Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Thorgal a 40 ans

Bienvenue

Thorgal a 40 ans

Ce sujet a 29 réponses, 10 participants et a été mis à jour par Thorgal-BD Thorgal-BD, il y a 9 mois et 1 semaine.

  • Créateur
    Sujet
  • #185145 Répondre | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Thorgal a 40 ans…

    Le 22 mars 1977, après plusieurs mois de préparation, d’écriture et de dessin, les premières planches de Thorgal étaient présentées au public dans l’édition belge de l’hebdomadaire Tintin.

    Voilà donc 40 ans (et un jour, honte à moi) que Thorgal lançait sa saga, avec deux jeunes auteurs inconnus aux manettes, un illustrateur polonais passionné de bandes dessinées et un représentant commercial belge tenté par l’écriture.

    Grzegorz Rosinski et Jean Van Hamme avaient décidé de créer ensemble un personnage et un univers pour le journal Tintin, édité par Le Lombard, avec plusieurs impératifs. Celui, tout d’abord, de ne pas proposer un thème déjà présent dans le journal. Celui aussi de ne pas déplaire à la stricte censure appliquée à la frontière de la Pologne. Celui enfin de plaire à Rosinski, qui n’avait aucune envie de travailler sur un récit contemporain, notamment parce qu’il lui était difficile de recueillir la documentation nécessaire.

    Van Hamme choisit alors un héros scandinave, à la culture plus proche de celle de Rosinski. Il le plaça au Moyen Age et saupoudra ses aventures de science-fiction, de romantisme et de mythologie… Thorgal était né !

    Le premier volet de ses aventures fut avant tout un test. Appelée « La magicienne trahie », cette première histoire ne comptait que 30 planches, publiées en cinq fois dans Tintin, de mars à octobre 1977.

    La toute première apparition de Thorgal eut lieu dans l’édition belge de Tintin, dans le numéro 11 du 15 mars 1977. On y annonçait l’arrivée prochaine d’un nouveau héros… Dans le numéro suivant, le 22 mars, les six premières planches de « La magicienne trahie » furent publiées, sous le titre « Le fils des orages ». En France, c’est dans le numéro 106 de Tintin, le 20 septembre 1977, que ces mêmes planches furent publiées.

    Thorgal a donc 40 ans !
    Si vous voulez en savoir plus sur sa genèse, je vous conseille l’excellent article de la partie Collection consacré aux albums du Lombard, la géniale biographie de Grzegorz Rosinski ou celle, non moins formidable, de Jean Van Hamme. Mais la meilleure façon d’aborder cet anniversaire est certainement de se plonger à nouveau dans le premier album, « La magicienne trahie », ainsi que dans l’article que j’ai écrit pour lui dans sa fiche, avec des anecdotes, des trucs et des machins pour tous les goûts (sauf pistache).

    Amis lecteurs, je vous invite à vous asseoir quelques instants à la table de la passion, de l’aventure et du rêve. Bon anniversaire Thorgal !

29 réponses de 1 à 29 (sur un total de 29)
  • Auteur
    Réponses
  • Répondre | Lien | Citer

    Tylinth lève son verre à la santé de Thorgal.

    Joyeux anniversaire et  longue vie à toi.

    /em. Lance des cotillons en l’air et regarde Thorgal souffler les 40 bougies disposées sur l’énorme gâteau que tout le monde va déguster.

    Merci aux historiques et à tous ceux qui, désormais, font vivre notre héros ainsi que toute sa famille.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Oui, l’aventure continue avec des nouveaux auteurs et de nouveaux projets. Cette année anniversaire nous réserve sûrement des surprises.

    J’en profite pour remercier Alain, fan de la première heure (ancêtre, pourrait-on dire), qui m’a rappelé la date de cet anniversaire et m’a invité à marquer le coup.

    Répondre | Lien | Citer

    :D

    Merci pour ce petit article.

