Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Thorgal – 36 – Aniel

Accueil / Forum / Thorgal – Albums et analyses / Thorgal – 36 – Aniel

Bienvenue

Thorgal – 36 – Aniel

Ce sujet a 837 réponses, 34 participants et a été mis à jour par sylveyrier sylveyrier, il y a 4 mois et 3 semaines.

40 sujets de 361 à 400 (sur un total de 838)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Attention, je ne suis pas déçu parce que Rosinski était au dessin et parce que j’attendais ce retour aux sources. Mais il faudra que le prochain album frappe très fort.

    Répondre | Lien | Citer

     

    Ah purée Tjahzi le rouge en gras ça pique les yeux, c’est pas dans la charte graphique de Thorgal ça !!

    (ah si dans le feu écarlate)

    Répondre | Lien | Citer
    Il faut réagir !

    Le but est justement de piquer les yeux ! 

    Et comme le dit Fit, pour que le prochain album frappe très fort, c’est maintenant que nous devons aussi frapper très fort de notre côté !

    Je vous propose donc de réagir également sur les 2 pages Facebook où une nouvelle publication sur l’album vient justement d’avoir lieu :

    https://www.facebook.com/Thorgal

    https://www.facebook.com/lelombardbd

    Puis tant qu’on y est, si vous êtes aussi sur Twitter ou Instagram :

    https://twitter.com/LeLombard

    https://www.instagram.com/lelombard

    C’est maintenant ou jamais !

    Répondre | Lien | Citer

    Je viens d’achever la lecture de cet album tant décrié et même si l’on peut dire et écrire toutes les critiques que l’on veut, il fallait finir le Cycle. Pas de la meilleure des façons dans cet album, c’est un fait que je ne peux nier, mais il fallait donner une fin à tout cela et poser une bonne fois pour toute un point final à une succession d’évènements et de nouveaux personnages, qui ont alimenté ce Cycle.

    Il est vrai que la manière est pour le moins aussi surprenante que déroutante, mais ce choix a été fait, alors respectons le et je me place avec des yeux enfantins et sûrement très naïfs, mais si j’avais 10 ans et que je découvrais Thorgal, serais-je alors aussi critique ?. Surement pas.

    Je ne doute pas de la sincérité des propos qui sont tenus sur ce forum, mais vous voyez Thorgal avec des yeux, des ressentis de Femmes, (Honneur à ces dames) et d’Hommes qui ont évolué tout comme nos âges. Je ne veux pas polémiquer sur l’histoire de ce Cycle et même si et personne ne me contredira à ce sujet, nous avons perdu le Thorgal de notre enfance  ( en quelque sorte ), alors profitons de ce forum pour encourager les scénaristes à refaire de ce personnage de 40 ans ++  et de sa vie ce qu’elle était alors que nous avions 10 ans ++.

    Ps : Je serai très intéressé de connaitre la population par tranche d’âge qui lit Thorgal, ( non pas ceux qui l’achètent mais ceux qui le lisent ).

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 an et 2 mois par Tylinth.
    Répondre | Lien | Citer

    Je te rejoins sur un point Tylinth, et que l’on retrouve souvent en BD et en musique : on souhaite souvent que l’auteur « revienne aux sources ». Mais les personnages/musiques et leurs auteurs évoluent, c’est ainsi. Lisons-nous aujourd’hui la même chose qu’il y a 20 ans ? le souhaitons-nous d’ailleurs ? Non, certainement pas. C’est bien ce qui est difficile quand on a adoré quelque chose : en garder l’essence et le laisser évoluer seul quand on décide de ne plus le suivre.

    Pour ma part, le divorce est fait… j’ai gardé ce que j’aime vraiment, le début (un gros début quand même). La suite n’est pas pour moi, tout comme les séries parallèles.

    Ah oui, je suis de 1983 (ça restera à jour) et j’ai effectivement acheté tous les albums aveuglément… mais j’ai toujours été objectif sur mes avis de dégringolade (avec rebonds) sur les 13 derniers albums.

    Il est intéressant de se demander si quiconque lit les nouveaux albums sans être un fan originel, ça me semble tout de même particulièrement pénible à lire… pour conclure.

    Répondre | Lien | Citer

    Oui Tjahzi tu a entièrement raison c’est maintenant qu’il faut qu’on se fasse entendre car ça fait déjà plusieurs tomes qu’on dit a chaque fois que c’est le plus mauvais de la série et qu’on compte que le prochain soit meilleur, force est de constater que non…

    Alors j’espère que le lombard va faire un tour sur le forum pour constater le mécontentement des fans 

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Attention c’est difficile de prendre en compte l’avis des fans. Déjà parce qu’ils ne sont pas d’accord entre eux. Ensuite parce que les mécontents crient beaucoup plus fort que les satisfaits. Enfin parce que les fans changent d’avis avec le temps. Je me souviens de critiques terribles contre des albums signés Van Hamme finalement devenus cultes.

    Mais là c’est vrai qu’il faudrait avec des mots simple expliquer quelques fondamentaux de Thorgal au scénariste. Ce serait important pour profiter du retour aux sources.

    Pour le dessin c’est simple, nous voulons reconnaître les personnages.

    Pour le scénario et les dialogues, c’est différent. Il faudrait une sorte de charte.

    Le mieux serait d’avoir Van Hamme pour superviser l’album. Pas forcément décider du scénario mais signaler que tel dialogue ou autre n’est pas adapté. Mais ça…

     

    Répondre | Lien | Citer

    Fit a écrit
    Pour le dessin c’est simple, nous voulons reconnaître les personnages. Pour le scénario et les dialogues, c’est différent. Il faudrait une sorte de charte.

    Dans les deux cas nous voulons reconnaitre les personnages, ce qui demande une fine analyse de leur personnalité physique et psychologique et une bonne dose de sensibilité artistique. A cela s’ajoute des geste professionnels de scénariste bien maîtrisés ( comme dans tout métier). J’ai une connaissance qui prend des cours d’écriture de scénario, cela n’apporte pas le talent, mais au moins on y apprend des techniques d’écriture, le travail du style, et à en partager la critique aussi. C’est comme pour le dessin, prendre des cours auprès de talentueux professeurs permet sacrément d’améliorer le talent par du savoir-faire. D’ailleurs il me semble que reprendre une série doit demander plus de savoir-faire que de talent brut. Les contraintes du 36 étaient quand même très fortes au niveau du scénario c’est sûr c’était pas évident, quant aux dialogues…… il va falloir bosser cet aspect plus sérieusement quand-même.

    Mais je ne veux pas d’un lynchage de Yann, il a été choisi par tiers, lu par tiers, accepté et validé. Et si qu’importe qui tient la barre le bateau avance quand-même notre avis importe peu.

