Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Louve – 7 – Nidhogg

Bienvenue

Louve – 7 – Nidhogg

Ce sujet a 84 réponses, 16 participants et a été mis à jour par Hirondl hirondl, il y a 3 mois.

40 messages de 41 à 80 (sur un total de 85)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    stridorn a écrit
    J’ai l’impression d’avoir vu un œil de ce type dans le seigneur des anneau ou encore pour l’affiche de notre dragon dinosaure cinématographique…

    Tjahzi en parle plus haut. Ressemblance avec l’affiche du Hobbit.

    Répondre | Lien | Citer
    Première planche

    Stridorn a écrit
    Bon, sans m’attendre a un grand scénario, ça fera du bien de retrouver la donzelle et le fameux mystère de Tjahzi (désolé de t’avoir traumatisé jusqu’en 2017)

    Oh Stridorn, j’avais zappé ton message ! Ça va tu sais, je me suis remis depuis l’année dernière.  :wink:  Et pour toi, ça chauffe du côté des biberons ?

     

    Le Lombard présente sur sa page FB la première planche du nouvel album de Louve. J’aime bien la première image, mais j’aurais préféré la voir en contre-plongée pour donner une impression plus forte à la rencontre de Louve avec Nidhogg. Tjahzi a quand même l’air minuscule là… La case en ombres est originale, j’apprécie.  oui

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Et j’ajoute qu’il ne s’agit pas de la première planche de l’album ! J’avais un peu disparu du forum ces temps-ci, mais me revoilà, et je vous prépare une nouvelle fiche pour cet album, ça devrait arriver dans les jours qui viennent avec suffisamment de planches pour pouvoir se monter une cabane.

    Répondre | Lien | Citer

    Ah oui, je me suis fait avoir avec cette page !   Habituellement, l’éditeur commence par dévoiler la première planche de l’album. Celle-ci contient des informations trop sensibles, ou c’est simplement parce qu’elle n’est pas en lien avec les pages suivantes ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Les deux, poil aux yeux.
    Effectivement la 1ère page est détachée des suivantes.

    Mais ça ne m’empêchera pas de vous la montrer prochainement (il faut quand même que je demande au Lombard, au cas où….

     

    Au passage, je vous rappelle que cet album sera le dernier album de Louve avant la réunion de famille annoncée dans le tome 36 de Thorgal !
    La fin de l’album peut donc se révéler très intéressante pour avoir une idée de ce qui nous attend.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Pour ceux qui viennent de recevoir la lettre d’infos du site, il est noté que cet album est le 6ème de Louve, mais il s’agit bien du 7ème !
    C’est un complot, un assassinat, les juges et les médias sont contre moi !

    Bon, désolé quand même pour la bourde. J’aurais dû faire relire mes textes par ma femme.

    Dans cette lettre, j’ai aussi mis deux images que je vous place ici.

    Répondre | Lien | Citer

    c’est un alfe qui fait peur à Aaricia comme ça ??

    vivement le prochain tome !!

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    J’aurais dû faire relire mes textes par ma femme.

    Tu aurais dû suivre l’exemple de Columbo, sa femme lui dit tout le temps ce qu’il doit faire.  :wink:

    Romaix a écrit
    c’est un alfe qui fait peur à Aaricia comme ça ??

    Moi j’avais d’abord pensé à Vigrid, mais si elle sort son couteau pour se défendre, ça ne doit pas être lui…

    Répondre | Lien | Citer

    C’est possible que ce soit Vigrid étant donné que Freya l’épouse d’Odin (pas sur que ça s’écrit comme ça) l’a banni et modifié son apparence . Sinon quand est ce que vous nous publiez les planches avec dialogues ? J’ai hâte j’adore Louve.

    Répondre | Lien | Citer

    Hello,

    Le dessin de la pseudo 1ere planche n’est pas finalisé n’est-ce pas ?

    Répondre | Lien | Citer

    Après le retour du cinéma muet (The Artist) c’est l’avènement de la BD muette!!  :D  Ca peut avoir son charme!  :x

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Tout dépend de l’urgence :

    Arthur a écrit
    Sinon quand est ce que vous nous publiez les planches avec dialogues ?

    Ça ne va pas tarder !

    Stridorn a écrit
    Le dessin de la pseudo 1ere planche n’est pas finalisé n’est-ce pas ?

    A 3 semaines de la parution, ce serait un peu problématique… Le dessin est fini depuis un moment.

    Sylveyrier a écrit
    c’est l’avènement de la BD muette!!

    Prochaine étape : la BD sans images. J’aime bien le concept.
    J’ai déjà des idées, j’en parlerai à un vieux copain de collège, Jean-Baptiste P. (qu’on surnomme Momo).

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit

    Le Lombard présente sur sa page FB la première planche du nouvel album de Louve. J’aime bien la première image, mais j’aurais préféré la voir en contre-plongée pour donner une impression plus forte à la rencontre de Louve avec Nidhogg. Tjahzi a quand même l’air minuscule là… La case en ombres est originale, j’apprécie.  oui

    Cette planche montre bien le changement de ton de la série Louve, vous ne trouvez pas ? Je ne rappelle pas de Niddhog avec un regard pareil (il avait toujours les « sourcils » froncés) et encore moins en train de rigoler.

