Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Louve – 3 – Le royaume du chaos

Accueil / Forum / Les Mondes de Thorgal / Louve – 3 – Le royaume du chaos

Bienvenue

Louve – 3 – Le royaume du chaos

Ce sujet a 161 réponses, 22 participants et a été mis à jour par Tjahzi tjahzi, il y a 2 ans et 6 mois.

40 sujets de 81 à 120 (sur un total de 162)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Là, ce qu’a fait Aaricia, rien ne l’effacera

    Si ca se trouve, lundgen était bourré, et rien n’est consommé.
    Ouf…

    Thorgal.BD a écrit :
    Du coup le retour de Thorgal s’annonce croustillant

    J’imagine:
    « Quoi?, je m’absente 5 mn chercher TON fils adoptif à l’autre bout du monde et qu’est-ce que je trouve en rentrant?
    Quoi, ton fils adoptif est le gosse que j’ai fait à l’autre garce quand tu étais mon esclave?, je t’en pries, chérie, ce n’est pas la question, ne détournes pas la conversation.
    Je rentre et qu’est-ce que je trouves? mes gosses en train de trâiner entre Mitgard et Asgard jusqu’à pas d’heure et ma femme au plumard avec un blondasse qui a jamais rien fait de sa vie!
    Si c’est comme ca, je préfères encore partir avec ton ex, oui, la scène du bain pendant que j’agonise, je suis au courant de tout!
    Tu viens Kriss?
    Quoi? tu es enceinte de Jolan et vous êtes devenus les maîtres du monde, alors tu ne veux pas repartir sur la route avec un traine-latte comme moi? Mais, et la différence d’age?, tu pourrais être sa mère!
    Avec ses pouvoirs, tu as 20 ans pour l’éternité, et il sait faire apparaitre des trucs où il faut quand il faut, ce qui ne gâtes rien?
    Bon, Ok, je vais voir la gardienne des clés
    Quoi? Tu t’es pris un petit T3 dans l’entre-deux monde avec Vigrid, et un dieu, même de 2e classe, vaut mieux que un humain super fort, surtout pour négocier le loyer avec Odin?
    Bon, ok, puisse que c’est comme ça, je retournes voir Vlana, ouais, non, elle est trop vieille, bon, qui il reste???, elles sont toutes mortes…, ah , si, Syrane, elle est grosse et moche et cupide, mais bon, il y en a qui aiment…
    « OK, Thorgal,à plus.., en passant, tu peux amener Aniel chez le pédo-psy, je crois qu’il est un peu paumé dans son arbre généalogique »

    Répondre | Lien | Citer

    Album commandé, par fidélité inconditionnelle envers la saga. Et comme je redoute de visionner les cases finales dont vous parlez…
    Thorgal semble tourner au melrose place, manque plus que le petit solo guitare qui accompagne l’adultère qui conclut l’épisode. Alors, comme je suis un petit peu humain, un petit peu fleur bleue, et que comme beaucoup de personnes, ça me renvoie à des histoires personnelles, forcément, les feuilletons avec des couples qui se déchirent, ça m’arrive d’accrocher. Et pour Thorgal aussi du coup, ça me tient en haleine, probablement plus parce que ça me choque et qu’il y a la curiosité de voir Aaricia commettre ce que cette immaculée conception qu’elle est n’aurait jamais du commettre. Ce qui me dérange, c’est que je n’avais jamais suivi la série Thorgal pour ça, le scénario était captivant par des aspects donnant beaucoup moins dans la facilité. Et l’amour mythique, immortel, voire mythologique, entre Thorgal et Aaricia me faisait rêver.
    Je suis aussi un peu peiné que le reste de l’histoire imaginé par Yann me paraisse bien moins fascinant et assez superficiel. La magie ne fonctionne pas des masses… Je viens enfin de trouver un intérêt à l’album « aux origines des mondes » dont le concept ne me plaisait pas tant que ça: relire l’interview de Yann. Et réaliser à quel point il me semble un peu à côté de son sujet, à tel point que je me demande si il a sa place dans la série. Quand il dit que Thorgal, c’est notre « Dallas des fjords » et que cette série parle essentiellement d’un couple qui s’aime, se brise, se retrouve, se redéchire… Nom de dieu, ça n’a jamais été aussi simpliste et vulgaire que ça. Si tout ce que différencie Thorgal d’un épisode de « plus belle la vie », c’est le cadre de l’épopée Viking, alors je me suis fourvoyé…
    Je rejoins pour beaucoup ce qu’Isis a écrit.
    Inéluctables, les adultères? Et bien personnellement j’apprécie aussi de voir évoluer des personnages qui incarnent la fidélité, fussent-ils fictifs. A l’époque des magazines féminins et masculins qui encouragent aux aventures extra-conjugales, voir Aaricia et Thorgal, ça faisait du bien. Bon, j’attends de voir le résultat. Je n’ai pas d’inquiétude pour le travail superbe de Surzhenko. Mais côté scénar, pour l’instant, dans ces séries parallèles, il n’y a qu’aux « trois soeurs Minkelsonn  » que j’ai adhéré.

    Répondre | Lien | Citer

    Bien d’accord avec Galathorn. Je plussoie tout ce qu’il dit.

    J’ajouterai quelque chose: ce retournement de situation semble montrer que décidément Yann ne connait pas la série. Je suis désolée et s’il me lit, je m’excuse si cela le vexe… mais c’est comme ça. Il ne s’agit pas seulement de connaître l’histoire, il s’agit d’en saisir les codes, les fondements, les piliers.

    Mon seul espoir est qu’il s’agisse d’un rêve/cauchemar. Qui sait ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Isis a écrit :
    Yann ne connait pas la série. Je suis désolée et s’il me lit, je m’excuse si cela le vexe…

    Je lui ai conseillé de ne pas venir sur le forum. Pour un auteur, lire les avis des fans me semble potentiellement destructeur.
    Et sans grand intérêt, puisque le scénario de l’album suivant est déjà écrit et que les propos des lecteurs ne peuvent donc influer que sur le moral de l’auteur, pas sur son œuvre.

    Isis a écrit :
    mais c’est comme ça. Il ne s’agit pas seulement de connaître l’histoire, il s’agit d’en saisir les codes, les fondements, les piliers.

    Je ne sais pas si Yann est un fan de la série. Mais je pense qu’il en est un lecteur averti.
    Peut-être qu’il a été choisi justement parce qu’étant assez détaché de la série il pouvait apporter quelque chose de très différent. Comme je l’ai dit plus haut, le risque est bien sûr de mettre de côté les « anciens » lecteurs. Les ventes d’album le diront : si c’est un succès, c’est que Yann aura su trouver son public.

