Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Rapprochement avec Le Lombard et les auteurs

Accueil / Forum / Thorgal.com et Thorgal-BD / Rapprochement avec Le Lombard et les auteurs

Bienvenue

Rapprochement avec Le Lombard et les auteurs

Ce sujet a 196 réponses, 24 participants et a été mis à jour par Thorgal-BD Thorgal-BD, il y a 1 an et 4 mois.

40 sujets de 41 à 80 (sur un total de 197)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    pgr0001 a écrit :
    […]Il faut aussi ajouter qu’il n’ont pas supprimer http://www.thorgal-bd.fr pour le remplacer par http://www.thorgal.com qui a trois ans de retard.

    Les deux sites ne sont pas liés et peuvent coexister ! D’ailleurs ça m’étonnerait que thorgal.com reste en l’état (le site a près de 10 ans), il y aura sûrement du changement à un moment ou un autre.

    En ce début 2011, je vous annonce une petite nouvelle qui ne concerne sûrement que le webmestre mais qui me plaît bien.
    Le Lombard m’a donné accès à toute la série en version numérique. Pas pour la lecture évidemment, puisque je suis lecturenumériquophobe et que j’ai déjà la série en moult exemplaires.
    Mais je n’aurai plus à scanner les albums pour récupérer des images, en pliant les BD dans le scanner et en pourrissant les tranches.
    Les images seront aussi plus nettes, sans les artefacts de la numérisation « maison ».
    Seul mini-bémol, les couleurs numériques et le contraste n’ont curieusement rien à voir avec les BD papier, je dois appliquer des filtres sur les images pour retrouver les couleurs des bouquins. Bon à savoir pour ceux d’entre vous (les malheureux) qui seraient tentés par la version PC de nos belles BD.

    Bref je suis bien content et tout ça va me faire gagner BEAUCOUP de temps et me permettre de multiplier les extraits d’albums.

    Répondre | Lien | Citer

    Et je ne parle pas non plus du gain de temps pour proposer des CEKOISSA et des KESKIDI… D’ailleurs, peut-être as-tu déjà commencé (cf ton CEKOISSA n°32) ! ^^

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Tout à fait !

    Mais c’est surtout un super coup de main en ce moment à mon « projet personnages », d’ailleurs je vous en mets un avant-goût ici.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Angoulême

    J’ai hésité à en parler parce que c’était assez personnel et pas forcément intéressant pour vous, mais bon. Mode racontage de vie comme dit Isis.

    Alors voilà, j’ai été invité par l’éditeur au festival d’Angoulême 2011. Depuis le temps que je voulais voir ce que ça donnait, l’occasion était belle.

    Le festival était sympa. Moi qui craint la foule, j’avoue par contre avoir été servi, il y avait (au moins) 100 millions de visiteurs (au mètre carré). Ca grouillait, ça bousculait, avec 30 degrés d’amplitude thermique entre l’intérieur et l’extérieur des stands. Je pense que le festival d’Angoulême est bien placé dans la liste des lieux permettant à l’épidémie de grippe de se propager.

    Il y avait une exposition Lanfeust, paraît-il extraordinaire, mais il fallait faire la queue une demi-journée donc j’ai zappé.

    Les stands des « gros » éditeurs étaient pris d’assaut notamment pour les dédicaces ; autant dire que je ne me suis pas trop approché. Je salue quand même la ténacité des mecs capables d’attendre des lustres devant les chaises vides des auteurs, c’est plus de l’envie, c’est de l’amour.
    Je me suis contenté de quelques dédicaces d’auteurs moins connus chez des « moyens » et « petits » éditeurs, 5 en 1h30 environ.

    Bon OK blabla me direz-vous, et Le Lombard ?

