutait au sac de nœuds, il était temps de dire stop ! Il a beaucoup de talent, il y a un public pour son œuvre mais ça ne colle pas du tout pour Thorgal.

    Yann pas davantage pour l’instant mais il a au moins eu le mérite d’avoir fait revenir Thorgal au bercail. La promesse c’était « Thorgal rentre à la maison » pas « Thorgal vit une aventure poignante ». Évidemment, ça ne suffira pas pour le 37 et surtout le 38 !

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois par Fitir.
    Répondre | Lien | Citer

    Van Hamme répétait souvent que les meilleurs scénarios arrivaient quand le cadre était restrictif. Un cadre trop ouvert (liberté totale de créer) ne poussait pas vers le haut le scénariste.

    Une info intéressante que Fred Vignaux nous a partagée dans une interview est que Yann lui a proposé un scénario à choix multiples. Comme dans les histoires dont vous êtes le héros, Yann a laissé à plusieurs reprises Fred choisir entre l’histoire de base, et une variante. Fred expliquait qu’il a choisi pratiquement à chaque fois la variante, ce qui pourrait peut-être nous surprendre dans le prochain tome de Thorgal…

    Répondre | Lien | Citer

    Aaaaah ça frémit là Ce 37 va être excellent ! Enfin pas d’emballement mais je pense que nous allons être au niveau des Archers.

    Répondre | Lien | Citer

    Au niveau des Archers ?    C’est pas un frémissement ça, c’est une explosion 

    Répondre | Lien | Citer

    Au niveau de la Gardienne des Clés alors ! Avec Tjahzi qui fait un peu d’humour pour que Yann ne soit pas trop frustré.

29 sujets de 761 à 789 (sur un total de 789)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019