    Isis a écrit :
    Mon seul espoir est qu’il s’agisse d’un rêve/cauchemar. Qui sait ?

    Louve qui se réveille après un long coma et découvre que tout n’était qu’un rêve ? Comme je-sais-plus-qui dans « Dallas » ?
    Et pourquoi pas ? Les œuvres de fiction peuvent tout oser ! Imagine : Thorgal se réveille, après une longue fièvre. Et il est sur l’île du tournoi de l’album « Le barbare », après son empoisonnement ! Ou au pays Qâ quand Jolan l’a soigné ! Ou au bord de l’asphyxie accroché à son anneau dans « La magicienne trahie » !
    On pourrait faire un « Thorgal reloaded », comme dans les comics de super-héros.

    Répondre | Lien | Citer
    KimKim

    Bonjour,

    Comme vous l’avez déjà tous dit.. la scène tant annoncée et redoutée a bien eu lieu ! et nous avons donc eu droit à notre scène osée devenue obligatoire… même si rien de montré ouf…

    Oui, c’est particulièrement choquant de voir Aaricia tomber dans les bras de ce bellâtre sans charisme. Même si nous nous y attendions depuis un bout de temps.

    Que Yann ait eu envie de s’approprier les personnages, de leur faire suivre de nouvelles pistes, de nouvelles routes, pourquoi pas? et d’ailleurs c’est ce qui lui était demandé. Reprendre un/des personnages, ce n’est pas faire un calque parfait et continuer sans rien changer. Ce serait sans intérêt. Je suis donc bien d’accord qu’on ne demandait ni à Yann ni à Sente de faire du Van Hamme. mais de respecter les codes fondamentaux. Ou alors de les faire évoluer très très lentement et imperceptiblement. Pour prendre l’exemple de Spirou, le personnage de Fantasio évolue considérablement entre le moment où Franquin le reprend (un farfelu habillé d’une robe de chambre décorée d’as de pique) et quand il le laisse: secrétaire de rédaction distingué dans Gaston… l’évolution a été imperceptible par petites touches discrète et invisibles. Là les scénaristes y vont au bulldozer et veulent changer d’un coup les icônes de la série. alors les vieux fans ont du mal, c’est sûr.
    Au-delà, reste la question de savoir si vraiment c’était utile de désacraliser Aaricia qui était effectivement l’incarnation de la fidélité. Ah mon avis pas et faire un parallèle entre Dallas et THorgal, me laisse plus que perplexe (et inquiet). Au contraire avoir des couples (même de fiction) qui tiennent malgré les épreuves est toujours réconfortant.
    Pour me faire l’avocat du diable, oui, effectivement, Aaricia n’est plus toute jeune, elle peut en avoir assez d’un mari qui n’est jamais là, avoir envie d’un peu de stabilité, de couler des jours heureux et tranquille dans son village natal. mais cela aurait dû être amené beaucoup plus lentement (et finement?).

    En replaçant Louve dans l’ensemble de la série, on se dit que effectivement cela promet un sacré final avec Thorgal qui rentre avec sa famille sacrement sens dessus-dessous. Entre sa femme adultère, son ex et son fils bientôt ensemble (on parie?), ne reste plus qu’à se demander que vont faire Aniel et Louve comme bêtise ?
    Vous noterez que Louve vient d’avoir ses premières règles, donc au vu des derniers albums nous pouvons supposer que Louve 1) soit violée par Lundgen (ou Azzalepstön) 2) se mette avec Hicham 3) avec maître Driss
    Bah, pour Thorgal, il restera encore la solution de partir avec la belle inconnue voilée…
    Je ne sais pas pourquoi j’achète encore les nouveaux tomes ? et le jour de leur parution en plus…
    Bon, j’avoue que les dessins sont superbes ! et que rien que pour ça ça vaut le coup !

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Et Louve ?

    Kim a écrit :
    Je ne sais pas pourquoi j’achète encore les nouveaux tomes ?

    Mais oui, bien sûr qu’on y aime. Sinon les critiques seraient moins virulentes.

    J’aimerais quand même parler d’autre chose, pas seulement du cas Aaricia, et revenir à l’album et à Louve.

    Je trouve que la confrontation entre les deux Louve est le très bon moment de cet album. Amusant, avec le pauvre Hicham perdu au milieu. Entourées de monstres et de dangers, elles ne pensent qu’à se crêper le chignon.
    J’imagine que l’opposition entre les deux facettes de la gamine pourrait se poursuivre en interne, qu’elle pourrait être tiraillée. Un peu comme Thorgal.
    C’est un personnage qui pour moi aura vraiment gagné en profondeur, en ayant sa propre série.

    Répondre | Lien | Citer
    Re: Et Louve ?

    Thorgal.BD a écrit :
    […]
    Mais oui, bien sûr qu’on y aime. Sinon les critiques seraient moins virulentes.

    Ben non, moi je suis à deux doigts d’arrêter les frais et de revendre ma collection à partir de la reprise par Sente.
    J’ai lu ce dernier opus en librairie. Avant j’achetais chaque tome de Thorgal les yeux fermés, maintenant j’ai peur ! A signaler que dans la très grande ville du sud dans laquelle j’habite, il n’y a aucune mise en valeur de cet album, pas de présentoir, alors que les premiers tomes des mondes sont eux encore mis en avant ?? Et ceux-ci dans les deux très grandes enseignes où je suis allée.
    Pour revenir à BD elle-même, je vais être lapidaire : c’est extrêmement mauvais. Je parle du scénario (j’y reviendrai). Les dessins sont magnifiques, quoiqu’un peu trop sages (le dessinateur n’a pas la part « sauvage » de Rosinski, pour rester dans le ton de l’album). Fenrir n’est pas terrifiant. Les dragons sont des archétypes d’Héroïc Fantasy. Je baille !
    Parlons aussi des ellipses narratives. Je n’ai jamais lu une BD avec un découpage aussi mauvais. Je ne compte plus les retours en arrière dans ma lecture.
    Le « meilleur » pour la fin avec ce scénario indigne d’un Thorgal, des personnages massacrés, Aaricia comme La Gardienne des Clefs, Louve qui a ses règles et qui va donc bientôt sans doute avoir « le feu au… » comme les précédentes citées… Ce n’est pas ça Thorgal ! Rendez-nous des personnages valeureux !
    Colère je suis. Et j’en veux à Van Hamme d’avoir abandonné cette série qu’il était le seul à pouvoir scénariser.

    Répondre | Lien | Citer
    Re: Et Louve ?

