Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Van Hamme dans la presse

Bienvenue

Van Hamme dans la presse

Ce sujet a 75 réponses, 17 participants et a été mis à jour par Tjahzi tjahzi, il y a 1 semaine et 3 jours.

36 messages de 41 à 76 (sur un total de 76)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    De retour de la convention XIII, avec le privilège de revoir JVH depuis 2007, un petit compte-rendu s’impose :)

    L’arrivée de JVH (et de sa femme) : en taxi jaune américain des années 80-90, très sympa, sous les yeux des sosies de XIII, Jones et Betty (qui se caillaient dehors en attendant le taxi bloqué à Bastille!)
    JVH, toujours aussi mordant et alerte, (même si les mêmes anecdotes reviennent un peu toujours mais il ne peut pas en inventer).
    Un petit regret, que les questions et autres (surtout XIII Mystery) aient été présentés par des journalistes généralistes qui n’y connaissaient pas grand chose, d’où des questions très « école de journalisme » et peu vivantes et des réponses parfois embarrassées des auteurs.
    Dommage que l’organisation n’avait pas été confiée à Guillaume Pahlawan, qui était présent, et aurait peut-être donné un supplément de dynamisme.

    Sinon petit moment marrant, quand j’ai sorti l’histoire d’incohérence de dates :
    XIII, né en 1961, commence ses études à 18 ans, et finit à 23 ans, en 1984. Or son compagnon de promo, Seamus O’Neil qui est censé être avec lui en 1ère année jusqu’à la fin du cursus, n’a que 11 ans quand XIII rentre à l’université (un peu jeune quand même!) et est toujours en Irlande quand XIII finit son cursus.
    Bref, il était impossible pour eux de se rencontrer.

    Et JVH, de répondre :
    Voilà la 2ème sur les 3 erreurs que je vous disais avoir commise. Vous avez bien mérité de prendre un verre!!! (Et hilarité de la salle! :D )

    Quant à Sente, la question était :
    Lorsque JVH vous passe la main, à la fin du Dernier Round, sorti en 2007, Jones a 32 ans et XIII 36,5. L’action se déroule donc en 1997-1998. Facebook et Google n’existent pas, ce qui explique d’ailleurs pourquoi il n’avait pas pu l’utiliser pour retrouver la trace du déménagement de son orphelinat alors que la conjuration l’a fait en 2 coups de Google.
    Pourquoi ne pas avoir continué l’action à l’époque où elle se déroulait?

    Et réponse de Sente : je répondrai par une pirouette. XIII est hors du temps, ce sont les héros de BD, en 2021 il aura 60 ans et continuera de conduire des voitures.

    (Ceci dit, il n’expliquait pas pourquoi il n’avait pas continué l’action en 1998. JVH écrivait au présent en 1992 et en 2007, il quitte le présent pour dérouler l’histoire dans un passé récent. Il était donc logique de continuer l’histoire dans ce passé récent et non au présent pour éviter les anachronismes. Bref).

    Sinon, JVH a confirmé qu’il écrirait le dernier et 13ème tome de XIII Mystery sur Judith et Jessica, dessiné par Grenson (quel bon choix!!).

    Si vous avez des questions, n’hésitez pas.

    Répondre | Lien | Citer

    du coup tu l’as bu le verre ?

    Répondre | Lien | Citer

    Supercarotte a écrit :
    du coup tu l’as bu le verre ?

    :D
    Ben oui! (Bon en même temps, d’une c’était compris dans le ticket d’entrée, de 2 c’était un buffet et les serveurs ne s’amusaient pas à te demander ton ticket avant de te servir).
    Par contre, pour les petits fours et desserts, j’ai tout raté, j’ai regardé quelques minutes (qui ont duré quelques 1/4h) le documentaire sur XIII « la conspiration dans la peau » avec un copain, et c’était tellement prenant qu’il n’y avait plus rien en revenant!:p

    D’ailleurs, je pense que pour Dargaud, le buffet et la soirée où ils invitent toujours le gratin du monde de l’édition, ont dû coûter quasiment plus cher que les recettes de billetterie et produits dérivés. Je pense qu’on devait être 80 fans payants à tout casser (et le reste d’invit du monde de l’édition), comme souvent lors des dernières soirées pour les sorties d’albums, d’ailleurs.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Qu’est-ce que tu as ramené comme petits souvenirs ?
    Tu as quelques photos, peut-être ?

