Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Jeunesse de Thorgal – 1 – Les trois soeurs Minkelsönn

Accueil / Forum / Les Mondes de Thorgal / Jeunesse de Thorgal – 1 – Les trois soeurs Minkelsönn

Bienvenue

Jeunesse de Thorgal – 1 – Les trois soeurs Minkelsönn

Ce sujet a 152 réponses, 26 participants et a été mis à jour par Hirondl hirondl, il y a 1 an et 5 mois.

40 sujets de 81 à 120 (sur un total de 153)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    Effectivement Ana, ce n’est pas des souvenirs de Xargos, mais bien de ceux avec Tjazhi dont il est question.

    Thorgal.bd a écrit :
    Mais on peut aussi se dire que Thorgal repense à sa rencontre avec Tjahzi et à ce bout de métal qui n’existe pas, et qu’il se dit peut-être qu’il vient lui aussi d’un « autre monde », comme le métal. Qu’il se monte un gros plan dans sa tête.
    Je ne dis pas que c’est la meilleure explication, je dis que ça rend le cri éventuellement possible.

    Cette théorie n’est pas si tirée par les cheveux. Je me répète, mais Thorgal est un enfant rejeté. Pour ne pas sombrer dans la dépression, ce type d’enfants ont tendance à s’inventer les raisons du rejet qui tournent en leur faveur. À l’école, un enfant pourrait penser qu’il est rejeté parce que les autres sont jaloux de ces bonnes notes (et il peut avoir raison, ou pas).

    En bref, l’idée est que Thorgal cherche une raison pour expliquer son rejet, et peut éventuellement penser que c’est parce qu’il est différent, « supérieur ». Il vient des Étoiles, il est né près des Dieux.

    Après, je reste persuadée que les auteurs n’ont absolument pas pensé comme cela. Aucun indice ne tend dans ce sens. Il faut que cela soit Steph qui aille chercher une mini référence pour après pouvoir bâtir une explication logique. Rappelons d’ailleurs que Thorgal a 6 ans et est en train de s’endormir quand Tjahzi lui parle de ses possibles origines interstellaires. Il m’est difficile d’avaler qu’il s’en souvienne 8 ou 10 ans plus tard. Mais bon, c’est suffisant pour sauver les auteurs de la coquille. Merci aux lecteurs.

    Thorgal.bd a écrit :
    Mais tu grognes encore ? Noooon !

    On peut en tout cas conclure à un choix scénaristique. Peut-être pas assez visible dans l’album pour être bien compris.

    Isis a écrit :
    je doute que les auteurs soient allé aussi loin dans la psychologie des personnages (en tout cas, ils ne le montrent pas).

    Là, je ne suis pas d’accord du tout. Je trouve au contraire le personnage de Thorgal extrêmement bien traité.
    Il est un paria, il vit à part, rejeté. La seule personne qui s’occupe de lui est une petite fille.
    Du coup que pense-t-il des Vikings ? Pour moi, il les déteste. Peut-être même qu’il les méprise.
    C’est (notamment) ce qui m’a plu dans cet album. Il choisit de faire vivre les baleines et de faire mourir les villageois.
    Je pense qu’il y a une vraie réflexion de Yann et qu’il a bien construit son personnage.

    Je dois avouer que je n’ai pas encore lu l’album des soeurs. Mais je vous lis vous, donc je me fais une idée.

    Après, je reconnais que je me trompe peut-être. Néanmoins, ayant lu les albums de Louve, des mêmes auteurs, mon préjugé est assez mauvais. Je trouve tous les personnages de la série Louve psychologiquement ratés: la Aaricia pleurnicharde, la Louve pas sauvage trop sauvage, le Ludgen qui tombe amoureux de Aaricia en l’espace d’une journée, la Gardienne chaudasse on comprend pas pourquoi…
    Eeeeh, peut-être que l’album de la Jeunesse est bien meilleur… Mais tu comprendras que je sois sceptique…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    En fait tu l’as pas lu ? Arf la fripouille qui commente sans avoir bouquiné.
    Tu es démasquée.

    Hé bien moi je te le conseille, c’est un de mes albums préférés des « Mondes ». Je le trouve très prometteur, et j’ai hâte de connaître la suite.

    Répondre | Lien | Citer

    Oui je sais, j’ai beaucoup de culot .

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Nan, mais c’est bien. C’est frais.

    Et alors, Hiérulf, tu en penses quoi ? Mmh ? Beau garçon ?

    Répondre | Lien | Citer

    Je m’en remet à l’article 14.3.g du Pacte international relatif aux droits civils et politiques.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal se meure… dommage

    Après avoir été passionné par Thorgal, me voilà déçu. Tout l’esprit des 30 première BD a été trahi. Le monde de Thorgal véhiculait des valeurs morales fortes: courage, fidélité, persévérance, respect, amour, famille, justice, repentance, honneur, foi, amitié, vérité pardon…

    Et voilà que les nouveaux auteurs démolisse tout. Il font la part belle à l’homosexualité, à la débauche, aux relations sexuelles avant l’âge, à l’adultère. le héros est déchu par des gens qui ne l’ont même pas créé. et ces mêmes gens empoisonnent l’esprit de leur lecteur avec des valeurs fausses. Ne vous y trompez pas!!!

    ce d’autant plus que ça n’amène rien à l’histoire… à quoi ça sert que Thorgal couche avec n’importe qui? à quoi ça sert que Kriss s’égare avec une autre femme?

    bref… quel gâchis !