    Au fait  je trouve amusant ce surnom « fils des orages » qui n’est jamais revenu  :lol: .

    D’ailleurs vous le trouver approprié ce surnom ? Thorgal est plutôt quelqu’un de calme, plus encore dans la Jeunesse…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    On peut le voir comme une référence à son nom, Thor étant le dieu des orages. On peut aussi se dire que les rédacteurs de la revue n’avaient lu, à ce moment-là, que les 6 premières planches, qui montrent un Thorgal relativement différent de ce qu’il sera ensuite. Là il fait un peu bourrin, genre guerrier musclé qui crie des gros mots (désuets).

    Répondre | Lien | Citer

    Ben en fait c’est dans le script. Frig dit qu’on l’appelle ainsi car il a un sale caractère :lol: .

    C’est vraiment intéressant de voir comment les personnages évoluent presque indépendamment de leur concepteur.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Je viens de réaliser un bandeau pour l’anniversaire, affiché en page d’accueil du site.

    Répondre | Lien | Citer

    Sympa la comparaison entre les deux styles de dessins vraiment différents !  :D

    Répondre | Lien | Citer

    JOYEUX ANNIVERSAIRE THORGAL  :!:  :!:  :!:

    Enfin joyeux… en voyant sa tête sur le bandeau 40 ans plus tard, on dirait que Thorgal a toujours le même sale caractère de bourrin !  :lol:

    Stéph, c’est toi qui as placé la même image en couverture sur la page Facebook ? Elle a été « aimée » 2000 fois depuis ce matin !  :o

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Oui, c’est moi qui l’ai placée. Près de 3000 « J’aime » et plus de 100 000 personnes « atteintes » (ce qui n’a guère de sens, mais bon….

    J’ai déserté Facebook depuis pas mal de temps mais, pour une fois, j’ai voulu marquer le coup. Ça montre aussi que le capital sympathie de la série est très important.

    J’aurais dû placer un lien vers le site, tiens, pour une fois ça aurait fait de la promo pour ici. :)

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Intégrale en noir et blanc

    Une intégrale en noir et blanc va être publiée pour les 40 ans de la série.

    Le premier tome vient de paraître, avec le contenu des six premiers albums de Thorgal.

    Je viens de poster un article présentant cette nouvelle intégrale ICI dans la partie « COLLECTION » du site.

    Le deuxième tome est annoncé pour le mois de septembre 2017. On en parle dans ce sujet dédié aux intégrales ICI.

    Répondre | Lien | Citer

    Je suis vraiment tentée. Ta description mets l’eau à la bouche… et puis le prix… ça fait 8 euros l’album.

    Ce que je trouve génial, c’est qu’ils se sont bien assuré de mettre un cycle complet dans chaque album.

    Je me demande comment ils vont faire pour le prochain album, parce que les suivants font 4 tomes + l’Epée-soleil. J’ai toujours considéré l’Epée-soleil comme partie intégrante du cycle de Shaigan, tout comme les Archers fait partie du cycle de Qâ. J’espère donc qu’ils vont faire un album de 4 tomes et reserver un album entier pour le cycle de Shaigan.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 an et 5 mois par Isis.
    Répondre | Lien | Citer
    Il y a un forum de langue anglaise nécessaire. English forum needed

    Thorgal-bd a écrit
    Thorgal a 40 ans…

    Le 22 mars 1977, après plusieurs mois de préparation, d’écriture et de dessin, les premières planches de Thorgal étaient présentées au public dans l’édition belge de l’hebdomadaire Tintin.

    Voilà donc 40 ans (et un jour, honte à moi) que Thorgal lançait sa saga, avec deux jeunes auteurs inconnus aux manettes, un illustrateur polonais passionné de bandes dessinées et un représentant commercial belge tenté par l’écriture.

