Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Thorgal le papa…

Accueil / Forum / Thorgal et Aaricia / Thorgal le papa…

Bienvenue

Thorgal le papa…

Ce sujet a 28 réponses, 13 participants et a été mis à jour par Thorgal-BD Thorgal-BD, il y a 1 semaine et 2 jours.

  • Créateur
    Sujet
  • #31177 Répondre | Citer

    Il semble que malgré tout ses bons idéaux, notre cher Thorgal ne soit pas un bon père… Rarement présent, s’enfuyant de lui-même, absent lors de la naissance de chacun de ses trois enfants ; et de plus ne s’investissant pas même lorsqu’il en a l’occasion : c’est Pied d’Arbre qui initie Jolan au tire à l’arc ; c’est Aaricia qui raconte à Jolan que son père vient des étoiles, et d’autres de ses aventures ; et caetera… Heureusement on peut voir une amélioration depuis son retour (La Cage) : voir la scène avec Louve dans Arachnéa ; et celle avec Jolan dans Le Royaume sous le sable

28 réponses de 1 à 28 (sur un total de 28)
  • Auteur
    Réponses
  • Répondre | Lien | Citer

    mais est ce que les papounet étient très courant à lépoque?…je pense a la culture viking, ave c les hommes qui partaient des mois, et m^me des années pour leur expéditions….

    Répondre | Lien | Citer

    Je sais pas, mais Thorgal a vraiment l’air de s’emmerder quand il est bien tranquillou avec ses enfants. Il se dit attaché à sa famille (et c’est sans doute vrai), n’empêche qu’il a plus d’une fois montré qu’il aimait encore plus se balader dans le deuxième Monde sur son cheval, avec son bel arc luisant. Surtout quand y a la Gardienne.
    En fait, le pied, c’est quand il est libre et seul, en sachant ses enfants en sécurité chez bobone ! Comment ça j’exagère ??

    Après, il est clair que Van Hamme a rattrapé le coup à partir de la Cage. Et dans Arachnéa, on a vraiment l’impression qu’il s’est dit Bon allez, Thorgal s’occupe de sa gamine, et je suis à nouveau tranquille pour 5 albums !

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Jolan en veut à son père, d’ailleurs, même s’il l’admire également.
    Et Louve hallucine complètement dans le dernier album, voyant que le retour de son père implique le départ de son frère. Pas sûr qu’elle ait l’impression de gagner au change.

    Répondre | Lien | Citer

    Slt! Mon avis, c’est que le héros de la série, c’est Thorgal et qu’à ce titre, c’est à lui que doivent arriver les aventures (ou du moins son immense majorité). C’est lui que les dieux ont soumis à l’épreuve et cela implique, à mon sens, des contraintes scénaristiques, qui font qu’il y a peu de place pour le voir remplir son rôle de père. Maintenant, comme dit plus haut, il faut se remettre en perspective et voir ce qu’était la vie chez les Vikings au Xe ou XIe siècles. Maintenant, je ne pense pas me tromper en affirmant que si nous aimons Thorgal, c’est aussi, entre autres choses, pour ces valeurs familiales que l’on retrouve dans la série. N’est-ce pas ce à quoi nous aspirons tous? Van Hamme en est, je pense conscient, d’où un Thorgal plus paternel dans les derniers épisodes. Mais je ne serais pas surpris de le voir quitter le cocon (seul ou avec les siens) suite à une nouvelle épreuve dans les épisodes à venir…

    Répondre | Lien | Citer

    Dun autre coté, c’est vrai que, comme disait yelti, vers la fin, ce n’est pas tant les aventures de thorgal, mais plutôt les aventures de la famille aergirson. Thorgal n’est pas tellement LE héros….audébut, lorsuq’il est sans cesse loin d’eux, c’est vraiq eu’il ne s’occupe pas trops de sa progéniture…masi quand il est avec eux, la malédiction retombe sur tous…et il n’a plus vraiemnt le temps de s’occuper de ses mòmes comme un père. il passe le plus clair de son temps a les sauver…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Il sera intéressant de voir comment Jolan va concilier son éducation avec les nouveaux enseignements de son Manthor.
    Ce qu’il a appris de son père (relayé par sa mère) face au destin de roi que lui promet son maître…