    Et puis Louve me paraît tellement enfantine pour devenir pubère… C’est malsain…

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Pour l’histoire de Louve séparée en deux, si ce n’est pas extraordinaire, ça m’a quand même plu. J’ai bien aimé l’idée de la part sauvage. Bien sûr la construction souffre de plein de défauts, les deus ex machina par exemple, beaucoup trop facile, mais la facilité est une constante que ce soit chez Sente ou chez Yann.
    Pour Louve qui se retrouve femme à la fin du cycle, je trouve cela diablement trop tôt. La gamine a l’air d’avoir quelque chose comme neuf dix ans, le physique d’une enfant et on en fait une femme. Pourquoi vouloir aller si vite ? (phénomène qui a cours depuis l’abandon de la série par Van Hamme, tout doit aller vite, les années passent à une allure infernale et nous on ne suit pas le rythme). C’est un peu comme Jolan qui passe dans le lit d’une déesse alors qu’on a l’impression de voir un pré-ado. Je veux bien qu’en ces époques, les choses se passaient plus vite, mais pour nous c’est trop vite.
    Le personnage de Louve, par contre, je trouve qu’il devient un peu plus intéressant et qu’il a pris de l’épaisseur depuis le premier tome de la série.
    Quant à Aaricia, je suis comme tout le monde, je n’adhère pas au virage. « Ciel mon mari est mort ! Bon, passons à un autre ». Ça bousille tout. Ce n’est pas seulement que ça casse le mythe de sa pureté, parce qu’on pourrait comprendre qu’elle soit au bout du rouleau, qu’elle en ait marre, qu’elle n’ait plus la force de croire, mais pas si vite. On nous en a fait une p*** qui oublie directement le grand amour de sa vie. « Il est mort ! Bon, faut se recaser ! L’autre bellâtre fera bien l’affaire ! ».
    Autre chose qui me gêne dans les mondes, c’est l’omniprésence des dieux. On les voit dans absolument tous les albums, ils n’ont plus rien des dieux qu’avait créé Van Hamme (apparitions fugaces, impression de grandeur mais aussi de mystère et de dangerosité), mais juste l’apparence d’un peuple voisin avec lequel les relations sont ambiguës.
    Le sexe maintenant, également omniprésent depuis la reprise par les nouveaux scénaristes. On y a droit dans presque chaque album (clairement ou plus discret comme pour la scène d’Aaricia). Thorgal, ce n’est pas ça. Qu’on me cite les albums de la série première où l’on voit ce genre de choses.
    Manquerait plus que Jolan se mette avec Kriss (quatorze ans d’écart avec les pouvoirs de Jolan, ce n’est rien). Que réapparaisse Slive pour la mettre avec Thorgal à moins qu’il ne soit prévu de le mettre avec la belle orientale voilée (c’est plus probable d’ailleurs), que tout le monde fasse des enfants (et donnez-nous les détails s’il vous plait, tant qu’à vouloir mettre du sexe partout, autant y aller carrément) et que les enfants des enfants forniquent à tout va. Je ne suis pas une sainte nitouche et une série où il y a du sexe ne me dérange pas, mais Thorgal ce n’est pas ça. Thorgal c’est un homme en butte éternellement aux épreuves, qui ne vit que pour sa famille, Aaricia, c’est la femme aimante qui aime son mari pour l’éternité, Jolan, c’est le digne fils de son père, droit avec des principes et Louve, c’est la petite fille réservée et pure. Il y avait de quoi faire avec ce qu’ils sont sans casser aussi complètement (et surtout aussi vite) tous les codes.
    Si je suis d’accord qu’un repreneur de série doit se l’approprier et y mettre sa patte, je pense qu’il y a façon et façon et la façon choisie par les deux scénaristes n’est pas la bonne.
    Alors, bien sûr, je continuerai à acheter les albums, je suis collectionneuse, mais l’amour que j’avais pour cette série n’est plus pareil et je ne vois pas comment les auteurs pourraient faire marche arrière.
    Bon rêvons, Aaricia a juste dormi près de son bellâtre, une sorte de réconfort, lui il s’y croit déjà, mais elle elle aime son Thorgal plus que tout et il n’est pas question de le trahir.
    C’était juste un rêve et j’ai passé l’âge des rêves.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Je ne sais pas si Yann est un fan de la série. Mais je pense qu’il en est un lecteur averti.
    Peut-être qu’il a été choisi justement parce qu’étant assez détaché de la série il pouvait apporter quelque chose de très différent. Comme je l’ai dit plus haut, le risque est bien sûr de mettre de côté les « anciens » lecteurs. Les ventes d’album le diront : si c’est un succès, c’est que Yann aura su trouver son public.

    Et ça, c’est ce qu’on appelle une oeuvre qui sucombe à l’aspect commercial.

    Ok, Yann aura trouvé son public… bravo. Des tas d’artistes qui perdent en qualité et deviennent plus « commerciaux » trouvent aussi un public beaucoup plus large.

    C’est pas pour rien que « Les feux de l’amour » est connu par tout le monde ou que « les anges de la téléréalité » est actuellement un buzz. C’est pas pour rien que même moi, belge ayant quitté la Belgique depuis 9 ans et vivant actuellement en Irlande, j’ai entendu parler de Nabila…. Mais est-ce que ce genre d’émissions ultra connues sont des émissions de qualité ??? Est-ce que Nabila est un personage important, brillant, éminent ?

    Bref, encore une oeuvre d’art qui devient une simple oeuvre de consommation. Dans 100 ans, personne n’aura rien à dire de Thorgal. Soit dit en passant, Thorgal n’a jamais été un chef-d’oeuvre, mais la BD avait quand même une qualité indéniable. On en parlera peut-être dans les écoles, mais croyez-moi, on ne parlera que de la période Van Hamme.

    Tout comme on parle de Shakespeare et on ne parle jamais de toutes les horreurs publiées à la même époque. Les chefs-d’oeuvres perdurent. Les oeuvres exclusivement destinées à la consommation se perdent.

    Enfin… voilà pour mon petit discours professoral et pédant de la semaine.

    Répondre | Lien | Citer

    Je n’avais pas vu les choses sous cet angle : dénaturer l’œuvre de Thorgal pour faire le buzz ? Un peu comme si on passait de la TV en noir et blanc, à la TV en couleurs ? Allez hop, faut dévergonder tout ça ?