    Alors je suis allé à mon rendez-vous, j’ai trouvé le moyen d’être en retard d’ailleurs, en n’ayant pourtant quasi-rien fait de la journée. Un champion.
    Je suis entré dans le carré VIP du stand de l’éditeur où j’ai rencontré deux membres de la direction du Lombard. Mais alors des gros, des boss, pas des stagiaires hein.
    J’étais super détendu 5 minutes avant (et même en retard pour ceux qui suivent) mais pour le coup je me suis mis à stresser proprement. Ils m’ont offert un canon mais j’avais la main tremblante et des difficultés à emmener le verre jusqu’au nez. Heu la bouche. Enfin je sais plus.

    Le grand chef, super gentil, m’a offert un album de Thorgal avec une dédicace personnelle d’Yves Sente, avec quelques mots sur le site Thorgal-BD. Autant dire que je commençais carrément à passer à l’état liquide et à bafouiller sévère.

    Après il m’a fait plein de compliments, j’étais tout content même si j’essayais de ne pas trop le montrer pour ne pas faire campagnard (ça c’était déjà raté vous l’aurez compris).
    Bon après on a parlé de Thorgal, de l’avenir et autres bricoles, j’ai dû répondre 2-3 âneries mais je ne m’en souviens plus, étant quasi au stade d’évaporation.
    Pour finir ils m’ont même offert des BD et j’ai réussi à partir avec, sans me faire choper par les vigiles.

    Bref j’étais bien content de cette entrevue, de savoir que les auteurs et l’éditeur connaissent et apprécient le site.

    Répondre | Lien | Citer

    Trop bien Ils te connaissent bien au Lombard on dirait Serait-ce la bague Ouroboros qui permet de t’identifier avec certitude

    Répondre | Lien | Citer

    Tu racontes très bien ta vie, j’ai ris et tout et tout!

    En plus, t’en arrives même à placer des métaphores .

    Sinon, la conclusion c’est que c’est cool pour le site. On dirait vraiment qu’ils le trouvent intéressant au Lombard .

    Le jour où TBD est devenu the reference site…J’y étais, comme il disent sur un certain site de ma connaissance .

    Répondre | Lien | Citer

    C’est pas mal tout ça.

    Bon, maintenant que c’est connu, il va falloir que l’on fasse gaffe à ce que l’on écrit.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Je ne vous en dis que quelques mots, parce que je suis sur le départ, mais je vais rencontrer Grzegorz Rosinski demain au salon du livre à Paris.

    Je vous en dirai plus d’ici peu (si mes jambes me ramènent jusqu’à chez moi).

    Répondre | Lien | Citer

    Bravo, cette reconnaissance est largement méritée !

    Répondre | Lien | Citer

    WAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!

    ça le fait si je te demande gentillement une série de dédicaces pour les membres fidèles du forum????

    Je rigole…en fait non… …ou si…

    Boâ, en tout cas félicitation!!!!

    Veinard!!!

    La jalousie me ronge!!!!

    EDIT: ah, ok, c’était hier … ALORS COMMENT C’ÉTAIT???

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ho la la, si vous saviez… Je ne sais pas si je vais oser vous raconter, je vais passer pour un gros mytho… Pas le temps de tout vous raconter ce soir, trop de boulot (bé vi du coup j’ai pas bossé ce week-end), je veux mettre des photos et j’ai surtout ajouté ailleurs sur le forum les quelques infos glanées à la conférence du Salon du livre. Promis demain.

    Mais mon week-end, les enfants, c’était comme… ah faut quand même que je vous trouve une allégorie puissante et délirante, qui vous fasse trembler des genoux…
    Tiens je n’ai pas mieux ce soir, c’est comme le gars qui collectionne les départements aimantés dans les paquets de beignets au poulet. Il en avale 3 fois par semaine, il a 14 fois la Haute-Loire et 9 fois le Calvados, mais n’arrive pas à choper la Dordogne. Il en bouffe, il en bouffe… Alors à chaque fois qu’il ouvre un paquet, il y pense, tu vois, il se dit que ça va bien finir par arriver, qu’il va la finir sa carte de France sur le frigo et pouvoir ainsi enfin la contempler d’un air béat, sans le vilain trou dans le sud-ouest.
    Et là un matin (oui il en mange même le matin, il en veut le mec), il ouvre le paquet, et à l’intérieur, tous les beignets de poulet ont été remplacés par la Dordogne… Plein de petits aimants de la Dordogne.