    Répondre | Lien | Citer

    un peu malsain ce dernier post ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre


    C’est vrai qu’avec Van Hamme c’était beaucoup plus soft, il n’y avait eu que quelques (dizaines de) meurtres, des viols, des mutilations, des tortures, des sacrifices humains…
    Rien de bien méchant, des broutilles. La morale était sauve.

    A côté, deux filles qui s’aiment et deux ados qui batifolent…

    Je propose qu’on crame les auteurs, les BD, Le Lombard et le site Thorgal-BD. Et moi tout en haut, je suis grand, ça fera un phare.

    Répondre | Lien | Citer
    AnaAna

    Thorgal.BD a écrit :
    Mais on peut aussi se dire que Thorgal repense à sa rencontre avec Tjahzi et à ce bout de métal qui n’existe pas, et qu’il se dit peut-être qu’il vient lui aussi d’un « autre monde », comme le métal. Qu’il se monte un gros plan dans sa tête.
    Je ne dis pas que c’est la meilleure explication, je dis que ça rend le cri éventuellement possible.

    Sauf que ce n’est que dans l’album la gardienne des clefs que Thorgal (adulte) semble se souvenir de l’épisode de Tjahzi….avant que Jolan ne tire la flèche, je crois qu’il lui dit que c’était comme un « rêve ».
    Et après que Aaricia ait aidé Vigrid à retourner chez les Dieux, Thorgal lui dit un truc comme « oui petite fille, nous sommes fait pour être ensemble, nous avons le même genre de rêves »!!
    Donc pour lui toutes ces histoires avec les Dieux, nains…etc ne sont que du domaine de l’imaginaire!

    Et surtout les nains ont gardé le métal qui n’existait pas….donc plus aucune trace matérielle des étoiles!!

    Répondre | Lien | Citer
    KimKim

    Pour Isis: lis le donc! je le trouve bien meilleur que ceux sur Louve. Bon, il y a toujours un côté Yakari avec toutes ces histoires d’animaux mais ce n’est pas trop dérangeant. Les personnages sont mieux campés et les rapports entre eux plus travaillés.

    Eh, eh, vous constaterez que pour rattraper la probable boulette des auteurs, Isis et Steph nous concoctent toute une théorie qui finit par faire de ce pauvre Thorgal un gamin complètement paumé qui ne sait plus très bien faire la différence entre le rêve et la réalité et qui est à deux doigts de plonger dans la drogue (ce qu’il aura bien le temps de faire quand il sera à Bagdad, ce qui rajoutera une belle valeur parmi celles véhiculées par la série ).

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :

    C’est vrai qu’avec Van Hamme c’était beaucoup plus soft, il n’y avait eu que quelques (dizaines de) meurtres, des viols, des mutilations, des tortures, des sacrifices humains…
    Rien de bien méchant, des broutilles. La morale était sauve.

    Euuuh, ne pas confondre tout de même: la morale est sauve si ce genre de choses est montrée de façon négative. Je veux dire: personne ne met en doute que la violence exhibée dans les tômes de VH est quelque chose de « mal ». Thorgal lui même se charge de le dire tout le temps… même tuer des oiseaux, il aime pas.

    Je tenais à ponctualiser .

    D’ailleurs, personnellement, je peux comprende que certains soient génés par les derniers albums. La banalisation du sexe, et les déshabillages gratuits, par exemple, ne plaisent pas à tout le monde. Moi, perso, j’avoue que j’aime pas. Alors la Gardienne qui doit absolument pécho, Jolan qui fait sa première fois avec une déesse quelques siècles plus vieille que lui, Kriss qui se fait la première fille rencontrée sur son chemin (personne ne semble prendre au sérieux le côté « amour » de l’histoire. D’ailleurs, il ne faut pas se leurrer, les lesbiennes que se battent dans la gadoue, c’est du marketing grossier, pas un début d’histoire d’amour belle et poétique).

    Et puis aussi, Kriss dont les seins enflent soudainement, qui doit absolument se déshabiller à chaque album ou qui se balade en top dans le grand Nord… Je comprend que cela ne plaise pas à tout le monde. Le ton change beaucoup et devient pour moi beaucoup plus futile. Perso je trouve que la bd sombre dans l’exhibitionnisme. La violence aussi devient par moments presque gratuite… le 2ème tome de Kriss était à ce niveau un peu too much, si vous voulez mon avis. VH était quand même plus subtil.

    Répondre | Lien | Citer
    KimKim

    Autant dans d’autres BD, les dessins de belles femmes nues ne me gênent nullement, autant chez Thorgal, cela me dérange. C ‘est bête mais je trouve aussi que ça ne colle pas avec l’esprit de la série.
    Et puis à présent dans chaque album, nous avons droit à notre plan nichon ou à notre scène de sexe.
    Et comme dit Isis, et l’amour dans tout cela? parce que pour l’instant c’est juste du sexe sans beaucoup de sentiments. il ne faudrait pas que, comme dans certains films, les auteurs se croient obligés de réveiller leur lectorat en balançant un plan nichon… Comme d’autres le disaient auparavant, dans Kriss 3, on l’a vu plus nue que dans tous les autres albums réunis…

    Pour la violence gratuite, à quoi penses-tu? parce que dans Louve, Wolf le Magnifique est pas mal aussi dans le genre. Idem pour beaucoup de « méchants ».

