Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Kriss de Valnor – 2 – La sentence des Walkyries

Accueil / Forum / Les Mondes de Thorgal / Kriss de Valnor – 2 – La sentence des Walkyries

Bienvenue

Kriss de Valnor – 2 – La sentence des Walkyries

Ce sujet a 96 réponses, 19 participants et a été mis à jour par Tjahzi tjahzi, il y a 7 mois et 3 semaines.

40 messages de 41 à 80 (sur un total de 97)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    AIe aie aie.
    Je suis en grande partie d’accord avec toi, Jérôme.
    Cet album dénote. Sur la forme d’abord : si les dessins sont ceux de De Vita, donc assez éloignés encore de ce que propose Rosinski, ça passe, mais les dialogues… C’est lourd, à force de vouloir trop expliquer au lieu de suggérer. Mais bon, c’est le style de Sente qui fait ça.

    Vient ensuite le fond.
    On recommence donc au moment où Kriss et Sigwald ont tenté de sauver Arlane. La trahison de l’aubergiste n’est pas crédible, encore que, mais effectivement, pourquoi vendre Sigwald qu’elle avait pris en pitié quelques temps plus tôt ?
    Ensuite, Sigwald forme Kriss comme un père (tu l’as dit, Jérôme, et même si l’explication de Kriss parait justifiée, c’est presque incestueux, ce qu’elle lui propose), à être saltimbanque. On a, dans une belle double planche, un abrégé des errances des saltimbanques, affrontant les DANGERS DE LA ROUTE. Ce ne sont pas des voleurs, ils gagnent leur vie.
    Et du jour au lendemain, Kriss annonce à Sigwald qu’elle veut massacrer tout un village, il ne bronche, dit juste qu’il n’y prendra pas part. Peut être son intervention est-elle un remords, peut-être voulait-il la raisonner quand il lui sauve la vie (je passe sur le coup du viol alors qu’elle dort, je ne vois pas trop l’intérêt pour Schwitz ou je ne sais comment, qui voulait se venger d’elle.
    Et c’est le passage de Sigwald de forain qui se défend à pillard, sanguinaire que je ne m’explique pas. Il ne la dissuade pas de prendre l’or de ceux dont elle incendie les logis. Elle est vengeresse et violente, on le savait, mais Sigwald n’agit pas en père, il est passif, ici, le mentor est devenu comparse, sbire.
    C’est comme le moment où ils assaillent le vieux Pied-d’Arbre : pourquoi cette violence, quand ils ne veulent que des armes ? C’est abscon.
    Idem pour la rencontre avec le Calédonien et la voyante : violence gratuite, alors que le premier fait d’arme de Kriss c’est le massacre du village. Enfin…
    Comme l’a d’it Jérôme; par rapport aux Archers, il n’y a pas de cohérence réelle quant à la pierre de sang. Je ne crois pas qu’il fallait que Kriss ait subi un viol et un avortement pour voler cette pierre, et sa désinvolture des Archers est inexplicable. Surtout que le viol a déjà été suggéré dans cet album.

    La question déplacée de Sigwald sur le sexe de l’enfant est je crois la seule chose qui prête à sourire dans cet album, et nous rappelle ce qu’est la saga depuis que Sente la dirige.

    Enfin, ce retour sur terre inéluctable que nous avions si bien pressenti est bien justifié, paraît crédible ou presque (en effet, comme par hasard, une fille qui a un nom bien germanique trouve au nord de Ravenne (Ravinium) en Italie une amazone agonisante qui n’a souffert qu’UNE blessure mortelle, et ce après un éboulement et le passage d’une armée. Enfin… Ce genre de procédé avait déjà été employé pour Thorgal, mais ça n’avait (dans mon souvenir) jamais été aussi énorme.

    Cet album laisse par ailleurs inexpliqué le fait que Kriss ait survécu au désert du pays Qâ, qui aurait été interressant à traiter, comme son retour au pays. Et cet album laisse surtout un goût amer, de trop prévisible, de décevant, de pas assez, par rapport à ce qu’avait été Je n’oublie rien.Hélas, nous non plus.

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai lu l’album, moi aussi.

    Si je devais retenir un point positif de cet album, c’est que j’y reconnais l’univers Thorgalien, comme je l’avais reconnu dans Je n’oublie rien (mais pas dans Raïssa). J’ai ainsi pu plonger dans l’ambiance de l’album bien plus facilement que pour Raïssa qui reste une expérience malheureusement encore bien décevante pour ma part. Aussi, quoi que j’ai pu ressentir en finissant La sentence des Walkyries, j’ai refermé l’album en ayant au moins la satisfaction d’avoir lu un album qui ressemblait à du Thorgal.

    Alors évidemment, il y a des choses à dire sur le déroulement de l’album en lui-même. Mais, mis à part les 2 dernières pages, c’est globalement du positif en ce qui me concerne.

    Contrairement à Piotr, je considère la trahison de l’aubergiste crédible. Elle connaissait à peine Sigwald même si elle l’avait pris en pitié, et cela porte peu quand on propose 10 pièces d’or pour leur capture. La seule chose que je n’ai pas du tout comprise, c’est pourquoi est-ce que c’est le fils de l’aubergiste qui est allé livrer le pain empoisonné. Et pourquoi le faire attendre dehors ? C’est vraiment la preuve qu’il attendait que quelque chose se passe… Bref, tout ce qu’il fallait pour le faire griller en beauté.

    Je m’attendais à ce que cette trahison allait pousser Kriss, et surtout Sigwald, à passer dans le mauvais côté et à vivre en volant, voire tuant, les autres. Mais ce n’est le cas qu’à moitié. La fameuse double page, résumant les 7 années qui séparaient Je n’oublie rien des Archers, montre bien qu’ils essaient de vivre de leur spectacle, mais qu’ils volent aussi s’ils n’ont pas d’autre choix. Bref, des ruffians, comme ils sont désignés dans l’album. Mais pas de quoi les considérer comme de vrais malfaiteurs sans scrupules, à mon sens. En tout cas, pas autant qu’on a pu les présenter dans les Archers.