     

    Répondre | Lien | Citer

    Fit a écrit
    Attention c’est difficile de prendre en compte l’avis des fans. Déjà parce qu’ils ne sont pas d’accord entre eux. Ensuite parce que les mécontents crient beaucoup plus fort que les satisfaits.

    Très juste. En lisant les réactions, on a l’impression de revenir des années en arrière et (à part les jurons propres à Yann) de retrouver les critiques sur Sente.

    Un bémol quand même sur la prise en compte de l’avis des fans, car l’éviction de Sente est probablement dû à cette prise en compte par les éditeurs et au désamour.

    Si le désamour ne se traduit pas en terme de ventes, il y a peu de chances que la prise en compte engendre des changements notables, surtout que le tome 37 est déjà écrit et qu’on peut légitimement espérer que débarrassée du carcan précédent, l’histoire sera à la hauteur et réjouira les fans. (Ne serait-ce que par la comparaison avec les albums précédents).

    Par contre, le compromis de la part de l’éditeur/auteur est de faire des ajustements sur la trame de l’Ermite de Skellingar : la suppression ou la réduction drastique des jurons et de la culture G nordique, et l’ajout d’émotions/réactions dans les scènes, la narration étant assez linéaire.

    Cela fait, on devrait retrouver le plaisir de lire Thorgal, si Vignaux continue son boulot de s’approprier les personnages.

    Répondre | Lien | Citer

    Déçue aussi, fin sans intérêt et à mes yeux, bâclée. L’histoire est à l’image du dessin: pas au top. Dommage.

    Répondre | Lien | Citer

    A la fin du tome 27, on quitte Ilenya sur la falaise sur la côte nord-africaine. (Ils avaient été trouvés dans le désert mais le tournoi se passe sur la côte).

    Elle est donc censée avoir repris les mois de navigation le long de la côte désertique dans l’autre sens pour retrouver l’île du Mal Bleu.

    Au retour d’Irak, pour retourner sur l’Atlantique, la route maritime passe effectivement forcément aux environs de Malte. Soit au Sud pour rester près de la côte Lybienne et il est possible que l’île du Mal Bleu soit Lampedusa ou des îles proches, voire plus loin Pantelleria, l’île entre Tunis et la Sicile, passage obligé pour aller vers Gibraltar.

    En tous les cas, c’est bien joué géographiquement de la part de Yann, ce retour au Mal Bleu qui était effectivement sur le chemin de retour.

    Et Darek qui était resté sur Notre Terre avec Siloé, a dû changer d’avis et faire les 10 jours en longeant la côte pour arriver au Mal Bleu et se faire capturer.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 an et 2 mois par pennybridge.
    Répondre | Lien | Citer

    Il y avait une super carte sur l’ancien site, qui manque bien sur celui-là, oú l’île du Mal Bleu est situé au delà de Gibraltar sur les côtes atlantiques marocaines, ce qui pose la question du climat permettant le développement d’une mangrove et de palétuviers. Ce n’est pas trop possible en milieu méditerranéen, ni océanique puisqu’il faut un climat tropical, avec un taux d’humidité conséquent et la chaleur qui va avec.

    Donc :

    – en Afrique la Mangrove n’est possible que dans le golfe de Guinée, c’est à dire beaucoup beaucoup beaucoup plus au sud sur la côte atlantique. Bon peu plausible que Thorgal soit dans ce coin.

    – ou sinon il y a une petite mangrove sur les bords de la Mer Rouge, et là ça place le Mal Bleu beaucoup plus à l’ouest, vers l’Arabie Saoudite et l’Egypte. Il y a un archipel (égyptien) à l’entrée du golfe de Suez, avec plein de petites mangroves . C’est à dire pas très loin des côtes de Méditérranée (EDIT : vers Hurghada, zone touristique de plongée).

    A mon avis Thorgal quitte l’Irak par le sud, se retrouve en Mer Rouge et remonte vers le nord pour gagner une terre, et cette terre c’est une île parmi d’autres, possédant une mangrove et des palétuviers.

    Photo ici, on voit une île et ses petites mangroves.

    Arachnéa devait se situer beaucoup plus à l’est en Méditerranée, qu’indiqué sur la carte, vers Malte peut-être, ou même la Crête. Ensuite pour les albums du Mal Bleu et du Royaume sous le Sable, on sait que la famille Aegirsson était assez perdue, et qu’on n’a pas tout les éléments du voyage. Ils se retrouvent en bateau sur le nord de la Mer Rouge pour une raison inconnue ( à une époque oú le canal de Suez n’existait pas, dommage pour le scénario, ça fait 200 bornes quand même ) et ensuite dans le désert Egyptien, arabe si ça se trouve. Je n’ai pas les albums sous les yeux là. Quant à Darek, qu’est-il venu faire dans cette galère …

     

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 an et 2 mois par Hirondl.
    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Darek, ça ne s’explique pas, pas plus que Lehla en son temps. Les différents auteurs se sont d’ailleurs bien gardé de tenter d’expliquer ce que font là ces personnages, pour s’éviter justement une complication sans objet. Chacun peut comme Pennybridge s’amuser à chercher des raisons et des parcours pour que ces deux personnages soient revenus.

    Un retour comme ça, soit on l’explique immédiatement parce qu’on a un plan pour eux (Galathor, Volsung, Tjahzi… ont été ramenés et utilisés très proprement) soit voilà.

    Pour ce qui est de la géographie, il faut aussi se rappeler que la géographie thorgalienne lui est propre et ne fait que s’inspirer de la nôtre. Ça n’empêche pas de s’amuser entre nous à essayer de placer les albums sur une carte, mais il ne faut pas essayer de calquer avec exactitude le parcours de nos héros sur une carte de chez nous.

    Fit a écrit
    Je me souviens de critiques terribles contre des albums signés Van Hamme finalement devenus cultes.

    Des exemples ? Là tout de suite, je ne vois pas.
    Il y a « Alinoë », peut-être ? Je sais qu’il y a des lecteurs qui ont un peu de mal avec cet album très particulier, qui plaît pourtant énormément à la plupart d’entre nous. Mais bon, de là à parler de « critiques terribles »…

    Répondre | Lien | Citer

    Hirondl a écrit
    Il y avait une super carte sur l’ancien site, qui manque bien sur celui-là

    Merci pour la carte, je ne la trouvais, je n’avais que vu ça http://www.ekhorizon.com/blog/wp-content/uploads/dc/Vrac/2009-01-08/thormapa.jpg mais les « derniers » albums n’y figuraient pas.

    Elle y faisait apparaître Notre Terre au-dessus des Canaries (environ de Funchal); le Mal Bleu dans le coin de Rabat et le royaume sous le sable sur la côte Lybienne.

    Merci pour ta théorie sur les Mangroves en Egypte, c’est très intéressant, je me demandais également comment il pouvait faire aussi humide sur les côtes nord-africaines.