    Répondre | Lien | Citer

    y a du sexe dans la jeunesse de Thorgal ? c pas destiné aux enfants alors ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Vous avez raison, on est d’accord qu’il y a multiplication des scènes de fesse, et que les albums de Kriss sont très violents. Là, on parle de BD.

    Mais quand on me parle de « valeurs fausses qui empoisonnent l’esprit », je tique. Le jugement ne porte plus sur la BD mais sur des modes de vie ou des identités sexuelles, et ce forum n’est pas là pour ça, il y a plein d’espaces sur Internet pour se lâcher sur les sujets de société.

    Pour revenir à la BD et rien qu’à la BD : je comprends aussi que les auteurs qui ont repris la BD ont envie de moderniser son style, d’en faire une BD des années 2000. Ca se fait en télé, ça se fait au ciné, il n’y a pas de temple de la culture. Tant que l’esprit est conservé, je suis plutôt pour.
    Faut juste éviter d’en faire trop.

    Shaigan a écrit :
    y a du sexe dans la jeunesse de Thorgal ? c pas destiné aux enfants alors ?

    Pour enfants, non, pas plus que Thorgal ! Ado-adulte comme le reste.

    Répondre | Lien | Citer

    il faut dire aussi que le public de Thorgal a évolué

    juste une question : j’ai regardé le site en passant , la jeunesse de Thorgal est en tete des ventes de BD ou en tete des ventes de série Thorgal ?

    Répondre | Lien | Citer

    Pour enfants, non, pas plus que Thorgal ! Ado-adulte comme le reste.

    pourtant avant c’était pas vraiment le cas.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Si on veut mettre une limite basse, Thorgal c’est une BD collège, pas une BD enfant.

    Fab a écrit :
    j’ai regardé le site en passant , la jeunesse de Thorgal est en tete des ventes de BD ou en tete des ventes de série Thorgal ?

    Les deux !
    La nouveauté est toujours en tête des ventes de Thorgal, c’est valable pour chaque sortie.

    Et cet album est aussi en tête des ventes de BD, tous albums confondus, pour le mois de février.

    Répondre | Lien | Citer

    Kim a écrit :
    Pour la violence gratuite, à quoi penses-tu? parce que dans Louve, Wolf le Magnifique est pas mal aussi dans le genre. Idem pour beaucoup de « méchants ».

    Kriss subit et/ou commet des horreurs à répétition. Et les albums sur sa vie ne montrent quasiment que cela. Ce n’est peut-être pas gratuit à proprement parler, mais c’est simplement trop. Quand les walkyries demandent à Kriss de raconter sa vie, elle ne fait que parler de sang. Ce qui me fait rire, c’est qu’elle passe environ 8 ans tranquilou avec Sigwald, mais ça, on s’en fout, parce qu’à priori y a pas de sang.

    Du coup, on a une recrudescence de fesses et de sang. Une remise au goût du jour ? Je trouve cette remise bien maladroite. Et puis aussi, je ne comprend pas pourquoi moderne=sexe+sang.

    Je trouve aussi très maladroit de faire une bd avec une gamine comme héroïne, bd qui finalement montre aussi de la fesse. D’ailleurs, puisque j’en parle, je trouve Louve trop intelligente pour son age… mais je m’arrête là, car…

    Répondre | Lien | Citer

    L’explication suggérée par Stéph pour essayer de comprendre le fait que Thorgal puisse crier qu’il est « Fils des étoiles » ne me convient guère.

    Dans l’album « L’enfant des étoiles », Xargos dit bien qu’il va lui effacer toute trace de ses origines. Qu’après, il se rappelle de l’importance de son talisman, d’accord, mais il ne doit être là que pour lui rappeler qu’il n’est pas un vrai Viking et que c’est une sorte de souvenir de ses parents.

    Sorti de ça, Stéph montre 2 planches qui figurent toutes 2 dans cet album, soit avant que Xargos ne lui efface toute trace de ses origines. Et encore, la première fois, c’est Tjahzi qui n’émet qu’une hypothèse 15 secondes avant que Thorgal ne s’endorme, et la deuxième fois, c’est Frigg qui le lui dit 1 minute avant qu’il ne meure !

    Après, le tout début de La Magicienne trahie est là pour nous rappeler que Thorgal lui-même ne sait pas d’où il vient, et que Slive indique qu’on l’appelle « fils des orages », mais non pas parce qu’il viendrait du ciel, mais parce qu’il peut avoir la colère et le tumulte des orages… Ce n’est qu’à la fin de l’album suivant, L’Ile des Mers gelées, que Slive apprend à Thorgal qu’il est le dernier enfant des étoiles.

    C’est pour ça que je maintiens qu’entre le moment où Xargos réalise son office et le moment où Slive lui explique tout, en aucun cas Thorgal ne peut s’exclamer « fils des étoiles »…