    Grzegorz Rosinski et Jean Van Hamme avaient décidé de créer ensemble un personnage et un univers pour le journal Tintin, édité par Le Lombard, avec plusieurs impératifs. Celui, tout d’abord, de ne pas proposer un thème déjà présent dans le journal. Celui aussi de ne pas déplaire à la stricte censure appliquée à la frontière de la Pologne. Celui enfin de plaire à Rosinski, qui n’avait aucune envie de travailler sur un récit contemporain, notamment parce qu’il lui était difficile de recueillir la documentation nécessaire.

    Van Hamme choisit alors un héros scandinave, à la culture plus proche de celle de Rosinski. Il le plaça au Moyen Age et saupoudra ses aventures de science-fiction, de romantisme et de mythologie… Thorgal était né !

    Le premier volet de ses aventures fut avant tout un test. Appelée « La magicienne trahie », cette première histoire ne comptait que 30 planches, publiées en cinq fois dans Tintin, de mars à octobre 1977.

    La toute première apparition de Thorgal eut lieu dans l’édition belge de Tintin, dans le numéro 11 du 15 mars 1977. On y annonçait l’arrivée prochaine d’un nouveau héros… Dans le numéro suivant, le 22 mars, les six premières planches de « La magicienne trahie » furent publiées, sous le titre « Le fils des orages ». En France, c’est dans le numéro 106 de Tintin, le 20 septembre 1977, que ces mêmes planches furent publiées.

    Thorgal a donc 40 ans !
    Si vous voulez en savoir plus sur sa genèse, je vous conseille l’excellent article de la partie Collection consacré aux albums du Lombard, la géniale biographie de Grzegorz Rosinski ou celle, non moins formidable, de Jean Van Hamme. Mais la meilleure façon d’aborder cet anniversaire est certainement de se plonger à nouveau dans le premier album, « La magicienne trahie », ainsi que dans l’article que j’ai écrit pour lui dans sa fiche, avec des anecdotes, des trucs et des machins pour tous les goûts (sauf pistache).

    Amis lecteurs, je vous invite à vous asseoir quelques instants à la table de la passion, de l’aventure et du rêve. Bon anniversaire Thorgal !

    Il y a un forum de langue anglaise nécessaire.

    There is an English forum needed urgently.

    Répondre | Lien | Citer

    Hello Hans,

    What’s exactly the matter ? Would you like a English forum about Thorgal ?

    This one is for French spoken as Thorgal is a French comic. But you can ask questions or open new topics in English. There is no problem, even if some people here won’t be able to answer.

    There is already a topic about that http://www.thorgal.com/sujet/english-spoken/ .

    By the way, did you try in reddit ?

    Cheers

     

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ah voui, clairement, ne comptez pas sur moi pour me lancer dans l’international ! :wink: Je fais déjà de mon mieux pour assumer le francophone.

    Mais s’il y a des gens intéressés, il est bien sûr possible d’ouvrir des sujets en anglais, ou même de poster en anglais dans des sujets français (c’est déjà le cas de temps en temps).

    Répondre | Lien | Citer

    Bon anniversaire à Thorgal !!!

    Et qu’il revienne vite près de sa famille ! Ses aventures avec les siens nous manquent !

    Répondre | Lien | Citer
    Logo polonais des 40 ans de Thorgal

    Le site polonais Thorgalverse présente le logo promotionnel pour les 40 ans de Thorgal. Il a été réalisé par Piotr Rosinski à la demande d’Egmont Polska, l’éditeur de Thorgal en Pologne.

    Ça ferait aussi un chouette tee-shirt, ce logo !  :D

    Répondre | Lien | Citer

    Y a t-il des sorties « spéciale » a l’occasion des 40ans de Thorgal ? Genre un portfolio, des figurines etc…

    (Mis a part les albums Kriss de valnor T7 et la jeunesseT5)

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Oui, il va y avoir un artbook d’environ 200 pages, des oeuvres de Grzegorz Rosinski. 

    Je suis très curieux de voir ce que ça va donner, c’est un projet qui est dans les cartons depuis quelques années, et qui me semble arriver au bon moment.

