Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Jeunesse de Thorgal – 1 – Les trois soeurs Minkelsönn

Accueil / Forum / Les Mondes de Thorgal / Jeunesse de Thorgal – 1 – Les trois soeurs Minkelsönn

Bienvenue

Jeunesse de Thorgal – 1 – Les trois soeurs Minkelsönn

Ce sujet a 152 réponses, 26 participants et a été mis à jour par Hirondl hirondl, il y a 1 an et 5 mois.

40 sujets de 41 à 80 (sur un total de 153)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    Message du webmestre : L’album est paru, donc à partir d’ici c’est SPOILER, à vous de voir si vous voulez voir.

    Bon ben j’ai lu l’album que j’ai beaucoup aimé et que j’achèterai au contraire des albums de Kriss et de Louve que j’ai arrêté d’acheter (Kriss, parce que je n’appréciait pas les dessins, Louve parce que c’était un peu « niais »).
    On dirait un vrai et beau Thorgal, tout comme au début, quand on était ado et qu’on découvrait avec émerveillement La Magicienne Trahie.
    Beaucoup de références aux premiers tomes, c’est agréable et en fait une série bien intégrée au(x) monde(s) de Thorgal.

    Par contre, ce qui m’a le plus dérangé, c’est que Thorgal perde son pucelage avec une fille qu’il n’avait jamais vu avant, qui apparaît un brin nympho (donne-moi ta 1ère fois pour me payer), je trouve ça vraiment regrettable, surtout que Thorgal dit qu’il est tiraillé car il a des sentiments pour Aaricia et finalement ne fait pas d’autres objections lorsqu’elle lui saute dessus. (On dirait un clin d’oeil à JVH avec Largo avec Christel). Au passage, énorme, le passage dans le contexte actuel, où Thorgal ne la repousse que parce qu’il croit que c’est un homo!).

    Répondre | Lien | Citer

    Complètement d’accord avec la plupart de tes remarques ! Je trépignais d’impatience pour en parler car j’ai eu la chance d’acheter le volume samedi dernier à Versailles en avant-première.
    Pour ce qui est de ce qui t’a énervé je trouve que même si c’est envoyé un peu rapidement, c’est assez intéressant quand même cette idée. On voit bien que Thorgal est très attaché à Aaricia, mais c’est encore une petite fille et c’est pas encore un amour fou partagé. Et puis cette fille, elle nous rappelle carrément quelqu’un non ?

    Répondre | Lien | Citer

    en tous cas je trouve les dessins superbes , l’histoire plutôt bien menée, l’ambiance générale très thorgalienne… Bref, j’ai hâte de savoir la suite !!!

    Répondre | Lien | Citer

    PAR LES TESTICULES NOIRES DE FENRIR!

    Bon je trouve l’album au magasin et comme d’habitude depuis » LA bataille d’Asgard » je lis discretement dans un coin. je sais que c’est pas bien.
    Alors je commence l’album au début bien sympathique. Les dessins sont superbes. J’ai vraiment cru au début que j’allais aimer l’album car je me replongeais dans l’ambiance de « L’enfant des étoiles » et de « Aaricia » en retrouvant les vikings. On avait de quoi faire une histoire sympathique avec la famine, le tempérament des vikings et la quête des soeurs…
    Malheureusement le plaisir est de courte durée car on réalise que Yann persévère dans ses travers. Pour commencer, je ne sais pas qui est responsable du lettrage mais je ne le félicite pas quand Thorgal chante, il a cru bon de former des vagues avec les vers sauf que ça fait moche et illisible -_-. En parlant de chant, ben Thorgal qui chantait comme une casserole (première planche de Holmganga) devient subitement un nouvel Orphée qui charme les baleines. Waaaaa En fait plus je persévère dans l’histoire plus les incohérences se multiplient, plus je me demande si Yann a lu la série.. On a par exemple un passage où Thorgal demande à Hiérulf qui sont les Nornes. Ok on a un gamin baigné dans la culture nordique depuis toujours qui ignore ça. Bref un passage prétexte pour introduire une explication de manière peu subtile (exactement comme quand Louve demande ce qu’est une dextre à Vigrid). Toujours dans le domaine de la mythologie, Thorgal parle du Styx dans l’une de ses chansons. BORDEL le Styx c’est la mythologie GRECQUE pas nordique. *facepalm*.
    Je ne parlerais même pas de l’image de Frigg que la série avait construite (gentille et bienveillante) complètement détruite et transformée en salope qui croit naïvement ce que Loki lui raconte et s’en moque de son erreur quand elle la réalise.
    « Je suis Thorgal fils des étoiles », bon sang! serait-ce possible de rappeler au scénaristes que Thorgal n’est pas censé le savoir puisqu’il a perdu la mémoire après sa rencontre avec son grand-père.
    L’apparition de Slive aurait pu aussi me donner des frissons de nostalgies si le passage n’était pas aussi grotesque. Ouais parce que reconnaitre Thorgal rien qu’en le touchant c’est de la merde. J’ai du aussi lire trois fois la réplique sur les testicules de Fenrir pour être sur que je ne rêvais pas. Encore une fois la bd n’a même pas la décence d’offrir une histoire complète et on devra encore attendre un an (ou plus) avant de connaître la conclusion qui sera surement nulle à l’image du reste.