    Répondre | Lien | Citer

    Oui, revenons à nos moutons, ca part un peu en sucette

    Cet album sur la jeunesse de thorgal est à mon avis le meilleurs de la série des mondes :
    – le dessin est magnifique, dans la lignée des albums de la série mère se déroulant dans le Northland, et plus dynamique que dans la série « Louve » où, bien que trés précis, le dessin me parait un peu figé.
    Roman S. est de plus en plus à l’aise avec cet univers, et c’est tant mieux, il me parait plus fidéle à l’esprit de la série que De Vita. De Vita est trés bon, mais le ton me parait plus proche des » tours du bois Maury » que de « Thorgal », notamment dans les 2 premiers « Kriss »
    – coté scénario, c’est le moins nul de tous les « mondes ». Outre cette grosse erreur concernant le  » je suis le fils des étoiles », c’est plutôt pas mal.
    Il faut dire que Yann partait de loin au vu de la série « Louve  » , ou c’est vraiment n’importe quoi. Tout faux.
    Ca me fait de la peine de voir un dessinateur se donner tant de mal pour sauver un scénario.
    De son coté Sente à quelques idées intéressantes, mais il est d’une telle maladresse dans la narration que tout se dilue, et laisse l’impression que tout est fini avant que de commencer.
    Il est de plus beaucoup moins subtil que VH, qui, comme cela a été souligné, jonglait avec les genres tout en gardant une certaine cohérence. Il a fallu attendre « La gardienne des clés » pour que le mondes mythologiques et réels se croisent sans équivoques. Jusque là, de « Au dela des ombres » à « la forteresse oubliée » en passant par la jeunesse, toutes les interventions « divines » n’était visibles que d’un seul personnage, laissant ouvertes toutes les interpretations possibles

    Bref pour conclure, cet album est vraiment le moins mauvais de tous les Mondes, presque bon.

    PS: la fille qui dépucelle Thorgal m’a aussi baucoup fait penser à la fille de Slive, et je ne serai pas étonné que ce soit elle, vu l’imagination des scénaristes pour créer de nouveaux personnages
    PS2 : Que Thorgal se tape une autre que Aaricia pour sa première fois est en complète contradiction avec l’esprit du personnage d’origine.

    Répondre | Lien | Citer

    Je suis épatée parce que laurent semble être mon double psychique. Tout ce qu’il dit, c’est ce que je pense. Du coup j’ai hâte de lire l’album de la Jeunesse pour voir si je suis d’accord avec lui sur ce point (mais faut me comprendre, maintenant je vis en Irlande (non, c’est pas une blague) donc j’ai du mal à accéder à ce genre de truc).

    laurent a écrit :
    Il faut dire que Yann partait de loin au vu de la série « Louve  » , ou c’est vraiment n’importe quoi. Tout faux.
    Ca me fait de la peine de voir un dessinateur se donner tant de mal pour sauver un scénario.
    De son coté Sente à quelques idées intéressantes, mais il est d’une telle maladresse dans la narration que tout se dilue, et laisse l’impression que tout est fini avant que de commencer.

    Bien dit. Louve me paraît aussi n’importe quoi niveau scénario.
    Et pour ce qui est de la maladresse de Sente, je suis aussi très d’accord. Les aspects fantastiques de la série perdent, paradoxalement, tout de leur dimension fantastique. Les dieux ressemblent plus à des x-men ou à des superhéros qu’à des dieux vivant dans un monde aux règles différentes du nôtre.
    Comme tu le dis si bien, VH était plus subtil, et jonglait mieux avec les genres.

    Mais surtout, je constate que tu as la même idée que moi concernant l’album La Gardienne des Clés (je croyais être la seule). Pour moi, c’est album suppose effectivement une rupture, un changement radical de style dans la série. En effet:

    laurent a écrit :
    le mondes mythologiques et réels se croisent sans équivoques. Jusque là, de « Au dela des ombres » à « la forteresse oubliée » en passant par la jeunesse, toutes les interventions « divines » n’était visibles que d’un seul personnage, laissant ouvertes toutes les interpretations possibles.

    À partir de ce moment, les dieux perdent de leur dimension « divine » et éthérée. De fait, la Garcienne montre brusquement ses faiblesses à Thorgal, un simple mortel, et au lecteur. Du coup, elle ne ressemble plus à cet être iréel, puissant et inaccessible qui nous est montré dans Au-delà des Ombres, mais devient presque elle-même une simple mortelle perdue et en manque de réconfort. Après cela, ce sera le tour des autres dieux d’être rabaissé sous la plume de Sente (la Batalle d’Asgard).

    D’un autre côté, il est clair que certains peuvent aimer ce nouveau traitement. Il n’est pas forcément pire, c’est juste un autre style. Mais personnellement, je préferais l’ancien,

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Juste un mot pour tout le monde, je voulais vous signaler que le site Thorgal-BD reçoit de temps à autre la visite des auteurs, que ça les intéresse de savoir ce que pensent les lecteurs et qu’ils trouvent certaines suggestions intéressantes.
    Mais je pense qu’il faut faire attention à la façon de dire les choses, qui peut être blessante dans certains messages.
    Une remarque qui est aussi valable pour moi, je ne cible pas, je vous informe.

    KartSeven a écrit :
    C’est pour ça que je maintiens qu’entre le moment où Xargos réalise son office et le moment où Slive lui explique tout, en aucun cas Thorgal ne peut s’exclamer « fils des étoiles »…

    Je me dis que Thorgal n’a pas encore eu l’occasion de raconter ce qu’il a en tête, il faudra voir dans les prochains albums, je suppose qu’à un moment ou un autre il va parler de lui à quelqu’un de son entourage, et nous dire ce qu’il pense de ses origines.
    Mais on ne va pas non plus retenir que ça dans l’album ! Ce n’est qu’un détail, et il n’a pas perturbé ma lecture.

    Laurent a écrit :
    Bref pour conclure, cet album est vraiment le moins mauvais de tous les Mondes, presque bon.

    Salut Laurent.
    C’est donc un compliment ? Le pire compliment de l’histoire !

    Si l’album est bon , ce serait bien de parler aussi des bons côtés.