    Répondre | Lien | Citer

    Bien d’accord avec toi. Je verrais bien venir un conflit entre Jolan et ses parents, dans les trois épisodes à venir. Une espèce de croisée des chemins pour Jolan, qui devra choisir entre la destinée proposée par Manthor et les valeur inculquées par Thorgal. Avec le petit Aniel au centre de l’affaire…

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Thorgal et la paternité ! Intéressant comme débat.
    Thorgal n’est pas un père parfait. Certes parce que l’époque et les événements ne lui en donnent pas l’occasion, mais aussi parce que c’est un rôle dans lequel il n’est pas spécialement à l’aise.
    Dans la galère noire, au début, on sent bien qu’il n’est pas super enchanté de devenir père, son escapade à cheval dans les dunes ne sont que le symptôme de son envie de fuir la situation.
    Dans la chute de Brek Zarith, il refuse d’aller chercher Jolan quand Aaricia le lui demande. Mais pourquoi ? Shardar a perdu, il est en fuite. Il lui suffit de faire demi-tour, rentrer dans le château et récupérer le gamin. Où est le risque ?
    Ensuite, dans Alinoë, il est très perplexe face à son fils, il ne le comprend pas. Bien sûr, c’est du à la différence de Jolan, mais on sent une réticence de Thorgal. Il l’aime bien sûr et vient le sauver lorsqu’il est en danger, mais il ne sait pas comment assumer son rôle de père.
    Dans le cycle de Qa, le tome entre terre et lumière nous montre enfin Thorgal assumant son statut de père par la fessée qu’il met à Jolan et ensuite en montrant son autorité quand il se débarrasse de la couronne d’Ogotaï. Mais c’est un des seuls épisodes où on a l’impression qu’il est un père impliqué dans l’éducation de ses enfants. La plupart du temps, il est juste un compagnon ou le sauveur, laissant cette éducation à Aaricia.
    D’ailleurs, Jolan attrape vite une certaine indépendance vis à vis de ce que pense son père. Dans le mal bleu, le gamin saute dans la barque avec le cadavre, malgré ce que dit son père. Dans le royaume sous le sable, il fait la leçon à Thorgal qui ne sait réagir qu’en se mettant en colère. Dans le sacrifice, c’est le gamin qui soutient son père plutôt que le contraire, c’est lui qui l’encourage à continuer n’hésitant pas à presque le houspiller.

    Lorsque apparaît Aniel, il en laisse la charge à son épouse. En tout cas, on ne le voit toujours pas s’impliquer dans son éducation pas plus que dans celle de Louve.

    Thorgal n’est définitivement pas un père parfait, peut-être parce qu’il a grandi presque sans père (Leif n’a pas du être un père mauvais, mais sûrement absent et distant) et sans modèle pour se former. Encore une fois, le comportement adulte de Thorgal est cohérent avec ce qu’il a subi enfant.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Peut-être les racines de l’attachement de Jolan pour Manthor. Depuis le temps qu’il se cherchait un père réellement attentif à lui.

    J’ajoute quand même qu’on voit quelques scènes avec des échanges père-fils (comme au début de « La gardienne des clés ») mais qu’il y a souvent conflit ou incompréhension.

    On a vu Jolan attentif à Arghun, à Tanatloc, à Uébac. Il a aussi rencontré Darek, électron libre sans parents. Et finalement Manthor.

    J’ajoute aussi que, forcément, les petites scènes de vie quotidienne ne sont pas énormément présentes dans la série, donc on ne peut pas affirmer que Thorgal n’a jamais rien fait pour ses gosses.

    Par contre on sait qu’il a été très souvent absent, notamment pour Louve, qui n’a connu son père que lors du voyage débuté dans « La cage » et terminé en vrille dans « Le barbare ».

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    J’ajoute aussi que, forcément, les petites scènes de vie quotidienne ne sont pas énormément présentes dans la série, donc on ne peut pas affirmer que Thorgal n’a jamais rien fait pour ses gosses.

    Il me paraît quand même important de souligner ce détail . Je pense que un album, « Thorgal reste à la maison » ne serait pas très passionant .

