Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Thorgal – 36 – Aniel

Bienvenue

Thorgal – 36 – Aniel

Ce sujet a 837 réponses, 34 participants et a été mis à jour par sylveyrier sylveyrier, il y a 1 mois et 3 semaines.

40 sujets de 321 à 360 (sur un total de 838)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Ils attendaient l’impossible. L’histoire fait les héros. Il ne leur est rien arrivé d’intéressant depuis une éternité donc les envolées lyriques auraient été déplacées. Quand Ogotaï demande à Thorgal la raison pour laquelle il a pu éviter son labyrinthe, le raccourci « J’ai dû emprunter le chemin de toute une vie » sonne juste. Pour avoir la tension de La Cage, il fallait la saga Shaïgan-sans-merci. etc.

    Il fallait passer par ce cet album pour solder les banalités, les histoires brouillonnes ou navrantes. Quand Thorgal revivra une aventure majeure, il ne parlera plus de l’urine de requin j’en suis certain.

    Terminer en fanfare après les albums précédents n’aurait eu aucun sens ! Le contrat c’était « Thorgal rentre au pays » et c’est quand même mieux que « Thorgal erre sans but » ou « Thorgal part à la pêche ». Il est bien rentré donc maintenant ça va rebondir. C’est justement le moment d’être très vigilant. La chance est unique, il faut que les trois prochains albums soient au niveau des meilleurs.

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit

    Galathorn a écrit
    Parce que ça n’a pas été une catastrophe? Je vois mal comment on aurait pu faire pire, et au vu des autres réactions, il semblerait qu’il y ait de la grogne à bord! Avoir fait diverger Thorgal en plusieurs séries annexes pour créer des intrigues parallèles afin de rassembler le tout et de confronter ce qui s’est passé, pour en arriver à ça…

    Je ne vous copie pas ce qui se dit sur les forums et autres réseaux sociaux à propos de cet album. Toutes les réactions vont dans le même sens. Voici deux extraits de blogs plus détaillés consacrés à « Aniel ».

    « Je crois que l’on peut dire qu’encore une fois, j’ai été déçue, oh là là ! qu’est- ce que j’ai trouvé ça mauvais ! On peut pardonner aux auteurs de parfois manquer d’inspiration, je crois qu’on peut même pardonner à une maison d’éditions de nous soutirer de l’argent en s’appuyant sur une « marque » connue en jouant sur notre nostalgie. Mais pour moi, trahir le caractère des personnages et accumuler les incohérences, c’est rédhibitoire et je crois que cette fois-ci, Thorgal et moi c’est vraiment fini.

    Certains personnages sont à peine reconnaissables (Jolan, Aaricia) et les dialogues semblent tout droit être sortis d’une très mauvaise série B américaine sans aucune authenticité ou émotion… Bon, on retourne au royaume Zhar (l’une des étapes les moins intéressantes de l’épopée de Thorgal) pendant la quasi intégralité d’un album qui annonce « Thorgal rentre chez lui » … Tout ça pour une ellipse tout à fait inédite dans un album de Thorgal annonçant « beaucoup plus tard », pour parvenir à régler les problèmes de la famille Aegirsson dont les plus urgents courent depuis une vingtaine d’albums (séries parallèles comprises) en dix pages (les parents ont eu des aventures chacun de leur côté, le fils a épousé l’ex de son père… à ce niveau- là c’est devenu un soap opera…). Le « il va m’entendre » de Aaricia semble être issu d’un téléfilm de M6… Que d’émotions… Cela fait dix ans qu’on n’avait pas vu Thorgal et Aaricia ensemble dans un album de la série mère, pour que, quand cela arrive, cela ne provoque pas la moindre émotion… Ni chez nous, ni chez eux !

    Alors, je crois que vous l’avez compris, je n’ai pas aimé mais si, comme moi, vous avez toujours suivi Thorgal, feuilletez ou lisez cet album afin de conclure l’aventure. Peut- être qu’un scénariste expert pourra redresser la barre à l’avenir mais, pour moi, l’avenir de « l’enfant des étoiles » est fortement compromis. »

    https://lessoeurspingouins.wordpress.com/2018/11/25/aniel-thorgal-t-36-de-g-rosinski-et-yann

    Euh… La personne, fille ou garçon a copié mot pour mot ma critique, vous pouvez la relire page précédente ou dans l’althing… C’est peut-être flatteur, je ne sais pas…

     

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Tjahzi a écrit
    <img src=" />

    Une version prestigieuse du nouveau tome de Thorgal en grand format (29,7 x 36,8 cm) et finitions luxe (beau papier, dos toilé, tranchefile).
    Un cahier graphique exclusif de 32 pages avec croquis et storyboard.

    Cet album luxe est vraiment cher, mais paradoxalement, avec les pages de story-board qui permettent d’avoir encore un peu plus de Rosinski, il reste un objet très intéressant.

    J’aimerais bien pouvoir glisser des pages de story-board dans ma fiche album. Notamment pour que les (très nombreuses) personnes qui ne pourront pas se l’offrir puissent profiter elles aussi de ces p’tits bouts de bonheur graphique. Je demanderai au Lombard si c’est possible.

    Et sinon, Fit et Galathorn, je crois qu’on a fait le tour de vos arguments respectifs, non ? Les deux points de vue sont valables et irréconciliables, alors…

    Galathorn a écrit
    Bon, on attend ton avis Stéphane

    C’est une question pour moi, ça !

    Je ne sais pas si mon avis est intéressant. Cet album m’a rendu triste. Comme quand on croise un vieil ami et qu’on ne sait plus quoi se dire.
    Je l’ai lu peu de temps avant d’aller à la convention Thorgal et, c’est bête, mais là-bas je me sentais morose, esseulé, pas à l’aise. C’est dommage, c’était une belle fête avec une belle ambiance. Mais avec cet album, je me suis dit que Thorgal et Aaricia n’ont plus les mots, les aventures et la personnalité qui m’ont fait les aimer. Je me suis dit que l’an prochain, ils n’auront même plus le même visage.

    Que reste-t-il ? Suis-je la bonne personne pour continuer à accompagner et soutenir les prochains albums ? Peut-on encore sacrifier ses week-ends et ses soirées juste par habitude et par fidélité ?

    Moi, je vous laisse décider de votre côté si cet album est bon ou ne l’est pas. De mon côté, je me cherche de nouveaux défis et de nouveaux objectifs. Pas facile, et en plus mon Grzegorz s’en va.

