Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Concours – #MyThorgalMoment – Thorgal 35

Accueil / Forum / Forum et communauté / Concours – #MyThorgalMoment – Thorgal 35

Bienvenue

Concours – #MyThorgalMoment – Thorgal 35

Ce sujet a 176 réponses, 67 participants et a été mis à jour par Tjahzi tjahzi, il y a 5 ans et 4 mois.

40 sujets de 81 à 120 (sur un total de 177)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer
    Avec toi , enfant des étoiles !

    Mon souvenir de Thorgal

    Un certain dimanche soir ,je me suis retrouvé allongé sur le carrelage ,le dos bloqué ne pouvant plus bougé .

    Ma femme a appelé les secours et a dû s’absenter afin d’amener une de mes filles au lycée pour la pension .C’est alors  que mon autre fille ,âgée de 12 ans , a préparé mon sac pour l’hôpital ,et ne sachant pas la durée de mon absence ,y a mis tous les albums de Thorgal .

    Aujourd’hui ,quand je rencontre l’ambulancier ,il s’en souvient toujours tant le sac était lourd .

    Répondre | Lien | Citer
    Rêves

    Un après-midi pendant une récréation au mois de septembre 1982

    –           Je te dis qu’il y a pénalty ! Steph m’a poussé volontairement.

    –                     Non, c’est pas vrai, j’ai rien fait moi

    –                     Moi je l’ai vu, il est arrivé derrière et l’a poussé

    –                     Toi tu n’as rien n’à dire, tu lisais assis sur les marches de la classe ton journal Tintin et toc !!

    –                     Et alors, je regardais en même temps la partie ;

    –                     Pffff !! Tu lis le journal de Tintin c’est pour les petits ça ! Moi c’est le journal Spirou c’est pour les grands au moins, pas comme toi !

    –                     Non c’est pas pour les petits c’est pour les grands et puis dans le journal il y a Thorgal le super Héros, et Aaricia sa femme qui est très belle, et Tintin c’est bien mieux que le journal Spirou et toc !.

    –                     Ah ouai, tu crois ça ?  Donne-le moi !! Je vais en faire des crottes d’éléphants de ton journal, allez donne le !…Pas la peine de te tourner je l’aurai tout de même……, hummffff pousse toi,…. je m’en fiche …..je le tiens moi aussi !! Si tu continues il va se déchirer et……., hummmfff….., allez lâche le !! ‘Scrrrrttttccchhhh’ Et voilà ahahahahahaha ( rire d’enfant ) tu peux plus le lire il est tout déchiré nanannanaaaaa. C’est moi qui ai gagné. (repart jouer au ballon).

    Seul, assis sur les marches de la classe, regardant son magasine déchiré, le petit garçon pleure et ferme les yeux. Il s’imagine alors que Thorgal arrive pour le défendre, qu’il descend de Fural son bel étalon. Il s’imagine les voir tous les deux venir pour lui, rien que pour lui. Mais en ouvrant à nouveau les yeux, personne. Seuls ces copains sont à côté de lui, juste eux, mais tellement précieux à ses yeux. Ils le réconfortent, essayent d’imaginer avec tout un tas d’idées plus étranges les unes que les autres, le meilleur moyen pour rafistoler le magasine, puis, repartent au bout de quelques minutes à leurs occupations, lassés de comprendre que, finalement, le meilleur moyen reste le scotch et qu’il est bien difficile d’ ajuster les feuilles pour que le scotch ne colle pas non plus les feuilles du dessous, ou de s’apercevoir que mal ajustés entre eux, les bouts de feuilles rognent le texte et le dessin par la même occasion, Thorgal devenant thoal…

    De nouveau seul, Il se replonge alors dans ses pensées, et imagine juste posés à côté de lui, sur les marches,  un arc et des flèches. Non pas des flèches bien pointues pardi !, mais celles qui possèdent une ventouse pour bien se coller alors qu’elles touchent leurs cibles.

    Il s’imagine alors prendre l’arc dans sa main gauche et de l’autre attraper une flèche. Il n’est plus alors ce petit garçon, mais ce beau chevalier qui l’inspire tant à travers ces histoires qui l’amènent ailleurs, et qui l’amèneront tout au long de sa vie, mais çà ; il ne le sait pas encore, dans des cités magiques, dans des lieux étranges qui lui feront peur mais qui l’enivrent d’aventures, dans des lieux hors du temps, où des fils de soies tissent des lignes de vie, dans des mondes fantastiques peuplés de nains, de géants, de cheval ailé, de rois, de reines, de gardiens ou gardiennes, de créatures magiques, de dieux et demi dieux, dans des histoires de grands, où l’amour, la haine, l’amitié et les trahisons s’entrecroisent, où les batailles s’enchainent et les épreuves s’accumulent, dans la vie d’une famille qu’il va voir grandir et s’agrandir, et dans laquelle, les joies et les peines se mêlent, où chacun cherche sa place et prend son envol, et ou tous ont des destins fabuleux.

    Il découvrira aussi qu’Au-delà des Ombres, l’enfant des Etoiles et les Archers seront ses albums préférés, qu’il aura vraiment peur en lisant Alinoë, qu’il dévorera le Cycle du pays Qâ, qu’il accrochera les posters récoltés dans le journal de Tintin et ceux qu’il achètera en grand format dans sa chambre d’adolescent, ( Au-delà des Ombres reste pour moi LA couverture ) qu’il en voudra beaucoup à Jean Van Hamme et à Grzegorz Rosinski d’avoir eu un jour l’idée, dans le journal de Tintin, de faire apparaitre à notre époque, au cours d’une remise de prix, Thorgal et Aaricia en costume de gala, puis de les faire se disputer dans leur 2cv sur le chemin du retour, et surtout, surtout d’avoir eu l’audace d’imaginer que Thorgal puisse porter une perruque et qui plus est, oser dessiner Thorgal enlevant cette dernière, laissant apparaitre un crâne partiellement dégarni !!!: Honte à vous deux !!.

    Il s’apercevra aussi que Thorgal, malgré toute l’admiration qu’il lui voue n’est pas infaillible et qu’il reste avant tout un homme avec ses faiblesses, et que, même sous le couvert du mensonge car on va lui faire croire certaines choses…, qu’il aura un autre fils…, avec une autre femme, celle que toi tu détesteras justement, ( oui oui !! tu  sursauteras mais c’est bien le cas )  la méchante Kriss de Valnor, celle-là même qui, décochant une seule flèche bien ajustée arrive à couper la main d’un prêtre. Il s’émerveillera en lisant Aaricia et rêvera d’avoir comme ami des loups en parcourant Louve.

