Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

XIII – Sente et Jigounov

Bienvenue

XIII – Sente et Jigounov

La série XIII de Van Hamme et Vance...
J'ai tout lu, ou presque !
59%
 59%  [ 22 ]
J'ai lu quelques albums.
22%
 22%  [ 8 ]
Je ne connais pas.
19%
 19%  [ 7 ]
37 votes

Ce sujet a 164 réponses, 22 participants et a été mis à jour par pennybridge pennybridge, il y a 1 semaine et 5 jours.

40 sujets de 81 à 120 (sur un total de 165)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Le nouveau XIII sort demain !

    Je vous mets un lien vers un dossier du Parisien proposé sur le site officiel : c’est ICI.
    Vous remarquerez peut-être que dans ce dossier, Yves Sente est devenu dessinateur et Iouri Jigounov, scénariste. Oups.

    Voici également le teaser, très discret sur l’histoire.

    Répondre | Lien | Citer

    Autant je tire à boulet rouge sur Sente concernant « Thorgal », autant je reconnais que sa reprise de XIII est convaincante.
    Je suivais de loin XIII depuis  » Le jugement », les courses poursuites interminables, le « dernier round » un peu trop vite expédié, ca manquait un peu de ressort.
    Pour le moment, le nombre de personnage, les différentes manipulations et intrigues, qui font tache chez « Thorgal » , conviennent bien à la série, lui redonne un peu de souffle.

    Le travail de Jirogounov m’impressionne autant que celui Surzhenko, dans sa fidélité au graphisme d’origine et de la fraicheur dynamique qu’il apporte.

    J’espère juste que Sente sais à peu prés où il va

    Enfin, je suis curieux de lire ce nouvel opus (pas de l’acheter avant, faut pas déconner quand même)

    Répondre | Lien | Citer

    Sinon, sur l’album, je viens de le lire et il est très bon.
    Bon, sur le fond de l’intrigue, je n’apprécie pas vraiment (le fait de vouloir à tout prix récupérer le contrat pour récupérer leur part des « biens acquis pour les 4 siècles de colonies »). Ce n’est pas cohérent par rapport aux moyens qui sont mis en oeuvre et leur puissance actuelle.
    Qu’est-ce qu’ils recherchent en redemandant le « partage équitable des biens acquis dans la nouvelle colonie » aux USA? Le pouvoir? Ils sont déjà aux plus hautes sphères de l’état, la conjuration l’a prouvé. Le Numéro I était président.
    L’argent? Ils en débordent puisqu’ils mettent les moyens illimités pour retrouver Jason et le faire parler, y compris une mission bidon en Afghanistan, enfin au Banichistan.

    Bref, sur le fond de l’intrigue, je ne trouve pas ça très cohérent mais bon.

    Sinon, sur le reste, l’album est très bon, le découpage, l’action, le retour de personnages, évidemment le superbe dessin de Jigounov, etc.

    Il y a bien quelque chose qui choque c’est que d’après ce nouvel album, Jason quand il est revenu à l’orphelinat St Andrews est quand même bien neuneu à ne pas avoir demandé à quelqu’un où avait été déplacé le nouvel orphelinat (à 50km de là) car comme par hasard, toutes les archives ont été transférées, et à l’accueil on lui donnait gentîment le nom de son parrain, l’endroit en Hollande où il est joignable, bref tout ce qu’il fallait pour sa quête, des années auparavant et que Sente ressort tout ça d’un coup comme si XIII s’était dit « tiens, l’orphelinat a été remplacé par un supermarché, c’est ballot, tant pis, je ne trouverai rien ici, c’est même pas la peine de chercher plus loin ou de se renseigner s’il a été déménagé ».

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Lu, moi aussi.
    Plutôt pas mal, la course-poursuite est pas mal. Un album un peu en dessous des deux précédents, pour moi, quand même, notamment parce que XIII est nettement en retrait (même si Betty fait bien le job).

    Le dessin est top, vraiment superbe, les couleurs aussi.

    La scène du car scolaire m’a scié, je serai dessinateur, je ne pourrais pas dessiner ça… Et je n’ai pas bien compris en quoi il était utile à l’histoire que XIII ait subi des sévices à l’orphelinat, pendant son enfance. Mais c’est vrai que la série XIII joue souvent dans l’excès.

    Sinon on avance bien dans l’histoire, avec pas mal de révélations. J’espère juste que l’histoire ne va pas être diluée en de très nombreux tomes. Pour moi, 5 tomes ce serait bien.

    Et je vous signale, si vous n’êtes pas allergique au numérique, que le tome 1 est offert sur Izneo en lecture définitive (en clair vous l’achetez pour 0 euros). A voir ICI (jusqu’au 15 décembre 2013).
    Du coup j’ai pris la BD et récupéré la première vignette du 1er album, que voici.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Lu, moi aussi.
    Plutôt pas mal, la course-poursuite est pas mal. Un album un peu en dessous des deux précédents, pour moi, quand même, notamment parce que XIII est nettement en retrait (même si Betty fait bien le job).

    Tiens, c’est marrant, pour moi il est le meilleur des 3.

