Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Thorgal – L’Enfant des Etoiles : le roman !!!

Accueil / Forum / Tirages de luxe, cinéma, musique, objets / Thorgal – L’Enfant des Etoiles : le roman !!!

Bienvenue

Thorgal – L’Enfant des Etoiles : le roman !!!

Ce sujet a 151 réponses, 20 participants et a été mis à jour par sylveyrier sylveyrier, il y a 1 an et 12 mois.

32 messages de 121 à 152 (sur un total de 152)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    Tiens c’est marrant un tome sur Jolan :o parce qu’on sait presque tout de lui, non :?:

    A quand un tome sur Louve et sa vie terrible de captive dans le placard du salon, puis dans la tour du marchand d’esclaves byzantin, dans la forteresse de Shaïgan, dans la caverne d’Arachnéa, dans le canyon du Mal Bleu, dans le labyrinthe du Royaume sous le sable, dans la geôle de Jaffar, à la cour du gouverneur, à celle de l’empereur, dans les mines d’argent… :?: Y a matière pour développer le portrait psychologique de cette enfant gâtée oui

    Répondre | Lien | Citer

    Ben oui, mais je suppose que pour la novellisation de la série (mot que je ne connaissais pas avant !! ), il faut garder un caractère chronologique, et donc comme le premier tome parle de l’enfance de Thorgal jusqu’a sa rencontre avec Slive, la suite logique est la naissance de Jolan avec tout ce qu’il y autour : Shardar, alinoë et tout le toin toin !! oui

    Louve viendra surement bien après….Il faudra patienter encore un chti peu Mamzelle, pour avoir les aventures de cette pov gosse en roman. :wink:

    En tout cas, ce qui est certain, c’est qu’elle va en dépenser des sous en psychanalyse plus tard, avec tout ce qu’elle déja a vécu…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Je vous cite Amélie, dans un entretien qu’elle a accordé au sublissime site Thorgal-BD :

    « le tome 2 [...] racontera l’histoire de la disparition d’Aaricia au moment où elle est enceinte et les errements de Thorgal jusqu’à ce qu’enfin il retrouve Aaricia et Jolan « 

    J’ai hâte de voir la couverture.

    Répondre | Lien | Citer

    La voilà…

    SOURCE

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Aaah, la vaaaache… Cette couverture…
    Non mais dis mais dis donc…

    Vous remarquerez que le titre n’est pas du tout ce qu’on m’avait soufflé (c’est pourquoi je ne l’ai pas clamé trop fort).

    Répondre | Lien | Citer

    Louve Thorgalsdottir a écrit :
    La voilà…

    Arf!

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Petit rectificatif, le roman sort le 18 novembre (donc pas le 4 comme c’est indiqué sur le site de Milan).

    Répondre | Lien | Citer

    Argh c’est costaud ! Faudra bien que je me décide à acheter ce livre et son frère aîné par la même occasion !

    Répondre | Lien | Citer

    Oui pareil… Ce serait dommage de passer à côté, faut que je m’y mette. oui

    Répondre | Lien | Citer

    Je suis actuellement sur le premier tome et J’ADORE !!!! J’ai hâte d’être de retour dans le train ce soir pour le continuer !!! J’ai déjà commandé le 2é tome, je l’attends avec impatience !!!

    J’avais d’abord commandé que le premier car je ne savais pas à quoi m’attendre… je ‘mattendais à qqch de pas terrible, et pourtant…

    Je vous conseille ces bouquins, sans hésitation !

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    J’ai commencé (quasi-fini) le deuxième.

    Je vais vous mettre (ce week-end normalement) les premières pages en ligne sur la fiche du roman.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal le roman