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Qu’est-ce que tu as ramené comme petits souvenirs ?
    Tu as quelques photos, peut-être ?

    Ben comme souvenir, une dédicace de mon dessinateur russe préféré, des goodies (4 ex-libris et 2 reproduction de toiles, une de Jones ci-dessous, et une de la couverture de Pour Maria), une photo à une borne permettant de se prendre en photo avec le décor de la couverture du tome 1 (lampe blafarde et malette ouverte de billets).
    Par contre, du coup, j’ai complètement oublié de me prendre en photo avec les sosies de XIII, Jones et Betty. :?

    Par contre, si tu veux, je peux t’envoyer en PDF la double page du Parisien qui en parle et donne une photo de JVH avec les 2 sosies féminins et un petit compte-rendu de la soirée, pour que tu puisses les passer en photo?

    Répondre | Lien | Citer

    Jean Van Hamme était ce matin à la radio sur France Inter dans l’émission Boomerang.

    C’était sympa à écouter.
    Il expliquait qu’il aimait beaucoup les soirées comme la convention de vendredi dernier, ou le challenge de 2003, pour se confronter avec les fans, et il disait que ça lui faisait chaud au coeur, bien plus que les séances de dédicace impersonnelles.

    Sinon l’anecdote croustillante sur le prochain tome de XIII :
    « Ce petit salaud de Yves Sente avait fait un scénario où Jones se retrouvait avec la main coupée, j’ai utilisé mon droit moral : Jones doit piloter et ne peut se retrouver avec une main coupée!
    Et j’ai demandé à Yves Sente de changer le scénario et du coup dans le T24 elle garde ses 2 mains. »

    Sinon il parlait aussi de Largo Winch.

    Passage marrant où il dit que sa femme lui fait remarquer qu’en 24 ans, il n’a eu que 6 aventures et il lui répond : « oui mais il n’a vécu que 2 ans pendant ces 24 ans. Et 6 compagnes en 2 ans, c’était déjà beaucoup!! »
    :D

    Répondre | Lien | Citer

    pennybridge a écrit :
    Sinon l’anecdote croustillante sur le prochain tome de XIII :
    « Ce petit salaud de Yves Sente avait fait un scénario où Jones se retrouvait avec la main coupée, j’ai utilisé mon droit moral : Jones doit piloter et ne peut se retrouver avec une main coupée!
    Et j’ai demandé à Yves Sente de changer le scénario et du coup dans le T24 elle garde ses 2 mains. »

    Ça je n’aurais pas supporté !!

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ca ressemble à une blague…

    Voici l’article dont parlait pennybridge un peu plus haut.

    Les sosies avaient l’air particulièrement attractives…

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Voici l’article dont parlait pennybridge un peu plus haut.

    Les sosies avaient l’air particulièrement attractives…

    Par contre, le sosie de XIII mesurait 1m93 alors que dans « toutes les larmes de l’enfer », Van Hamme indique qu’il fait 1m84 je crois :x

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    VH dans Casemate

    Une bonne partie du nouveau Casemate (juin 2015) est consacrée à Jean Van Hamme.

    En dehors de quelques pages présentant le nouveau XIII Mystery « Martha » (voir ICI), vous trouverez deux pages d’intro visuelle, 4 pages d’entretien et des planches commentées (Chninkel, XIII, Thorgal et Largo Winch). Le tout ponctué d’illustrations sympas.

    Vous pouvez le feuilleter en petit pas joli ICI.

    Le magazine revient sur la carrière de Jean qui publie ses mémoires ce mois-ci (voir ICI).