    Ce week-end, j’ai ramené un plein sac à dos d’aimants de la Dordogne. Y aura pas assez de place sur mon frigo pour les faire tous tenir.

    Répondre | Lien | Citer

    Excellente l’allégorie, ça me donne envie de manger des nuggets

    Répondre | Lien | Citer

    On veut savooooooiiir !

    Répondre | Lien | Citer

    Oui on veut savoir

    Répondre | Lien | Citer

    On veut savooooooiiir !

    Oui on veut savoir

    Bof, moi la Dordogne…

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Mais mon week-end, les enfants, c’était comme… ah faut quand même que je vous trouve une allégorie puissante et délirante, qui vous fasse trembler des genoux….

    La grippe ?

    Thorgal.BD a écrit :
    Ce week-end, j’ai ramené un plein sac à dos d’aimants de la Dordogne. Y aura pas assez de place sur mon frigo pour les faire tous tenir.

    Fais gaffe qu’en ouvrant ton sac à dos, ils n’ont pas tous été remplacés par des beignets…
    En tout cas j’espère que tu as un frigo immense !!!!

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Grippe aviaire, pour le coup, avec nouveau mode d’infection par beignet. Et je suis sûr que les carottes poussent très bien en Dordogne !

    Bon allez je me lance.

    Alors l’odyssée (je démarre dans le fleuri) commence en début de semaine dernière. Je suis contacté par l’éditeur qui me propose de venir au Salon du livre. Je décline poliment, parce que je ne suis pas vraiment sur zone.

    Le lendemain, relance de l’éditeur qui me propose une rencontre avec Rosinski ! Mmh, ça commence à titiller, mais bon, 8 heures de train dans la journée, pour une poignée de main du maître entre deux journalistes (j’imaginais ça ; si que j’aurais su… ; bref, je décline 2 le retour. Mollement cette fois, c’est vrai.

    Le lendemain, nouvelle tentative de l’éditeur, vraiment gentil de leur part de relancer l’ours auvergnat en hibernation chronique ! Cette fois, on me propose carrément un séjour, hôtel et tout, avec une vraie rencontre organisée que pour moi, moi et aussi moi.
    Là je craque tel l’enrobage chocolat d’un Magnum attaqué à pleines dents.

    Du coup samedi départ pour Paris, j’emmène les deux derniers albums pour me tenir compagnie (et pour travailler sur un de mes nombreux projets en cours). Je vais dans un joli petit hôtel en face de l’Opéra-Bastille, le soir à la télé y a match de rugby France-Pays de Galles, 3 essais et on gagne, ça commence bien.

    Dimanche matin, j’ai prévu d’arriver vers l’ouverture du salon à 10h. J’arrive à 11h, plutôt un bon score.
    Pas trop de monde, sur un stand il y a Philippe Legendre (l’illustrateur pas le cuistot) qui fait des bouquins pour gamins excellents, pour apprendre à dessiner. Très gentil, il me fait une super dédicace de dragon pour mon p’tit garçon.
    Je traîne et voit un stand d’éditeurs bretons. J’y trouve un album de Thorgal en breton, impeccable pour compléter l’article que j’avais rédigé il y a quelques années (sans avoir jamais eu le bouquin dans les mains – journalisme passif).
    Midi, je passe devant le stand de l’éditeur mais pas super courageux j’appelle l’attachée de presse qui me dit que Rosinski est dans le stand et que je peux aller lui parler en tête à tête.

    Heuuu… mais attends voir… C’était pas prévu ça, j’suis pas prêt ! 48 heures de préparation psychologique pour rien ! Bon j’y vais quand même, mais avec des bouffées de chaleur, un avant-goût d’andropause !