    Il comprendra également, que Thorgal aussi grandi, tout comme lui et que même si ces traits restent les mêmes au fil des albums et des années qui s’égrainent, l’histoire elle, évolue et l’idée qu’il en a alors, va sensiblement évoluer et perdra un tout petit peu de son essence, mais il n’aura pas à s’inquiéter car elle s’étoffera aussi d’histoires parallèles, de rêves et d’imaginaires.

    Il pensera aussi, qu’il a bien eu de la chance, que son Père à force de dispute avec son Frère ainé, pour la lecture de la revue Spirou à laquelle ce dernier était abonné, lui fasse un joli cadeau en l’abonnant à la revue Tintin évitant ainsi tout conflit et lui faisant découvrir son Héros préféré. Il bénira aussi ce jour et la chance d’avoir une grande Sœur, qui lui proposera pour le motiver dans l’obtention de son baccalauréat, de lui acheter à vie les albums de Thorgal s’il a son diplôme du premier coup. ! (Le bac obtenu ma sœur n’avait d’autres choix que de s’exécuter et elle s’y tient encore à ce jour et met un point d’honneur à respecter son engagement, même si je lui ai fait grâce des mondes parallèles qui à l’époque n’étaient pas compris dans ce deal ‘).

    Il comprendra enfin et pour finir, qu’au-delà de cette bande dessinée, née à l’époque d’un dessinateur de carte postale et d’un écrivain n’ayant pas connu le succès escompté, que depuis presque 34 ans, et âgé de 6 ans de plus que Thorgal qui va bientôt fêter ses 40 ans, ( un petit calcul mental pour savoir quel âge à le petit garçon ? ) que sa vie d’enfant, d’adolescent puis d’homme, sera rythmée par les sorties quasi annuelles des albums, à travers lesquels il continuera de rêver et d’imaginer vivre avec son Héros l’ensemble de  ‘ ces – ses ‘ aventures tout bien calé qu’il est dans son lit, son fauteuil et ou son canapé, et qu’il lui suffira et ce, peu importe l’âge de fermer les yeux si on le dérange un peu trop, et de tendre la main pour attraper, juste à côté de lui, son arc et ses flèches ventouses.

    Tylinth.

    Répondre | Lien | Citer
    Acrostiches

    Trouvé à bord d’un radeau par les Vikings du Nord

    Haynée et Varth t’avaient remis entre leurs mains

    Odin te surveille d’un œil et tu es l’envoyé de Thor

    Regarde les étoiles et tu sauras d’où tu viens 

    Guidé par ton cœur, tu combats le mal et défend ta liberté

    Aaricia est là pour te montrer la voie et pour t’aimer

    La loyauté et le courage te feront vaincre la mort

     

    Aimante et douce, forte et vaillante, tu fais face

    Aux pires coups et injures que l’on te fasse

    Réagis toujours avec dignité quand l’on te blesse

    Incite le respect et montre ta dignité de princesse

    C’est comme cela que de t’aimer Thorgal n’aura de cesse

    Invoque les Dieux pour qu’ils vous laissent en paix

    Auprès de Louve et Jolan reformez votre cocon douillet

     

    Jouer avec tes pouvoirs est dangereux

    Ogotaï et son casque t’ont permis de les multiplier

    Le mal rôde toujours, même quand tu as créé

    Alinoé alors que tu ne voulais qu’un camarade de jeu

    N’écoute que ton cœur, il te guidera vers ta destinée

     

    Louve et louveteaux t’ont vue naître

    Oiseaux, reptiles ou canidés, tu comprends

    Ultra-sons, chants ou hurlements

    Vous communiquez sans vous compromettre

    Et tu peux compter sur eux à tous moments

     

    Kriss, comme le poignard à lame ondulée,

    Remarquablement séduisante et dangereuse

    Indéniablement cruelle, traitresse et menteuse

    Sensuelle et attirante tu as réussi à manipuler

    Shaïgan-sans-merci pour qu’il règne à tes côtés

    Durant plusieurs années de meurtres, pillages,

    Esclavages et grivèleries tu apaisais ta rage,

    Vengeance et revanche sur la vie sont tes devises

    Aaricia est devenue une proie sous ton emprise

    La roue tourne et Thorgal retrouve la mémoire

    Nul ne pourra te protéger, tu es seule désormais

    On découvre ton fils Aniel, en lui repose un espoir

    Reine dans l’âme tu te sacrifies. Peut-être revendras-tu, qui sait ?

     

    Anéanti par le désamour d’un père, tu t’es laissé embrigader et emporter par la colère

    Nul ne saura mieux te protéger pourtant, alors écoute et regarde en ses yeux la vérité

    Inflige ta sentence à ceux qui le méritent, fais confiance à ton père et retrouve ta mère,

    Enfant de Thorgal et de Kriss de Valnor, entre le Bien et le Mal tu seras toujours tiraillé

    L’heure viendra d’accomplir ta destinée, poursuis ton chemin et écoute ton cœur, Aniel.

     

     

    Répondre | Lien | Citer
    Ma vie … Et Thorgal …

    Voilà, je suis inscrit et je vais tenter de vous présenter ma relation de près de 35 ans avec Thorgal et son univers, qui est devenu le mien … Tout a commencé dans les années 80 … Mon premier boulot d’animateur colo … Et les collections de BD pour l’accueil des enfants … Près de 300 par centre et les premières du Journal de Tintin, Pilote … Les premières pages de Thorgal … Puis 1984 et mes premiers achats de la série … Puis, l’album N°7, une révélation pour moi, je veux être Viking et vivre aussi des aventures. Je suis toujours dans l’animation, je dessine aussi un peu, ma collection s’agrandit, Thorgal n’est pas le seul que je suis, mais Rosinski et van Hamme ne me quitte pas … Je rencontre ma femme, un enfant puis deux … Une fille et un gars … De là a les appeler Louve et Jolan il n’y a qu’un pas, mais non, quand même … Par contre en 1998, pour mon mariage, le faire-part est un dessin de ma création inspiré du monde de Thorgal, une grosse porte en bois, style Viking, mon couple et mes 2 enfants … Très proche de ce que nous propose nos 2 amis … Et depuis, les Drakkars et autre animation tir à l’arc, kayak, ski et neige … Pour arriver à la visite du musée de la BD à Bruxelles en 2015, avec l’expo Thorgal et l’affiche des Barbares … Un grand moment avec les 2 enfants … Mais le plus grand moment de ma relation Thorgalienne, c’est la rencontre de Mr Rosinski, son fils Piotr et Xavier … A Blois, un café littéraire, une trentaine de convive, un moment de grâce pour moi … Merci pour tout cela …