    Je n’ai pas encore lu tout ça, mais je reviens vers vous si j’arrive à me le procurer dans mon bled.
    Bien sûr si l’un ou l’une d’entre vous l’a parcouru, je vous invite à partager.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    VH dans Casemate, suite

    En complément de ce que je viens de poster je vous propose de lire la suite de l’entretien cité précédemment. Depuis quelques temps, l’excellent Casemate met en ligne librement des compléments, des bonus, des machins en plus qui n’ont pas tenu dans le magazine papier.

    Et là c’est du bonus de luxe, les enfants, quelques pans très intéressants de la vie ou de la carrière du scénariste, avec de bons mots au passage et une photo avec plein de cheveux.

    Vous trouverez dans l’entretien de nombreux souvenirs de voyage, des projets en cours en BD ou théâtre, avec le synopsis d’une pièce en cours d’écriture, quelques avis sans concession sur les séries XIII et XIII Mystery, chiffres à l’appui. La fin de l’article revient sur la méthode originale (et curieusement efficace) qui permit à l’auteur de vendre ses premiers manuscrits de Largo Winch dans les années 70.

    Un supplément à lire ICI, merci Casemate.

    Répondre | Lien | Citer
    Répondre | Lien | Citer
    RAJ

    Jean Van Hamme arrête Largo Winch. Le 20è, qui sort en fin d’année, est son dernier:

    http://focus.levif.be/culture/livres-bd/van-hamme-arrete-largo-winch/article-normal-406599.html

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Hé bien, c’est une surprise ! La situation a évolué rapidement, apparemment. JVH l’évoquait dans son autobiographie, mais ça ne semblait pas être pour tout de suite.

    Les journalistes évoquent un désaccord avec Philippe Francq. Ce serait dommage, après toutes ces années. Il faudra lire l’article en entier pour se faire une idée.

    Le XIII Mystery à paraître en 2018 pourrait donc bien être le dernier album scénarisé par Van Hamme.

    Répondre | Lien | Citer
    RAJ
    Répondre | Lien | Citer
    RAJ
    Répondre | Lien | Citer

    Jean Van Hamme arrête Largo Winch. Le 20ème, qui sort en fin d’année, est son dernier:

    http://focus.levif.be/culture/livres-bd/van-hamme-arrete-largo-winch/article-normal-406599.html

    C’est très énervant d’avoir exactement le même communiqué de presse qui parait sur des dizaines de sites d’information. Là on peut dire que Casemate a réussi sa pub ! Mais à part changer la photo de Jean Van Hamme, reste-t-il réellement des journalistes capables de faire autre chose que du copier-coller ? non

    Répondre | Lien | Citer

    Rhoooo, comment ça ragote dis donc .

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ca déchire… J’aurais préféré que tout ça reste « en famille ».

    Je me dis parfois, les auteurs/éditeurs vivent loin les uns des autres. Peut-être qu’ils ne se voient pas assez, que la distance n’aide pas toujours à maintenir de bons rapports.

    Mais à part changer la photo de Jean Van Hamme, reste-t-il réellement des journalistes capables de faire autre chose que du copier-coller ?

    D’autant que seules quelques paroles ont été extraites, d’un entretien de 4 pages. Je me méfie du hors-contexte (même si là les mots semblent être ce qu’ils sont).
    Il y avait 3 lignes sur l’affaire dans mon journal local, et l’une des 3 lignes était consacrée à la « grosse tête ». Pour moi l’info c’est la fin de la collaboration entre les deux auteurs, pas le reste.

    Répondre | Lien | Citer

    J’avoue que mon côté ragoteuse adore ce genre de trucs, je ne m’en cache pas. Il n’empêche que si on y pense froidement, c’est d’un goût franchement douteux. C’est quoi ces entretiens sur les relations qu’ils entretiennent entre eux ??? Ce qui importe maintenant, c’est de savoir ce qu’ils vont faire avec la série.

    J’espère que le dessinateur sera capable de prendre la relève. N’est pas toujours scénariste qui veut. Pour example le cas Uderzo.