    J’entre, on nous présente, je m’installe. Il me dit qu’il est content de me rencontrer. Et pendant une demi-heure, on cause. De tout et de n’importe quoi. Une discussion facile, il est super gentil.
    On parle d’Internet, de sites, d’ordinateurs. J’apprends qu’il a eu un Amiga, bon moi c’était un Atari, les vieux (dont KartSeven) comprendront de quoi je parle. Je suis tellement content que je lui pardonne.
    Un super bon moment (pour moi en tout cas). Moi, je ne suis pas là pour lui poser des questions ou pour vendre mon site, juste pour le rencontrer et lui parler. Je sais pas, peut-être que ça lui plaît de ne pas parler à un marchand de tapis ? Parce qu’il doit en voir défiler.
    Bref je suis rose (enfin rouge ) de plaisir.

    L’attachée de presse vient nous chercher pour aller à la conférence et rejoindre Arnaud de la Croix, directeur éditorial du Lombard.

    Bon jusque là c’était pas mal mais je vous assure que la suite vaut le coup également !

    Répondre | Lien | Citer

    Je bave!

    Ta métaphore m’a fait presque fait pleurer . Et puis c’est marrant, l’autre jour un copain de la résidence mengeait ces machins devant moi (les croquette de poulet, pas les aimants ).

    LA SUUUUUUIIIITE!!!!

    Répondre | Lien | Citer

    J’attends la suite avec impatience !!!!

    Sinon, c’était la toute toute première fois que tu rencontrais Rosinski ?
    Tu ne lui as pas proposé une bague d’Ouroboros ? (vachement pratique pour doser les coquillettes)

    Thorgal.BD a écrit :
    J’apprends qu’il a eu un Amiga, bon moi c’était un Atari, les vieux (dont KartSeven) comprendront de quoi je parle.

    Moi c’était un Amstrad CPC6128………..oui….bon…ca va… c’est toujours mieux qu’un Atari !!!
    bizarre, bizarre, en tout cas, le sigle d’Atari ressemblait curieusement à un trident…

    Répondre | Lien | Citer

    Sympa Je t’imagine bien dans le Corail Téoz à éplucher Je n’oublie rien! pour le prochain Qui veut gagner….

    Alors la suite…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    C’est exactement ça ! Et j’ai emmené « La bataille d’Asgard » parce que je veux faire quelque chose avec le questionnaire de KartSeven, mais ses questions sont trop difficiles pour mon projet donc j’en ai cherché des plus simples.

    Bierodix a écrit :
    Moi c’était un Amstrad CPC6128………..oui….bon…ca va… c’est toujours mieux qu’un Atari !!!

    Malheureux… Quelle tristesse… Tu es passé à côté de l’âge d’or de l’informatique.

    Bierodix a écrit :
    Sinon, c’était la toute toute première fois que tu rencontrais Rosinski ?
    Tu ne lui as pas proposé une bague d’Ouroboros ? (vachement pratique pour doser les coquillettes)

    Je l’avais croisé à Saint-Malo en 2007 (vous pouvez en lire le compte-rendu ici). Mais dans des conditions très différentes. J’étais pourtant déjà ravi !
    Pour la bague, évidemment qu’il en a une, sinon comment expliquer qu’il dessine aussi bien ? Mmh ?

    Isis a écrit :
    Ta métaphore m’a fait presque fait pleurer . Et puis c’est marrant, l’autre jour un copain de la résidence mengeait ces machins devant moi (les croquette de poulet, pas les aimants ).

    Non, stresse pas, c’est tout exagéré comme d’habitude.
    Ce n’est même pas vraiment adapté. Déjà, contrairement au gars aux aimants, je ne courais pas après cette reconnaissance, c’est venu comme ça sans que je m’y attende. Ensuite, les beignets de poulet c’est pas très bon, alors que réaliser ce site est un grand plaisir.
    Enfin, lui il voit son aimant comme un aboutissement, il a fini, terminé sa carte, alors que moi je compte bien continuer en me nourrissant de ces expériences qui boostent ma motivation.