    Répondre | Lien | Citer

    Dans « La gardienne des clés », Nidhogg paraissait déjà moins menaçant qu’à ses débuts. On le voit rire ici, sans froncer les sourcils. Tiens, c’est fait de quoi un sourcil de serpent ?  :lol:

    Répondre | Lien | Citer

    on pourra voir bientot la 1re planche?

    Répondre | Lien | Citer

    Nous aurons le plaisir de présenter en avant première, les 25 et 26 mars prochain, le nouveau « Louve » avec Mr Surzhenko en dédicace lors du salon BD de Fort-mardyck (Nord) :lol:

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Fiche et planches

    Ça y est, j’ai enfin mis les planches en ligne !

    Et pour faire bonne figure et vous en proposer un peu plus que les sites marchands, voici les 7 premières planches de « Nidhogg », en avant-première mondiale (je crois  ).

    J’ai aussi pris un peu d’avance en rédigeant une petite intro narrative, que je modifierai peut-être, c’est un premier jet.

    Parmi les planches, il y a la fameuse première planche qui vous a été cachée jusqu’ici. Vous allez enfin savoir qui est cet être étrange qui effraie tant Aaricia.
    Tout ça est à voir ICI.

    Répondre | Lien | Citer
    Trop de magie tue la magie

    Thorgal-BD a écrit
    Et il montrera aux hommes et aux dieux ce qu’est la véritable définition du mal.

    Hé Stéph, pas mal cette intro narrative, surtout surmontée du gros plan de Nidhogg, ça en jette !  :o

    Par contre, la transformation de Lundgen en loup-garou, là c’est le trop-plein ! Avec toute cette magie, on est dans Lanfeust de Troy, ça n’a plus rien à voir avec Thorgal !

    On avait déjà Vigrid transformé en alfe noir, en araignée et même en nain, Yasmina changée en guenon, Louve qui se dédouble et qui débarque dans l’Entre-deux-mondes pour retrouver le serpent Nidhogg ainsi que Volsung de Nichor transformé en crapaud.

    Et il y surtout un incroyable mélange entre les différents mondes dont tous les personnages débarquent sur terre : Tjahzi et les autres nains à dos de hérissons, les alfes noirs à dos de rats-taupes, l’ancienne et la nouvelle gardienne des clés avec leurs clés, la déesse Frigg et ses chats volants. Ça fait vraiment désordre sur Mitgard ! En plus, on annonce le retour du mage Azzalepstön et l’arrivée des alfes de lumière. Tout ça dans la même histoire, ça n’a plus aucun sens…  :roll:

    Répondre | Lien | Citer

    D’accord avec Tjazhi, ça part dans tous les sens.

    Le soucis dans tout ça c’est  ça détonne complètement avec la série-mère. Les petits problèmes avec Aniel et les mages rouges semblent bien bêtes à côtés des missions multidimensionelles de Louve.

    Après, ça fait raccord avec Jolan qui se baladait pépère dans Asgard.

    Mon seul espoir (bien mince) c’est que Louve finisse par se réveiller, à l’instart de Thorgal dans l’Enfant des Étoiles ou de Aaricia dans l’album éponime. Mais étant donné que la première aventure de la Jeunesse ne l’avait pas fait ainsi… ben j’ai peur que cela reste comme c’est.

    Répondre | Lien | Citer
    Yasmina

    Vu sur Thorgalverse, une case en polonais extraite de la planche 15.
    SPOILER

    Répondre | Lien | Citer

    Il y a aussi la planche complète :wink: .

    ATTENTION, C’EST POTENTIELLEMENT TRÈS SPOILER : Planche 15

    Source : Thorgalverse.

    Commentaire sur cette planche :

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Mmh… On est au milieu de l’album, c’est quand même bizarre de diffuser ce genre de planches.

    Pour cacher un élément, en attendant mieux, vous pouvez ajouter [ cacher ] et [ /cacher ] autour de ce que vous voulez cacher (sans les espaces dans les crochets).

    L’album sort dans deux jours, dites donc ! Je l’ai lu il y a quelques temps, j’ai hâte de savoir ce que vous en penserez.

    Répondre | Lien | Citer

    Eh oui, le 7 avril, c’est la sortie du dernier tome de Louve, et aussi du premier tome de Thorgal en N&B ! 

    En découvrant les premières planches et l’annonce de l’éditeur, j’ai dit plus haut ce que je ressentais à propos du scénario. Mais j’attends de lire l’album pour en parler plus en détail…

    Dans les planches de Roman Surzhenko, j’apprécie particulièrement les ambiances colorées, et le travail de recherche dans les décors et les personnages. Les filles sont parfois trop mignonnes, et on croirait qu’elles ont toutes 20 ans, y compris Aaricia.

     

    A l’achat de « Nidhogg », BDfugue offre un ex-libris tiré de la deuxième planche de l’album.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Très beau dessin, très équilibré, avec une symétrie jouant sur la dissymétrie. Bel équilibre, avec un encrage parfait et une mise en couleurs que j’aime beaucoup. Surzhenko est trop fort.