    Répondre | Lien | Citer
    Ragnar

    En souvenir du premier nom choisi pour Thorgal, sa page Facebook publie cette vignette.  :)

    Et voici l’explication du changement de nom initial :

    Le nom Ragnar avait déjà été utilisé pour une BD publiée entre 1955 et 1969 par le scénariste Jean Ollivier et le dessinateur Eduardo Teixeira Coelho.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Pour connaître les détails de ce changement de nom, vous pouvez aller voir dans la fiche de « La magicienne trahie » à cet endroit, avec également quelques explications sur le choix des noms de Gandalf et Aaricia.

    Répondre | Lien | Citer

    Question idiote mais c’est quoi un artbook ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    C’est un livre compilant des oeuvres d’art. Globalement, c’est un bouquin essentiellement contemplatif.

    Répondre | Lien | Citer

    Et voilà Stéph en pleine contemplation devant son artbook fraîchement livré par le facteur 

    Répondre | Lien | Citer
    Les 4 affiches arrivent !

    Sur sa page FB, Thorgal a changé de profil pour nous annoncer l’arrivée des nouvelles affiches !  :D

    Rappelez-vous, un concours a été organisé début septembre pour choisir les 4 couvertures d’album qui seront imprimées en grand format (tous les détails sur ce concours ici).

    Eh bien les voilà ! Elles seront en vente dans une semaine. Le Lombard nous en dira bientôt plus sur la manière de se les procurer.

    Répondre | Lien | Citer

    Il m’en faut une ! J’hésite entre « Au delà des ombres » et « L’enfant des étoiles »…

    Répondre | Lien | Citer

    A quelle dimensions sont les affiches ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Format 490 x 689 cm (entre le A2 et le A1, en gros 50×70, classique) sur du papier 1/2 mat 150 g.

    Répondre | Lien | Citer
    9emeArt.fr

    Le site 9eme Art présente un très bel article à l’occasion des 40 ans de Thorgal. En voici des extraits :

    « Vous l’aurez peut-être constaté sur 9eme Art cette semaine (peut-être parce qu’on vous propose d’en découvrir le premier tome ?), Thorgal, l’une des grandes figures de la bande-dessinée franco-belge, fête ses quarante ans. A cet égard, Le Lombard, qui a vécu les premiers pas du héros (pas vraiment) viking en 1977, propose un artbook qui compile un très bel ensemble de travaux de son artiste principal, Grzegorz Rosinski. De notre côté, on vous propose ce dossier qui vise à remettre en valeur une saga qui pourrait souffrir de quelques clichés.

    Pour déterminer ce qui fait le sel du Thorgal de Van Hamme et Rosinski, reprenons au départ. Créé en 1977 et pré-publié dans les pages du Journal de Tintin (périodique aujourd’hui disparu), Thorgal Aegirsson est un homme simple, aux valeurs morales fortes et aux capacités physiques exceptionnelles. Un homme assez extraordinaire, qui va d’ailleurs vivre des aventures extraordinaires, alors que ce dernier n’a qu’une seule envie, celle d’être tranquille. Rejeté par son statut de batard étant jeune (il a été retrouvé abandonné sur un curieux radeau) par les Vikings qui l’ont élevé, Thorgal n’a d’autre souhait que de vivre avec sa femme, la douce Aaricia, et d’assurer ce qu’il peut pour la famille qu’il construira avec elle. C’est cette apparente simplicité, et l’universalité de ses motivations (qui n’a pas envie d’être juste tranquille avec les personnes qu’on aime ?) qui font de Thorgal un personnage très vite charismatique.

    A la relecture de l’ensemble de la saga, on constate que Thorgal propose une structure dans ses histoires qui ne sera pas sans rappeler nos comicbooks venus d’Amérique. Les histoires sont pour la plupart regroupées en « cycles » généralement de l’ordre de deux à trois albums, qu’on apparentera aux fameuses arches narratives ou story arcs de nos comicbooks. A l’inverse, d’autres albums plus solitaires seront plus facilement considérés comme des one-shots, et notamment deux albums de type « origin story » (le 7 « L’enfant des Etoiles » et le 14 « Aaricia » qui viennent se glisser entre deux cycles, pour marquer un temps de pause si on lit les albums dans leur ordre de parution.