    Répondre | Lien | Citer
    Avant-Gardiste

    Un univers avant-gardiste et moderne se détachant immédiatement de la production  BD des années 80. Mon premier souvenir…Le second ce sont les couvertures admirables de Rosinski…

    Un univers où le lecteur peut s’identifier aisément…

    Mon dessin hommage… Un clin d’œil a un dessin humoristique de Thorgal lisant Tintin et publié dans les premiers albums de Thorgal… Un hommage à la saga tout entière avec le premier et le dernier phylactère en date de cette série… Et des pastilles de dialogues de Van Hamme, autant d’indices sur mes souvenirs marquants de lecture sur cette série…plus un ou deux autres indices…

     

    AuDELAdesETOILES

    Ajout du webmestre : pour voir l’image en grand format, c’est ICI.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Allez les gens, plus que quelques heures pour jouer, vous avez jusqu’à ce soir minuit. Vos pourrez toujours poster après, mais ce sera hors-concours.

    Je vous rappelle que 21 témoignages seront retenus et que l’un d’entre eux sera choisi par les auteurs et éditeurs. Le grand gagnant.

    Pour les 5 lots suivants, je ferai appel à nouveau à vous tous, pour désigner vos préférés parmi les finalistes.

    Répondre | Lien | Citer
    Entre terre et Lumière

    #MyThorgalMoment Pour moi l’anecdote qui me vient en entendant Thorgal c’est : Lorsque j’étais petite (4,5 – 5 ans), mes parents avaient des amis qui leur prêtaient la série au complet de Thorgal, nous la gardions plusieurs mois le temps de la lire et la relire… Moi je ne les lisais pas encore … Un jour étant en colère contre mes parents (petite peste de 5 ans on peut le dire !) je prends une BD de Thorgal qui traînait – numéro 13 Entre Terre et Lumière – , je crie vouloir l’abîmer mais personne ne croit que je puisse oser le faire… et pourtant ! Je la gribouille au feutre vert, tout ceci dans le but de rendre furax mes parents avec une BD qui ne leur appartient pas et de leur montrer mon caractère !

    Je ne me souviens plus de la sanction … mais de fait la BD étant abimée mes parents l’ont gardée et en ont achetée une nouvelle pour la remplacer et la rendre à leurs amis.

    Ce fut notre première BD Thorgal , depuis nos amis (non rancuniers) continuaient de prêter la série et j’ai pu l’apprécier tant et si bien qu’environ quatre ans plus tard, à un Noël, je recois la dernière BD Thorgal qui sort (Le Mal Bleu – 1999). Trop heureuse, à chaque Noël je reçois ma BD Thorgal, puis par la suite je réussis à compléter la série pour l’avoir entière.

    Ce petit coup de folie à mes 5 ans m’aura permis de débuter Thorgal et de « convertir » toute ma famille, puisque chaque membre de la famille en est fan et a sa série chez soi. Je ne peux malheureusement pas publier une photo du « gribouillage » n’étant pas chez moi et le concours se finissant aujourd’hui …

    Petite peste à 5 ans mais malgré tout « bonne » action pour débuter et connaitre une série qui en vaut vraiment le coup !

    Répondre | Lien | Citer

    Bonjour à tous .

    J’ai rencontré  monsieur Rosinski à l’occasion des trente ans de Thorgal sur Saint-Malo , a la chapelle Saint sauveur .

    Ce fut un souvenir inoubliable et ce lieu totalement magique cadrait parfaitement avec l’ambiance de Thorgal . L’émotion m’avait complètement envahie,devant ces si magnifiques planches .

    Lors de la séance de dédicace ,monsieur Rosinski était accompagné de monsieur Sente et de monsieur Van Hamme  ,les voir présents en face de moi m’as beaucoup émue ,ce moment restera toujours ancré dans mon cœur.

    D’une nature très timide et ne possédant pas son talent,j’ai longuement hésité à donner un de  mes dessins ,je voulais le remercier pour tout ce qu’il apporte au public,c’est a dire sa gentillesse et son génie ,ce qui m’a fais rire c’est qu’ il l’as tout de suite ramassé dans son sac et as refusé de le montrer aux scénaristes prétextant que c’était son cadeau .

    Voici comment cela s’est passé ,depuis je rêve de le revoir à nouveau sur  Saint-Malo ainsi que toute son équipe ,merci pour tout

    voici le dessin en question : c’est un ange destiné a le protéger

    Répondre | Lien | Citer

    Répondre | Lien | Citer
    I et Thorgal

    PL

    Witam Wszystkich.

    Na początku proszę wybaczcie, ale będę tłumaczył za pomocą translatora.

    Jestem z Polski, rodzimego kraju Pana Grzegorza Rosińskiego. W Polsce pierwszy album Thorgala ukazał się dopiero w 1988 roku. Miałem wtedy 10 lat. To były dziwne czasy, kiedy w sklepach nie było jedzenia, a na wszystkie rzeczy z zachodu patrzyliśmy z zachwytem. Ten zachwyt dotyczył też komiksów, szczególnie tych które stworzyli Polacy.

    Żelazna kurtyna zaczynała opadać a ja otrzymałem w 2 lata 16 albumów Thorgala. To było coś wspaniałego. Historie i przygody, które pochłaniało się jednym tchem, które czytało się wiele razy i za każdym zaskakiwały. Później nastąpiła przerwa. Albumy zaczęły ukazywać się co 3-4 lata, a rynek Polski zawaliły komiksy z USA – ja nadal uwielbiałem tylko Thorgala. Z niecierpliwością czekałem na każdy album z przygodami wikinga.

    Pod koniec lat 90 sytuacja uległa poprawie. Zaczęły się ukazywać nowe albumy i seria nabrała wiatru w żagle. Dziś po wielu latach Thorgal jest dla mnie nadal wspaniałym komiksem. Nie stracił nic ze swojej świetności. Komiks ten towarzyszy mi całe moje życie i będzie to robił nadal. Jest to dla mnie coś co kształtuje pokolenia i jak moja córka podrośnie, chcialbym aby zainteresowała się tą serią.