    Depuis quelques temps, j’essaie de multiplier les contacts avec l’éditeur et certains auteurs. J’ai besoin de câlins, de réconfort. 20 ans que je donne beaucoup beaucoup beaucoup à cette série, à ceux qui la lisent et à ceux qui la font.

    Faites-moi des câlins, bordel !

    Répondre | Lien | Citer
    js

    « Thorgal erre sans but » , mais cela était le vrai titre de « La Jeunesse » tome 5

    Répondre | Lien | Citer

    Fit a écrit
    Pour avoir la tension de La Cage, il fallait la saga Shaïgan-sans-merci. etc.

    Il fallait passer par ce cet album pour solder les banalités, les histoires brouillonnes ou navrantes. Quand Thorgal revivra une aventure majeure, il ne parlera plus de l’urine de requin j’en suis certain.

    Ce n’est peut-être pas la saga de Shaïgan sans merci, mais c’est une saga qui court sur une vingtaine d’albums, série-mère et séries parallèles comprises, excusez du peu, je ne sais pas ce qu’il vous faut pour justifier d’une tension au retour… Je ne pense pas qu’avoir fait voler en éclat la pureté d’Aaricia et Thorgal (dont la seule infidélité était due à une perte de mémoire) soir une banalité.

    Répondre | Lien | Citer

    Galathorn a écrit
    Euh… La personne, fille ou garçon a copié mot pour mot ma critique, vous pouvez la relire page précédente ou dans l’althing… C’est peut-être flatteur, je ne sais pas…

    Ah mince !    Désolé d’avoir ramené ce copillage ici !! Ça me rappelle un autre pillage qui était apparu sur un site, par un soi-disant journaliste, qui s’était totalement inspiré du texte de Stéph.

    Moi à ta place Galathorn, je serais flatté… tu te hisses au niveau de Stéph ! 

    Répondre | Lien | Citer
    JS

    Cet album m’a rendu triste. Comme quand on croise un vieil ami et qu’on ne sait plus quoi se dire.
    Je l’ai lu peu de temps avant d’aller à la convention Thorgal et, c’est bête, mais là-bas je me sentais morose, esseulé, pas à l’aise. C’est dommage, c’était une belle fête avec une belle ambiance. Mais avec cet album, je me suis dit que Thorgal et Aaricia n’ont plus les mots, les aventures et la personnalité qui m’ont fait les aimer. Je me suis dit que l’an prochain, ils n’auront même plus le même visage.

    Une triste vérité…

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit

    Et sinon, Fit et Galathorn, je crois qu’on a fait le tour de vos arguments respectifs, non ? <img src=" /> Les deux points de vue sont valables et irréconciliables, alors…

    On débat, on débat, Stéphane avec courtoisie en plus (c’est ça qui est bien chez les fans de Thorgal, dans d’autres forums, ça s’insulte à la moindre divergence d’opinion). Mais certes, on va arrêter la.

    Que reste-t-il ? Suis-je la bonne personne pour continuer à accompagner et soutenir les prochains albums ? Peut-on encore sacrifier ses week-ends et ses soirées juste par habitude et par fidélité ?

    Moi, je vous laisse décider de votre côté si cet album est bon ou ne l’est pas. De mon côté, je me cherche de nouveaux défis et de nouveaux objectifs. Pas facile, et en plus mon Grzegorz s’en va.

    Depuis quelques temps, j’essaie de multiplier les contacts avec l’éditeur et certains auteurs. J’ai besoin de câlins, de réconfort. 20 ans que je donne beaucoup beaucoup beaucoup à cette série, à ceux qui la lisent et à ceux qui la font.

    Faites-moi des câlins, bordel !

    Tu veux pas dire que tu songes à rendre ton tablier quand même? Je suis chagrin, moi aussi, je ne reconnais plus Thorgal, moi non plus, et ça arrive avant le départ de Rosinski. Je le retrouve dans « la jeunesse », tout de même. Faut de l’espoir… Les dieux t’ont mis à l’épreuve, toi aussi. Je ne pense pas que quelqu’un ait les épaules pour faire le boulot que tu fais, et puisse être aussi fédérateur. Il y a une bonne ambiance, sur ce forum.

     

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

     Mais avec cet album, je me suis dit que Thorgal et Aaricia n’ont plus les mots, les aventures et la personnalité qui m’ont fait les aimer. Je me suis dit que l’an prochain, ils n’auront même plus le même visage.

     

    Mais vous avez tous mangé de la vache dépressive ?!? Ils vont retrouver les mots avec les événements. Confrontées à un grand défi, leurs personnalités vont ressurgir ! Cet ‘album permet le renouveau. La prochaine aventure va forcément revenir aux sources, tout est prêt pour ça. C’est effectivement dommage que Rosinski ne soit pas du premier épisode de la grande saga qui arrive mais la ligne claire peut être plus favorable à l’action et marque aussi un retour aux sources.

    Répondre | Lien | Citer

    Attendez, vous vous êtes mis en mode « bon public » avant l’heure, espérons, que ce soit une « grande saga »… Je pense que les réactions ne font que refléter la qualité de l’album, il faut se rendre à l’évidence. Et pour ma part, j’ai été un supporter jusqu’au bout de la plupart des précédents opus.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Je ne sais pas si mon avis est intéressant. Cet album m’a rendu triste. Comme quand on croise un vieil ami et qu’on ne sait plus quoi se dire. Je l’ai lu peu de temps avant d’aller à la convention Thorgal et, c’est bête, mais là-bas je me sentais morose, esseulé, pas à l’aise. C’est dommage, c’était une belle fête avec une belle ambiance. Mais avec cet album, je me suis dit que Thorgal et Aaricia n’ont plus les mots, les aventures et la personnalité qui m’ont fait les aimer. Je me suis dit que l’an prochain, ils n’auront même plus le même visage. Que reste-t-il ? Suis-je la bonne personne pour continuer à accompagner et soutenir les prochains albums ? Peut-on encore sacrifier ses week-ends et ses soirées juste par habitude et par fidélité ? Moi, je vous laisse décider de votre côté si cet album est bon ou ne l’est pas. De mon côté, je me cherche de nouveaux défis et de nouveaux objectifs. Pas facile, et en plus mon Grzegorz s’en va. Depuis quelques temps, j’essaie de multiplier les contacts avec l’éditeur et certains auteurs. J’ai besoin de câlins, de réconfort. 20 ans que je donne beaucoup beaucoup beaucoup à cette série, à ceux qui la lisent et à ceux qui la font. Faites-moi des câlins, bordel !

    ah misère …..

    là évidemment l’émotion est forte.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Je ne sais pas si mon avis est intéressant. Cet album m’a rendu triste. Comme quand on croise un vieil ami et qu’on ne sait plus quoi se dire. Je l’ai lu peu de temps avant d’aller à la convention Thorgal et, c’est bête, mais là-bas je me sentais morose, esseulé, pas à l’aise. C’est dommage, c’était une belle fête avec une belle ambiance. Mais avec cet album, je me suis dit que Thorgal et Aaricia n’ont plus les mots, les aventures et la personnalité qui m’ont fait les aimer. Je me suis dit que l’an prochain, ils n’auront même plus le même visage.