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    C’est sûr qu’on ne peut pas montrer tous les détails de la vie quotidienne.
    – Thorgal se lève
    – Thorgal fait pipi et la grosse commission
    – Thorgal va couper le bois pour le feu
    – Thorgal explique à Jolan comment allumer les bûches
    – Thorgal fait guiliguili à Aniel
    – Thorgal s’installe à table pour manger
    – Thorgal demande à Louve si elle a avancé dans la confection de la nouvelle couverture
    – Aniel fait une bêtise
    – Thorgal le met au coin
    – Thorgal est fatigué, il est temps d’une petite sieste

    Mais sur 29 albums, on peut compter sur les doigts d’une main, les moments où Thorgal s’occupe de l’éducation de ses enfants. Quelques touches supplémentaires ne m’auraient pas gênée je dois dire. Ici, on ne peut qu’imaginer que ce rôle lui pèse.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Je crois qu’on en a quelques-unes quand même, je dirais celles-là :

    - Thorgal se lève (dans le dernier album « Kah-Aniel », sur le bateau)
    – Thorgal fait pipi et la grosse commission (logiquement, c’est pour ça qu’il s’est levé dans « Kah-Aniel », je vous laisse imaginer la scène sur le pont, les matins bien frais)
    - Thorgal va couper le bois pour le feu (dans « Le pays Qâ »)
    – Thorgal explique à Jolan comment allumer les bûches
    – Thorgal fait guiliguili à Aniel
    - Thorgal s’installe à table pour manger(« La galère noire », « La couronne d’Ogotaï »)
    – Thorgal demande à Louve si elle a avancé dans la confection de la nouvelle couverture
    – Aniel fait une bêtise
    – Thorgal le met au coin
    - Thorgal est fatigué, il est temps d’une petite sieste (Thorgal/Volsung dans « La gardienne des clés »)

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Rhooooo !!! Oui, mais là il fait tout en suivant ! Avec les menues tâches domestiques comme bêcher le jardin, reclouer les planches de la cahute, construire un jouet en bois pour Aniel ou poser les pièges pour le gibier. Et n’oublions pas les quelques passages hygiéniques, comme prendre le bain, se coiffer (pas trop quand même, ça casserait le mythe) et se brosser les dents.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    J’en ai !
    – bêcher le jardin (dans les champs au début de « La galère noire »)
    - reclouer les planches de la cahute (les planches du bateau dans « Moi, Jolan »)
    – poser les pièges pour le gibier
    - prendre le bain (dans « La cage »)
    - se coiffer (il se rase, dans « La cage », ça compte ?)
    – se brosser les dents

    Répondre | Lien | Citer

    Le dentifrice existait déjà, à l’époque ? ^^

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Hé, fort possible ! J’imagine qu’ils avaient des trucs à mâcher, ou au moins qu’ils se curaient les dents et grattaient le tartre. Les dents pourries, ça devait déjà gêner la conversation à l’époque.

    Tiens, une bricole au passage : on n’a jamais vu les enfants de Thorgal avec des chicots en moins. Des dents de lait définitives. Une mutation atlante.

    Répondre | Lien | Citer


    Les occupations quotidiennes de la famille Aegirsson !

    En même temps, je trouve que vous êtes dur avec Thorgal, et je trouve que justement, compte tenu du fait qu’il n’a guère eu de famille, il s’en occupe pas si mal de la sienne (bon, d’accord, sauf quand il déserte, quand il perd la mémoire, et j’en passe…. Je vais même provoquer un peu, mais je trouve qu’il a une vraie image paternelle, au sens où un père comme ça, c’est un peu du domaine du fantasme. Je m’explique : il a sauvé de très nombreuses fois sa famille, dans des situations absolument incroyables, il répond la plupart du temps présent quand elle a besoin de lui ; quand Jolan pique sa crise dans le cycle Qâ, et qu’il se lâche avec une fessée, je trouve que c’est justement pour rappeler à Jolan et au lecteur que certes, il n’est pas très présent, mais qu’il est efficace quand il est là (d’ailleurs, rappelez vous la réaction d’Aaricia…. Et puis, l’album Arachnéa, selon moi, est une très belle représentation du lien père-fille, avec la mise en abyme d’Arachnéa et de son propre père. C’est clair que le lien Thorgal-Louve, alors tout juste naissant, semble pur et parfait à ce moment là.

    Répondre | Lien | Citer

    KartSeven a écrit :
    Le dentifrice existait déjà, à l’époque ? ^^

    Il fut un temps où on utilisait de l’urine.

