Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Jeunesse de Thorgal – 5 – Slive

Bienvenue

Jeunesse de Thorgal – 5 – Slive

Ce sujet a 141 réponses, 14 participants et a été mis à jour par pennybridge pennybridge, il y a 1 semaine et 1 jour.

22 messages de 121 à 142 (sur un total de 142)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    Voilà pour moi une des plus belles images de l’album.  :)

    Je me demande si ce bracelet aura encore une fonction dans le prochain tome de la Jeunesse.

    Répondre | Lien | Citer

    Le dessin de Surzhenko est agréable à regarder. Moins dynamique que celui de De Vita ou Vignaux, mais ça colle bien aux récits de Yann, dans le style « Contes de fée ».

    Répondre | Lien | Citer
    Avis sur Coin BD

    Voici un extrait de l’avis de Coin BD sur l’album « Slive » . La chronique complète est visible ICI.

    Dans cet album, le scénariste Yann évite de prendre des risques inconsidérés et nous invite donc à suivre une petite aventure où il sera question surtout de suivre des destins croisés.

    Thorgal d’une part, qui est parti à la recherche de Hierulf, l’ancien étant le seul à pouvoir témoigner auprès du conseil de la folie de Gandalf et remettre ainsi en cause son pouvoir. Aaricia, qui s’est mise en tête de sauver Isoline et Enyd des assauts de Björn et qui, se faisant, va se retrouver dans une situation très inconfortable. Et Gandalf Le Fou, enfin, qui rend visite à Slive qu’il a emprisonnée dix ans plus tôt et qui ne sera libérée que si elle accepte de l’épouser. Slive quant à elle va manipuler une jeune fille afin qu’elle lui ramène de quoi pouvoir s’échapper de sa prison de pierre. Chacun des ces petits destins, chacune de ces petites histoires, n’est pas forcément inintéressante en tant que telle, mais l’ensemble a du mal à prendre.

    Le dessin de Surzhenko reste quant à lui admirable : on se retrouve vraiment dans l’ambiance Thorgal et la maîtrise graphique et largement louable. La charte graphique est plus que respectée.

    Le chroniqueur, qui a pourtant déjà commenté l’album « Skald » par le passé, n’a apparemment pas fait le lien avec la série Louve. J’imagine alors les difficultés pour un néophyte de s’y retrouver dans ces multiples liens entre albums et séries.

    Répondre | Lien | Citer
    Avis personnel

    Album lu il y a 2 jours! Sentiment global mitigé…

    Rien d’extraordinaire dans cette histoire. Le dessin de Surzhenko est toujours aussi bon, mais fait trop « propre », manque de vie, de fantaisie par rapport à celui de Rosinski. Le « retour » de Slive est sympa mais constitue le seul, pour moi, attrait de l’album. Le personnage est respecté, autant touchant que cruel.

    Le coup de la « mémoire » de Hiérulf est bizarre, même s’il permet de comprendre pourquoi il restera malgré tout avec Gandalf.

    Cette série dérivée est pour moi inutile, créée à mon avis dans un but purement commercial. Je crains que ça devienne l’équivalent de « La jeunesse de Blueberry ». La seule « jeunesse de Thorgal » reste et restera, pour moi, « L’enfant des étoiles » et « Aaricia »…

     

    …Mais un providentiel album de qualité pourrait me faire changer d’avis!  :wink:

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Tjahzi a écrit que quelqu’un a écrit
    Slive quant à elle va manipuler une jeune fille afin qu’elle lui ramène de quoi pouvoir s’échapper de sa prison de pierre.

    Tjahzi a écrit
    J’imagine alors les difficultés pour un néophyte de s’y retrouver dans ces multiples liens entre albums et séries.

    Je pense que le néophyte, ou le lecteur occasionnel, peut se contenter de lire les histoires pour elles-mêmes sans se préoccuper de l’origine des objets ou des personnages.

    Cela donne plusieurs niveaux de lecture, certains étant réservés aux lecteurs plus avertis. Je crois que Yann construit ses histoires avec cela en tête.

