Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Kriss de Valnor – 7 – La montagne du temps

Accueil / Forum / Parus – Thorgal 35 – Kriss 7 – Jeunesse 5 – Louve 7 / Kriss de Valnor – 7 – La montagne du temps

Bienvenue

Kriss de Valnor – 7 – La montagne du temps

Ce sujet a 148 réponses, 16 participants et a été mis à jour par Tjahzi tjahzi, il y a 1 mois.

29 messages de 121 à 149 (sur un total de 149)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer
    Avis perso

    Lu il y à 2 jours! Sentiment global plutôt agréable…

    Une Kriss fidèle à elle-même. Une arrivée impromptue de la magie, plutôt plaisante (mais quand même pas mal ressemblante à Prince of Persia). Mais le grand attrait de l’album est cette confrontation entre les 2 Kriss, avec des dialogues qui sonnent justes.

    /SPOILER/ Le revirement sur Jolan ne m’a pas troublé (puisque j’avais lu vos commentaires avant!) Le fils de Thorgal reprend du poil de la bête, le nouveau personnage me plait beaucoup (excellente la comparaison avec Popeye! :D ), et le duel avec Magnus est bien trouvé. Mais c’est dommage, et un peu facile, que tout ça s’arrête en pleine action! /FIN SPOILER/

     

    Répondre | Lien | Citer

    Je l’ai lu.(et mieux vaut pas lire mon avis si vous n’avez pas lu l’album)

    J’aurais aimé aimer cet album. Mais non, ce n’est pas le cas ; ça n’a pas marché. Je n’ai pas accroché… Peut-être ai-je commencé avec un mauvais état d’esprit : j’étais super confiante, très enthousiaste, déjà persuadée que l’album serait génial. Et puis non. Ca ira peut-être mieux à la seconde lecture.

    Côté scénario, j’ai l’impression, vraiment, que les auteurs sont pieds et poings liés… Il faut tout boucler en deux tomes !! Jolan doit perdre la couronne, le problème Magnus doit être résolu, Kriss doit retrouver la famille Thorgal… Ca fait beaucoup !!! Du coup, toutes les situations s’enchaînent à toute vitesse, trop vite à mon goût. Cette histoire de montagne du temps ne me plaît pas trop, je n’aime pas cette façon de changer de paysage tout le temps sans prendre le temps d’y développer de vraies actions, la manière (avec ces déchirures) me gêne un peu aussi.  Même les dialogues entre les Kriss ne me semblent pas crédibles, en fait je ne la reconnais nulle part, ma Kriss à moi !

    Et l’histoire avec Jolan…Pfouuu… Je sais même pas quoi dire. J’arrive pas à accrocher !!! C’est quoi cette histoire avec cette espèce de Popeye, là ??? Heureusement, le personnages me semblent un peu plus cohérents et vivants. En fait mon perso préféré de cet album, c’est peut-être Magnus  :x

    En plus, j’aime bien les dessins (même s’ils sont parfois caricaturaux et un peu brouillons) : Kriss est très belle, il y a vraiment un côté De Vita que j’apprécie. Et, bon, Jolan est pas mal sur certaines cases, mais c’est vrai qu’il est pas terrible sur d’autres (comme chez De Vita, tiens)

    Mais globalement, je suis déçue. Et je regrette vraiment cet arbre des Mondes. Comment un scénario peut-il se développer, comment une histoire peut-elle s’écrire avec ce  de truc ? C’est dommage et ça donne l’impression qu’en fait l’histoire n’existe pas pour elle-même, qu’elle ne se suffit pas à elle-même… mais qu’elle va vers un but, que sa seule raison d’être c’est ARRIVER A REUNIR TOUT LE MONDE AU T36. Et rien d’autre.

    Voilà je suis désolée, j’aurais aimé pouvoir mettre un avis positif, mais là  non

    EDIT : En plus je trouve les auteurs et le dessinateur vraiment talentueux sur leurs séries dont je suis lectrice… tant pis, le prochain me plaira plus   :) surtout que j’avais aimé « L’ île des enfants perdus »

    • Ce sujet a été modifié le il y a 5 mois par Kartlis.
    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Je pense qu’il faut voir les derniers albums de Kriss de Valnor et de Thorgal comme le passage obligé pour les auteurs. Il leur faut terminer le méga-cycle débuté par Sente. L’erreur était dès le départ, ils doivent se dépatouiller avec. Ils ont décidé de s’en tenir à l’arbre des mondes et donc de boucler dans un nombre d’albums définis par d’autres. Je pense que c’est tout à leur honneur, mais ça les oblige à devoir survoler un peu les intrigues parce qu’il y avait trop d’arcs narratifs à achever pour repartir sur des bases neuves. D’ailleurs, je me demande ce qu’avait prévu Sente, il n’avait pas plus de pages pour terminer et avec sa propension à s’éparpiller, je crois qu’on n’est pas si mal avec nos nouveaux scénaristes.