    Bon appétit et bonne soirée…

    Répondre | Lien | Citer

    tu as de la chance que j’ ai déjà mangé !

    mais rassurez-vous car il fut un temps où on utilisait aussi des fèves de cacao ! bon me demandez pas comment ils faisaient au nord pour avoir des fèves de cacao mais …

    Répondre | Lien | Citer

    Pour en revenir à la paternité…

    Cat a écrit :

    Mais sur 29 albums, on peut compter sur les doigts d’une main, les moments où Thorgal s’occupe de l’éducation de ses enfants. Quelques touches supplémentaires ne m’auraient pas gênée je dois dire. Ici, on ne peut qu’imaginer que ce rôle lui pèse.

    Honnêtement, moi-même, je n’ai jamais imaginé cela. Les albums sont relativement courts, il n’y a pas beaucoup de place pour faire des digressions sur la vie quotidienne, etc…

    C’est pas parce que je ne vois pas quelque chose que je pense que le héros ne le fait pas.

    Répondre | Lien | Citer

    « Thorgal c’est un type carré, simple, sans humour, qui ne demande qu’à rester avec sa petite femme chérie et qu’on vient toujours emmerder. C’est une série romantique, au sens germanique du terme, naïve aussi, mais qui s’adresse en priorité a un public âgé de 14 à 17 ans. Thorgal vit dans un monde et une époque où les motivations sont peu nombreuses : si l’on n’est pas animé par un désir de puissance, tout se ramène toujours au souci de sauver sa vie et celle des êtres chers. »

    Toujours rester avec sa petite femme chérie…à condition de pas trop s’encroûter et il séduit malgré lui mais enfin l’essentiel est là : il s’agit de survivre et de protéger sa famille avant tout Cela l’emmène loin et il aurait pu tenter de s’installer dans des endroits qui étaient plutôt favorables à certains moments comme ça lui a été proposé (Brek Zarith, Notre Terre etc.) mais enfin les offres n’étaient pas désintéressées, il aurait eu des responsabilités, du pouvoir et il n’en veut pas donc son refus est cohérent.
    Je suis d’accord avec Isis, un tome c’est court et Thorgal c’est une BD orientée principalement vers l’aventure ! Van Hamme n’avait pas vraiment envie d’aborder des thèmes largement abordés ailleurs de toute façon. Et puis Thorgal est le papa idéal vu ce qui arrive à la famille !

    Répondre | Lien | Citer

    fitir_i a écrit :
     »Thorgal c’est un type carré, simple, sans humour, qui ne demande qu’à rester avec sa petite femme chérie et qu’on vient toujours emmerder.

    je suis entièrement d’accord sur ce point, Thorgal ne demande que d’être tranquille ! mais sans ces aventures il n’ y aurait pas de série !

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    - prendre le bain (dans « La cage »)

    On ne voit pas une scène où il fait sa toilette avec un seau d’eau et se rase au début du Pays Qa Je dis ça de mémoire parce que ça doit faire une bonne douzaine d’années que je ne les ai pas relus… Je me demande même s’il n’y a pas des albums que je n’ai lus qu’une fois après les avoir achetés…

    Répondre | Lien | Citer

    Mais si, tu as raison, Thorgal se lave aussi dans le pays Qâ !

    Répondre | Lien | Citer

    Je pense que Thorgal veut bien dire et il y a eu suffisamment de « sauts de temps » où rien ne s’est passé et il aurait pu être un parent adoré pendant que nous ne cherchions pas. Il est également vrai que Thorgal a réussi à transmettre certaines de ses valeurs morales à ses enfants. Mais en même temps, j’ai l’impression que le point soulevé par Cat, à propos de Thorgal passant plus de temps à agir en tant que sauveur qu’en tant que père, est parfois douloureusement vrai. Souvent, le premier se fait au détriment du second. Et pas seulement avec Aniel, qu’il connaissait à peine et qu’il a passé la plupart des albums après album 28 à essayer de secourir. C’est tout aussi vrai, sinon plus, avec Jolan.