    Avez-vous remarqué que Nidhogg ramone les trous de nez d’un animal préhistorique ?

    Pour ce qui est de l’encrage et des dessins, je vous invite par avance à vous attarder sur les pages 10 et 11 (planches 8-9), tout bonnement incroyables. Ou par exemple le dessin central de la page 32 (encrage et couleurs), point central d’une page qui marque, à mon avis, le tournant de l’album.

    Visuellement, vous verrez, ce tome 7 est énorme.

    Bon, ben pour ne pas être le seul à ne pas vous montrer d’image, en voici une. La toile de Grzegorz Rosinski, toute nue. Elle fera son effet dans les futures expos.

    Répondre | Lien | Citer

    Magnifique !

    Cependant, sur les nouvelles planches révélées… je n’aime pas. On commence avec, digne d’un film américain, l’arrivée de Lundgen. Bien évidemment, pour le rendre plus « méchant », il faut qu’il se soit transformé en une féroce bête sauvage… Et après, encore un ennemi (le 4e en comptant Lundgen) : Niddhogg. Mais que faut-il être bête pour demander de l’aide au grand vilain serpent (si Louve connait le « berceau » à Thorgal, elle devrait connaître l’histoire de Niddhogg)… Et puis, cette partie de cache-cache si inutile et si mal dessinée – je trouve -, à quoi sert-elle ? A occuper une planche vide ?

    En bonus, avec mon meilleur pote Google Traduction, la traduction (approximative) de la planche de Thorgalverse (hyper spoil) : http://www.zupimages.net/up/17/14/rct9.jpg

     

    Répondre | Lien | Citer
    Le tome 7 est arrivé !

    Je viens de le finir ! :D En lisant les premières pages pré-publiées, j’étais déçu que l’histoire avance à nouveau lentement. Par exemple, les 5 premières planches avec Nidhogg et Louve auraient pu être réduites à 2 ou 3. Puis je voyais de nouveau apparaître un récit sur l’histoire des alfes. Je me disais qu’on était repartis pour un tour.

    Mais non, la suite est animée. On passe très souvent d’une scène et d’un groupe à l’autre, avant que la majorité des personnages se rejoignent pour la scène finale. Le dessin de Roman Surzhenko est agréable, ses reprises des personnages créés par Rosinski sont impressionnantes. Ah oui, j’aime beaucoup le clin d’œil de la dernière case.

    Et savez-vous ce que j’apprécie le plus dans cette scène finale ? L’attitude d’Aaricia ! Enfin, elle reprend sa vie en main (et aussi sa fille par l’oreille :lol: ) et elle se débarrasse de ses prétendants. Ou plutôt, ils le font d’eux-mêmes. C’est parfait, tout est prêt pour le retour de Thorgal !

    Reste que l’histoire multiplie les transformations des personnages à grands renforts de magie, et que les moments dramatiques sont fort adoucis, ce qui me fait vraiment dire que Louve s’adresse d’abord à un public jeune. Là c’est très marqué par rapport au dernier tome de Thorgal.

    On sent clairement que Yann veut garder la main sur la suite des aventures de Louve. La plupart des personnages sont préservés, même s’ils semblent mis de côté. On découvre aussi un nouveau bracelet offert à Louve qui, à n’en pas douter, ressortira au moment opportun. Tiens par contre, les seuls qu’on ne voit pas revenir dans cet épisode final, c’est Skald et sa mère… ils nous préparent peut-être une surprise ?  :wink:

    Répondre | Lien | Citer

    Les seuls qu’on ne voit pas revenir dans cet épisode final, c’est Skald et sa mère… ils nous préparent peut-être une surprise ?

    Pour le tome 36 ? Je l’espère.

    En tout cas, ton avis donne bien envie de lire ce nouveau tome. Dommage que, chez moi, ni le libraire, ni la maison de la presse, ni les différentes grandes-surfaces ne l’ont…  :twisted:

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Tjahzi a écrit
    Et savez-vous ce que j’apprécie le plus dans cette scène finale ?

    Ah, cette scène finale, elle m’a fait du bien.

    Je le reconnais, je lis la série Louve de façon très détachée, je suis trop fan de la série originelle pour me sentir à l’aise dans l’univers particulier qui est proposé ici. Je ne pense pas être dans le public ciblé, en fait. C’est pas grave, c’est comme ça.

    Et justement, alors que j’avais parcouru l’album sans trop m’inquiéter, en prenant le temps de savourer les magnifiques dessins (franchement, prenez le temps de le faire, c’est quand même quelque chose), voilà donc qu’arrive cette fameuse scène finale.

    Elle est, à mon goût, presque parfaite. Les 4 dernières planches… J’aurais même pu dire les 6 dernières, si Frigg n’avait pas été présente physiquement dans une scène assez mystérieuse au départ, assez mélancolique. J’ai apprécié ce rappel d’une scène mythique (le bateau volant), traité avec mélancolie et délicatesse. Moi qui regrette tant les multi-références, hé bien ce genre de référence, traité ainsi (même si j’aurais préféré sans la déesse), ça me convient.

