Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Louve – 6 – La reine des Alfes noirs

Accueil / Forum / Les Mondes de Thorgal / Louve – 6 – La reine des Alfes noirs

Bienvenue

Louve – 6 – La reine des Alfes noirs

Ce sujet a 197 réponses, 10 participants et a été mis à jour par Tjahzi tjahzi, il y a 2 ans et 11 mois.

40 sujets de 121 à 160 (sur un total de 198)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Et la cinquième planche est en ligne !
    Une planche qui lance l’histoire, et appelle la 6ème.
    http://www.thorgal.com/album/la-reine-des-alfes-noirs/?section=planches

    Et à part ça, j’ai reçu l’album aujourd’hui ! La Poste me l’a customisé, je ne pensais pas qu’on pouvait plier autant une BD… Il aurait pu y avoir de la bulle ou tout ce qu’on veut, mais à part une grosse planche, je ne vois pas ce qui aurait pu sauver ce malheureux album.

    C’est un album abandonné
    Qui a vécu, s’est fait retourner
    Sûr que la Poste me l’a plié
    Pour lui, c’est cuit

    Abandonné, oui, abandonné
    Même si j’l’ai pas payé
    Vrai qu’on me l’a donné
    C’est beau et il le sait
    De s’être abandonné

    (c) Mitch Shepherd

    Je l’ai lu dans la foulée !
    La couverture est super belle « en vrai » et les couleurs rendent mieux que sur écran, comme toujours.

    Répondre | Lien | Citer

    Tiens ! Tjahzi me paraît bien long… c’est surement à force de ne voir que ses pieds dépasser de sa barbe !

    Et puis je verse une petite larme pour cet album plié qui a eu droit à son poème… Mais bon, la version de luxe ne saurait tarder !

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Et la cinquième planche est en ligne !
    Une planche qui lance l’histoire, et appelle la 6ème.

    J’aurais bien vu la première planche de l’album démarrer directement sur la rencontre entre Tjahzi et Louve dans la forêt. Dans les scénarios de Yann, je trouve les pages d’introduction trop pesantes, encore plus si c’est pour commencer par une dispute

    Stridorn a écrit :
    Tiens ! Tjahzi me paraît bien long… c’est surement à force de ne voir que ses pieds dépasser de sa barbe !

    C’est plutôt sa tête qui est trop bien proportionnée au reste du corps, habituellement elle est plus grosse. Ce n’est jamais simple de reprendre les personnages d’un autre auteur…

    Thorgal.BD a écrit :
    Et à part ça, j’ai reçu l’album aujourd’hui ! Je l’ai lu dans la foulée !
    La couverture est super belle « en vrai » et les couleurs rendent mieux que sur écran, comme toujours.

    Et le contenu, tu n’en dis rien

    Répondre | Lien | Citer

    Comment Tjahzi peut-il reconnaître Louve direct (en plus il est bizarre, tout maigre) ? Et Jolan ? Il le connaît ? Comment ça se fait qu’elle le reconnaisse tout de suite de la manière la plus simple possible ? Elle se pose pas de question, un petit nain qui arrive comme ça y a rien d’étonnant ?

    C’était la série questions.

    Répondre | Lien | Citer

    Effectivement, je me suis posé les même questions mais j’attend l’intégralité de l’album, peut-être que nous aurons des réponses ! ?

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit :
    C’est plutôt sa tête qui est trop bien proportionnée au reste du corps, habituellement elle est plus grosse. Ce n’est jamais simple de reprendre les personnages d’un autre auteur…

    Oui bien vu ! C’est effectivement cela. Et ben, Tjahzi qui n’a plus la grosse tête ! Ça va jaser sur le forum !!

    Répondre | Lien | Citer

    Forcément que l’on va répondre à nos questions dans la suite de l’album (ou le prochain). Quoi ? Pas forcément ? Je pense que le fait que Louve connaisse notre petit centenaire sera expliqué. Pour le reste… espérons que ce ne soit pas un mauvais scénario…

    Répondre | Lien | Citer

    oui, du style :  » Tjahzi a rendu visite à la gardienne des clés pour lui rendre service comme jadis mais elle est trop occupé à chercher son petit dieux qui a disparu. Elle conseil donc à Tjahzi d’aller voir Thorgal ou sa fille qui lui a fait bonne impression la dernière fois qu’elle lui a fait un coucou.