    Après avoir sauvé leur fils de Shardar et de ses expériences, Thorgal et Aaricia pensaient que le meilleur moyen de protéger Jolan des autres personnes mal intentionnées était de se retirer sur une île abandonnée sans autre contact humain. Bien que je puisse voir d’où ils venaient, ce n’est pas sain pour un enfant de grandir seul sans pairs avec qui interagir et Jolan n’était même pas l’enfant d’Aegirsson qui pouvait parler aux animaux. Et si quelqu’un avec de mauvaises intentions pouvait retrouver Jolan dans un village au milieu de nulle part, il pourrait également le retrouver sur cette île. Quand arrive ce cri d’attention sous la forme d’Alinoë, Thorgal et Aaricia ne s’en soucient pas vraiment par la suite.

    Lorsque Tjall et Arghun restent chez eux pendant un certain temps, Jolan ne veut pas qu’ils partent, mais Thorgal et Aaricia ont hâte d’être à nouveau seuls. Ils mentionnent enfin que Jolan est seul, mais plutôt que de déménager avec d’autres personnes, leur solution est d’avoir un autre enfant, ce qui signifie qu’il faudrait au moins quelques années de plus avant que Jolan ait quelqu’un à qui parler. Dans l’album 13, Jolan dit une fois contre tout droit à Thorgal que l’île est morne et solitaire et qu’il ne veut pas y retourner, mais comme il commet alors l’erreur d’essayer de diriger son père et se fait fesser pour cela, ses premiers mots sont traités comme faisant partie d’une crise de colère plutôt que comme quelque chose qui vaut la peine d’être écouté.

    Ensuite, il y a le départ de Thorgal dans l’album 17. Il est compréhensible que les événements avec Nidhogg et Volsung l’aient effrayé, mais quand même, on pourrait penser qu’il vaudrait mieux surmonter les crises occasionnelles et vivre une vie heureuse le reste du temps que de partir et peut-être ne jamais revenir. On a l’impression que Thorgal consacre beaucoup de temps et d’efforts à assurer la sécurité de sa famille et pas autant de temps et d’efforts à les garder heureux. Et cela ne parle même pas de sa décision au début de l’album 25.

    A la fin d’Arachnea, Thorgal et sa famille et ses amis ont atterri sur un petit paradis. La population voulait qu’il soit roi et il refusa. Il n’y avait rien de mal à cela. Mais ensuite, il a décidé qu’ils partiraient dès que le bateau serait réparé. Jolan était heureux sur Notre Terre. Les gens étaient sympathiques, il faisait plus chaud que sur l’île de Thorgal. Il y avait d’autres enfants là-bas. Son ami qui était à ses côtés depuis 2 ans y séjournait. Son compagnon canin de toujours y séjournait. Sa petite amie officieuse y restait. Et l’île n’était pas seulement paisible, mais sûre. On pourrait penser que Thorgal penserait qu’il devait au moins un peu de considération à Jolan après l’avoir fait vivre sur une île isolée pendant la majeure partie de sa vie.

    Thorgal n’aimait pas l’idée de vivre sous un gouvernement. N’importe quel gouvernement. Y compris celui qui dirigerait Notre Terre. Il voulait être libre et sentait qu’il ne serait pas parfaitement heureux de répondre à une quelconque autorité. Mais ses enfants y étaient heureux. Et en sécurité. Beaucoup de parents donneraient la priorité au bonheur et à la sécurité de leurs enfants avant leur propre bonheur. Thorgal, à ce moment-là, ne l’a pas fait. Son désir de liberté était plus important pour lui. Quelques semaines plus tard, sa famille a d’abord été attaquée par des indigènes, puis a failli mourir d’une maladie. Il aurait pu se retourner car il était évident que sa famille était maintenant moins heureuse et moins en sécurité. Il a encore traîné ses enfants à travers le monde pendant 2 ans de plus avant qu’Aaricia et Jolan ne l’atteignent. C’est très dur à défendre.

    Que cela fasse partie de son personnage ou de la combinaison d’un père de famille qui doit également continuer à vivre des aventures pour continuer la série, il n’en reste pas moins que Thorgal a eu des défauts flagrants en tant que parent.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 semaine et 3 jours par Erpy.
    Répondre | Lien | Citer

    Erpy a écrit
    il faisait plus chaud que sur l’île de Thorgal

    Attention, les Scandinaves ne sont pas du tout plus heureux quand il fait plus chaud ! pas du tout même ! 