    La double page où Kriss tente de « séduire » Sigwald semblait inévitable, donc elle ne me gêne pas plus que ça. C’est pas long, donc ça a pu servir de transition. ^^ Puis vient le passage de l’anéantissement du village d’enfance de Kriss. Un des meilleurs moments de l’album à mon sens. Je l’attendais au vu de Je n’oublie rien, et ça justifie du coup que les souvenirs qui sont remontés dans la tête de Kriss, la pousse à se venger de façon extrême et à faire ressortir le vrai mauvais côté de Kriss, celui que l’on connaît. Je n’ai en revanche pas compris d’où sortait ce frère jumeau de Ferkel. D’accord, c’est le père de Schwitz, mais je n’en avais jamais entendu parler dans Je n’oublie rien, et je ne vois pas pourquoi nous sortir qu’il existait vraiment seulement maintenant, et surtout pourquoi le considérer comme le jumeau de Ferkel…

    À partir de ce moment, Kriss semble inexorablement basculer du mauvais côté, même si cela lui prend un peu de temps. En témoigne le fait qu’elle laisse certaines familles de Welgrund en vie, qu’elle ne veuille pas que Sigwald tue le lièvre, par exemple… Mais l’appât de l’or est plus fort et Kriss y succombe en cherchant désormais à s’en procurer de n’importe quelle manière. Quant à Sigwald, il était déjà plus ruffian que saltimbanque, et avoir vu Kriss en difficulté le pousse désormais à la suivre pour de bon dans ses démarches.

    L’avortement, en tant que tel, ne me dérange pas et m’a surtout fait penser à quelque chose de très fort, et la question de Sigwald n’était du coup pas anodine pour nous lecteurs. En nous disant qu’il pouvait s’agir d’un garçon, on apprend que ça aurait pu être lui, le désigné à la réincarnation de Kahaniel de Valnor tel qu’on l’a appris dans Moi, Jolan. Bref, un simple clin d’œil je pense, mais si c’était dans ce but, moi je l’ai compris comme ça ! Je me suis même demandé si ça ne pouvait pas être lui, la réincarnation de Kahaniel de Valnor, mais que comme il n’a pas pu venir au monde, la réincarnation est tombée à l’eau ! Mais ça n’expliquerait pas les yeux rouges d’Aniel, je pense… Pour en revenir à l’avortement, qu’il soit si près de l’aventure des Archers où elle a subi aussi un viol, c’est un peu inadapté. Et si je comprends celui subi dans Les Archers, autant celui de Schwitz est juste là pour le coup de l’avortement et pour justifier le vol de la pierre de sang. Une justification comme une autre pour se raccrocher du coup au début des Archers. Ça, je peux l’accepter, mais je trouve malgré tout bizarre qu’à aucun moment il ne soit mentionné le tournoi d’Umbria. Il aurait été plus logique de le mentionner, et qu’en y allant ils ne fassent une rencontre fortuite avec les Calédoniens qui pousse Kriss à voler la pierre de sang, par exemple.

    Et enfin, les 2 dernières pages et le couperet final tellement prévisible mais très regrettable pour moi : le retour de Kriss sur Mitgard. Il fallait bien que ça arrive, j’aurais préféré que non, mais tant pis. Maintenant que c’est fait, j’espère que ce sera pour le minimum syndical : aider Thorgal et libérer Aniel de l’envoutement de Kahaniel de Valnor dans sa chair. Et juste après, hop : direction le Walhalla. Je ne sais pas quel rôle jouera Hildebrün, mais je note quand même qu’elle a un physique de Walkyrie, voire même qu’elle ressemble fortement à Freyja en personne !

    En résumé, un album somme toute correct, malgré la conclusion fatale et quelques incohérences sus-citées. Et je souligne la qualité du dessin, je n’ai aucun reproche à formuler à ce niveau. J’attends donc la suite, avec forcément beaucoup de craintes sur le rôle de Kriss que je ne voulais pas la voir jouer, mais bon, il n’y a plus le choix !

    Répondre | Lien | Citer

    Au niveau de Hildebrün, si elle ressemble à Freyja, ça peut être interprété de la sorte : Kriss, inconsciente, délire, et ouvre peut être les yeux, assimile cette personne qui la sauve à une déesse qui lui rendrait la vie. Et puis, ne dit-on pas que la vie défile aux yeux d’un mourant ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Je passe en plissant les yeux pour ne rien lire…

    Je vous mets trois dessins préparatoires MAGNIFIQUES postés par Giulio de Vita sur son blog.

    L’aubergiste, Freyja et une calédonienne.
    Bavez.



    Répondre | Lien | Citer

    Très beaux dessins, comme dans l’album d’ailleurs :)

    Edit : c’est mon 800ème post, ça se fête !!! :D En bientôt 6 ans. :D

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ca se fête ! Je t’offre 6 nouvelles années d’abonnement au site Thorgal-BD, avec accès illimité au forum.
    Cadeau.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    A y est, j’ai lu l’album ! Pas facile dans mon pays où il y a une seule librairie BD à 80 km à la ronde, dictature des supermarchés qui, eux, n’ont pas les albums à l’heure. Bref, je l’ai enfin.

    J’en ai profité pour lire les 3 commentaires postés plus haut avant de donner mon avis.

    Comme je m’y attendais, la couverture me plaît davantage que sur l’écran de l’ordinateur, même si tout n’est pas parfait.

    Le dessin m’a soufflé, de Vita a poursuivi son « exploration » de son style, c’est du super boulot. Et que Kriss est belle !
    Franchement si vous avez l’occasion de découvrir d’autres travaux du dessinateur comme « James Healer » ou « Wisher », vous verrez que de Vita est un caméléon de la BD, tant ses différentes oeuvres ont de la personnalité.

    J’aime beaucoup les couleurs aussi, et encore une fois la version numérique est bien éloignée de la version livre.

    L’histoire maintenant. Heureusement que KartSeven a laissé son avis, que je ne me sente pas le seul « positif ». Moi j’ai beaucoup aimé cet album, et même, de la première à la dernière page. J’ai adoré le dessin, ça aide, mais pas que pour ça.
    Les premières pages, comme dit plus haut, ne font pas avancer le schmilblick mais je m’y étais préparé et je les ai lues avec plaisir. L’épisode de l’aubergiste est finalement intéressant parce qu’il est un peu fondateur de la complicité entre Kriss et Sigwald. C’est peut-être à ce moment-là qu’ils sentent qu’ils ne peuvent avoir confiance que l’un en l’autre.