    Répondre | Lien | Citer

    Stridorn a écrit :
    Et ben, Tjahzi qui n’a plus la grosse tête ! Ça va jaser sur le forum !!

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Hé bien, Tjahzi va garder la vedette, avec cette nouvelle planche.

    Il ne m’en reste qu’une en stock. 2-3 jours d’attente, et il ne restera plus que la véritable attente (à ne pas confondre avec l’atlante).

    Répondre | Lien | Citer

    Pas mal, pas mal… On va bientôt rentrer dans l’action.

    Maintenant, j »ai compris quelle était ma mystérieuse créature à la patte étrange…

    Répondre | Lien | Citer

    Ah bon, tu as reconnu quel animal c’était Tyseria ?

    L’actualité continue ! Le Lombard partage sur sa page Facebook quelques images du prochain album :

    Répondre | Lien | Citer

    Image 1 : Tu devrais t’appeler Tjahzi_Facebook…

    Image 2 : Mais quel est vraiment l’utilité du vaisseau de Bébé Thorgal ? Pourquoi les nains en ont-ils besoin pour se libérer des griffes des méchants Alfes noirs ? Encore besoin d’un « métal-qui-n’existe-pas » ? (si c’est ça, je tue Yann et je brûle tous ses livres… En tout cas, c’est une bien bizarre créature qui est domptée par les nains…

    Image 3 : Décidément, ces méchants Alfes noirs en veulent vraiment à ces pauvres petits nains (Peut-être que comme notre ami Thjazi_Facebook, ils le méritent vraiment.)

    Image 4 : Ouh là là… C’est que Louve progresse avec la baston ! Qu’est-ce que c’est derrière ? Un Alfes étranglant un Alfe noir ? Un Alfe noir (donc Vigrid) étranglant un Alfe noir ? (Vigrid, bien évidemment, qui ne sera donc plus déchu par cet acte de bonté… )

    A par pour l’araignée, toujours pas de trace de Vigrid, mais on sait déjà qui s’il a été envoyé au Swarthlfeim (si ça s’écrit comme ça…, c’est bien pour qq chose… N’est-ce pas, Yann ? En tout cas, j’espère profondément qu’il jouera enfin un rôle non-inutile dans ce tome… Parce que depuis Van Hamme, j’ai pas trouvé la reprise du petit dieu très intéressante. Même si elle jouait un personnage faisant des actions importantes, il ne l’était pas en lui-même…

    Très zouli en tout cas (encore ?) cette image 4.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Hé bien, un peu spoiler toutes ces images lombardiennes, mais elles sont jolies et représentatives.

    Pour ma part, je vous mets enfin une septième et dernière planche ICI.

    L’album sort vendredi, on y est !

    Répondre | Lien | Citer

    Oulàh ! L’histoire prend une ampleur de blockbuster-diptyque, pas trop gênante, je trouve que ça reste dans les esprits des premiers Louve. Vigrid a encore commis une bêtise, mais on si habitue. Reste à voir son entrée en scène.

    Déjà vendredi !!

    C’est mon 200e message !

    Répondre | Lien | Citer

    OH la lalala !! Ça va nous donner quoi ça ? On repart pour un long cycle avec tout un tas de personnage à la Sente ? Allez, on croise les doigts, on ferme les yeux et on attend vendredi !

    Répondre | Lien | Citer

    J’en ai bien peur…

    Répondre | Lien | Citer

    J’aime pas.

    Vraiment désolée, mais j’aime pas. C’est dans la lignée du cycle de Jolan : des guerres de Dieux complètement hors de portée des humains, mais en mêlant des humains quand même.