    Je trouve qu’ils se débrouillent pas trop mal, même s’il leur faut utiliser quelques raccourcis un peu grossiers et faciles. Leurs histoires sont plus pêchues, avec plus de rythme, moins de personnages, moins de digressions/flash-back/complots. Franchement, je crois qu’ils font vraiment au mieux avec le foutoir qu’on leur a laissé en héritage. Et ça donne une vraie envie de connaître le renouveau de Thorgal et les siens lorsque le problème actuel sera réglé.

    Pour ma part, j’ai retrouvé un esprit Thorgal et déjà rien que ça mérite un dix.

    Répondre | Lien | Citer
    Chronique sur La Ribambulle

    Voici un extrait de la chronique (enthousiaste) de « La montagne du temps » sur le site La Ribambulle :

    « Derrière cette magnifique couverture signée – comme d’habitude – par le maître Grzegorz Rosinski, c’est une excellente histoire que nous proposent Xavier Dorison (Undertaker) et Mathieu Mariolle (Blue Note). Un récit truffé de rebondissements où l’instinct maternel de Kriss de Valnor prend le dessus sur celui de la Reine et où elle se retrouve confrontée à elle-même au sens propre – par le biais de la magie de la Montagne – comme au sens figuré. Les auteurs n’oublient pas de faire également avancer le conflit qui oppose Jolan et l’Empereur Magnus de manière assez inattendue mais surtout intéressante.

    Un beau travail du duo de scénaristes qui conserve l’essence même de la série originelle. Les références qui complètent les liens entre les séries Kriss de Valnor et Thorgal sont bien évidemment toujours présentes et judicieusement incorporées. L’autre belle surprise de l’album est la prestation graphique réalisée par Fred Vignaux (Neige Origines). Le dessinateur remplace avec brio Roman Surzhenko qui avait assuré « l’intérim » après Giulio De Vita. Le trait fin, dynamique et élégant proposé sied parfaitement à l’univers. Aidé en cela par une mise en couleurs au diapason de Gaétan Georges.

    Une confirmation au scénario et une bonne entrée en matière au dessin font que « La montagne du temps » est un excellent opus. »

    http://la-ribambulle.com/mondes-de-thorgal-kriss-de-valnor-7

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Camarades lecteurs, je vous invite à laisser aussi votre avis dans l’Althing, ICI.

    Répondre | Lien | Citer

    Je viens de terminer cet album et voila, ça c’est du bon album comme je les aime !!!

    On a cet aspect étrange des lieux qu’on visite et des situations, on a une Kriss qui est en train de tuer littéralement tout ce qu’elle a pu devenir depuis quelques albums, on a un Jolan qui part exactement pour faire la même chose. Fini la guerre, on règle ça a un contre un dans un endroit des plus mystérieux. Le fait aussi que le tome soit limite coupé en deux ne m’a pas dérangé, au contraire c’est assez bien fait et du coup on attend la suite avec plus d’impatience puisqu’on sait que tout va se jouer au même moment. Ce sera un peu le tome de la libération.

    Ressemblant un peu a ceux de De Vita les dessins sont magnifique.,. Je préfère largement ce style, qui sans vouloir ressembler a du Rosinski, a tout de même cet aspect un peu brouillon, un peu plus crayonnés propre a la série principale.  C’est moins propre qu’un Surzhenko qui je trouve a une univers trop coloré et trop lisse selon moi…

    Bref un excellent tome. Et je regrette beaucoup que Kriss se termine au prochain numéro. J’aimerais vraiment voir cette série continuer avec le duo Vignaux/Mariolle.  :)

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Abeloth a écrit
    J’aimerais vraiment voir cette série continuer avec le duo Vignaux/Mariolle.

    Ah ben écoute, il n’y a aucune raison que ça s’arrête ! C’est « l’arbre » qui prend fin, pas la série ! Kriss va retrouver sa liberté, elle pourrait même vivre de nouvelles aventures plus thorgaliennes que celles que vivra Thorgal.
    Il faudrait absolument que Vignaux et Mariolle continuent, ce n’est plus possible ces changements constants de créateurs.