    Ce personnage de Skald reste assez difficile à cerner. Skald et Anina, c’est surtout le lien entre les séries Louve et La jeunesse. A noter, seule la page 46 permet de faire le lien entre les deux séries, mais aussi entre cet album et « Les trois soeurs Minkelsönn », avec cette fameuse rencontre entre Thorgal et Anina, abondamment commentée à l’époque.
    Je trouve aussi que grâce à cet album (qui vient un peu tardivement du coup) la lecture de « Skald » (ou de « Crow » plutôt, il me semble) prend plus de sens, notamment avec la découverte du berceau des étoiles ici.

    Je continue à avoir du mal avec ce berceau, d’ailleurs, puisque dans mon imaginaire personnel, il avait été détruit (voir l’histoire « Le métal qui n’existait pas » dans « L’enfant des étoiles »). Du coup chacune de ses apparitions me dérange un peu.

    Sylveyrier a écrit
    Le coup de la « mémoire » de Hiérulf est bizarre, même s’il permet de comprendre pourquoi il restera malgré tout avec Gandalf.

    Je ne pense pas que ce soit terminé… La sorcière n’a pas fait tout ça pour rien.

    Répondre | Lien | Citer

    Bon, le Père Noël étant passé, je me lance aussi pour cet album.

    4/5

    Dessins toujours au top. Concernant l’histoire, on se rapproche vraiment de 1984 et du 1er tome de Thorgal, ça fait tout drôle et on rajeunit drôlement (bon, pas plus que l’année 1995 ou par là en ce qui me concerne) en se souvenant de là où on était en découvrant cette série…

    Petit bémol : on est si proche du 1er tome qu’on se demande si Yann va pouvoir caser une histoire longue alors que tout est présent pour basculer sur le tome 1. Avec une ellipse comme celle de la montagne du temps et une intro « Après quelques péripéties en mer, Aaricia retrouve finalement son village et Thorgal, que seul son amour pour elle parvenait encore à entretenir un maigre espoir », on pourrait même y passer directement!

    Sinon, le monde de Yann fourmille toujours autant de noms nouveaux (l’anse du noyé sans tête! :) ), de dieux et leurs animaux ou objets devenus des insultes, et d’artefacts en tout genre (comme le signal de collet par le bègue). Bon c’est un peu too much mais c’est quand même plaisant. La palme pour le sanglier noir d’Odin qui n’est autre que le gros verrat Hugön. Merci d’ailleurs de m’avoir permis d’apprendre le mot verrat! (Au fait, je n’aimais pas le footballeur Verratti mais savoir que son nom vient de « porc » ne va rien arranger! :) )

    Et le moine de Finn Gall qu’on dirait tout droit sorti de la Complainte des Landes Perdues, qu’est-ce qu’il fiche là?? C’était un pari?

    Par contre, il faut pour bien faire avoir l’ensemble des albums de la série-dérivée en tête pour ne pas avoir oublié l’histoire de tel artefact et tel personnage…

    Yann garde son humour avec le mémorable « Ironique, non? Iro…quoi? » qu’on peut lire de 3 manières, sinon plus… D’ailleurs est-ce qu’il y a un calembour caché dans « Olyenland, le bourg rempli d’artisans »? Et la servante de Enyd qui s’effraie à l’idée de nettoyer les auges des cochons mais pas de partager la couche de Vikings sanguinaires. :)

    Le début de l’album ressemble vraiment à la série Louve, ça m’a même fait bizarre quand Louve s’est retrouvée nez-à-nez avec son père-jeune. Mais c’était le fils de la Chamane et pas sa future fille, même si les planches 4 à 6 nous font demander dans quelle série nous sommes! (D’ailleurs, pendant tout l’album, j’ai cru que c’était une fille puisque Thorgal a dit « du calme fillette » et finalement c’est à la planche 36 seulement (« je suis un peu fou » ) qu’on apprend que c’est un garçon (on sait d’où vient son mutisme voire son don de guérison (chaman), d’ailleurs)!