    L’autre aspect marquant est que la saga de Van Hamme inscrit une véritable continuité. Le personnage de Thorgal évolue, vieillit, et surtout : sa famille s’agrandit. Alors que lui et Aaricia souhaitent se marier dans leur premier tome, le voilà père de deux enfants, Jolan et Louve, une vingtaine d’albums plus tard. Et les histoires font intervenir des personnages récurrents, dont Kriss de Valnor est sans aucun doute le plus important. Une mercenaire très forte de caractère dont les actions n’ont de cesse de nuire à Thorgal et ses proches, mais qui ne verse pas non plus dans un stéréotype d’ennemi juré qui la rendrait bien moins charismatique. D’autres protagonistes font aussi des apparitions marquées, en lien avec les légendes nordiques ou le passé de Thorgal, et on se plaît surtout à voir que Van Hamme porte attention aux détails de ses histoires pour les ré-utiliser de façon faussement innocente quelques albums plus loin. Sans surprise, les changements de status quo sont également à prévoir, avec notamment toute une période où Thorgal est privé de sa mémoire. Une façon comme une autre de faire une sorte de relaunch, mais sans passer par le #1.

    Pour autant, et à l’inverse de certains comics pour lesquels la continuité est importante, chaque album réussit à se lire séparément, les histoires arrivant dans le format classique de 48 pages à proposer un début et une fin (pas de cliffhanger, donc). Et à quelques exceptions près, il y a toujours une certaine ellipse temporelle entre la fin d’un album et le début du suivant. Un double avantage donc, puisque le lecteur qui passe par là peut piocher un tome au hasard et profiter d’une aventure complète ; alors que le lecteur fidèle, lui, est récompensé avec un ensemble bien plus global et une lecture enrichie par la connaissance de ce qui s’est passé avant. »

    L’article complet se trouve ICI sur 9emeArt.fr.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Tome 1 à lire en ligne

    J’en profite pour vous glisser cette info, ou plutôt pour la relayer.

    Tyseria a écrit
    Pour info, le site 9e art propose une version digitale du tome 1 de Thorgal sur son site !

    C’est par ici : Découvrez le premier tome de Thorgal en intégralité sur 9e Art

    L’anniversaire de Thorgal se termine, mais il va plus ou moins se poursuivre sur l’année prochaine, il y aura peut-être des choses, je ne sais pas. Le bilan éditorial est intéressant, avec l’intégrale en noir et blanc chez Niffle, les affiches choisies par les lecteurs et l’artbook Rosinski.

    Tjahzi a écrit
    Le site 9eme Art présente un très bel article à l’occasion des 40 ans de Thorgal.

    J’ai tout lu, et je constate encore une fois que les avis, d’où qu’ils viennent, sont toujours les mêmes. Finalement, ne seraient-ce donc pas les lecteurs qui ont raison ?

    La deuxième partie de l’article, sur les Mondes de Thorgal résume ce qui est globalement dit et redit sans cesse depuis 10 ans. Notamment sur la violence des derniers tomes, la complexité, la gestion des personnages, la longueur de l’intrigue.
    Un article anniversaire pour les 40 ans de la série, mais aussi pour les 10 ans de la reprise, donc.

    J’en retiens aussi et surtout cette conclusion qui nous correspond bien.

    En l’état, et presque curieusement, c’est le Thorgal « à l’ancienne » qui reste donc le plus actuel, par son apparente simplicité, sa narration qui reste moderne, et des personnages qui resteront attachants de façon intemporelle. La marque des classiques, en somme.

29 réponses de 1 à 29 (sur un total de 29)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2018