    Bonjour à tous,
    je suis donc l’auteur de la novellisation de Thorgal et suite à un petit entretien téléphonique avec votre webmestre préféré, je viens de refaire un petit tour sur le site. j’y étais déjà venue à plusieurs reprises, en particulier pendant la rédaction du T2, parce que j’y trouve beaucoup d’éléments intéressants. Merci à tous ceux qui ont pris la peine de lire le roman, que vous l’ayez aimé ou non, d’ailleurs… et merci à ceux qui me font des compliments. je voulais répondre aux inquiétudes de ceux qui ont remarqué que j’avais « zappé » la rencontre de Thorgal et Xargos. En fait, je ne l’ai pas zappée, je la garde pour plus tard… c’est inutile pour vous tous qui connaissez l’histoire de Thorgal par cœur mais pour les lecteurs qui la découvrent, je voulais leur garder la surprise de son lien avec Xargos quand j’aborderai l’épisode de Tanatloc…
    quoi qu’il en soit, merci encore et sachez que comme vous, je suis une fan de base de Thorgal. J’ai eu l’immense privilège de rencontrer Monsieur Van Hamme à Angoulême le week-end dernier et, si ça peut vous rassurer, il m’a réitéré en direct ses compliment sur mon travail. Non, j’ai pas les chevilles qui enflent… quoi ? si un peu ? oui, ça se pourrait :lol:

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Bonjour Amélie,

    ravi de vous voir faire un tour ici ! C’est la première fois qu’un auteur se manifeste sur ce forum, ça fait très plaisir.
    Et savoir que le contenu du site a pu donner quelques coups de main est aussi un grand plaisir.

    J’en profite pour redire tout le bien que je pense de ces deux livres, qui auraient mérité une exposition médiatique bien meilleure.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    J’en profite pour redire tout le bien que je pense de ces deux livres, qui auraient mérité une exposition médiatique bien meilleure.

    oui j’ai essayé de les acheter en magasin à Noël, mais impossible de les trouver Pourtant les couvertures sont repérables :D J’avoue avoir eu la flemme de chercher à fond dans les livres pour la jeunesse parce que tout s’y ressemble

    Sympa en tout cas la visite d’Amélie :wink: Maintenant c’est confirmé, les auteurs font des petits tours par ici oui :lol: Yves Sente se cache sous un pseudo… serait-il le providentiel domont qui sait tout avant tout le monde :x :wink:

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Les livres ont un problème de visibilité, c’est sûr…

    Le nombre d’exemplaires mis en place a été faible, et forcément, s’il y a un exemplaire dans le magasin, une fois qu’il est parti on en entend plus parler.

    Le bouquin est sorti sans pub, comme le premier, et est apparemment invisible même dans les grandes villes. Du coup, il reste la commande en ligne ou le coup de bol.

    Sur ce côté promo raté, la comparaison avec le BDVD montre un sacré contraste, le BDVD avait été placé partout, des dizaines de milliers d’exemplaires, y en avait dans tous les supermarchés. Avec des pubs, des bandes-annonces…
    Pourtant je pense que le roman a plus de chances de trouver son public que le BDVD.

    Répondre | Lien | Citer

    oui, mais le BDVD a été soldé quasiment à parution. Et il y avait eu une belle arnaque sur les forums, avec la création par l’éditeur Bdvd de pleins de comptes sur les forums pour dire que c’était génial, etc…

    C’était pathétique

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Oui, on avait subi ici aussi. Le BDVD, les yeux plus gros que le ventre. :?

    Pour le roman, c’est tout l’inverse, aucune promo à part ici par moi-même ainsi que sur quelques forums ciblés BD ou médiéval-fantastique.
    S’il n’y avait pas le frétillant site Thorgal-BD, qui saurait que des romans Thorgal existent ?

    Répondre | Lien | Citer
    Re: Thorgal le roman

    amélie a écrit :
    j’y étais déjà venue à plusieurs reprises, en particulier pendant la rédaction du T2, parce que j’y trouve beaucoup d’éléments intéressants.

    On est co-auteurs ?
    :oops:

    :D :D :D

    Merci de ce petit mot.
    Ca fait plaisir de voir que les auteurs s’intéresse à leur public.

    Répondre | Lien | Citer
    titre prochain chapitre

    C’est pas possible que se soit au-delà des ombres car c’est déjà le titre du 5eme album.

    Répondre | Lien | Citer
    livre

    Ah désolé je n’avais pas vu que c’était un roman. Merci donc de l’info je vais de ce pas l’acheter.
    Merci

    Répondre | Lien | Citer

    Bonjour à tous, j’ai acheté le second roman (oui, avant le premier…, je l’ai lu, et je vais maintenant vous donner mon avis, comme je vois qu’il n’y en a actuellement aucun pour ce tome.

    Bon, autant commencer directement avec le point négatif : Shaniah.