    Ce week-end, j’ai pensé à ça quand j’ai découvert l’album. Je me suis dit : « Et dire que tous ces passionnés de Thorgal se sont rendus à la Convention le cœur plein d’allégresse, et qu’ils en sont revenus avec cet album… quel cadeau ! » 

    Si en plus tu l’as découvert avant de te rendre à la Convention, je crois que j’aurais été comme toi Stéph, complètement perdu… du genre, tu es invité chez des amis pour fêter ton anniversaire, et tu dois t’y rendre, juste après avoir appris que ta femme te trompait… 

    Pour moi, il y a tromperie, ou trahison, et je crois que cette fois je ne pourrai pas m’empêcher de l’écrire en direct à l’éditeur…

    Fit a écrit
    Mais vous avez tous mangé de la vache dépressive ?!? Ils vont retrouver les mots avec les événements. Confrontées à un grand défi, leurs personnalités vont resurgir ! Cet album permet le renouveau. La prochaine aventure va forcément revenir aux sources, tout est prêt pour ça. C’est effectivement dommage que Rosinski ne soit pas du premier épisode de la grande saga qui arrive mais la ligne claire peut être plus favorable à l’action et marque aussi un retour aux sources.

    Tout ça, c’est une question de scénario Fit, et le scénariste du prochain Thorgal est connu. Alors oui, si ça reste en l’état, tout ce que tu annonces est impossible.

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Evidemment que ça va être une grande saga. Ils ne sont pas fous au Lombard, le premier scénario va sans doute avoir un point de départ simple. Mais l’Histoire va rattraper le héros grâce à un grain de sable, la jalousie d’une gamine comme dans La Galère Noire…et ça va se terminer au-delà des Ombres !

    Van Hamme avait sa formule d’une efficacité redoutable, Les Archers, c’est banal comme point de départ et pourtant… Pas besoin d’être génial, les héros sont tellement exceptionnels qu’il suffit juste de les laisser agir et s’exprimer en respectant leur personnalité.

    C’était Leblanc qui disait « Quand je m’assieds à mon bureau, c’est Lupin qui prend la plume ».  Il faut juste un scénariste capable de faire la même chose avec Thorgal. Ferme les yeux et imagine que tu es Thorgal. Si tu es gamin ou rôliste c’est plus simple mais même un scénariste doit y arriver

     

    Répondre | Lien | Citer

    Et ce scénariste, ce serait Yann? Il tarde à avoir son coup de génie… C’est même l’inverse…

    Répondre | Lien | Citer

    Bon et bien je n’ai pas réussi à attendre Noël ! J’ai eu l’occasion de me trouver à côté de « mon » magasin de BD… Alors je me suis accaparer cet album en toute discrétion !)

    A la fin de la première lecture je me suis dit : « mais pourquoi ont-ils bâclé cet album ? Malgré ma préparation mentale à une probable déception, cela dépassait toutes mes craintes.  Peut-être par ce que toute le monde l’attendait avec impatience, ce retour de Thorgal, que chacun avait fait son scénario, à l’eau de rose peut-être, alors la production a choisi de faire l’effet surprise et de  raconter tout sauf le retour !  Le tout, c’est la quête thorgalienne, un combat contre les méchantes, une victoire éclaire remake, la mort bâclée de Salouma et la mort incompréhensible de Zim … Et puis un retour câlin où l’on gomme pour commencer les malentendus, un petit retour en douceur pour développer cela dans les albums avenirs… Pourquoi pas ? Mais quelle déception !! Et dans ce fiasco, je ne pointerais pas seulement Yann, mais accepter un balourd de Thorgal, les détails  inutiles de palétuviers, de foret qui brise les vagues, du facétieux Njord,  tous les jurons viking façon capitaine Haddock et d’ignobles incohérences qui ont déjà été citées, c’est toute l’équipe qui est hors jeu pour moi.

    Ayant vraiment l’impression d’avoir loupé quelque chose, je l’ai relu dans la foulée !!))

    Et là, je me suis dit, que tout de même, Yann s’est donné beaucoup de mal et s’est fait violence pour cet album. Car là, il y a des ellipses (et même très longues)  ce qui manquaient dans les autres séries. Il y a aussi une histoire complète, courte, avec  une quête, une méchante énigmatique qui nous renvoie à notre bon vieux Thorgal… C’est vrai qu’il n’a pu s’empêcher de faire un peu d’humour avec son « Hakarl », mais il n’avait pas le choix ! Car il l’avait déjà placé dans « Le drakkar des glaces » avec la mouette qui parle à Aaricia pour introduire les deux messagers noirs d’Odin. Ce retour de Thorgal ne fonctionne pas car il y a trop d’incohérence mais il a le mérite de pas avoir le « blablabla yannesque ». 

    Bref nous avons le meilleur de Yann, certainement son meilleur album mais qui pourtant ne peut pas satisfaire les vieux fans !  Les clins d’œil de Yann sur les albums précédant, utiliser des personnages connus ne me déplait pas, au contraire je trouve cela intéressant et puis il a toujours de nouvelles trouvailles (il a même réussi à mettre les montures de Nausicaa, c’est touchant) ! Mais ces dialogues ont insupportables et les idées ne sont pas aboutis dans le jus « Thorgal ». La production ne pourrait pas l’assister de Mathieu Mariolle ? Ca pourrait être un bon duo s’ils arrivent à s’entendre ! 

    Du coté dessins,  je suis aussi très mitigé. Même déçu de ne pas avoir une seule belle image du retour de Thorgal c’est même à ce moment où les personnages, les décors et les couleurs ont un effet étrange. C’est comme si les personnages étaient effleurés, à peine dessinés, comme si la scène n’existait pas, rien de cohérent, de réel, rien qui accroche. Maitre Rosinski n’y croyait-il pas non plus à ce retour, à ce scénario ? Alors pourquoi le faire ? Juste pour mieux rebondir sur le prochain cycle ? Cet album sera vraiment pour moi un mystère mais aussi un album sans saveur. 