    Ça me rappelle des planches qui avaient été postées sur ce forum il y a quelques temps, où Thorgal était dessiné par un autre auteur, mais avec les fondamentaux de l’auteur en question, ce qui fait qu’on avait droit à un Thorgal rieur et blagueur… ^^

    Répondre | Lien | Citer
    AnaAna

    Je me dit juste que lorsque Aaricia aura eu un(e) petit(e) avec son bellâtre…ben ce pauvre gamin sera vachement jaloux de ses grands frères et soeurs!!!

    Ben ouais quand même le seul gosse de la tribu sans avoir de pouvoirs c’est nul!

    Répondre | Lien | Citer

    L’âge des premières règles se situe vers les 12-13 ans en moyenne,cela peut même arriver a 8 ans, je vois pas ce qu’il y a de malsain la-dedans.
    Les scènes avec Aaricia ne représentent que 4 ou 5 pages de l’album et cela apporte certes un bouleversement énorme. Mais du coup, au vu des réactions sur le forum, l’aventure de Louve a l’air de passer au second plan, et je trouve cela dommage. Je pense (j’espère) que cet acte aura son utilité dans les albums a venir et qu’il n’est pas là pour créer le buzz, mais cela a l’air de desservir l’album.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    freephenix a écrit :
    L’âge des premières règles se situe vers les 12-13 ans en moyenne,cela peut même arriver a 8 ans, je vois pas ce qu’il y a de malsain la-dedans.

    C’est plutôt que Louve, en quelques mois, semble avoir vieilli de 3 ou 4 ans. Un peu comme Jolan il y a quelques albums.
    Et puis c’est quand même une curiosité, cette histoire de règles ! Une forme d’humour, permettant de remettre en avant à la fin de l’album la confrontation entre les deux Louve.
    Mais un gag sur les règles, pour une petite fille, dans un album de Thorgal, je comprends qu’on puisse trouver ça vraiment bizarre.

    Surtout dans le contexte : dans les derniers albums, il y a eu du viol, de la coucherie, du petit garçon dépucelé par une grande dame…

    freephenix a écrit :
    Les scènes avec Aaricia ne représentent que 4 ou 5 pages de l’album et cela apporte certes un bouleversement énorme. Mais du coup, au vu des réactions sur le forum, l’aventure de Louve a l’air de passer au second plan, et je trouve cela dommage. Je pense (j’espère) que cet acte aura son utilité dans les albums a venir et qu’il n’est pas là pour créer le buzz, mais cela a l’air de desservir l’album.

    Je suis complètement d’accord. La même chose s’est passée dans le 1er tome de la Jeunesse de Thorgal. Il y a une réécriture des personnages, soudaine, l’idée étant peut-être de marquer les esprits.
    Le risque ? On referme l’album, on n’a plus en tête que ces passages qui touchent profondément à nos personnages.

    J’ai dit NOS personnages, parce qu’ils sont à nous. Les dessins de Rosinski et les récits de Van Hamme m’accompagnent depuis 30 ans. Ils sont gravés dans les circonvolutions de mon p’tit crâne. J’oublie mes courses (et des trucs et des machins ) mais pas mon Aaricianounette et mon Thorgalichounet. Ca fait partie des livres, films, œuvres d’art, etc. auxquels je tiens particulièrement.

    Louve et Jolan ont été profondément réécrits par Yann et Yves Sente, mais c’étaient des personnages peu développés. C’est une bonne idée. C’est ce qu’il fallait faire.
    Kriss, c’était déjà plus compliqué, mais Sente a bien joué le coup, à mon avis, en se donnant deux albums d’enfance pour créer un nouveau personnage. Même s’il y en a qui regretteront toujours la Kriss monstrueuse, séduisante et quasi-sans faille, du passé.

    Mais Thorgal et Aaricia, c’est autre chose. C’est la base. L’édifice est posé dessus.

    Répondre | Lien | Citer

    Album reçu et lu. Et… Je l’ai trouvé plutôt bon.
    Première chose, négative celle-ci: le titre. D’une banalité affligeante, digne d’un « livre dont vous êtes le héros ».
    Couverture de Rosinski plutôt sympathique.
    Je suis toujours autant fan du boulot de Surzhenko, qui donne incontestablement un vrai caractère aux nouveaux et anciens personnages sans dénaturer ce qu’on avait déjà perçu d’eux. Dessin très réaliste, et j’aime ça.
    Pour ce qui est de l’histoire… Elle commence à être un peu plus prenante, et ne passe plus au second plan par rapport aux séquences racoleuses entre Aaricia et Lundgen. La débauche de créatures et paysages fantastiques, est clairement excessive, au point d’être presque ennuyeuse. Les dragons, passe encore, ce n’est pas si mal fichu. Le combat avec Fenrir est épique et réussi, mais Louve qui le tue, ça par contre, ça va trop loin à mon sens. Maman je suis rentrée! Sais-tu ce que j’ai fait aujourd’hui? J’ai tué une créature mythologique que même les dieux n’avaient pu abattre! Mmmmmh…
    J’ai bien aimé l’apparition du dieu Tyr et le châtiment d’Azzalepston. Le niveau des dialogues, lui, n’a toujours pas été rehaussé depuis le départ de Van Hamme.
    Quand à la scène finale où on voit ce qui s’est passé entre Aaricia et Lundgen, je m’attendais à pire visuellement, et à mon avis ce pire est à venir dans le suivant, papouilles, bisous et peut-être le reste, mais je n’adhère toujours pas à l’idée et pour moi il s’agit d’une erreur. Qu’Aaricia refasse sa vie face à la mort de son époux, mais pas qu’elle fasse son deuil quelques jours après l’annonce en s’envoyant en l’air avec un visage apaisé de vache tranquille où l’on ne lit aucun chagrin. Ce n’est pas le personnage. Je la reconnais bien davantage dans la première séquence où elle se jette de la falaise. Mais bon… Peut-être ai-je été un peu dur avec Yann. Il sombre certainement dans la facilité et dénature un personnage, mais je prend le parti d’accepter cet évènement dans la chronologie de la saga. C’est arrivé, ça s’est passé, puisque les auteurs d’origine l’ont probablement validé. J’aurais préféré une autre direction, et conserver l’intégrité d’Aaricia et sa fidélité aurait été nettement plus original à mon goût. C’est sans conteste du feuilleton à l’eau de rose, les « je te trompe, tu me trompes, on se fâche, on se retrouve ».
    Sans doute la plus grande erreur de la vie de Thorgal a-t-elle été de quitter sa famille à la fin du tome 17. Sans ce départ, pas d’amnésie, pas de gosse avec Kriss de Valnor. Sans doute aussi Aaricia s’est-elle difficilement remise de cette infidélité involontaire. Blessure qui a été ravivée par la découverte de l’existence d’Aniel. De manière consciente ou inconsciente, elle rend la monnaie de sa pièce à Thorgal. Reste à espérer qu’elle ne va pas donner un enfant à cet abruti de Lundgen. Et pour dissiper notre malaise, reste aussi à espérer que Lundgen finisse au bout de l’épée de Thorgal, et qu’Aaricia ne s’en amourache pas trop.
    Bon, ce n’est toujours pas du très grand Thorgal, mais c’est du Bon Thorgal.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Hé bien, une critique (un petit peu) positive, il était temps !