    Mais faisons ça méthodiquement, je vais d’abord parler de Shaniah dans la BD.
    Shaniah est une ado impulsive et un peu immature. Elle est amoureuse de Thorgal, mais ce dernier l’ayant repoussé, elle est frustrée, veut se venger et commet ainsi l’erreur de sa vie qui conduit à l’anéantissement de son village et la mort de ceux qui lui sont chers. Puis elle passe un an avec un Thorgal réduit à l’état de légume à cause de la mort de sa femme. Pendant toute cette année, elle gagne grandement en maturité et s’occupe de Thorgal du mieux qu’elle peut. Et ce, même si elle sait parfaitement qu’elle n’a aucune chance avec lui, qu’Aaricia est la seule femme qu’il aime. Mais elle, elle l’aime et fait tout pour lui. Elle l’accompagne dans sa quête pour ressusciter sa bien-aimée. Elle meurt pour lui. Tout ça par amour. Elle n’a alors plus rien de la gamine impulsive qu’elle était avant. Tout au contraire, elle fait preuve d’une maturité assez incroyable pour une fille de 17 ans.

    Mais, dans le roman, on ne retrouve pas du tout cet aspect de sa personnalité. Pendant tout le temps où elle apparaît, elle est toujours dépeinte comme la gamine qu’elle était dans La Galère Noire. C’est d’autant plus étonnant que, dans le roman, il s’est passé quatre ans au lieu d’un seul entre La Galère Noire et Au-delà des ombres. Et, pendant ces quatre années, elle n’a pas pris une once de maturité. D’ailleurs ça étonne même Thorgal lui-même. Il lui dit, je cite

    « Je ne te lâcherais que quand tu m’auras promis de cesser de te comporter comme une écervelée ! Tu n’as donc rien appris durant tout ce temps ? Ces années à errer, à mendier, à se cacher ne t’ont-elles pas enseigné, par exemple, que les apparences sont parfois trompeuses ? Tu me surprends, Shaniah, et je me demande comment tu as fait pour rester en vie jusqu’à présent. »

    Tout ce qu’elle fait, c’est se réfugier contre Thorgal en gémissant qu’elle a peur… J’ai vraiment l’impression qu’Amélie déteste ce personnage. Lorsqu’elle meurt, Thorgal en est heureux…

    « Une tristesse profonde l’envahit, déjà mêlée cependant à une joie indicible, car avec la disparition de Shaniah s’achevait une sombre période de sa vie. »

    Non, ça ce n’est pas bon ! Quand Shaniah, meurt, Thorgal est vraiment triste, et prononce une phrase marquante, forte.

    « Aaricia, oui… Mais à quel prix ! Rassure-toi, petite fille, je ne t’oublierai pas si vite… »

    Là non. Il est joyeux et part sans un mot. Je trouve que ça détruit toute la tristesse et la mélancolie de l’album.
    D’ailleurs, tant que j’y suis, j’ai été assez déçu par le traitement d’Au-delà des ombres. Non pas qu’Amélie ait fait du mauvais boulot, loin de là, mais je trouve que l’album ne fonctionne pas aussi bien en roman qu’en BD. Son intérêt principal (outre la tristesse de la fin, qui a été détruite dans le roman) était les jeux de couleurs. L’arc-en-ciel, le puzzle coloré, l’assombrissement progressif au fur et à mesure du recul dans le temps, le royaume des ombres en noir et blanc… Et je trouve que tout ça ressort moins bien dans le roman. Même si on a les vignettes en tête, je pense que rien ne vaut la BD.

    Voilà pour les points négatifs.
    Bon, après j’y ai peut-être été un peu fort, je sais pas, vous me direz ça.
    Mais il faut savoir qu’Au-delà des ombres est mon album favori, et Shaniah le personnage que je préfère, donc j’attendais beaucoup de leur adaptation en roman.

    Passons maintenant aux points positifs.

    Déjà, pour le style, c’est que du bon ! Je suis pas un pro en la matière, mais franchement c’est super agréable à lire !
    Ensuite le gros point fort du livre, c’est les précisions qu’il apporte par rapport à l’histoire principale. Et c’est excellemment bien réussi, franchement bravo !
    Les personnages aussi sont très réussis (a part Shaniah :evil: ). Surtout les méchants. J’ai particulièrement aimé la façon dont est dépeint Shardar, ça ajoute vraiment au personnage qui était pourtant déjà excellent.