    Pour le reste, l’album se déroule sans temps mort, je l’ai trouvé haletant, on a tellement reproché à Yves Sente de prendre son temps que ça m’a plu de voir tout s’accélérer. Il explore beaucoup de choses dans cet album : les rapports entre Kriss et les hommes, les racines de sa violence et de son amoralité, les rapports entre Kriss et Sigwald, qui devient un peu son père, pour qui elle ressent un amour qu’elle ne comprend pas.

    Leur passage progressif de saltimbanques à voyous est pour moi bien construit.

    Je n’aurai pas donné une telle importance aux Calédoniens, mais après tout, l’album « Les archers » ne contredit pas ce qui est proposé ici.

    A signaler quand même, voilà un album beaucoup plus adulte que la série-mère, viols, meurtres, massacres, avortement…

    Jérôme a écrit :
    Pas la peine de rajouter cette scène où Sigwald refuse les avances de Kriss, ça devient juste caricatural.

    Ca me semble au contraire un moment très important dans la construction de leur « couple », avec Kriss qui, d’une part, explore ses capacités de séduction, et d’autre part comprend qu’elle cherche quelque chose, qu’elle pensera trouver bien plus tard auprès de Thorgal.

    KartSeven a écrit :
    Je n’ai en revanche pas compris d’où sortait ce frère jumeau de Ferkel. D’accord, c’est le père de Schwitz, mais je n’en avais jamais entendu parler dans Je n’oublie rien, et je ne vois pas pourquoi nous sortir qu’il existait vraiment seulement maintenant, et surtout pourquoi le considérer comme le jumeau de Ferkel…

    Idem.
    Je n’ai pas trop compris ce que Sente a voulu nous dire avec ce jumeau, pourtant ça doit bien avoir un sens.
    J’ai pensé au début que le jumeau aurait un impact psychologique sur la folie meurtrière de Kriss (soit en la déclenchant, soit en la stoppant) mais finalement non, qu’il soit physiquement identique ne change rien.

    Piotr a écrit :
    ce retour sur terre inéluctable que nous avions si bien pressenti est bien justifié, paraît crédible ou presque (en effet, comme par hasard, une fille qui a un nom bien germanique trouve au nord de Ravenne (Ravinium) en Italie une amazone agonisante qui n’a souffert qu’UNE blessure mortelle, et ce après un éboulement et le passage d’une armée.

    Oui, son retour est inévitable depuis qu’elle a une série à son nom !
    Pour la nouvelle amie de Kriss, je me suis dit tout de suite que Kriss a peut-être trouvé là le compagnon qu’elle cherche depuis toujours…
    Cadeau des Walkyries ?

    KartSeven a écrit :
    En nous disant qu’il pouvait s’agir d’un garçon, on apprend que ça aurait pu être lui, le désigné à la réincarnation de Kahaniel de Valnor tel qu’on l’a appris dans Moi, Jolan. Bref, un simple clin d’œil je pense, mais si c’était dans ce but, moi je l’ai compris comme ça ! Je me suis même demandé si ça ne pouvait pas être lui, la réincarnation de Kahaniel de Valnor, mais que comme il n’a pas pu venir au monde, la réincarnation est tombée à l’eau !

    Yves Sente vise à long terme avec ces séries des Mondes de Thorgal et tu soulèves là un point peut-être crucial pour les prochaines années. Et si les mages rouges s’étaient trompés ? Ou la malédiction « diluée » ? A suivre.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Portfolio Kriss 2

    Peu de retours de lecture pour cet album ! Alors les enfants, coup de fatigue ?
    Venez donner votre avis, c’est toujours intéressant.

    J’ai attaqué la fiche de l’album, pour essayer de ne pas traîner pendant 3 mois comme pour « Raïssa » !

    Mais je veux surtout vous parler d’un nouveau petit cadeau, de l’éditeur et du dessinateur, un portfolio de 8 croquis préparatoires du nouvel album.

    Voici l’un d’entre eux :

    On y distingue essentiellement le découpage, les silhouettes et la dynamique de la planche. J’adore ce genre d’intrusion dans l’intimité du créateur.
    Les autres images sont sur le site du Lombard ICI.

    Répondre | Lien | Citer

    j’avais commencé à écrire une réponse, mais j’avais tellement de chose à dire (en mal) que j’ai eu la flemme et que je me suis arrêté.

    je peux résumer :

    Il est tout pourri cet album.

    Et je n’excuse pas la nullité du scénario par la qualité du dessin (comme je le fais pourtant à chaque fois depuis que Yves Sente a repris le scénario).

    Répondre | Lien | Citer

    hop, mon 1er message :)

    Allez, je me lance.
    Déjà, bonjour à tous, cela fait un moment que je lis le forum et il mérite beaucoup de compliments!

    Concernant le tome 2 : j’ai trouvé incongru le fait que Kriss soit enceinte et peu plausible qu’elle se fasse avorter par les calédoniens qui acceptent pour de l’or alors qu’ils avaient justement un différend avec Sigwald et Kriss.
    Pour le jumeau, no comment.
    Pour son enfant, effectivement, ça reviendrait à comprendre que Aniel n’est pas la réincarnation de Kahaniel, sauf si Sente n’y a pas songé et qu’il montrait simplement le caractère sensible de Sigwald en lui faisant poser cette question (au fait, a posteriori, avoir autant humanisé Sigwald et fait de lui un personnage attachant pour le voir ensuite mort quelques pages après, dans les Archers, un gourdin enfoncé dans le thorax, ça choque). Sinon il y a toujours la possibilité que la Calédonienne se soit trompée.
    Déjà qu’avec tous les moyens modernes, les échographes ont du mal à déterminer le sexe de l’enfant avant le 4ème mois, alors j’ai du mal à croire que la Calédonienne en l’an 1000 soit infaillible.

    Sinon, j’ai beaucoup aimé les dessins et finalement l’album, j’ai retrouvé l’atmosphère des Archers grâce aux couleurs (notamment dans le massacre du village), ce qui a grandement servi cet album.
    J’ai trouvé en refermant l’album qu’on voyait quand même un peu trop les seins de Kriss et que d’une manière générale, comme ça a été dit (viol, meurtres en masse, vengeance, avortement, etc.), ça ne donnait pas envie de donner cet album à ses enfants…

    Enfin, je trouve très bien que Kriss revienne sur Mitgard parce qu’elle a cette incapacité à tuer, ce dont personne n’a encore parlé, et que ce retour de Kriss sera complètement atypique.
    ça c’est une idée de génie et j’attends avec impatience les scènes surprenantes que ça peut engendrer.
    et sa compagne de route risque bien de regretter de se trouver une équipière qu’elle croyait guerrière et résistante, qui se trouve incapable de tuer quelqu’un.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Salut à toi, pennybridge, bienvenue ici. oui

    pennybridge a écrit :
    Concernant le tome 2 : j’ai trouvé incongru le fait que Kriss soit enceinte et peu plausible qu’elle se fasse avorter par les calédoniens qui acceptent pour de l’or alors qu’ils avaient justement un différend avec Sigwald et Kriss.