    Si Yann continue seul le prochain cycle, je n’en attendrai rien, je ne serais plus lecteur mais collectionneur d’une série. Peut-être que le problème et là , il ne faudrait que lire Thorgal en bibliothèque pour faire baisser les ventes et faire bousculer le Lombard mais bon, on va tout de même pas mettre nos gilets jaune pour une BD J !

    Et ce titre ! Bon allez ! Soyons sérieux, j’arrête là et je pars relire kriss7&8 que j’apprécie beaucoup.

    Et Merci à toi Fit, tuas encore plein d’espoir et de foi ! C’est ce qui nous manque je crois…

     

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Moi, je vous laisse décider de votre côté si cet album est bon ou ne l’est pas. De mon côté, je me cherche de nouveaux défis et de nouveaux objectifs.

     

    Ouh toi tu es mûr pour écrire ou faire jouer ou jouer un bon scénario de jeu de rôle sur forum autour de Thorgal. C’est tout simple, le point de départ est la fin de l’album 36. Si vous avez peur de ne pas aimer un scénario, imaginez-le vous même ! Rien à vendre, rien à acheter, des fans qui dessinent et écrivent juste pour s’amuser. Retour aux sources

    Répondre | Lien | Citer
    Chronique sur La Ribambulle

    Tout espoir n’est pas perdu, j’ai trouvé une chronique positive de l’album sur La Ribambulle

     

    « Aniel est, avant même sa sortie, un album phare de la série Thorgal dans la mesure où le Viking rentre enfin chez lui après de nombreuses péripéties, pour le grand regroupement familial (avec une « special guest » : Kriss de Valnor), et il constitue le point de jonction avec les deux arcs désormais clos des Mondes de Thorgal, Louve et Kriss de Valnor. Mais surtout, il s’agit du dernier album dessiné par le Maître Grzegorz Rosinski avant de passer la main à Frédéric Vignaux. Et l’illustrateur a travaillé en étroite collaboration avec Yann, à qui il a demandé d’écrire « son dernier tome », afin que tous les ingrédients qu’il souhaitait y retrouver soient présents.

    Sans surprise, l’association des deux auteurs est une véritable réussite. Il y a de bonnes et de mauvaises surprises pour les protagonistes. D’anciens personnages refont surface et la part belle est faite aux femmes par le truchement des méchantes de service, les Yénhäas, Zim, etc. Thorgal est comme nous l’aimons, combatif et fidèle à ses nobles valeurs. La scène finale voit naître le nouveau duo Aniel/Kriss où le jeune garçon prend immédiatement l’ascendant sur sa mère, ce qui augure de sombres situations pour la suite.

    Le scénariste a donc concocté un épisode aux petits oignons, avec de l’action, des références aux épisodes antérieurs (essentiellement « Le Mal bleu » ), et empreint de l’esprit thorgalien originel, que Grzegorz Rosinski sublime de son art pictural. Chaque case est telle une peinture, d’une densité incroyable où les jeux de lumières sont extraordinaires. Un épisode clé très réussi qui ravira tout le monde. Ainsi, Grzegorz Rosinski tire sa révérence de fort belle manière. Merci Maître pour cet ultime régal oculaire ! »

    S. Girardot

    http://la-ribambulle.com/thorgal-36

    • Ce sujet a été modifié le il y a 11 mois et 4 semaines par Tjahzi.
    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit
    Tout espoir n’est pas perdu, j’ai trouvé une chronique positive de l’album sur La Ribambulle<img src=" />

    C’est la critique complaisante façon « télé 7 jours » ^^

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Il y a tout de même des arguments forts :

    – La conclusion des dérives

    – Rosinski

    – Un décor de Van Hamme

    – Rosinski

    – Le retour au village des Vikings du Nord

    – Rosinski

    – Des personnages refont surface

    – Rosinski

    – Le duo Kriss/Aniel

    – Rosinski

     

    Répondre | Lien | Citer

    Ah, c’est vrai qu’elle est belle cette critique ! 

    Stridorn a écrit
    Bref nous avons le meilleur de Yann, certainement son meilleur album mais qui pourtant ne peut pas satisfaire les vieux fans !

    Tu as raison Stridorn, Yann a fait en plus de sacrés efforts pour nous éviter certains de ses travers. Mais le résultat final n’est pas plus réussi, malheureusement…

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Mais si c’est plus réussi ! Il n’y aucune nouvelle catastrophe scénaristique dans cet album, les personnages sont intacts, rassemblés, débarrassés des parasites et prêts pour la suite.

    Répondre | Lien | Citer

    Fit a écrit
    Il y a tout de même des arguments forts :

    – La conclusion des dérives

    – Rosinski

    – Un décor de Van Hamme

    – Rosinski

    – Le retour au village des Vikings du Nord

    – Rosinski

    – Des personnages refont surface

    – Rosinski

    – Le duo Kriss/Aniel

    – Rosinski

     

    Vous admettrez que les cinq arguments forts que vous nommez, « Rosinski », c’est plus par émotion et nostalgie, que pour la perfection d’un ultime travail. Il en avait marre, le maître, ça se voit clairement sur de nombreuses planches.

    Répondre | Lien | Citer

    Fit, tu vois le résultat final en fin d’album, et je suis d’accord avec toi, tout est prêt pour de nouvelles aventures. Mais tu ne vois pas le chemin parcouru pour y arriver, un chemin de 16 albums écrits par Yann, dont les derniers tomes mènent tous droit dans le mur !

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Non, là je ne suis pas d’accord même si j’ai toujours pensé que les petites cases ne sont pas vraiment adaptées à son travail. Il aurait dû demander à éclater tout ça pour le dernier album,  de pleines pages comme dans les Chroniques de la Lune Noire, ça aurait été sublime. Si j’avais été à une réunion organisée par Le Lombard j’aurais proposé ça.

    Répondre | Lien | Citer

    Le lombard jete t-il un œil au forum ?

    Car le mécontentement ne cesse d’année en année

    Répondre | Lien | Citer
    JS

    Tjahzi a écrit
    Fit, tu vois le résultat final en fin d’album, et je suis d’accord avec toi, tout est prêt pour de nouvelles aventures.