    Là où on se rejoint c’est sur le plaisir ressenti en ouvrant la boîte ! Le pied ! Et puis, comme dans tout écrit, y a sûrement des choses vraies quand même, il faudra en parler à mon psy.

    Répondre | Lien | Citer

    Y avait pas une suite à l’histoire… qui se finit par Rosinski m’a fait choisir une planche en repartant du salon pour service rendu à la cause thorgalienne

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a tendance à perdre le fil de ses histoires
    A mon avis y a aussi un passage où Rosinski invite Steph à manger du poulet en Dordogne ou alors je n’ai rien compris non

    Répondre | Lien | Citer

    Toutes mes félicitations ! Mais… la suite ? ^^

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Heuuu, oui, je me dépêche doucement, comme d’habitude.

    J’ai préparé les photos tout à l’heure donc j’espère vous écrire la suite demain.

    toutrosinski a écrit :
    Rosinski m’a fait choisir une planche en repartant du salon pour service rendu à la cause thorgalienne

    Imagine…
    « Tiens mon Stéph, j’en ai une pleine maison, tu prendras bien une petite planche ou une petite toile ? »
    Et là, celle-là, elle ne sera jamais dans les ventes d’Artcurial ou machinchose ! Y aura même une ligne spéciale sur mon testament !

    Répondre | Lien | Citer

    Ok, tu la découpes et t’envoies une vignette par la poste à chacun d’entre nous, ça marche ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Découper une planche originale ? Je viens de faire une crise d’asthme !
    Ca vaudrait pas le coup d’avoir pris tant de risques, me barrer de l’expo en courant avec les vigiles à mes trousses, pour finalement découper mon trésor en cartes postales.

    Bon en plus je serais plutôt parti avec une toile, j’ai pile l’emplacement qui va dans mon salon. Avec tout l’équipement pour préserver le Graal :
    – soufflette pour le nettoyage
    – lumière indirecte
    – absorbeur d’humidité
    – menaces de mort envers mes gamins

    Bon avec tout ça, je vais être en retard sur mon retard !
    Alors la suite.

    Hop je m’installe à la conférence qui démarre après une présentation de la bit lit, littérature féminine de vampires, dont je ne connais pas grand chose à part Buffy .

    La conférence est agréable même si je suis au courant de 97% de ce qui est raconté. Je vous ai mis les rares actus dans les sujets dédiés. Petite anecdote, l’académie militaire polonaise du Comte Skarbek est devenue l’académie des Beaux-Arts dans laquelle Rosinski a terminé ses études.

    Seule petite info que je n’ai pas donnée par ailleurs, il pourrait y avoir en fin d’année une nouvelle collection d’albums édités en très grand format. Alléchant, mais je rappelle que les tirages spéciaux parus l’an dernier (« La bataille d’Asgard » et « Je n’oublie rien ! ») coûtaient quand même 90 euros, même moi qui suis « un peu » fan, je n’ai pas osé investir 180 euros dans deux BD que j’avais déjà.

    La conférence est finalement très courte, environ 45 minutes. Dommage. Je traîne un peu dans le coin, on m’appelle pour aller déjeuner « avec Grzegorz et tout le monde ». Heu OK, heu moi, vous êtes sûrs ? Pis c’est qui tout le monde ?

    Hé ben tout le monde, c’est l’éditeur, Arnaud de la Croix, ainsi que plusieurs membres de la famille Rosinski ! Alors là mon Glaude, tu me croiras si tu veux, je me retrouve au restau assis à droite de Grzegorz Rosinski, avec la famille autour et l’éditeur en face. Cherchez l’intrus, c’est le type qui dégouline.

    Ah mon vieux j’ai picoré dans l’assiette, pourtant avec près de 2m pour 85 kilos, je t’assure que je coûte cher en bouffe habituellement !

    Il s’est dit plein de choses mais on est sur Internet, je ne vous raconterai pas. T’as qu’à passer à la maison si tu veux savoir.