    C’est un album qui méritera une relecture apaisée à la parution du prochain tome. J’étais moi aussi au courant de « l’affaire » avant de lire l’album, et je crois que ça a bonifié ma lecture.

    Galathorn a écrit :
    espérer que Lundgen finisse au bout de l’épée de Thorgal

    J’espère bien que ce sera Aaricia, qui va se ressaisir, qu’elle ne va pas attendre l’épée de son mari ou les leçons de morale de sa fille pour comprendre qu’il y a maldonne.
    Je suis persuadé que ça va péter dès le prochain album. C’est trop gros.

    Galathorn a écrit :
    Première chose, négative celle-ci: le titre. D’une banalité affligeante, digne d’un « livre dont vous êtes le héros ».

    Plutôt un compliment, pour moi, de dire ça. Je fus (suis ?) fan de ce genre de livre.
    D’autres titres qui le font bien : « L’île des mers gelées », « La cité du dieu perdu », …
    L’heroic fantasy a ses poncifs, mais ça fait du bien les poncifs, on s’y retrouve.

    Répondre | Lien | Citer

    J’aime aussi les « livres dont vous êtes le héros », j’en garde un souvenir attendri. Mais si la série Thorgal comprend quelques pépites en matière de titres, c’est loin d’être le cas des « Dont vous êtes… ». Ce dernier titre, est vraiment le plus banal de toute la saga, je trouve.

    Répondre | Lien | Citer

    Dans l’excellent mensuel « Casemate » du mois de mars (n°57), Christophe Loupiac, directeur commercial de Dargaud, indique que « Louve », « Kriss de Valnor » et « la jeunesse de Thorgal » comporteront chacune 6 volumes (p.48 )
    Je croyais que c’était 3

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    En fait l’info est fausse, ni 3, ni 6.
    Il n’y a pas de nombre d’albums défini, les différentes séries devraient se poursuivre autant que voulu.

    La seule info, à peu près vérifiée car entendue à différentes reprises, serait que les histoires des différentes séries se rejoindront à un moment ou un autre dans un album de la série principale.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Petit retour sur les ventes :
    L’album « Le royaume du chaos » est en tête des ventes début avril, avec une belle mise en place (autour de 100 000 albums).

    Je profite du calme dans ce sujet pour donner un avis plus précis sur l’album.

    Tout d’abord, c’est un album que j’ai apprécié en 1ère lecture, une lecture sympa. Les dessins y sont pour beaucoup, j’aime le dessin, les couleurs, l’encrage. Visuellement, c’est une BD que je pourrais acheter même si ce n’était pas du Thorgal.

    Je coupe l’album en 2 : la lecture est un peu compliquée en début d’album avec de très nombreux sauts, un peu comme dans le tome précédent. Comme dans les séries télé à multi-héros. La fin de l’album est beaucoup plus fluide et beaucoup plus à mon goût, avec du rythme et une histoire en un seul morceau.
    Visuellement c’est très cinématographique. Une tendance qu’on retrouve dans tous les albums des Mondes, avec des plans, des zooms, des découpages pensés. Plongée, contre-plongée. De nombreux plans d’ensemble, mettant en valeur aussi bien les lieux que les personnages.

    La partie Louve est le point fort de l’album, de l’heroic fantasy bon enfant, qui me convient bien donc, et correspond à cette série. J’ai bien aimé les rapports entre les deux petites filles, même si leur complémentarité aurait pu être plus développée. C’est mon regret, j’aurais aimé que les deux Louve se rendent compte de l’importance de chacune. C’est amusant de voir leur opposition mais dans l’histoire le côté sauvage de la gamine aurait pu montrer qu’il a de la valeur.
    D’un autre côté, Thorgal fonctionne un peu comme ça, en contrôlant constamment son côté sauvage.

    Un peu déçu par Hicham ! Pur faire-valoir qui n’apporte rien à l’histoire, j’ai l’impression qu’il est là pour les albums suivants, pas pour celui-ci. D’ailleurs, quand sa part « pas si sauvage » meurt, bon voilà, tant pis pour lui.

    Grosse surprise pour moi, pas un mot sur Raïssa ! Ca renforce l’impression que la partie Raïssa du 1er album était un ajout, une intro sans lien avec le reste de l’histoire. Je m’attendais à un retour fracassant du bestiau.

    Bilan, en dehors du drôle de gag sur les règles, j’ai trouvé tout ça pas mal du tout.

    J’en arrive à la partie Aaricia.
    Si au lieu d’Aaricia on avait eu l’histoire de quelqu’un d’autre, rien ne m’aurait dérangé je crois. On peut bien faire vivre ce qu’on veut à un personnage vierge. Mais là, il faut bien le dire, je ne reconnais pas mon Aaricia.
    Son gros coup de blues, au début, est une bonne idée. Son intensité est un peu gâchée par un monologue très bavard, j’aurais préféré une scène silencieuse. En fait, la scène de désespoir est mixée avec un « rappel des épisodes précédents ». Mais comme Surzhenko retranscrit très bien les émotions, et comme nous, lecteurs, nous connaissons l’histoire et les personnages, pour moi on aurait pu éviter cette double lecture. Dommage.

    La 2ème tentative de suicide m’a semblé de trop, surtout par rapport à l’attitude apaisée que montre Aaricia à la fin de l’album.
    La scène où on parle de la fosse avec les loups est bizarrement anachronique, j’ai déjà dit ce que j’en pensais.

    Le personnage de Lundgen évolue sacrément. Oui c’est un gentil couillon, mais on le découvre réellement amoureux, opiniâtre, courageux. Il me plaît bien celui-là, depuis le 1er album.

    La fin de l’album… je m’attendais à tout autre chose. Surtout avec l’évolution du personnage de Lundgen. J’avais l’impression que tous ces beaux efforts l’amèneraient directement à une grosse frustration (= râteau définitif) pouvant être suivie de colère, rage, vengeance, je ne sais quoi. Ou, plus surprenant, ça aurait pu finir en tendresse, en amitié, ou n’importe quoi d’autre en fait.
    Au lieu de ça, il a consommé, le salopard !