    Oui, tout est prêt  Skald a hâte de rencontrer son père… Il y a aussi Anina avec un pistolet laser… Une nouvelle Gardienne… Etc…

    Répondre | Lien | Citer

    Bonjour tous

    je m’attache très peu aux auteurs et beaucoup aux histoires ce qui fait que je retiens rarement les noms des uns et des autres

    mais cette nuit je me suis couché avec un sentiment de déception déjà vécu et réveil a 3h… je me suis précipité vers ma bdtheque…

    mais oui !!!! Bingo … Yann n’est ni plus ni moins que le génial scénariste de « little Jones » qui a lui tout seul, avec son mix Malcolm X Luther King a réussi à me faire stopper les 13 mystery

    On dit : jamais 2 sans 3… j’espère pas

     

    Répondre | Lien | Citer

    Moi je pense qu’il est temps que Yann arrête Thorgal il en est déjà à 14 albums soit la moitié de Van Hamme tout de même

    Il y a beaucoup de fans qui n’en peuvent plus de ces scénarios, les derniers louves et jeunesse était aussi mauvais. gâcher autant d’album c’est … surtout qu’on a quand même des bons dessinateurs.

    Svp le lombard lisez-nous !

     

    Répondre | Lien | Citer

    Bonjour à tous,

     

    Je viens de lire attentivement les avis de chacun et je suis entièrement d’accord avec la plupart d’entre vous ! Je ne vais donc pas faire dans l’originalité avec mon commentaire.

     

    Pour ma part, ce tome 36 s’inscrit une nouvelle fois comme une déception, mais j’y suis habitué depuis quelque temps …

    Je suis très déçu et mécontent des scènes supposées être « des scènes de retrouvailles ». AUCUNE EMOTIONS ! J’attendais avec impatience cet album juste pour ça. Alors oui, tout ce beau petit monde est réuni et on va pouvoir aller de l’avant (ce que j’espère). Mais comment faire pour aller de l’avant quand autant de choses restent en suspens ? Je pense notamment aux aventures d’Aaricia et Ludgen, de Thorgal et Salouma, de Jolan et Kriss. Pour moi, tous ces points auraient dû être traités dans ce 36<sup>ème</sup>volume pour enfin mettre un terme à tout ça et repartir sur des bases saines quitte à faire un album encore plus mauvais que celui-ci. J’ai peur pour la suite même avec la fin du cycle des Mages Rouges mais j’avoue que le titre du tome 37 me tient en haleine !

     

    Pour en revenir à l’album lui-même, ce n’est pas grandiose. Je trouve que toute la première partie (jusqu’à la page 3, c’est du « réchauffé » avec le retour au royaume de Zhar. Aniel est malade, comment faire pour le soigner ? Allons voir Armenos, il aura surement un remède comme pour le mal bleu.

    Toutes ces scènes de guerre avec les Yenhaas était-ce vraiment nécessaire ? Au moins, on a vu que Thorgal savait tirer à l’arc, mais on n’a plus besoin d’être rassuré sur ce point-là, on sait qu’il ne rate aucune flèche mais bon ça fait un peu d’action !

    Concernant Salouma, on s’est débarrassé d’elle comme de la poussière qu’on aspire. Pas un mot ni un regard de Thorgal. La seule émotion que j’ai eue dans cet album est la mort de la p’tite Zim.

    Un petit point positif tout de même, j’ai bien aimé l’intrigue concernant Servaan (page 38 ; Case 2), cela ouvre d’autres perspectives. Je ne l’avais pas reconnu jusqu’à ce que je vois son nom apparaitre sur le forum.

     

    Et puis nous avons l’après page 38 et cette énorme ellipse qui m’a paru invraisemblable. Comme je l’ai dit un peu plus haut, les retrouvailles sont totalement manquées. Pourquoi ne pas avoir fait un gros plan sur le visage d’Aaricia quand elle apprend que son cher et tendre et de retour avec bien évidemment une autre réplique que « il va m’entendre ». Je trouve également que le découpage de la page 40 est mal élaboré. Bon après je ne suis pas un expert de la BD et du découpage, peut-être que j’ai totalement tort, à vous de me le dire !

    Aniel est d’un ridicule à n’en plus finir avec notamment cette gifle sur Aaricia et toutes ces petites phrases : « Bas les pattes ! », « simagrées », mot qui d’ailleurs apparait deux fois en l’espace de quelques cases. Aniel va surement avoir une place importante dans les prochains albums, j’attends de voir avec impatience son évolution.

    Kriss qui arrive en mode « alors on attend pas patrick » dans Camping 1, sauf que là les personnages ne sont pas autour de la table pour un apéro mais pour un « vote ». Le retour de Kriss est aussi pour moi complètement raté.

    Enfin, le retour de Jolan, « quelques jours plus tard ». Ok, pourquoi pas. J’ai bien aimé la case 5 de la page 47, la seule petite émotion quand Jolan retrouve son père avec de grands sourires ! La petite Louve reste fidèle à elle-même durant ces retrouvailles, j’ai bien aimé ses agissements, ses réactions, ses répliques qui, je trouve collent parfaitement à son personnage de petite fille et petite sœur. Cependant, il va falloir la faire grandir prochainement quand même.

     

    Pour terminer, un grand merci à Mr Rosinski pour tout le travail effectué durant des années, toutes ces merveilleuses planches dessinées. Bravo à lui pour son évolution et le passage à la couleur directe. J’ai fortement apprécié cette méthode, notamment sur le Bateau Sabre et quelques planches dans le désert avec l’album Kah-Aniel. Au niveau de cet album et même du précèdent, j’ai trouvé que certaines planches et cases étaient un peu « en dedans ». On a le retour de Michael Jackson sur les cases 3 et 5 de la page 40 et je ne sais pas ce qui s’est passé sur la case 5 de la page 42, mais je trouve Louve complètement ratée ! Or mis ces quelques points négatifs au niveau des dessins sur cet album, Rosinski restera « Le Maitre », celui qui nous aura fait voyager pendant de nombreuses années avec ces merveilleux dessins, encore merci à lui !

    C’est ainsi que s’achève mon analyse, un peu longue et répétitive par rapport aux anciens avis je l’avoue. Et même si cet album fût raté, vivement le tome 37 !

    Louis.

    Répondre | Lien | Citer

    Je n’ai vraiment pas aimé cet album.
    Je ne crois pas que Yann ai bien compris ce qui fait le souffle de la série. Ici ce n’est qu’un scénario à objets de quête. Avec des coïncidences invraisemblables. Puis cette histoire d’entités recrachées ! Et l’abandon de personnages sans qu’ils aient servi à quoi que ce soit. Au final, des décors inexistants sur certaines cases et un Grzegorz fatigué. On le serait à moins que ça…

    Répondre | Lien | Citer

    Tout ces albums dans ce cycle pour au final arriver à un résultat comme ça c’est du gâchis. Changer a 2 albums de la fin de scénariste par 2 fois ça eu une incidence. Sente avait sa fin, Dorison une autre et Yann encore une autre.

