Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Thorgal – 37 – L'Ermite de Skellingar

Accueil / Forum / A paraître – Thorgal 37 – Jeunesse 8 – Intégrale NB 4 / Thorgal – 37 – L'Ermite de Skellingar

Bienvenue

Thorgal – 37 – L'Ermite de Skellingar

Ce sujet a 513 réponses, 29 participants et a été mis à jour par Thorgal-BD Thorgal-BD, il y a 1 jour et 3 heures.

40 sujets de 401 à 440 (sur un total de 514)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    Journée bien remplie, en trouvant juste le temps d’emporter « L’Ermite de Skellingar » avant la fermeture des magasins. Puis en patientant la soirée avant de revenir enfin me lancer à 1h du matin dans la lecture ininterrompue – et passionnée – du nouveau Thorgal !

    Je n’aurais vraiment pas apprécié de devoir m’arrêter dans la lecture de l’album, tant l’histoire était rythmée et intéressante. Ce que j’ai le plus aimé, ce sont les dessins superbes de Fred Vignaux. Quel excellent choix pour reprendre Thorgal ! Des cadrages impressionnants, des paysages grandioses, des personnages très réussis (attention toutefois au visage d’Aaricia) et un dynamisme qui se ressent tout au fil de l’histoire.

    Un récit fait à la fois de réflexion et d’aventure, avec de nouveaux contenus mais aussi des références au passé de Thorgal. Bien sûr, après les multiples aventures qu’il a déjà vécues, on a parfois l’impression de revivre certains évènements déjà survenus dans les albums précédents. Mais ce n’est pas du tout décevant, et l’association dessinateur/scénariste donne ici un très bon résultat. Seuls certains dialogues alourdissent parfois l’histoire, mais moins que je ne le craignais.

    La question que je me pose quand même en refermant cet album : comment Yann a-t-il aussi bien réussi ce scénario, après avoir sorti un récit aussi mauvais dans le tome précédent ?! Cela redonne envie de lui faire confiance pour qu’il nous conforte avec le tome 38. Attention, pas de relâchement, nous serons vigilants !

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit
    comment Yann a-t-il aussi bien réussi ce scénario, après avoir sorti un récit aussi mauvais dans le tome précédent ?!

    Entièrement d’accord sur ce point ( malgré des  » problèmes  » repérés dans l’histoire ). Au niveau qualité globale du scénario, on est loin du naufrage du tome 36. Donc : Oufff !   J’ai fini de lire l’album. En vue de poster une longue critique détaillée ( avec des exemples pour étayer l’argumentaire ), je vais le lire encore plus attentivement une 2ème fois 

    Je me suis fait la réflexion qu’un album de 46 planches est lu très ( trop ? )  rapidement ( en moins d’ 1h…. ) par rapport aux 10 mois de boulot pour les auteurs  ( + 2 mois pour le traitement des fichiers, l’impression et l’encartage de la couverture… et livraison vers les points de vente  ),  Je rends donc justice à tout le travail que ce livre a demandé par une nouvelle lecture.  Et comme les dessins sont beaux, ce n’est pas une corvée.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 4 semaines par Ralf.
    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ralf a écrit
    Je me suis fait la réflexion qu’un album de 46 planches est lu très ( trop ? ) rapidement ( en moins d’ 1h…. ) par rapport au 10 mois de boulot pour les auteurs ( + 2 mois pour le traitement des fichiers, l’impression et l’encartage de la couverture… et livraison vers les points de vente ), Je rends donc justice à tout le travail que ce livre a demandé

    Eh oui, c’est l’une des malédictions de l’art, de son exposition publique. On retrouve ce petit souci au cinéma, au théâtre, en architecture ou dans les couloirs des musées. Il n’y a guère que les romans, les jardins et les jeux vidéos qui parviennent à nous capter plus longtemps, sans qu’on puisse approcher néanmoins du temps passé à les réaliser.

    Mais je pense que la force de l’art est ailleurs, notamment dans sa capacité à marquer durablement le public et/ou l’Histoire. On a tous un film, un livre, une chanson, une toile, un bâtiment… qui nous semblent faire définitivement partie de notre vie.