    D’où justement l’hypothèse d’un « grand projet » du scénariste autour de cette révélation.

    pennybridge a écrit :
    Pour son enfant, effectivement, ça reviendrait à comprendre que Aniel n’est pas la réincarnation de Kahaniel, sauf si Sente n’y a pas songé et qu’il montrait simplement le caractère sensible de Sigwald en lui faisant poser cette question

    Sinon il y a toujours la possibilité que la Calédonienne se soit trompée.
    Déjà qu’avec tous les moyens modernes, les échographes ont du mal à déterminer le sexe de l’enfant avant le 4ème mois, alors j’ai du mal à croire que la Calédonienne en l’an 1000 soit infaillible.

    Je pense que la Calédonienne ne s’est pas trompée (elle a l’air balèze).
    Si cet album change toute la donne, pour la série principale, c’est quand même bien vu de la part du scénariste, car le dénouement de l’histoire avec Kahaniel mettrait un gros coup de projecteur sur les révélations de la série dérivée.
    Tout cela pourrait donner de la valeur à l’ensemble « Thorgal / Mondes de Thorgal » et amener à une fin à la fois cohérente et inattendue (sauf pour ceux qui ont participé à cette conversation, mais ça c’est vot’faute, z’avez qu’à ne pas venir sur Thorgal-BD).

    pennybridge a écrit :
    ça ne donnait pas envie de donner cet album à ses enfants…

    Exact. C’est aussi vrai pour certains albums de la série principale.

    pennybridge a écrit :
    et sa compagne de route risque bien de regretter de se trouver une équipière qu’elle croyait guerrière et résistante, qui se trouve incapable de tuer quelqu’un.

    Ca peut effectivement être « drôle » ! Ca me rappelle Spike dans Buffy, le vampire avec une puce anti-meurtre implantée dans le crâne.

    Supercarotte a écrit :
    Il est tout pourri cet album.

    Bon là mon vieux, franchement ça fait pas avancer le schmilblick. Un effort carottien argumenté est attendu !

    Répondre | Lien | Citer

    Bon là mon vieux, franchement ça fait pas avancer le schmilblick. Un effort carottien argumenté est attendu !

    Bon tu as raison, je suis désolée, c’est mon côté Yves Sente, j’ai souvent la flemme de raconter quelque chose d’intéressant.

    Je vais le faire un peu à la fois pour pas trop me fatiguer.

    Premier épisode : Kriss / Sigwald, où la déception

    Je suis franchement déçue par la relation Kriss / Sigwald : ni aboutie, ni exploitée. Dès le début Kriss mène Sigwald (hormis peut être leur toute première rencontre et le partage du lapin), bon pourquoi pas, c’est Kriss, elle est exceptionnelle, c’est pour ça qu’on l’aime, elle dirige ce grand garçon. ça aurait pu être plus fin. Ensuite pourquoi Sigwald la suit-il du côté obscur de la force ? Au début il est reconnaissant, ils ont des intérêts communs (survivre). Mais ensuite ? C’est un si brave garçon…
    Moi j’aurais aimé un peu d’admiration (d’amour?) malsaine et coupable qui le pousse à la suivre, une relation ambigüe, une sorte de Lolita (Nabokov pas Alizée) ou à la manière des 7 vies de l’épervier pour rester dans la BD. Enfin bon un truc un peu intéressant… Dans la scène du bain, j’aurais voulu qu’il la prenne sauvagement, où du moins qu’il essaie.

    Fin de la première partie.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ah ben là tu me fais plaisir. C’est bien argumenté, il est vrai que leur « couple » n’est pas aussi développé que possible.
    Je ne pensais pas aux trucs cochons que tu proposes, mais j’imaginais Sigwald plus présent dans l’évolution de la gamine.

    Supercarotte a écrit :
    c’est mon côté Yves Sente, j’ai souvent la flemme de raconter quelque chose d’intéressant

    Ca c’est méchant ! Vilaine carotte. On peut sûrement critiquer le bouquin sans dire du mal de l’homme ?

    Supercarotte a écrit :
    Ensuite pourquoi Sigwald la suit-il du côté obscur de la force ?

    Moi j’aurais aimé un peu d’admiration (d’amour?) malsaine et coupable

    Il faut quand même remettre le personnage à sa place, celle que lui a donnée Van Hamme.
    Un homme très costaud, baroudeur, voleur, aventurier. Manifestement attaché à Kriss (et réciproquement) mais ne donnant pas franchement l’impression d’être son amant.
    Pour rester dans ton plan Lolita, j’ajoute qu’on peut ressentir de l’attirance pour les jeunes filles bien roulées, et se retenir de leur sauter dessus.
    Enfin, la mort d’Arlane dans le 1er tome a forcément un impact sur leur relation.
    Mais ta proposition est valable, ç’aurait pu être une alternative. On aurait pu voir Sigwald reluquer Kriss et s’en vouloir… puis la repousser quand même.
    Quant au côté sombre, peut-être qu’à un moment à force de se faire botter le cul à la sortie des villages, on peut avoir envie de changer les choses. On voit quand même une évolution assez progressive dans leurs activités, dans l’album.

    Allez, continue ma carotte !

    Répondre | Lien | Citer

    Ca c’est méchant ! Vilaine carotte. On peut sûrement critiquer le bouquin sans dire du mal de l’homme ?

    Ca c’est mon côté Kriss de Valnor, je suis méchante.

    on peut ressentir de l’attirance pour les jeunes filles bien roulées, et se retenir de leur sauter dessus.

    Oui bien sûr.

    On aurait pu voir Sigwald reluquer Kriss et s’en vouloir… puis la repousser quand même.

    Oui tout à fait, ça aurait eu un peu de gueule ! Quelque soit leur relation, cela aurait pu être plus poussé, plus fin, plus riche.

