Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Frédéric Vignaux

Bienvenue

Frédéric Vignaux

Ce sujet a 84 réponses, 8 participants et a été mis à jour par Tjahzi tjahzi, il y a 3 jours et 23 heures.

40 messages de 41 à 80 (sur un total de 85)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ouah, tu es trop bizarre, toi… Tu vois une femme nue, tu penses à un viol ? Pennybridge, en thérapie, direct. Zou. Je n’en parlerai pas à tes parents cette fois-ci, mais qu’on ne t’y reprenne pas.

    Pour ma part, j’y vois juste une femme nue, et du coup j’aime bien. La Kriss de Fred Vignaux est bien aussi.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Ouah, tu es trop bizarre, toi…

    On va l’appeler Penny le Zarby !  :lol:

    Pour en revenir à Fred Vignaux, il a été interviewé par Jakub Syty pour le site Thorgalverse. Ah ben oui, c’est en polonais. Pour avoir une interview en français sur Thorgal.com, il fallait se déplacer jusqu’à Angoulême !  :x

    Alors en polonais c’est ICI, et en googlais, c’est ICI.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 7 mois et 3 semaines par Tjahzi.
    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Ouah, tu es trop bizarre, toi…  Tu vois une femme nue, tu penses à un viol ?

    ?? C’est moi qui suis surpris de ta réaction? Elle a les poignets qui se rejoignent en haut comme si elle était attachée et la seule scène dans Thorgal, de mémoire et sauf erreur, où Kriss a les mains en haut liées, est la scène du gros obscène dans les archers…

    Et ça m’a choqué en voyant qu’un autre dessinateur se lance à dessiner Kriss, et justement choisit cette position/scène-là… non

    Mais on va lui laisser le bénéfice du doute…

     

    Répondre | Lien | Citer

    Jurion aime dessiner les femmes dénudées aux fortes poitrines, faut pas chercher plus loin les gars! lol

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ah oui, tiens, je n’avais jamais vu Véra sous cet angle-là.

    Le sujet de Fred Vignaux devient très intéressant (il l’était déjà avant, mais on ne parlait que de BD et d’addiction aux bonbons).

    Tjahzi a écrit
    Pour en revenir à Fred Vignaux, il a été interviewé par Jakub Syty pour le site Thorgalverse. Ah ben oui, c’est en polonais. Pour avoir une interview en français sur Thorgal.com, il fallait se déplacer jusqu’à Angoulême !

    J’ai lu l’entretien. C’est très intéressant, avec pas mal d’infos sympas sur la genèse de ce nouveau pan de la saga valnorienne. Et c’est là que je me rends compte que, effectivement, je ne fais pas suffisamment d’efforts, parce que ce genre d’entretiens, j’en faisais il n’y a pas si longtemps.

    Allez, promis, je vais essayer de prendre contact avec notre nouveau dessinateur et de lui arracher des secrets inavoués.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Allez, promis, je vais essayer de prendre contact avec notre nouveau dessinateur et de lui arracher des secrets inavoués.

    A propos de bonbons ou de gros lolos ?  :x

    Répondre | Lien | Citer
    Neige Origines T3 – Le paradis perdu

    Voici la couverture du 3ème tome de Neige Origines qui paraîtra le 25 avril prochain.

    Répondre | Lien | Citer
    Interview pour La Bande du 9 en 2015

    Pour ceux qui désirent se plonger dans Neige Origines, la prochaine BD de Fred Vignaux qui paraîtra dans 2 mois (eh oui, il faudra encore patienter pour Kriss), voici un bel article publié lors de la sortie du tome 1 en 2015. Paru sur le site La Bande du 9, on y retrouve une présentation de l’album et un entretien avec Fred.  :)

     

     » Que vous soyez fan de la Série Neige ou novice, Neige origines vous embarque dans une véritable aventure où l’action, le suspense et un magnifique graphisme sont au rendez-vous. Il ne tient qu’à vous d’accompagner les Douze pour protéger l’Europe.

    La saga Neige à l’origine créée par Didier Convard et Christian Gine revient avec un nouveau volet. Dans une Europe dévastée par le mal d’Orion et recouvert de neige en permanence, la confrérie des douze travaille en secret depuis de nombreuses années à trouver une solution pour sauver l’Europe et la protéger du monde extérieur. Northman, le numéro 1 de la confrérie élève et initie le jeune Neige à devenir le sauveur.