    C’est dommage ces problèmes de scénarios car l’univers de Thorgal a pourtant un énorme potentiel.

    Et je reste convaincu que Yann en a fait assez dans la série, à l’avenir il faudra trouver un autre scénariste car beaucoup on en marre.

    Répondre | Lien | Citer

    Ça y est, je m’y suis mis aussi et je ne vais pas être très original :

    Dans les remarques :

    – ça fait bizarre de voir un Thorgal (pas un Louve, un Jeunesse ou un Kriss mais bien un Thorgal) avec des morceaux de « par les moustaches de Pleksy-Gladz » et dérivés viking dans la série-mère, et dans la bouche de personnages qui ne les employaient pas jusqu’à présent (Aaricia notamment!), ou de découvrir des nouveaux dieux (le facétieux dieu Njörd)

    – le bec-en-sabot est l’animal sacré du peuple Myrm, étrange qu’on ne l’ait jamais vu avant (pas même en statue ou gravé sur les habitations, c’est quand même l’animal sacré

    – on retrouve des filles sans tétons (Zim page 9 dernière case par exemple) comme dans Kriss, c’est pour éviter de créer une version édulcorée pour l’export?

    – ça fait plaisir les grandes cases de paysage, notamment celle page 12 très réussie

    – à noter qu’on retrouve une homonyme de Servane, la soeur Minkelsönn dans la cheffe des Yénhäas (Serväan), d’ailleurs si elle s’était appelée Sirhäan, ça aurait été marrant et on aurait pu guetter la réaction de Fitir

    – c’est triste de voir que Petrov présente toujours aussi peu de bravoure (voir page 17 quand il tente de dissuader Thorgal)

    – c’est sympa de retrouver le Mal Bleu, par contre le bestiaire a trop d’importance, on se croirait dans un Louve pas dans un Thorgal… Jamais auparavant, Thorgal ne s’était servi d’un animal autre qu’un cheval, fût-il ailé, comme moyen de locomotion…?

    – concernant Aniel, c’est étonnant que son esprit soit envahi par une entité adolescente et une entité âgée (Manthor). Ce ne serait pas plutôt une entité enfant plutôt qu’adolescente, Aniel étant très jeune et ayant grandi rapidement de par l’entité âgée (avec une sorte de pondération des 2 âges)? Et quand Aniel crache l’entité âgée, il ne reste que l’entité enfant et il retrouve son âge d’enfant?

    – Que veut dire Thorgal par Hakarl quand il répond à la « cheffe »?

    – Je trouve certains dessins des personnages de scènes de masse peu réussis. Suis-je le seul? Notamment les 2 premières cases page 36 où on dirait des zombies… Et la dernière case vue de haut est une gageure à dessiner et est belle mais laisse une impression d’inachevé.

    – Au fait, c’est marrant, la scène de retrouvailles des frères borgne et manchot!

    Dans les impressions :

    globalement le scénario est sympa et le boulot est bien fait, et ça fait plaisir de retrouver Zim et Darek et surtout Aaricia et Thorgal ensemble.

    La sacrée personnalité de Aniel promet des one-shots truculents à l’avenir (nous ferons ce que J’ai décidé, chère mère! et rien d’autre!).

    Au fait, j’ai bien cru que la chose jetée dans l’eau par Thorgal allait être récupérée par une Morigane un peu plus loin et enveloppée dans un chiffon… Ouf Yann n’est pas Dufaux…

    —————————————————————————————————–

    Fit a écrit

     Mais avec cet album, je me suis dit que Thorgal et Aaricia n’ont plus les mots, les aventures et la personnalité qui m’ont fait les aimer. Je me suis dit que l’an prochain, ils n’auront même plus le même visage.

     

    Mais vous avez tous mangé de la vache dépressive ?!? Ils vont retrouver les mots avec les événements. Confrontées à un grand défi, leurs personnalités vont ressurgir ! Cet ‘album permet le renouveau. La prochaine aventure va forcément revenir aux sources, tout est prêt pour ça. C’est effectivement dommage que Rosinski ne soit pas du premier épisode de la grande saga qui arrive mais la ligne claire peut être plus favorable à l’action et marque aussi un retour aux sources.

    Bon, je suis en train de me faire les 2 dernières pages de posts (ça en fait de la lecture!) après avoir écrit mon commentaire ci-dessus sans les avoir lus.

    Ok, le renouveau sera pour les prochains épisodes, tout est bien mis en place. Par contre, il est indéniable que l’émotion n’était pas au rendez-vous de cet album (c’est le moins que l’on puisse dire, la seule émotion pour moi c’était quand Zim dit à Thorgal qu’elle l’aime.) et que les personnages ont fatalement perdu un peu de leur substance…

    Ceci dit, « La cage » était mon album préféré donc quand on compare les retrouvailles, celles-là sont bien pâles.

    Et ça manque de réactions. (Aaricia abasourdie en voyant Kriss vivante, etc.).

    • Ce sujet a été modifié le il y a 11 mois et 3 semaines par pennybridge.
    Répondre | Lien | Citer

    Le tome 36 c’est une grande déception, je dirais presque une m***e. Déjà le 35 n’était pas terrible mais celui ci est bien pire. J’aurai préféré être élogieux mais hélas. Rosinski, rien à reprocher, tout au contraire, son dessin est toujours de niveau et je regrette émotionellement son départ, mais les scénaristes sont à virer. Que la série a déjà eu 3 différents scénaristes prouve  bien que la succession de Van Hamme a été pris à la légère et qu’il n’y avait que très peu de vision a long terme pour la série. Mais bon, ca, Le Lombard ne l’a jamais caché.  Je lis les Thorgal depuis 1984 mais la, c’était le dernier que j’ai acheté. Le dernier bon épisode était « Le bateau-sabre » … ca c’était vraiment du très bon Thorgal .

    Quand au n°36 Aniel ce qui m’a dérangé:

    Aucune continuité. Dans planche X on se trouve en un lieu précis et la planche suivante, Thorgal a déjà pris en otage la cheffe des amazones. Puis du royaume exotique on se retrouve propulsé en une case chez les vikings du nord.  Pourquoi ne pas avoir p.ex.  amené les héros en bateau volant en terre viking en une traite au lieu de cette parenthèse ennuyeuse au royaume de Zhar?

    Un personnage qui avait une relative importance dans les albums précédents effacé sans aucune gêne, ne lui accordant pratiquement aucun dialogue.