    Après, comme dit Stéphane, au pire les auteurs font ce qu’ils veulent de la géographie réelle et se donnent quelques libertés…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Nan mais ce n’est pas « au pire » et « quelques libertés » ! C’est l’un des fondements de la série Thorgal. Historiquement et géographiquement, Thorgal ne se situe pas dans notre monde, mais dans le sien. Les auteurs originels n’ont jamais cessé de le répéter. Ça a été l’un des points forts de la série, qui a permis toutes les folies et toutes les réussites pendant 29 albums.

    Par contre, si tu parles des repreneurs, oui, effectivement, ils ont d’autres critères, et s’attachent globalement à rapprocher Thorgal du monde réel. Tout en y plaçant quand même des autruches et des taupes géantes.

    Pour la carte, désolé, elle manque effectivement ici. Mais elle fait partie de mes priorités pour 2019. Avec mon camarade Kévin-du-Lombard, nous allons établir un calendrier de ce qui pourrait être sympa pour le site l’an prochain, quand j’aurai fini de renégocier avec moi-même.

    Répondre | Lien | Citer

    On a toujours aimé cherché la cohérence temporelle et géographique chez Thorgal-BD, ça fait un peu partie du jeu, une sorte de jeu de piste  et Van Hamme est un homme cultivé qui a voyagé …

    et justement dans Arachnéa il y a des colonnes avec volutes ioniques (p25), l’ordre ionique se trouve chez les Grecs ou en Asie Mineure (j’ai fait des études d’art). Je place Notre Terre vers l’est Méditerranéen. Une île certaine imaginaire mais plutôt vers la Turquie que l’Italie.

    L’ennui c’est qu’il est alors impossible de rejoindre une mangrove en bateau depuis Notre Terre, comme c’est le cas dans le Royaume sous le sable, au début, dans le résumé ( qui n’était pas très heureux comme procédé d’ailleurs).

    Pour revenir au 36, le « Beaucoup plus tard, au village des Vikings du Nord », est une grosse ellipse qui ne doit pas se faire DANS l’album, mais entre 2 albums, comme c’est déjà arrivé auparavant.

    Le tome 36, aurait bien pu se passer tout du long au Northland (avec des retrouvailles dignes de ce nom), le passage par l’île du Mal Bleu n’a pas grand intérêt, sauf à pallier le manque d’idée pour sauver Aniel et aller chercher du déjà vu, c’est à dire Armenos. Bof.

    et sinon je l’ai relu et la double page 34-35 avec la mort atroce de Salouma, la mort incompréhensible de Zim, le HÀKARL, et des dessins de bataille un peu bâclé … tout cela est vraiment décevant.

    J’étais très alléchée par les premières pages publiées avant la sortie de l’album, ensuite on en a vu d’autres et j’ai senti que l’album serait irrégulier. Mais certaines pages sont assez bâclées, et les noirs sont un peu bouchés parfois. Disons que les planches sombres ne sont pas aussi belles qu’au temps de l’encrage.

    Sinon Aniel p28 en bas est très beau je trouve, il ressemble même à Thorgal….. alors si en plus le fils méchant est le portrait de son père, ça devient intéressant !!!

    Thorgal-BD a écrit
    Pour la carte, désolé, elle manque effectivement ici. Mais elle fait partie de mes priorités pour 2019.

    Ah ben faudra nous expliquer comment on va de l’île de Méditerranée  Notre Terre vers une île manifestement du Moyen-Orient possédant une mangrove alors <img src=" />

    A moins que le canal de Suez ait été construit par des Atlantes en fait.

     

    Quant à l’île d’où se jette Ilénya, elle est quelque part prés des côtes nord-africaines entre la Tunisie de Carthage ( qui possède de petites îles arides) et l’Egypte, grande région africaine encore sous domination de gouverneurs romains byzantins. Une fois revenue sur les côtes, Ilénya est allée jusqu’en Egypte, et, fuyant grecs et romains du fait de sa mauvaise expérience avec eux, elle est allée vers le sud, sur les rives de la mer rouge.

    Thorgal-BD a écrit
    Pour ce qui est de la géographie, il faut aussi se rappeler que la géographie thorgalienne lui est propre et ne fait que s’inspirer de la nôtre. Ça n’empêche pas de s’amuser entre nous à essayer de placer les albums sur une carte, mais il ne faut pas essayer de calquer avec exactitude le parcours de nos héros sur une carte de chez nous.

    Je suis d’accord, c’est un peu comme essayer de situer tout ça dans une vérité historique, ça ne marche pas trop et c’est bien comme ça. Mis il y a quand même 2 ou 3 choses possibles ou pas. Et Notre Terre en Atlantique c’est plutôt non, En fait pour tout dire, je verrai bien la mangrove et l’île du Mal Bleu dans le Delta du Nil, pourquoi pas à « l’époque » de Thorgal…..

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Des exemples ? <img src=" /> Là tout de suite, je ne vois pas.
    Il y a « Alinoë », peut-être ? Je sais qu’il y a des lecteurs qui ont un peu de mal avec cet album très particulier, qui plaît pourtant énormément à la plupart d’entre nous. Mais bon, de là à parler de « critiques terribles »…

     

    Sans aller jusqu’au Royaume sous le sable qui est loin d’être devenu un album culte, on peut revenir sur La Cage puisque c’est un album de retrouvailles tout comme Aniel. Il suffit de lire la critique sur sceneario, « lu en 10 minutes. suivant ». Ce n’est pas une critique de fan mais j’avais entendu et lu les mêmes choses.  Parmi les critiques dont je me souviens : des dessins bâclés car Rosinski se lassait de la ligne claire, l’attitude d’Aaricia qui sonnait faux, des méchants pas bien féroces dont la « méchanceté » justifiait qu’on les massacre afin de permettre à Thorgal de faire un retour héroïque dans une scène rappelant une scène de Louve en moins réussie.

    Régulièrement j’ai lu « Thorgal, une belle histoire mais finie depuis longtemps ».

    Et pourtant Thorgal continue…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Ah, OK. Mais bon, il ne faut pas confondre avis persos et raz-de-marée. Chaque album, du 1 à aujourd’hui, a connu ses détracteurs, de la même façon que pas une vidéo sur Youtube n’a pas de pouces baissés.

    « La cage » est un album régulièrement cité par les lecteurs parmi leurs préférés. Et déjà à l’époque de sa sortie.

    Les premiers albums avec un accueil globalement un peu partagé furent « Géants » et « Arachnéa ». Et encore, les raisons de chacun n’étaient pas les mêmes : il y en a qui aimaient moins le dessin, d’autres qui trouvaient que ça allait trop vite, etc.

    Le premier album vraiment secoué en place publique, essentiellement à cause du dernier tiers de l’album, c’est « Le mal bleu ». Et ensuite, surtout, « Le royaume sous le sable ». Album que j’aime bien, pourtant, pour ma part, mais bon.