    Je trouve intéressant ce que tu dis, cette Kriss qui se débarrasse des anciennes Kriss. J’aimerais bien que le personnage évolue, qu’elle perde son épée de barbare pour retrouver ses ailes d’archère, qu’elle garde la malice et la touche de perversité qu’elle a depuis toujours, mais en ayant en elle plus d’humanité que par le passé. Un personnage à redécouvrir.

    Cadeau, regardez-moi ça !

    Répondre | Lien | Citer

    C’est beau…

    C’est une nouvelle banderole pour ce beau site qu’est Thorgal.com ? (Que franchement, faut se l’avouer, est bien meilleur que celui-ci)

    Répondre | Lien | Citer

    Bon, le Père Noël étant passé, je me lance aussi au jeu de la critique de l’album.

     

    Alors j’ai moins aimé (je commencer par le négatif pour pouvoir finir sur le positif :) )

    – Les 1ères planches qui démarrent de façon un peu trop abrupte à mon goût (j’aurais bien vu une mini-transition d’une planche), mais l’intro écrite est une très bonne chose

    – Le style d’écriture (en partie en tout cas), avec les ellisions qui ont déjà été évoquées (« Je peux pas, ça glisse trop » fait un peu Titeuf) et les « foutue princesse » « tu te fous de moi » qui font un peu « fuck-words » traduits de l’anglais et détone du style thorgalien.

    Mais ça se calme assez vite.

    – les visages de Jolan et Thorgal, un peu ratés, surtout le Thorgal un peu flippant qui s’avance vers son fils, planche 45

    – que Kriss se batte en permanence contre ses doubles

    Le jeu temporel est appréciable (ça rappelle évidemment Ouroboros et le voyageur) mais bizarre, ici. On a plutôt l’impression de réalités parallèles chères à Corbeyran dans Uchronies par ex. Avec une Kriss qui fait le voyage sans la montagne du temps, une autre avec, une Kriss qui fait tel choix sur le bateau, une autre Kriss qui fait un autre choix et toutes se retrouvent plus tard.

    Un Thorgal qui se bat contre un Volsung qui a pris son apparence, oui. Mais des Kriss différentes comme s’il en pleuvait, j’aime moins.

    – la scène gore de Agrippa (on avait l’habitude d’une flèche dans le cou, là dans la gorge, gloups)

    –  les effets spéciaux sur le bras du maître de justice (les cercles de magie auraient suffi à comprendre la domination, sans faire un bras difforme??)

    – le monstre sorti de Game Over de Kid Paddle planche 40, qui ne joue aucun rôle

    – Magnus qui semble avoir des problèmes d’audition et de localisation des voix quand Jolan crie son nom :)

     

    J’ai bien apprécié:

    – l’intro écrite, donc

    – les jeux temporels, très thorgalien (et la barbe qui pousse)

    – les dessins de Kriss, très réussie (, elle) et magnifique en robe blanche en belle princesse abandonnée sur son navire

    – le retour dans les mines d’argent où on a découvert Aniel

    – la scène finale de Kriss qui rappelle « à l’ombre des derricks » version montagnarde de Lucky Luke :)

    – Jolan qui se souvient des conseils de chasse de son père, et la scène entre Thorgal et Jolan, elle aussi très thorgalienne (j’ai par contre toujours du mal que Jolan appelle son fils Thorgal et pas Père ou Papa)

    – Kriss qui gagne en humanité et dévoile ses côtés positifs

    – L’unité du groupe (On est partis à 3, on arrive à 3, comme dans les premières aventures de Jolan, Draye et consorts)

    – L’abri dans la montagne (au début) qui m’a fait penser à la bouche dans Entre terre et lumière

    – Toutes les grandes planches, très réussies ainsi que les paysages, beau travail des dessinateur/scénaristes!

    – le dossier graphique très sympa, bien sûr

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Du coup on ne sait pas si tu as aimé l’album ou pas, en fait. Tu es un gars hyper compliqué.

    Tyseria a écrit
    (Que franchement, faut se l’avouer, est bien meilleur que celui-ci)

    J’ai lu et relu cette phrase, pas moyen de la comprendre !

    Suis d’humeur taquine en ce début d’année !  

    Pennybridge a écrit
    Le jeu temporel est appréciable (ça rappelle évidemment Ouroboros et le voyageur) mais bizarre, ici. On a plutôt l’impression de réalités parallèles chères à Corbeyran dans Uchronies par ex. Avec une Kriss qui fait le voyage sans la montagne du temps, une autre avec, une Kriss qui fait tel choix sur le bateau, une autre Kriss qui fait un autre choix et toutes se retrouvent plus tard.
    Un Thorgal qui se bat contre un Volsung qui a pris son apparence, oui. Mais des Kriss différentes comme s’il en pleuvait, j’aime moins.