    Guillaume a écrit :
    En effet, lors de sa discussion avec Thorgal (au bas de la page 17 et en haut de la suivante), Hiérulf invoque les douze bosons tordus du Dieu Higgs ? Une référence à l’actualité de la physique ?

    Et pourquoi parler de Thuring et de sa pomme empoisonnée ?

    J’ai demandé à Yann.
    C’est effectivement un private joke, un juron choisi pour être mystérieux et différent des autres de l’album.

    Isis a écrit :
    maintenant je vis en Irlande (non, c’est pas une blague)

    Encore une histoire belge.

    Répondre | Lien | Citer

    le site Thorgal-BD reçoit de temps à autre la visite des auteurs, que ça les intéresse de savoir ce que pensent les lecteurs et qu’ils trouvent certaines suggestions intéressantes.
    Mais je pense qu’il faut faire attention à la façon de dire les choses, qui peut être blessante dans certains messages.

    Je le prends un peu pour moi, car je ne suis pas tendre avec Yann.
    Mais c’est bien en connaissance de cause que j’ai tenu à souligner la qualité du travail de Roman et de De Vitta. S’ils passent par ici, il ne faudrait pas que les critiques des albums les blessent , alors que leur travail est remarquable, l’unité graphique d’une série est sans aucun doute l’élément prépondérant dans la reprise d’une série.
    Si d’aventure, en ouvrant l’album, le lecteur ne ressent pas l’ambiance de « sa » série, il referme et n’achète pas.
    Si le dessin est ok, on achète , on rentre à la maison et on lit
    De ce coté là, le contrat est rempli, les ventes le prouvent et c’est à l’honneur des dessinateurs.
    Maintenant, j’apprécie énormément le coté punk de Yann, c’est la patte que j’apprécie dans ses autres séries, lire » les innommables » dans Spirou à dix ans a été une vrai bonne claque dans ma gueule. Mais on ne peut pas être à coté et dedans à la fois. « Bob Marone » était une parodie géniale. S’il avait fait « Thorgul et la bite d’Odin » avec Vuillemin, j’aurai surement lu avec plaisir. Mais on ne peut pas reprendre une série en voulant en dynamiter les codes sans parfaitement maitriser ces codes. VH n’est pas un génie, il n’a rien inventé,mais c’est un parfait faiseur, qui maitrise parfaitement son récit, sa façon de mener le lecteur ou il veut, une mise en place propre,des scénes fortes, et c’est trés bien comme ca
    Yann ne sait pas être premier degré et simplement dire »il était une fois.dans un petit village du Northland… », il se sent obligé d’en mettre 3 tonnes, et des crabes fluos, et des bijoux en métal inconnus, et une louve démoniaque, et un dieu Oui Oui au nom à coucher dehors, et une chouette mécanique au nom de déesse à l’envers, et la part du bien et du mal, et un collier en dents de dragonnets (pas de dragons, attention, de dragonnets) , et un dieu qui a perdu sa main, un encore un loup encore plus démoniaque… . C’est trop. le fantastique peut naitre d’une simple scène étrange, pas besoin d’en mettre 15 couches.
    Bref, sur louve, il s’est planté, c’est tout
    Il a gommé pas mal de choses pour « la jeunesse », et c’est plutot bien parti . Il ne peut pas s’empecher de mettre des privates joke type « bozon de higgs  » et quelques « testicules » qui trainent, mais c’est plus léger, pas forcément fin, mais ca passe pour un clin d’oeil, pas du foutage de gueule

    Il me semble que cette critique sur cette partie de son oeuvre n’est pas inutilement cruelle ou infondée, et ne devrait pas froisser un vieux provocateur de la trempe de Yann s’il venait à la lire.

    En même temps, faire un spinn off sur louve, c’était un sacré challenge.
    Louve, c’est un peu la « Carrie Ingalls » de la famille Thorgaldson
    D’ailleurs, j’aurai préféré que Yann s’interresse à Carrie Ingalls
    Yann, si tu me lis…

    Répondre | Lien | Citer

    le site Thorgal-BD reçoit de temps à autre la visite des auteurs, que ça les intéresse de savoir ce que pensent les lecteurs et qu’ils trouvent certaines suggestions intéressantes.
    Mais je pense qu’il faut faire attention à la façon de dire les choses, qui peut être blessante dans certains messages.

    Je me sent visée car je sais que je ne suis pas tendre.

    Je crois néanmoins que nous n’avons rien dis d’insultant ni donc d’innaproprié, mais il est vrai que certains propos peuvent blesser. Tout dépend de la sensibilité de la personne visée. Je tâcherai d’être plus gentille.

    Et j’aimerais ajouter quelque chose: je ne veux absolument pas paraître agressive, mais je dois le dire: je n’ai jamais eu l’impression que les auteurs lisaient nos critiques, tout simplement parce que je ne vois pas qu’ils aient fait montre de rectifier leur tir. Cela fait longtemps que pas mal de personne manifestent leur mécontentement sur le forum (pas seulement moi) et ça ne change rien. Les auteurs ont bien sûr le droit de penser que leur façon de faire est la bonne. Les forumeurs ne détiennent pas forcément la Vérité absolue. Mais du coup, je n’ai pas l’impression que l’on nous prenne au sérieux. C’est vrai quoi: on n’a aucun retour, pas même un petit coucou d’auteur laissé sur le forum, rien. Alors évidemment, il est normal que les gens se lachent, l’idée étant « ben de toute façon, les auteurs s’en fichent« .