     

    FR

    Bonjour à tous.

    Au début, s’il vous plaît pardonnez-moi, mais je vais vous expliquer par un traducteur. Je suis de la Pologne, le pays natal de M. Grzegorz Rosinski. En Pologne, le premier album Thorgal a été publié seulement en 1988. J’étais 10 ans. Les temps étaient étranges, quand il n’y avait pas de magasins d’alimentation, et toutes les choses de l’Occident regardait avec plaisir. Cette admiration aussi des comics concernés, en particulier ceux qui ont créé les Polonais.

    Le rideau de fer a commencé à tomber et je reçu 2 ans 16 albums Thorgal. Ce fut une chose merveilleuse. Histoires et aventures qui consomment un souffle, qui se lisent à plusieurs reprises et chaque surpris. Puis il y eut une pause. Albums ont commencé à apparaître tous les 3-4 ans, et le marché se sont effondrés comics polonais aux Etats-Unis – j’aimais encore que Thorgal. Ardemment j’attendu pour chaque album avec des aventures Viking.

    Au bout de 90 ans, la situation est améliorée. Ils ont commencé à apparaître de nouveaux albums et une série de ont le vent dans les voiles. Aujourd’hui, après de nombreuses années de Thorgal est pour moi encore une grande bande dessinée. Il n’a rien perdu de sa splendeur. Cette BD est m’a accompagné toute ma vie et il le fera encore. Pour moi, il y a quelque chose qui façonne la génération et comme ma fille vieillit, je voudrais devenir intéressé par la série.

    Et quelque chose d’unique, ma fiancée et M. Grzegorz Rosinski a attiré quelque chose de spécial .

    Répondre | Lien | Citer

    Ma première rencontre date il y’ a un peu plus de vingt ans ! j’ai parcouru l’album  » la magicienne trahie » dont le contenu m’a beaucoup plu tant par le coup de crayon de Grzegor Rosinski que par le scénario improbable de cet enfant « naufragé » des étoiles et ce chef viking Leif, père adoptif de Thorgal, mélangeant la mythologie nordique et la science fiction.

    Dorénavant, je continue toujours d’attendre la parution de chaque album ! je n’ose pas vous dire quel est mon âge !!! par période, je les relis tous ! c’est mon grand moment d’évasion et à chaque fois, je prends mon temps pour détailler le dessin ou le script.

    Il m’est difficile de vous décrire quel moment m’a plus marqué au fil de la saga car chaque album est unique en son genre. Néanmoins celui qui m’a beaucoup impressionné est Alinoé. Ce huis clos dans une île, où se croyant à l’abri de la violence du monde, Aaricia, Jolan et leur chien Muff ont trouvé refuge fut finalement une lutte pour survivre contre un être imaginaire crée par l’esprit de Jolan afin de combler sa solitude . Mais ce « Golum » bon au début devint de plus en plus maléfique afin d’exister réellement ! d’ailleurs cette bande dessinée à eu un prix en 1984.
    Et puis, je ne peux pas oublier Kriss de Valnor qui apparaît la première fois dans les archers, c’est un personnage fort, fière, cupide, cruel mais magnifique à la fois ! je trouve qu’elle à donné un vrai élan dans toute la saga à mon sens !  

    Le pays QA et sa suite sont mes préférés avec ses bateaux volants dont chaque détail est incroyablement réaliste. Je ne sais pas s’ il y’aura une fin de prévue mais peut-être en faudrait il une quand même ! car je trouve que parfois, il ne faudrait pas piocher des idées du début de cette aventure et mieux vaut attendre d’avoir l’étincelle qui fait la qualité. j’ai formulé ce que je ressentais sincèrement.

    Répondre | Lien | Citer

    Je suis tranquillement installé à la table d’une auberge, perdu dans mes pensées tandis que je sirote un verre de vin chaud. J’observe du coin de l’œil un jeune garçon qui va de tablée en tablée, semblant à chaque fois poser une question aux clients.

    Je cesse de me préoccuper de cet énergumène et me replonge dans mes réflexions… quand soudain, l’enfant s’approche de moi pour me poser une question :

    _« Dites, Monsieur, quel est le moment que vous préférez dans les aventures de Thorgal Aergisson ? »

    Je lui jette un regard interloqué.

    _« Tu me demandes de choisir un seul et unique moment ? » lui lancé-je. « Parmi ses trente-cinq aventures, toutes plus épiques les unes que les autres et qui se terminent à chaque fois par une petite morale… ? Tu n’es pas sérieux, gamin… ».

    Nous nous toisons un instant et je comprends qu’il ne plaisante pas. Je capitule face à ses yeux pleins de malice.

    _« Qu’est-ce qui fait le sel de Thorgal ? », reprends-je. « Je pourrais te dire que c’est le souffle épique du nord, la perfide Kriss de Valnor qui ne cesse de nous surprendre, ou encore la droiture de Thorgal qui demeure malgré toutes les épreuves qu’il traverse… Mais à mes yeux, il y a une chose qui les surpasse tous… Le Maître de la montagne ».

    Je marque une pause pour appuyer mon effet.

    _« Le maître de la montagne, c’est le nom d’un individu, qui fut tantôt un parfait étranger pour Thorgal, tantôt un ennemi et tantôt un allié… Et tout cela en l’espace d’une seule et même journée. Le Maître de la montagne, c’est aussi le nom de la dix-neuvième aventure de Thorgal.

    Tout débute quand l’héroïque viking traverse le flanc d’une montagne, en pleine tempête hivernale. Très vite, son attention est attirée par une silhouette carmine, tranchant avec le blanc de la neige, qui se dresse au sommet d’une montagne. L’inconnu rougeâtre tient dans sa main un cor, et pour une raison totalement inexpliquée, souffle dedans. La puissance de la vibration provoque une avalanche à laquelle notre héros échappe cependant. Il ignore qu’à ce moment-là, il a aperçu pour la première fois Saxegaard, le maître de la montagne.