    Quant aux 4 dernières pages, elles concluent parfaitement ce cycle, pour moi, avec une utilisation judicieuse et respectueuse de tous les personnages. Cette conclusion est, tout simplement, thorgalienne.

    La dernière case est évidemment parfaite, avec un humour efficace, bien placé et bienvenu.

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai également lu le tome 7 de Louve et il s’agit d’un bon album … d’un nouveau spin-off des Mondes de Troy.

    Parce que pour un Thorgal, on en est loin, en tout cas c’est mon avis. Alors que les filles à poil à longs cheveux, les monstres (les rats-taupes sont toujours aussi hideux), les bastons, etc. on est plus proche du monde de Troy.

    Sinon 2-3 remarques à la lecture de cet album :

    – Lolth est la jumelle noire/déchue de Kriss? Parce que franchement, autant physiquement que au niveau du caractère, elles se ressemblent beaucoup!

    – J’ai trouvé surprenant que Aaricia accepte d’achever Lundgen. On aurait pu penser qu’elle ne se résignerait pas, qu’en tant que fille de roi-viking et au nom des sentiments qu’elle a pu avoir pour lui, elle se battrait et chercherait un moyen de lui rendre son apparence (en tout cas, Thorgal l’aurait fait!) mais non, elle l’euthanasie.

    Etrange. Surtout le raisonnement de Lundgen : je t’aime donc je te demande de m’achever car mon apparence est indigne de toi.

    En tout cas, ça facilitera les retrouvailles de Thorgal et Aaricia!

    – Je passe sur le fantasme de Yasmina et la gardienne (Je sens que j’aurai du mal à résister à un souhait exprimé par un si troublant minois)

    – J’ai trouvé bizarre le stratagème de Yasmina pour aller chez les alfes : C’est interdit aux alfes? Eh ben gardienne, transforme-moi en alfe noir (puis retransforme-moi en femme puisqu’elle a l’apparence d’une femme quand elle est devant la reine??) Une femme transformée en alfe n’est pas un alfe pour autant, et la gardienne n’aurait pas dû la laisser passer?

    – Au fait, l’Entre-deux-mondes me fait penser au vin « l’Entre-deux-mers » que je recommande, d’ailleurs!

    – Ce bon vieux Tjall, pardon Vigrid, m’a fait parler tout seul :

    page 23, quand il demande qu’on le pardonne « houla, avec ses cheveux longs et blonds et sa tête en lame de couteau, il ressemble beaucoup à Tjall, on dirait qu’il va suivre le même destin! »

    page 32 le sacrifice que Frigg attend de lui « Gagné! »

    page 40 « tiens non? c’est Nidhogg qui s’est sacrifié?? »

    page 45 « ah ben si, c’était bien Tjall-Vigrid! »

    page 48 « ah ben non, les racines ont repoussé, c’est bon il n’a finalement plus besoin de se sacrifier! »

    « Ah ben si, car sa punition n’est pas levée pour autant!:)

    – Sinon Azzalepston fait penser à un mage rouge, en manipulant à distance le torque d’or (un artefact de plus qui apparaît).

    – Sinon, j’ai trouvé touchant mais étonnant le fait que Frigg fasse lever Aaricia en pleine nuit pour l’emmener dans un bâteau pour voir Vigrid-le-condamné. Comme s’il avait pris la place de Thorgal dans la pensée de Frigg.

    Au début, en voyant le bateau partir, j’étais emballé en croyant qu’il emmènerait Aaricia vers Thorgal et signer les prémices de leurs retrouvailles. Mais non.

    – Enfin, j’ai également beaucoup aimé la dernière case avec nos 2 compères qui se chamaillent, Compère Grenouille et Compère Serpent. On se croirait dans la caverne dans Sylvain et Sylvette!:)

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 an et 4 mois par pennybridge.
    Répondre | Lien | Citer

    Je l’ai lu ! Pour une fois pas avec 7 années de retard.

    Du coup j’en profite pour pondre mon avis. Il y a du bon et du pas bon dans cet album. J’espère ne froisser personne, mais la section du moins bon risque d’être un peu plus longue.

    Pour les poins faibles :

    1. Tout ça n’est pas très sérieux…

    Un problème majeur de ce dernier cycle, c’est le ton employé. Que la série soit orienté vers un public plus jeune, soit, mais alors, autant rester sur la longueur d’onde de l’enfant des étoiles ou même de la Jeunesse de Thorgal, du même auteur !! La Gardienne brune portée sur les hommes qui se fait remplacer par une gardienne rousse portée sur les jeunes filles… ben c’est un gag. Volsung qui saute à droite à gauche, c’est comique et ça enlève de la tension à la scène. Et puis on a la reine des alfes qui parle de « philosophie elfique » entre guillemets, comme si elle-même ne se prenait pas du tout au sérieux…

    Comme le dit Tjazhi :

    Tjahzi a écrit
    les moments dramatiques sont fort adoucis, ce qui me fait vraiment dire que Louve s’adresse d’abord à un public jeune. Là c’est très marqué par rapport au dernier tome de Thorgal.

