Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Vikings, clichés et idées reçues (vidéo)

Accueil / Forum / Thorgal – Albums et analyses / Vikings, clichés et idées reçues (vidéo)

Bienvenue

Vikings, clichés et idées reçues (vidéo)

Ce sujet a 10 réponses, 6 participants et a été mis à jour par pennybridge pennybridge, il y a 3 ans et 10 mois.

  • Créateur
    Sujet
  • #31477 Répondre | Citer

    J’ai trouvé cette petite émission YouTube très sympa qui parle des clichés de l’histoire dans le monde du cinéma.

    Bien sûr y’a un épisode sur les vikings:
    https://youtu.be/_15Rx0TPqnE

    C’est intéressant de voir certains clichés dans Thorgal… Et d’autres qui n’y sont pas.

    Je pense surtout à la trame récente d’affrontements entre religions.

10 réponses de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Réponses
  • Répondre | Lien | Citer

    Ah cool ! Sympa merci pour le lien !!

    Répondre | Lien | Citer

    Intéressant Tout en sachant que Thorgal est une oeuvre de fiction, l’idée de ne pas continuer à propager des erreurs sur les Vikings est bien défendue. C’est à voir !

    Répondre | Lien | Citer
    Les Vikings dans la littérature : entre mythes et réalité

    Après les clichés sur les Vikings dans le cinéma, voici un article sur ces clichés dans la littérature : https://www.actualitte.com/article/patrimoine-education/les-vikings-dans-la-litterature-tailler-a-la-hache-entre-mythes-et-realite/63318

    Les Vikings dans la littérature : tailler à la hache entre mythes et réalité par Morgane Decoret
    « Est-ce que tout ce que vous croyez savoir sur les Vikings est vrai ? Parfois, la littérature nous offre une image erronée de ce peuple incroyable et leur donne une apparence ou des caractéristiques qu’ils étaient loin de posséder. »

    Voici les questions abordées dans l’article :
    – Le physique (même s’il n’y a pas que ça dans la vie) : Les Vikings étaient-ils tous grands et blonds ?
    – Les mœurs (quelque peu spéciales) : Les Vikings ne vivaient-ils que pour la guerre ?
    – Les femmes pouvaient-elles combattre ?
    – En parlant de guerre… Et le casque à cornes alors ?
    – Les Vikings naviguaient-ils sur des drakkars ?
    – Comment combattaient-ils ?
    – La mort : parce que même les bonnes choses (en l’occurrence une vie de massacres) ont une fin…
    Les Vikings croyaient-ils à une multitude de paradis ?
    – Pratiquaient-ils des sacrifices humains ?
    – Pourquoi l’image des Vikings est-elle donc à ce point déformée aujourd’hui ?

    Répondre | Lien | Citer

    Morgane Decoret a écrit :

    Les femmes pouvaient-elles combattre ?

    Saxo Grammaticus, un moine danois de la fin du XIIe siècle raconte que les femmes participaient aux combats. Il narre les histoires de ces skjaldmö comme Lathgertha (épouse du célèbre guerrier Ragnar Lothbrok), Alvilda ou encore Hetha, Wisna et Webiorga (qui prirent part à la bataille de Bravellir entre les rois de Suède et du Danemark au VIIIe siècle).

    Comment combattaient-ils ?

    Contre les arcs longs des Anglo-Saxons, pas d’autre choix que d’utiliser la technique du mur de boucliers. Les guerriers formaient une ligne et superposaient leur bouclier à celui de la personne d’à côté de façon à ce que chacun protège son voisin de gauche. Parfois, il pouvait s’écouler des heures pendant lesquelles les deux armées s’observaient avant que l’assaut ne soit donné.
    Les seuls à pouvoir éventuellement être amenés à combattre hors du mur de boucliers étaient les cavaliers (très rares, car peu de place pour les chevaux à bord des drakkars) et les berserkers. Ces guerriers d’élite utilisaient des champignons hallucinogènes pour éliminer toute peur et sensation de douleur. L’expression « to go berserk » désigne encore de nos jours un état de rage extrême et pourrait se traduire par « perdre le contrôle de soi ».