    Et puis la fin MON DIEU! Yann s’est vraiment surpassé. J’étais dégoûté pour le fanservice gratuit entre Vigrid et la gardienne, voilà qu’il fait encore mieux avec Thorgal et…un chat! Paye ton prétexte (pour le réchauffé avec mon corps lol) C’est quoi le prochain passage de sexe gratuit? Aaricia et Muff?
    Bref la série tourne tellement au vinaigre que j’envisage sérieusement de réhabiliter « Le royaume sous le sable » (croyez-moi c’est dire).
    ça fait vraiment du bien de passer sa frustration sur un pavé.

    Répondre | Lien | Citer

    Mince, moi qui était emballée par les dessins… Hâte de le lire tout de même, pour voir…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    pennybridge a écrit :
    Au passage, énorme, le passage dans le contexte actuel, où Thorgal ne la repousse que parce qu’il croit que c’est un homo!).

    Bah, comment tu réagis quand quelqu’un te saute dessus ? D’autant plus si c’est quelqu’un qui ne t’attire pas du tout ?
    Si Thorgal avait accepté le baiser sans broncher, ça aurait été bien curieux.

    phanou73 a écrit :
    Thorgal est très attaché à Aaricia, mais c’est encore une petite fille et c’est pas encore un amour fou partagé.

    Voilà, exactement mon idée. Pour ma part je trouve normal (et sain) que Thorgal et Aaricia ne soient que des camarades, tant qu’elle est une petite fille. Un bon point, pour moi.

    Rage_Xion a écrit :
    BORDEL le Styx c’est la mythologie GRECQUE pas nordique.

    Bé vi. J’ai levé un sourcil.

    Rage_Xion a écrit :
    On a par exemple un passage où Thorgal demande à Hiérulf qui sont les Nornes. Ok on a un gamin baigné dans la culture nordique depuis toujours qui ignore ça.

    Bof, c’est quand même un gamin qui grandit à l’écart du groupe, et n’a pas de parents.

    Rage_Xion a écrit :
    En parlant de chant, ben Thorgal qui chantait comme une casserole (première planche de Holmganga) devient subitement un nouvel Orphée qui charme les baleines.

    Là je ne suis pas d’accord, je pense que l’idée du scénariste est qu’il y a chez Thorgal ce « quelque chose » qui fait que certains atlantes, comme Slive ou Louve, attirent les animaux. Même avec une voix de casserole.

    Sauf que…

    Rage_Xion a écrit :
     »Je suis Thorgal fils des étoiles », bon sang! serait-ce possible de rappeler au scénaristes que Thorgal n’est pas censé le savoir puisqu’il a perdu la mémoire après sa rencontre avec son grand-père.

    …effectivement Thorgal a perdu la mémoire et ses pouvoirs.
    Donc il n’attire plus les animaux, et ne sait pas qu’il vient des étoiles.
    Là il y a pour moi une vraie erreur, qui fait bizarre.
    A la limite, pour les baleines, on peut se dire que c’est le « destin » qui les pousse vers lui. Ou Odin, ou Loki… Mais quand il braille qu’il est fils des étoiles…

    Le passage avec Slive ne m’a pas dérangé, d’autant qu’il est superbement dessiné et plein de tension mais comme je le dis régulièrement ici, je pense qu’il n’est pas indispensable de multiplier les références à la série mère, en plus ça multiplie les risques d’erreurs.

    Sinon je trouve que c’est un bon album avec une histoire complètement dans l’esprit de la série, des personnages qu’on retrouve avec plaisir. Solveig, Hiérulf, Bjorn.

    Le dessin est superbe, les couleurs fonctionnent, l’histoire se tient et s’ancre dans le quotidien de la vie rude des Vikings.
    En plus ils tuent le chien. Pour une fois qu’ils tuent le chien, c’est rare ça, le chien s’en sort toujours d’habitude.