    Ceci est bien entendu un message pleins de sous-entendus pour les auteurs: si vous nous lisez, ben faites-nous signe .

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Mais si, tu es gentille ! Tu es ma Schtroumpfette grognonne adorée.

    Isis a écrit :
    je n’ai jamais eu l’impression que les auteurs lisaient nos critiques, tout simplement parce que je ne vois pas qu’ils aient fait montre de rectifier leur tir. Cela fait longtemps que pas mal de personne manifestent leur mécontentement sur le forum (pas seulement moi) et ça ne change rien.

    Tiens, j’ai un exemple « d’amélioration » à vous donner. Je ne pense pas que le changement soit dû à ce qui se dit ici, mais on ne sait pas, peut-être que l’idée a pu partir d’ici, passer par là et arriver quelque part (oui, ça ne veut rien dire, à vous de faire avec ).

    L’un des points qui m’avaient déplu dans le 1er Louve , « Raïssa », c’était la conversation entre la petite fille et les loups. On avait pas mal parlé d’ambiance Disney, à l’époque.
    Dans « Les trois soeurs Minkelsönn », changement complet. On retrouve une communication « à l’ancienne », silencieuse, privée. Ca devient intime et mystérieux, on sent que c’est un privilège réservé à Thorgal, et ça donne une des plus jolies scènes de l’album.

    Autre exemple, le dernier Thorgal, « Le bateau-sabre », avec une histoire qui est revenue à l’essentiel, à ce qui nous intéresse, à Thorgal donc.

    Bon ce n’est sûrement pas grâce Thorgal-BD, mais… Sait-on jamais.

    Répondre | Lien | Citer

    Et bien, je viens de lire l’album et tu as raison quand au fait que Thorgal parle plus intimement avec les baleines.

    Alors bon, soit dit en passant, j’ai bien aimé, sans rire . Même si la fin qui n’en est pas une m’a considérablement refroidie. Mais l’histoire est assez prenante, et vraiment dans la lignée de l’esprit Thorgal .

    Après, il y a pas mal de coquilles déjà relevées, mais je ne vais pas faire trop de chichis. Ce qui m’a le plus géné, encore une fois, c’est l’omniprésence de Frigg. Ça fait bizarre. Et son côté vilaine jure vraiment trop avec ce que l’on sait d’elle. Néanmoins, je pense que c’est bien lancé pour qu’elle doive des explications au prochain épisode.

    Et puis, un truc que personne n’a commenté: je n’ai pas du tout aimé le traitement donné à Bjorn, lorsqu’il dit qu’il ne recherche Aaricia que par intérêt. Franchement, c’est pas nécessaire d’en faire un super méchant. On peut lui donner des sentiments. Ça fait un peu trop quoi, limite psychopathe. Il part bien à la recherche de sa soeur lorsqu’elle est déjà mariée avec Thorgal (L’ile des mers gelées) et n’a donc plus de « valeur ». Pourquoi le fait-il ? J’y avais toujours vu un certain sentiment d’amour fraternel.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Alors bon, soit dit en passant, j’ai bien aimé, sans rire. Même si la fin qui n’en est pas une m’a considérablement refroidie.

    A priori, histoire en deux albums. Pas trop d’attente donc !

    De mon côté, je viens de poster enfin ma fiche de l’album. Si vous voulez y jeter un œil…

    La jeunesse de Thorgal

    Les trois sœurs Minkelsönn

      Album n°1  
    Février 2013

    Pour Bjorn, je pense qu’il ne faut pas prendre au 1er degré tout ce qu’il raconte. D’autant qu’il s’adresse à Hiérulf. Je pense qu’il a envie de choquer.

    Répondre | Lien | Citer

    Tu as peut-être raison pour Bjorn, Je l’espère vraiment.

    J’ai bien aimé la fiche . Un petit détail stupide: tu dis que l’album se situe entre Aaricia et La Magicienne Trahie. Mais ne serait-ce pas entre l’histoire de La Holmganga et Les larmes de Tjahzi. ?Je le dis à cause le mini référence aux couettes d’Aaricia, qu’elle dit avoir abondonné parce qu’elle lui donnait l’air gamin. Je crois que les couettes, c’était dans la Holmganga, non ?

    Répondre | Lien | Citer

    Yann, si tu me lis…

    J’aime bien Yann. Mais Yann il est fort dans l’irrévérence, les pinceaux en poil de marsupilami, les innommables, ou même la spiorou dream team

    Mais quand c’est mainstream, c’est moins bien. On a du demi Yann, un peu mou (pas le mou de Sente qui n’avance pas dans son histoire) ; pas assez grand public (trop alambiqué) ou pas assez cassant.

    En passant, s’il a envie de terminer la patrouille des libellules, et sortir une intégrale, qu’il se mette au travail.

    Et pour réagir aux scenes érotiques, etc… autant le faire franchement et faire un spin off érotique par Manara ou Serpieri sur Kriss de Valnor,
    Quand on repense à la scène lesbienne ce n’est pas erotique c’est ridicule

    Répondre | Lien | Citer

    laurent a écrit :
    PS: la fille qui dépucelle Thorgal m’a aussi baucoup fait penser à la fille de Slive, et je ne serai pas étonné que ce soit elle, vu l’imagination des scénaristes pour créer de nouveaux personnages

    Je vois que je ne suis pas la seule à avoir ce genre d’idée !!!

    laurent a écrit :
    PS2 : Que Thorgal se tape une autre que Aaricia pour sa première fois est en complète contradiction avec l’esprit du personnage d’origine.