    Thorgal ne se laisse pas davantage perturber et part en quête d’un abri, qu’il finit par trouver sous la forme d’une cabane abandonnée. A l’intérieur, il y découvre un jeune homme apeuré, du nom de Torric. Après une brève discussion, il apprend que Torric est un ancien esclave qui fuit un despote cruel… du nom de Saxegaard. Egal à lui-même, Thorgal soigne les blessures de son infortuné compagnon et le nourrit. Il ne sait pas encore qu’il a affaire à une vermine, un petit ingrat sans foi ni loi… Dans le cas contraire, peut-être ne lui serait-il pas venu en aide ; encore que… Aergisson est connu pour sa trop grande compassion. Mais passons.

    Dans cet abri, il y fait également une découverte intéressante : un anneau en forme de serpent se mordant la queue, dans une matière inconnue.

    Soudain, une poutre manque de s’écrouler sur Thorgal, Torric plonge pour le secourir… Et l’instant d’après, par un étrange prodige, les deux comparses se retrouvent projetés dans le passé, en plein été. Une jeune femme pointe une arbalète dans leur direction ; il s’agit du quatrième et dernier personnage crucial de ce récit : Vlana.

    Thorgal et l’amazone échangent quelques mots et cette dernière finit par se calmer. De toute évidence, elle éprouve des sentiments pour le noble viking. Les trois compagnons s’installent dans la demeure de Vlana et commencent à faire connaissance, quand brusquement, Thorgal revient dans le présent, dans le refuge de fortune, au cœur de l’hiver. Il en vient à se demander s’il a rêvé… Hélas non.

    Les hommes de Saxegaard débarquent et le somment de les suivre jusqu’à leur maître. Notre héros est bien contraint d’obtempérer et découvre pour la première fois le fameux Saxegaard… qui n’est autre que Torric, mais avec trente-sept années de plus. Torric lui explique que le jour où ils ont rencontré Vlana pour la première fois, en plein été, remonte à trente-sept ans.

    Thorgal a effectivement disparu comme par miracle, mais Torric lui, est resté avec Vlana l’a aimée et a vécu avec elle, jusqu’à ce qu’une bande de pillards attaque leur demeure, tue la jeune femme et laisse le jeune homme pour mort. Désormais animé par la haine, l’ancien esclave a rattrapé les meurtriers et abattu certains d’entre eux ; les autres, de peur, se sont mis à son service. Et c’est ainsi que Torric s’est donné un nouveau nom, Saxegaard.

    Et il a maintenant une requête à adresser à Thorgal : revenir dans le passé, sauver Vlana, et la ramener dans le présent. A défaut, il promet mille souffrances à la famille du viking. Un conflit éclate entre les hommes de Saxegaard et Thorgal, et ce dernier est à nouveau projeté dans le passé, sans en comprendre la raison.

    Il retrouve Vlana et Torric, tous deux jeunes, aux prises avec des pillards. Notre héros intervient, les sauve et empêche ainsi la mort de la jeune femme. Il conte alors sa rencontre avec Saxegaard et ses voyages dans le temps. Vlana comprend et lui explique que c’est l’anneau serpent trouvé dans la cabane qui lui permet ses voyages dans le temps.

    Torric pour sa part, apprend qu’il va devenir Saxegaard ; ce qui lui convient très bien. Il souhaite s’en tenir au plan et contraindre Thogal à retourner dans le présent avec la jeune Vlana. Le viking et l’amazone n’ont d’autre option que d’utiliser à nouveau l’anneau. Les revoilà en hiver, face au vieux Saxegaard.

    Mais Vlana sait qu’une fois aux côtés de Saxegaard, celui-ci ordonnera l’exécution de Thorgal. Elle décide de s’enfuir avec l’anneau, retourne dans le passé et tente de convaincre Torric de renoncer à ses projets. Le jeune homme ne l’entend pas de cette oreille, lui dérobe le bijou temporel et voyage trente-sept ans dans le futur. Il souhaite tuer Thorgal.

    Il n’y parviendra jamais. Une silhouette rougeâtre souffle dans un cor et l’ensevelit dans la neige. Et tandis que Torric trépasse, ses projets d’incarner Saxegaard meurent avec lui.

    Les évènements ont été entièrement modifiés par ces divers voyages dans le temps, et ainsi, Thorgal peut poursuivre sa route sans encombre.

    Ce qu’il ne sait pas, c’est que la silhouette rouge qui vient de tuer Torric n’est autre que Vlana. Quand l’ancien esclave s’est enfui avec l’anneau, il y a trente-sept ans, l’amazone a pris une décision ferme : devenir elle-même Saxegaard et empêcher de tuer Thorgal dans le futur. Ce qu’elle a fait, en ensevelissant le scélérat.

    Mais il subsiste un mystère dans cette histoire… Qui était le tout premier Saxegaard, celui qui poursuivait Torric, qui a soufflé dans le cor pour la première fois… Ce ne pouvait pas être ni Torric, ni Vlana, puisqu’à cet instant précis, le cours du temps n’avait pas encore été modifié.

    Ce qui signifie qu’un premier Saxegaard a existé… puis a disparu au gré des paradoxes temporels.

    Son identité m’a toujours intrigué… A tel point que j’ai moi-même réfléchi à la possibilité de voyager dans le temps, à revenir loin en arrière pour rétablir la courbe temporelle et déceler la nature du Saxegaard originel. »

    _ « Et alors », me demande le gamin ? « Vous y êtes arrivé ? »

    _ « Alors j’y ai renoncé… » rétorqué-je. « Je me suis rappelé l’ultime phrase de Vlana, alors devenue Saxegaarde, tenant lieu de conclusion : Le temps est l’affaire des dieux. C’est mieux ainsi ».

    _« Et vous savez quelle est l’affaire des hommes ? »

    « L’alcool, gamin », réponds-je en finissant mon verre de vin. « L’alcool est l’affaire des hommes ».

    Répondre | Lien | Citer

    Salutations amis vikings. Je suis désolé, j’ai posté ma contribution de façon un peu abrupte, juste au dessus. J’ai découvert ce concours il y a deux heures et j’ai essayé d’écrire un texte à toute vitesse… Mais du coup, je n’ai pas eu tout le temps que je souhaitais pour y réfléchir et il n’est pas exclu que je sois légèrement hors sujet.

    Qu’importe, tant pis pour moi .

    Quoi qu’il en soit, félicitations et merci pour l’organisation de ce concours. Longue vie aux Aergisson.