    Deuxième épisode : trop de malheur tue le malheur.

    Après un premier tome qui insistait sur sa pauvre enfance, j’attendais autre chose pour le second tome. Et la non, bim, on en remet une couche, moi j’ai rien contre le viol, mais trop c’est trop. Expliquer Kriss en faisant juste une malheureuse revancharde, c’est trop simple. ça colle pas : Kriss pour moi c’est de l’ambition, le goût de l’or et du pouvoir qui confine à la méchanceté pure !
    Lançons une hypothèse : après des débuts difficile (tome 1), elle se rend compte qu’elle a tout : intelligence, beauté, adresse, deux gros bras pour l’aider, une enfance difficile qui la motive, une expérience de la vie déjà bien forte… Elle en profite, elle prend goût à la réussite, à l’emprise qu’elle peut avoir sur les hommes (dans tous les sens), cela la pervertit, elle en vient à se venger de manière cruelle, à devenir méchante, de plus en plus méchante qu’elle se rend compte qu’il lui manque quelque chose en fin de compte : l’amour. Et la bim, intervient Thorgal : les Archers. Cette Kriss la m’aurait peut être plus. Il y aurait pu y en avoir d ‘autre aussi, mais celle qu’on nous sert c’est trop, ou trop peu.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Là j’avoue que tu marques des points. Kriss pourrait être beaucoup plus vicieuse, vu ses « exploits » par la suite.
    Mais on sait que ces albums visent une réhabillitation.
    On peut aussi dire que les derniers événements de l’album finissent de créer le monstre ?

    Et vous, les gens, vous en pensez quoi ? Ne nous laissez pas causer tous seuls.

    Supercarotte, génie du mal, a écrit :
    moi j’ai rien contre le viol

    Au secours, donnez-moi un économe, vite !

    Répondre | Lien | Citer

    Mais on sait que ces albums visent une réhabillitation.

    Mais pourquoi ????? Pourquoi la réhabiliter????? Pourquoi à ce point????
    La fin de son album éponyme n’était-elle pas suffisante ? La découverte de son origine dans les albums suivant n’était-elle pas suffisamment évocatrice ???? Pourquoi détruire un personnage si patiemment construit ?????

    Pourquoi est-elle si méchante ???? Mais parce que, bordel !!!!

    Répondre | Lien | Citer

    j’oubliais :


    Supercarotte, génie du mal, a écrit :
    moi j’ai rien contre le viol

    Au secours, donnez-moi un économe, vite !

    Je lutte contre à ma manière, ce matin j’en ai évité un, j’ai réussi à la convaincre.
    C’est limite oui , mais j’ai beau chercher mon côté Thorgal, je ne le trouve pas. non

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Salut à toi, pennybridge, bienvenue ici. oui

    merci!

    Thorgal.BD a écrit :

    Concernant le tome 2 : j’ai trouvé incongru le fait que Kriss soit enceinte et peu plausible qu’elle se fasse avorter par les calédoniens qui acceptent pour de l’or alors qu’ils avaient justement un différend avec Sigwald et Kriss.

    D’où justement l’hypothèse d’un « grand projet » du scénariste autour de cette révélation.

    Comment ça?
    Le grand projet dont tu parles c’est de développer le fait que Aniel n’est pas le 1er-né mâle de Kahaniel, c’est ça?
    En tout cas, effectivement, c’est bien vu pour relier le spin-off de la série mère, et lui donner de l’intérêt mais si les puristes ne lisent pas les spin-offs et du coup loupent quelque chose, ce n’est pas très réglo…
    (Du style Van Hamme dans « le dernier Round » qui dessine la BD supplémentaire « La version irlandaise » et indique que toutes les infos sont dedans…

    Thorgal.BD a écrit :
    Pour rester dans ton plan Lolita, j’ajoute qu’on peut ressentir de l’attirance pour les jeunes filles bien roulées, et se retenir de leur sauter dessus.

    Certes, dans la vie de tous les jours, quand elles sont habillées et pas nymphos, c’est largement possible. Mais quand elles sont nues et font des avances (ce qui arrive finalement plus rarement dans la vie « normale », c’est déjà plus dur pour un homme pour qui la vie est rude, qui doit tuer pour se protéger et voler pour se nourrir, et qui a des principes et doit donc forcément être triste de la blesser en lui mettant un rateau. Mais c’est un autre débat.

    Il reste, comme ça a été dit, qu’il y a quand même une grosse différence entre le Sigwald de Van Hamme (qui avait quand même plus l’air d’être l’amant de Kriss que de ne pas l’être) que le Sigwald, sensible, et Sente, alors que l’histoire se situe pendant la même période des Archers…

    Répondre | Lien | Citer

    moi j’ai rien contre le viol mais trop c’est trop

    houla, dans quel forum je suis tombé :?: :!:

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    pennybridge a écrit :

    Il reste, comme ça a été dit, qu’il y a quand même une grosse différence entre le Sigwald de Van Hamme (qui avait quand même plus l’air d’être l’amant de Kriss que de ne pas l’être) que le Sigwald, sensible, et Sente, alors que l’histoire se situe pendant la même période des Archers…

    Le Sigwald de VH, on le voit très très peu dans l’album « Les archers ». Difficile de se faire une idée sur lui. Il n’y a que son physique et son nom, essentiellement.

    pennybridge a écrit :
    houla, dans quel forum je suis tombé

    Les carottes subissent un génocide quotidien. Ne leur jetons pas la pierre.