    Mais dans cette attente, Northman va faire une difficile annonce à ses amis. Il y a quelques années, il a élevé en secret un enfant nommé Bohort (pensant que ce dernier serait l’élu). Malheureusement les ambitions de ce jeune homme seront différentes et à l’âge adulte son objectif est d’ouvrir une brèche dans le mur qui protège l’Europe pour passer à l’extérieur. Cette brèche peut avoir de lourdes conséquences, l’invasion de l’Europe.

    Il est temps de contre-carré les plans de Bohort et de mettre fin à ses ambitions coûte que coûte. Accompagnés notamment d’Aubépine et surtout du redoutable maître d’arme Agravain l’Orgueilleux, ils vont se rendre à Rome, là où Bohort mène ses projets sous le couvert de l’Empapereur.

    C’est un magnifique ouvrage que nous propose le trio de Choc Convard-Adam-Vignaux. On retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès de la série Neige mais surtout cet album Neige Origines permet de toucher les novices de la série et de les plonger dans cette histoire sans avoir lu les albums précédents. L’histoire est bien ficelée et nous offre un maximum d’action et de suspense pour vous tenir en haleine du début à la fin.

    Frédéric Vignaux de son côté relève aisément le défi de poursuivre cette saga, son dessin est fourni en détail, ces petits détails qui font toute la différence et qui vous permettent de vous imprégner totalement de l’ambiance, de vivre pleinement cette aventure. Les scènes d’action sont dynamiques grâce à un cadrage et découpage minutieusement étudié.

     

    BD9 : Bonjour Fred, tu viens de prendre la relève pour un nouveau cycle de la série Neige. Comment as-tu abordé cette reprise, as-tu eu des angoisses, des réticences, des contraintes de Didier Convard ou bien une totale liberté et joie ?

    Fred Vignaux : La tâche n’était pas aisée de succéder au dessin de Christian Gine et Didier Poli qui ont su créer avec passion le monde de Neige. Je n’ai pas eu de directives particulières, je pense que le simple fait que Didier Convard et Eric Adam aient pensé à moi m’a mis en confiance. On avait déjà collaboré à deux reprises avec Le Pendule de Foucault et Vercingétorix. Dans le premier j’avais goûté aux joies des décors post apocalyptiques et dans le second à la Rome antique… ça a dû leur sembler logique de m’offrir un tome de Neige essentiellement romain !

    Étais-tu un fan de la série initiale ?

    J’avais lu les premières aventures dans le journal de Tintin… mais ne m’en rappelais plus… c’est en recevant le colis des 16 tomes de Neige que je me suis dit : je connais cette série ! Je me suis replongé dedans et j’ai tout de suite accroché. En relisant tout d’un coup on s’aperçoit de la clairvoyance des thèmes abordés totalement en résonance avec ce qu’il se passe actuellement en Europe.

    Comment se dessine l’avenir de Neige. Est-on parti pour une grande aventure ou bien un cycle de quelques tomes ?

    Tout ce que je peux dire c’est que la prochaine aventure est en diptyque car nous retombons sur une pagination en 46 pages et un tome serait trop court pour raconter une belle histoire. On renoue ainsi avec mes récits préférés de Neige qui s’articulaient souvent autour de deux tomes (Venise, le monastère). Ensuite on verra… mais Éric et Didier ont énormément d’informations à révéler sur le monde de Neige… il y a donc matière à continuer…

    Pour les fans et nos internautes, peux-tu nous livrer une petite anecdote, une indiscrétion sur cet album ou sur le prochain ?

    Après Vercingétorix je pensais en reprenant Neige me « reposer » graphiquement… fini le gigantisme, les scènes de bataille et les foules… à moi les étendues blanches et neigeuses… mais non Rome est un des coins les plus peuplés. Pour le prochain tome ils se jouent encore de moi… car il n’y aura pas de… neige !! « 

    Source textes et photos : La Bande du 9

     

    Pour ceux qui en veulent plus, Fred Vignaux a participé à la même époque à un entretien plus complet publié ICI sur le site de La Ribambulle. Je vous laisse le découvrir par vous-mêmes, il ne faudrait quand même pas que je vous mâche trop la besogne ! 

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Merci pour les infos.

    La tablette graphique de Fred a l’air assez fabuleuse. C’est intéressant de voir cette méthode de travail qui a bouleversé le monde de la BD.

    Ça contraste avec le bureau qui a l’air tout petit. Comme celui de Roman Surzhenko. Les dessinateurs d’aujourd’hui ont de gros ordis dans des bureaux minuscules.

    Je ne sais pas à quoi ressemble l’atelier de Rosinski dans sa nouvelle maison, mais dans l’ancienne c’était au contraire une grande pièce, couverte de toiles, remplies de bouquins, avec des grandes fenêtres donnant sur jardin et montagne.
    Bon, c’est vrai qu’au final, il s’installait dans un coin sur un bout de bureau pour travailler.