    Ben ouais, si on compare ce que vit Louve avec le drame épouvantable et baigné de sang que vit son père à Bagdad… bref.

    2. Trop de magie nuit à la magie

    Définitivement, exit la subtilité de Van Hamme, où les personnage oubliaient leurs rencontres avec les dieux.

    Tjahzi a écrit

    Reste que l’histoire multiplie les transformations des personnages à grands renforts de magie

    Du coup, ça en devient un peu fade pour moi.

    3. Il y a pleins de scènes, de personnages et de retournements de situation inutiles

    En y réfléchissant, ça a servit à quoi que Louve aille voir Nidhogg ? Ben, à rien. La scène n’apporte que de la baston, mais à part ça, rien. Ça ne fait pas avancer l’histoire, ça ne fait pas évoluer les personnages.

    Il est un peu de même pour Azzalepston. Franchement, il n’était pas nécessaire de le faire revenir pour si peu.

    Et que dire des alfes de lumière qui ne sont là que pour sauver Louve de Nidhogg. Tiens d’ailleurs, sans Nidhogg, plus besoin du tout des alfes de lumière !! Du coup, Vigrid fait tout une histoire des alfes de lumière… pour rien au final.

    Et des scènes comme ça, il y a plein dans la série Louve.

    Tiens, ça me rappelle un commentaire de Stridorn à propos de l’album précédent.

    Stridorn a écrit
    Album de l’intox, de la feinte et du rebondissement ! Car il s’en passe des choses dans cet album ! De nouvelles en nouvelles intrigues qui nous font prendre bien souvent de fausses directions. [...] Yann prend plaisir à nous mener en bateau…

    Quelques exemples…

    1 Louve s’engueule sec avec sa mère, elle est partie pour deux albums… eh bien non ! Contente d’avoir trouvé une bonne excuse pour guerroyer dans le coin et revoir maman le soir pour ne pas qu’elle s’inquiète trop. (C’est la Louve mignonne)

    2 Elle part pour Bag-dah … Eh bien non ! Elle part pour le Swartalfheim !

    3 Elle sort le berceau avec Tjahzi … eh bien non ! Elle marche avec les alfes noirs.

    4 Vigrid est le petit dieu aimé de tous… eh bien non ! Il est fourbe, vengeur, au point de détruire autant le monde des humains que ceux des dieux !

    5 On a la joie de revoir la gardienne des clés… eh bien non ! C’est poil de carotte version demoiselle ! là, on se dit que ce n’est pas possible… Yann n’a pas osé toucher à notre icône nue ! Et pour nous dupé encore plus, nos héros non plus ne l’apprécie pas, avec une petite pointe d’humour a la Yann que seuls les plus vieux peuvent comprendre. Parce que mes fils « Poil de carotte » ils n’ont pas compris. Mais bon, poil de carotte dans Thorgal : il fallait oser ! Je ne suis pas fan (de radis) mais bon c’est fait et comme Roman enfonce le clou avec des rubans verts… Allons-y gaiment !!

    6 Après la chouette on se dit que le guenon c’est sympas comme animale de compagnie pour Louve.. Eh bien non ! C’est une … qui fait raccord avec Bag dadh.

    7 Elle part pour Swartalfheim … Eh bien non, elle part pour …. !

    8 Le berceau va être détruit… Eh bien non il deviendra objet de … ! Et je pourrais continuer comme ça longtemps… Mais je reviendrais faire mon petit blabla plus tard… quand j’aurais un plus de temps…

    L’avis de Stridorn est intéressant, mais il n’empêche que tous ces retournement de situations totalement inutiles finissent par donner l’impression que tout ça, c’est du vent et ça finit par nuire à l’histoire. Ça rallonge la sauce et ça rend le tout moins savoureux. C’est dommage, car je pense que le scénario avait du potentiel pour faire un album unique très intéressant, pas 2 albums à rallonge.

    C’est comme Lundgen. Finalement ce jeune homme n’a pas servi à grand-chose dans la série en soit ! Et encore moins dans ce dernier tome, où son apparition sert juste à… le faire disparaître définitivement pour ne pas gêner la famille au retour de Thorgal !!!

    On n’a même pas eu l’impression qu’il ait eu une influence réelle sur le personnage de la princesse viking. Et pourtant elle est sensée avoir eu une relation avec lui. Et elle est sensée l’avoir tué !!! Nom d’un @#€%, on dirait qu’elle s’en fiche… mais autant les aventures de Louve regorgent de scène superflues, autant les évolutions de personnages en manquent cruellement.

    En parlant de Lundgen, à quoi servait ce retournement de situation hyper particulier et téléphoné de le faire se métamorphoser en loup-garou ? Tant qu’à faire, autant le faire mourir d’une maladie… mais là, je vois pas l’intérêt du monstre… ou alors… mmmmh, mais on verra ça plus tard.

    4. Aaricia, encore et toujours

    OK. le personnage s’est amélioré par rapport au passé (pas trop tôt !!), mais il n’est guère conséquent. Tantôt Aaricia se dresse fièrement comme une viking (fasse à l’ours, fasse à Lundgen), tantôt elle se ramollit totalement (tentatives de suicide, ou assassinat de Lundgen comme le dit Pennybridge ).