    Répondre | Lien | Citer

    Troisième épisode : ces petits rien qui font un tout.
    -une calédonienne qui ressemble à madame Irma.
    -dans le tome 1 on a des consonances germaniques et on se retrouve dans les îles britanniques. On est où bordel ?
    -Kriss n’est pas réveillée par son viol. J’y connais rien en viol (te voilà rassuré pennybridge, la vie sexuelle des carottes est relativement tranquille) et heureusement d’ailleurs. Du coup je me pose des questions : elle a eu de la chance ? il en une toute petite ? on peut être un violeur et loveur ? c’est irréaliste ? J’espère que personne ne pourra me répondre.
    – la scène d’éducation sexuelle par Kriss. Grotesque. Beaucoup trop moderne. Depuis quand Kriss est elle une justicière ?
    -Kriss n’est pas une viking, pourquoi est-elle en business avec les Walkyries ? (on en a déjà parlé)
    – pourquoi nous retaper les premières pages des archers, ça fait beaucoup pour un clin d’oeil.
    -le jumeau inconnu

    c’est loin d’être exhaustifs, certains ont mieux relevé que moi les incohérences, et il y a d quoi faire…

    Répondre | Lien | Citer

    Supercarotte a écrit :
    -dans le tome 1 on a des consonances germaniques et on se retrouve dans les îles britanniques. On est où bordel ?
    -Kriss n’est pas réveillée par son viol.

    comment tu as relevé que le tableau se passe dans les îles britanniques?
    Kriss est assommée et elle est groggy pour un moment et le gars n’a besoin que de quelques minutes pour faire son affaire donc ce n’est pas inconcevable qu’elle ne se réveille pas. Par contre, elle a du faire des cauchemars parce que les douleurs physiques influencent forcément le subconscient et les rêves…

    Un point pour toi pour les autres remarques qui sont pertinentes (même si en étant bon public, elles ne choquent pas outre-mesure et ça passe).

    Répondre | Lien | Citer

    comment tu as relevé que le tableau se passe dans les îles britanniques?

    Les calédoniens étaient un peuple vivant en Ecosse (la Calédonie est toujours une région d’Ecosse, et je suppose que la Nouvelle Calédonie, bien que Pays d’Outre Mer français ait été découverte par des marins écossais ou un truc du genre).
    Hormis les vikings, c’est l’un des rares peuples à être clairement identifié dans Thorgal. Il doit y avoir peut être aussi une référence aux saxons et le personnage nommé « le byzantin ». (c’est dans les premiers albums, est ce que cela c’est perdu par la suite ?)
    En outre d’autres indices plus graphiques et plus implicites souligne cette hypothèse : les vêtements et armes des calédoniens, la falaise de Pied d’Arbre qui évoque les falaises et les galeries de je sais plus quel endroit en écosse (cf. l’Affaire Francis Blake de B&M. Qui est le scénariste de cet album ? Van Hamme. Coïncidence ?), le gromelech où se passe la scène final des archers, et il doit y en avoir d’autre que je n’ai pas en tête.
    Les merveilleux gens de ce merveilleux forum animé par ce merveilleux webmaster ne s’y sont d’ailleurs pas trompé dans ce merveilleux sujet :

    http://www.thorgal-bd.fr/thorgal_carte.php

    Répondre | Lien | Citer

    Quatrième épisode : suite et fin :

    La fin, alalalaalalalah, la fin…..
    Ces deux pages d’hommage/de raccord/de remplissage (rayer la ou les mentions inutile), c’est un peu trop, surtout comme ça, cases à cases. Bièrodix avait lancé un sujet « références, clin d’oeil » ou un truc comme ça, je pense qu’on pourrait l’alimenter car je peux affirmer sans me tromper qu’Yves Sente a lu les Archers…
    Ensuite la sentence, on la voyait un peu venir…. et une fin qui surprend aussi peu aussi prévisible, binh c’est tout pourri, l’album était pas sorti que tout le monde le savait déjà, c’est rude non ? Ensuite moi, ça ne me plaît pas, comme a beaucoup d’autre que Kriss revienne sur terre, elle morte, une belle mort. Pourquoi la faire revenir, tout est à refaire. Elle aurait pu poursuivre son aventure (je comprend qu’il faille vendre des albums) dans le monde des dieux ou dans les nombreux mondes parallèles rencontrer dans Thorgal.
    Et la rencontre finale… une belle guerrière blonde avec une belle guerrière brune, peut être que la blonde est calme et gentille et la brune rageuse et méchante, peut être qu’alors que tout les oppose, par la magie de la bande dessinée et pour le rachat de Kriss, elles vont devenir copines et peut être même qu’on aura droit à un bisous… Je m’arrête là…

    Alors la suite, alalalalalalalah, la suite……
    Elle va être géniale, j’y crois beaucoup. Mon côté Thorgal-BD probablement.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Supercarotte a écrit :
    animé par ce merveilleux webmaster

    Bisou, et calinou.

    Supercarotte a écrit :
    Elle va être géniale, j’y crois beaucoup. Mon côté Thorgal-BD probablement.

    Zut, et prout.

    pennybridge a écrit :
    même si en étant bon public, elles ne choquent pas outre-mesure et ça passe

    Exactement ce que je me disais, que globalement ce ne sont pas des bien gros défauts tout ça.
    C’est peut-être mon côté Thorgal.BD ( ).
    Moi j’ai refermé cet album très content, après avoir passé un bon moment avec lui.
    J’ai lu pas mal de bonnes critiques sur Internet, en plus, et vous savez tous qu’Internet a toujours raison.
    En fait y a presque que sur l’horrible site Thorgal-BD que ça râle. C’est ça qu’est bien. :wink:

    Répondre | Lien | Citer

    Voila, j’aimerai attirer l’attention sur la femme calédonienne qui avec la pierre de sang fait avorter Kriss:

    J’ai une forte impression que l’on va la revoir dans un prochaine album, je m’explique.

    Dans la sentence des Walkyries, à la page 43, de la vignette 1, où cette femme sort de la tour, jusqu’à la vignette 6 de la même page, elle tient dans sa main, l’embryon dans un bon de tissu.

    Lorsque Sigwald demande à cette femme , si c’était un garçon ou une fille, elle répond je cite : » Je crois que ç’aurait été un garçon ».
    Tien-tien, un garçon dit-elle, cela voudrait que Kahaniel aurait eu la possibilité, si le gamin aurait survécu, de se servir de son corps.

    La femme à l’air au courant de cette histoire puisque lorsque à la vignette 6 le chef calédonien poursuit la conversation avec Sigwald il dit : »Fille ou garçon, quelle importance maintenant? », la femme baisse les yeux comme si elle avait quelque chose à dire mais qu’elle n’osait pas l’avouer.
    De plus la parole du chef calédonien est répété par le « narrateur » comme s’il nous posait une question à nous, lecteur!

    Puis l’action se finit, et recommence le lendemain(ou surlendemain) comme si de rien n’était.

    Que pensez vous de tous cela?

    Répondre | Lien | Citer

    Voila, j’aimerai attirer l’attention sur la femme calédonienne qui avec la pierre de sang fait avorter Kriss:

    J’ai une forte impression que l’on va la revoir dans un prochaine album, je m’explique.