    Aaricia est très entreprenante et volontaire et c’est mieux comme ça, même si elle deviendra nunuche en grandissant et en passant au début de la série-mère. (Son tempérament volontaire resurgira bien vite!)

    Et excellent cliffhanger final!

    (Bon je vais lire vos commentaires, désolé si doublon!)

    Cat a écrit
    Planches intéressantes. Ce qui m’inquiète, c’est la propension de Yann à ne pas réfléchir à une chronologie logique par rapport aux albums de la série mère, et pire, par rapport à ses propres albums.

    L’enfant, je ne pense pas qu’il soit Skald. Ça ne me plairait pas je crois. Toujours vouloir relier les deux séries (Louve et La jeunesse), voire les trois (ou même les quatre) par des détails, c’est un peu lourd à la longue.

    Je n’avais d’ailleurs déjà que modérément apprécié l’apparition de Skald, un nouvel être avec des pouvoirs similaires à ceux de Jolan (guérison), et l’idée qu’il puisse être un fils caché de Thorgal me déplaît encore plus.

    J’arrive un peu après la bataille mais effectivement, au niveau chronologie, on est très proche du tome 1 puisque Slive dit dans la Jeunesse qu’elle était prisonnière depuis 9 ans. Et pour Skald, son mutisme vient d’une mutilation des hommes, comme pour Aniel, pas de magie là dedans, et ses pouvoirs viennent du chamanisme mais pas des atlantes…

    Tjahzi a écrit
    Salut Isis,

    Au mois de juin, Roman Surzhenko nous disait déjà qu’il travaillait sur le tome 6 de la Jeunesse (voir son interview ici). Donc il faudra encore un peu patienter pour rejoindre « La magicienne trahie ».

    Plus ça va, plus on a l’impression que la Jeunesse va s’arrêter en même temps que le « méga-cycle » et qu’elle n’était qu’une préquelle de la série-mère, et pas une série d’aventures du jeune Thorgal (comme on aurait pu le penser, avec les 3 soeurs Minkelsson, etc.), comme pour le petit Spirou ou la Jeunesse de Blueberry…

    Thorgal-BD a écrit
    Je suis curieux de voir comment Hiérulf va faire pour survivre à tout ça, et pouvoir revenir ensuite au village, tout en laissant les Vikings impunis. Peut-être un exil, pour pouvoir s’en sortir ?

    L’amnésie comme réponse à ta question, laisse quand même pantois! Je ne me suis pas replongé dans les tomes précédents, est-ce que Hiérulf était le seul témoin du massacre lors des noces ou tout le monde est au courant et personne au final n’aura eu le cran de s’insurger contre Gandalf-le-lâche?

    Tjahzi a écrit
    En deuxième lecture, j’apprécie déjà mieux l’histoire, surtout en m’attardant sur les détails des planches de Surzhenko. L’entrée dans ce lieu mystérieux est par exemple une belle surprise, avec le personnage haut en couleur de Ramaha la Völva. Vous reconnaîtrez sûrement l’endroit.  :wink:

    Ça y est, en lisant tes 2 messages, je viens de retrouver le nom de cette petite vieille et ses chats que je cherchais (Mahara).  :)

    En vieillissant elle se fait appeler en verlan… De Ramaha-la-Völva (Jeunesse), on est passé à Mahara (Louve)… ça faisait plus jeune.

    Ludvig a écrit Le tome 6 il y aura beaucoup de choses en peu de pages : l’intrigue des filles sur le bateau, la fuite de Slive avec la perte de son œil, le personnage de Skald et de sa mère. On va encore assister a une réunion de tous les personnages comme dans la série Louve. Ce concentrer uniquement sur Thorgal et Slive aurait été plus intéressant.

    Il est acté que le prochain tome de la Jeunesse sera le dernier??