    C’est pas du Thorgal. Thorgal n’a jamais été tellement mêlé à la politique des Dieux. Grand maximum, il a repris l’anneau d’Odin aux géants, mais c’était pour son propre intérêt, presque en cédant à du chantage. Et de plus, il y avait une dimension onirique très claire : Thorgal se réveillait après comme d’un rêve. Ici Louve saute d’un monde à l’autre sans problème et complètement consciente…

    Ils apprendront donc jamais…

    Après, on peut dire que le mal est fait. De fait, en étant tout à fait honnête, le mal avait été déjà amorcé par Van Hamme lui-même, dans la Gardienne des clés. Mais c’était tout de même un peu plus fin…

    Au fait, l’anecdote : je n’ai trouvé aucune référence à Lolth, mis à part que c’est le nom de la reine des elfes noirs du jeu de rôle Donjons et Dragons . Donjons et Dragons, c’est quand même une référence moderne et je trouve osé de récupérer ce nom pour un être de la mythologie nordique. À moins que cela soit vraiment un nom présent dans la mythologie, mais j’ai rien trouvé.

    Répondre | Lien | Citer

    Jean Van Hamme s’est inspiré librement de différents mythes pour créer le mythe thorgalien, mais c’est vrai qu’utiliser un personnage de jeu de rôle, ça doit être une première

    Répondre | Lien | Citer

    Et celui d’un perso de BD pour un forum ? Hein ?

    Décidément, cette section en fait des bonnes, quand même, plus que 400 et t’a ton millième message !

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Dispo !

    L’album est paru ! Disponible aujourd’hui même, y a plus qu’à.

    Plus de spoilers à partir de maintenant, vous pouvez discuter et commenter tout ça. Pour ma part, j’attends d’avoir quelques retours avant de vous donner mon avis.

    Répondre | Lien | Citer

    Ouais !! Sauf que pour mon libraire, la date de mise en vente est pour le 1er octobre… Même si la date de sorte du 23 septembre…

    J’ai donc passé commande, mais après des petites courses au E. Leclerc, j’ai remarqué, là, il y était vendu… Mais si vous croyez que je vais l’acheter chez-lui, qu propose des prix qui me semblent illégaux…

    Bref, feuilleté, il a l’air pas mal. Sauf le fait que…

    (spoil)

    Répondre | Lien | Citer

    Je l’ai lu !

    Parlons tout d’abord du dessin de Roman Surzhenko. Je trouve son évolution très positive. Comme on l’a vu dès les premières planches, les personnages sont finement dessinés, en particulier Louve qui est de toute beauté. J’ai été un peu surpris par les premiers dessins de Tjahzi dont la stature et le visage n’étaient pas semblables au souvenir laissé par Rosinski. Mais au final, cela dépend d’une planche à l’autre, et à part son nez plus long et moins rond qu’avant, je trouve la reprise bien réussie. Et que dire des autres personnages dessinés précédemment par Grzegorz : que ce soit la gardienne des clés ou Volsung de Nichor, ils sont dessinés à l’identique aux originaux, c’est impressionnant ! Je trouve ça très important au moment où on retrouve les anciens personnages, ce que je n’avais pas du tout ressenti avec la reprise de Kriss de Valnor par Surzhenko. Autre souci que j’avais évoqué dans les tomes précédents, c’était la sensation que les personnages flottaient au-dessus du sol, ou qu’ils étaient collés sur un décor dans lequel ils ne vivaient pas vraiment. Je trouve là aussi qu’il y a une belle évolution. Je crois malgré tout qu’il y a encore moyen d’aller plus loin pour que les décors fassent vraiment partie intégrante de la scène et qu’ils s’insèrent dans l’action comme les personnages. Tiens, à propos de personnages, Yann nous présente les rats-taupes géants, une espèce qui existe vraiment (en taille réduite) dans notre monde. Par contre, la scène avec ce rat-taupe peinte en couverture par Rosinski n’existe pas dans l’album. Une erreur de communication entre les dessinateurs ?