    Dans le dernier tome de la Jeunesse de Thorgal, Yann a mis en évidence une skjaldmö et des berserkers. On peut lui faire confiance pour documenter son scénario de manière rigoureuse. N’hésitez pas aussi à regarder la vidéo proposée ci-dessus par Isis. Pleine d’humour, elle corrige de nombreuses approximations sur les Vikings au cinéma.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Effectivement, Yann semble féru d’histoire et se documente beaucoup, très sérieusement.

    Par contre, de mon point de vue, le monde viking de Thorgal n’a pas à s’appuyer systématiquement sur le réel, ou sur ce que l’on croit être du réel. La mythologie thorgalienne a son existence propre, forgée par Jean Van Hamme (et Rosinski, pour l’approche visuelle) essentiellement à partir de ses envies d’écriture, à mon avis.
    D’où l’idée que tout peut arriver, d’où un monde viking à la fois proche des canons attendus et bien éloigné, melting-pot de réel et de fantasmes.

    Ca n’empêche pas de piocher dans nos connaissances historiques de temps à autre, mais ça me semble secondaire, pas toujours raccord avec ce que proposait Van Hamme.

    Je n’ai pas envie que Thorgal me raconte l’histoire du monde viking, je préfère qu’il me raconte de bonnes histoires d’aventures, teintées d’une mythologie et d’une culture uniques, propres à la série.

    Sur les histoires récentes de Yann, j’ai préféré celle de la louve humaine, la lycanthrope qui poursuit Louve dans le cycle récent. Les personnages étaient plus importants pour leur âme, que pour leurs vêtements bien conformes ou leur origine sociale avérée. J’ai bien aimé l’album « Runa », aussi, mais je l’ai trouvé un peu trop méthodique, historique.

    Répondre | Lien | Citer

    Alors là, je te rejoins complètement ! L’album « Runa » qui débute par une page de description de la fête du Sumarblôt, puis qui poursuit par un dialogue statique de 3 pages entre Aaricia et Thorgal, puis de 2 pages de dialogue tout aussi statique entre Gandalf et Hiérulf, ça m’a gonflé !

    Les première pages du tome 1 de Thorgal, « La Magicienne trahie », devraient être l’exemple à suivre pour toutes les BD de Thorgal et de ses Mondes. Du dynamisme, de la tension, des émotions, des personnages forts, de l’aventure, tout est là en quelques cases !

    Répondre | Lien | Citer

    Je n’ai pas envie que Thorgal me raconte l’histoire du monde viking, je préfère qu’il me raconte de bonnes histoires d’aventures, teintées d’une mythologie et d’une culture uniques, propres à la série.

    Je suis tellement d’accord

    C’est ce qui fait la force de Thorgal, le monde des vikings n’est qu’une toile de fond, une source d’inspiration pour des aventures originales!

    Répondre | Lien | Citer

    sympa l’article ! et Aaricia alors elle pourra aller au Valhala avec Thorgal ou deva t-elle se contenter du Hel ?

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal, c’est pas son genre de vouloir mourir l’épée à la main pour rejoindre le Valhalla… lui, il veut juste qu’on le laisse vivre en paix avec Aaricia

    Répondre | Lien | Citer

    sylveyrier a écrit :

    Je n’ai pas envie que Thorgal me raconte l’histoire du monde viking, je préfère qu’il me raconte de bonnes histoires d’aventures, teintées d’une mythologie et d’une culture uniques, propres à la série.

    Je suis tellement d’accord

    C’est ce qui fait la force de Thorgal, le monde des vikings n’est qu’une toile de fond, une source d’inspiration pour des aventures originales!

    Si on peut faire le parallèle avec une autre BD, ce serait avec A(a)ri(ci)a où Weyland fait pareil : il raconte sur toile de fond du Moyen-Âge des aventures au pays Nordique, à la fois proche et loin de la réalité historique et avec la dose de fantastique qui va bien (comme VH pour le côté surnaturel ou fantastique de Alinoë, les voyages dans le temps, les étoiles, etc.).
    Augmenter le caractère historique empêche d’avoir les coudées plus franches pour le scénariste et de développer son histoire aussi librement qu’il le souhaiterait…

10 réponses de 1 à 10 (sur un total de 10)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019