     

    Sinon, pour parler d’orthographe ou de grammaire, j’ai bien aimé que le petit Skald parle sans supprimer les négations et parle « bien » (« qu’attends-tu? » « Maman va s’inquiéter si je NE rentre pas » mais fait bizarrement des fautes en disant par 2 fois « comment que je « …

    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 semaines et 1 jour par pennybridge.
    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit 
    Et au fait, toujours pas de Jorund-le-taureau dans la jeunesse !

    En même temps, sauf erreur, il n’apparaît que dans le tome 2 (pas de trace dans le tome 1 et dans les plans des gens à la table de Gandalf il n’apparaît pas).

    Et dans le tome 2, le fait qu’il dise que Björn n’est pas son chef, qu’il paraît aussi fou que le père, et qu’il soit obligé de dire expressément que personne ne l’a jamais frappé sans en mourir, tendrait à me faire penser qu’il n’est pas du village ou de la tribu de Gandalf et qu’il s’est joint à eux entre le tome 1 et le tome 2. A mon sens, ce serait donc une erreur de le faire apparaître dans la Jeunesse sinon il devrait nécessairement apparaître dans le tome 1 à la table de Gandalf.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Jorund devient roi des Vikings du nord à la mort de Gandalf, c’est à dire peu après « L’île des mers gelées ». Et on voit dans le tome 2 qu’il a de l’influence. Pour moi, c’est un homme très important dans la communauté viking, pas un étranger au clan (qui n’aurait aucune chance de devenir roi).

    S’il n’est pas à la table des Vikings, c’est peut-être parce qu’il était parti faire caca ?
    Autre explication (moins plausible que le caca), Van Hamme travaillait à vue sur ces premiers tomes, sans chercher à se projeter sur les albums suivants. Jorund n’est arrivé que lorsque le scénariste a eu besoin de lui. C’est aussi le cas pour Bjorn, qui n’apparaît pas dans « La magicienne trahie » alors qu’il accompagne son père à chaque instant dans la Jeunesse.

    Répondre | Lien | Citer

    C’est vrai que Björn et Jorund apparaissent tous les 2 dans l’île des mers gelées après avoir été absent du 1er tome.

    Pour Jorund, certes Van Hamme l’a peut-être sorti de son imagination quand il a eu besoin de lui, mais j’aurais tendance au vu des (faibles) indices relevés plus haut, à le voir comme un chef d’un clan voisin, éventuellement rallié au clan de Gandalf, dont l’autorité était reconnue et qui inspirait le respect et a pris naturellement la domination du clan après la mort de Gandalf.

    Bon on nage bien sûr en pleine spéculation et on verra bien ce que fera Yann dans la Jeunesse avec ce personnage !

     

    EDIT : En refeuilletant la magicienne trahie, c’est quand même étrange l’absence de Jorund sur toutes les images du banquet, lui qui par son autorité en tant que numéro 2 ou 3, doit reprendre la succession du clan après la mort de Gandalf, doit forcément être à sa table, voire à sa droite!

    Bon effectivement, soit il est parti avec Björn à la chasse pendant le(s) repas, soit son absence ne peut que s’expliquer par un ralliement ultérieur…

    Répondre | Lien | Citer

    Comme on s’égare sur Jorund, je reviens à la charge avec mes questions :)

    Est-ce que quelqu’un d’autre est choqué par le moine de Finn Gall qu’on dirait tout droit sorti de la Complainte des Landes Perdues? Il est censé servir pour plus tard?

    Quelqu’un a trouvé le calembour caché dans « Olyenland, le bourg rempli d’artisans »? :)

    Répondre | Lien | Citer

    J’avais même pas fait attention pour le moine de Finn Gall… Il y a tellement de choses, tellement de double sens chez Yann qu’à la fin, je ne m’y arrête plus. Et non, sinon, c’est quoi la blague avec « Olyenland, le bourg rempli d’artisans  » ?

    Répondre | Lien | Citer

    Kartlis a écrit
    Et non, sinon, c’est quoi la blague avec « Olyenland, le bourg rempli d’artisans  » ?