    Répondre | Lien | Citer

     

    La question que je me pose quand même en refermant cet album : comment Yann a-t-il aussi bien réussi ce scénario, après avoir sorti un récit aussi mauvais dans le tome précédent ?! Cela redonne envie de lui faire confiance pour qu’il nous conforte avec le tome 38. Attention, pas de relâchement, nous serons vigilants !

    Je n’ai pas lu l’album, mais je m’attendais un peu à ce résultat que vous décrivez. Le tome 37 a été scénarisé avant le tollé du 36, mais des critiques, il y en avait déjà concernant les séries dérivées. Yann a donc dû faire très attention lorsqu’on lui a confié la reprise de la série mère.

    Et je pense qu’il en sera de même pour le 38. Il ira sur la pointe de pieds. 

    Parce que bon, il est tout de même sensé être un professionnel, non ? Il faudrait vraiment qu’il soit à l’ouest s’il continuait sans faire attention.

    Mais tout ceci peut avoir un effet négatif : l’absence de prise de risque. Ma question a tout ceux qui ont lu l’album serait donc : ok, il est plaisant à lire, mais y voit-on quelque chose de nouveau, d’intéressant… Qui sorte du lot ? Thorgal n’est pas une série emblématique pour rien.

    Force est de constater que les prises de risque de Yann dans les séries parallèles n’ont pas réussi. Il ne peut plus vraiment en prendre. À moins de changer radicalement sa méthode.

    Du coup, j’ai bien peur que l’avenir de Thorgal soit également assez triste.  Il n’y aura plus de catastrophes, certes, mais uniquement une platitude ennuyante

    Répondre | Lien | Citer

    Du coup, j’ai bien peur que l’avenir de Thorgal soit également assez triste.  Il n’y aura plus de catastrophes, certe, mais uniquement une platitude ennuyante

    Eh bien j’ai trouvé au contraire que l’album n’était pas creux. En particulier, j’ai apprécié l’analyse de ce culte vs la tyrannie du Jarl et la profondeur des caractères. Yann m’a surpris en donnant un ton assez juste à mes yeux au caractère de Thorgal qui m’a paru très en phase avec les albums plus anciens.

    Et pour la prise de risque, j’ai apprécié la partie à l’interieur de la montagne où Thorgal doit lutter contre ses peurs. Le ton est juste et le combo dessin/couleur m’ont replongé des années en arrière !

    Je veux pas te spoiler plus mais ne peux que te recommander de le lire pour te faire un avis !

    Répondre | Lien | Citer

    Pour le coup, j’étais un des premiers à pester sur le travail de Yann sur « Aniel », mais je dois reconnaître qu’il a fait du très bon boulot sur ce 37!, 

    J’ai vraiment dévoré l’album de bout en bout. J’ai bien tiqué sur quelques détails, mais bon… Il ne faut pas non plus bouder son plaisir.

    C’est vrai que certains passages rappellent des albums précédents, mais comment l’éviter après tant d’albums?

    J’ai eu de vraies surprises, des éléments que je trouvais un peu expédiés au milieu de l’album prenant du sens à la fin, bien joué.

    Il y a même quelques éléments mystérieux, où se crée le doute, qui m’ont beaucoup plu.

     

    Répondre | Lien | Citer
    Chronique sur La Ribambulle

    Avis enthousiaste à propos du tome 37 sur le site de La Ribambulle 

     

     » L’Ermite de Skellingar est un moment de vérité pour Yann et Fred Vignaux. Même s’ils ne sont pas novices, ont-ils réussi à nous convaincre avec cette nouvelle aventure ? La réponse est oui !

    D’une part, Yann sert un scénario dense et parfaitement huilé, digne de ceux de Jean Van Hamme, un récit en un tome où l’on retrouve un Thorgal vif, intelligent, qui prend les problèmes à bras le corps et ne subit pas.

    Il y a beaucoup d’action, une trahison comme souvent et un peu de fantastique avec la phase chamanique où le héros mène un combat intérieur contre Shaïgan. Un affrontement nécessaire car le trio amoureux Thorgal-Shaïgan-Aaricia, malicieusement évoqué par le scénariste via Aaricia elle-même, n’était pas viable à long terme. Ce sans faute donne envie de se replonger dans le cycle de Shaïgan.

    D’autre part, cette réussite est exacerbée par l’excellente prestation graphique de Fred Vignaux, la première sur la série-mère, mais aussi parce que son trait dynamique – tout en apportant sa patte personnelle à l’univers – est parfaitement dans l’esprit du maître. Il est bien aidé en cela par une superbe prestation à la couleur de Gaétan Georges.