    Qu’est-ce que ça doit être dur pour tous ces auteurs de ne pas procrastiner… Quelle discipline au quotidien, pour s’obliger à avancer sur des projets solitaires à long terme comme ça.

    Répondre | Lien | Citer

    Pour avoir l’équivalent visuel de Rosinski, il faudrait que Vignaux et Surzhenko suspendent plein d’écrans dans leur bureau, avec leurs dernières réalisations en toiles de fond !  :x

    Grâce aux deux photos sur les discussions en cours, on peut comparer les techniques de deux dessinateurs numériques des Mondes de Thorgal. Roman Surzhenko dessine sur une petite tablette, un peu comme on utilise nos souris traditionnelles qu’on voit bouger à l’écran. Alors que Fred Vignaux travaille directement sur l’écran tactile, comme les personnes qui ne passent plus par un clavier ou une souris pour communiquer. C’est sympa de pouvoir les découvrir en plein travail.  :)

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Festival d'Evreux

    Tiens, pour une fois que je passe (par clic accidentel) (faut se méfier du clic) sur Facebook, je tombe sur cette trop belle image sur la page de Fred Vignaux.

    C’est encore mieux quand elle est toute nue.

    Le mec au 1er plan, on n’a pas trop envie de le taquiner.

    Et alors, ça devient une mode, comme tout le monde voit des Kriss de Valnor partout, moi j’en vois une ici aussi.

    Répondre | Lien | Citer

    Sublime, cette affiche ! J’arrive pas à réaliser que toutes ces belles images sont dessinées et colorées à l’ordinateur… D’ailleurs, à votre avis, avec quelle(s) technique(s) sont réalisées les couvertures de « Neige origines » ? A l’ordinateur ? Ou c’est de la peinture ?

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai l’impression que l’ensemble de son travail est réalisé à l’ordinateur, mais ce sera à Fred Vignaux de le confirmer pour les couvertures. Pour l’affiche du festival, c’est plus sûr, parce que le style se rapproche très fort de « La montagne du temps ». Et j’ai aussi reconnu Kriss avec sa hache sur l’affiche !  :D

    Répondre | Lien | Citer

    oui, je suis effectivement passé au « tout numérique » depuis le tome 02 de neige…. encrage, colo et couvertures compris !

    Répondre | Lien | Citer

    J’adore votre dessin ! J’aurais aimé venir vous voir  à la Foire du Livre de Bruxelles, mais j’ai appris trop tard votre présence là-bas…

    Répondre | Lien | Citer

    Merci beaucoup pour ta réponse Fred !  :)  Ça s’est bien passé à Bruxelles ? J’y serais bien allé si j’avais appris plus tôt ta participation à la Foire, mais bon, Le Lombard communique les infos la veille, c’est vraiment trop court. Et moi je l’ai découvert quand il était trop tard…  :evil:

    Quand tu participes à l’un ou l’autre évènement, n’hésite pas à le communiquer à Stéph. Notre webmestre se fera un plaisir de le relayer sur le site. Et puis il n’ose pas te le dire, mais il aimerait beaucoup faire une interview de toi un jour…  :D

    Répondre | Lien | Citer

    la foire du livre s’est bien déroulée ! je pense qu’en septembre, octobre il y aura quelques évènements en Belgique auxquels je serai présent ! on en reparle tantôt !

    Répondre | Lien | Citer

    Dis donc Fred, tu ne te moquerais pas des belgicismes, une fois ? 

    L’expression « à tantôt » , on l’emploie en Belgique pour dire « à tout à l’heure » , alors c’est trop loin septembre ! Mais je patienterai quand même jusqu’à ce tantôt-là !  :wink:

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Je viens de poster une fiche auteur provisoire, pour accompagner la fiche de « La montagne du temps » (que je rédige enfin, ces temps-ci).

    La fiche est tristounette, il y a juste la bio « officielle » Lombard et une photo, mais parmi mes objectifs 2018, il y a l’écriture d’une vraie fiche auteur pour Mathieu Mariolle et Fred Vignaux.

    http://www.thorgal.com/auteur/vignaux/

    Répondre | Lien | Citer

    C’est marrant ça, je pensais justement cette semaine à cette fiche auteur qui manquait pour Fred Vignaux…  :o

    Ah oui, c’était en lisant son nom mal orthographié au bas des mentions légales du site.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Sans mauvaise foi, il me semble bien que l’an dernier il s’écrivait comme ça.