    Et le remaniement d’Au-delà des ombres, dû au fait que l’histoire du pays d’Aran n’est pas contée, et que par conséquent Thorgal ne possède pas les restes de la clé de bronze, est aussi vraiment réussi.

    Voilà, donc en conclusion un livre que j’ai vraiment beaucoup aimé, tout du moins pour les parties reprenant La Galère noire et La chute de Brek Zarith. :D

    Je vais acheter le premier tome et je suis preneur pour la suite :)

    Répondre | Lien | Citer

    Je n’ai pas lu le livre, donc mon avis n’est peut-ètre pas très pertinent, mais je me permet de dire un petit quelque chose sur Shania.

    Mon opinion sur Shania est probablement presque entièrement oposée à la tienne. Je ne considère pas Shania comme quelqu’un ayant gagné beaucoup en maturité. Je dirais même plutôt qu’elle est resté bloquée à une étape qu’elle n’a pû surmonter.

    Je m’explique. Dans Au-delà des Ombres, lorsque Wargan montre Aaricia à Thorgal, celui-ci murmure son nom, et Shania s’empresse de lui rappeller qu’elle est morte. Lorsque Galathorn lui dit qu’elle ne l’est pas, Shania s’efforce de convaincre Thorgal qu’il ment.

    L’un des deux hommes lui reprochera même de « parler comme si elle souhaitait que Thorgal reste tel quel ». Je ne me souviens pas des termes exacts, mais cette phrase est très révélatrice. EDIT: Je viens de relire l’album. Shania dit que « c’est impossible » que Thorgal guérisse et Wargan répond « Tu parles comme si tu VOULAIS que cela soit impossible ».

    Shania fait montre d’un égoisme très puéril. Elle veut Thorgal pour elle, à n’importe quel pris. Même si pour cela, Thorgal doit rester à l’état de légume. Elle craint Wargan et Galathorn, car elle sent bien qu’ils ont le pouvoir de lui rendre Aaricia. Et elle est bien loin de l’accepter.

    Quand Thorgal revient, elle décide de l’accompagner. Pourquoi? Elle ne peut donc pas se douter qu’elle sera un poid plus qu’une aide? Certe, on voit bien qu’après, elle aura vraiment servit et Thorgal serait mort sans elle. Mais à priori, l’idée était très mauvaise. Elle suit Thorgal à son insu, comme une petite fille capricieuse, qui se refuse à accepter qu’elle doit rester où elle est.

    Son comportement entre au-delà des ombres et la galère noire me donne aussi à réfléchir. On retrouve les 2 personnages à l’état de mendiants. Shania est pourtant une fille saine de corps et d’esprit. Ne pouvait-elle pas essayer de gagner sa vie autrement? Cet état semble montrer qu’elle est incapable de mieux, qu’elle s’est laissée aller au pire. Et elle est incapable de ne rien surmonter de sa triste situation, de se corriger et de progresser. Elle reste amoureuse d’un impossible, d’un homme réduit à un état complètement végétatif, et erre avec lui comme une âme en peine, sans but précis. Mature? Je ne crois pas.

    Si on revient à la fin au-delà des ombres, j’estime que dire que l’on ne peut pas vivre sans quelqu’un est le comble de l’immaturité. certe, Shania est amoureuse de Thorgal. Mais Thorgal ne l’est pas de Shania. Il faut se faire une raison, l’accepter et aller de l’avant. Mais Shania en est totalement incapable. Elle est obsédée par Thorgal à un point que je considère maladif et malsain. Elle préfère vivre une vie sans but, vide et malheureuse à ses cotés plutôt que de se reprendre en main, d’accepter la vie comme elle est et de continuer.

    N’ayant pas lû le roman, je m’avance peut-être, mais je suis tentée de dire que si Thorgal ressent de la joie en la voyant mourir, c’est aussi parce que la période sombre qui est terminée pour lui l’est aussi pour Shania. Thorgal est libre. Mais Shania l’est aussi. Et malgré ses larmes dans la bd, Shania le dit bien clairement: si Thorgal ne peut être avec elle, et elle ne peut vivre sans Thorgal, il ne lui reste plus qu’à mourir.