    J’en viens à présent au scénario de Yann. Il est plus riche que ce qu’on a pu connaître par le passé. On comprend pourquoi certains éléments ont été placés dans les albums précédents, le meilleur exemple en est le berceau de Thorgal, même si cette récupération est assez maladroite. Ce qui est plus adroit, ce sont les nombreux liens qui se font avec des évènements passés, que ce soit dans la série mère scénarisée par Van Hamme ou dans les mondes créés par Yann. Mais cela ne correspond plus du tout à l’intention annoncée de faire vivre une série consacrée à Louve qui peut se lire pour elle-même. On trouve beaucoup de renvois en bas de page vers des albums précédents, ainsi que de nombreuses autres références au passé thorgalien. Pour moi, il est impossible à un nouveau lecteur de comprendre ce tome de Louve sans aller revoir tous ces albums. On peut reconnaître à nouveau à Yann le fait qu’il s’est bien documenté, mais ça en devient trop complexe. Ajoutons à cela l’enjeu de la situation qui repose sur les épaules de Louve : rien moins qu’empêcher le chaos des mondes ! A côté de ça, les guerres de religion dans les autres séries en deviennent presqu’insignifiantes. J’espère sincèrement que les créatures des mondes souterrains du Jötunheim, du Niflheim ou du Muspelheim ne resteront qu’évoqués et n’apparaitront pas dans le prochain tome.

    Au final, la construction de cet album repose sur de nombreuses portes qui s’ouvrent, sans que l’histoire n’évolue beaucoup. Même le grand départ pour Bag Dadh n’a pas lieu, et Louve retrouve Aaricia pour le dîner comme si elle était simplement partie se balader. C’est assez incohérent avec le début de l’histoire, et la dispute entre mère et fille a encore moins d’intérêt. A ce propos, je pense que nombre de dialogues sont encore superflus et ralentissent le récit. Ce qui crée un certain dynamisme dans l’album, c’est l’alternance des planches entre les mondes et les personnages qui évoluent en parallèle. Un procédé assez classique qu’on retrouve dans les séries télévisées, avec des cliffhangers pour maintenir l’attention, comme par exemple les questions laissées ouvertes par les gardiennes des clés. Ce qui amènera tout ce beau monde à se retrouver dans le dernier tome de Louve pour dénouer les nombreux fils emmêlés par Yann. Est-ce qu’on assistera même au retour de Skald pour boucler la sage louvienne ? A force de tirer sur ces fils dans de multiples directions, tout se mélange au point de retrouver de passage sur Asgard des personnages venus de différents mondes, ce qui n’a plus guère de sens. J’aimerais vraiment que le dernier Louve se termine en beauté, en donnant pourquoi pas enfin un beau rôle à Aaricia.

    Répondre | Lien | Citer

    Séquence frissons

    Non, non, je ne vous dirai pas ce qui arrive à Aaricia…

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit :

    Non, non, je ne vous dirai pas ce qui arrive à Aaricia…

    Jeveux bien te croire… car tu n’en sais rien, l’histoire d’Aarcia s’arrentant là dans cet album

    On peut supposer qu’elle se trouve face a face avec Vigrid et la guenon et qu’ils vont embarquer d’avantage Aaricia dans Louve 7 car dans celui-ci, à part dormir et cuisiner un lapin… ce ne sont pas de grandes actions héroïques !

    Eh oui Tjahzi, cette couverture est de l’intox ! Mais pour cet album… c’est assez bien vu !

    Répondre | Lien | Citer

    Il est frappant une fois le livre fermé de redécouvrir une des scènes clés de l’histoire sur la couverture, réinterprétée et dessinée cette fois par Rosinski. Cette même scène dégage une atmosphère très différente, plus inspirée. Plus vivante, complètement incarnée. Je trouve le dessin de Surzhenko trop lisse, trop académique.

    Yann est un scénariste professionnel qui ne rate pas le coche et qui arrive à concocter une intrigue presque intéressante sur le personnage de Louve. Malgré un « cliffhanger » final réussi, l’ensemble sent pourtant le laborieux et surtout la sauce à rallonge à l’infini.

    Vivement l’album final de la série !

    Répondre | Lien | Citer

    Stridorn a écrit :
    Je veux bien te croire… car tu n’en sais rien, l’histoire d’Aaricia s’arrêtant là dans cet album

    Pfff… raté ! Moi qui croyais être encore le seul à l’avoir lu jusqu’au bout

    Stridorn a écrit :
    Eh oui Tjahzi, cette couverture est de l’intox ! Mais pour cet album… c’est assez bien vu !