    J’en viens à ma conclusion : pour mettre en avant la nouvelle Louve, sympa et courageuse, il ne faudrait pas qu’Aaricia perde son essence. On peut sûrement garder deux belles héroïnes dans la série.

    Répondre | Lien | Citer
    Louve 3 – la trahison d’AARICIA

    C’est la première fois que je participe à un forum mais le sujet est trop grave pour ne pas réagir. Fan de Thorgal depuis 75 alors ado, j’ai élevé mes 3 garçons en citant ce héros et sa famille voire même Kriss de Valnor qui bien que violente et fourbe revient avec panache mais ce Louve 3 où Aaricia qui après avoir résisté à toutes les épreuves (je ne citerai pas tous les épisodes) cède au premier bellatre qui lui annonce la mort de Thorgal ? Je suis profondément décu par le scénariste qui tombe dans la facilité (ou avait un compte à régler) et détruit l’image de ce couple formidable. il ne manque plus qu’ une partie à trois entre Thorgal, Aaricia et Kriss et la boucle sera bouclée.
    J’ai peur que mon engouement pour cette série s’arrête après toutes ses années car je tiens à garder un bon souvenir de cette aventure.

    Répondre | Lien | Citer
    Le royaume du Chaos – Aaricia

    Quelle Honte…
    Je crois n’avoir jamais été aussi déçu en lisant un Thorgal…Comment les auteurs ont pu écrire cela…On a juste l’impression qu’ils n’ont jamais lu les tomes de Thorgal pour ne rien respecter comme cela…

    Arrêtez le massacre s’il vous plait… Arrêtez de détruire une si belle fresque…
    A ce rythme là, je n’ose imaginer la suite, car vous venez tout juste d’anéantir le personnage d’Aaricia. Ça mérite presque un Bravo car il fallait le faire…

    J’espere que Van Hamme et Rosinski n’ont pas eu une attaque en lisant ce tome…

    Répondre | Lien | Citer
    Re: Le royaume du Chaos – Aaricia

    Ghorf a écrit :

    J’espere que Van Hamme et Rosinski n’ont pas eu une attaque en lisant ce tome…

    A mon avis, ils sont avertis de ce genre de tournure et des intentions des auteurs remplaçants avant la mise en oeuvre de l’album, ou pendant. Ils doivent avoir un sacré droit de regard, ça m’étonnerait qu’ils découvrent le revirement d’Aaricia au moment où les albums sont imprimés. Donc ils ont du valider…

    Répondre | Lien | Citer
    louve dans le royaume du chaos

    tu a raison ghorf Le royaume du chaos était vraiment différent pour un thorgal ! et aaricia est désonorée c’ est pitoyable…

    Ana a écrit :
    Je me dit juste que lorsque Aaricia aura eu un(e) petit(e) avec son bellâtre…ben ce pauvre gamin sera vachement jaloux de ses grands frères et soeurs!!!

    Ben ouais quand même le seul gosse de la tribu sans avoir de pouvoirs c’est nul!

    ne t’ inquiète pas ana aaricia n’ aura jamais d’ enfant avec lundgen…
    enfin je l’ espère…

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Au rythme où ça va, tout est possible. On a presque l’impression de tomber dans les feux de l’amour. Tout le monde couche avec tout le monde et fait des enfants partout.

    Répondre | Lien | Citer

    Ayant participé au forum en laissant 2 ou 3 messages en tant qu’invité, je franchi le pas en devenant membre du forum de ce formidable site.
    En relisant l’album, j’ai remarqué que Ludgen dit: « Mes hommes et moi ratissons la forêt! « . Cela veut dire qu’il doit être important parmi les viking puisque il dispose de ses propres hommes.
    De plus on peut voir comment il donne une correction à Misha pour le faire parler alors qu’il est quand même le fils du chef.
    Je crois que la motivation première de Ludgen est de conforté sa position en se mettant avec une princesse. Tel Gandalf avec Leif, Gunnar va devoir se montrer trés prudent avec Ludgen.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Alors, bienvenue freephenix !

    Bonne réflexion, effectivement on voit Lundgen dans le 1er album draguer Aaricia furieusement, avant de tomber amoureux. Ses motivations pouvaient être variées.
    On sait aussi que le pouvoir est très instable dans le clan depuis la mort de Jorund-le-taureau.

    Répondre | Lien | Citer

    Rien à rajouter concernant l’album (dessins très beaux, livre agréable à lire mais qui laisse une impression de quelque chose de plat – je reconnais bien l’allusion aux livres dont vous êtes le héros, que j’ai également beaucoup lu quand j’étais ado), sinon ceci :

    j’ai vraiment eu l’impression d’être dans un Lanfeust avec tous ces animaux et Louve et consorts qui voyagent à dos de dragon.

    J’ai bien aimé Lanfeust il y a une dizaine d’années mais ça m’a passé (et j’ai d’ailleurs récemment revendu à vil prix les 6 premiers Lanfeust des Etoiles en EO que j’achetais dès leur sortie), et franchement, voir du Héroïc Fantasy dans Thorgal, ça me révolte vraiment car l’esprit de la série est vraiment bafoué.

    D’ailleurs, ce ne serait pas un pétaure, le gros animal tué dans l’eau?

    Bref, j’étais content de lire l’album pour « m’instruire » et suivre avec curiosité la suite de la vie de la famille mais je ne regrette pas de ne plus acheter les albums, sauf pour l’instant celui (ceux?) de la Jeunesse de Thorgal.

    Répondre | Lien | Citer

    pennybridge a écrit :
    D’ailleurs, ce ne serait pas un pétaure, le gros animal tué dans l’eau? .


    Cela dit j’aime bien Lanfeust, c’est peut etre pour ça que j’ai aimé l’aventure de Louve. Il y a un clin d’oeil au tome 1 où Micha parle du forgeron du village Lännfeuston.

    Après il est difficile de classé Thorgal dans un genre: aventure, science fiction, mytologie, heroïc fantasy, fantastique, il touche tous les domaines.
    Mais c’est vrai que les dragons c’est nouveaux, peut-etre que la lignée d’Aaricia a un lien avec Daenerys Targaryen de Game of Thrones

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    , Syrane, elle est grosse et moche et cupide, mais bon, il y en a qui aiment..

    ??????????