    L’histoire est en deux tomes, la fin sera donc dans le prochain, « L’oeil d’Odin ». 2 tomes je trouve que c’est bien, ça laisse le temps à l’histoire de mûrir en nous, mais ça ne traîne pas pendant 10 ans.

    Je pense qu’il ne faut pas s’arrêter aux quelques coquilles, qui vont échapper à beaucoup de lecteurs. Mais elles auraient pu être évitées, ça aurait bonifié l’album, dommage.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    je pense que l’idée du scénariste est qu’il y a chez Thorgal ce « quelque chose » qui fait que certains atlantes, comme Slive ou Louve, attirent les animaux. Même avec une voix de casserole.

    Tout à fait d’accord. Et en plus au départ, ça ne m’a pas dérangé du tout qu’il puisse leur parler… J’avais un peu zappé cette histoire d’effacement de la mémoire.
    Alors, évidemment avec le recul, c’est un peu plus gênant qu’il hurle « je suis Thorgal fils des étoiles » .
    D’un autre côté, on peut toujours combler ce vide sidéral en se disant que considéré comme envoyé des dieux Thor, Aegir, il est appelé ainsi par Leif Haraldson, depuis sa plus tendre enfance.
    Non ? c’est trop tiré par les cheveux ??
    C’est pas beaucoup plus incohérent que tout ce que raconte Slive par rapport à ce qui est raconté ensuite sur la famille de Thorgal…
    Bref, si on s’arrête à ces erreurs là on n’a pas fini !
    Par exemple, même si ce n’est pas très net, on a quand même l’impression que Slive porte un bandeau, or elle dit avoir perdu son oeil lors de son évasion…
    Et personne n’a la même impression que moi, pour la fille de la fin de l’album ???

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    La fille ? Heu, précise un peu ?

    Plusieurs réactions sur Facebook, sur la coquille qu’on évoquait plus haut. On est sûrement assez nombreux à avoir tiqué, donc.

    Répondre | Lien | Citer

    bé heu, c’est peut être juste une idée que je me fais …J’en ai discuté avec ma fille qui n’a pas l’air d’adhérer… Donc, c’est sûrement moi qui fabule…
    Voilà, je trouve qu’elle ressemble à la fille de Slive…

    Répondre | Lien | Citer

    Alors Thorgal ne sait pas distinguer un gars d’une fille ??

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Engourdi par le froid.
    Puis dégourdi par la chaude.

    Une scène de fesse dans chaque album, depuis quelques temps…
    Pas que ça me dérange, c’est juste une remarque.

    phanou73 a écrit :
    Voilà, je trouve qu’elle ressemble à la fille de Slive…

    Je suis d’accord… avec ta fille !

    Répondre | Lien | Citer

    Impossible que ce soit la fille de Slive ; Thorgal ne connaissait aucune des 2 dans la série-mère, c’est assez manifeste. Ce serait une prise de liberté inutile en plus de leur donner trop d’importance dans La jeunesse de Thorgal… Ou même de faire une apparition furtive comme celle de Slive dans cet album, je trouve que ça ne rime pas à grand chose…

    « La » grosse coquille, j’espérais au début que ça n’en soit pas une, mais non. Leif était encore vivant quand Thorgal a perdu la mémoire de ses origines, or là il est bien mort, donc c’est encore une incohérence qui me fait tiquer.

    Et bon sang, maintenant qu’on nous a sorti le bracelet de dents de dragonnet, on nous le fait apparaître à toutes les sauces ! Et à chaque fois c’est la même rengaine : pour Louve, Vigrid oublie de lui expliquer son fonctionnement, et pour Thorgal, Aaricia lui a menti vu que ce bracelet n’a de pouvoir que sur les filles de sa lignée…

    Et encore une scène de c*l à la fin, qui plus est entre mineurs cette fois… Mais où va le monde ?

    C’est désolant car quand un album est bon, on profite de son histoire dans son intégralité sans s’attarder sur ses éventuels défauts. Mais là, j’en vois tellement qui m’énervent que j’en oublie de profiter de ce que l’album pourrait avoir de bon. Je suis très critique.

    Seule la série dérivée sur Kriss a réussi à sauver les meubles à mes yeux. Ça montre la différence manifeste de conception de l’univers de Thorgal entre Yann et Sente. Moi qui trouvais pourtant que Sente pêchait quand même par moments comparé à Van Hamme… mais finalement il fait du bon boulot ! Bref, 2 scénaristes différents pour une seule saga, c’est pas top.