    L’album prolonge l’introspection lancée dans le précédent, c’est le concept du triptyque mariollo-dorisonien. Le concept s’étend d’ailleurs à Jolan, ici, avec ses pouvoirs qui atteignent leur limite, son épuisement mental et physique, ses camarades qui le lâchent, bref tout qui part en sucette. Dans le contexte, je vois un peu Popeye et Magnus comme les Erwin/Osian du tome précédent.
    Un combat, un voyage, une vraie souffrance pour les deux héros.

    La montagne du temps, quoi qu’elle soit réellement (parce que ça reste assez mystérieux et difficile à appréhender, genre le marais de « Au-delà des ombres ») propose manifestement un voyage intérieur, puisqu’elle cible systématiquement des lieux où une Kriss ayant fait d’autres choix se retrouve dans des situations qui imposent à notre Kriss de justifier et valider ses propres choix, de lutter contre ses démons et ses propres contradictions.
    (Et hop, une phrase incompréhensible de 4 lignes, c’est mon tour)

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Du coup on ne sait pas si tu as aimé l’album ou pas, en fait. Tu es un gars hyper compliqué.

    L’album prolonge l’introspection lancée dans le précédent, c’est le concept du triptyque mariollo-dorisonien. Le concept s’étend d’ailleurs à Jolan, ici, avec ses pouvoirs qui atteignent leur limite, son épuisement mental et physique, ses camarades qui le lâchent, bref tout qui part en sucette. Dans le contexte, je vois un peu Popeye et Magnus comme les Erwin/Osian du tome précédent.
    Un combat, un voyage, une vraie souffrance pour les deux héros.

    La montagne du temps, quoi qu’elle soit réellement (parce que ça reste assez mystérieux et difficile à appréhender, genre le marais de « Au-delà des ombres ») propose manifestement un voyage intérieur, puisqu’elle cible systématiquement des lieux où une Kriss ayant fait d’autres choix se retrouve dans des situations qui imposent à notre Kriss de justifier et valider ses propres choix, de lutter contre ses démons et ses propres contradictions.
    (Et hop, une phrase incompréhensible de 4 lignes, c’est mon tour)

    Tiens oui, je suis passé direct à la critique, sans donner mon avis général.

    Bon ben on va la faire simple et djeuns :

    « ouah, trop stylé cet album, c’est d’la balle! »

    Traduction : Un bon cru, cet album. Et en amateur des beaux paysages et références à la série-mère, je ne pouvais qu’aimer celui-ci :)

    Un bon 3/5

    Au fait, merci pour ton éclaircissement sur le but du triptyque, ça permet de mieux apprécier cet album et les précédents ainsi que l’humanisation de Kriss à travers sa maternité; sur ce plan les auteurs ont bien réussi leur boulot!

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 mois et 2 semaines par pennybridge.
    Répondre | Lien | Citer
    Ou est kriss?

    j ai de plus en plus de mal avec le dessin des personnages.  Je ne reconnais plus kriss ou le Jolan du début . L histoire en elle même est bien ….à voir la suite

    Répondre | Lien | Citer
    Althing

    Salut Lilou ! Kriss, je la reconnais, mais à certains moments, elle change de visage, c’est ennuyant. C’est aussi un peu le cas avec Jolan dont le dessin n’est pas stable. Il ressemble dans les premières pages de son récit à l’évolution du personnage apportée, après Rosinski, par De Vita et Surzhenko. Hé oui, Vignaux est déjà le 4ème dessinateur de Jolan ! Ce qui est assez perturbant…

    Je viens de laisser mon commentaire ICI dans l’Althing. Allez aussi y donner votre avis !

    « Du rythme, des émotions fortes, des dialogues percutants, j’aime beaucoup « La montagne du temps », une aventure complètement thorgalienne ! Aucun temps mort ni répétition inutile dans cette histoire que je préfère au tome précédent. Des paradoxes temporels pas simples à comprendre, mais j’aime ne pas tout comprendre à la première lecture, ça me laisse des choses à découvrir dans un second temps. Bien sûr, il reste cette double aventure menée en parallèle par Kriss et Jolan, malheureux héritage du passé des Mondes de Thorgal. Mais le choix de les mener en deux parties et de s’arrêter sur un double cliffhanger avant le tome final est le moins mauvais choix scénaristique. D’autres bons albums comme « Le pays Qâ » ou « Le barbare » se terminent également sur des cliffhangers très réussis.