    Répondre | Lien | Citer

    Bon J’avoue que j’ose pas trop acheter l’album, à la rigueur j’irai le lire en à la fnac et encore… Je suis tellement atteré par ce que je viens de lire dans ce sujet à propose d’aaricia!
    C’est pour moi une preuve assez évidente que Yann n’a pas compris grand chose à Thorgal. Il a dû se dire « bon il faut que quelque chose arrive à aaricia pendant que louve part à l’aventure et puisque mon histoire manque de scène de cul (heuu pardon de romance!) je vais lui trouver un bellâtre pour lui tourner autour. Et puisqu’il faut faire avancer l’histoire je vais la faire se taper ce type! Mais attention pour que ça soit cohérent elle va lui résister pendant 2 albums! »

    Mais franchement comment oser nous pondre un scénario aussi ridicule? Ce yann ne comprend pas le sens de toute la série de thorgal: thorgal mis à l’épreuve par les dieux mais qui a une femme aimante et prête à tout (cf. pays qa) et dont l’union est bénie par Frigg. Une bonne partie de l’histoire parle de la rédemption de Thorgal après sa faute avec Kriss et du fait que le couple en sort plus fort que jamais ! J’ai pas rêvé: dans les précédents albums T&A ressemblaient bien à un couple de papy-mamy bien mignons non? Avec le départ de Jolan et tout?

    Bref après avoir beaucoup misé sur ces séries patrallèles pour pouvoir lire des nouveaux thorgals plus souvent, il faut bien dire qu’ils n’ont pas le même travail scénaristique derrière…!

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Il y a plusieurs problèmes dans ce que font Sente et Yann. On a l’impression qu’ils n’ont pas compris la série comme la comprennent les anciens lecteurs.
    Les nouveaux lecteurs qui commencent par les nouveaux albums s’en plaignent moins que nous je pense. Ce qui conforte l’éditeur à continuer parce que si les anciens sont remplacés par des nouveaux, y a pas de problème.
    Mais ce sont les anciens qui ont fait de Thorgal une série quasi mythique, ce sont eux qui ont lu, albums après albums, attendant avec impatience la sortie suivante, c’est le premier public et il y a un respect à avoir vis-à-vis d’eux.
    Thorgal a perdu son âme en changeant de scénaristes et en augmentant ses séries.
    Pour moi qui adore analyser la série (jusque l’album 29), il m’est impossible de le faire en y incorporant la suite (les suites).
    Les problèmes que je vois sont :
    – trop gros changements dans plusieurs personnages qui ne se ressemblent plus.
    – perte de la profondeur toujours suggéré, jamais appuyée de ces-dits personnages.
    – omniprésence des dieux qui ont également perdu leur côté immatériel pour devenir des hommes comme les autres.
    – débauche de scène de c** inutiles.
    – débauche d’effets spéciaux pour en mettre plein la vue (surtout dans « Louve »).
    – sans parler des erreurs pures et simples par rapport à la série première
    – tout se traîne même quand on à l’impression d’un autre côté que ça va trop vite.
    – facilité dans les scénarios, deus machina fréquents.
    – changements trop fréquents dans les scénarios et trop visibles.

    Alors, on n’a plus qu’un choix, lire les nouveaux auteurs en partant du principe qu’on lit une autre série. Thorgal s’est arrêté au tome 29, nous ne savons pas ce qui arrive aux personnages et les nouvelles séries ne sont que des aventures qui montrent d’autres personnages qui ressemblent à ceux qu’on a connu, mais qui ne le sont pas.

    Répondre | Lien | Citer

    Entièrement d’accord avec le post précédant de Cat. Elle dit tout, ou presque tout sur les problèmes de la reprise.

    Néanmoins, je voulait rajouter quelque chose:

    Il y a plusieurs problèmes dans ce que font Sente et Yann. On a l’impression qu’ils n’ont pas compris la série comme la comprennent les anciens lecteurs.
    Les nouveaux lecteurs qui commencent par les nouveaux albums s’en plaignent moins que nous je pense. Ce qui conforte l’éditeur à continuer parce que si les anciens sont remplacés par des nouveaux, y a pas de problème.
    Mais ce sont les anciens qui ont fait de Thorgal une série quasi mythique, ce sont eux qui ont lu, albums après albums, attendant avec impatience la sortie suivante, c’est le premier public et il y a un respect à avoir vis-à-vis d’eux.

    Ce n’est pas seulement une question de manque de respect envers le premier public. Il y aussi un manque de respect envers la la série en soit, envers le travail scénaristique de Van Hamme, qui a construit tout un univers. 29 albums de backround !!!! On ne peux les ignorer !!! Mais c’est bien ce qu’il se passe dans les nouveaux tomes. Et si les nouveaux lecteurs veulent un jour lire les albums ancien ? Ils seront dérouté.

    En allant plus loin, je dirais même que c’est un pied de nez vers l’art. L’art de raconter des histoires, c’est entre autre chose faire quelque chose de cohérent. Ici, on s’en fiche de tout ça.

    Thorgal.bd a écrit :
    Je lui ai conseillé de ne pas venir sur le forum. Pour un auteur, lire les avis des fans me semble potentiellement destructeur.
    Et sans grand intérêt, puisque le scénario de l’album suivant est déjà écrit et que les propos des lecteurs ne peuvent donc influer que sur le moral de l’auteur, pas sur son œuvre.

    J’avais zappé ça .

    Je comprend ton point de vue et je le partage à moitié. L’autre moitié me dis que si Yann ne voit jamais de retours ni de critiques, il ne risque pas d’améliorer quoi que ce soir. Et puis je pense que si tu vis de ton public, c’est normal de savoir ce que pense celui-ci de ton boulot. On me dira qu’il sait grâce aux chiffres de vente, mais si il y n’y a que ça qui compte, c’est franchement dommage. Je ne sais pas, d’un côté je comprend que tu ne veuilles pas qu’il déprime… mais d’un autre… aucun être humain ne va rectifier s’il ne sait rien des erreurs qu’il commet.

    Le scénario de l’album suivant est déjà écrit ? Oui mais on ne peut critiquer que ce qui a été publié, pas ce qui ne l’est pas . Le seul moyen de rectifier le tir c’est de le faire sur les oeuvres futures en se basant sur les critiques des oeuvres passées. Mais évidemment que c’est trop tard pour les albums publiés.

    Répondre | Lien | Citer
    louve dans le royaume du chaos

    en tout ca j’ éspère que le 4ème louve(skald) sera mieu.