    Répondre | Lien | Citer

    J’avais encore besoin de comprendre le point de vue de Philippe Francq sur cette histoire, donc voilà deux autres entretiens qu’il a accordés à la presse, avec des contenus assez proches, mais toutefois complémentaires :

    http://www.francetvinfo.fr/culture/largo-winch-j-ai-deja-une-idee-des-prochains-episodes-assure-le-dessinateur-philippe-francq_1011547.html

    http://www.lefigaro.fr/bd/2015/07/23/03014-20150723ARTFIG00210–largo-winch-philippe-francq-retablit-la-verite.php

    Sachant que la décision est prise depuis le 1er novembre 2014, je suis surpris de la manière dont Jean Van Hamme a amené tout ça maintenant… acte délibéré ou coup de tête ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ces articles font du bien ! Le dessinateur désamorce bien la situation, même si malheureusement les quelques mots extraits de Casemate resteront les plus médiatiques de l’affaire.

    La nouvelle reçue par mail a effectivement dû être difficile à encaisser. Mais le dessinateur a déjà du recul par rapport à son ressenti de l’époque, et le secret a été bien gardé.

    Il nuance aussi ce qui avait été dit dans le précédent entretien, en ce qui concerne la succession. Il cherche une pointure en éco, c’est pour cela qu’il ne souhaite pas faire appel à un scénariste de BD. C’est quelque chose qui méritait d’être expliqué.
    C’est aussi un peu un appel du pied, si un scénariste se sent fort sur le sujet, il peut tenter une approche, peut-être.

    J’ajoute que les auteurs se sont revus depuis, peu après l’annonce du départ de Jean van Hamme, en fait, puisqu’un voyage à Londres avait marqué le début de la promotion du tome 19 l’an dernier, les 5 et 6 novembre 2014. Ils ont donc eu l’occasion de se dire ou de ne pas se dire ce qu’ils avaient à se dire.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Anobli

    Jean Van Hamme vient d’être (ou va être ?) anobli par le roi Philippe de Belgique.

    Article ICI.

    Il est fait chevalier.
    J’imagine que le titre est purement honorifique, mais voilà une récompense de plus pour le scénariste.

    Répondre | Lien | Citer

    Il est devenu chevalier lors de la fête nationale belge, le 21 juillet 2015. C’est une distinction équivalente à la Légion d’honneur.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Un nouvel article sur et avec Jean Van Hamme, dans l’Obs ICI.

    Je ne sais pas si le portrait dressé est flatteur ou pas. Un peu des deux, peut-être, tout dépend du point de vue.

    Répondre | Lien | Citer

    Un portrait relativement honnête à mon avis :) . Personne n’est parfait, personne n’est un monstre. Moi j’aime bien cet article.

    Je pense d’ailleurs que ce que Van Hamme laisse transparaître de lui-même est honnête également. Businessman, artisan, oui… oui Et pourquoi pas, il en faut. Pour moi il est de ces gens qui font du blockbuster de qualité oui . Et non, ce n’est pas quelque chose de facile à faire. Du tout.

    Répondre | Lien | Citer

    Je trouve tout de même l’article quelque peu réducteur. Certes, s’il existe un auteur de BD qui a toujours réussi à écrire des scénarios divertissants à défaut d’être à chaque fois innovants pour ses différentes séries, c’est bel et bien Jean Van Hamme. Ainsi, à titre personnel, même ses épisodes les plus décriés de Thorgal ou XIII ne m’ont au moins jamais ennuyé. Toutefois, plusieurs albums signés par le scénaristes vont au-delà du simple divertissement sans âme, ne serait-ce que dans la série Thorgal avec des titres tels que Au-delà des ombres, Alinoë, ou encore La Marque des bannis, ou certains one-shot à l’image de Le grand pouvoir du Chninkel qui dépeignent un univers glacial et très loin du manichéisme que le journaliste de l’article semble attribuer de manière générale à l’ensemble de l’oeuvre de Van Hamme. Par ailleurs, ces mêmes albums dénotent d’une voix et d’une sensibilité particulière qui, à mon sens, font de Van Hamme un artiste à part entière.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    J’ai souvent l’impression, en lisant des interviews de Jean Van Hamme, qu’il minimise beaucoup l’importance de son œuvre, en apparence du moins. Il dit souvent des choses comme « J’ai fait le boulot » ou « ce n’est que de la BD populaire ». Mais à côté il aime bien manier les chiffres de vente.
    Est-ce qu’il passe des messages dans ces entretiens ? A qui sont-ils adressés ?
    Est-ce qu’il a été beaucoup critiqué ? A une époque, peut-être ? Pas par ses lecteurs d’aujourd’hui, en tout cas, ou alors par une minorité.