    Ah, tu crois que le vice de Yann irait jusque là ?

    Oli73 a écrit :
    Il est frappant une fois le livre fermé de redécouvrir une des scènes clés de l’histoire sur la couverture, réinterprétée et dessinée cette fois par Rosinski. Cette même scène dégage une atmosphère très différente, plus inspirée. Plus vivante, complètement incarnée.

    Pour l’atmosphère, les couvertures de Rosinski me font de plus en plus penser aux peintures impressionnistes

    Répondre | Lien | Citer
    Planète BD

    Ce qu’on pense de l’album sur le site Planète BD :

    Cette nouvelle aventure de Louve par Yann et Roman Surzhenko emmène cette fois la fillette chez le peuple nain. ces derniers sont envahis par les Alfes noirs, et le dessein de leur machiavélique reine Lolth est de détruire le royaume d’Asgard. L’aventure s’ancre donc une nouvelle fois au cœur des mythologies scandinaves et de leurs différents royaumes. Yann construit son récit en s’inspirant des aventures passées de Thorgal et des personnages rencontrés. Ainsi, Louve rencontre le nain Tjahzi pour commencer, puis la gardienne des clés, et même un personnage presque oublié, le méchant Volsung de Nichor. Ceux qui ne connaissent pas la série originelle, vont devoir s’y mettre s’ils ne veulent pas se perdre dans le scénario ! En attendant, l’originalité n’est pas vraiment au rendez-vous. Cette histoire d’elfes noirs rappelle quelque peu un épisode de Thor des films Marvel. En outre, Yann reprend le principe du métal qui n’existe pas pour construire son intrigue, chose déjà utilisée dans une des aventures de Thorgal. Le dessin de Surzhenko reste tout de même à la hauteur de la série. Son trait impeccable, ses décors fournis, restent dans l’esprit du dessin de la série originelle. Un régal visuel qui permet quand même de donner du crédit à cette série héritée de Thorgal.

    F. Rabe

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit :
    Ah, tu crois que le vice de Yann irait jusque là ? Choqué

    Oui Yann s’est amusé pas seulement avec la peuplade de Dieu comme il l’a dit dans ses dernières interviews mais aussi avec nous !!
    Un joli travail de déstructuration où il nous invite à avoir des sueurs froides !
    Album de l’intox, de la feinte et du rebondissement ! Car il s’en passe des choses dans cet album ! De nouvelles en nouvelles intrigues qui nous font prendre bien souvent de fausses directions. La fin est assez excitante et donne de la consistance aux autres albums de la série. Yann « recentre » le monde de louve avant de le refermé en beauté au tome 7… peut-être !

    Mais oui Tjahzi, Yann prend plaisir à nous mener en bateau… Quelques exemples…
    1 Louve s’engueule sec avec sa mère, elle est partie pour deux albums… eh bien non ! Contente d’avoir trouvé une bonne excuse pour guerroyer dans le coin et revoir maman le soir pour ne pas qu’elle s’inquiète trop. (C’est la Louve mignonne)
    2 Elle part pour Bag-dah … Eh bien non ! Elle part pour le Swartalfheim !
    3 Elle sort le berceau avec Tjahzi … eh bien non ! Elle marche avec les alfes noirs.
    4 Vigrid et le petit dieu aimé de tous… eh bien non ! Il est fourbe, vengeur, au point de détruire autant le monde des humains que ceux des dieux !
    5 On a la joie de revoir la gardienne des clés… eh bien non ! C’est poil de carotte version demoiselle ! là, on se dit que ce n’est pas possible… Yann n’a pas osé toucher à notre icône nue ! Et pour nous dupé encore plus, nos héros non plus ne l’apprécie pas, avec une petite pointe d’humour a la Yann que seuls les plus vieux peuvent comprendre. Parce que mes fils « Poil de carotte » ils n’ont pas compris. Mais bon, poil de carotte dans Thorgal : il fallait oser ! Je ne suis pas fan (de radis) mais bon c’est fait et comme Roman enfonce le clou avec des rubans verts… Allons-y gaiment !!
    6 Après la chouette on se dit que le guenon c’est sympas comme animale de compagnie pour Louve.. Eh bien non ! C’est une … qui fait raccord avec Bag dadh.
    7 Elle part pour Swartalfheim … Eh bien non, elle part pour …. !
    8 Le berceau va être détruit… Eh bien non il deviendra objet de … !
    Et je pourrais continuer comme ça longtemps…
    Mais je reviendrais faire mon petit blabla plus tard… quand j’aurais un plus de temps…

    Surtout que j’ai quand même appréciée Cléo et son ex. Deux paumés de la vie, très touchants, qui donne le coté « émotion » à cet album.