    Répondre | Lien | Citer
    MyThorgalMoment

     

    Bonsoir je souhaitais réaliser un dessin de mes moment préféré de la série, ces moment qui mon le plus marquer, impressionné ..Quand jetait petite mais encore aujourd’hui ! Je suis accro de Thorgal je trouve le travail de Rosinski merveilleux fabuleux et bien sûr les scénario toujours plus envoûtant d’album en album. Je me rappel particulièrement le tome 5 Au delà des ombres mais aussi plein d’autres comme les 3 vieillard, la galère noir, le cycle Qâ et bien d’autres qui mon transporté dans des contré lointaines. Ces moment qui mon fait tremblé pleuré même. . Vraiment merci au auteurs pour ce chefs d’œuvre !

    Je lis la série depuis mes 7 ans et ça continue..! J’attends avec impatience les sorties et à chaque fois j’ai l’impression de retrouver « un vieil ami  »

    Je m’y prend tard malheureusement j’ai envoyer par mail mon dessin mais je reporte quand même  je n’ai été au courant que avant hier et je me suis donc dépêché de réaliser cette petite  « composition » de mes meilleurs moment.

    Merci infiniment

    Répondre | Lien | Citer

    Waouh ! Mon meilleur moment Thorgal sur ce forum, c’est celui que je viens de passer à lire tous ces témoignages.   A l’heure où on trouve les pires choses sur internet, Thorgal est capable d’y faire apparaître les meilleurs des sentiments. Merci d’avoir proposé ce concours car il nous fait vivre un moment Thorgal exceptionnel 

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Hé oui, c’est terminé. Je travaille sur la suite : transmettre aux auteurs et à l’éditeur, préparer une petite interface de vote, tout ça.

    Avant cela, il me reste quelques mises à jour à faire dans vos messages, j’ai reçu par mail quelques contributions hier soir que je vais ajouter dans le week-end.

    Si j’ai bien compté, il y a eu 66 témoignages. Ce qui vous donne pratiquement une chance sur 10 de gagner, quand même ! Et 9 chances sur 10 de n’avoir rien du tout.  

    Merci à tous et à bientôt pour la suite.

    Répondre | Lien | Citer
    Merci!

    Bravo et merci à tous d’avoir partagé ces « moments Thorgal ». Quel que soit le résultat, j’aurais passé un bon moment à lire ces témoignages et à participer à ce concours.

    Merci aussi aux organisateurs pour cette initiative et bien évidement aux auteurs qui continuent de nourrir en aventures Thorgalesques les fans que nous sommes.

    Longue vie à Thorgal!

    Répondre | Lien | Citer

    De belles tranches de vie, de jolis souvenirs et de magnifiques temoignages. Merci aux organisateurs pour cette belle idée de concours.

    Répondre | Lien | Citer

    Merci à tous pour ces témoignages, depuis que j’ai eu connaissance de ce concours je lis avec grand plaisir votre moment Thorgal, et comme je l’ai déjà écrit    auparavant, cela est devenu mon moment Thorgal privilégié

    bravo à vous pour votre contribution et merci aux organisateurs pour cette superbe idée

    Un plus grand merci encore à Stéphane pour l’énorme boulot que représente l’animation de ce forum.

    j’espere que les membres du jury prendront autant de plaisir que moi à lire tous ces moments de bonheur

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Les derniers témoignages sont en ligne, je vous invite à refaire un tour dans les pages, il y a de nouveaux dessins et même une vidéo.

    Répondre | Lien | Citer

    C’est extra de lire toute ces histoires et de voir tous ces hommages! Et c’est vraiment chouette de partager tout ça entre fans!

     

    Répondre | Lien | Citer
    Merci

    C’est vrai que c’était passionnant de recevoir et de lire les témoignages par mail, mais aussi les messages privés.

     

    Merci pour ce concours et pour l’organisation du Forum, nous formons une belle communauté.

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai loupé malheureusement le concours…  Je sais pas pourquoi j’étais persuadé que c’était jusqu’au 15 décembre…

    Ça sera pour la prochaine fois !

    Sinon je viens de lire les témoignages avec plaisir et j’ai passé un bon moment 

    Répondre | Lien | Citer

    Bonsoir je souhaitais réaliser un dessin de mes moment préféré de la série, ces moment qui mon le plus marquer, impressionné ..Quand jetait petite mais encore aujourd’hui ! Je suis accro de Thorgal je trouve le travail de Rosinski merveilleux fabuleux et bien sûr les scénario toujours plus envoûtant d’album en album. Je me rappel particulièrement le tome 5 Au delà des ombres mais aussi plein d’autres comme les 3 vieillard, la galère noir, le cycle Qâ et bien d’autres qui mon transporté dans des contré lointaines. Ces moment qui mon fait tremblé pleuré même. . Vraiment merci au auteurs pour ce chefs d’œuvre !

    Je lis la série depuis mes 7 ans et ça continue..! J’attends avec impatience les sorties et à chaque fois j’ai l’impression de retrouver « un vieil ami »

    Je m’y prend tard malheureusement j’ai envoyer par mail mon dessin mais je reporte quand même je n’ai été au courant que avant hier et je me suis donc dépêché de réaliser cette petite « composition » de mes meilleurs moment.

    Merci infiniment

    Bonjour Ninia, respect pour tes dessins! C’est en lisant ton texte que j’ai réalisé que c’étaient bien ton oeuvre!…

     

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai loupé ce concours hélas ! car ma vie pro ne me permet pas d’être régulière sur le site. Je me serai rapprochée de certains dont le moment Thorgal dure depuis 30 ans, par des valeurs, des choix de vie, des doutes et des erreurs. Je suis proche de Aaricia, parce que je suis aussi un peu le destin de mon Thorgal ; et mon moment Thorgal c’est la route tortueuse que je mène avec mon mari depuis 26 ans, nos enfants, et ses choix pas faciles á assumer, en effet quand on a des valeurs thorgaliennes, même de nos jours, la vie n’est pas toujours facile….. cela dit mon mari est un thorgal qui s’ignore parce qu’il a d’autres chats á fouetter que de lire des BD,  il n’en a jamais lu une seule, il avance, ni maitre, ni esclave (un peu comme Thorgal quoi). Moi je suis la gosse de riche du couple … On n’habite pas sur une ile, mais dans une grande et belle foret du sud près de l’océan.

    Répondre | Lien | Citer

    Waouh ! Mais quand tu quittes ta belle forêt pour rejoindre le forum, on voit que tu es là !! 