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    C’est sûr que chaque album a des détracteurs. J’aime bien Géants, le côté Gulliver donne toujours des scènes spectaculaires. J’ai bien aimé aussi Arachnea mais je suppose que les arachnophobes n’ont pas aimé Le Royaume sous le sable ne me déplaît pas mais je pense que le mythe de l’Atlantide méritait un tout autre album malgré tout. Un cycle, comme celui du pays Qâ en fait.

    Le raz-de-marée contre Aniel ne concerne-t-il pas surtout les « vieux » lecteurs ayant entre 30 et 50 ans ? Il faudrait demander l’avis à des lecteurs plus jeunes ayant découvert la série alors que Van Hamme avait déjà passé la main par exemple.

    Répondre | Lien | Citer

    C’est clair, j’adore « La cage » (mon avatar…, même s’il est perfectible, oui en effet les méchants sont un peu là pour permettre à Thorgal de devenir le sauveur. Mais l’émotion est très belle, les dialogues sont très bien. Les retrouvailles y sont simples et tellement complexes ….

    C’est d’ailleurs clairement à cause de La Cage que je redoutais le 36 et les retrouvailles, parce que je me disais bien que cet album serait dans l’ombre.

    « Le royaume sous le sable » c’est différent, le dessin n’est pas très beau et le scenario aurait mérité d’être étoffé. Mais l’idée est sympa, même si à l’époque je me suis dit « vraiment la vie de Thorgal, Aaricia et leurs enfants n’est vraiment pas sympa, et tout ça commence à manquer de légèreté. »

    Répondre | Lien | Citer

    L’édition luxe dédicacée par Rosinski est à gagner ICI sur la page Instagram de la FNAC.

     

    Il existe apparemment 2 présentoirs du nouvel album, vus ICI dans la librairie Zalactorée, La Planète BD.

    Répondre | Lien | Citer
    Avis sur l'Althing

    Je suis surpris par la longueur de certains avis émis sur l’album « Aniel » ICI dans l’Althing. Moi qui avais toujours l’impression d’y écrire un pavé, voilà que mon évaluation ne fait pas partie des textes les plus longs, ça change ! 

    Je vous copie un avis particulier, celui de Ralf, parce qu’il s’intitule « LETTRE OUVERTE AUX EDITIONS DU LOMBARD « . Je pense qu’il aura plus de chance d’être lu ici.

     » Chères Editions du Lombard, 

    Suite à la sortie du tome n°36 de Thorgal, je souhaitais vous interroger sur le point suivant : SVP, y a-t-il un Directeur de publication chez Le Lombard… ?  Je me permets de poser la question car, apparemment, ce poste semble actuellement vacant. En effet, avec un Directeur de publication, le catastrophique album Aniel n’aurait sans doute jamais vu le jour sous sa forme actuelle. Un Directeur de publication aurait lu le scénario de Yann et constaté le 1er ( le chanceux… ) qu’il n’avait pas les qualités requises pour que Rosinski passe 1 à 2 années à l’illustrer. 

    Un Directeur de publication aurait pu rapidement détecter les importantes faiblesses de l’histoire, ses invraisemblances ( ex : Aaricia n’est nullement étonnée que Kriss est vivante…! ), la pauvreté de ses rebondissements ( ex : Le frère de Quald qui réapparait au bon moment… Armenos qui détecte aussi facilement qu’il y a 2 entités dans Aniel… J’arrête là, la liste est encore longue…. ), la stupidité des situations ( ex : La tactique stupide des Yénhaas de placer des prisonniers devant leurs troupes pour se protéger alors que malgré tout on peut décocher des flèches sur elles puisqu’elles sont en hauteur par rapport aux esclaves !!! Aniel qui vomit les entités…. ), la débilité des dialogues ( ex :  » Il faut hisser cette grosse volaille avant qu’elle ne coule… »,  » Thorgal ! Quel bonheur ! Que me vaut le plaisir de…  » ou  »  » Mais attention ! Ces plantes carnivores sont très dangereuses ( hahaha ! ) ! Je dois aller préparer mon petit matériel de protection  » ( gnangnangnan ….) ou alors, le bientôt célèbre  » Beaucoup plus tard au village des Vikings du Nord  » qui est un descriptif temporel qui n’est plus utilisé depuis les années d’après-guerre de la BD… ) et pour terminer, l’absence de toute émotion ( ex : les retrouvailles de Thorgal avec Aaricia… ou avec Jolan… ou avec Louve / au choix ! ! ) dans ce qui devait pourtant être une apothéose sentimentale puisque la famille Aegirsson ne s’est plus vue depuis belle lurette… ! ! ! 

    Et surtout, cet album devait être le dernier livre dessiné par l’immense artiste qu’est Rosinski. Et, de ce fait, les dernières planches se devaient de marquer ce moment émouvant qu’est la séparation de l’artiste avec son personnage. 
    Mais au lieu de cela, Yann nous livre une fin d’album tellement bâclée que l’on a surtout la sensation qu’il ne savait pas du tout comment la traiter ( je ne vois que cette explication car un scénariste PROFESSIONNEL n’aurait jamais accouché d’inepties pareilles).

    Je lis Thorgal depuis sa création en 1977. Les 15 ou 20 premiers albums m’ont envouté par la magie des dessins et l’inventivité des histoires ( chapeau bas à Jean Van Hamme et Rosinski pour être parvenus à placer ces livres dans les incontournables œuvres à posséder dans sa bibliothèque ) Ensuite, j’ai, comme bien d’autres lecteurs, assisté à la progressive baisse de qualité des aventures de notre viking favori ( Ex : Arachnéa…, Le Royaume sous le Sable…, Le Mal Bleu…., Le Sacrifice…. / Principalement à cause d’un dessin nettement bâclé….) 

    Mais à chaque nouvelle parution, je persistais à continuer à acheter les nouveaux tomes en espérant retrouver la magie des albums  » fondateurs  » de la saga en me disant que chaque nouvel album médiocre n’était qu’un accident de parcours et que l’album suivant rachèterait les lacunes du précédent. Jusqu’à cette ultime tome 36 qui vient de débouler dans les librairies… et qui me plonge dans une colère qui me pousse cette fois à réagir ( well, avouez que j’ai été très patient après de si longues années à lire Thorgal et à voir les mauvais albums s’aligner) 

    Et la seule action que je puisse faire est de vous communiquer mon mécontentement ainsi que celui de nombreux autres lecteurs (SVP, allez faire un tour sur la page Facebook de Thorgal. Il n’y a aucun commentaire positif sur le livre. AUCUN… Bien au contraire… ) La déception, l’incompréhension ( voir même la tristesse… ) se lisent au travers des mots des lecteurs qui y ont laissé un message. Et l’avis des lecteurs, vos clients, ça devrait tout de même avoir de la valeur, non ? 