    Si les dieux le veulent bien, ces deux auteurs peuvent nous emmener encore très loin avec Thorgal. Et nous embarquons dans le skuta sans sourciller ! « 

    S. Girardot

     

    Source : https://la-ribambulle.com/thorgal-37

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Althing du tome 37

    Eh bien, il a tout aimé, même le « skuta » ! Il avait beaucoup aimé le tome 36, aussi, je me souviens. Un fan.

    D’ailleurs, que vous ayez aimé ou moins, je vous invite à poster votre avis et à noter l’album dans l’Althing. Véronar attend son premier client.

    http://www.thorgal.com/althing-les-avis/?alb=37

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Voilà. J’ai posté un premier avis sur l’althing. 

    Et bonjour à tous.  

    Répondre | Lien | Citer

    Hello, avis posté également!

    Répondre | Lien | Citer

    Hé, content de te retrouver Cat !    Et aussi content de voir comme vous faites vivre l’Althing, avec déjà 3 avis postés ce matin. Tous positifs, comme mon état d’esprit à la lecture de ce nouveau tome. J’irai aussi noter mon avis après une relecture un peu plus approfondie de l’album.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Je ne passe plus, trop occupée entre mes multiples activités mais je ne pouvais manquer de donner mon avis sur peut-être l’album du renouveau. 

    Répondre | Lien | Citer

    Avis posté aussi sur cet album qui redonne beaucoup d’espoir en cette légendaire franchise!

    Répondre | Lien | Citer

    bien bien bien, tout cela m’a donné envie de l’acheter, et la version Fnac de surcroît. Par contre il n’y aura pas de photos de la boutique vu que je l’ai commandé sur le site de la Fnac, et je ne serai sans doute pas là pour prendre en photo la factrice qui va me l’apporter avec son plus beau sourire. Je le lirai au fond de mon lit, je ne prendrai pas de photo non plus.  

    A bientôt pour un petit commentaire tout frais.

    et bonne lecture á tout le monde.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    J’ai posté également, je voulais attendre mais vous m’avez fait envie.

    Il y a eu 70 avis postés sur le tome précédent, j’espère qu’on réussira à faire aussi bien.

    N’hésitez pas à aller faire un tour d’Althing pour donner votre avis sur les autres albums.

    Répondre | Lien | Citer
    Skellig – Skellingar….

    Retirez le n, a et r à Skellingar, et l’on obtient… Skellig ( Island ), l’île qui a servi au tournage de Star Wars Episode 7 – 8 et où s’est retiré en… ermite…( !!! ) Luke Skywalker… 

    Répondre | Lien | Citer

    Ça y est, album lu !!!! 

    Alors je sais pas si je vais oser le dire… mais bon allez je me lance, je crois bien que Yann a réussi a nous pondre le meilleur album depuis… 2006 !!! Soit depuis le dernier album de Van Hamme.

    On retrouve enfin Thorgal avec sa petite famille au complet, Thorgal qui part a l’aventure, une aventure étrange et mystérieuse en one shot, et plutôt bien écrite, sans jeux de mots, sans expressions bidon, sans rien de choquant. Bref a part quelques mots qu’on sent encore bien sortir d’une encyclopédie nordique, je tire mon chapeau a Yann et j’espère qu’il va continuer sur cette lignée en s’améliorant encore (incroyable quand on sait que c’est lui qui a aussi écrit Aniel).

    Niveau dessin, c’est magnifique. Fred a capté Thorgal et son univers, et me conforte dans mon idée qu’il est celui qu’il fallait pour cette reprise. Un bémol sur certain visage, comme Jolan ou Aaricia. 

    Je note cet album 4/5. Le point en moins pour les textes qui ne sont pas encore tout a fait au point, les quelques visages a travailler au niveau du dessin, et le sale caractère de Louve. 

    Thorgal est de retour !!!! 

    Ralf a écrit
    Retirez le n, a et r à Skellingar, et l’on obtient… Skellig ( Island ), l’île qui a servi au tournage de Star Wars Episode 7 – 8 et où s’est retiré en… ermite…( !!! ) Luke Skywalker…

    Oui je l’avais souligné quelque part. D’ailleurs Skellig est blindée d’oiseaux. C’est (soit disant) pour ça qu’ils ont créé les porgs, car ils arrivaient pas a se débarrasser des oiseaux pendant le tournage… Bon ça et parce qu’il fallait vendre des jouets avant tout. ^^

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ça mérite bien un petit comparatif.