    Tout ce cinéma de spin-offs pour aboutir à ca? Je dirais que l’album 36 est a refaire complêtement. Dommage que Rosinski doive prendre sa retraite avec un album d’une telle médiocrité.

    Répondre | Lien | Citer

    Stridorn a écrit
    Bon et bien je n’ai pas réussi à attendre Noël ! J’ai eu l’occasion de me trouver à côté de « mon » magasin de BD… Alors

    Alors …. alors l’album caracole en tête des ventes. Je ne me voyais pas ne pas l’acheter évidemment mais ça m’énerve un peu de le voir en tête des ventes. C’est un peu là que le bât blesse, enfin surtout pour nous les fameux fans « hardcore ».

    Répondre | Lien | Citer
    Pour la fin de Thorgal, je peux pas m'empêcher…

    Bonsoir à tous,

    Je viens de poster un avis sur L’Althing. Je ne sais pas si c’est l’endroit pour le réécrire, mais ma déception est telle après ce tome 36, que j’ai coupé ma collection de Thorgal et me suis séparé des 13 derniers (et c’est parti vite). J’ai perdu tout espoir avec cette album d’un fin digne… c’est ainsi.

    Comme je l’ai commenté sur facebook en complément de mon avis :

    C’est tellement moche ! Ok, on est rentré à la maison, mais où est l’histoire, ou est l’aventure ? Ou sont les personnages qu’on a connus avant et qu’on ne reconnait plus, ni humainement ni graphiquement ? où est passé la cohérence et surtout où est l’émotion ???? Rien, on est loin de la perte de Tjall, du départ dans la gardienne des clés, de la fuite de la marque des bannis…. Même sans dire que c’était mieux avant, aujourd’hui on a touché le fond ! Il est temps que Rosinski s’arrête lui aussi. Je dirai même qu’ils auraient dû s’arrêter après la couronne d’Ogotaï ! Aujourd’hui conseillerais-je à mes enfants de lire cette série qui fût tellement présente dans ma vie… Oui, peut-être, mais je mettrai alors les 15 derniers tomes sous clé !

    Répondre | Lien | Citer

    Critique sur PLaneteBD avec 2 étoiles (sur 4, il a quand même la moyenne)

    Ce qu’on en pense sur la planète BD :
    Ce nouvel album de Thorgal, très attendu, va marquer à coup sûr les esprits. En effet, Grzegorz Rosinski, dessinateur emblématique de cette série culte, signe là officiellement sa dernière oeuvre. De plus, cet album sert aussi de point de convergence des séries parallèles Louve et Kriss de Valnor. Rien que ça ! Le scénariste Yann reste à la manœuvre du récit, lui qui est déjà en charge des séries parallèles de Louve et de la Jeunesse. Il doit, de fait, réaliser une prouesse scénaristique tout en gardant une cohésion centrale à l’évolution de la série principale plus au moins malmenée depuis que Jean Van Hamme a passé la main. Yann joue donc vraiment la sécurité en plaçant Thorgal et ses compagnons dans une contrée déjà visitée lors de l’album Le Mal Bleu .Pas de surprise, donc, on retrouve Thorgal entouré de personnages familiers, qui doit aider les habitants de Zhar tout en sauvant son fils. Le fil conducteur reste Aniel, personnage ambigüe qui n’apporte pas grand-chose à Thorgal si ce n’est des ennuis. La mécanique scénaristique de Yann termine cet album comme on pouvait l’imaginer, avec un « tout est bien qui finit bien » (ou presque), laissant, bien sûr, une suite à venir. Rosinski enlumine pour la dernière fois cet album de belle manière, malgré quelques approximations graphiques récurrentes au fil des pages sur certains décors et personnages. Les fans de la série ne seront pas déçu, évidemment, mais ils espèrent surtout que dès le tome 37, la continuité unique de la saga retrouvera des voies épiques et homériques haletantes…

    • Ce sujet a été modifié le il y a 11 mois et 4 semaines par Hirondl.
    Répondre | Lien | Citer

    Bonsoir Kmouille,

    Merci d’avoir pris le temps de partager ton avis sur le forum et sur l’Althing. Je te propose de recopier ici ton message de l’Althing, il est riche d’enseignements.

    Merci aussi à toutes les personnes qui passent ces derniers jours donner leur avis sur le forum. Je découvre que chacun a besoin d’exprimer son ras-le-bol, mais surtout son attachement à une série qui a marqué de nombreuses années de notre vie. Thorgal n’est pas une BD comme les autres, on le ressent particulièrement avec la frustration liée à la sortie d' »Aniel ».

    Je pense que plus nombreux nous serons à nous exprimer maintenant, plus l’éditeur pourra nous entendre, nous les fidèles lecteurs depuis tant d’années. C’est maintenant qu’il faut réagir pour donner encore une chance à Thorgal !

    Répondre | Lien | Citer

    Que dire ? Bonjour à tous !

    Je n’ai jamais pris la plume sur ce forum. Je me suis inscris sur le site voilà quelques années pour suivre les nouvelles et avoir les informations sur les nouvelles parutions.
    Mais voilà avec ce tome 36, je vais écrire ici mon premier message. Ce n’est qu’un humble avis de plus… sans plus.

    Nous avons là à faire à un album que je trouve absolument mauvais. C’est une histoire complètement inintéressante, à la narration ratée et au rythme incontrôlé. On est en 2018 et le niveau de la production de BD est vraiment élevé, on est loin ici du niveau moyen des sorties actuelles.

    Je ne ferai que citer à nouveau tout ce qui a été dit dans les revues précédentes : dialogues bidon, insultes incompréhensibles, personnages trop nombreux, inutiles. Passage de Thorgal dans les contrées d’un des plus anecdotiques albums de la série. Aucun charme, aucun personnage attachant. Les retrouvailles avec la petite Zim décalé d’une case (il a oublié de dessiner la case ou bien c’est pour insister sur le fait que Thorgal est occupé à tuer un monstre qu’elle n’a pas eu le temps de l’embrasser ?).
    Pire, les gens semblent complètement stupides, les monteuses d’autruche qui se cachent derrière les prisonniers, les débiles dans la forteresse qui se sentent obligés de tuer les prisonniers d’abord. Les bestioles gluantes dans Aniel, les retrouvailles à la « Hélène et les garçons » épisode 55… Une atrocité, pénible à lire, pénible à voir.
    J’adore les peintures de Rosinski, mais ici on n’a même pas envie de les regarder desservir une histoire nullissime, que probablement (mais je m’avance) le dessinateur lui-même n’a pas eu envie de les peindre.
    Aaricia qui fait la cuisine, Thorgal qui refait son bateau, Jolan qui débarque, Kriss en vie, Aniel qui bien sûr va la mener par le bout du nez, elle ?
    Je ne parlerai même pas des séries parallèles, j’ai cru lire qu’il est incompréhensible qu’un fan ne les ai pas lues… ben heureusement que je ne l’ai pas fait, il me semble que ça m’aurait plus frustré encore plus que 20 albums soient passés entre Moi Jolan (ou le suivant je ne sais plus) et cette fin atroce ! J’avais, comme beaucoup, l’espoir du retour d’un bon album après la dégringolade des derniers tomes (pas du Thorgal du passé, tout le monde évolue c’est comme ça), juste d’un bon album.