    Répondre | Lien | Citer

    Heureusement que tu me dis que c’est sans mauvaise foi !  :D  Vignaux serait son nom d’artiste ? Stéph, je sens que tu vas encore te prendre une remarque de l’artiste ! 

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Vignaud, ça rime avec Dargaud.

    Répondre | Lien | Citer

    je ne me permettrais pas de critiquer le webmestre… Thorgal-BX…

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BX, ça rime avec archéoptéryx ! 

    Répondre | Lien | Citer
    Neige Origines – Tome 3 – Le paradis perdu

    Sortie aujourd’hui du 3ème tome de Neige Origines : Le paradis perdu. Les premières pages sont visibles ICI chez Glénat. Voici le pitch de l’album qui clôt le cycle :

    Personne n’est autorisé à quitter le paradis

    Dans cette Europe dévastée par le froid et la mort, Éden a des allures de paradis. Mais ici, le bonheur est illusoire, inventé par un dirigeant rongé par le deuil et la folie. Après avoir condamné les habitants d’Éden à une mort certaine en leur implantant une bombe à retardement dans le cœur, Yahvé s’apprête à  » remplacer  » l’esprit de Neige par celui de son fils disparu. Northman arrivera-t-il à temps pour empêcher cette folie et sauver les prisonniers de ce paradis artificiel ?

    Fred Vignaux dédicacera ses albums à Paris le 4 mai à la librairie Bulles de Salon et le 5 mai à la librairie Bulles en tête.

    Thorgal-BD a écrit
    Je viens de poster une fiche auteur provisoire, pour accompagner la fiche de « La montagne du temps » .

    La fiche est tristounette, il y a juste la bio « officielle » Lombard et une photo, mais parmi mes objectifs 2018, il y a l’écriture d’une vraie fiche auteur pour Mathieu Mariolle et Fred Vignaux.

    http://www.thorgal.com/auteur/vignaux/

    Stéph, dans le bandeau des auteurs, il manque le lien vers la fiche que tu as créée pour Fred Vignaux. J’en profite pour remonter l’objectif 2018.  :wink:

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Argh, les deux premiers sont toujours dans la pile ! Mais il faut que je les lise, bon sang ! Je ne sais pas pourquoi, j’ai commencé à relire tous mes Lanfeust et mes Natacha, et ça sclérose mes lectures de nouveautés. C’est presque de la procrastination en lecture, genre j’ai 20 bouquins à lire mais je vais d’abord relire toute la collection pour être bien sûr.

    A part ça, très belle couverture. Une couverture comme je les aime, qui raconte quelque chose, pose l’ambiance et propose une vraie lecture de l’histoire, un monde beau et cruel, ponctué de drames, cerné de mélancolie.

    Tjahzi a écrit
    Stéph, dans le bandeau des auteurs, il manque le lien vers la fiche que tu as créée pour Fred Vignaux. J’en profite pour remonter l’objectif 2018.

    Oui, c’est parce que je veux aussi faire un bandeau pour la page d’accueil de la partie auteurs, et j’aurais bien aimé y mêler des planches d’au moins deux albums.

    Il faut aussi que je parvienne à me concentrer sur des objectifs, au lieu de papillonner comme sur une couverture de Neige. Je bosse déjà sur deux projets pour le site, et mon nouveau-contact-de-chez-Lombard-en-face vient de m’en proposer deux autres !

    Répondre | Lien | Citer

    Ah oui, je comprends pour la présentation de Fred Vignaux. Alors vivement l’automne qu’arrive le prochain tome de Kriss !  :)

    Thorgal-BD a écrit
    Je bosse déjà sur deux projets pour le site, et mon nouveau-contact-de-chez-Lombard-en-face vient de m’en proposer deux autres !

    Hé, ça c’est une bonne nouvelle, ton nouveau contact au Lombard ! C’est lui qui vient de communiquer sur tous les réseaux sociaux en faisant la pub du site ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Tjahzi a écrit
    C’est lui qui vient de communiquer sur tous les réseaux sociaux en faisant la pub du site ?

    Tout à fait.

    A part ça, je vous signale que Frédéric Vignaux sera présent au festival BD de Bray-sur-Seine, samedi 2 juin 2018.
    Je vous mets le site Internet, même s’il n’est pas à jour.
    http://www.bray-sur-seine.fr/bd/

    Vous avez vu ? Une Kriss de Valnor a encore réussi à se cacher dans l’image.   Ça devient viral !