    Les dessins de Fred Vignaux s’inscrivent de manière plaisante dans la continuité de ceux de Giulio De Vita, avec des cadrages et des décors très réussis. Les cases sont parfois un peu petites pour mettre en évidence les personnages. Justement, ces personnages qu’on connaît bien comme Kriss, Jolan et ses amis, et bien évidemment Thorgal, il faudrait encore mieux travailler leurs visages, c’est essentiel pour que je m’y identifie ! Et ce qui parait quelque peu artificiel, ce sont les effets produits par la dague qui ouvre le temps, la structure de l’arène et surtout le bras de Popeye du maître de justice. D’un autre côté, j’apprécie beaucoup les paysages et plans larges tout au long du récit, ils devraient prendre encore plus de place. J’attends impatiemment le dernier tome ! »

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 mois et 2 semaines par Tjahzi.
    Répondre | Lien | Citer

    je viens de relire tout les kriss parues

    à la chaine comme ça, le scénario de Sente ne me déplaisait pas tant que ça finalement mais quand même l’arrivée de Dorison et Mariolle est une bouffé d’air frais, qui fait un bien fou !

    J’ai particulièrement aimé l’ile des enfants perdus, une pause dans l’intrigue général, avec une histoire qui colle nettement mieux à l’ambiance Thorgal (ça m’a fait un peu pensé à Alinoë… surement à cause de ce huit clos sur une île)

    on y retrouve toujours le « défaut » de Dorison de pas savoir achever une histoire en 44/46 planches, avec ici un 54 planche + 2 extra (un au début, un à la fin), au moins le lecteur est pas volé, il n’y a pas de page blanche dans cet album…

     

    N’empêche, c’est ce qui manquait ces 10 dernières année : un album qui se suffit à lui même ! Merci à Dorison et Mariolle pour cette histoire en 1 tome et un immense respect à Surzenko pour avoir assumé 3 séries à ce moment là.

     

    Le tome 7, la montagne du temps, je l’aurai vraiment adoré je pense si il avait été entièrement consacré à Kriss. (mais je comprends parfaitement la problématique de devoir gérer Jolan dans la série et en effet ça aurait fait bizarre d’avoir un tome8 de Kriss 100% Jolan…

    Encore une fois on reste bien dans l’ambiance Thorgal, un soupçon de « le maitre des montagnes, avec la thématique du voyage dans le temps et carrément l’allusion du titre… et surtout ce coté Aventure avec un grand A ! on s’embourbe pas dans des problèmes politiques ou religieux, on suit simplement l’action de notre guerrière, tout comme on pourrait suivre Thorgal dans une situation similaire.

     

    Bref pour ce quiest de Kriss, on retrouve pleinement ce que j’aimerai revoir dans la série mère : des aventures qui se suffisent par elle même

     

    bon après, y a ce cycle à boucler donc faut se farcir Jolan, un passage obligé. l’idée n’est pas inintéressante cela dit et j’apprécie le retour à un Jolan plus « innocent ». Du temps de Van Hamme, il n’aurait jamais aspiré a être roi et encore moins a sacrifier des vies humaines dans une guerre… donc le principe du duel est plutôt bien vu…

    le traitement « hunger game » m’a un peu plus gêné par contre…. à voir comment ça va finir maintenant…

     

    Petit mot sur le dessin : j’ai été conquis. Vignaux nous livre de belle planche, de beaux plans de camera dans un style bien différent de Rosinsky, plus proche de De Vita et c’est pas plus mal, ça permet d’homogénéiser la charte graphique de Kriss.

     

    j’espère pouvoir continuer a lire Monsieur Mariolle dans des séries liées à Thorgal à l’avenir car sur ces 2 kriss, l »ambiance est là ! Les scénaristes sur ces 2 tomes ont tout compris pour revenir à une histoire Thorgalienne plus classique, simple, respectueuse des codes de base. (chose que je n’ai pas retrouvé dans le feu écarlate de Dorison)

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 mois et 1 semaine par Remember2012.
    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ah oui, j’espère carrément que Mathieu va continuer ! oui

    Il n’y a pas de raison d’en douter d’ailleurs, il semblait même à un moment qu’il travaillerait seul sur les nouveaux tomes. Finalement, le départ de Xavier Dorison semble avoir modifié un peu les projets. Ils vont aller ensemble au bout de l’histoire qu’ils ont commencée, et j’ai clairement pour ma part de bons espoirs pour cette série Kriss de Valnor décidément atypique, avec déjà 3 dessinateurs et 3 scénaristes en 7 albums !