    Je ne suis pas sur le forum mais n’en reste pas moins un fan inconditionnel de Thorgal… jusqu’à un certain point (discutable). Thorgal a marqué ma vie, j’ai passé des heures et des heures à lire et relire les albums, disséquer les cases.
    J’ai partagé les albums avec mes camarades de classe de la primaire (oui, oui) jusqu’à la fin du collège.
    J’ai eu froid en lisant la Magicienne trahie.
    Je me suis marié avec Aaricia.
    J’ai cauchemardé en lisant les 3 vieillards du pays d’Aran.
    J’ai vibré d’un souffle épique en lisant la galère noire (le combat avec la panthère !! L’instant le plus ouf de la BD des années 80).
    J’ai été en colère bien au-delà des ombres.
    Je suis mort empoisonné avec les habitants de Brek Zarith.
    J’ai fait mes premiers pas en SF avec l’enfant des étoiles.
    J’ai rêvé moi aussi d’Alinoë, celui de Jolan, du mien aussi, quelle envie… et quelle peur !
    Je me suis mis moi aussi au tir à l’arc, même que dans mes rêves les plus fous j’arrivais à faire comme eux, je suis tombé amoureux de Kriss (aussi).
    J’ai été fan absolue de l’Amérique du sud pendant le cycle Qa, j’ai volé dans les ballons, je me suis cassé les côtes, j’ai presque vécu avec les Xinjins, j’ai pleuré Tjall et rajeuni avec Kriss.
    Je me suis cassé la tête avec le maître des montagnes, je suis tombé amoureux de Vlana (aussi).
    J’ai vécu la naissance de Louve dans la souffrance auprès d’un Thorgal combattant.
    J’ai retrouvé la gardienne des clés… et là, la claque, Thorgal est parti, j’ai pleuré. L’impression qu’il me quittait aussi, c’est étrange comme impression.
    J’ai retrouvé Kriss et j’ai ressassé après la forteresse invisible, des nuits entières, incapable d’accepter, priant pour qu’il retrouve sa famille… Pour moi c’était fini !!
    Et là ?????? Ma vie a été marquée au fer rouge de la marque d’un des meilleurs albums de la série ! La classe !!! Suivi d’une suite plus grande encore, je retrouvai Un Jolan adulte puissant, capable de l’acte héroïque le plus fou !!!
    Puis je me suis fatigué, Géants est relativement bon, La Cage aussi, avec le recul même c’est peut-être encore très bon !
    C’est le dernier album que j’ai gardé. Les 13 suivants, je les ai lus, relu, et pas aimé, pas vraiment et puis de pire en pire et puis je m’en suis séparé dimanche après le camouflet Aniel. Les 13 derniers albums de Thorgal que j’ai achetés étaient neufs, froids, avec une tranche blanche. Les autres ont été lus et relus, la tranche est jaune, abimée, les pages tombent et elles s’effriteront probablement sous mes doigts.
    Jusqu’au tome 24, la collection peut avoir une fière place, solide, dans ma bibliothèque, sans pâlir ! Sous cette forme, je recommande vivement à quiconque de lire la série… il peut s’arrêter avant si bon lui semble, il peut trouver 4 albums de plus à la bibliothèque… pour le reste, a ses risques et périls.

    Répondre | Lien | Citer

    Hirondl a écrit
    Les fans de la série ne seront pas déçu, évidemment

    C’est là que les journalistes qui encensent cet album (l’ont-ils vraiment lu ?), ou qui croient que les fans accepteront tout, se trompent complètement 

    Répondre | Lien | Citer

    Kmouille a écrit
    J’ai partagé les albums avec mes camarades de classe de la primaire (oui, oui) jusqu’à la fin du collège. J’ai eu froid en lisant la Magicienne trahie. Je me suis marié avec Aaricia. J’ai cauchemardé en lisant les 3 vieillards du pays d’Aran. J’ai vibré d’un souffle épique en lisant la galère noire (le combat avec la panthère !! L’instant le plus ouf de la BD des années 80). J’ai été en colère bien au-delà des ombres. Je suis mort empoisonné avec les habitants de Brek Zarith. J’ai fait mes premiers pas en SF avec l’enfant des étoiles. J’ai rêvé moi aussi d’Alinoë, celui de Jolan, du mien aussi, quelle envie… et quelle peur ! Je me suis mis moi aussi au tir à l’arc, même que dans mes rêves les plus fous j’arrivais à faire comme eux, je suis tombé amoureux de Kriss (aussi). J’ai été fan absolue de l’Amérique du sud pendant le cycle Qa, j’ai volé dans les ballons, je me suis cassé les côtes, j’ai presque vécu avec les Xinjins, j’ai pleuré Tjall et rajeuni avec Kriss. Je me suis cassé la tête avec le maître des montagnes, je suis tombé amoureux de Vlana (aussi). J’ai vécu la naissance de Louve dans la souffrance auprès d’un Thorgal combattant. J’ai retrouvé la gardienne des clés… et là, la claque, Thorgal est parti, j’ai pleuré. L’impression qu’il me quittait aussi, c’est étrange comme impression. J’ai retrouvé Kriss et j’ai ressassé après la forteresse invisible, des nuits entières, incapable d’accepter, priant pour qu’il retrouve sa famille… Pour moi c’était fini !! Et là ?????? Ma vie a été marquée au fer rouge de la marque d’un des meilleurs albums de la série ! La classe !!! Suivi d’une suite plus grande encore, je retrouvai Un Jolan adulte puissant, capable de l’acte héroïque le plus fou !!! Puis je me suis fatigué……..

    ça je l’ai lu sur l’Althing et vraiment bravo ! j’adore !

40 sujets de 321 à 360 (sur un total de 838)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019