    On sort de table, j’entends dire que « Grzegorz va te faire visiter son expo ». A qui ? Hein, encore à moi ? J’ai cherché la caméra mais elle était vraiment bien cachée.
    On descend, direction l’expo. Je ne saurais pas vous dire combien de temps on y est resté. Je me déplaçais sur coussin d’air, un peu comme le professeur Simon dans Capitaine Flam.

    Il me montre tout, m’explique plein de choses : son matériel, ses mélanges de couleurs, ses craintes quand il réalisait les premières planches, ses envies pour les dernières…

    Avec le recul, j’aurais eu 1000 questions à poser, mais j’avais plus envie d’écouter. Et puis j’ai une mémoire de colibri anémique, donc je préfère toujours profiter du moment présent plutôt que m’abreuver de réponses dont la moitié vont m’échapper avant d’être notées.

    A la fin de la visite, on se tutoie… Ca passe trop vite, ça va être l’heure des dédicaces et j’ai mon train à 17h. Je ne pense même pas à prendre des photos ! Ah si, j’ai trop envie d’une photo avec Grzegorz, allez je vous en mets une pour faire mon malin, comme ça mes fans sauront aussi à quoi je ressemble.

    Indice : je suis le moins barbu des deux.
    On part à la séance de dédicaces. Moi je discute avec des membres de la famille Rosinski, dont sa fille qui est adorable. On parle notamment du site, j’apprends avec plaisir qu’il est régulièrement visité par les Rosinski. On discute, on cause… Ceux qui suivent auront compris que mon train est parti depuis un moment. Bof, y en a un autre à 19h, les billets se ressemblent.

    Encore une fois, je ne vous raconte pas tout, y en a déjà pas mal. Vous aurez compris que dans l’ensemble, le séjour a été plutôt correct.

    Je prends des photos de la séance de dédicaces, ça fait trop bizarre d’être de l’autre côté de la table, avec les mecs qui font la queue en face. Donc si tu as fait dédicacer un album au Salon du Livre 2011, le grand type derrière le dessinateur, c’était moi.

    A un moment je me dis qu’il faut quand même que je prenne le train ! Je dis au revoir à tout le monde et file donc à l’expo prendre des photos quand même vite fait, autant dire qu’elles sont d’une qualité irréprochable.
    Du journalisme haut de gamme, comme d’habitude.

    Après tout ça, dans le métro puis dans le train je me suis senti un peu tout seul… d’où l’envie de partager…

    Répondre | Lien | Citer

    Mais c’est trop génial de la mort qui tue tout ça !
    J’ai (un peu) pleurer de rire en lisant ton article, mais tu décris si bien tes sensations, tes émotions, avec tant de munificence stylistique que… qu’on s’y croirait presque !
    Merci BEAUCOUP pour le partage… et pour la photo collector

    Répondre | Lien | Citer

    Ton histoire était passionante, Steph!!!! J’ai adoré !!! C’étaitr mignon tout plein!!!

    Mais du coup, ça me fait encore plus rager d’avoir sû tout ça…un jour en retard!!! Le salon du livre, j’avais pas pu y aller pour cause travail à rendre… mais si j’avais su… qui sait…

    Enfin, tout ceci nous aura apporter la permière photo du webmaster!!!
    Ça en fait des moments inédits!!!!
    (Et c’est vrai que t’es grand!)

    PS: coucou Rosinski !!!

    Répondre | Lien | Citer

    Génial ce que t’as vécu Stéph, c’est le rêve de tout fan de Thorgal !! C’est mérité en tout cas
    J’espère que Rosinski a été content de cette rencontre lui aussi.
    Ca doit être vachement intimidant quand même…

    Merci d’avoir raconté tout ça, c’était très sympa a lire en plus.

    Isis a écrit :
    PS: coucou Rosinsky !!!

    Aïe il ne va pas apprécier que t’écorches son nom !!

    Répondre | Lien | Citer

    Jérôme a écrit :

    […]
    Aïe il ne va pas apprécier que t’écorches son nom !!