    La nouvelle équipe est jeune, dynamique et motivée, il faut la chouchouter.

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai lu l’album.

    Je l’ai trouvé très bizarre.

    C’est pas mauvais, mais sérieusement, c’est très bizarre.

    On dirait une espèce de conjonction de tous ce qui s’est fait dans Thorgal jusqu’à présent.

    – Il y a du Van Hamme avec cette histoire de montagne à gravir pour gagner du temps, ce côté magique étrange. Le temps rappelle « La couronne d’Ogotai » et le « Maitre des montagnes » et même « La forteresse invisible ». La dague rappelle les larmes de Tjazhi dans « Le sacrifice ».

    – Il y a du Dorison avec ces évolutions psychologiques de Kriss et Jolan.

    – Il y a du Sente, avec le retour de Magnus et des amis de Jolan et avec cette espèce de monde parallèle où Jolan doit évoluer pour combattre Magnus (cela rappelle Moi, Jolan). D’ailleurs on se pose pas mal de questions sur ce Joril. J’ai tour à tour pensé à Manthor, puis à Jolan du futur (à cause de la structure futuriste de l’arène) ou à un atlante random.

    – Il y aurait même du Yann avec cette grosse dose de magie. La Montagne du temps d’un côté, l’arène de Joril de l’autre, on est pas en reste. L’arrivée de Jolan dans l’arène m’a rappelé le premier cycle de Louve, avec Azzapleston et le royaume du Chaos.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 mois par Isis.
    Répondre | Lien | Citer

    Isis a écrit
    On dirait une espèce de conjonction de tout ce qui s’est fait dans Thorgal jusqu’à présent.

    Et si c’était la conjonction du meilleur ?  :wink:  (à part l’histoire dédoublée, lourd héritage du passé)

    • Il y a du Van Hamme, mais pas les ficelles trop vues ou les raccourcis de fin d’album.
    • Il y a du Dorison, mais pas de violence excessive ni de Chaams en vue.
    • Il y a du Sente, mais pas une infinité de personnages sans aucune action.
    • Il y a du Yann, mais pas de modification fondamentale du caractère des personnages principaux, ni d’accumulation d’histoires parallèles.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 mois par Tjahzi.
    Répondre | Lien | Citer

    C’est vrai Tjazhi.

    En fait, je pense que cette impression si étrange vient du fait que nous avons 2 histoires assez denses casées dans un seul album . C’est vraiment dommage que Dorison et Mariolle aient du passer par cette solution. Mais je vois bien qu’il n’y avait pas de bonne solution à ce micmac.

    À la limite ils auraient pu essayer de lier ces deux histoires d’une certaine façons, pour rendre le tout moins étrange. Après, c’est facile de juger et je vais pas leur faire de reproche : le challenge était de taille et le résultat est pour l’instant très satisfaisant :) . En particulier, j’apprécie beaucoup comment ces deux auteurs parviennent à poser des personnages avec du vrai relief. Les deux compères de Kriss, Joril et Magnus ont de la personnalité, ça fait plaisir.

    J’ai préféré la partie consacrée à Jolan, surtout grâce à Magnus qui en jette un max et parce que je l’ai trouvée plus originale dans le monde de Thorgal. Raaah, je pense qu’un seul album entier consacré à cette histoire aurait été vraiment classe.

    EDIT: Concernant le dessin, je l’ai trouvé superbe. J’avoue que je continue à regretter qu’on ne revienne pas à ce que je considère du vrai Thorgal (plus de réalisme et de finesse dans le dessin), mais je salue tout de même cette volonté d’essayer de respecter une unité graphique pour la série Kriss. Vignaux fait une sorte de fusion du style de de Vita et de Rosinsky, c’est assez hallucinant et rien que pour ça je lui tire mon chapeau  . Et puis il est bon le bougre, je ne sais pas comment il est fait mais c’est le premier qui fait du dessin sur tablette que je n’arrive pas à différencier du dessin sur papier .

    EDIT 2 : Une question qui me taraude, comment marche cette montagne ? Si j’ai bien compris :

    – Kriss passe quelques heures à gravir la montagne

    – Ces quelques heures équivalent à deux jours de temps réel

    – Néanmoins, ces quelques heures dans la montagne  (et quelques jours dans la réalité) permettent à Kriss de se déplacer sur de très nombreux kilomètres. La distance qu’elle parcourt en quelques heures est une distance qu’elle aurait parcourue en plusieurs semaines si elle avait fait un voyage normal.

    – Du coup, lorsque Kriss déchire le temps, elle se retrouve dans une réalité alternative qui se situe ces « plusieurs semaines » plus tard dans le futur alternatif ?