    Répondre | Lien | Citer

    Ah oui, la comparaison entre les images est parlante !   

    Abeloth a écrit
    Oui je l’avais souligné quelque part. D’ailleurs Skellig est blindée d’oiseaux.

    C’était dans la première réponse à ce sujet, il y a déjà un an.   

    Abeloth a écrit le 14-11-2018

    Skellingar, un rapport avec l’ile Skellig en Irlande peut être ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Fiche album

    La fiche de l’album « L’ermite de Skellingar » est en ligne sur Thorgal.com.

    Vous y trouverez une introduction narrative et une présentation de l’album, sous forme de galerie d’images commentées. Attention, si vous n’avez pas encore lu cette nouvelle histoire, cette nouvelle fiche risque de vous révéler une partie de ses mystères !

    L'ermite de Skellingar

    La fiche propose également les premières planches de l’album, pour ceux qui seraient encore passé à côté. Vous pouvez également discuter de votre lecture ou de vos attentes sur le forum ICI ou donner votre avis dans l’Althing en suivant ce lien.

    Bonne découverte à tous, la fiche de l’album est par ICI !

    Répondre | Lien | Citer

    Je viens de terminer la lecture de L’ermite de Skellingar, et j’en suis sortie rassurée. Ce premier Thorgal dessiné post-Rosinski est vraiment pas mal. Dans un autre style, Vignaux s’en sort fort bien. Sans égaler ni copier Rosinski, le dessinateur donne un ton assez moderne à notre héros préféré. Débarrassé des contraintes des séries parallèles, Yann redonne du dynamisme à la série avec cette bonne histoire qui n’est pas sans rappeler les Thorgal des débuts. J’avais perdu beaucoup d’enthousiasme pour la série sous les scénarios précédents, mais j’espère qu’elle pourra retrouver un second souffle sous la plume du nouveau duo Yann et Vignaux. J’en espère la confirmation lors du prochain tome.

    Dans mon salon, j’ai aussi pris mon album en photo.   

    PS : Merci Thorgal-BD pour cette très belle fiche de présentation du tome 37 !

    Répondre | Lien | Citer

    Lu ! Pas mal comme histoire, Thorgal est sur la bonne voix. Sauf pour ses explications quand il bouge le rocher, on se serait cru dans une aventure de Tintin. Puis l’ermite manque pour mois de profondeur, sa personnalité n’est pas très credible. Mais pour le reste, c’est plutôt une réussite, surtout le dessin, splendide !

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Vous y trouverez une introduction narrative et une présentation de l’album, sous forme de galerie d’images commentées. Attention, si vous n’avez pas encore lu cette nouvelle histoire, cette nouvelle fiche risque de vous révéler une partie de ses mystères !

    très belle galerie d’images, ça donne envie de lire l’album !

    les commentaires en disent plus que le contenu des images, ils racontent quand même une partie de l’histoire, alors oui, attention spoiler !

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Oui, désolé Nils, tu as raison, je vais ajouter un petit avertissement.  

    J’en profite pour signaler (ou rappeler, je ne sais plus) que l’édition Fnac est limitée à 2000 exemplaires. Ne traînez pas trop si vous êtes tentés.

    Répondre | Lien | Citer

    merci !   

    Répondre | Lien | Citer

    Bon alors Ralf tu nous donnes pas ton avis ? Tu es bien silencieux depuis la sortie de l’album je trouve.   

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ralf distille l’album pour en retenir le bon et le moins bon, je suis sûr qu’il aura un avis complet, attentif et coloré.

    Pour ma part, et au-delà justement de ce qui a pu éventuellement me plaire ou moins me plaire dans ce livre, je suis surtout satisfait de vivre une parution apaisée et apaisante, grâce aux auteurs et aux lecteurs. Ça fait du bien, donc merci à tout le monde.

    10 avis postés dans l’Althing, allez les gens, vous pouvez faire mieux !

    Répondre | Lien | Citer
    Affiche

    Sophie du Lombard nous invite au pied du sapin.   