    Quoi…comment…quoi? Mais non, relis-moi, c’est très bien écrit!!!

    Répondre | Lien | Citer

    C’est génial, et surtout c’est très mérité parce que ton site est super, il incomparablement meilleurs que le Thorgal.com

    manque plus que Dieu s’inscrive sur le forum

    Répondre | Lien | Citer

    Suis jaloux.

    Mais bon, c’est pas moi qui me suis tapé à faire ce site et à le faire vivre tous les jours depuis des années.

    Bravo à toi et félicitation.

    Thorgal.BD a écrit :
    On parle d’Internet, de sites, d’ordinateurs. J’apprends qu’il a eu un Amiga,

    Arg, comme le maitre….

    Répondre | Lien | Citer

    Félicitations !!!! Je suis très content pour toi !!!
    Quel bonheur ce doit etre de pouvoir réaliser ses reves et d’assouvir ses fantasmes les plus fous !!!

    le plus heureux des hommes a écrit :
    Ah si, j’ai trop envie d’une photo avec Grzegorz, allez je vous en mets une pour faire mon malin, comme ça mes fans sauront aussi à quoi je ressemble.

    Mince !! Moi qui croyait voir un sosie de Super Gourdi (à voir dans la section « jeux et bd »), mais non !!

    Vous faites un peu Jedi et Paddawan tous les 2 vétus de noir.
    Merci pour ces moments de joie, que nous partageons avec toi !!!

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Merci à vous tous.

    Super Gourdi est basé sur un copain de fac, j’en avais fait plusieurs planches pendant les cou… heu sur mon temps libre.

    Bierodix a écrit :
    Quel bonheur ce doit etre de pouvoir réaliser ses reves et d’assouvir ses fantasmes les plus fous !!!

    Ah non mais en fait je ne fantasme pas du tout sur les barbus grisonnants. Du tout du tout.
    Mon fantasme thorgalien c’est vraiment, totalement, un cosplay de la Gardienne des Clés . Ca serait pas mal.

    Imagine : on est à la IVème convention Thorgal, 5000 fans réunis sur Paris. Je suis président d’honneur, ce qui me permet d’assister à tout gratuitement sans rien faire à part boire et manger.
    Et au milieu de tout ça, des fans déguisés : des Thorgaux, des Aaricias, des Kriss et des Sigwalds, bien bien.
    Et bien sûr des Gardiennes, des dizaines et des dizaines un peu partout.

    Bon Rosinski c’était déjà bien quand même. Comme rencontre, j’avais imaginé quelque chose de beaucoup plus light : une poignée de main et un petit « oh c’est vous qui faites un site Internet paraît-il pas mal, j’y ferai un tour promis ».

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Et bien sûr des Gardiennes, des dizaines et des dizaines un peu partout.

    Argh. J’arriivveeeeee…………….

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Chez R

    Bon les mecs, j’ai du lourd pour vous.
    Enfin pour moi plutôt mais je vous promets un peu de procuration.

    Je le mets dans ce sujet « rapprochement Lombard », mais ce serait plutôt du « rapprochement R », dans le prolongement de la rencontre au salon de Paris.

    Alors voilà : si tout se passe bien, pas de cataclysme ou de contretemps fâcheux horrible et catastrophique, il se pourrait fort beaucoup que je passe quelques heures en Suisse ces prochains jours, dans l’atelier d’un célèbre artiste de la BD.

    Là je suis bien détendu, comme d’habitude, mais la semaine prochaine il y a des chances pour je devienne humide et tremblotant.

    Répondre | Lien | Citer

    Je peux venir pour te tenir la main si tu veux.

    Répondre | Lien | Citer

    Je peux tenir l’autre ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Bon OK, je vais débarquer chez Rosinski avec une carotte dans une main et un type aux cheveux verts dans l’autre.

    Me v’là bien.

40 sujets de 41 à 80 (sur un total de 197)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2020