    Répondre | Lien | Citer

    J’aime beaucoup ce coté emotion dans Louve, ça donne plus de profondeur au récit. Le scénariste nous surprend par plein de revirements, mais sans commettre l’irréparable. J’espere qu’il ne va pas tuer Vigrid dans le prochain tome !

    Répondre | Lien | Citer

    Stridorn a écrit :
    Oui Yann s’est amusé pas seulement avec la peuplade de Dieu comme il l’a dit dans ses dernières interviews mais aussi avec nous !!
    Un joli travail de déstructuration où il nous invite à avoir des sueurs froides !
    Album de l’intox, de la feinte et du rebondissement ! Car il s’en passe des choses dans cet album ! De nouvelles en nouvelles intrigues qui nous font prendre bien souvent de fausses directions. La fin est assez excitante et donne de la consistance aux autres albums de la série. Yann « recentre » le monde de louve avant de le refermer en beauté au tome 7… peut-être !

    Il y a de bonnes choses dans ces retournements de situation, mais je trouve quand même que ça manque d’intensité. Attention, il ne faut pas plus de sang comme Yann le suggérait, mais encore plus d’émotion. On y touche un peu avec Vigrid, mais il manque ce « je-ne-sais-quoi » qui nous ferait vraiment vibrer…

    Dans l’interview de la revue Casemate n°95, Yann parle de l’album :

    Dans Louve #6, les méchants coupent les racines de l’arbre monde pour faire dégringoler Asgard, le domaine des dieux. Vous ne respectez rien !
    Je suis très fier de ce coup-là. En relisant les Thorgal, je découvre que la gardienne des clés a rendu riquiqui et banni l’énorme serpent à têtes multiples qui veillait sur l’arbre. Donc celui-ci se retrouve sans défense. Les Alfes noirs, d’anciens anges exilés sous terre pour avoir voulu prendre le pouvoir, peuvent donc s’attaquer aux racines à la hache. Quand l’idée m’est venue, j’ai crié de bonheur dans la maison ! J’ai dévoré une tonne de bouquins sur les Vikings. Leur imaginaire est fabuleux. Les Alfes noirs disposent de réseaux, tels des trous de vers, leur permettant d’accéder à n’importe quel endroit du monde. Même les dieux n’ont pas d’équivalent.

    Répondre | Lien | Citer

    Ça y est je l’ai lu. Et je dois dire que j’ai beaucoup aimé… Bon malgré quelques défauts. ^^

    Je supporte pas le comportement de Louve. J’ai vraiment du mal a reconnaitre un membre de la famille Thorgal…. Je trouve aussi qu’on a encore beaucoup trop de références a la mythologie même si Yann s’est un peu calmé sur les expressions ridicule du genre « Par les mamelles blêmes de je ne sais qui… » .
    De toutes façon je trouve qu’en général sur plusieurs albums de Yann dans l’univers Thorgal, il y a un soucie au niveau des dialogues… Je les trouves un peu ridicule par moment…

    Je trouve aussi l’explication, ou plutôt le moment ou est donné l’explication sur l’arbre et la mythologie viking en début d’album, très maladroite.
    Comme par hasard après que Louve explique un peu tout ça a Jasmine, BIM, l’aventure qui suit concerne exactement ce qu’a dit Louve par rapport aux différends mondes, a l’arbre, au serpent et surtout aux Alfes. Il aurait été, je pense, plus judicieux que Louve explique cela a Jasmine, après l’arrivé de Tjahzi et surtout après qu’il ait raconté le pourquoi de sa venue.