    Répondre | Lien | Citer

    Je débarque mais les couvertures de la série sur la mythologie sont époustouflantes, magnifiques, le coup de crayon de Mr Vignaux descend tout droit de la même planète où est né Rosinski … Dieu. Luc Ferry, bon je ne voterai pas pour lui mais il écrit super bien, cette série attise sérieusement ma curiosité. Alors ? vous en avez lu

    (par contre le dessin de la Kriss attachée aux 2 seins beaucoup trop gros, ronds et symétriques on va l’oublier celui-là).

     

    Répondre | Lien | Citer

    Lus en partie, mais pas achetés. Je préfère de loin les dessins des couvertures à ceux des histoires. Je ne connais pas les dessinateurs qui changent d’album en album, mais c’est pour moi du dessin commercial, avec peu de caractère. Mais je n’ai pas tout lu, ça vaut la peine de les feuilleter pour se faire une idée. Si tu cliques sur les albums déjà parus ICI chez Glénat, tu pourras aller lire les premières pages.

    Répondre | Lien | Citer

    Il me semble que l’intention est assez didactique en effet, et pourquoi pas ! là c’est la prof qui parle, pas l’amatrice de BD. Les couvertures en font un bel objet, l’intérieur a un autre objectif.

    Répondre | Lien | Citer
    Prochains festivals BD en France

    Thorgal-BD a écrit A part ça, je vous signale que Frédéric Vignaux sera présent au festival BD de Bray-sur-Seine, samedi 2 juin 2018.
    Je vous mets le site Internet, même s’il n’est pas à jour.
    http://www.bray-sur-seine.fr/bd/

    Vous avez vu ? Une Kriss de Valnor a encore réussi à se cacher dans l’image.   Ça devient viral !

    Kriss entre Toto, Picsou et des chevaux colorés, cherchez l’erreur !  :lol:

     

    C’est donc ce samedi 2 juin entre 10h et 18h que Fred Vignaux dédicacera ses albums au Festival BD de Bray-sur-Seine.

    Prochaine rencontre en France annoncée plus haut dans ce sujet : le Festival normand de la BD à Évreux les 25 et 26 août.

    Et pour terminer, Fred participera aussi au Festival BD de Buc les 6 et 7 octobre 2018.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 mois et 3 semaines par Tjahzi.
    Répondre | Lien | Citer
    Interview pour Veto Stript (NL)

    Le mois dernier, Fred Vignaux a participé à un entretien assez détaillé pour le magazine néerlandophone belge Veto Stript. Voici la traduction de l’interview.  :)

    Le dessin est-il une tradition dans votre famille ?

    Pas vraiment. Seul mon arrière-grand-père était peintre. Pour le reste, il n’y a aucun dessinateur dans ma famille. Je suis vraiment le seul.

    Quelles sont vos influences principales ?

    Dans le monde de la bande dessinée, j’aime particulièrement les artistes qui ont une façon d’encrer très marquée. Je suis un grand admirateur du travail de Jorge de la Fuente, William Vance, Mathieu Lauffray, Régis Loisel et Claire Wendling.

    Et en dehors du monde de la bande dessinée ?

    Mes films préférés de tous temps comptent Conan, Ghostbusters, Gremlins et récemment j’ai aussi vraiment aimé Oblivion. Le binge-watching ne m’est pas étranger non plus. J’adore les séries télévisées comme Westworld, Game of Thrones et Breaking Bad.

    Avez-vous aussi un faible pour certains peintres ?

    J’aime les artistes américains tels que Robert McGinis (concepteur, entre autres, d’affiches de films et de couvertures de James Bond), Todd Lockwood (artiste fantastique qui a travaillé sur Donjons et Dragons, ndlr), Frank Frazetta (artiste fantasy et SF qui a conçu beaucoup de couvertures de livres et d’albums) et des concepteurs du monde du cinéma comme Ralph McQuarrie et Ian McCaig (mieux connus pour leurs illustrations pour Star Wars).

    Avez-vous un horaire de travail ?

    Oui, bien sûr. Je commence tous les jours à huit heures et je travaille jusqu’à sept heures du soir. Quand je n’ai pas fini, je continue à travailler après le dîner. Je considère que ce sont mes heures de bureau ! (rire)

    Que pouvez-vous dire de vos premières années dans le monde de la bande dessinée ?

    Au début des années 2000, j’ai fait quelques pages pour des concours et des magazines BD. Ce n’est qu’après ma rencontre avec Eric Pailhardey que je me suis vraiment lancé dans le monde de la bande dessinée.