    Blague à part, les Aegirsson sont aussi profondément attachés à leur village, à leur mode de vie et au Northland. Ils ne sont pas partis pour vivre mieux ailleurs, mais pour échapper à la malveillance de certains.

    Tout ça n’est pas tant une histoire de tranquillité que de quête de la « maison », de son « home ».

    C’est aussi peut-être une des raisons pour laquelle ils ont eu tant de mal à s’installer ailleurs, et qu’ils ont fini par revenir. Thorgal n’est pas Viking certes, mais il a tout de même grandi au fond d’un fjord du nord.  Même lorsqu’ils vivent sur l’île, c’est le mode de vie fermier des Hommes du Nord de cette époque qu’ils adoptent. Ensuite Aaricia a d’ailleurs plutôt envie d’élever ses enfants dans son village natal.

    Pour moi le fait de ne pas pouvoir se fixer durablement ailleurs est aussi culturel, et Notre Terre n’est pas un paradis pour eux, au vu de leur déracinement.

    Au début du Royaume sous le sable, je comprends vraiment ce que ressent Aaricia, et qu’elle puisse avoir besoin de revenir au Northland… chez elle tout simplement. Je me mets 2 secondes à leur place, seuls sur le sable, tellement loin de chez eux, dans un milieu tellement différent. Son étoile filante de mari le comprend très bien, même si sur le moment il fait un peu de déni.

    Thorgal est un papa qui fait vivre le déracinement à ses enfants, pour aucun papa ce n’est facile ça. Pour le coup, quand il décide de partir seul, il se dit que sa femme et ses enfants sont chez eux au village (Aaricia est parmi « les siens »). C’est lui qui ne trouve pas sa place en ce bas monde. Cela n’est pas tout à fait de la liberté en fait.

    Répondre | Lien | Citer

    Je citais littéralement Jolan, qui a dit à deux reprises qu’il préférait le soleil du village de Xinjin et de Notre Terre au temps maussade et froid du nord.

    La décision de Thorgal de quitter Notre Terre n’avait rien à voir avec Northland car à cette époque, il croyait que son peuple n’allait pas lui pardonner son temps en tant que Shaigan et après avoir quitté Notre Terre, ils ont voyagé encore plus au sud. Où ? Thorgal ne savait pas. Selon l’album 25, il rêvait d’une « côte épargnée de la cruauté des dieux et des hommes ».

    Si Thorgal voulait échanger le mode de vie agricole sur Notre Terre contre le mode de vie agricole de son village natal, ce serait une chose. Mais ce n’est pas ce qui se passait à l’époque. Il avait déjà décidé qu’il n’allait pas retourner dans le nord et qu’il n’allait pas trouver un endroit plus familier sur le plan culturel encore plus au sud, là où il allait. Compte tenu de ces circonstances, du fait que ses enfants semblaient heureux et en sécurité sur Notre Terre et du fait que Thorgal n’avait aucune idée concrète de l’endroit où se trouvait son utopie personnelle ou même si elle existait, je pense toujours que Thorgal a donné la priorité à ses propres rêves vagues et abstraits sur le bien-être concret de ses enfants.

    Et c’est encore une chose très discutable à faire d’un point de vue parental.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Si on regarde la littérature ou le cinéma d’aventure, on voit que l’apparition de l’enfant dans le parcours d’un héros amène souvent ce héros à décliner, voire disparaître, au profit de son enfant. C’est un peu le principe des sagas familiales, qui construisent les enfants sur l’histoire qui est léguée par leurs parents.

    Dans notre série ça ne se passe pas du tout comme ça, l’ambition a toujours été de placer Thorgal au cœur de tout. On donne ainsi un rôle annexe aux membres de sa famille, qui ont souvent surtout servi à mettre en valeur les qualités du père. Finalement, depuis le tome 1, la question qui se pose au scénariste à chaque album est de savoir ce qu’il va bien pouvoir faire de la famille. Thorgal n’est pas une histoire chorale. Ça peut être moche pour ses enfants et sa femme, mais c’est le contrat, je trouve.

    Je parle bien sûr du Thorgal de Van Hamme, comme toujours, celui de ses successeurs sort de mon propos.

28 réponses de 1 à 28 (sur un total de 28)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2021