    Je me trompe ?

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 mois par Isis.
    Répondre | Lien | Citer

    Isis a écrit – Du coup, lorsque Kriss déchire le temps, elle se retrouve dans une réalité alternative qui se situe ces « plusieurs semaines » plus tard dans le futur alternatif ?Je me trompe ?

    J’ai aussi compris l’histoire comme des réalités alternatives (chères à Corbeyran, comme dans la série Uchronies). Kriss à la croisée des chemins fait un choix, mais une autre Kriss fait un autre choix. Puis la 1ère Kriss est face à un 2ème choix, et une 3ème Kriss fait le choix inverse que celui de la 1ère Kriss et toutes les Kriss se rencontrent grâce à la montagne.

    Bon, on n’est pas vraiment dans les sauts dans le passé et le futur du maître des montagnes mais plutôt dans les réalités parallèles et/ou alternatives (ce qui était inédit jusque là inédit dans Thorgal) mais pourquoi pas…

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 mois par pennybridge.
    Répondre | Lien | Citer

    J’aime beaucoup ces idées de réalités alternatives ! Du jamais-vu dans Thorgal, voilà qui est innovant !!

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Pas vraiment du jamais vu, je trouve que « Le maître des montagnes » joue au même jeu, mais c’est vrai que la méthode est très différente ici.

    Dans ce que j’ai compris, ça implique aussi apparemment que les trois voyageurs doivent mourir, peut-être pour qu’ils n’existent pas en double exemplaire. Dans le premier voyage, Kriss tue Kriss, et ses compagnons sont apparemment morts en ratant leur tentative. J’imagine qu’il faudra donc faire mourir une Kriss dans le prochain tome. Il faut que l’une des « Kriss possibles » l’emporte.
    Une chose qui serait inattendue, ce serait que ce soit la « mauvaise » Kriss qui l’emporte ! Celle qui vient d’être rejointe par le petit groupe.
    Ça signifierait que la Kriss qu’on suit depuis deux albums mourrait, et qu’il y aurait pourtant bel et bien une Kriss pour poursuivre l’aventure.

    Isis a écrit
    En fait, je pense que cette impression si étrange vient du fait que nous avons 2 histoires assez denses casées dans un seul album . C’est vraiment dommage que Dorison et Mariolle aient du passer par cette solution.

    C’est marrant, cette remarque semble revenir souvent, pour ma part ça ne m’a pas du tout dérangé à la lecture. D’autant que je préfère ce système à deux « gros blocs » plutôt que les allers-retours incessants qu’on trouve dans beaucoup de BD modernes.
    Il y avait un excellent équilibre par contre dans « Les yeux de Tanatloc », sous forme d’allers-retours, mais l’histoire était bâtie autour d’eux, elle s’en servait et s’en nourrissait. Ça n’aurait pas été le cas dans cet album où on a deux histoires distinctes, avec Kriss et Jolan.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    C’est marrant, cette remarque semble revenir souvent, pour ma part ça ne m’a pas du tout dérangé à la lecture. D’autant que je préfère ce système à deux « gros blocs » plutôt que les allers-retours incessants qu’on trouve dans beaucoup de BD modernes

    Je suis d’accord avec toi. Le truc, c’est que je pense que les deux histoires sont hyper denses et hyper différentes l’une de l’autre, ce qui rend le tout très… très dense quoi :lol: . On reçoit plein d’infos en pleine tronche.

    Normalement, lorsqu’on alterne d’une trame à l’autre, il y en a toujours une un peu plus légère. Et puis, c’est comme tu dis : elle se nourrissent en général l’une de l’autre, ce qui fait que l’information que l’on reçoit n’est pas aussi touffue.

    Je pense, j’imagine que Dorison et Mariolle ont essayé de lier les trames. Mais cela nuisait probablement à une clôture consistante du cycle Kriss-Jolan. Ou peut-être que les trames finiront-elles par être liée à la fin du prochain tome ?

    EDIT: Après relecture, j’avoue trouver cette idée quand même très intéressante. Kriss se rend compte que elle a finalement une nature bien sombre, car elle rencontre deux Kriss qui ont « mal tournés ». Dur dur pour elle de lutter contre elle-même.

    Thorgal-BD a écrit 

    Dans le premier voyage, Kriss tue Kriss, et ses compagnons sont apparemment morts en ratant leur tentative. J’imagine qu’il faudra donc faire mourir une Kriss dans le prochain tome. Il faut que l’une des « Kriss possibles » l’emporte.