    Thorgal.BD a écrit :
    La scène du car scolaire m’a scié, je serai dessinateur, je ne pourrais pas dessiner ça… Et je n’ai pas bien compris en quoi il était utile à l’histoire que XIII ait subi des sévices à l’orphelinat, pendant son enfance.

    mince, je ne me souviens déjà plus de ces passages, il faut que je le relise pour savoir de quoi tu parles!

    Thorgal.BD a écrit :
    Sinon on avance bien dans l’histoire, avec pas mal de révélations. J’espère juste que l’histoire ne va pas être diluée en de très nombreux tomes. Pour moi, 5 tomes ce serait bien.

    Pour les rélévations, ce qui m’a dérangé, c’est que XIII n’ait pas été capable de demander à une autre personne devant le supermarché et de s’apercevoir que l’orphelinat avait été transféré à quelques dizaines de miles, surtout avec Internet.
    ça fait vraiment de lui un benêt quand on voit que les révélations lui sont offertes au guichet du nouvel orphelinat.
    bref, petite erreur mais c’était pour sortir des révélations sans gaspiller trop de pages de scénarios, et ça va dans le sens d’un nombre d’albums restreints.
    D’ailleurs, l’année dernière Y.Sente avait déclaré que l’histoire était déjà écrite et qu’il ne savait pas à un ou 2 tomes près en combien elle s’écrirait.
    Vu le rythme sans trop de temps mort, on peut donc penser/espérer que le temps ne sera pas trop long pour le lecteur durant ce cycle.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Le prochain album, « La flèche Wampanoag », paraîtra le 28 novembre 2014.

    L’autre info, c’est qu’il y aura une convention XIII organisée cette année, pour les 30 ans de la série (1er tome en 1984). A suivre !

    Enfin, on en a parlé dans le sujet consacré à XIII Mystery, XIII a un nouveau site Internet (à la même adresse que l’ancien.
    http://www.treize.com

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    D’après le Facebook officiel, le prochain album change de titre !

    Ce ne sera donc plus « La flèche Wampanoag » mais « Le message du martyr ».

    C’est curieux, on a fait le même coup il y a peu avec le prochain album de Kriss de Valnor (voir ICI).

    Pour ma part je trouve que les deux titres ont de la gueule. Le premier avait plus de personnalité mais il était aussi plus difficile à prononcer et à retenir. Les qualités de ses défauts, comme on dit.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Voici la couverture de l’album 23, « Le message du martyr ».

    Très chouette, je trouve.

    Le 28 novembre, je vous rappelle.

    J’ajoute qu’il y aura une convention XIII à Paris le 21 novembre, avec une exposition de planches, une rencontre avec les auteurs, la diffusion d’un documentaire inédit, des tee-shirts et goodies. Je vous conseille bien sûr de visiter le site XIII officiel pour les infos.

    Répondre | Lien | Citer

    Très chouette demoiselle surtout ! Vous la connaissez ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Cette petite planche peut sûrement aider.

    Répondre | Lien | Citer

    Godverdomme ! Annika nous apprend un juron néerlandais avant d’embrasser XIII, ça promet !

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Tout d’abord, je reprends deux messages postés ailleurs par deux membres, en novembre dernier. Pour les replacer dans le bon sujet.

    Pennybridge a écrit :
    ça y est, j’ai enfin eu le temps de le lire (ben oui, l’album était en vente une semaine avant sa sortie à la Convention vendredi dernier).

    J’ai un peu de mal à sortir un jugement. J’ai eu une impression bizarre de XIII planplan en lisant les pages où il est peinard à l’hôtel, prend sa douche, va au restau, va à la gare, prend le TGV, etc.
    Mais finalement, j’ai bien aimé l’album. On reconnait que ce n’est pas du Van Hamme mais c’est sympa quand même parce que Sente sait où il va et il l’a dit depuis le départ.

    D’ailleurs, il indique que c’est déjà la fin du cycle à l’album prochain!
    J’étais scié!
    Sente avait effectivement indiqué lors d’une soirée que l’histoire était ficelée et qu’à un ou 2 tomes prêt, le nombre était connu donc je croyais qu’il y aura 6-7 tomes mais finalement, on dirait qu’il n’y en aura que 5!

    Après, reste à savoir s’il y aura de la matière pour un 3ème cycle.
    j’en doute, ça me semble compliqué, mais à commencer un peu à connaître Yves Schlirf (directeur de Dargaud), il n’est jamais à court d’idée et ne veut rien lâcher.
    Et puis Sente a fait le boulot et je suppose qu’il doit déjà commencer à y réfléchir pour ne pas être pris de court.

    Sinon je suppose que Jigounov va retourner auprès de Alpha si XIII s’arrête, et ça ne lui ferait pas de mal parce que
    1) Chris Lamquet qui a repris son dessin est beaucoup plus lent que lui
    2) Il ne lui donne aucune nouvelle. Blackout total alors qu’il n’est pas bien loin (Namur) et donc impossible pour Jigounov de savoir quand sortir le prochain tome, on est en plein surréalisme mais bon…

    Voilà voilà.
    Sinon il reste toujours les 6 tomes de XIII Mystery à paraître, donc le 13ème scénarisé par Van Hamme.