    Là par contre je ne suis pas tant d’accord. Et pourtant je suis une inconditionnelle du couple Aaricia-Thorgal. Mais je trouve que ce genre d’expérience ne peut que contribuer à forger le caractère de Thorgal et surtout à lui faire prendre conscience de son attachement pour Aaricia (qui elle, faut-il le rappeler, n’en est pas encore là). On croit quoi ? Que Thorgal va attendre jusqu’à ses 22-23 ans qu’Aaricia soit prête ??? Bref, c’est plutôt bien vu. Après, j »apprécie moins la rapidité avec laquelle l’affaire est réglée non (la fille est là, hop ça se passe, elle s’en va, hop c’est fini, Thorgal passe à autre chose….

    Pour ce qui est de « l’érotisme » ambiant et qui semble s’installer, ce n’est probablement pas l’idée la plus pertinente (et je suis d’accord avec beaucoup d’entre vous, il n’y a peut être pas besoin de tout ça pour « moderniser » la série…, mais en même temps, il faut bien reconnaitre que la série a plus de trente ans, et que la façon de représenter les choses, au cinéma, à la TV ou dans les BD a quand même évolué. Pour certains qui sont très attachés à la série-mère, ça semble peut être choquant, mais qu’en est-il du lecteur du dimanche ? Au vu des ventes (oui d’accord, je vois déjà vos mines ahuries : est-ce que ça doit être le seul critère ?), manifestement non…

    Répondre | Lien | Citer

    Bjr!
    J’ai une petite théorie concernant la fille rousse…
    pourquoi ne serait-ce pas une des sorcieres que thorgal doit séduire et l’onguent qu’elle lui remet, un remède pour une des soeurs
    En tout cas je ne pense pas que ce soit la fille de slive et cela à cause des écritures sur l’onguent qui me disent qu’elle n’est pas juste là en clin d’oeil à la serie mère…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    La jeune fille est le nouveau personnage de cet album, on sent que Yann veut lui donner un rôle important par la suite.

    Moi je l’imagine plutôt comme un personnage important dans l’avenir, y compris après la fin de l’histoire des soeurs. Un personnage qui disparaît par contre à un moment ou un autre, avant « La magicienne trahie ».
    On verra !

    Répondre | Lien | Citer

    Personnellement, j’ai bien aimé cet album et c’est un des albums des Mondes qui me fera, jusqu’à présent, le plus plaisir à relire.
    Je suis particulièrement contente de retrouver Bjorn! Dans l’album Aaricia, il était méprisable et insolent à souhait (tout à fait comme je l’aime); dans Les trois soeurs Minkelsonn, il est tel quel!
    Par moment, toutefois, j’ai des impressions de déjà-vu (trop de situations similaires à ce qu’on a déjà connu dans d’autres Thorgal), mais, dans l’ensemble, c’est bon.
    J’aime bien retrouver Thorgal chantant. Et j’adore les allusions à son manque de talent. De tout évidence, cette voie artistique n’était pas sa destinée!
    Pour ce qui est de l’énigmatique fille rousse, j’ai en effet l’impression qu’elle est destinée à un grand avenir dans les futurs albums de Thorgal. Cette idée me plaît, mais, ce qui me fait peur, c’est qu’elle resurgisse à l’époque actuelle de Thorgal à la manière du bracelet de dents de dragonnet. Avec un enfant plus vieux que Jolan à la clef? Un fils adulte, donc, qui sera un nouveau méchant? Qui tentera sa chance auprès d’Aaricia? Qui lui fera un enfant? Et là, on sera dans une situation pas possible?!?
    Personnellement, c’est le trio qu’elle forme avec ses frères que je trouvais intéressant. Tous ensemble, ils avaient « de la gueule ». J’avais envie de connaître un peu leur histoire. Je me demandais même s’ils ne pouvaient pas faire partie des Baalds, ces pillards qui s’en étaient pris à Slive, Thorgal et Gandalf dans le tout premier album de la série. Malheureusement, j’ai pas l’impression qu’Olaf et l’autre frère sans nom vont revenir.

    Répondre | Lien | Citer

    Isis a écrit :
    […]

    Pendez-le!!! Mais pendez-le, quoi !!!

    Je persiste, et je signe

    Répondre | Lien | Citer

    Isis a écrit :

    Et puis, un truc que personne n’a commenté: je n’ai pas du tout aimé le traitement donné à Bjorn, lorsqu’il dit qu’il ne recherche Aaricia que par intérêt. Franchement, c’est pas nécessaire d’en faire un super méchant. On peut lui donner des sentiments. Ça fait un peu trop quoi, limite psychopathe.

    De ce qu’il en montre, (et ce, même dans « l’île des mers gelées » ou « Aaricia »), Bjorn est certainement un psychopathe. Intolérant à la frustration, manipulateur, égocentrique, ayant du plaisir à voir souffrir, ne considérant autrui que comme un moyen éventuel pour arriver à ses fins… Il aime peut-être un peu sa soeur, dans la limite où un psychopathe en est capable, mais il s’aime probablement bien davantage et son intérêt personnel prime. C’est ainsi que je le perçois.