    Je suis persuadé qu’en réalité il s’est passionné pour son travail et qu’il a été énormément fier de beaucoup des albums réalisés. Pour moi les chiffres exposés sont un reflet de cette fierté légitime.

    Mon autre impression, comme tu dis Joe Black en parlant d’article réducteur, c’est que les journalistes qui l’ont interrogé ces derniers temps sélectionnent les thèmes dont ils veulent parler. A la lecture de son autobiographie, mon sentiment général était bien éloigné de ce que j’ai pu lire dans des articles qui avaient sélectionné les « bonnes feuilles ».

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai également lu son autobiographie et je suis d’accord avec toi.
    J’ai trouvé qu’il avait pris beaucoup de recul vis à vis de son « œuvre » et de son métier.

    Il n’hésitait pas à reconnaitre que certains albums étaient moins bons que d’autres…

    Je crois qu’il a souffert d’un manque de reconnaissance de la profession peut-être à cause de son succès et de la jalousie de certains…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Voici un entretien court mais incisif, sur le site de L’Orient – Le Jour.

    Les conteurs d’histoire n’arrêtent jamais

    Jean Van Hamme était au Liban le mois dernier.

    Le journaliste réussit à faire parler l’auteur sur la BD. Les BD d’aujourd’hui, celles de VH. On y apprend que Griffo et Desberg vont reprendre SOS Bonheur, courte et excellente série en 3 volumes des années 80 ! Je ne savais pas, je suis curieux de voir ça.

    Van Hamme parle aussi de sa nouvelle collaboration avec Christophe Simon. Ils ont fait ensemble un Corentin (voir ICI), il y aura bientôt Kivu (voir LA).

    Il n’est manifestement pas très emballé par la reprise de Thorgal et XIII, depuis son départ. Il pointe du doigt la baisse des ventes. Mais mais mais par contre, à la fin, il parle de Thorgal, ou plutôt du projet de série/film sur Thorgal, et voilà ce qu’il en dit :

    Jean Van Hamme :

    Thorgal, c’est le balai que tout le monde se repasse. Je ne sais pas du tout où cela en est. Maintenant, si on me demande de participer au scénario, je le ferai et avec plaisir. Mais, pour le moment… rien n’est très sûr.

    Alors, on peut lire le passage entier, c’est déjà bien, mais imagine qu’un train à vapeur passe pile à ce moment-là et occulte certains mots, ça donne ça :

    – Thorgal, [tchou-tchou] si on me demande de participer au scénario, je le ferai et avec plaisir. [tchou-tchou]

    Répondre | Lien | Citer

     

    pas très emballé tu m’étonnes …

    Les derniers Thorgal sont complètement à côté de la plaque.

    Là j’ai beau faire tchoutchou il y a toujours  Les derniers Thorgal sont complètement à côté de la plaque.

    :(

     

    Répondre | Lien | Citer

    Et en faisant « tchou tchou » comme ça, ils sont moins à côté de la plaque ?  :x

    Répondre | Lien | Citer

    Les derniers [tchoufff-tchouffff]  sont complètement à côté de la [tchoufff-tchouffff] .

     

    ah ben oui lá c’est mieux dis-donc, il parlait des schtroumfs en fait !