    Répondre | Lien | Citer

    Bon ben je vais plus parler de mes théories fumeuses alors.
    Pour ce qui est des critiques sur l’album, c’est sûr qu’il y a de gros défauts/des défauts grossiers… Et je suis tout à fait d’accord avec KartSeven

    Ça montre la différence manifeste de conception de l’univers de Thorgal entre Yann et Sente. Moi qui trouvais pourtant que Sente pêchait quand même par moments comparé à Van Hamme… mais finalement il fait du bon boulot !

    ( désolée je n’arrive encore pas à citer…. Je suis indécrottable)
    Je trouve aussi que les scénarii de Yann sont plus puérils et plus légers que ceux de Sente (je viens de relire la saga de Jolan et ma foi, je suis plutôt convaincue…. Mais je vous trouve sévères quand même. En tous cas, les dessins de Shurzenko me plaisent beaucoup, et ça donne un album qui se lit avec plaisir.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    KartSeven est très frileux en ce qui concerne les Mondes de Thorgal.

    Pour ma part j’aime bien. Ce qui n’empêche pas de pointer les lacunes/ erreurs. Et les réussites.

    KartSeven a écrit :
    C’est désolant car quand un album est bon, on profite de son histoire dans son intégralité sans s’attarder sur ses éventuels défauts. Mais là, j’en vois tellement qui m’énervent que j’en oublie de profiter de ce que l’album pourrait avoir de bon. Je suis très critique.

    L’a priori peut perturber la lecture ?
    Peut-être que quand tu reliras l’album, prévenu des p’tites erreurs, tu y prendras plus de plaisir. C’est quand même un album sympa, et super bien dessiné.

    Répondre | Lien | Citer

    En ce qui me concerne, j’ai bien aimé. J’avais un peu d’appréhension, le diptyque L’enfant des étoiles/Aaricia comptant parmi les albums les plus poignants et réussis de la série mère. Cependant, j’ai trouvé que les personnages de ce premier tome restaient fidèles à leurs précédentes apparitions, et ce fut un véritable plaisir que de revoir plusieurs de ces figures attachées aux débuts de la saga.

    Pour ce qui est de l’histoire, elle est sympathique bien qu’il faille attendre le prochain album pour pouvoir véritablement se prononcer. Je déplore toutefois qu’elle soit une nouvelle fois centrée sur la mythologie nordique. A force d’impliquer sans cesses les dieux, ces derniers vont finir par perdre tout intérêt scénaristique. Néanmoins, peut-être que la fugace et très belle apparition de Slive préfigure un retours à une ambiance plus science-fictionnesque.

    Quant à l’énorme incohérence, je vous rejoins, ce genre d’erreur gâche complètement l’immersion et ruine la continuité de la franchise… Pour la scène de sexe toutefois, je n’ai pas été dérangé. Franchement, je la préfère amplement à la scène de combat dans la boue complètement gratuite du dernier Kriss.^^

    Un dernier mot sur les dessins qui sont comme toujours très agréables, Roman Surzhenko nous habitue décidément à ne pas être déçu!

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai vérifié et il ne me semble pas que Slive ait un bandeau dans la prison. Enfin, je crois que c’est juste les cheveux et l’ombre qui font cet effet.

    Suis-je le seul un peu dérangé par le traitement de Frigg? Ok, les mythologies ont souvent des dieux particulièrement fiers et friands de châtiments disproportionnés mais VH avait quand même pris des libertés avec la mythologie par moments (comme le Ragnarok dans géants qui est le combat des dieux et des géants au début plutôt que la bataille apocalyptique). Jusqu’ici Frigg était bienveillante et aidait toujours Thorgal contre la volonté de son époux.
    Donc qu’à la fin, la blondasse balance « j’ai mis en doute les accusations de Loki mais Thorgal n’a pas à s’interposer à ma volonté et les soeurs doivent mourir ! », je trouve ça assez décalé avec la série mère…

    Répondre | Lien | Citer

    Rage_Xion a écrit :
    L’apparition de Slive aurait pu aussi me donner des frissons de nostalgies si le passage n’était pas aussi grotesque. Ouais parce que reconnaitre Thorgal rien qu’en le touchant c’est de la merde.

    Et puis la fin MON DIEU! Yann s’est vraiment surpassé. J’étais dégoûté pour le fanservice gratuit entre Vigrid et la gardienne, voilà qu’il fait encore mieux avec Thorgal et…un chat!

    Pour Slive, je pense qu’elle le voit quand il se bat et le reconnaît là. De l’angle de la case sur laquelle est dessinée la bagarre, on peut penser que du mur opposé de sa cellule, elle peut suivre et voir Thorgal.

    Sinon, je n’ai pas compris ce que tu entends par Thorgal et un chat??