    En juin 2002, nous avons travaillé ensemble pour le triptyque L’ombre des Anciens. En raison de la faillite de la maison d’édition Pointe Noire, on édita malheureusement qu’un seul album. Par la suite, trois autres albums ont suivi dans la série Time Twins sur le scénario de Jean-Christophe Derrien. Ces albums sont parus chez Le Lombard. Depuis, j’essaie de boucler un album par année civile. Je pense que c’est une bonne moyenne. J’ai également fait deux albums dans la série L’Appel des Légendes. Et le one-shot Le Pendule de Foucault chez Glénat sur un scénario de Convard. Puis j’ai fait le tout premier album de la série Ils ont fait l’histoire. Plus récemment, je suis surtout occupé par les spin-offs de Neige Origines et Kriss de Valnor.

    Êtes-vous un fan de la première heure de la série Thorgal ?

    J’ai surtout lu Thorgal dans l’ancien magazine Tintin. Après, j’ai aussi lu quelques albums mais je dois avouer que je n’en ai pas vraiment dévoré beaucoup … (clin d’œil et rire)

    Avez-vous quand même un album préféré ?

    (Après réflexion) Alors je choisis Les archers parce que c’est la première histoire que j’ai suivie dans le journal Tintin.

    Comment vous êtes-vous retrouvé dans le spin-off des Mondes de Thorgal ?

    Via mon éditeur chez Le Lombard, Gauthier van Meerbeeck. Je m’en souviens très bien. Quand le téléphone a sonné, j’étais dans le département électricité d’un magasin de bricolage. J’ai d’abord pensé qu’il m’appelait pour continuer la série Time Twins. Mais je ne me suis pas attendu à ce qu’il me suggère de collaborer avec la série des Mondes de Thorgal. Ce fut une surprise totale pour moi ! (rire)

    Avez-vous été immédiatement d’accord ?

    Bien sûr ! Contribuer à une série à succès comme Thorgal est quand même un rêve pour tous les dessinateurs.

    J’ai dû soumettre la première planche comme page de test, avec quelques croquis et des études de caractère des personnages. Ça démarre immédiatement sur une page pleine d’atmosphère. Apparemment mon travail a plu et j’ai pu travailler sur l’album entier. J’ai aussi trouvé génial que ces croquis et ces dessins de personnages aient été ajoutés en bonus à l’album.

    Vous n’avez pas participé au scénario ?

    Pas dans le déroulement global, non. Tout avait déjà été complètement fixé par Xavier Dorison et Mathieu Mariolle. On a eu des échanges sur le storyboard afin que tout se passe bien lors de l’élaboration de mes planches.

    A ce niveau, vous avez eu la liberté nécessaire ?

    Bien sûr. Le scénario consiste uniquement en du texte. Je reçois une description page par page et case par case. Après quatre décennies, il y a en effet une sorte de charte de la série Thorgal que vous devez respecter en tant que dessinateur. Vous vous retrouvez avec une structure de page assez classique. C’est donc un défi de trouver des cadrages intéressants en tant que dessinateur. Cela demande beaucoup d’imagination et cela stimule ma créativité. Pour moi, c’est vraiment motivant !

    Comment fonctionne la collaboration avec le coloriste Gaëtan Georges ?

    Oh, ça se passe très bien. Comme j’ai moi-même l’habitude de colorier mes dessins, je lui ai transmis un document contenant la documentation nécessaire et les suggestions par rapport aux effets de lumière et des ombres. Puis il a tout mis en couleur. C’est vraiment quelque chose de magique pour moi. Il faut savoir que je travaille en numérique depuis le tome 2 de Neige Origines. Tant pour le dessin, l’encrage que la mise en couleur. Même pour les couvertures. Pour Kriss de Valnor, c’était la première fois que je livrais mes pages en noir et blanc et que je les récupérais en couleur. (large sourire)

    Quelles scènes préférez-vous dessiner ?

    J’aime dessiner des décors. J’adore y ajouter des détails et vraiment y donner vie… Mais je dois admettre que dessiner Kriss de Valnor est aussi agréable. (clin d’œil)

    Quel passage était le plus difficile à dessiner ?

    Sans doute les toutes premières pages de l’album. J’étais alors toujours en recherche. Je n’avais pas encore complètement maîtrisé tous les personnages. J’ai dû redessiner un bon nombre de cases jusqu’à ce que tout se passe bien. J’ai aussi trouvé assez difficile d’imaginer la ‘déchirure’ (planche 12, ndlr). Qu’est-ce qui est visible de l’autre côté ? Comment étais-je censé le montrer ? Comment devrais-je imaginer l’espace autour ? Beaucoup de questions qui n’étaient pas si simples à résoudre.

    Avez-vous signé un contrat pour plusieurs albums ?

    Le contrat est reconduit d’album en album.

    Où en êtes-vous dans le dessin du prochain volume ?