    • Ce sujet a été modifié le il y a 10 mois et 3 semaines par Hirondl.
    Répondre | Lien | Citer
    l'invité

    je n’ai pas vu cette vidéo dans le forum, alors je vous la met ici.

    c’était pour les 30 ans de XIII en 2014.

    Vanhamme était invité sur TV5monde.

    Répondre | Lien | Citer
    Exposition XIII Vance-Van Hamme à la galerie Maghen

    Une expo-vente est organisée actuellement par la galerie Daniel Maghen à Paris. Elle reprend 200 originaux de la carrière de William Vance, dont bien sûr des planches de XIII. A cette occasion, Jean Van Hamme est venu à la rencontre des journalistes.

    Source photo : https://www.bdgest.com/expo-75-BD-exposition-vance-van-hamme.html

    Voici son interview en radio sur Europe 1 dans l’émission Social Club du 26 octobre :

    http://www.europe1.fr/emissions/europe-1-social-club/europe-1-social-club-la-suite-frederic-taddei-26102017-3475817

    On peut y entendre Jean Van Hamme parler de ses différentes séries et collaborateurs dans la séquence entre 3’50 et 15’10.

     

    Une autre interview a été réalisée par Didier Pasamonik pour Actua BD. Voici un extrait avec quelques questions concernant la collaboration entre Van Hamme et Vance :

    http://www.actuabd.com/Jean-Van-Hamme-William-Vance-est-un-formidable-illustrateur

    Du dessin de William Vance, vous aviez émis cette formule un peu vacharde : « Il ne dessine que des faces et des profils, jamais de trois-quarts… »

    Ce n’était pas moi qui l’avait inventée, j’ai dû lire ça quelque part… Mais c’est exact (rires), ce qui n’enlève pas grand-chose à l’efficacité de son trait.

    Est-ce que la bande dessinée n’est pas justement cet art pauvre dont les moyens sont limités ?

    Oui. On n’a déjà pas le son, on n’a pas le ralenti. On est donc déjà un peu déforcés par rapport au cinéma. Il y a certains effets que l’on ne peut pas assumer. Peu de dessinateurs peuvent traduire des éléments de scénario comme « On pouvait lire dans son regard toute l’amertume qu’il avait accumulée depuis vingt ans… »

    Tout l’art n’est-il pas de suppléer à ces manques ? Comment Vance s’en sort-il ?

    Il y a deux choses très fortes chez lui. Le décor d’abord. Il est un extraordinaire décoriste, alors que beaucoup de dessinateurs s’en soucient peu ou le délèguent à un assistant. Dans XIII, par exemple, il a vraiment un décor qui frappe, et plus on est dans un quartier où les maisons sont croulantes, dégueulasses, ou dans une maison de passe où les femmes sont affriolantes, plus c’est réussi.

    Ses personnages féminins sont vraiment superbes. Il parvient vraiment à les faire exister, plus facilement encore que le personnage principal qui est moins intéressant, c’est une sorte de Tintin. De Bob Morane en passant par Bruno Brazil jusqu’à XIII, c’est un formidable illustrateur. Le mouvement est parfois un peu raide mais, quand il le sait, le scénariste favorise toujours ce que le dessinateur sait bien faire. Je travaille comme cela avec tous mes co-auteurs. Ils ont en commun d’être incapables de dessiner un bébé, mais les peintres du XVe siècle ne le savent pas davantage ! Quand il s’agit de dessiner un baiser, William n’est pas terrible à ce niveau-là. Les scènes de lit, les scènes d’affection avec Jones ou une autre manquent un peu de chaleur.

    En même temps, XIII n’est pas très à l’aise avec les femmes. Est-ce le dessin qui a dicté cet infléchissement ?

    Peut-être. Mais c’est surtout parce que cela n’amuse pas William. Donnez-lui une scène de bagarre entre militaires et ce sera parfait.