    Répondre | Lien | Citer

    Cat a écrit :
    Il y a plusieurs problèmes dans ce que font Sente et Yann. On a l’impression qu’ils n’ont pas compris la série comme la comprennent les anciens lecteurs.
    Les nouveaux lecteurs qui commencent par les nouveaux albums s’en plaignent moins que nous je pense. Ce qui conforte l’éditeur à continuer parce que si les anciens sont remplacés par des nouveaux, y a pas de problème.
    Mais ce sont les anciens qui ont fait de Thorgal une série quasi mythique, ce sont eux qui ont lu, albums après albums, attendant avec impatience la sortie suivante, c’est le premier public et il y a un respect à avoir vis-à-vis d’eux.
    Thorgal a perdu son âme en changeant de scénaristes et en augmentant ses séries.
    Pour moi qui adore analyser la série (jusque l’album 29), il m’est impossible de le faire en y incorporant la suite (les suites).

    Ayant commencée la série il y a seulement quelques années, je fais parties de ces nouveaux lecteurs qui ont découvert Thorgal lorsque Sente était déjà scénariste.
    En effet, mon enfance c’était surtout de la BD humoristique (Asterix, Gaston ou Spirou entres autres), et ados c’était les BD Heroic Fantasy (comme Lanfeust ou La Quête de l’oiseau du temps). Pour cela, il est possible que l’acte d’Aaricia est eu moins d’impact sur moi, mais je pense comme tous ici que c’est une énorme erreur et que cela n’apporte rien à l’album, bien au contraire. Et j’ai choisi de basé mon opinion de l’album uniquement sur l’aventure de Louve.

    L’erreur ici c’est que si on compare Van Hamme à Sente ou Yann, on sera toujours déçu.
    Van hamme est un scenariste inimitable et qui a marqué l’ésprit d’une generation, et passé derriere lui était un pari risqué. Sente et Yann, qui sont de bons scenaristes, ont une approche différente pour raconter des histoires, mais je pense qu’ils essaient, avec plus ou moins de réussite, à gardé l’ésprit Thorgal. Les changements de scenariste est toujours délicat, est ce que d’autres aurait fait mieux ? Je sais pas, peut-étre,mais pas sur.

    Isis a écrit :
    Je comprend ton point de vue et je le partage à moitié. L’autre moitié me dis que si Yann ne voit jamais de retours ni de critiques, il ne risque pas d’améliorer quoi que ce soir. Et puis je pense que si tu vis de ton public, c’est normal de savoir ce que pense celui-ci de ton boulot. On me dira qu’il sait grâce aux chiffres de vente, mais si il y n’y a que ça qui compte, c’est franchement dommage. Je ne sais pas, d’un côté je comprend que tu ne veuilles pas qu’il déprime… mais d’un autre… aucun être humain ne va rectifier s’il ne sait rien des erreurs qu’il commet.

    Je suis d’accord avec toi, je pense qu’en plus du chiffre de vente, il faut tenir compte du retour d’opinion, éviter que l’auteur fasse des erreurs plus grosse qui finisse pas dénaturer la série ou les personnages, et du coup peut avoir un impact négatif sur les ventes future. Car contrairement à beaucoup, je pense que ce n’est pas encore le cas (meme si pour Aaricia ça va être difficile.)

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Je suis d’accord avec vous. Le retour des lecteurs sur une série est une chose importante. Savoir ce que pense son public de ce qu’on a fait ne peut qu’être bénéfique après coup. Après coup parce que sur le moment, ça peut blesser.
    Moi qui écrivaillonne et poste mes textes sur l’un ou l’autre forum pour avoir des retours, j’apprécie beaucoup qu’on relève tous les défauts de mes œuvres (hihihi ! ça le fait de dire « œuvres » pour les bêtises que j’écris) et ainsi je peux toujours évoluer.
    Bien sûr, pour Sente et Yann, ils ne peuvent rectifier ce qui a été fait, tout au plus peuvent-ils essayer de retrouver la bonne route pour la suite. Mais ce sera difficile car le mal est fait dans beaucoup de domaines (ou pour beaucoup de personnages).
    Se remettre en question, même pour des scénaristes de renom, est une bonne chose et ne peut que faire du bien.

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Vous avez adoré si je comprends bien ?

    Répondre | Lien | Citer
    louve 4 le royaume du chaos

    il y en avait des mieux !

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Thorgal est loin d’être insensible aux charmes des femmes mais Van Hamme n’enfile jamais de gros sabots sur ce terrain. Parmi les femmes qui ont fait hésiter Thorgal on peut citer Kriss bien sûr mais aussi Vlana, la Gardienne et..Syrane Ce n’est pas une blague, la réaction qu’il a eue n’était pas celle de quelqu’un d’indifférent.
    Néanmoins même dans le cas de la période Shaïgan ce qui se passait ne remettait pas complètement en cause un pilier de la saga. LE couple c’est Thorgal et Aaricia. Il y a des aléas, des fissures, des blessures car on est dans de la BD réaliste où les personnages ne sont pas parfaits, vieillissent etc. mais tout de même ce couple était toujours solide.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Ce qui faisait le talent de Van Hamme. La suggestion d’un désir qui ne passait pas le cap du passage à l’acte. Et si l’on veut élargir, on peut dire qu’Aaricia n’était pas non plus insensible au charme du prince dans le mal bleu. Mais encore une fois, c’est resté à l’état d’ébauche à peine évoquée et immédiatement réprimée.
    En fait, les auteurs ont du se dire : les hommes sont des cochons, ils veulent des belles femmes et des scènes de c¨¨, on va leur donner ce qu’ils veulent. Il me semble d’ailleurs que Rosinski l’avait dit quelque part.
    Sauf que si les hommes peuvent apprécier ce genre de scènes (et même les femmes), ce n’est pas ce qu’ils cherchent dans Thorgal. C’est là qu’ils se sont planté (entre autres). Ça fait des années que Thorgal existe et les fans ont toujours acheté les albums sans scènes du genre. Pour d’autres raisons. Pour les valeurs sûrement, pour le côté inhabituel de faire évoluer toute une famille, pour la rareté du vieillissement et pour tout ce fil rouge familial qui court tout le long de la série.
    Pourquoi vouloir bousiller tout cela ? Pour coller à la mode actuelle ? Mais Thorgal est hors des modes et c’est ce qui faisait son charme. Voir la gardienne des clés presque nue (d’ailleurs je l’aimais mieux avant avec ses cheveux cachant sa poitrine, c’était bien plus beau, plus suggestif) ou Kriss habillée plus sexy était bien suffisant pour les fans, qu’ils soient plein de fantasmes ou pas.
    On a suffisamment de bd avec ce genre de scènes pour nous rassasier sur ce point là, Thorgal n’avait pas besoin de se sacrifier à une mode qui ne le concerne pas.

40 sujets de 81 à 120 (sur un total de 162)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019