    Tjahzi a écrit :
    Je viens de le lire. Oui effet bizarre aussi pour moi, plutôt sur la personnalité de XIII… la relation qu’il établit tout au long de l’album avec la fille qu’on voit sur la couverture ne me fait pas penser à son caractère habituel… là il joue vraiment au macho de service !

    Puis cette sensation de le suivre dans des activités banales (pas pendant tout l’album, je vous rassure !) vient du rappel de faits passés qui sont racontés pendant plusieurs pages alors que XIII vaque à ses occupations… et c’est ce long rappel-là qui me pèse le plus !

    Sinon le reste de l’histoire est très rythmée, mais quand même pas au point de boucler cette aventure-ci pour le prochain album ! Là-dessus aussi, je ne m’y retrouve plus trop… les aventures de XIII ont toujours été des plus tordues, à multiples rebondissements, et là on expédierait en un album une conjuration qui est pourtant loin de se fissurer… je trouvais qu’il y avait encore matière à creuser avec ce mythe fondateur de l’Amérique.

    Je viens enfin de lire cet album, avec un retard de plus en plus monumental.
    Et je l’ai trouvé bien. Rythmé, solide. Je suis pour ma part plutôt satisfait que le prochain album soit la conclusion, parce que pour remplir plusieurs albums alors qu’on sait déjà un peu tout, il aurait fallu complexifier une situation qui l’est déjà pas mal.

    Le dessin est excellent, et une mention spéciale aux couleurs, magnifiques, superbement travaillées et détaillées.

    Un point qui me gêne, le nombre de morts collatérales. Quand XIII croise un quidam, la personne se fait tuer deux pages plus loin. Tout le casting de l’épisode y passe, à part les personnages habituels.
    Mais à part ça j’ai passé un bon moment.

    Je vais encore ramener le sujet sur Thorgal ! Je trouve qu’Yves Sente travaille de façon très similaire sur les deux séries. Un complot international, un héros toujours en voyage, un passé qui remonte à la surface, beaucoup de flashbacks, une jolie fille au passé trouble.
    La construction globale des deux récits, et les ressorts employés, me semblent globalement les mêmes.
    La différence c’est que XIII voyage et enquête beaucoup plus vite, et que Jigounov dessine aussi beaucoup plus vite. Ces mécanismes me semblent bien fonctionner chez XIII.

    Pennybridge a écrit :
    Sinon je suppose que Jigounov va retourner auprès de Alpha si XIII s’arrête

    Ca m’étonnerait que XIII s’arrête !

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Tome 24 – L’héritage de Jason Mac Lane

    Le tome 24 est annoncé.

    Le titre serait « L’héritage de Jason Mac Lane », et l’album devrait paraître le 4 décembre 2015.

    Répondre | Lien | Citer
    XIII tome 24 : L’héritage de Jason Mac Lane

    XIII tome 24 : L’héritage de Jason Mac Lane

    Résumé et couverture du tome 24 extraits du site Babelio :
    Dans ce 24e tome de la série XIII, Sente et Jigounov mettent Jason Mac Lane et la Fondation Mayflower face à face. Tous les moyens sont bons pour la Fondation qui tente de récupérer les documents que Jason a en sa possession. Jones et Carrington sont menacés de mort et il reste à XIII à comprendre au plus vite son passé s’il veut sauver ses amis… et le gouvernement américain lui-même. Dans cette course contre la montre, XIII découvrira son incroyable héritage, ses illustres ascendants et, plus proche de nous, le commanditaire du meurtre de son père adoptif…

    La sortie de l’album a été postposée du 4 décembre 2015 au 1er juin 2016. La raison ? Mystère…

    Répondre | Lien | Citer
    XIII

    Bonjour!
    Pour ma part, et pour répondre à la question du topic, je suis un grand fan de XIII, j’ai tous ceux de Van Hamme. Je les ai lus quand j’étais au lycée, un ami me les avait faits découvrir (qu’il en soit mille fois remercié ! ). Les premiers sont vraiment fantastiques et valent vraiment le coup (pour ceux qui ne les ont pas lus) !
    Comme beaucoup je pense que la série aurait peut-être dû s’arrêter au 13e épisode (même si des questions restaient en suspens !).
    J’ai été agréablement surpris par la reprise de Sente (bien mieux que sa reprise de Thorgal).

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Petit délai, la sortie de l’album est finalement annoncée pour le 10 juin 2016.

    Répondre | Lien | Citer

    Tiens, tu as eu où cette case?
    Pour le délai d’attente jusqu’en juin, il était déjà annoncé dès début janvier, non?

    Le record de l’ajournement d’une parution reste toujours celui de Alpha, scénarisé par Jigounov et dessiné par Chris Lamquet.
    J’avais discuté avec Youri Jigounov en novembre 2014, il crisait déjà à l’époque parce que Lamquet ne répondait ni au téléphone, ni aux mails et ne se connectait pas sur skype, et qu’il n’avait plus aucune nouvelle.
    A l’automne 2015, ça avait enfin bougé et le Lombard avait donné une date aux éditeurs et j’avais vu que sur Amazon par exemple, le tome 13 était annoncé pour le 5 janvier 2016 de mémoire.
    Et en début 2016, inexplicablement, patatrac, la date est passée au 1er janvier 2017, toujours avec une couverture provisoire. Et encore, je ne sais même pas, ça sera respecté, ça semble bizarre comme date…

    Bref, ce record de parution repoussée sera dur à battre…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Mmh, mal embarquée, cette reprise d’Alpha… Il y aura peut-être du mouvement, du coup. On est quand même sur une locomotive de l’éditeur.