    Le gros du nombre de lecteurs de Thorgal sont ceux qui ont découvert ce personnage il y à 40 ans. Ils ont donc… grandi et attendent des histoires nettement moins puériles ( bien que j’ai lu des scénarios de BD pour enfants qui sont bien moins stupides que l’histoire d’Aniel ) Ce sont des ADULTES qui forment le lectorat de Thorgal ( mais vous le savez déjà par les infos que vous récupérez via votre site internet / La fiche d’inscription…. ). Mais les scénarios sont clairement adressés à des gosses de 7 à 12 ans… C’est ce que l’on appel votre  » Core Business  » en langage marketing ( Mais, là aussi, y a-t-il un Responsable Marketing dans vos bureaux ?) 

    La 2ème grande question que je me pose ( comme bien d’autres lecteur de ce dernier mémorable album … ), c’est comment Le Lombard peut expliquer que cet album est aussi médiocre et indigne de son personnage vedette… Car, honnêtement, si de nombreux lecteurs ont trouvé l’histoire pitoyable, comment se fait-il qu’un Directeur de publication, lui, n’a strictement rien vu ? Ou pas voulu voir…? 

    A ce sujet, Je vais lancer quelques éléments de possibles réponses : Le Directeur de publication ne sait pas évaluer un scénario….? On n’a pas voulu froisser le scénariste en lui disant que son histoire était nulle….? On n’a pas voulu froisser Rosinski ( LE dessinateur vedette du Lombard qu’il ne faut sans doute pas contrarier ) qui valide également les histoires…? Ou tout simplement parce que de toute façon Thorgal s’écoule à des centaines de milliers d’exemplaires et que, de ce fait, on est moins regardant à la qualité des scénarios car de toute façon  » ça se vend  » ( oui, nous on paye le livre mais c’est après que l’on découvre la qualité de ce que l’on a eu pour son argent…. Mais celui-ci est déjà dans les caisses du Lombard après la découverte de l’effroyable vérité… ) 

    Ma lettre est très acide. Je l’avoue. Mais c’est parce qu’elle reflète le ras-le-bol de ce que représente ce dernier album insipide qui focalise sur lui des années de frustration à attendre un retour de la qualité passée des 1ers albums. On attend, attend, attend et en définitif, on se retrouve de nouveau avec un nouveau livre qui est cette fois tellement mauvais qu’on ne parviendra même pas à le revendre pour 1 Euro sur Ebay… 

    Voilà. Pour clôturer là ma missive, j’espère vraiment que vous prendrez les bonnes décisions pour l’avenir de ce personnage que nous sommes si nombreux a avoir aimé ( et que, nous avons encore envie d’aimer ). Alors, par pitié, pour un bon album, une simple règle de base il faut avant tout une BONNE histoire. Pour y arrive, Il suffit de lire le script proposé, de l’analyser, de le modifier si, il y a lieu avant de la donner à l’artiste qui va la dessiner. Mais surtout, il ne faut pas accepter n’importe quoi.. Il en va de la crédibilité de l’éditeur et… de son Directeur de publication. 

    Et surtout, pas Yann pour la suite des aventures de Thorgal. Dorison et Mariolle sont des scénaristes d’un autre calibre. Les 2 derniers Kriss de Valnor le prouvent avec éclat. Ils savent déjà mieux comment ficeler une histoire, créer des personnages et rester crédibles. 

    Ne pensez pas que nous sommes des crétins qui ne savons pas jauger de la valeur d’une histoire. La preuve, on sait prendre notre plume pour vous faire savoir si on n’a pas apprécié un album. ( Et le faire savoir via les réseaux sociaux. Ça propage vite l’info…Faites le travail d’édition qui est le votre. A savoir : produire des albums de qualité pour les clients comme nous qui les achetons. 

    Car moi, c’est décidé. J’achèterai le prochain Thorgal. MAIS si il est du même  » tonneau  » que ce tome 36, PAR ODIN, ce sera le dernier que je lirai ! « 

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 an et 2 mois par Tjahzi.
    Répondre | Lien | Citer

    J’avoue que « La Cage » est un album que je n’avais pas trop apprécié lors de ma première lecture mais que j’apprécie bien plus maintenant.

    C’est la contraire de « Moi, Jolan » que j’avais adoré à sa sortie mais maintenant en le relisant je trouve que cet album annonce déjà les problèmes de la suite…

    Répondre | Lien | Citer
    Avis sur Facebook

    Je vous copie un autre avis paru sur la page Facebook de Thorgal. Les commentaires développés y sont rares, j’en profite donc pour présenter celui de F. Raoul.

    Je n’ai pas aimé cet album et en voici les principales raisons:
    -le scénario se permet trop de facilités: Thorgal tombe pas moins de 3 fois « par hasard » sur des amis à lui: page 8, 20, 36. Ceci sans compter l’arrivée de Kriss pile poil en même temps que lui.
    -Thorgal ne respecte plus vraiment ses idéaux. D’accord il ne tue pas les gens sans raison, mais là il n’aide pas non plus les peuples. C’est bien par obligation qu’il aide le peuple de Zim.
    -Peu d’originalité: le pays exotique on le connaît, ses personnages aussi, Thorgal va chercher un mage qui trouve directement le problème magique d’Aniel et y trouve un remède… pas magique.
    -Plutôt que de se compliquer la vie avec son amante, elle est purement éliminée avant le retour, de même que Lundgen dont on entend pas parler. Aaricia retrouve Thorgal comme si de rien était.
    -Qu’est-ce que c’est que ces deux entités parasites? Pourquoi deux? Et on avait compris qu’Aniel était possédé de manière magique, pas par un poulpe fluo.
    -Il ne se passe absolument rien au Northland; tout le monde se retrouve gentiment, en même temps, sans aucune tension ou amertume. Quand on compare à « la cage » ça fait mal.
    -Kriss, qui a vécu une aventure si épique dans ses deux derniers albums, se laisse mener par Thorgal puis par son fils… Sans que personne ne soit étonné de la voir en vie.
    -Les dialogues sont plats, juste descriptifs, sans émotion, et parfois même adaptés. Thorgal sort des jurons qu’on ne lui connaît pas, il paraphrase ses actions…
    -Le dessin et surtout la mise en couleurs sont faibles, certains décors complètement inexistants, des personnages parfois méconnaissables.

    Bref j’en attendais largement plus, de cet album, l’enjeu qu’on nous a vendu n’y est pas. En quoi les 3 cycles se rejoignent-ils? Les arcs de Jolan, Louve et Kriss n’ont AUCUNE influence dans l’album. C’est pas une jonction ça. Pourquoi ne pas avoir joué sur la part sauvage de Louve? Faire venir des déserteurs de l’armée de Magnus dans le village des vikings? Fait en sorte que Kriss aide Aaricia d’une manière ou d’une autre? ou même faire revenir un personnage un peu plus emblématique, comme Tjahzi, Argun ou La gardienne des clés. Ou même Frigg, qui a suivi toutes ces aventures de loin. A la place, on a les deux jumeaux de la jungle. Mouais…

    SVP Le Lombard : posez vous les bonnes questions pour cette série que l’on veut excellente!