    Répondre | Lien | Citer

    Galathorn a écrit :
    […]

    De ce qu’il en montre, (et ce, même dans « l’île des mers gelées » ou « Aaricia »), Bjorn est certainement un psychopathe. Intolérant à la frustration, manipulateur, égocentrique, ayant du plaisir à voir souffrir, ne considérant autrui que comme un moyen éventuel pour arriver à ses fins… Il aime peut-être un peu sa soeur, dans la limite où un psychopathe en est capable, mais il s’aime probablement bien davantage et son intérêt personnel prime. C’est ainsi que je le perçois.

    Ouais mais du coup, ça en fait un super méchant et rien que ça. Aucune épaisseur, aucune subtilité, aucune nuance dans sa méchanceté. Cela en fait un méchant Disney, quoi.

    Je préférais son côté humain de l’île des Mers Gelées. Côté humain teinté de folie et d’égoísme, mais avec des sentiments.

    Répondre | Lien | Citer

    On peut avoir l’impression qu’il est un peu plus humain dans « L’île des mers gelées », c’est vrai. C’est peut-être aussi qu’ayant atteint l’âge adulte, il masque mieux son tempérament. En revanche, rétrospectivement, la réplique de Aaricia « Mon frère Bjorn… Je crois qu’il hait Thorgal » peut paraitre asez ridicule maintenant qu’on découvre tout ce que le fils de Gandalf a fait endurer à Thorgal. Il le hait? Ah bon t’es sûre? Mais non voyons, ils n’ont eu que quelques chamailleries d’enfants…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Pas facile, les personnages n’étaient qu’esquissés dans les 1ers albums. Il y aura forcément quelques raccords un peu compliqués.

    Mais c’était déjà comme ça dans l’album « Aaricia », les personnages étaient déjà considérablement plus complexes que dans les deux 1ers albums.
    Je pense que dans chaque album de la Jeunesse il y aura sûrement quelques passages pas complètement raccord, comme dans « Les trois soeurs Minkelsönn », parce que l’univers de cette série va se développer et que ça augmentera les risques.

    Répondre | Lien | Citer

    Galathorn a écrit :
    On peut avoir l’impression qu’il est un peu plus humain dans « l’île de smers gelées », c’est vrai. C’est peut-être aussi qu’ayant atteint l’âge adulte, il masque mieux son tempérament.

    Il le masque, simplement ? Je ne sais pas… dans l’île des mers gelées, son comportement est celui d’un fou furieux. Un vrai psychopate est en général plus discret et n’éprouve pas d’émotions. Björn, lui, n’est guère calculateur, et ne se rend pas compte d’à quel point il laisse transparaître sa folie furieuse. Et Börn éprouve de la peur, beaucoup de peur quand le moment se présente.

    Ce pourquoi je pensais aussi que son insistance dans la quête d’Aaricia ne cachait rien: c’est sa soeur, il veut la retrouver. J’aimais à croire qu’il était un peu plus humain. Dans l’île, il part à la recherche d’Aaricia alors qu’elle va épouser Thorgal et qu’elle va partir, apparement pour toujours. Un Björn psychopate uniquement intéréssé par la couronne aurait accepté la proposition de Jorund de rentrer chez eux. Pourquoi continuer à rechercher une Aaricia désormais inutile et même dangereuse (en épousant le fils de Leif, elle fait de Thorgal un rival, elle le dit elle-même)?

    Galathorn a écrit :
    En revanche, rétrospectivement, la réplique de Aaricia « Mon frère Bjorn… Je crois qu’il hait Thorgal » peut paraitre asez ridicule maintenant qu’on découvre tout ce que le fils de Gandalf a fait endurer à Thorgal. Il le hait? Ah bon t’es sûre? Mais non voyons, ils n’ont eu que quelques chamailleries d’enfants…

    Hmmm, qui sait ? Pas mal d’enfants peuvent être très cruels et devenir « normaux » en grandissant et en acquérant la maturité et la raison d’un adulte. Étant gamine, j’ai connu de véritables monstres qui par la suite sont devenu carrément sympatiques .

    Mais c’est vrai que à priori, c’est un peu ridicule .

    Répondre | Lien | Citer

    Sans aucune pédanterie de ma part, de par ma profession, je m’occupe très souvent de psychopathes, et si d’un individu à l’autre, leur comportement peut différer, je peux te dire que de manière générale, l’attitude du Born de « l’île des mers gelées » est très proche de ce qu’on peut observer chez la majorité d’entre eux. Le psychopathe discret genre Dexter, cest très romancé. Ils sont souvent très démonstratifs dans leurs colères et face à la frustration. Ils peuvent éprouver des sentiments, mais essentiellement envers eux-mêmes. Ca ne veut pas dire qu’ils sont incapables d’aimer leur famille. Ce qui leur est difficile, c’est l’empathie, l’intérêt d’autrui. Les émotions, ils connaissent, mais surtout l’envie, la colère, la haine, l’avidité.Ils sont souvent impulsifs face au « non ». L’anxiété et la peur, ils connaissent aussi, pas mal d’entre eux en sont la proie, face à l’incompréhension de la société vis à vis de leur manière d’être, ce qu’ils perçoivent malgré tout.
    Dans les personnages publics connus, Samy Naceri est un bel exemple de psychopathe. Parfois, dans les périodes d’accalmie, ils peuvent donner le change, présenter une façade de sociabilité et d’amabilité, et c’est là que le côté manipulateur ressort.
    Je ne vois pas Bjorn comme un fou furieux. Pour moi, un fou furieux, c’est un psychotique, un délirant. Ce que Bjorn n’est pas.

40 sujets de 81 à 120 (sur un total de 153)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019