    La case vient du Facebook XIII officiel, je crois. Et le délai, c’est juste une dizaine de jours en plus, en fait. Histoire de trouver ici la bonne info.

    Répondre | Lien | Citer

    Sur le site du Lombard, la parution du prochain Alpha est reportée à fin 2016.
    Et sur le site d’Amazon, l’auteur du tome 13 « Le syndrome de Maracamba » est devenu Mythic…allez savoir !
    Dans cette interview sur ActuaBD réalisée en 2015, Iouri Jigounov parle de XIII et d’Alpha.

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit :
    Sur le site d’Amazon, l’auteur du tome 13 « Le syndrome de Maracamba » est devenu Mythic…allez savoir !
    Dans cette interview sur ActuaBD réalisée en 2015, Iouri Jigounov parle de XIII et d’Alpha.

    Ah oui, j’ai remarqué cette erreur.
    Mais sur Amazon, c’est fréquent. On y voit parfois des coloristes qui sont auteurs et des dessinateurs qui n’apparaissent pas, etc.
    Pour l’interview de Jigounov en 2015, je l’avais lue et j’avais repensé à notre conversation et à cet euphémisme quand il a déclaré à la remarque « et Chris Lamquet vous a succédé au dessin… »
    Oui mais il n’avance pas très vite ! Son album devait paraître à l’automne 2014 mais il ne sortira finalement qu’à la rentrée 2015.
    Raté, il ne sortira peut-être qu’en 2017…

    Répondre | Lien | Citer

    Iouri Jigounov a partagé quelques-uns de ses croquis de travail pour le prochain album sur le site de XIII :
    http://www.treize.com/xiii-tome-24-les-croquis-inedits-de-iouri-jigounov

    Les premières pages de l’album sont visibles sur le site de Dargaud. Le cauchemar de XIII continue !

    Le 10 juin, jour de la sortie du tome 24 de XIII, paraîtra une Edition Collector de la BD (tirage limité – 5000 exemplaires – 19,99€) avec une couverture exclusive, le DVD « XIII, La conspiration dans la peau » et en bonus du DVD des croquis inédits de Iouri Jigounov !

    https://www.facebook.com/XIII.BD/

    Répondre | Lien | Citer
    Re: XIII tome 24 : L’héritage de Jason Mac Lane

    Merci pour les infos, je passe de temps en temps sur treize.com mais jamais sur facebook et sur dargaud. Sympa les 8 premières planches!
    On voit effectivement le visage de la Présidente de la Fondation et on reconnaît, comme je l’avais déjà indiqué, que c’est bien Lady Bee, Janet Fitzimmons.

    Tjahzi a écrit :
    XIII tome 24 : L’héritage de Jason Mac Lane

    Résumé et couverture du tome 24 extraits du site Babelio :
    Dans ce 24e tome de la série XIII, Sente et Jigounov mettent Jason Mac Lane et la Fondation Mayflower face à face. Tous les moyens sont bons pour la Fondation qui tente de récupérer les documents que Jason a en sa possession. Jones et Carrington sont menacés de mort et il reste à XIII à comprendre au plus vite son passé s’il veut sauver ses amis… et le gouvernement américain lui-même. Dans cette course contre la montre, XIII découvrira son incroyable héritage, ses illustres ascendants et, plus proche de nous, le commanditaire du meurtre de son père adoptif…

    La sortie de l’album a été postposée du 4 décembre 2015 au 1er juin 2016. La raison ? Mystère…

    Ah ben non, ce n’était pas sur ce site que je m’étais exprimé sur la couverture, c’était sur le site de XIII (logique, hein! )

    Je disais que
    – La couverture du prochain XIII « L’héritage de Jason Mac Lane » lève les derniers doutes qui planaient sur la descendance de XIII.
    On voit Lady Bee / Janet Fitzimmons de dos. C’est exactement la même robe que dans XIII Mystery L’enquête page 12 dans le dossier 1 le Clan Shéridan.
    C’était déjà dans XIII Mystery L’enquête que Sente était allé pêcher son inspiration : « Fille unique de Donald et Barbara Fitzsimmons, sa famille extrêmement fortunée fait partie de la haute société de Boston et se targue de descendre en droite ligne d’un immigrant du Mayflower ».

    – Je trouve bancal un scénario qui voudrait que la Fondation veuille à tout prix récupérer le contrat pour récupérer leur part des « biens acquis pour les 4 siècles de colonies » de la part de la présidente et son agence. Ce n’est pas cohérent par rapport aux moyens qui sont mis en oeuvre et leur puissance actuelle.
    Qu’est-ce qu’ils recherchent en redemandant le « partage équitable des biens acquis dans la nouvelle colonie » aux USA? Le pouvoir? Ils sont déjà aux plus hautes sphères de l’état, la conjuration l’a prouvé. Le Numéro I était président.
    L’argent? Ils en débordent puisqu’ils mettent les moyens illimités pour retrouver Jason et le faire parler, y compris une mission bidon en Afghanistan, enfin au Banichistan.