    Dans La sentence des Walkyries, à la page 43, de la vignette 1, où cette femme sort de la tour, jusqu’à la vignette 6 de la même page, elle tient dans sa main, l’embryon dans un bon de tissu.

    Lorsque Sigwald demande à cette femme , si c’était un garçon ou une fille, elle répond je cite : » Je crois que ç’aurait été un garçon ».
    Tien-tien, un garçon dit-elle, cela voudrait que Kahaniel aurait eu la possibilité, si le gamin aurait survécu, de se servir de son corps.

    La femme à l’air au courant de cette histoire puisque lorsque à la vignette 6 le chef calédonien poursuit la conversation avec Sigwald il dit : »Fille ou garçon, quelle importance maintenant? », la femme baisse les yeux comme si elle avait quelque chose à dire mais qu’elle n’osait pas l’avouer.
    De plus la parole du chef calédonien est répété par le « narrateur » comme s’il nous posait une question à nous, lecteur!

    Puis l’action se finit, et recommence le lendemain(ou surlendemain) comme si de rien n’était.

    Que pensez vous de tous cela?

    Bien vu.
    (enfin j’ai pas re-regardé, mais je te fais confiance)
    Irma la calédonienne ferait-elle partie de la congrégation des magiciens rouges ?
    Je ne sais pas encore si c’est bien, mais cela signifierait que Yves Sente est plus malin que je ne le pensais.

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai lu vos réflexions et c’est le moment d’ajouter mon grain de sel pour moi
    Au fait bienvenu pennybridge :wink:

    Entre Kriss et Sigwald :

    supercarotte a écrit:Moi j’aurais aimé un peu d’admiration (d’amour?) malsaine et coupable qui le pousse à la suivre, une relation ambigüe, une sorte de Lolita (Nabokov pas Alizée) ou à la manière des 7 vies de l’épervier pour rester dans la BD. Enfin bon un truc un peu intéressant… Dans la scène du bain, j’aurais voulu qu’il la prenne sauvagement, où du moins qu’il essaie.

    Non ce serait pas une bonne idée d’après moi. Des relations ambigues, on voit que ça avec Kriss ! Or dans les Archers, sa relation avec Sigwald est parfaitement lisse et sans équivoque, et ça rend Sigwald particulièrement intéressant d’ailleurs. C’est un des seuls personnages masculins que Kriss ne cherche pas à séduire pour arriver à ses fins. Peut-être parce que c’est son seul ami (« je n’ai jamais eu qu’un seul ami, Thorgal, et il est mort »

    Sur l’avortement et la réincarnation de Kahaniel : oui effectivement j’avais pas fait le rapprochement mais vous avez raison, il y a sûrement un lien entre l’histoire de Kahaniel et l’avortement de Kriss. :) En tout cas ça explique l’existence de cet épisode qui m’avait paru superflu et pas crédible.

    Remarque je trouve toujours que c’est pas crédible :lol: mais au moins c’est pas un truc dans le vent, Sente a un projet derrière la tête.

    J’espère juste que Sente va trouver un moyen convaincant de tourner ça. Parce qu’il faut pas oublier les yeux rouges d’Aniel. Je sais pas si Sente sait vraiment où il va, pas la première fois qu’il donne l’impression de changer de projet en cours de route. :|

    SUr la fin de l’album :

    supercarotte a écrit:Ensuite la sentence, on la voyait un peu venir…. et une fin qui surprend aussi peu aussi prévisible, binh c’est tout pourri, l’album était pas sorti que tout le monde le savait déjà, c’est rude non ? Ensuite moi, ça ne me plaît pas, comme a beaucoup d’autre que Kriss revienne sur terre, elle morte, une belle mort. Pourquoi la faire revenir, tout est à refaire. Elle aurait pu poursuivre son aventure (je comprend qu’il faille vendre des albums) dans le monde des dieux ou dans les nombreux mondes parallèles rencontrer dans Thorgal.

    Bien d’accord. C’est une fin redoutée par quasi tout le monde, et en plus qu’on avait tous anticipée. Comment ne pas être déçu par ça ? Et une fin, c’est important dans un album, on en avait pas mal discuté je me souviens. :D Surtout quand elle est aussi lourde de conséquences.
    Ouais j’aurais aimé une rencontre poignante entre Thorgal et Kriss dans un monde parallèle, où Kriss serait juste une sorte de fantôme. Mais Sente n’est pas très à l’aise pour tout ce qui est ésotérique, son style est plutôt explicatif. :)

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Et bienvenue zecoco44. oui

    Et pour commencer mon message, un nouveau dessin préparatoire de Giulio de Vita. Il nous gâte le Giulio, excellent !


    J’adore.

    Jérôme a écrit :
    pas la première fois qu’il donne l’impression de changer de projet en cours de route

    La gestion de la série par Yves Sente est très différente de celle de Van Hamme, c’est vrai. VH faisait les albums un à un sans se projeter dans les suivants. De temps en temps, quand l’histoire avait besoin d’un peu de place, il l’étalait sur 2-3 albums, avant de relancer les héros sur autre chose.
    Sente a un grand projet sur plein d’albums et c’est vachement compliqué à gérer (et un peu long). Exemple, Manthor depuis 5 albums, c’est long. Long. Et pas fini.

    Du coup la fin de ce 2ème Kriss m’a bien plu, entre autres parce que le cycle est terminé et qu’on part sur autre chose. Un cycle en deux albums, c’est parfait.
    J’ai trouvé le dessin de la chute de Kriss assez moyen par contre, avant-dernière page. Et il manque.. je sais pas, quelque chose. Kriss se réveille juste après sur Terre, aboutissement des deux albums, il manque un truc, j’aurais voulu une chute différente, peut-être un plan serré sur son visage épouvanté.
    Heureusement la dernière page est bien meilleure.

    J’ajoute une bricole, la blonde déclare avoir trouvé Kriss 3 jours plus tôt, ce qui signifie je pense que la fin de l’album est contemporaine de l’album « Le sacrifice ».

    Répondre | Lien | Citer

    Supercarotte a écrit :
    Les calédoniens étaient un peuple vivant en Ecosse (la Calédonie est toujours une région d’Ecosse, et je suppose que la Nouvelle Calédonie, bien que Pays d’Outre Mer français ait été découverte par des marins écossais ou un truc du genre).
    Hormis les vikings, c’est l’un des rares peuples à être clairement identifié dans Thorgal. Il doit y avoir peut être aussi une référence aux saxons et le personnage nommé « le byzantin ». (c’est dans les premiers albums, est ce que cela c’est perdu par la suite ?)