    Bon sinon le reste c’est plutôt bon je trouve. On a un coté fan service qui fait plutôt plaisir. On a « presque » l’impression de lire un bon vieux Thorgal. Le dessin est toujours au top. On a envie de savoir ce qui va se passer dans la suite (je pensais pas que ce tome allait finir comme ça). Bref vivement la suite.

    Répondre | Lien | Citer

    Abeloth a écrit :
    Je trouve aussi qu’on a encore beaucoup trop de références a la mythologie même si Yann s’est un peu calmé sur les expressions ridicule du genre « Par les mamelles blêmes de je ne sais qui… » .
    De toutes façon je trouve qu’en général sur plusieurs albums de Yann dans l’univers Thorgal, il y a un soucie au niveau des dialogues… Je les trouves un peu ridicule par moment…

    Maintenant, on a droit à « par les gestatoires de …! »
    Yann s’amuse même avec des « par la barbichette de mon arrière-grand-mère! »

    Répondre | Lien | Citer

    Quelques remarques en vrac à la suite de la lecture de l’album :

    A la page 23, case une, c’est moi ou on dirait que c’est Thorgal petit et pas Louve qui est dessinée…?
    J’ai beaucoup aimé la scène de tendresse de Vigrid qui monte sur la joue de Aaricia, sa bien-aimée. Par contre, le fait que la même scène soit proposée 2 fois est un peu redondante.
    Pour continuer sur Vigrid, ses multiples revirements sont durs à suivre. (Sa haine s’évapore juste en se souvenant de Louve qui le préfère aux autres dieux?)
    Pour revenir sur le dessin, j’ai peu apprécié l’évolution du dessin des nains (Tjahzi qui change de silhouette, et surtout les yeux des nains qui ressemblent à ceux des Chninkels).
    Le langage de la gardienne des clefs qui devient de l’arabe??
    La reine des alfes qui a des airs de Kriss? (page 22 par exemple)

    J’ai peu apprécié d’apprendre que la gardienne des clefs était une friponne et qu’elle ne pouvait résister à Tjahzi. Très moyen à mon goût.
    J’ai bien aimé le retour du langage de la gardienne (page 40) mais peu qu’elle se plaigne de fonctions triviales des humains et d’avoir froid et d’éternuer.
    J’ai trouvé franchement étonnant l’allusion à Poil de Carotte juste pour désigner que la nouvelle gardienne était rousse??
    Ok pour « grande carotte » dans la bouche du singe mais poil de carotte bof.

    Au fait, à regarder les planches 28, 29, 30 on n’a vraiment pas l’impression que Aaricia ne fait pas son âge et nos héros ont vieilli en même temps (alors que Thorgal est poivre et sel).

    N’empêche, ça me fait toujours bizarre que Louve continue d’appeler ses parents « Aaricia » et « Thorgal » et pas « papa » et « maman »…

    Répondre | Lien | Citer

    Abeloth a écrit :
    Je trouve aussi l’explication, ou plutôt le moment ou est donné l’explication sur l’arbre et la mythologie viking en début d’album, très maladroite.

    Oui, on a un début d’album très convenu, qui commence par 3 pages sur le départ et la dispute avec Aaricia (ça en devient presqu’un classique des albums de Louve), puis 2 pages de présentation de la mythologie nordique, puis 3 pages sur l’explication donnée par Tjahzi… à nouveau beaucoup de discussions avant que l’action ne démarre. Si on compare ça avec les premières images du nouveau Thorgal, le contraste est frappant !

    pennybridge a écrit :
    Pour revenir sur le dessin, j’ai peu apprécié l’évolution du dessin des nains (Tjahzi qui change de silhouette, et surtout les yeux des nains qui ressemblent à ceux des Chninkels).

    Ah, je n’avais pas pensé aux Chninkels, mais je n’ai guère aimé ces yeux-là non plus, surtout quand on a l’échange entre le vrai et le faux Tjahzi.

    pennybridge a écrit :
    A la page 23, c’est moi ou on dirait que c’est Thorgal petit et pas Louve qui est dessinée?
    La reine des alfes qui a des airs de Kriss?
    Au fait, à regarder les planches 28, 29, 30 on n’a vraiment pas l’impression qu’Aaricia fait son âge.