    Une chose qui serait inattendue, ce serait que ce soit la « mauvaise » Kriss qui l’emporte ! Celle qui vient d’être rejointe par le petit groupe.

    Ça signifierait que la Kriss qu’on suit depuis deux albums mourrait, et qu’il y aurait pourtant bel et bien une Kriss pour poursuivre l’aventure.

    Inattendu mais fort possible. Kriss reviendrait à son point de départ et le personnage perdrait son évolution « positive ». Cruel, mais certainement culotté.

    Une autre possibilité qui me vient à l’esprit serait qu’il y ait une 3ème kriss alternative qui, elle, soit meilleure. Et que la Kriss voyageuse se sacrifie pour lui laisser la place.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 mois par Isis.
    Répondre | Lien | Citer

    Voilà j’ai accompli aujourd’hui ma BA Thorgalienne j’ai posté mon avis de cet album sur l’Althing. TBD va être content  :x .

    Pour moi, ce tome a été un bon moment de lecture même si dans un case, Thorgal s’est transformé en Wolverine ! j’ai apprécié les choix du découpage (les fameux deux blocs) et scénaristiques qui développent la personnalité de Kriss et Jolan dans des histoires-actions. Ce qui pour moi est le petit plus qu’apporte Dorison.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal a des griffes comme Wolverine ??

    Répondre | Lien | Citer

    Ah oui Stridorn, j’ai vu l’image dont tu parles. :wink:  C’est encore plus le visage de Thorgal qui me gêne dans cette case-là. Par contre, je trouve cette vignette-ci plutôt réussie.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Stridorn a écrit
    Voilà j’ai accompli aujourd’hui ma BA Thorgalienne j’ai posté mon avis de cet album sur l’Althing. TBD va être content.

    Mais oui que c’est bien d’aller donner son avis ! A noter aussi que cet album est le Kriss le mieux classé depuis bien longtemps, mieux que le précédent d’ailleurs.

    Stridorn a écrit
    j’ai apprécié les choix du découpage (les fameux deux blocs) et scénaristiques qui développent la personnalité de Kriss et Jolan dans des histoires-actions. Ce qui pour moi est le petit plus qu’apporte Dorison.

    Et Mariolle, puisque je rappelle que les deux auteurs ont travaillé tout autant l’un que l’autre sur cet album. Au regard de ce qu’on a appris récemment sur le départ de Xavier, je dirais même qu’il est tout à fait possible que Mathieu ait fait le plus gros du découpage de l’album, sur une histoire qu’ils ont imaginée ensemble.

    Olric a écrit
    Thorgal a des griffes comme Wolverine ??

    Eh, c’est vrai, une case de l’album donne presque cette impression.  :D Entre Popeye et Logan, on peut dire que les auteurs sont sûrement fans de BD américaine, avec des super-héros bien musclés.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Nouvelle fiche album

    Kriss de Valnor

    La montagne du temps

      Album n°7  
    Novembre 2017

    Hé bien, voici que se retrouve en ligne, enfin, la fiche de l’album « La montagne du temps ».

    Je suis content de l’avoir rédigée, parce que je reconnais m’être concentré ces derniers mois sur les fiches de la série mère. J’ai mis de côté les Mondes de Thorgal. Me voici donc à jour pour la série Kriss de Valnor.

    Au menu de cette fiche :

    :arrow:  Plein d’illustrations
    :arrow:  7 planches
    :arrow:  Une page du cahier graphique
    :arrow:  Une petite histoire introductive
    :arrow:  Une scène et une phrase sélectionnées
    :arrow:  Une analyse de l’album, qui revient sur la venue de nouveaux auteurs et sur leur approche cinématographique de la construction de l’histoire, sur le découpage en deux parties distinctes de cet album (et vraisemblablement du suivant), sur les destins multiples de Kriss, et sur le western nordique que propose notamment la seconde moitié de l’album, consacrée à Jolan.

    N’hésitez pas à lire et à donner votre avis !

    Répondre | Lien | Citer
    Max

    Sympa, la fiche ! Et aussi les très belles images. Avec Jolan, on se croirait dans l’arène d’Hunger Games !

    Répondre | Lien | Citer

    Stéph, merci pour ton analyse très inspirée, c’est vraiment agréable de te lire !  oui  On sent que tu as pris du plaisir à écrire cette chronique en décortiquant l’album. De mon côté, c’est un tome de Kriss que j’apprécie aussi beaucoup, je l’ai d’ailleurs déjà relu plusieurs fois.  :D

29 messages de 121 à 149 (sur un total de 149)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2018