    Répondre | Lien | Citer
    fit

    -Thorgal ne respecte plus vraiment ses idéaux. D’accord il ne tue pas les gens sans raison, mais là il n’aide pas non plus les peuples. C’est bien par obligation qu’il aide le peuple de Zim.

    Le Thorgal n’a pas d’idéal de ce genre, il ne cherche pas à aider les peuples.

    Cela illustre ce que je disais à propos de la difficulté de prendre en compte l’avis des fans. Certains n’ont pas compris la principale caractéristique du personnage principal, ce qui le rend si singulier. Imaginez le massacre si Yann ou autre avaient fait du Thorgal de Van Hamme un super héros au grand coeur se lançant dans des grandes quêtes pour aider  les peuples ?!?

    Répondre | Lien | Citer

    Tout d’abord bonsoir à tous et à toute !

    C’est la première fois que je vais écrire un commentaire, j’ai plus ou moins lu vos avis et j’ai cru comprendre que vous aimeriez savoir ce qu’en pense un lecteur ayant connu Thorgal plus recemment c’est pourquoi je me permet de vous faire partager mon opinion !

    J’ai donc 20 ans et j’ai connu Thorgal en 2013 avec le premier tome de la jeunesse, déjà rien que ça c’est plutot rare je pense dans le forum haha, j’ai donc surement un avis moin objectif que le votre puisque naturellement je serais moins dur.

    Je me sens un peu comme un fan de star wars qui a decouvert les films dans l’ordre I II III et IV V VI qui decouvre donc l’univers differemment des fans de la première heure par exemple moi Slive je l’ai pas découvert dans « La magicienne trahie  » mais dans la jeunesse ce qui fais que je savais pas du tout à quoi m’attendre avec ce personnage contrairement à la plus part d’entre vous qui vous êtes dis « ah oui elle fait parti du peuple des étoiles etc etc…  » mais bref pour en revenir a « Aniel » :

    Globalement je suis assé mitigé mais tout de même j’ai dans l’ensemble apprécié l’histoire, revenir au pays du mal bleu et en revoir les anciens personnages j’ai trouvé ça cool ! Les batailles avec le peuple « Yehnäas » même si a des moments ça fais un peu brouillon j’ai bien aimé l’idée mais j’ai trouvé dommage sur certain point comme justement quand « Zim » a juste le temps de nous expliquer ce qui c’est passé au royaume de zhar et l’arrivée des Yehnaas que comme par hasard op 2 secondes après elles apparaissent, alors qu’on aurait pu attendre avant de les voirs histoire d’avoir un peu de suspens et d’appréhension sur comment elles sont comment elles attaquent (elles ont quand même foutu le bordel dans toute une région ) et au final on les apperçoient direct j’ai trouvé ça dommage.

    J’ai étais déçu aussi vis a vis du personnage de Darek, j’avais cru comprendre que beaucoup d’entre vous voulez le revoir dans cet album mais pourquoi ? Au final pareil comme par hasard il est esclave la ou passe Thorgal et toute la troupe, non pour moi on aurais du attendre avant de le revoir et pourquoi pas lui donné même un rôle plus « ennemis » je sais pas il a pas trop connu ses parents il a etais reduis a l’esclavage quasiment toute sa vie manquait plus que l’a fille dont il etait tombé amoureux soit morte pour x ou y raison et le voila chef d’un clan dans les prochains tome ou je sais pas mais la déjà il dit quasiment aucun mots de tout l’album il sert pas à grand chose et en plus je le trouve mal déssiné. Pour le coup je pense que Yann l’a mis dans l’histoire pour faire plaisir a la plupart des fans mais pour moi il a eu tort ou alors quitte à le mettre autant bien l’exploiter.

    Après voila je pense qu’on repart sur de bonne base j’ai bon espoir pour les prochains albums !

    Répondre | Lien | Citer

    Ah super Wynpix, merci de donner ton avis !    Tu as vu que ce sont surtout les anciens fans qui s’expriment, donc ça nous change de te lire. De toute façon, comme le dit Fit, prendre en compte tous les avis serait impossible, d’autant plus que certains sont contradictoires. Avec le retour de Darek, je pense simplement que Yann a voulu réunir la famille au sens large. Mais tous ces retours des personnages principaux n’aide vraiment pas au développement de l’histoire, surtout quand ils arrivent comme ça à la fin de l’album.

    Répondre | Lien | Citer

    APRES CE CATASTROPHIQUE DERNIER TOME, VOULEZ-VOUS DE MEILLEURS ALBUMS ? 

    SI C’EST OUI,   SVP,    lisez LA FIN de mon message  CI-DESSOUS. 

    Et bien… c’est triste à dire…. mais je suis heureux de voir autant de mauvaises critiques de ce tome 36… ( et, pour info, je suis fan de Thorgal depuis…1977 )

    Au moins, cela prouve que je n’ai pas rêvé à la lecture d’Aniel.  Il est plus que temps que le Lombard se réveille ( ainsi que son Directeur de publication… Oui, Monsieur, vous qui êtes aux commandes de la qualité de ce qui est publié par Le Lombard  ). Les lecteurs en ont marre qu’on les prenne pour des crétins qui ne savent pas discerner un bon livre d’un mauvais album. Ce forum et son contenu en sont la preuve !

    Pourquoi ni Rosinki ( qui n’est pas dans la tourmente car son dessin reste excellent sauf pour les dernières planches aux couleurs sales et tristes   )ni Le Lombard, ni Yann ( qui focalise sur lui la majeure partie de la colère des lecteurs avec un travail d’écrite indigne d’un scénariste PRO ! ) n’ont réalisé que cet album serait aussi  » pourri « . Pourquoi, nous lecteurs,  arrivons à ce constat et pas eux…  Pourquoi… ? Je me suis posé la question un nombre incroyable de fois… Il suffisait déjà juste de lire le scénario de Yann pour comprendre que le niveau était réellement bas… Mais apparemment, personne au Lombard n’a pris la peine de le lire ou de dire honnêtement à Yann ce que valait vraiment son texte ( pas même son Directeur de publication )   JE NE PEUX PAS CROIRE qu’une maison d’édition donne son feu vert à la création d’un album sans valider avant l’histoire… Même si le scénariste a déjà plusieurs albums publiés dans cette même maison d’édition.

    Un Thorgal est publié à plusieurs centaine de millier d’exemplaires. Les enjeux sont donc assez importants . Donc, pourquoi personne ne jette un oeil sur l’histoire avant de la confier à Rosinski qui va tout de même y consacrer son talent pendant plusieurs mois !    Pourquoi ???