    Répondre | Lien | Citer
    Grand casting XIII

    On recherche un personnage pour le nouvel album de XIII, postulez !
    http://www.treize.com/casting%5B/t:ef0f67e312%5D

    Répondre | Lien | Citer
    Re: Grand casting XIII

    Marrant, cette idée !
    Après les trombines de Sente, Jigounov et Shlirf dans le tome 22 « Retour à Greenfalls », on va avoir droit à celle de parfaits inconnus

    Au fait, sur le site treize.com, les 10 premières planches sont en pré-lecture via izneo.

    Répondre | Lien | Citer

    Au fait, le tome 24 est sorti vendredi.
    Quelqu’un l’a déjà lu?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    J’ai commandé une édition spéciale avec un DVD « XIII – La conspiration dans la peau », couverture légèrement différente.
    J’étais parti pour l’édition normale, mais évidemment, le fanboy a encore frappé.

    Mais le facteur ne me l’a pas encore apporté. Vite, facteur.

    Répondre | Lien | Citer

    Bon ben je viens de le finir. C’est mon album préféré de Sente, toutes séries comprises (Blake et Mortimer, Thorgal, XIII, etc.)!!
    Course-poursuite à suspense, rebondissements, etc., il est vraiment bon.
    XIII repart dans l’action et j’avoue que le dernier album m’avait laissé sur ma fin et donné une image d’un XIII plan-plan qui prend un café puis le TGV peinard…

    Le scénario est vraiment très bon et fait des ponts avec quantité d’albums pré-et post-JVH.
    On apprend qui était le meurtrier de Jonathan Mac Lane. (Du coup, il faudra vérifier si le scénario du spin-off XIII Mystery « Jonathan Mac Lane » colle bien et n’a pas d’erreurs!).
    Coup de bol ou coup de génie de Sente et JVH, il se trouve que Jonathan Mac Lane est justement le fils descendant de la fille aînée des soeurs O’Keefe (donc il est logique qu’elle reçoive l’héritage).
    On retrouve également une allusion à Là où va l’indien quand Colin Carrington utilise son ordi pour rendre service à XIII, comme David Rowland à l’époque.

    Bon, on peut toujours chipoter que à partir de la poussière sur le capuchon d’une clef USB, il est peu probable d’identifier un lieu aussi précis (Sud du Makran au large des côtes pakistanaises)

    Au fait, le Banichistan de Sente est le Balouchistan??
    Au fait (bis), je ne sais pas si c’était dans une interview ou dans une soirée, JVH avait dit que jamais il n’accepterait qu’on touche aux mains de Jones, qu’elle ne pourrait pas être amputée ou autre, car Jones devait pouvoir piloter. (Quelqu’un se souvient de ça?)
    Et là les terroristes ont défoncé la main de Jones…

    Je reviendrai plus tard sur différentes remarques, clins d’oeil et erreurs.

    Répondre | Lien | Citer

    pennybridge a écrit :

    Au fait (bis), je ne sais pas si c’était dans une interview ou dans une soirée, JVH avait dit que jamais il n’accepterait qu’on touche aux mains de Jones, qu’elle ne pourrait pas être amputée ou autre, car Jones devait pouvoir piloter. (Quelqu’un se souvient de ça?)
    Et là les terroristes ont défoncé la main de Jones…

    Oui tout à fait c’était à la radio sur France inter dans l’émission « boomerang » du 7/9.

    Répondre | Lien | Citer

    Stridorn a écrit :
    […]

    Oui tout à fait c’était à la radio sur France inter dans l’émission « boomerang » du 7/9.

    C’est ça! Et JVH avait même traité Sente de salopard !

    Pour revenir sur le T24 de XIII, quelques remarques :

    – Je trouve étrange la scène de XIII bloqué sous des palettes qui aurait besoin de l’aide de Annika pour se sortir de ce mauvais pas?? Bizarre. On peut penser que XIII même allongé a assez de force pour soulever une palette sur lui, si une jeune fille en a??

    – En page 29, il s’agit de la main droite (elle est manifestement maintenue allongée sur le ventre). Et en page 38 c’est la gauche??

    – Janet Fitzimmons est habillée avec la même robe 11 albums et des années après?
    Bizarre pour une première dame
    En tout cas, elle est magnifiquement dessinée. Et elle a franchement rajeuni sous le trait de Jigounov.
    Vance :


    Jigounov

    On apprend qu’elle est née en 1970, donc qu’elle a 9 ans de moins que XIII qui est né en 1961.
    A mon avis, il y a une grosse erreur de scénario.
    En effet, l’enquête nous apprend qu’au tome 13, les enfants de Wally Sheridan ont 10 et 8 ans.
    (Vance dessine en effet dans l’enquête une Janet d’une bonne trentaine d’années.)
    Or XIII avait environ 31-32 ans à cette époque (31 ans dans Trois montres d’argent). Donc Janet avait 22-23 ans.
    Elle a donc eu son 1er enfant 10 ans et 9 mois avant, à 12 ans!
    Eh ben bravo, le numéro I Wally Sheridan était un pédophile!