    Je suis déjà très avancé dans l’élaboration du tome 8. C’est toujours incertain pour la suite car les scénarios de cette série et de la série mère vont se croiser… Kriss de Valnor restera-t-elle avec Thorgal ou partira-t-elle ? Qui sait ?! (clin d’oeil et large sourire)

    Répondre | Lien | Citer

    J’avais lu les Time Twins il y a quelques années. C’était sympa et mignon avec les 2 minettes voyageuses qui se chamaillent, mais j’avoue que le scénario ne m’avait pas laissé un scénario impérissable. Et que le dessin de Vignaux avait sûrement dû être pour quelque chose pour que je décide de lire cette série.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Tjahzi a écrit
    Mes films préférés de tous temps comptent Conan, Ghostbusters, Gremlins et récemment j’ai aussi vraiment aimé Oblivion.

    Je valide toute la liste ! En espérant qu’il y a aussi quand même « La soupe aux choux » et « Les trois frères ». Conan, c’est l’un de mes héros absolus, j’ai tout lu et tout vu, j’ai des jeux de cartes et figurines Conan aussi… Visuellement, c’est l’un des films qui m’a énormément marqué dans ma jeunesse. Et la BO de Poledouris est géniale. Quant aux bouquins, à une époque j’avais mon « quadriptyque » américain, Robert E. Howard, Dean Koontz, Stephen King et Isaac Asimov. Il y a toujours un de ces quatre-là sur ma table de chevet.

    J’adore aussi la BO d’Oblivion, par M83.

    Tjahzi a écrit
    Le binge-watching ne m’est pas étranger non plus.

    Ah ben là je valide pas du tout, faut arrêter ça Fred. Beurk beurk beurk. Pouah.

    Tjahzi a écrit
    Frank Frazetta (artiste fantasy et SF qui a conçu beaucoup de couvertures de livres et d’albums)

    Mais oui, Conan, encore et toujours ! Et Boris Vallejo, peut-être ?

    Tjahzi a écrit
    En juin 2002, nous avons travaillé ensemble pour le triptyque L’ombre des Anciens. En raison de la faillite de la maison d’édition Pointe Noire, on édita malheureusement qu’un seul album.

    Éphémère maison d’édition, chez qui j’avais bien apprécié les deux albums de « Doron le calvite », de Clément et Olivaud.
    Et Marion Ponsaud m’avait dédicacé un album nommé « Chiméric », avant de filer dans le donjon de Naheulbeuk.

    Tjahzi a écrit
    J’ai surtout lu Thorgal dans l’ancien magazine Tintin. Après, j’ai aussi lu quelques albums mais je dois avouer que je n’en ai pas vraiment dévoré beaucoup …

    Un auteur qui n’est pas particulièrement fan, c’est aussi intéressant ! Un point qui mériterait titillage, grattounage, embêtouillage.

    Tjahzi a écrit
    Comment vous êtes-vous retrouvé dans le spin-off des Mondes de Thorgal ? Via mon éditeur chez Le Lombard, Gauthier van Meerbeeck.

    Tiens, ça aussi, ce serait intéressant d’approfondir. Pourquoi avoir particulièrement pensé à ce dessinateur ? Une question pour l’éditeur.

    Bon entretien, qui fait le tour de la plupart des questions qu’on peut se poser.

    Répondre | Lien | Citer
    Invité d'honneur du festival BD d'Evreux

    Les 25 et 26 août prochains, Fred Vignaux sera l’invité d’honneur du festival BD d’Evreux dont on a pu admirer l’affiche plus haut. A cette occasion, le journal Paris-Normandie présente l’auteur.

    (Shinob, ils ont piqué ta photo !  :o )

    Frédéric Vignaux, l’invité d’honneur du festival, est un créateur renommé de bandes dessinées. Ses fans de Normandie et d’ailleurs l’attendent pour des séances de dédicaces et d’échanges.

    « Je fais partie des tout premiers à être venus à ce Festival de BD. J’y ai participé au moins six ou sept fois. Je suis presque un habitué, sourit Frédéric Vignaux. Cela me fait plaisir d’être à nouveau présent, en plus en tant qu’invité d’honneur ! ».

    Sa passion pour le dessin remonte à l’enfance. « À l’école, j’étais repéré pour mes essais », explique le déjà prolifique et inspiré dessinateur.

    Frédéric Vignaux range provisoirement feuilles et crayons pour se consacrer à des études scientifiques, d’abord à Toulouse, sa ville de naissance (en 1972), puis à Montpellier et à Lille avant que le démon de la BD ne le rattrape à nouveau. C’est à Paris qu’il suit des cours du soir de dessin artistique.