    Répondre | Lien | Citer

    Pour Slive, je pense qu’elle le voit quand il se bat et le reconnaît là. De l’angle de la case sur laquelle est dessinée la bagarre, on peut penser que du mur opposé de sa cellule, elle peut suivre et voir Thorgal.

    …Et de toute façon, il hurle devant la tour « je suis Thorgal Aegirsson, fils adoptif du chef Leif Haraldson »… Alors évidemment, on ne sait toujours pas trop comment elle sait qu’il est le »fils des étoiles », mais on peut supposer qu’elle a cherché des descendants de son peuple, et que c’est même pour ça qu’elle s’est aventurée si loin au sud de son royaume, et qu’elle s’est faite capturer…
    Bon d’accord, j’extrapole un peu

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Oui, pour moi on est dans le lien psychique, il doit y avoir quelque chose qui lui a fait « sentir » qui est Thorgal.

    Rage_Xion a écrit :
    Suis-je le seul un peu dérangé par le traitement de Frigg?

    J’en parle justement dans la petite fiche que je prépare sur l’album, ça fait partie de ce qu’on peut appeler, pour moi, des références artificielles.

    Par exemple, Slive et le bracelet, me semblent avoir été ajoutés pour créer des liens avec les 3 autres séries. Des références qui n’ont pas forcément d’intérêt pour l’histoire, elle pourrait se passer d’eux.
    D’ailleurs chacun de ces éléments est mis hors-jeu par un des personnages : Aaricia dit que le bracelet ne fonctionne pas, Slive dit que leur rencontre n’est pas pour tout de suite (ce qu’on savait déjà).
    Frigg est là pour le mythe et pour la magie de l’histoire des 3 soeurs. Mais c’est vrai qu’elle se conduit assez différemment d’avant, en lien avec ce que font les dieux dans la série principale.

    Je pense quand même que les auteurs devraient rester prudents et ne pas multiplier les références, les « passerelles ». Sauf si elles servent l’histoire.
    Par exemple, le bâton du roi Gus est à la fois dans « Le bateau-sabre » et « Digne d’une reine », mais il est à chaque fois au coeur du récit. Une passerelle utile.

    J’ai un contre-exemple ! J’ai adoré le passage avec la nixe.

    Le bracelet, je ne l’aurais pas mis dans l’album. Frigg, aurait pu être moins présente.
    Slive, j’aurais juste préféré qu’elle reste silencieuse. Une meurtrière, sauvage, solitaire, mystérieuse.
    Pour me faire plaisir, j’ai relu le passage en occultant les bulles où elle parle. J’aime mieux !

    On peut aussi se dire que c’est le 1er album, que les auteurs voulaient faire le grand tour du background.

    Ma conclusion personnelle : il faut miser sur l’ambiance, les personnages, l’univers et de bonnes histoires. Sans forcément raccorder les différentes séries entre elles.

    Répondre | Lien | Citer
    Allusions aux sciences ?

    A propos de cet album, quelqu’un aurait-il une idée de la raison pour laquelle Hiérulf le Penseur fait des allusions à la physique et aux mathématiques/informatique ?

    En effet, lors de sa discussion avec Thorgal (au bas de la page 17 et en haut de la suivante), Hiérulf invoque les douze bosons tordus du Dieu Higgs ? Une référence à l’actualité de la physique ?

    Et pourquoi parler de Thuring et de sa pomme empoisonnée ?

    Je dois avouer que sur le moment ça m’a fait sourire mais je ne vois pas trop le lien…
    Autant dans les Lanfeust on partait en quête des jeux de mots, que dans la série Thorgal….

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Un private joke, certainement, qui passe inaperçu pour la plupart des lecteurs.

    Ce sont deux sujets dont on a pas mal entendu parler l’été dernier, le boson suite à des découvertes du CERN, et le mathématicien Turing (mort empoisonné) parce qu’on a célébré le centième anniversaire de sa naissance.
    Je me souviens qu’il y avait eu un Doodle amusant sur Google, à cette occasion, avec des énigmes binaires.

    Sauf que… le scénario a été écrit en 2011 (voire avant). Du coup, je n’ai pas de théorie, à part le private joke.

    Il y a plein de jurons bizarres dans l’album.

    Répondre | Lien | Citer

    Oui, ça m’a aussi fait sourire, tous ces jurons inédits dans l’album. ^^ On aura quoi plus tard : par les poils de c*l du géant Hjalmgunnar ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Une marque de fabrique du scénariste ? Je ne connais pas bien son oeuvre.
    J’ai quelques Marsupilami, qui sont vraiment sympas, dont mon préféré, « Le pollen du Monte Urticando ».
    Et « Little Jones » dans la collection XIII Mystery.