    Pour la suite, le fait que la belle Julianne soit désavouée par sa patronne, et la remarque de XIII « Est-ce plus étrange qu’une femme, jeune et belle, qui choisit un métier qui consiste à tuer sans sourciller » laissent à penser un destin à la Jessica?

    A noter un superbe clin d’oeil à Jean Van Hamme :
    le plus lointain ascendant (bref, son géniteur) de Jason Mac Lane est Jean de (donc Van) Hame

    Répondre | Lien | Citer

    Je suis impatient de le lire ce week-end !

    Voici pour la sortie de l’album une interview d’Yves Sente sur FranceTVinfo. Je vous copie juste la dernière question. L’aventure de XIII va continuer :

    Geoffrey Priol : Vous êtes impatient d’entamer l’écriture du prochain cycle ?

    Yves Sente : XIII se retrouve dans une situation compliquée. Il connaît maintenant l’histoire de ses ancêtres, il n’a presque plus rien qui le retient. Tout le monde se méfie de lui, certaines personnes le rejettent même. Il arrive à un moment de l’histoire où il a envie de tout laisser tomber. Nous le mettons dans une situation où le lecteur ne sait pas encore s’il va complètement virer de bord ou s’il va revenir à la raison. Mais en tout cas, son choix sera motivé par une raison bien précise que nous allons développer dans les prochaines tomes.

    Répondre | Lien | Citer

    Merci pour cette interview!
    Je dois dire que ce tome m’a vraiment passionné et reboosté toute la série, en tout cas pour moi!

    Vous avez complété les origines de XIII, vous avez demandé avant l’accord de Jean Van Hamme ?

    Non. Nous sommes totalement libres avec Iouri Jigounov quand nous écrivons XIII. Du moment que nous respectons tout ce qui a été fait auparavant par Jean Van Hamme et William Vance, il n’y a pas de problème.

    C’est ça, petit « salopard (sic) »! Et la main de Jones, hein?

    Au passage, Yves Sente est encore à la rue côté dates quand il dit

    Les 19 premiers tomes se déroulent en moins de deux ans.

    Il n’a pas dû prendre de notes quand j’ai fait une petite chronologie de la série en novembre 2014 JVH avait avoué que c’était une des 3 erreurs de la série (avec l’erreur de parti politique entre Wally et Galbrain).

    Pour rappel, Jones a 32 ans à la fin du tome 19 « Dernier Round » (Cf. dernière page) et elle a 24 ans quand elle est lieutenant et officier d’ordonnance de Carrington et rencontre XIII (Cf. l’enquête).
    Donc les 19 premiers tomes ont duré 8 ans…
    Ce qui explique pourquoi XIII, qui avait 30-31 ans au début de la série (cf. toutes les larmes de l’enfer, etc.) approche des 40 ans et se fait traiter de vieux par Annika et les militaires

    Répondre | Lien | Citer

    Dernière remarque :
    Après avoir défriché le passé lointain de XIII, Sente s’attaquera au fameux trou dans le passé XIII quand il était à Cuba en 1980 (cf. dernière case de la dernière page).
    Il base vraisemblablement encore et toujours son inspiration sur le tome 13 L’enquête page 105, et répondra à la question qui était posée :
    « Mais comment et pourquoi un étudiant sans histoires serait-il devenu un prétendu révolutionnaire irlandais dans un camp d’entraînement cubain »?

    Répondre | Lien | Citer

    pennybridge a écrit :

    Il base vraisemblablement encore et toujours son inspiration sur le tome 13 L’enquête page 105, et répondra à la question qui était posée :
    « Mais comment et pourquoi un étudiant sans histoires serait-il devenu un prétendu révolutionnaire irlandais dans un camp d’entraînement cubain »?

    Pour moi la réponse se trouvait déjà dans le dernier Round (19). Et j’en suis resté là hormis quelques Mystery. Je n’avais pas trop envie d’être déçu et de suivre une deuxième série éternelle (car trop d’enjeu financier). Mais là avec vos différents commentaires positif (plus ou moins) je commence à douter… Ah les gars, vous me simplifiez pas la vie !

    Répondre | Lien | Citer

    Je l’ai lu !
    Bravo Penny pour tes nombreuses observations, je n’avais pas remarqué la moitié de ce que tu soulèves.

    La scène où Annika vient en aide à XIII ne met pas bien en évidence qu’il est coincé sous les palettes, mais il doit en avoir plusieurs sur lui qui l’empêchent de se dégager rapidement.
    Celle où Julianne disparaît laisse un doute sur son avenir, mais je ne la vois pas finir aussi bien que Jessica.
    Quant à Jones, ça m’énerve que le sort s’acharne sur elle comme ça, là c’est vraiment trop.

    La suite de la série va certainement explorer la période cubaine, mais tourner également autour de la venue du pape aux USA, sinon pourquoi le répéter plusieurs fois comme ça.

    Ce côté trop insistant me pèse parfois, tout comme ces moments trop bavards, où on nous assomme d’informations. Je reconnais qu’à la différence de l’album précédent, l’action avance quand même pendant qu’on doit lire toutes ces infos, d’où un meilleur rythme dans cet album-ci. Mais je trouverais la lecture plus agréable si on découvrait cela de manière mieux distillée dans l’histoire.