    Réponse : L’album se vendra de toute façon….   Pourquoi : Parce que c’est la fin d’un cycle et que ceux qui ont acheté les précédents albums ne pourront qu’acheter cet ultime tome…   Et ca recommencera avec le prochain cycle…

    DONC …   SI VOUS VOULEZ FAIRE BOUGER LES CHOSES ET AVOIR A NOUVEAU DES ALBUMS DE QUALITE QUI MERITENT LES 12 EUROS QUE VOUS PAYEZ, C’ EST ULTRA SIMPLE : Faites savoir votre mécontentement de ce tome 36 ( et ceux d’avant, si c’est le cas ) aux Editions du Lombard EN ENVOYANT UN EMAIL à info@lelombard.be  ( à l’attention de la Directrice Générale : Madame Christel Hoolans  ) . Cela ne vous prendra que 10 ou 15 minutes. Je suis persuadé que si un nombre conséquent de mail de mécontentement sont envoyés, une prise de conscience aux Editions du Lombard sera prise.  Après, vous pouvez aussi ne rien faire et attendre… le prochain livre scénarisé à nouveau par Yann….   Mais… par pitié…  après…   ne venez pas vous plaindre dans ce forum alors que vous pouviez agir MAINTENANT.

    Très cordialement à tous mes amis lecteurs de Thorgal.

    Répondre | Lien | Citer
    LETTRE OUVERTE AUX EDITIONS DU LOMBARD
     » Chères Editions du Lombard,
    Suite à la sortie du tome n°36 de Thorgal, je souhaitais vous interroger sur le point suivant : SVP, y a-t-il
    un Directeur de publication chez Le Lombard… ?
    Je me permets de poser la question car, apparemment, ce poste semble actuellement vacant. En effet, avec
    un Directeur de publication, le catastrophique album Aniel n’aurait sans doute  jamais vu le jour sous sa forme actuelle.
    Un Directeur de publication aurait</b> lu le scénario de Yann et constaté le 1er ( le chanceux… ) qu’il n’avait pas les
    qualités requises pour que Rosinski passe 1 à 2 années à l’illustrer.
    Un Directeur de publication aurait pu</b> rapidement détecter les importantes faiblesses de l’histoire,
    ses invraisemblances ( ex : Aricia n’est nullement étonnée que Kriss est vivante…! ), la pauvreté
    de ses rebondissements  ( ex : Le frère de Quald qui réapparait au bon moment…  Armenos
    qui détecte aussi facilement qu’il y a 2 entités dans Aniel… J’arrête là, la liste est encore longue…. ),
    la stupidité des situations ( ex : La tactique stupide des Yénhaas de placer des prisonniers  devant leurs
    troupes pour se protéger alors que malgré tout on peut décocher des flèches sur elles puisqu’elles
    sont en hauteur par rapport aux esclaves  !!! Aniel qui vomit les entités….  ), la débilité des dialogues ( ex :   » Il faut hisser cette grosse
    volaille avant qu’elle ne coule… »,  » Thorgal ! Quel bonheur ! Que me vaut le plaisir de…  » ou  »  » Mais attention !
    Ces plantes carnivores sont très dangereuses ( hahaha ! ) ! Je dois aller préparer mon petit matériel de
    protection  » ( gnangnan gnan ….)  ou alors, le bientôt célèbre   » Beaucoup plus tard au village des Vikings du Nord  » qui est un
    descriptif temporel qui n’est plus utilisé depuis les années d’après-guerre de la BD… )  et pour terminer, l’absence
    de toute émotion  ( ex : les retrouvailles de Thorgal avec Aricia…  ou avec Jolan… ou avec Louve / au choix ! ! )
    dans ce qui devait pourtant être une apothéose sentimentale puisque la famille Aegirsson ne s’est plus vue depuis belle lurette… ! ! !
    Et surtout, cet album devait être le dernier livre dessiné par l’immense artiste qu’est Rosinski. Et, de ce fait,
    les dernières planches se devaient de marquer ce moment émouvant qu’est la séparation de l’artiste avec son personnage.
    Mais au lieu de cela, Yann nous livre une fin d’album tellement bâclée que l’on a surtout la sensation qu’il ne savait
    pas du tout comment la traiter ( je ne vois que cette explication car un scénariste PROFESSIONNEL n’aurait jamais
    accouché d’inepties pareilles  )
    Je lis Thorgal depuis sa création en 1977. Les 15 ou 20 premiers albums m’ont envouté par la magie des dessins et
    l’inventivité des histoires ( chapeau bas à Jean Van Hamme et Rosinski pour être parvenus à placer ces livres
    dans les incontournables oeuvres à posséder dans sa bibliothèque )  Ensuite, j’ai, comme bien d’autres lecteurs,
    assisté à la progressive baisse de qualité des aventures de notre viking favori ( Ex :  Arachnéa…, Le Royaume sous le Sable…,
    Le Mal Bleu…., Le Sacrifice…. / Principalement à cause d’un dessin nettement bâclé…. )
    Mais à chaque nouvelle parution, je persistais à continuer à acheter les nouveaux tomes en espérant retrouver
    la magie des  albums  » fondateurs  » de la saga en me disant que chaque nouvel album médiocre
    n’était qu’un accident de parcours et que l’album suivant rachèterait les lacunes du précédent.
    Jusqu’à cette ultime tome 36 qui vient de débouler dans les librairies… et qui
    me plonge dans une colère qui me pousse cette fois à réagir  ( well, avouez que j’ai été très patient
    après de si longues années à lire Thorgal et à voir les mauvais albums s’alligner  )
    Et la seule action que je puisse faire est de vous communiquer mon mécontentement ainsi que celui de nombreux
    autres lecteurs ( SVP, allez faire un tour sur la page Facebook de Thorgal. Il n’y a aucun commentaire positif sur le livre.
    AUCUN… Bien au contraire… )  La déception, l’incompréhension ( voir même la tristesse… ) se lisent au travers des
    mots des lecteurs qui y ont laissé un message. Et l’avis des lecteurs, vos clients, ca devrait tout de même avoir
    de la valeur, non ?
    Le gros du nombre de lecteurs de Thorgal sont ceux qui ont découvert ce personnage il y à 40 ans. Ils ont donc…
    grandi et attendent des histoires nettement moins puériles ( bien que j’ai lu des scénarios de BD pour enfants qui
    sont bien moins stupides que l’histoire d’Aniel )  Ce sont des ADULTES qui forment le lectorat de Thorgal ( mais vous
    le savez déjà par les infos que vous récupérez via votre site internet / La fiche d’inscription…. )
    C’est ce que l’on appel votre  » Corp Business  » en langage marketing
    (  Mais, là aussi, y a-t-il un Responsable Marketing dans vos bureaux ? )
    Mais le scénario de ce dernier tome est clairement adressé à des gosses de 7 à 12 ans…
    La 2ème grande question que je me pose ( comme bien d’autres lecteur de ce dernier mémorable album … ),
    c’est comment Le Lombard peut expliquer que cet album est aussi médiocre et indigne de son personnage vedette…
    Car, honnêtement,  si de nombreux lecteurs ont trouvé l’histoire pitoyable, comment se fait-il qu’un Directeur de publication,
    lui, n’a strictement rien vu ?  Ou pas voulu voir…?
    A ce sujet, Je vais lancer quelques éléments de possibles réponses :   Le Directeur de publication ne sait pas évaluer un scénario….?
    On n’a pas voulu froisser le scénariste en lui disant que son histoire était nulle….?  On n’a pas voulu froisser Rosinski   ( LE
    dessinateur vedette du Lombard qu’il ne faut sans doute pas contrarier ) qui valide également les histoires…? Ou tout simplement
    parce que de toute façon Thorgal s’écoule à des centaines de milliers d’exemplaires et que, de ce fait, on est moins regardant à la
    qualité des scénarios car de toute façon  » ça se vend  » ( oui, nous on paye le livre mais c’est après que l’on découvre la qualité de
    ce que l’on a eu pour son argent…. Mais celui-ci est déjà dans les caisses du Lombard après la découverte de l’effroyable vérité…  )
    Ma lettre est très acide. Je l’avoue. Mais c’est parce qu’elle reflète le ras-le-bol de ce que représente ce dernier album insipide
    qui focalise sur lui des années de frustration à attendre un retour de la qualité passée des 1ers albums. On attend, attend,
    attend et en définitif, on se retrouve de nouveau avec un nouveau livre qui est cette fois tellement mauvais qu’on ne parviendra
    même pas à le revendre pour 1 Euro sur Ebay…
    Voilà.   Pour clôturer là ma missive, j’espère vraiment que vous prendrez les bonnes décisions pour l’avenir de ce personage
    que nous sommes si nombreux a avoir aimé ( et que, nous avons encore envie d’aimer ). Alors, par pitier, pour un bon album,
    une simple règle de base il faut avant tout une BONNE histoire. Pour y arrive,  Il suffit de lire le script proposé, de l’analyser,
    de le modifier si, il y a lieu avant de la donner à l’artiste qui va la dessiner. Mais surtout, il ne faut pas accepter n’importe quoi..
    Il en va de la crédibilité de l’éditeur et… de son Directeur de publication.
    Et surtout, pas Yann pour la suite des aventures de Thorgal. Dorison et Mariolle sont des scénaristes d’une autre trempe.
    Les 2 derniers Kriss de Valnor le prouvent avec éclat. Ils savent déjà mieux comment ficeler une histoire, créer des personnages
    et rester crédibles.
    Ne pensez pas que nous sommes des crétins qui ne savons pas jauger de la valeur d’une histoire. La preuve, on sait prendre
    notre plume pour vous faire savoir si on n’a pas apprécié un album. ( Et le faire savoir via les réseaux sociaux. Ca propage vite l’info… )
    Faites le travail d’édition qui est le votre. A savoir, produire des albums de qualité pour les clients comme nous qui les achetons.
    Car moi, c’est décidé. J’achèterai le prochain Thorgal. MAIS si il est du même  » tonneau  » que ce tome 36, PAR ODIN, ce sera le dernier
    que je lirai « 
    Cordialement
    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 an et 2 mois par Ralf.
    Répondre | Lien | Citer