    Source: Insta de SDL

    Répondre | Lien | Citer
    Chronique sur Auracan

    Le site Auracan propose une analyse du nouvel album. En voici un extrait :

    « L’essai paraît transformé avec ce nouvel album. On a plaisir à retrouver Thorgal revenu parmi les siens et qui, même s’il a encore des comptes à régler avec son passé, a repris une existence normale. Pas pour longtemps, car un skuta (petit navire marchand) qui transporte d’étranges pèlerins arrivés au village amène aussi à l’enfant des étoiles le point de départ d’un nouveau voyage afin d’honorer un serment.

    Yann développe une intrigue solide qui remet le héros à l’avant-plan. Thorgal part seul affronter l’inquiétant ermite de Skellingar mais son cheminement lui permet aussi de dénouer des événements passés. L’histoire est prenante, accessible à ceux qui se seraient peut-être éloignés de la série au fil du temps et mieux, bouclée sous forme de one-shot, ce qui n’est pas sans rappeler les premiers albums.

    Le scénario associe le spectaculaire à des éléments davantage introspectifs et le dessin de Fred Vignaux répond présent à la restitution de ces différents aspects, en créant notamment le redoutable îlot de Skellingar et les pièges qu’il renferme. Les couleurs de Gaétan Georges s’inscrivent elles aussi dans le cahier des charges.

    Doit-on parler de relance ou de renouveau ? Une chose est sûre en tous cas, « L’Ermite de Skellingar » est un bon Thorgal aux agréables allures classiques qui donne envie de se repencher sur ses prédécesseurs. Belle reprise ! »

    P. Burssens

     

    Source : Auracan

    Répondre | Lien | Citer
    Chronique sur Ligne Claire

    Le site Ligne Claire apporte également son point de vue sur le tome 37. Extraits choisis :

    « Dans L’Ermite de Skellingar, Thorgal reprend les rênes, revient quand même sur une face obscure de son passé et va, preux chevalier, voler au secours d’une population martyrisée avant de rentrer, dans ce one-shot, retrouver sa petite famille. Un album, après certaines faiblesses scénaristiques, sous forme de retour aux sources. Yann, dont on connait tout l’éventail du talent, l’a bien compris. Fred Vignaux avait expérimenté ses pinceaux avec Kriss de Valnor. Dans cette reprise de la série mère, il est plus que dans le ton, précis, puissant, évocateur et dans la ligne de Rosinski qui ne s’y est pas trompé en le choisissant. Clair, net, précis, le nouveau Thorgal est en ordre de marche.

    Ce qui est un plus indéniable, hormis le fait qu’on comprenne le scénario, c’est que Yann a donné un aspect très humain à la nouvelle quête de Thorgal. On oublie un peu les dieux comme Vignaux le disait dans son interview. Suspense aussi, tentations, sentiments divers mais à hauteur de femme et d’homme, Thorgal a toujours des fantômes à affronter. Il a en un de moins désormais mais on se doute que sa progéniture peut l’entrainer aussi vers d’autres horizons que son charmant village de pécheurs. Des personnages hauts en couleur, des scènes et des ambiances riches, Vignaux fait, on le redit, un sans-faute. Le tout apporte un nouveau souffle à la série de Rosinski et Van Hamme. »

    J-L. Truc

     

    Source : Ligne Claire

    Répondre | Lien | Citer
    Bande-annonce

    Moi qui me plaignais que XIII et Largo Winch avaient chacun leur trailer, et pas Thorgal,  voilà que ça change !    Le studio Par Bélénos vient de produire une bande-annonce fort réussie pour notre héros favori !

    Source : FB du Lombard

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 semaines et 1 jour par Tjahzi.
    Répondre | Lien | Citer

    Etant donné que Jean Van Hamme touche des droits d’auteur sur ses personnages, je pense que cette fin d’année sera à nouveau excellente pour son compte en banque….       

     

    Tjahzi a écrit
    Moi qui me plaignais que XIII et Largo Winch avaient chacun leur trailer, et pas Thorgal, voilà que ça change ! Le studio Par Bélénos vient de produire une bande-annonce fort réussie pour notre héros favori !