    Pennybridge a écrit
    J’ai trouvé surprenant que Aaricia accepte d’achever Lundgen. On aurait pu penser qu’elle ne se résignerait pas, qu’en tant que fille de roi-viking et au nom des sentiments qu’elle a pu avoir pour lui, elle se battrait et chercherait un moyen de lui rendre son apparence (en tout cas, Thorgal l’aurait fait!) mais non, elle l’euthanasie.

    C’est d’autant plus surprenant si on se souvient d’Aaricia qui assomme Jolan d’un coup de point dans le Mal Bleu pour éviter son suicide…

    Je vais toutefois émettre une réserve… j’ai certains doutes quand au fait qu’Aaricia ait vraiment tué Lundgen. D’abord, parce que on ne voit pas l’acte ni le cadavre. Ensuite, parce qu’Aaricia ne fait mention de ce meurtre à aucun moment. Et finalement, parce que, comme j’ai dit, ce retournement de situation semble trop particulier pour ne rien en faire. Lundgen-garou va peut-être revenir…

    Il n’empêche que chaque tome doit faire un tout conséquent et s’il s’avère que Lundgen n’est pas mort, la conclusion actuelle et pour ce tome n’en reste pas moins que :

    – Aaricia semble avoir tué Lundgen de façon totalement inconséquente avec son caractère

    – Elle s’en fout

    – Lundgen n’a servi à rien

    Tjahzi a écrit
    Et savez-vous ce que j’apprécie le plus dans cette scène finale ? L’attitude d’Aaricia ! Enfin, elle reprend sa vie en main (et aussi sa fille par l’oreille ) et elle se débarrasse de ses prétendants. Ou plutôt, ils le font d’eux-mêmes. C’est parfait, tout est prêt pour le retour de Thorgal !

    Ouais, tout est près et au final, rien n’a servi à rien. J’ai pas aimé comment tout est expédié à la va-vite.

    5. Je trouve Aaricia très moche

    Mis à part dans certaines scènes… Aaricia me semble très mal dessinée .

    Exemple:

     

    Pour les points forts :

    1. De bonnes idées

    Je trouve toute l’évolution de Vigrid une assez bonne idée. Cette façon de raccorder l’amour de Vigrid pour Aaricia, son souhait de commettre un acte héroïque et le bannissement de Nidhogg, s’était bien trouvé. Je pense d’ailleurs que le scénario aurait du se centrer plus sur cet aspect-là de l’histoire, et laisser de côté Nidhogg, Azzalepston, les alfes de lumières et tout ce beau monde inutile.

    2. Certaines scènes sont cools

    La dernière case est très bien, et ÇA, c’est ce que j’appelle de l’humour thorgalien.

    Sinon, comme vous dites, la scène finale est touchante, mais comme le dit si bien TBD :

    Thorgal-BD a écrit
    si Frigg n’avait pas été présente physiquement dans une scène assez mystérieuse au départ, assez mélancolique.

    3. Le dessin est très bon

    OK, j’aime pas Aaricia, mais le reste est super. Louve est superbe et dans le tome précédent, j’ai trouvé la gardienne brune très belle également.

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai donné mon avis dans l’althing. Comme vous, je trouve qu’on en fait trop dans cet album. Trop de choses s’y mélangent, et en même temps ça manque de profondeur. Ma fille aime, moi un peu moins, même s’il y a de bonnes choses en lien avec les albums de thorgal. Et comme vous, j’attends impatiemment les retrouvailles de la famille !

    Répondre | Lien | Citer
    Analyse dans Just Focus

    Voici une analyse du dernier tome de Louve parue dans Just Focus :

    Dans la continuité de l’album précédent (La Reine des Alfes noirs), le récit est avant tout basé sur l’action et les péripéties. On ne peut nier que le rythme est soutenu et qu’il y a peu de temps morts. En cela, la lecture est aisée.

    D’autant plus que le dessin de Roman Surzhenko est toujours d’aussi grande qualité. S’il y a bien un point 100% positif à retenir des Mondes de Thorgal, c’est bien la découverte de ce talentueux dessinateur. En revanche, du côté du scénario, on éprouve, comme toujours avec Yann, une manière persistante de toujours vouloir en faire trop.

    En quoi cela améliore le récit de nous faire un flash-back consacré à l’histoire des alfes de lumière alors qu’ils n’interviennent que peu dans l’aventure ? Quel intérêt ont les passages avec Lundgen ? On en était débarrassé, pourquoi le faire revenir ? L’espace consacré à ces personnages aurait sans doute été mieux mis à profit pour développer et approfondir d’autres aspects d’éléments déjà connus.

    Et comme d’habitude, le scénariste ne peut se retenir de faire des blagues qui n’ont pas leur place ici (L’anagramme de Edwige – la chouette de Harry Potter – pour nommer la chouette de Azzalepstön. C’est typiquement le genre de chose qui vous sort immédiatement du contexte ; il nous avait déjà fait le coup avec Lännfeustson dès le premier tome de Louve).