    Ce récit est très dense, de nombreuses intrigues s’entremêlent, parfois trop. Mais j’apprécie quand même les références aux autres albums de la série. Bon, retrouver un passé commun à XIII et à la veuve Sheridan, fallait oser, surtout qu’il se retrouvent tous deux descendants des Pères fondateurs de l’Amérique. J’espère qu’on ne va pas aussi lui retrouver un passé de guérillero commun avec le pape

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit :
    Quant à Jones, ça m’énerve que le sort s’acharne sur elle comme ça, là c’est vraiment trop.

    C’est clair, c’est un vrai déchirement de lire la réplique assassine (mais compréhensible) de Jones : « Aujourd’hui je vous déteste réellement. Foutez le camp. Je ne veux plus jamais vous voir. Vous êtes arrivé trop tard. Tout est trop tard, maintenant. »

    Le seul espoir est dans la rééducation, qui « sera longue », dixit Carrington et dans le « j’ai PEUT-ETRE perdu la possibilité d’être pilote » de la bouche de Jones.
    On imagine bien que s’il ne repilote pas un jour, elle aura du mal à se réconcilier avec XIII…

    Et ça fait vraiment mal aussi de lire « j’ai perdu la capacité d’un jour avoir des enfants, pendant que vous séduisiez toutes les bimbos qui passaient »…

    Sauf que à part Betty, où il s’est laissé faire car il l’a utilisé à ses fins pour démasquer Mac Call, les autres ont été séduites involontairement.
    Comme Thorgal avec Béki, Swanée, Shania, etc.

    Et il faut aussi excepter Maria, puisque c’était sa femme

    Mais on comprend bien la jalousie de Jones et ça fait mal de se mettre à sa place et d’entendre ça…
    En perdant Jones, il ne lui reste plus rien. (« Je ne suis personne pour personne ».)
    Triste… non

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit :
    La suite de la série va certainement explorer la période cubaine, mais tourner également autour de la venue du pape aux USA, sinon pourquoi le répéter plusieurs fois comme ça.

    Ce côté trop insistant me pèse parfois, tout comme ces moments trop bavards, où on nous assomme d’informations. Je reconnais qu’à la différence de l’album précédent, l’action avance quand même pendant qu’on doit lire toutes ces infos, d’où un meilleur rythme dans cet album-ci. Mais je trouverais la lecture plus agréable si on découvrait cela de manière mieux distillée dans l’histoire.

    Ce récit est très dense, de nombreuses intrigues s’entremêlent, parfois trop. Mais j’apprécie quand même les références aux autres albums de la série. Bon, retrouver un passé commun à XIII et à la veuve Sheridan, fallait oser, surtout qu’il se retrouvent tous deux descendants des Pères fondateurs de l’Amérique. J’espère qu’on ne va pas aussi lui retrouver un passé de guérillero commun avec le pape

    Bien vu!
    La venue du pape fait effectivement partie du scénario de Sente.
    Pourquoi? Mystère.
    On comprend que l’Amérique puritaine est protestante, donc n’a a priori que faire du pape. Et c’est pour ça qu’à la page 28, Allerton se sent obligé de dire que les Pères fondateurs souhaitent vivre librement leur foi, sans directive du Vatican, ni hiérarchie mais que le Pape est le bienvenu.

    Par contre, je n’avais pas fait gaffe que le livre se finit avec Jones, Carrington et XIII qui regardent les news annoncer la venue du pape, comme si l’évènement imminent était crucial, Rouge Total 2!
    On peut penser que l’opération Roots Power va rentrer dans le vif du sujet pendant la visite du pape (la puissance des racines traditionalistes, le rejet de la hiérarchie papale, etc.).

    Répondre | Lien | Citer
    Mayflower

    Thorgal.BD a écrit :
    La couverture du tome 20.

    Arte a diffusé cette semaine un documentaire intitulé « Cap sur le Nouveau Monde – Les pélerins du Mayflower ». Ça vous rappelle quelque chose ? Voilà la présentation de l’émission qui peut être revisionnée ICI sur le site d’Arte jusqu’au 14 novembre. En bas de page, une bande-annonce d’une minute permet d’y découvrir le documentaire.

    En septembre 1620, le Mayflower, navire en piteux état stationné dans le port anglais de Plymouth, lève l’ancre. À son bord, une centaine de passagers, dont la moitié appartient à une communauté protestante dissidente qui prône un retour au christianisme des origines et un strict respect des préceptes de la Bible. Ces puritains sont en quête d’une nouvelle patrie où ils pourront vivre librement leur foi, sans craindre d’être persécutés. L’hiver s’annonce lorsqu’ils arrivent en vue de Cape Cod. Avant de débarquer, ils signent un pacte le 11 novembre 1620 : le « Mayflower Compact », précisant les règles d’administration de la colonie, et considéré aujourd’hui comme le texte précurseur de la Constitution et de la démocratie nord-américaines. Dans un premier temps, les colons ne survivent que grâce à la bienveillance de la tribu indienne locale. Mais le nombre de nouveaux arrivants ne cessant d’augmenter, les affrontements sanglants avec les autochtones vont se multiplier.