    C’est assez court mais fort bien réalisé ( avec la bonne musique de fond ). Très curieux de savoir comment l’album s’est vendu après 1 semaine dans les librairies. Existe t’il un site qui donne ce type d’info ? ( genre : boxoficemojo.com pour le cinéma ). Le nombre de lecteurs est-il resté le même ou le départ de Rosinski a t’il impacté les ventes. Le gros des ventes se fait dans la 4 semaines qui suivent la sortie du livre ( avec sans doute un apport de vente avant Noel ).

    Répondre | Lien | Citer

    les nouvelles venant de la presse ont l’air aussi bonnes que celles des membres du forum…   

    Répondre | Lien | Citer
    Chronique dans le 6-8 de la RTBF

    La radio belge RTBF propose une chronique diffusée aussi en images à propos du nouveau Thorgal. C’est à découvrir ici (durée 5 minutes) : https://www.rtbf.be/auvio/embed/internal/media?id=2565900

    Source : Le 6-8 sur la RTBF

    Répondre | Lien | Citer

    Le voilà confortablement installé sur mon canapé en mode « hygge » le viking : 

    C’est l’album du renouveau. Thorgal 3.0 : mise à jour réussie. Pour le coup je vais l’acheter en double.

    En fait, j’ai d’abord envie de parler du dessin parce que forcément j’avais une grosse attente/appréhension/peur/jesaispastropquoi de découvrir le nouveau visage de Thorgal. (En plus je l’avais limite enterré après le 36…. ) Thorgal, c’est une BD mais c’est surtout un bonhomme. Je vais titiller forcément, mais en fait je suis ravie parce que j’ai reconnu Thorgal, globalement, son visage, sa posture, ses attitudes, et ses paroles. 

    Dans le détail, je vais titiller sur le fait que ses traits sont souvent durs et sévères, alors que Thorgal peut aussi avoir une douceur et l’expression d’une sensibilité que Vignaux ne lui donne pas tout à fait. Rosinski a su créer un personnage aux multiples regards. Mais du dessin de Vignaux s’exprime aussi une grande humanité.  Ça va, Thorgal est revenu ( clin d’oeil à La cage). Par moment, une mèche de cheveux, une façon de poser les mains ou de tourner la tête me rappelle ce petit quelque chose de Rosinskien, et peut-être n’était-il pas loin du dessin…

    Pour Aaricia, on attendra un peu, parce que là on la reconnait à peine, la coiffure peut-être… mais pas que.

    Le scénario est nickel, c’est un one-shot thorgalien. D’ailleurs je vais de ce pas le relire plusieurs fois pour faire une critique plus aboutie. Déjà je peux dire que je souhaiterais un peu moins d’explications, un peu plus d’ellipses. Par contre j’aime bien cette façon de changer d’un coup du rêve à la réalité par exemple. Le propos un peu plus réflexif peine à s’exprimer : je parle du regard de Thorgal sur les rapports entre la misère et la religion et le rapport qu’il entretient lui-même aux croyances des hommes. Du temps de VH le recul réflexif  de Thorgal vis à vis des « problématiques »  humaines (richesse, religion, pouvoir… ) était partie essentielle du personnage, je trouve évidemment intéressant, voire capital, que Yann apporte cette dimension. De plus il rend à Thorgal les tourments de l’âme (remords, angoisses, culpabilité, etc… ) ça aussi  c’est important, Thorgal ce n’est pas tout-blanc ou tout-noir. L’évocation de Kriss nous rappelle aussi cela : un bon Thorgal est semé de doutes…

    Bravo pour la fiche de l’album on se régale, cet album est inspirant je crois.

    Je vais de ce pas écrire dans l’Althing.

    Bonne lecture à tous, et comme dit par Thorgal-Bd la bonne nouvelle c’est que les discussions autour de cet album seront plus apaisées (moins de gros mots toussa), ce qui n’empêche nullement la critique.

    Ralf a écrit
    Très curieux de savoir comment l’album s’est vendu après 1 semaine dans les librairies. Existe t’il un site qui donne ce type d’info ? ( genre : boxoficemojo.com pour le cinéma ).

    sur bd-fugue l’album est derrière Undertaker (évidemment), Asterix (il est pas mal, je l’ai), et XIII (forcément).

    faut dire ces sorties sont des monstres de ventes.

    Sur bd-gest il y a Sillage devant aussi.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Eh bien les amis, je me suis permis de récupérer vos photos et la vidéo importée par Tjahzi (parce que je n’ai pas la moindre idée de la façon qui me permettrait de récupérer l’originale du Lombard ) et j’ai tout injecté en page d’accueil. Vos couvertures, papiers peints et mimines sont désormais exposés à la face du monde.