    « J’intègre ensuite une école de graphisme », précise celui qui fera la connaissance d’Éric Pailharey (scénariste BD édité chez Glénat) lors d’un jeu de rôle grandeur nature. « Il me suggère alors d’écrire des scénarios », n’oublie pas Frédéric Vignaux. De cette rencontre décisive, une collaboration prend forme.

    Après de courts récits réalisés pour des concours et des fanzines, le duo reçoit un premier prix, au festival BD d’Igny (Essonne). « Nous avons enchaîné avec un récit complet, L’Ombre des anciens », se souvient-il.

    La carrière de Frédéric Vignaux s’accélère avec la concrétisation de nouvelles bandes dessinées : Vercingétorix (collection Ils ont fait l’histoire, chez Glénat) ou encore les tomes I et II de l’Appel des Légendes : Opération Claymore (chez Drugstore).

     « Actuellement, je travaille pour Les mondes de Thorgal (Kriss de Valnor). Nous venons de sortir en novembre « La montagne du temps », le tome VII chez Le Lombard. Je vais présenter cet album lors de ma visite à Évreux, ainsi qu’Eden, le tome III de Neige Origines paru chez Glénat. C’est mon actualité du moment », explique-t-il.

    Frédéric Vignaux signe également plusieurs couvertures dont celles de la collection la Sagesse des mythes, chez Glénat.

    Outre le rendez-vous ébroïcien, « un festival réputé », Fred Vignaux dédicacera ses dernières œuvres graphiques à la fête de la BD à Bruxelles (du 14 au 16 septembre), au Festival de Buc (6 et 7 octobre) et au Quai des Bulles, à Saint-Malo (du 12 au 14 octobre).

    Le 19e festival BD normand se tiendra samedi 25 et dimanche 26 août à Évreux. Soixante-dix auteurs, dessinateurs et scénaristes prendront place au pied de la cathédrale. Côté animations : concours de cosplay, concerts, art de rue, film documentaire sur la Grande Guerre. Toutes les infos sur http://www.eurebd.fr.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 3 semaines par Tjahzi.
    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Sympa l’article ! Merci Tjahzi.

    Quai des bulles à Saint-Malo, j’adore, c’est mon festival préféré. Autant pour la ville et la région que pour les BD, d’ailleurs.

    De mon côté, je vous propose une photo de Fred dans son atelier, en plein boulot. Et je vous copie-colle l’article qui va avec en page d’accueil du site.

    Le nouvel album de Kriss arrive à la rentrée. Frédéric Vignaux y travaille depuis des mois, dans son atelier transformé en antre du Thorgalien. Réussirez-vous à reconnaître tous les albums qui s’y entassent ?

    vignaux1

    Le dessinateur de Kriss travaille sur tablette graphique. Pas de bruit, ne le dérangeons pas si on veut qu’il termine notre album…

    vignaux2

    Comme Fred a besoin de souffler de temps en temps, il a mis de la saine lecture sur son ordinateur. Il a bien raison.

    vignaux3

    Plus que quelques semaines avant la parution de ce nouvel album ! Au boulot, Fred !

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Hop, quelques semaines plus tard, nous voilà de retour dans l’atelier de Fred Vignaux, avec une photo qu’il a postée sur Facebook.

    Une table rétro-éclairée, qu’il semble avoir bricolée lui-même si j’ai bien compris ! (ou qui, au moins, a nécessité un peu d’huile de coude) Ça m’a tout l’air d’être de l’excellent boulot.

    C’est une table pour le dessin traditionnel au crayon, et il y a, comme vous pouvez le voir, le nouveau tome de l’intégrale Thorgal posé juste à côté. Est-ce un signe ? Fred va-t-il délaisser la tablette et reprendre les crayons pour ce nouveau défi qui l’attend ?

    J’en profite pour rappeler ici l’énorme nouvelle qui agite le petit monde de Thorgal depuis quelques jours : Fred Vignaux est le nouveau dessinateur de la série originelle de Thorgal ! Hé oui, Fred a été choisi par Grzegorz Rosinski lui-même pour lui succéder.

    Félicitations Fred, tous mes vœux de réussite ! Un nouveau défi pour le dessinateur, un nouveau tournant pour le héros viking.

    Répondre | Lien | Citer

    Chez Vignaux, le coté ordinateur ne me dérange pas ( je ne le vois pas  :x ) et si cela permet d’avoir une BD par an, c’est plutôt pas mal. Mais bon, le plus important, c’est qu’il ait du plaisir à dessiner Thorgal… avec ou sans crayons !

40 messages de 41 à 80 (sur un total de 85)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2018