    Shania est un personnage que j’aime beaucoup (eh oui!). VH a dépeind une personnalité très crédible et très complexe, mais qui en même temps est très courante. Tout le monde est passé par des situations semblables. Tous, nous avons pris des mauvaise décisions par égoisme ou par peur de perdre quelque chose qui nous tiens à coeur. Shania est vraiment un excelent personnage et qui joue très bien son rôle.

    (Et j’ai ENCORE fait un HS :oops: )

    Répondre | Lien | Citer

    Mmmh, après lecture de tes arguments, je dois reconnaître que tu as raison.
    Il y a justes quelques points sur lesquels je voudrais revenir.

    Isis a écrit :
    Elle craint Wargan et Galathorn, car elle sent bien qu’ils ont le pouvoir de lui rendre Aaricia. Et elle est bien loin de l’accepter.

    Personnellement, je n’ai pas vu de crainte de sa part envers eux.

    Isis a écrit :
    Quand Thorgal revient, elle décide de l’accompagner. Pourquoi?

    Là, je pense qu’elle l’a suivi car, à part lui, il ne lui restait rien. Elle n’a plus de famille, tout son village s’est fait tuer. Où serait-elle allé ? Qu’aurait-elle fait ? Je pense que suivre Thorgal était la solution la plus logique.

    Isis a écrit :
    Si on revient à la fin au-delà des ombres, j’estime que dire que l’on ne peut pas vivre sans quelqu’un est le comble de l’immaturité. certe, Shania est amoureuse de Thorgal. Mais Thorgal ne l’est pas de Shania. Il faut se faire une raison, l’accepter et aller de l’avant.

    En fait je pense qu’elle s’était fait une raison. Durant tout leur voyage, elle n’a jamais prétendu être aimée de Thorgal. Je pense qu’elle avait compris. Et encore une fois, sans Thorgal qu’aurait-elle fait, où serait-elle allée ? Je pense qu’il était son dernier point d’attache avec le monde, tout comme Aaricia était le dernier de Thorgal.

    Voilà, en tout cas, je te remercie de m’avoir ouvert les yeux ! :D
    C’est vrai que Shaniah n’est pas aussi mature que je le pensais.
    Mais dans le roman elle l’est beaucoup trop. A chaque fois qu’elle voit un truc pas normal, elle geint et va se blottir contre Thorgal. Mais le pire du pire, c’est cette scène quand il ne faut pas sortir du chemin. Elle voit un fruit qui a l’air bon et se précipite pour le manger. Thorgal la retient, mais elle se débat, comme quand Thorgal voit Aaricia. Un fruit tout de même ! Pour Thorgal Aaricia est une grande motivation, on comprend qu’il aille la rejoindre. Mais que Shaniah veuille rejoindre un fruit à tout prix… Elle est tout de même plus mature que ça dans la BD. D’autant que dans le roman elle est censée avoir 20 ans au lieu de 17…
    Et puis elle, elle ne se fait jamais à l’idée que Thorgal aime Aaricia. Toutes les deux minutes elle dit « Thorgal il est à moi, rien qu’à moi, tout à moi ! ».

    Voilà, donc même si elle n’est pas vraiment mature dans la BD, je trouve que dans le roman elle est beaucoup trop immature, à tel point que j’étais presque heureux aussi qu’elle soit morte, tellement elle ne faisait que se plaindre. Tout le contraire de la BD, dans laquelle j’ai vraiment été ému de sa fin

    Répondre | Lien | Citer

    D’autant que dans le roman elle est censée avoir 20 ans au lieu de 17

    Pourquoi avoir changé son âge ?

    Répondre | Lien | Citer

    En fait ce n’est pas que son âge qui a été changé, c’est celui de tout le monde. Dans le roman, Thorgal reste à l’état de légume pendant quatre ans au lieu d’un seul. D’après la suite du roman, je pense que c’est surtout fait pour faire grandir un peu Jolan à Brek Zarith. Dans le roman, son personnage est beaucoup plus étoffé, il sait parler, il est conscient de ses pouvoirs, et il commence déjà à faire des caprices et à se rebeller. Je pense que c’est pour préparer l’épisode Alinoë.

    Après, c’est juste une supposition.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Fini ?

    Je vous annonce une bien mauvaise nouvelle. :(

    L’adaptation en roman devrait s’arrêter au second volume.

    Amélie Sarn m’en a parlé il y a déjà plusieurs mois, mais l’actu Thorgal était si dense depuis fin 2011 que je n’ai pas pris le temps de vous en parler. Toutes mes excuses.