    Au final, Nidhogg est donc un album qui se lit très facilement grâce à son rythme soutenu, mais pas forcément avec enthousiasme, tant on sent l’envie d’en finir absolument avec chaque aspect de l’histoire dans le temps imparti. La conclusion empreinte d’une certaine poésie est bienvenue, et maintenant tout le monde attend la fin de Kriss de Valnor et le trente-sixième album de Thorgal pour pouvoir enfin passer à autre chose dans le trente-septième et retrouver tous ces personnages dans des histoire plus modestes, mais plus justes et mieux écrites.

    Répondre | Lien | Citer

    De manière générale, comme l’explique très bien Steph, je n’accroche pas forcément à cette série parallèle. Ce n’est pas déplaisant à lire, ça vaut largement un Thorgal écrit par Sente qui s’embourbe. Mon côté old school Thorgal fait que je ne trouve pas mon compte (affreux, 34ans et déjà vieux c..! :)).

    Mais la dernière page de l’album est digne des meilleures moments de la série Thorgal. Quelle tristesse, quelle mélancolie! ça me rappelle la scène finale d’Au-delà des ombres, ou celle de La cité du dieu perdu avec la mort de Tjall. Certains pourront trouver cette comparaison excessive mais je me focalise sur la dernière page, amenée comme il faut par les 3-4 pages avant. C’est un ressenti très personnel.

    Répondre | Lien | Citer

    Salut Jéjé ! Y’a pas d’âge pour être un vieux c… !  :D

    Je te rejoins complètement sur cette dernière planche, c’est pour moi aussi la plus réussie de l’album, et peut-être même de la série Louve  :!:

    Répondre | Lien | Citer

    Lu ce weekend et j’ai plutôt bien aimé même si il y a comme toujours des passages inutile, l’auteur veut en faire trop, comme dit précédemment l’apparition des alfes de lumières n’était absolument pas nécessaire, l’histoire de base est bonne mais trop de personnages et passages en longueur, avec Van Hamme c’était subtilement raconté comme il faut sans en faire des tonnes, bien dosé.

    A l’avenir, je pense que la série Louve va continuer, quelques indices comme le bracelet offert à Louve à la fin qui aura certainement une utilité et la princesse qui est toujours sous l’apparence d’un singe. Je vois bien un ou deux tomes sur une expédition pour trouver le bélizar pour rendre l’apparence définitive a la princesse.

    Par la suite, j’aimerais qu’on laisse de côté le personnage de Louve pour la faire revenir plus tard dans un album à l’age adulte (18 ans) dans une aventure en dehors du monde des dieux et en dehors du village, en mode aventurière.

    J’aimerais que les mondes de Thorgal continue mais sans arbre svp, des one shot sur des personnages a la XIII Mystery peut être pas mal. J’adorerais par exemple un album sur Slive quand elle est arrivée sur terre, Varth après le naufrage, Pied d’arbre jeune, Solveig etc…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Hé les gens, profitez-en pour poster vos avis dans l’Althing, ça participe aussi à la vie de la communauté !

    http://www.thorgal.com/althing-les-avis/?alb=207

    A noter que l’album est 6ème des ventes de BD en France (40ème tous livres confondus), pour la semaine dernière. Si on ne parle que de franco-belge, il est 3ème, derrière « Gérard, cinq années dans les pattes de Depardieu » et le 1er tome de la nouvelle série girly des Schtroumpfs, « Les Schtroumpfs et le village des filles ».

    Ajout du 28 avril :

    En 2ème semaine, Louve est 7ème du classement des ventes de BD, 49ème du classement des ventes de livres en France.

    Répondre | Lien | Citer
    Althing

    Thorgal-BD a écrit
    Hé les gens, profitez-en pour poster vos avis dans l’Althing, ça participe aussi à la vie de la communauté !

    C’est fait !  oui  Allez les gars, c’est à vous ! Je suis pour le moment le seul membre du forum à avoir donné mon avis dans l’Althing. Voilà ce que j’y ai écrit :

    Cet album conclut un long cycle de 7 tomes, tout en ne le refermant pas complètement, car Yann ne fait pas vraiment disparaître ses personnages secondaires. Et des personnages, il y en a dans « Nidhogg » ! Le scénariste fait revenir tout le petit monde qu’il a créé, il reprend aussi d’anciens personnages de Van Hamme, et il ajoute encore des alfes de lumière dans l’histoire. Mais tout ça pour quoi ? On en ressort avec une impression de superflu, d’excès qui nuisent à l’intensité du récit. Tous ces mondes qui s’interpénètrent, ces personnages qui n’auraient jamais dû se rencontrer, ces tours de magie à n’en plus finir nous éloignent complètement de Thorgal. L’aspect positif, c’est qu’Aaricia reprend enfin les choses en main, et la dernière planche restera pour moi une des plus réussies de cette série parallèle.

    Répondre | Lien | Citer

    Ben mon avis c’est celui que j’ai déjà posté. J’irai poster une version un peu écourtée un de ces quatre.

    Sinon je suis d’accord avec ton avis Tjahzi. Manifestement on pense un peu tous pareil. J’ai aussi l’impression qu’on est tous un peu blasé de Louve. Il y a beaucoup moins d’avis que pour les tomes précédents.