    Ralf a écrit
    Etant donné que Jean Van Hamme touche des droits d’auteur sur ses personnages, je pense que cette fin d’année sera à nouveau excellente pour son compte en banque….

    Sauf pour Thorgal, il a revendu tous ses droits ! Et je ne sais plus, pour Largo… Mais l’héritage de son œuvre s’affiche avec force dans les librairies BD. Tout ça, c’est grâce à lui.

    Ralf a écrit
    Très curieux de savoir comment l’album s’est vendu après 1 semaine dans les librairies.

    D’après ce que j’ai pu voir, Thorgal 37 se classe 26ème des ventes de livres en France pour sa première semaine, et 7ème album de BD derrière Astérix, My hero academia, XIII, Le chat, Mortelle Adèle et Undertaker.

    Ce sont des chiffres pour les trois premiers jours de vente (du 8 au 10 novembre). Cette semaine, ça pourrait, devrait, être encore mieux.

    Répondre | Lien | Citer

    Salut à tous.

    Pour ma part, lecture en librairie… et définitivement c’est une pratique que je maintiendrai. Ma chronique est dans l’Althing (2 fois mea culpa, elle est partie dans 2 onglets, l’un connecté l’autre pas, oups Edition du webmestre : Réparé).

    C’est plein de bonnes choses et plein de déception aussi. Globalement, cela se sent je l’espère dans ma « chronique ». Je reste fan et je suis, je suivrai Thorgal car c’est un compagnon de longue date, mais il ne m’apporte pas ce que je cherche aujourd’hui en lisant une BD. J’ai changé !! Mais c’est grâce à lui si aujourd’hui je lis autre chose. Alors merci Thorgal.

    Bref, album lisible ça c’est sur, moins pénible que le précédent. Mais le souffle épique est embryonnaire. S’ils réapparaissent, j’attends de Kriss des interventions plus pertinentes que les allusions récurrentes des derniers albums et de Shaïgan un rôle digne de son rang, même s’il est probablement profondément fragile. Il y a bien de nombreux thèmes traités, avec les sectes, la religion l’asservissement… mais ça fait beaucoup et expédié en une bulle par thème.

     

    Bref, lu, fermé, pas désagréable, oublié…

    Répondre | Lien | Citer

    Salut Kmouille,

    Je crois que c’est le lot de tous les lecteurs de Thorgal de continuer à le lire parce qu’ils ont été touchés par lui un jour, parfois lointain. J’ai lu ta chronique dans l’Althing, et je comprends complètement ce que tu ressens. C’est un bon album, mais il manque d’émotion. Comme toi, Thorgal m’a amené à d’autres découvertes dans le monde la la BD, qui actuellement le surpassent. On attend que Thorgal retrouve le leadership dans son domaine, mais il reste du chemin à parcourir…

    Thorgal-BD a écrit
    Eh bien les amis, je me suis permis de récupérer vos photos et la vidéo importée par Tjahzi (parce que je n’ai pas la moindre idée de la façon qui me permettrait de récupérer l’originale du Lombard )

    Euh… j’ai détourné la vidéo du Lombard sur Facebook pour pouvoir la partager ici, mais l’hébergement chez Vimeo n’est pas parfait, notamment les propositions d’autres vidéos à la fin de la lecture. Peut-être faudrait-il demander à Kévin du Lombard un lien plus officiel vers la vidéo qui serait hébergée chez l’éditeur ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Eh oui voilà, tu étais tout content et maintenant tu te payes la honte avec ta vidéo moisie.

     

    Répondre | Lien | Citer

    Pour ceux qui l’ont lu

     

    (SPOILER)

    Comment interprétez-vous la scène du « tubercule »?

    A la fin de cette scène, Thorgal étrangle le fantasme de Kriss, puis se réduit jusqu’à ce qu’elle même l’écrase et ai le dernier mot. C’est étrange non? On se serait attendu à ce que Thorgal tue ce fantasme et se retrouve seul, non? En l’état cela m’a donné l’impression que le fantasme est plus fort que tout et reste dans son cerveau.

    Et vous?

40 sujets de 401 à 440 (sur un total de 514)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019