    Ben jsais pas, je n’arrive pas à trouver et ça me turlupine!:)

    Le bourg rempli d’artisans, sans indice, j’aurais dit Brikörahma, Briköland ou un truc du style mais ça ne colle pas…

    Répondre | Lien | Citer

    Private joke peut-être ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Petite recherche rapide sur Google, j’ai vu une zone vers Voronej en Russie pas trop éloignée de là où habite Roman.

    Et sinon en farfouillant un peu, j’ai trouvé cette zone du nord de la Russie :

    Et je me suis dit, bon sang, ça me fait penser à quelque chose !

    Mais ça n’a sûrement rien à voir en fait.

    Répondre | Lien | Citer

    ! Fallait la trouver cette tête de chien! :)

    En tout cas Olyenland, ça semble venir de cette péninsule d’Olyen??

    Mais le jeu de mots sur les artisans…?

    Répondre | Lien | Citer

    sans doute private joke entre yann et son dessinateur

    Répondre | Lien | Citer

    Encore un jeu de mots malvenu, Yann continue à confondre Thorgal avec une BD humoristique !

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Et sinon en farfouillant un peu, j’ai trouvé cette zone du nord de la Russie. Et je me suis dit, bon sang, ça me fait penser à quelque chose !

    C’est incroyable, cette tête qui dessine la côte russe  :!: Le dragon qui orne nos albums depuis le début ne serait donc qu’un vulgaire plagiat  :?: 

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit

    Thorgal-BD a écrit
    Et sinon en farfouillant un peu, j’ai trouvé cette zone du nord de la Russie. Et je me suis dit, bon sang, ça me fait penser à quelque chose !

    C’est incroyable, cette tête qui dessine la côte russe  :!: Le dragon qui orne nos albums depuis le début ne serait donc qu’un vulgaire plagiat  :?: 

    Après, chacun ses références, moi quand j’ai vu cette tête de chien sur la côte russe, ça m’a fait tout de suite fait penser, en tant que supporter de longue date du LOSC (le club de foot de Lille) à leur ancien logo, à cause de la patte en avant :)

    Mais j’avoue que l’oreille est plus appropriée à l’animal de Thorgal qu’à un dogue :)

     

     

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 semaine et 3 jours par pennybridge.
    Répondre | Lien | Citer

    Au fait, je suis le seul à avoir été surpris par Skald qui est dessiné comme une petite fille dans l’album, que Thorgal le prend pour une fillette dans tout l’album et que ce n’est que dans le dernier 1/3 qu’on apprend que c’est un garçon (« je suis un peu fou » ).

    Quel est l’intérêt de cette méprise de Thorgal? Pourquoi l’avoir dessiné ressemblant à une fille? J’avoue ne pas comprendre l’intérêt…

    Répondre | Lien | Citer

    Je pense que tu confonds deux personnages dans l’histoire. Il y a en fait deux enfants, Skald et Mahara.

    Page 9, Thorgal sauve Skald du lynx. Page 12, Thorgal croit retrouver Skald, mais il s’agit de Mahara qui se sauve pour rejoindre sa mère Ramaha.

    Page 36, on retrouve Mahara avec sa mère, et en vis-à-vis page 37, Skald découvre le berceau des étoiles.

    Thorgal a confondu les deux enfants, mais je crois que toi aussi !  :wink:

    Ce n’est qu’à la page 45 que Slive dévoile les cheveux roux de Skald, et qu’à la page suivante, sa mère Anina crie son prénom. Mais bon, on avait tous compris depuis le début que ce garçon était bien Skald…

    On avait parlé plus tôt dans ce sujet de Mahara qu’on trouvait fort jeune ici. Alors qu’au moment où elle rencontre Aaricia dans la série mère, Mahara est bien plus âgée qu’elle. Stéph avait même parlé d’une maladie de vieillissement accéléré !

    Répondre | Lien | Citer

    Houla, c’est encore pire que ce que je croyais ! lol merci de l’éclaircissement! je crois que j’ai besoin de plusieurs relectures!:)

22 messages de 121 à 142 (sur un total de 142)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2018