    Par contre c’est comme tout, faut pas exagérer. Sinon ça tourne à la parodie.

    Répondre | Lien | Citer

    Même impression et même levers de sourcils lorsque j’ai lu l’avalanche de jurons inédits. Espérons que ça ne va pas devenir une manie, quand même, car c’est parfois un peu limite, par les testicules du loup Fenrir !!!

    Répondre | Lien | Citer

    grosse déception pour ce new thorgal, mais bon c’est comme la plupart des spin off, bcp moins bien que l’original. je n’avais pas acheté les dérivés des troy, je ferai de même avec les thorgal.
    épuiser le filon jusqu’au bout, cela me dérange toujours

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    En tout cas, l’album est en tête des ventes de BD franco-belge (en tête des ventes de BD tout court, d’ailleurs).
    Et les trois suivants de la liste sont des reprises, Boule et Bill, Spirou et Fantasio, Blake et Mortimer.

    Preuve que les héros « installés » ont la cote, ou les faveurs des éditeurs, ou les deux, et que l’album a été très bien accueilli par le public.

    Dans le modeste classement du site Thorgal-BD, l’album fait le plus beau démarrage pour un album des Mondes.

    Répondre | Lien | Citer
    AnaAna

    C’est fait,…j’ai tout lu l’album, et même que je l’ai lu 2x

    Bah au final j’en reviens aux commentaires précédents, à savoir

    ° Les dessins plutôt bien fichus. Je sais pas vous mais même emmitouflée dans ma couette et avec un bon thé chaud sur la table basse j’avais des frissons à voir toute cette neige Tout ça pour dire que l’ambiance du Northland gelé est super bien rendue! Et que c’est pas bête du tout de le sortir en février….je sais pas si ça aurait eu le même effet si l’album était paru en plein juillet?!

    ° Pis l’histoire est plutôt sympa…si on fait abstraction des quelques grosses bourdes ( du genre c’est moi le fils de étoiles non ,…etc).

    ° En y repensant….pourquoi Slive sauve Thorgal des méchants bonhommes avec ses doigts pas beaux…si c’est pour le laisser se débrouiller seul face à la meute de loups? Il me semblait qu’elle pouvait les contrôler?

    ° Pis pourquoi tout un village obéit aveuglément à un gamin, même si c’est le fils du chef-qui-est-pas-là-pour-le-moment?

    Enfin bref….joli coup…à quand la suite?

    Répondre | Lien | Citer

    C’est sans doute l’album de la série « Aux origines des mondes » qui m’a le plus plu. La couverture d’abord. Superbe. Surzhenko qui ne démérite pas de manière générale, je le trouve même meilleur que Rosinski (même à son apogée). Le cadre de manière générale: retour dans le village des vikings, le froid, la famine, les premiers émois de Thorgal et Aaricia… La mythologie Nordique de retour également, avec la petite « blague » du nixe notamment… Seule l’histoire des trois soeurs changées en baleine me semble un peu poussive, et surtout le fait que Frigg se soit fait berner par Loki aussi facilement.

    Répondre | Lien | Citer

    Galathorn a écrit :
    Surzhenko qui ne démérite pas de manière générale, je le trouve même meilleur que Rosinski (même à son apogée)..

    Pendez-le!!! Mais pendez-le, quoi !!!

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Il faut pendre Rosinski aussi, alors, parce que je l’ai entendu dire la même chose à propos de Roman !
    Mais je suis persuadé que Roman préfère être apprécié, plutôt que comparé.

    Ana a écrit :
    En y repensant….pourquoi Slive sauve Thorgal des méchants bonhommes avec ses doigts pas beaux…si c’est pour le laisser se débrouiller seul face à la meute de loups? Il me semblait qu’elle pouvait les contrôler?

    Je pense que Slive est là pour le clin d’œil. Mais le héros reste Thorgal !
    Au passage, arracher la gorge d’un mec à mains nues, brrr…

    Ana a écrit :
    Pis pourquoi tout un village obéit aveuglément à un gamin, même si c’est le fils du chef-qui-est-pas-là-pour-le-moment?

    Je suis content de voir que quelqu’un en parle !

    Bjorn chef, c’est possible, pourquoi pas.
    Par contre, comme je disais plus haut, je trouve que Bjorn (et Thorgal) est dessiné trop petit. S’il a 15-16 ans, il doit être plus grand que ça, disons format Tjall.
    Du coup on a l’impression qu’un p’tit gamin commande à une troupe d’hommes.
    Autre chose, s’il a 15-16 ans, il devrait peut-être faire partie de l’expédition de son père. Le commandement du village allant plutôt à un vieux-pas-trop-abîmé ou à une femme à poigne.
    Mais ça reste possible, le fils du chef restant au village pour maintenir l’autorité familiale et se forger un peu d’expérience.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Autre chose.