    Répondre | Lien | Citer

    Répondre | Lien | Citer

    Dommage d’avoir raté ce concours car je suis sûr que ton moment Thorgal aurait été très agréable à lire.

    Si ta belle forêt est celle à laquelle  je pense, nous sommes voisins ….

    Répondre | Lien | Citer

    niconic a écrit
    Si ta belle forêt est celle à laquelle je pense, nous sommes voisins ….

    Répondre | Lien | Citer

    C’est bien ça !

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Résultats du concours #MyThorgalMoment

    Je sors des bois à mon tour, pour vous annoncer les résultats.

    Les auteurs et éditeurs ont délibéré et fait leur choix, le grand gagnant du concours #MyThorgalMoment a été désigné !

    Vous pouvez découvrir sa contribution en suivant ce lien. Il recevra très prochainement l’édition de luxe de l’album « Le feu écarlate », ainsi que l’édition prestige de ce même album, dédicacée par Grzegorz Rosinski.

    Mais le concours ne s’arrête pas là. Vingt témoignages ont été sélectionnés, et cinq lots restent à distribuer. Ce sont les lecteurs, les visiteurs, qui vont maintenant pouvoir donner leur avis et sélectionner les cinq gagnants parmi les finalistes.

    Ce sera le jeu des fêtes de fin d’année sur Thorgal.com. Vous pouvez vous rendre sur la page du concours, ICI, pour choisir vos cinq témoignages préférés et participer à la vie de la communauté thorgalienne. Vous avez jusqu’au dimanche 8 janvier pour faire votre choix (mais faites-le tout de suite sinon vous allez oublier ).

    J’ajoute mon petit message personnel, soyez nombreux à participer, pour nous permettre de proposer d’autres concours dans les mois à venir ! Si le concours est une fête jusqu’au bout, il m’aidera à chatouiller la plante des pieds du Lombard pour vous proposer d’autres moments sympas comme celui-là.

    35mains

    N’hésitez pas, aussi, à poster ici votre avis, à crier votre joie si vous avez gagné, à vous lamenter si vous n’êtes pas finaliste, etc.

    Répondre | Lien | Citer
    Les résultats

    Bravo au gagnant !

    Une magnifique dédicace viendra récompenser son magnifique témoignage.

    A nous de travailler un peu pour élire ceux qui vont remporter les 5 autres lots, et comme dit Stéphane il faut voter !

    Je vais y aller en suivant

    Répondre | Lien | Citer

    je suis arrivée trop tard pour le concours, mais je vais aller voter, merci pour ses supers témoignages!!

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Déjà de premiers votes, merci ça fait plaisir.

    J’ajoute que j’ai passé beaucoup de temps à vous préparer une petite interface de vote sympa, mais qu’elle n’est pas forcément hyper bien adaptée aux smartphones (vu que je n’ai pas de smartphone). N’hésitez pas à faire des retours s’il y a des choses vraiment gênantes.

    Deux choses permettent d’être sûr que votre vote est comptabilisé : un petit message bleu, qui apparaît quand vous cliquez sur VALIDER ; et surtout, quand vous retournerez sur la page du concours, votre vote sera visible et modifiable. Vous pouvez donc changer d’avis, jusqu’au 8 janvier.

    Répondre | Lien | Citer

    Je ne voterai pour personne pour la bonne et simple raison que j’estime que la sélection des gagnants est profondément injuste majoritairement.

    En effet, je constate que dans la première moitié des gagnants il y a beaucoup de gens qui ont écrit de simples textes, et qui ont fait des dessins médiocres, et parmi les derniers sélectionnés, il y a les meilleures reproductions de Thorgal, et le sublime dessin de Lizbeth, qui méritait amplement le 1er prix, vu la qualité extraordinaire de son dessin, tant au niveau justesse, style graphique proche de Rosinski, originalité de l’idée, expressivité, et beauté esthétique. Je n’ai d’ailleurs pas hésité à la féliciter en message privé. De plus, je pense que mon message accompagné de mon dessin d’illustrateur professionnel avait toutes ses chances de gagner un prix.

    Et je remarque aussi que la plupart des gens sélectionnés se sont contenté de dire uniquement toutes les qualités de Thorgal, malgré les quelques défauts mineurs que certains  comme moi avaient osé pointer. Je constate donc une certaine forme d’hypocrisie dans le sens où les gens s’obligeant à ne dire que du positif de Thorgal sont systématiquement sélectionnés, contrairement à ceux qui osent dire, de façon très constructive, et pertinente en quoi la série a des défauts perfectibles.

    Bonne continuation à vous et bonnes fêtes de fin d’année malgré tout.

    Répondre | Lien | Citer

    Askaron : le personnage principal de ton témoignage n’est pas Thorgal, mais toi ! intéressant mais ça ne nous fait pas rêver !

    Depuis pas mal d’années que je viens ici, l’ambiance a toujours été sympathique, pourvu que ça dure n’est-ce pas ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Bah, écoutez, je ne sais pas quels critères ont guidé le jury, mais ils ont fait un choix qui, bien évidemment, aurait été différent pour telle ou telle personne. 45 témoignages ont été écartés, et chacune des personnes non sélectionnées a bien sûr des raisons d’être déçue. Mais c’est comme ça ! Et ça ne remet pas en cause la qualité des témoignages, poèmes ou dessins, c’est juste un choix qui a été fait.

    J’ajoute qu’un texte bien écrit et qui respire l’authenticité a bien sûr autant de valeur qu’un dessin.

    Je me suis dit, moi aussi, ah c’est dommage pour untel ou un autre… mais la sélection me semble équilibrée, et juste. J’ai lu attentivement tous les textes sélectionnés, ils sont tous très intéressants, ils apportent tous un point de vue différent, de la variété dans les ressentis.
    A noter, l’ordre des témoignages finalistes n’est lié qu’à leur date de mise en ligne sur le forum. Ils n’ont pas été classés de 1 à 20, c’est juste une façon de les présenter plus clairement.

    Le dessin de Lizbeth est effectivement exceptionnel. Et c’est maintenant aux lecteurs d’en juger, et de faire connaître ainsi leur avis, justement.

    hirondl a écrit
    Depuis pas mal d’années que je viens ici, l’ambiance a toujours été sympathique, pourvu que ça dure n’est-ce pas ?