    Ce film suit, de sa naissance dans l’Angleterre élisabéthaine à sa mort en 1657, l’itinéraire de William Bradford, qui fut l’un des chefs de file des pèlerins. Il s’attache par ailleurs aux épreuves que rencontrèrent les puritains sur place, à leurs contacts avec la population indigène et à la façon dont ce chapitre fondateur de l’histoire des États-Unis a été en permanence narré et enjolivé.

    Répondre | Lien | Citer
    Re: Mayflower

    Ça montre, s’il en était besoin, que YS a fait sur la reprise de XIII, un bon boulot de recherche, et qu’il a exploité un bon filon historique, surtout que la série avait déjà ce côté « vintage historique » (l’assassinat de Kennedy, le racisme de Steve Rowland et du Ku Klux Klan, etc.), ce côté qu’avait très apprécié Fabien Nury qui avait fait le XIII Mystery Tome 5 sur Steve Rowland.
    Dire que JVH n’avait probablement aucune arrière-pensée narrative que pour la petite histoire quand il avait rédigé la mini-bio de Janet Fitzsimmons dans XIII Mystery, et qu’il avait « innocemment » indiqué que sa famille se targuait de descendre des pélerins du Mayflower…

    Répondre | Lien | Citer

    Interview d’1’30 de Yves Sente sur son travail sur la reprise (assez voire très réussie, il faut l’avouer) de la série XIII :

    Répondre | Lien | Citer
    XIII, la suite

    A la recherche de la suite des aventures de XIII, je viens de lire un article fort intéressant, ICI sur ActuaBD. Il n’est pas récent, car il date de juillet 2016, mais il mentionne des éléments importants, comme la future sortie simultanée du tome 25 et d’un nouveau spin-off dans la veine de XIII Mystery – L’Enquête. Voici un extrait de l’interview des auteurs :

    Autre particularité de ce nouvel opus : un dossier complémentaire de huit pages qui retracent la généalogie complète de XIII et des autres protagonistes. Fallait-il souligner cet aspect généalogique pour le lecteur ?

    Yves Sente : Tout-à-fait, c’est fondamental de montrer que nous avons tous ces éléments en totalité et dans le détail. Nous allons d’ailleurs réaliser un prochain album en spin-off, qui va reprendra des éléments intéressants de ce passé, qui construisent la personnalité de XIII sans être essentiels pour comprendre le thriller de la série principale. Plus on dévoile d’éléments de ce passé, plus on crédibilise son implication dans les interactions avec les autres protagonistes. De même, la puissance de la famille de Janet prend tout son sens avec cette compréhension de ce passé. Il me paraît d’ailleurs clair que Janet ne peut rester insensible à XIII, émotionnellement parlant, car ils sont les deux derniers descendants sur Terre. Cette différence de perception est très rendue par le dessin de Iouri dans la séquence finale de ce vingt-quatrième tome.

    Iouri Jigounov : Je suis content que la scène te convienne, car j’ai eu trois semaines d’arrêt en plein milieu de la séquence : de temps en temps, ma main se bloque, et je ne peux plus rien faire en attendant que l’inflammation du nerf ne passe.

    Cette séquence complémentaire généalogique apporte d’ailleurs d’autres informations que la succession de ces fameux descendants !

    Yves Sente : Oui, on tente de mieux comprendre les pensées des différents protagonistes : Annika, Carrington, XIII, Janet, puis Jones qui a envoyé valdinguer son numéro préféré ! Tous ces personnages cogitent, puis sur tous les écrans de télévision, un événement se produit… qui donne un indice de ce qui se déroulera dans le prochain album !

    Comment s’articuleront justement les sorties du prochain tome et de ce spin-off généalogique ?

    Yves Sente : Nous devons encore le confirmer, mais ils sortiront sans doute simultanément. Ce spin-off s’inscrira dans la veine de <i>XIII Mystery – L’Enquête</i> : du texte avec des illustrations.

    Iouri Jigounov : Mais cela ne signifie pas que je vais dessiner deux albums en un an ! Quoique…, on verra !

    Yves Sente : Cela fait sens de s’arrêter parfois, de reprendre tous les éléments dans l’ordre, et pas dans le désordre comme le rythme du récit le demande. Sans temps de pause pour faire le point, cela pourrait devenir lourd à assimiler pour le lecteur. Il en est a été de même avec l’arrêt proposé par Van Hamme et Vance avant d’entamer le cycle en Amérique centrale. À l’époque, Jean pouvait se permettre un cycle en douze tomes, mais en 2016, le lecteur est plus impatient. Avec la concurrence des séries télévisées, nous essayons de réaliser des cycles plus cours, et cela devrait sans doute encore se raccourcir dans le futur : deux ou trois tomes… ?

    Un second cycle pourrait donc se clôturer dans votre prochain tome ?

    Yves Sente : L’éditeur a utilisé le terme cycle au dos des albums, mais selon moi, il y a déjà trois cycles dans les dix-neuf premiers albums. Nous allons donc rebondir sur d’autres aspects de la vie de XIII, mais en les développant sur moins de tomes.

40 sujets de 81 à 120 (sur un total de 165)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019