    Il semble que l’éditeur Milan n’a pas souhaité aller au bout du « contrat », puisque 3 tomes étaient prévus.
    J’avoue ne rien comprendre à la gestion de tout ça : pas de soutien promotionnel des deux 1ers tomes, un tirage très léger, un abandon du projet qui laisse les lecteurs et l’auteur sur la route.

    Il aurait pourtant été faisable, je crois, de lier la parution des romans à celle des albums. Les faire voisiner, les mettre en packs, leur faire une promo commune…

    Promis, je vous posterai prochainement l’actu d’Amélie. Et en page d’accueil même.

    Le projet peut pourquoi pas redémarrer un jour… on verra…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Pinocchio a écrit :
    Promis, je vous posterai prochainement l’actu d’Amélie. Et en page d’accueil même.

    Bon encore du retard… Ca viendra…

    Je vous parle aujourd’hui d’une autre oeuvre d’Amélie Sarn, « Nanami« .
    Il est plus que temps puisque cette série BD débutée en 2006 vient de se terminer, en 2012, avec le cinquième album.
    Mais on va commencer par le tome 1, pour faire original.

    Ce premier tome s’appelle « Le théâtre du vent », sur un scénario donc d’Amélie Sarn, épaulée par Eric Corbeyran, avec un dessin de Nauriel et des couleurs de Simon Champelovier (chez Dargaud).

    Nanami est une jolie collègienne de 14 ans, bien glandeuse, surtout rêveuse. L’école ça allait, mais là, le collège… Sa meilleure copine, Cloé, essaie de l’aider mais Nanami est perdue dans les limbes de la glande. Menacée par ses parents ! La pension ma fille !

    Bref elle se cherche et c’est par « hasard », en arrivant en retard au collège, qu’elle trouve un livre qui l’entraîne à chaque ouverture dans un fabuleux rêve éveillé qui, au départ, lui fait peur.

    C’est en rapportant ce livre au Théâtre des Rêves qu’elle rencontre une troupe de comédiens inquiétants menés par un homme étrange et fascinant…

    Avec des dessins d’inspiration manga et une histoire très rythmée, aux personnages adolescents subissant les affres qu’on inflige traditionnellement aux ados, « Nanami » est une histoire écrite pour la jeunesse (surtout les nanas je suppose) mais qui plaira évidemment aux grands gamins qu’on est tous.
    A moi oui en tout cas. La surprise, c’est de découvrir en le finissant qu’on a lu 80 pages ! Ca va vite, sans temps mort, avec des personnages qui ont le temps d’exister et une histoire bien lancée mais sans trop en donner.
    La seconde partie du bouquin ouvre une fenêtre sur un monde médiéval onirique qu’il reste à explorer, dans la suite de cette « histoire sans fin » moderne.

    Répondre | Lien | Citer

    Je comprends pas, Thorgal en livre ça existe, EN LIVRE ?

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Tiens, ce topic m’était passé sous le nez.
    J’ai acheté les deux premiers tomes il y a déjà un moment et j’ai lu le premier, survolé le second.
    Mon avis est mitigé.
    Pour commencer la bd est ado-adulte, le roman est d’une écriture très ciblée enfant. Ensuite, je trouve qu’il y a trop de liberté par rapport à la bd. Ce ne serait pas bien grave si ces libertés avaient des raisons d’être, mais beaucoup n’ont pas ces raisons.
    – Thorgal s’est vu offrir son bijou en métal qui n’existait pas à sept ans au lieu de six. Pas bien grave, bien sûr, mais pourquoi, qu’est-ce que ça apporte de le vieillir ?
    – Même chose avec l’ellipse entre la galère noire et au-delà des ombres, quatre ans au lieu d’une seule année. Encore une fois pourquoi ? A part nous vieillir le héros trop rapidement, cela n’avait pas de raisons convaincantes.
    – Thorgal tombe amoureux d’Aaricia alors qu’elle n’est encore qu’une petite fille. Je trouve ça exagéré, même s’il est solitaire que tout le monde le rejette plus ou moins, c’est limite malsain.
    – Pourquoi avoir « oublié » les trois vieillards du pays d’Aran et presque le paradis ? Surtout sachant qu’un des personnages du premier « Volsung » doit revenir plus tard dans le destin de Thorgal, ce qui amènera encore des différences avec la bd.
    – Pourquoi avoir voulu transformer l’histoire avec Tjazhi ? Le départ de cette histoire dans le roman fait immanquablement penser au début de celle où il rencontre son grand-père.
    – J’étais aussi surprise de voir que cette rencontre n’était pas racontée, mais j’ai lu l’explication de l’auteure et bon, pourquoi pas la réserver pour plus tard. Mais sur le moment ça m’avait aussi déçue.
    Ça fait déjà un moment que je l’ai lu et je ne me rappelle plus les autres détails qui ne m’avaient pas plu.
    En positif, quelques ajouts qui donnent plus de corps au passé du héros, comme une mère adoptive qui meurt jeune, une amie qui meurt le jour de son mariage, des détails sur la vie de tous les jours.