    Répondre | Lien | Citer

    hirondl a écrit
    Askaron : le personnage principal de ton témoignage n’est pas Thorgal, mais toi ! intéressant mais ça ne nous fait pas rêver ! Depuis pas mal d’années que je viens ici, l’ambiance a toujours été sympathique, pourvu que ça dure n’est-ce pas ?

    Non, c’est faux ! Tu raisonne de façon très manichéenne et caricaturale pour me faire culpabiliser ! Et c’est très bête de ta part de faire ça. Oui, car la Réalité, c’est ni noir ni blanc, mais tout en nuance et très complexe !

    LA PREUVE ICI :

    Non seulement je raconte en détails comment j’ai connu la SERIE Thorgal toute entière, je dis ce que j’en pense tant au niveau du dessin que du scénario, comment j’ai rencontré le dessinateur et ce qu’il m’a dit de mon travail, après que je l’ai félicité sur son travail, et à quel point l’univers de la BD a été une source d’inspiration artistique pour moi dans mon travail d’illustrateur. Et j’ai présenté un dessin qui représente un viking, très proche d’un des adversaires de Thorgal, et dont j’ai eu beaucoup de compliments de la part de professionnels et d’amateurs. Et c’est pas parce que mon témoignage « ne t’as pas fait rêver TOI », que ça n’a fait rêver personne, et personne du jury.

    « J’ai découvert Thorgal quand j’étais adolescent, à l’age d’environ 13 ans.

    Le tout premier album que j’ai découvert a été celui de « La Gardienne des Clés », dont l’illustration de couverture me faisait rêver, me fascinait, et m’inspirait beaucoup, et me faisait aussi penser aux sublimes illustrations du jeu  de rôle international « Magic », dont j’étais aussi fan à l’époque, et encore aujourd’hui. Et puis, en parcourant les différents albums de la bibliothèque de Châtenay-Malabry, je suis tombé par hasard sur un deucième album, non pas le premier de la série, mais celui intitulé « Louve », dont l’illustration de couverture m’avait littéralement impressionné, tant par son réalisme, que par l’ambiance et l’expressivité saisissante de cette image de couverture, digne d’une scène de film passionnant.

    Et quand j’ai commencé à lire cet album, dont le contenu était captivant tant par le dessin (j’étais et je suis toujours un grand passionné de dessin, car je suis maintenant illustrateur et concept artist), que par le scénario magnifiquement assuré par van Hamme (surtout), j’ai décidé de découvir toute l’étendue de cette merveilleuse saga ! Et j’ai adoré quasiment tous les albums issus de la collbaoration Rosinski / Van Hamme, puis ceux avec Yves Sente. Mais depuis qu’un nouveau dessinateur illustre une partie de la suite de la saga (Roman Surzhenko), je suis très déçu, car le dessin a perdu de son âme, de sa justesse, tant au niveau des expressions des personnages, le rendu des décors, que dans la mise en couleur.

    Cependant, je continue à lire et dévorer les albums magnifiquement illustrés par Rosinski, dont chaque case est maintenant une illustration à part entière, ce qui est une sacrée performance de la part de ce grand artiste ! Les albums qui m’ont le plus marqué et qui sont me préféres sont: Les Archers, La Marque des Bannis, Louve, La Chute de Brek Zarith, La Cité du Dieu Perdu, les 3 Veillards du Pays d’Aran. Lors de la lecture de ces albums en particulier, j’ai vu toute une série de films épiques défiler dans ma tête… j’étais déjà dans un autre monde… celui de Thorgal !   J’ai adoré ces albums en particulier pour leur histoire originale et passionnante, leur illustration superbe, avec en plus des costumes et des décors sublimes, une expressivité dans les émotions des personnages et dans leur mouvement, qui m’a impressionné et ému, au point d’avoir eu l’impression d’être un témoin immérgé dans toutes ces aventures ! »

     

    Quel voyage fabuleux, quelles aventures, quel rêve immersif !

     

     

    Donc si tu veux que l’ambiance sympathique perdure, ne te permets de juger les messages des gens à l’inverse de ce qu’il sont. Merci.

    Sinon je me désinscris tout de suite et vous n’entendrez plus parler de moi, si vous ne tolérez pas que je m’exprimer en mettant en avant une réalité indéniable.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    J’ajoute qu’un texte bien écrit et qui respire l’authenticité a bien sûr autant de valeur qu’un dessin. Je me suis dit, moi aussi, ah c’est dommage pour untel ou un autre… mais la sélection me semble équilibrée, et juste. J’ai lu attentivement tous les textes sélectionnés, ils sont tous très intéressants, ils apportent tous un point de vue différent, de la variété dans les ressentis. A noter, l’ordre des témoignages finalistes n’est lié qu’à leur date de mise en ligne sur le forum. Ils n’ont pas été classés de 1 à 20, c’est juste une façon de les présenter plus clairement. Le dessin de Lizbeth est effectivement exceptionnel. Et c’est maintenant aux lecteurs d’en juger, et de faire connaître ainsi leur avis, justement.

    Merci pour votre réponse avec ces quelques éclaircissements, notamment l’ordre des témoignages sélectionnés.

    Mais j’aurais bien aimé savoir en quoi mon texte est moins « authentique » que les autres…

    Car ce que je raconte n’est que la pure vérité de comment j’ai connu Thorgal, et comment j’ai rencontré le dessinateur Rosinski, et comment Thorgal a été une source d’inspirtation pour moi dans mon travail d’illustrateur.

    Je n’ai pas menti du tout, jamais, et  je n’ai que dit la Réalité de ce que je ressentais du plus profond de mon coeur et de ce que j’ai vécu, malgré mon handicap quotidien de dépressif biopolaire spasmophile que j’ai, et que je me suis privé de raconter pour ne pas trop jouer sur la carte de l’émotionnel et l’affectif, ce que d’autres ont fait.

    Répondre | Lien | Citer

    ok je suis désolée si ma franchise était maladroite oups   , le but n’était pas d’être désagréable.

    Et je salue la remarquable modération de notre modérateur préféré, Thorgal n’eut pas mieux fait !

    Ce genre de concours c’est pas du tir à l’arc ! il s’appuie sur des critères subjectifs, des emotions, du ressenti …. il faut y participer en connaissance de cause 

    ou participer à des concours de maths

     

    J’ai bien lu les participations et cette compilation de vécu autour d’une œuvre littéraire (mais oui) est quand même vachement chouette.

40 sujets de 81 à 120 (sur un total de 177)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2022