    Voici d’abord une autre référence, amusante et discrète, dont on n’a pas parlé. Dans l’album, Thorgal se rend à l’enclume de Thor.

    Dans l’album « Aaricia », la petite fille s’est rendue au marteau de Thor.

    La 2ème chose, j’ai discuté de l’album avec une amie qui m’a parlé de l’album « L’enfant des étoiles », et de références dans cet album qui expliqueraient le fameux cri de Thorgal.

    J’ai recherché et voici deux scènes, l’une où Frigg appelle Thorgal « Enfant des étoiles », et l’autre où Tjahzi explique à Thorgal qu’il vient peut-être des étoiles.

    Qu’en pensez-vous ? Ca pourrait expliquer que Thorgal se pense fils des étoiles ?

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    La 2ème chose, j’ai discuté de l’album avec une amie qui m’a parlé de l’album « L’enfant des étoiles », et de références dans cet album qui expliqueraient le fameux cri de Thorgal.

    J’ai recherché et voici deux scènes, l’une où Frigg appelle Thorgal « Enfant des étoiles », et l’autre où Tjahzi explique à Thorgal qu’il vient peut-être des étoiles.

    Qu’en pensez-vous ? Ca pourrait expliquer que Thorgal se pense fils des étoiles ?

    Ça peut le faire. Surtout pour un adolescent. Ëtant donné les vexations qu’il subit, s’afficher comme un être différent, voire supérieur, est quelque chose d’assez logique. Du coup, il cherche dans son passé quelque chose qui rend sa personne exceptionelle. C’est une façon de donner une explication à la haine dont il est objet: ce n’est pas sa faute, c’est les autres qui envient sa condition supérieure. C’est vraiment un trip d’adolescent.

    Petite grogne personelle: Bref, faut encore que ce soit nous qui donnions l’explication . Ça commence à bien faire, on a de véritables traités psychologiques sur le forum visant à expliquer les coquilles des auteurs. Parce que personellement, je doute que les auteurs soient allé aussi loin dans la psychologie des personnages (en tout cas, ils ne le montrent pas). Mais bon, on peut dire… « sauvé par le gong »… cette fois-ci…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Mais tu grognes encore ? Noooon !

    On peut en tout cas conclure à un choix scénaristique. Peut-être pas assez visible dans l’album pour être bien compris.

    Isis a écrit :
    je doute que les auteurs soient allé aussi loin dans la psychologie des personnages (en tout cas, ils ne le montrent pas).

    Là, je ne suis pas d’accord du tout. Je trouve au contraire le personnage de Thorgal extrêmement bien traité.
    Il est un paria, il vit à part, rejeté. La seule personne qui s’occupe de lui est une petite fille.
    Du coup que pense-t-il des Vikings ? Pour moi, il les déteste. Peut-être même qu’il les méprise.
    C’est (notamment) ce qui m’a plu dans cet album. Il choisit de faire vivre les baleines et de faire mourir les villageois.
    Je pense qu’il y a une vraie réflexion de Yann et qu’il a bien construit son personnage.

    La haine viscérale de Bjorn, l’amour enfantin d’Aaricia, la position bancale de Hiérulf au sein de la communauté…
    C’est du bon boulot. Je ne vois pas de personnage raté.

    Répondre | Lien | Citer

    Au fait, en achetant l’album, j’ai eu un ex-libris de Thorgal-Aaricia et la baleine, vous aussi??

    Répondre | Lien | Citer
    KimKim

    J’ai recherché et voici deux scènes, l’une où Frigg appelle Thorgal « Enfant des étoiles », et l’autre où Tjahzi explique à Thorgal qu’il vient peut-être des étoiles.

    Bonjour,

    J’ai bien aimé ce nouvel album des Mondes de Thorgal. Le dessin de Roman Surzhenko est vraiment beau. Et maintenant grâce à notre webmestre, nous avons une réponse satisfaisante à ce qui me paraissait le plus dérangeant à savoir le cri de Thorgal se proclamant enfant des étoiles.
    J’aime bien la manière dont les personnages sont campés les uns face aux autres (Hiérulf, Bjorn, Aaricia et Thorgal) et le fait que Thorgal ne soit pas plus intéressé que cela par Aaricia.
    Parfois, j’ai trouvé les passages un peu rapide (dommage que Le Lombard n’offre pas quelques pages de plus à ses auteurs!)…

    Moi, je n’ai pas eu le droit à l’ex-libris, snif…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    pennybridge a peut-être arraché une page dans l’album d’à côté ? Ou alors c’est une offre spéciale réservée à certains points de vente.