    Le Byzantin, c’était dans la marque des bannis, il me semble. et les saxons, peut-être dans le maître des montagnes (Saxegaard).

    Ma question était débile, on parle des Calédoniens, c’est donc bien sûr en GB, bien vu!
    Et je ne me souvenais plus que Kriss se réfugie effectivement dans un cromlech dans les archers.

    Concernant l’épisode de l’avortement, il faudrait que je relise mais je n’ai pas vraiment l’impression que l’avorteuse soit au courant de qui est ce bébé mort-né. Qu’elle baisse la tête est normal vu la tristesse de la scène.
    Après, le fait que Sente ait attiré notre attention en donnant le sexe de l’enfant, laisse effectivement à penser qu’on va reparler de ce bébé dans pas longtemps et qu’Aniel aura eu uniquement les « restes » de la réincarnation, d’où les yeux rouges. (Tout comme Thorgal a hérité uniquement le courage et la droiture du peuple des étoiles, pour tout pouvoir, comme le dit je ne sais plus qui, peut-être la gardienne des clefs ou Frigg.)

    Répondre | Lien | Citer

    Et au pire, comme déjà dit, si Sente voit que son histoire est mal barrée, l’avorteuse peut toujours s’être trompée et il aura ainsi trompé son lecteur en maintenant le suspense.
    Suspense qui pourra durer jusqu’à l’épisode où Kriss, revenue sur terre, rencontrera Thorgal en Russie, qui lui racontera l’histoire de Manthor, et Kriss lui apprendra qu’elle a déjà eu un enfant mais que visiblement elle avait du se tromper puisqu’Aniel était bien la réincarnation de Kahaniel.
    Bref, Sente peut faire ce qu’il veut et se jouer de nous…

    Répondre | Lien | Citer

    C’est Wor le Magnifique qui veut prendre un château saxon dans Louve, si je ne m’abuse. Les saxons étaient en Angleterre jusqu’au début du XIeme siècle, ayant été soumis par les danois, donc les vikings, en 1015.

    Répondre | Lien | Citer


    « Dessin préparatoire » représentant Silgwad: dessin de Giulo De Vita sur son blog.
    Un chef d’oeuvre! :) Non?

    Répondre | Lien | Citer

    Concernant l’avortement de Kriss, ma théorie est qu’il s’agissait bien d’un garçon, et que ça va du coup faire planter la réincarnation de Kahaniel de Valnor. Je ne vois vraiment pas l’un des enfants de Thorgal être sacrifié à ce point, donc à mon avis Aniel restera Aniel, et les confrères de la Magie Rouge en seront pour leurs frais. Toutefois, Aniel restant quand même le petit-fils de Kahaniel, ils seront magnanimes et le débarrasseront de ses yeux rouges… et lui rendront même la parole, vu que là non plus, je ne crois pas au fait qu’Aniel restera muet toute sa vie !

    C’est le scénario que j’entrevois. Après, on peut aussi penser qu’en réalité, Kriss a avorté d’une fille et que la réincarnation va se dérouler comme prévu. Mais franchement, je ne crois pas aux autres scénarios comme le fait que l’embryon du premier enfant soit conservé dans le but de faire réincarner Kahaniel d’une façon ou d’une autre, ou encore le fait que même si Aniel est le 2ème garçon « conçu » par Kriss, il soit le premier né viable et qu’il fallait cela pour que la réincarnation se mette en place.

    Dans tous les cas, je maintiens que cette petite séquence fera parler d’elle à l’avenir dans un autre album ! oui

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Encore un cadeau de vitesque !

    Kriss !

    Hildebrün !

    Répondre | Lien | Citer

    bonjour a tous !

    je n’avais pas prêtée attention à ce passage ( lorsque Sigwald pose cette fameuse question concernant le sexe de l’enfant ) mais c’est vrais , je pense que c’est un point que l’on retrouvera prochainement , les dessins sont vraiment beaux , on ( on pourrais en faire des tableaux ) , savez vous quand sortira un prochain album ? je suis ravie en tout cas de lire vos commentaires , cette série est fantastique dis donc !!!

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Salut evaa !

    Le 3ème album album devrait paraître en novembre de cette année.
    J’ai fait un point (complet ?) sur les prochaines sorties en page d’accueil du site.

    Et je continue avec ce très bel Argun posté aujourd’hui sur le blog de Giulio.


    Mais combien en a-t-il en réserve ? C’est du SAV de grand luxe ! Merci Giulio.

    Voici également une chouette curiosité vue sur le site de la galerie Petits Papiers où de Vita expose (et vend) de nombreuses planches et des travaux préparatoires.
    Je vous indique d’ailleurs les tarifs, car après tout certains d’entre vous ont peut-être les moyens et l’envie de s’offrir ces belles réalisations :
    – 400 euros pour un dessin
    – 1350 à 2000 euros pour une planche, 2800 pour la planche double

    Oui donc, voici la « curiosité » dont je parlais :


    Il semblerait que, comme pour l’album « Je n’oublie rien ! », de Vita a proposé une scène de couverture à Rosinski.
    Grzegorz a manifestement beaucoup apprécié cette scène puisque sa réalisation est très fidèle au modèle. Du travail d’équipe.

    3ème image, piquée elle aussi chez Petits Papiers, la fameuse planche double à 2800 euros.

    J’ai un mur où elle irait super bien. oui

    Répondre | Lien | Citer

    Merci :) moi aussi j’aurais un mur ou elle irait très bien :) mais 2800 euros ça fait un peu beaucoup cher ! :lol: les planches sont vraiment magnifiques

    Répondre | Lien | Citer

    je suis allée voir aujourd’hui l’exposition a la galerie des petits papiers , et j’ai trouvé ces planches magnifiques , je me suis régalée :) dommage que la galerie ne soit pas plus grande !!! j’ai pu voir tous les détails , meme les erreurs qui ont étés repassées de blancos !!! il est trop fort :) ça vaut le coup d’y aller :)

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ah, merci à toi evaa, c’est rare d’avoir un retour des fans sur ces événements. Pourtant il doit y en avoir du Parisien qui passe par ici. :wink:

40 messages de 41 à 80 (sur un total de 97)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2018