    Je trouve ça dommage parce que Yann a fait ses preuves sur la Jeunesse. J’ai du mal à comprendre où il veut en venir avec Louve.

    Répondre | Lien | Citer

    Bonjour, je me permets de venir donner mon avis pour la sortie du dernier tome de la série parallèle consacrée à Louve. Je trouve que Yann s’est progressivement repris et termine honorablement son arc. On ne peut pas dire que le résultat soit extraordinaire mais il y a une volonté évidente de coller à l’imaginaire de la série-mère.

    Autant les scénarios de Sente ont évolué vers un style à la « game of thrones », autant Yann a opté pour le merveilleux de la mythologie nordique, allant rechercher des personnages comme Vigrid le petit dieu, la gardienne des clés ou le nain Tjahzi. Ce n’est sans doute pas un hasard si Yann a puisé ces personnages dans les récits sur l’enfance de Thorgal et Aaricia. Si les premiers tomes étaient vraiment très faibles, Yann a progressivement affiné son approche pour arriver à une conclusion plutôt bien amenée et satisfaisante.

    Je continue à trouver cette série parallèle assez inutile (tout le concept des mondes de Thorgal reste assez discutable selon moi… il n’y a guère que les 2 premiers Kriss de Valnor qui soient vraiment intéressants) mais elle se sera au moins achevée nettement mieux qu’elle n’a commencé.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    J’aime bien la série Louve. Bien sûr, elle n’est pas exempte de défauts, mais ça passe encore, en tout cas sur moi. Je crois que le principal problème de Yann, c’est de vouloir en mettre trop d’un coup et sans toujours réfléchir aux incohérences, qu’elles soient par rapport à l’univers de Thorgal ou sur la logique propre de ce qu’il raconte. Sur sept tomes, il a introduit une multitude de nouveautés (en objets, tout autant qu’en personnages nouveaux ou revenus), certainement trop, mais je pense que Yann a plutôt vu sa série comme une série à part (ce qui devait être le cas au départ) où il pouvait faire un peu ce qui lui plaisait en restant un minimum proche de l’univers créé par Van Hamme. Sauf que d’une série indépendante, Louve s’est très vite recollée à la série mère (et de toute façon, c’était obligé puisque les temporalités sont sur le même plan).

    Bref, pour ce tome-ci, le rythme est soutenu (ça Yann sait très bien faire), on ne peut pas s’ennuyer, alors que pourtant, si on approfondit la question, il y a effectivement des longueurs et des propos inutiles. Comme le soulignent les copains, pourquoi faire revenir Lundgen, et sous cette forme, puisque ça n’a aucun impact sur l’histoire ? C’est quelque chose qui aurait pu être fait plus tard pour de nouvelles aventures. Pourquoi l’entrevue entre Niddhog et Louve dure-t-elle aussi longtemps puisque c’est de toute façon pour ne mener à rien ? Deux planches auraient suffi à mon avis. Pourquoi Frigg pour mener Aaricia vers Vigrid ? La scène est un peu longue et pas très logique, Aaricia n’a pas l’air de savoir ce qu’elle fait, genre hypnotisée, mais avec Vigrid, elle a toute sa tête. Pourquoi faire revenir Azzaleptön aussi ? Il ne sert pas à grand chose, à part rappeler qu’il en a après Louve. Pourquoi utiliser le personnage de la Louve sombre ? Ce passage est totalement survolé et ne sert pas non plus à faire avancer l’histoire.

    Et puis, je ne l’avais pas vraiment remarqué, mais c’est vrai que les transformations et les utilisations animalières sont excessives. Que Vigrid se transforme, soit, on le savait déjà depuis Van Hamme, mais depuis on a eu Raïssa, Yasmina, Louve avec sa part sombre. Il y a les chats ailés, les rat-taupes, le serpent, le singe, l’araignée, la chouette, le crapaud mi-humain (et j’en oublie certainement). Yann aime beaucoup les bestioles;

    Je n’aime pas non plus la nouvelle gardienne des clés, elle fait un peu vulgaire là ou l’ancienne avait une classe, un charisme, et une certaine noblesse. Quant à Aaricia, elle paraît toujours un peu trop dépassée par tout ce qui se passe, même si son rôle s’est amélioré (et heureusement). Mais au final, tout ce qui lui est arrivé à elle semble inutile dans le cycle des sept tomes.

    Néanmoins, malgré tous ces bémols, j’ai apprécié ma lecture.

    Autrement, il reste un peu trop de questions en suspens. Déjà Skald et sa mère, j’aurais bien aimé en savoir plus, vont-ils revenir ? Azzaleptön reste avec sa haine et son désir de vengeance, même chose, difficile d’imaginer que ce soit fini pour lui. Lundgen, là aussi, on peine à croire qu’il soit hors-course. Et puis le fameux bracelet relevé par certains, quel sera son rôle ? Et j’oublie certainement des questions. En clair, il y a des tas de pistes pour de futures aventures, peut-être trop. Je pense qu’un album thorgalien n’a pas besoin de placer des indices en amont.

40 messages de 41 à 80 (sur un total de 85)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2018