    Je rebondis sur ce que je disais hier, à propos des personnages, pour vous parler de Hiérulf. J’en parle dans la fiche que je vais bientôt poster, mais comme certains d’entre vous (tous ? ) ne lisent pas mes fiches à rallonge, horribles que vous êtes…

    J’ai particulièrement apprécié ce personnage dans cet album, et la façon dont il est développé. Parce qu’on le connaît depuis très longtemps, mais on le connaît finalement très peu.

    Dans « Les trois sœurs » on lui découvre de nouvelles facettes :
    – il semble médecin, botaniste, disons qu’il a une très bonne connaissance des corps et des plantes
    – il est garant des traditions (on le savait déjà) avec un rôle religieux fort (ça c’est plus nouveau)
    – il est enseignant, il s’occupe des enfants ; d’ailleurs, dans la 1ère scène où il apparaît, il est accompagné de jeunes garçons, partis chasser avec lui pour les enfants du village
    – il est respecté/craint par certains, OK, mais aussi raillé voire insulté par d’autres

    Je le vois comme le druide du village, mais un druide seulement toléré, pas accepté. Quelqu’un qui finalement est certainement aussi rejeté que Thorgal, peut-être aussi malheureux.

    Du coup, il cautionne le choix de Thorgal (dont je parlais plus haut) ; faire vivre les baleines plutôt que vivre les villageois.
    Et dans son cas c’est peut-être même encore plus appuyé que pour Thorgal, parce que Thorgal s’en fout des dieux, pas Hiérulf, garant des rites et traditions. Il choisit de risquer les foudres d’une déesse majeure de sa religion !

    Le seul personnage que j’aime moins dans l’album est Frigg, pas tellement pour ce qu’elle fait ou ce qu’elle dit, plutôt parce que j’aimais bien son côté éthéré, mystérieux et inaccessible des anciens albums.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    pennybridge a peut-être arraché une page dans l’album d’à côté ? Ou alors c’est une offre spéciale réservée à certains points de vente.

    Pour ceux qui sont intéressés, je l’ai eu sur Fnac.fr
    L’offre spéciale est toujours disponible, je viens de vérifier. Taïaut!

    Répondre | Lien | Citer
    AnaAna

    Thorgal.BD a écrit :
    Qu’en pensez-vous ? Ca pourrait expliquer que Thorgal se pense fils des étoiles ?

    Mais non voyons, chronologiquement ça joue pas!!!

    L’histoire avec Tjahzi se passe quand Thorgal est encore petit garçon. Avant qu’il ne parte voir son grand-père avec son « disque » ou il apprend ses origines, là il était ado et Leif était vivant. Puis Xargos lui efface la mémoire, lui pique le disque et Thorgal n’a aucun souvenir de son passé des étoiles….c’est Slive qui le lui re-apprend dans l’ile des mers gelées quand il est adulte!!!

    Et l’album des 3 soeurs se situe entre la mort de Lief et l’ile des mers gelés!

    CQFD

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Oui, on est d’accord, il ne se souvient plus de son passé des étoiles.
    Et en première lecture on se fait forcément la réflexion, parce que c’est à ça qu’on pense en premier, normal.

    Mais on peut aussi se dire que Thorgal repense à sa rencontre avec Tjahzi et à ce bout de métal qui n’existe pas, et qu’il se dit peut-être qu’il vient lui aussi d’un « autre monde », comme le métal. Qu’il se monte un gros plan dans sa tête.
    Je ne dis pas que c’est la meilleure explication, je dis que ça rend le cri éventuellement possible.
    Par contre ce n’est pas très sain pour la santé mentale du garçon ! Entre ça et ses rêves de nains à chapeau pointu, de géants verts poilus et de chats ailés…

    Répondre | Lien | Citer
    KimKim

    Oui, je suis d’accord et Xargos lui efface la mémoire de ce qu’il appris dans le disque et ses pouvoirs (lesquels??? saura -t-on jamais ce qu’eut pu faire Thorgal???) mais pas ses souvenirs antérieurs. Il se souvient de son talisman, de sa naissance mystérieuse et de ses aventures. Donc effectivement, il peut se souvenir de ce qu’a dit Frigg.
    Mais c’est étonnant que Thorgal soit si équilibré après une telle enfance…

    Pour l’ex-libris, pfff, je vais pas racheter l’album juste pour l’ex-libris…

40 sujets de 41 à 80 (sur un total de 153)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019