    Maintenant, je suis désolée que l’auteure ne puisse continuer son travail même si je n’y adhère pas forcément. Je trouve que c’est un manque de respect de la part de l’éditeur. Et une preuve supplémentaire de l’option du Lombard de vouloir à tout prix faire de l’argent vite fait sans prendre de garantie ou de renseignements.

    Répondre | Lien | Citer
    Au delà des ombres

    Bonjour,

    J’ai terminé le livre « Au delà des ombres » il y a 2 jours…

    (Je crois que c’est la première fois que je lis un livre de 250 pages en seulement 3 jours! (oui pour moi c’est rapide :? ))

    C’est toujours plaisant de lire une adaptation en livre d’un univers qu’on apprécie. L’ensemble est sympa!

    Le points négatif du livre est sans aucun doute, pour moi, le traitement infligé à Shaniah. La « péronelle » est ici une gamine totalement irresponsable et écervelée, même quand elle atteint les 20 ans. Le pire est la fin: Lors du triste sort de Shaniah que lon connait tous, Thorgal est envahi d’une infini tristesse, comme dans la BD, mais par contre il ressent tout de suite après une grande joie. Car une page se referme sur un moment pénible de sa vie!… Là j’ai vraiment regretté le « Aaricia est sauvée, oui! Mais à quel prix?… Rassure-toi petite fille, je ne t’oublierai pas si vite… »  J’ai trouvé l’auteur trop cruel avec ce personnage…

    Mais j’ai trouvé intéressant les développements de nombreux personnages. Comme Aaricia, plus forte et courageuse que dans les albums. La scène incohérente de la fin de La Galère noire trouve ici une nette amélioration, avec en prime un beau rôle attribué à Aaricia.

    SPOILER :

    La belle fera tout pour faire cracher la vérité à Shaniah. Devant le mutisme de la jeune fille, elle décidera de convaincre les villageois de partir avec elle sauver son bien-aimé…

    Finalement, c’est le méchant Ewing (vilain va! :evil: ) qui est ici responsable du massacre final, car il est intimement persuadé que Galathorn se terre dans le village. Il le sera encore plus (persuadé) quand il commence à se prendre une flèche dans la jambe venu d’on ne sait où… Il criera « Galathorn! Montre-toi! »… Il s’agira en fait d’Aaricia, qui fait ses premiers pas dans le tir à l’arc :)

    Il y a aussi ses tentatives d’évasion de Brek Zarith…

    FIN du SPOILER

    Le personnage de Wargan est aussi beaucoup plus fouillé et plus intéressant.

    Les rares différences avec les oeuvres d’origine ne sont pas de grands écarts et sont souvent intéressantes.

    Bref pour tous ceux qui ont aimé ces 3 excellents albums La Galère noire, Au-delà des ombres, La Chute de Brek zarith, je vous conseille la lecture de ce livre! :) …

     

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Les romans sur Thorgal.com

    Tiens, sympa de reparler de ces romans !

    Maintenant que nous sommes sur Thorgal.com, je signale à ceux qui seraient intéressés qu’il y a une longue présentation des deux romans sur le site, avec des extraits et un entretien avec l’auteur.

    http://www.thorgal.com/article/romans-des-cases-en-mots/

    Répondre | Lien | Citer

    …Et je remercie Thorgal-BD (.com) car ce sont ces infos qui m’ont donné envie de lire les romans!…

32 messages de 121 à 152 (sur un total de 152)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2018