    Ce que tu relèves là, c’est que les visages des personnages se ressemblent beaucoup. Ils sont trop lisses, trop réguliers, surtout les visages féminins.

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit :
    […]
    Oui, on a un début d’album très convenu, qui commence par 3 pages sur le départ et la dispute avec Aaricia (ça en devient presqu’un classique des albums de Louve), puis 2 pages de présentation de la mythologie nordique, puis 3 pages sur l’explication donnée par Tjahzi… à nouveau beaucoup de discussions avant que l’action ne démarre. Si on compare ça avec les premières images du nouveau Thorgal, le contraste est frappant !

    C’est pas tellement le fait que l’action soit longue a démarrer, c’est surtout que Louve donne un cours sur quelque chose de très précis, a savoir l’arbre, le serpent et les Alfes dont on avait jamais entendu parler avant dans Thorgal (les alfes), et comme par hasard il se trouve que Tjahzi a un soucis avec l’arbre, le serpent et les Alfes… Je trouve ça trop gros et hyper maladroit. Il aurait mieux fallu avoir toute l’explication de Louve sur les mondes, après l’arrivé de Tjahzi, et suite par exemple a l’incompréhension et aux questionnements du singe face a leur conversation…

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit :
    […]
    Ce que tu relèves là, c’est que les visages des personnages se ressemblent beaucoup. Ils sont trop lisses, trop réguliers, surtout les visages féminins.

    Tu as raison.
    Ceci dit, même avec ces défauts, je préfère le dessin de Surzhenko que celui de De Vita dans Kriss (peut-être que le dessin de De Vita dans Tex changerait les choses )?

    Répondre | Lien | Citer
    La Reine des Alfes noires

    Je viens de lire le nouvel album de Thorgal, vraiment bien, très axé sur la mythologie nordique avec les différends monde Niflheim etc…
    Et la gardienne des clés rousse est mignonne je trouve…..

    Répondre | Lien | Citer

    Bon. Vous avez tout dit. Mais il y qq chose qui me chagrine. Franchement, l’histoire de Yasmina (à moins que, je l’espère, elle apporte pour les prochains albums (mais ç’aurait pu être mieux fait)), à quoi elle sert dans le récit du bouquin ? Oh la la, ce singe est une princesse… Y auraient pus nous la laisser en simple compagnon guenon, ça nous aurait suffit.

    « Par tous les dieux ! »
    « Par les mille pustules du fessier de Ran ! »
    Bandes de nabots paralytiques ! »
    « Par les génitures pileux du loup Fenrir ! »
    « Par les mamelles blêmes de la déesse Hel ! »
    « Par la barbichette de mon arrière-grand-mère ! »
    « Par ma barbe ! »
    « Sapristi ! » (Tintin, que fait-tu là ?)
    « Mille brouettes ! »
    « Poil de carotte » (pour moi ça convient, poil = cheveux, carotte =rouge/roux)
    « Cloportes ! »

    Effectivement, Yann s’est calmé.

    Sinon, peut-être qu’on chipote un peu trop sur les détails, car rien ne remplacera du Van Hamme.

    Répondre | Lien | Citer

    C’est vrai, Yann n’a pas pu se retenir d’en glisser encore par ci par là, mais l’air de rien, il s’est quand même calmé avec ses jurons déplacés Le plus dur pour lui, c’est de ne plus pouvoir placer du second degré dans ses dialogues, mais hélas, Thorgal n’est pas une BD humoristique.

    Louve n’a pas de chance avec ses animaux de compagnie… d’abord sa louve Griz se fait trucider par Raïssa, ensuite sa chouette Avrenim se déglingue, et finalement sa guenon Yasmina va redevenir une princesse

    Valnord a écrit :
    Et la gardienne des clés rousse est mignonne je trouve…..

    Elle ressemble quand même fort à la première gardienne, avec ce qu’il faut où il faut, jusqu’aux longues mèches de cheveux bien placées

40 sujets de 121 à 160 (sur un total de 198)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019