    Le galeriste Daniel Maghen avec Jean Van Hamme

     

    Toujours en lien avec l’exposition XIII qui se tient à Paris jusqu’au 18 novembre, une autre interview de Jean Van Hamme est présentée sur BFM TV . Van Hamme y donne pas mal d’anecdotes sur les personnages de XIII. En voici des extraits :

    http://www.bfmtv.com/culture/jean-van-hamme-il-y-a-une-invraisemblance-dans-xiii-mais-je-ne-vous-dirai-pas-laquelle-1287328.html

    Est-ce vrai que le personnage de XIII devait s’appeler Cobra au début ?

    Oui et non. Encore une fois, il faut remettre les informations à leur place. J’étais un auteur attitré du Journal de Tintin, c’est-à-dire des éditions du Lombard. Le directeur éditorial, Guy Leblanc, voulait créer un magazine pour un public plus âgé, Cobra. Il voulait que le personnage s’appelle comme ça. Il avait lu une esquisse de synopsis de XIII, pas grand-chose, parce que je ne savais pas où j’allais. J’ai attendu six, sept mois – tout en écrivant le scénario. Ce projet ne s’est jamais fait et j’ai signé avec Dargaud.

    Vous aviez un acteur en tête pour XIII ? On sait, par exemple, que le personnage de Carrington ressemble à Lee Marvin…

    Vous savez… c’est de la flemme de ma part. Plutôt que de décrire Carrington, j’ai écrit dans le scénario : « un homme buriné, dans le genre de Lee Marvin ». Alors William n’a pas hésité et a repris Lee Marvin. XIII, à part sa tempe blanche, n’a pas vraiment de caractéristiques.

    Thorgal est le premier père de famille de la BD franco-belge. XIII, comme Tintin, est un personnage lisse, neutre…

    Non, non. XIII est un personnage égocentrique. Il ne s’occupe pas de la veuve et de l’orphelin. Il ne se préoccupe que d’une chose : savoir s’il est coupable de ce dont on l’accuse et retrouver sa mémoire qu’il ne retrouvera jamais. A moins qu’Yves Sente, qui a pris la suite, décide qu’il la retrouve partiellement. Mais, ça, ce n’est plus mon problème.

    Comment est née Jones, rare personnage de femme noire dans la BD franco-belge ?

    Mon idée était de jouer avec les névroses américaines. L’une d’elles est le racisme. Je m’étais dit qu’il y aurait moyen de tirer parti de ce racisme ordinaire. D’après ce que Vance a dit dans une interview, il s’est rendu compte après qu’il s’était inspiré de Whitney Houston ! Il dit l’avoir fait inconsciemment. Ça me va très bien. Les rapports de XIII et de Jones sont pour le moins ambigus. Est-elle amoureuse de lui ? Oui, d’une certaine manière. Est-il amoureux d’elle ? C’est plus discutable. Jones et Carrington donnent un peu d’épaisseur à ce brave XIII.

    Répondre | Lien | Citer
    Anciennes interviews en vidéo

    Voici deux interviews plus anciennes de Jean Van Hamme en vidéo, qui ne sont pas liées à un évènement en particulier.

    La première date des premières années de Thorgal. Elle a en effet été réalisée en 1982 par la télévision belge qui numérise progressivement ses archives avec la Sonuma et les partage au grand public. Cette interview réalisée sur un mode intimiste ne dure que 5’39. Van Hamme y parle un peu de Thorgal, mais aussi de tous ses autres projets hors du monde de la bande dessinée. Il faut cliquer sur le lien pour accéder au site et à la vidéo :

    https://www.sonuma.be/archive/interview_de_jean_van_hamme

    La seconde vidéo est beaucoup plus récente, mais aussi bien plus longue. Ici, il vaut mieux s’installer pour l’écouter durant les 33’25 de l’interview réalisée à Paris en 2014 par Planète BD. Arrivé cette fois à la fin de sa carrière de scénariste, Jean Van Hamme revient sur ses différentes séries et leur évolution qui ne va pas nécessairement dans la direction qu’il aurait choisie. Ses réponses sont directes, tout à fait dans le style qu’on lui connaît.  :wink:

    http://www.planetebd.com/interview/jean-van-hamme/754.html

36 messages de 41 à 76 (sur un total de 76)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2017