    Il serait intéressant :

    1) de savoir si Yann avait prévu de rallonger de quelques planches ce tome 36 pour approfondir quelques situations/émotions, et diminuer le nombre et l’amplitude des ellipses (car il ne faut pas oublier que c’est une gageure de boucler un album-voyage-conclusion en seulement 46 planches), et cela lui a été refusé par le Lombard?

    2) de faire un sondage et voir si on retrouve une tendance avec une majorité de lecteurs nés dans les années 70/80 (très) mécontents, et une majorité de « jeunes » lecteurs globalement satisfaits de cet album (qui lui mettent la moyenne).

    Répondre | Lien | Citer

    Bonjour Pennybridg,

    Le fait est que c’est une majorité de lecteurs adultes qui lisent cette série. Interrogés les jeunes.. ils ne connaissent pas Thorgal…

    Et même si il y a des jeunes lecteurs qui sont  » satisfaits  » ( mais qui ? je n’ai lu AUCUNE BONNE critique sur cet album )  si les histoires sont par la suite de meilleur qualité ( à la demande des lecteurs adultes qui sont mécontents… cela n’en sera que plus bénéfique pour les ados.

    De ce fait, TOUT LE MONDE est gagnant…  CQFD

    Cordialement et merci pour votre commentaire.

     

    Répondre | Lien | Citer

    Bonjour à tous,

    Cher Thorgal-BD, je me permets de réagir suite à ton message du 26/11, afin de te remercier pour cet excellent site sur lequel j’aime beaucoup me rendre afin d’avoir les dernières actus liées à Thorgal. Je n’ai jamais trop osé participer à ce forum que j’aime pourtant beaucoup consulter, suivre les discussions endiablées  et très intéressantes des habitués! C’est toujours avec entrain que je viens lire les avis passionnés et passionnants des albums afin de trouver des réponses à mes questionnements ou tout simplement d’autres avis que le mien, des arguments, des choses auxquelles je n’aurais même pas pensé…J’ai également déjà beaucoup ri en lisant certains commentaires, c’est vrai qu’il y a de la bonne humeur sur ce site, et cela peut ensoleiller quelques journées un peu moroses, comme celle où on a appris que notre Rosinski tirait sa révérence…

    Bref, merci pour tout cet engagement qui doit être le tien et la grande qualité de ce forum.

    Le point positif c’est que notre série ne s’arrête pas et que ce forum a encore de belles années de discussions passionnées en perspectives !

    Pour revenir à l’album Aniel, c’est avec beaucoup d’émotions que je le lis depuis vendredi. Je trouve tous les dessins exceptionnels, le style me semble évoluer à travers l’histoire et Rosinski nous offre un magnifique album-souvenirs. J’ai été surprise qu’il ne nous laisse pas un petit message comme l’avait fait Van Hamme dans Le Sacrifice. Franchement, je ne sais pas vous, mais j’ai versé ma petite larme à la dernière case représentant Thorgal, pendant de celle du Sacrifice justement. Thorgal a rajeuni d’ailleurs, il ressemble au portrait de l’album Slive de La Jeunesse! J’espère que tout coeur qu’il va continuer à faire les couvertures pour notre plus grand plaisir.

    Je dois dire qu’à la première lecture, j’étais si heureuse de retrouver Thorgal que j’ai excusé toutes (enfin presque) les maladresses du scénario, et je me suis dis chouette, il y a de l’action et puis les retrouvailles tant attendues arrivent (bien trop tardivement, juste 10 pages…)…et surtout c’est la fin du cycle et on ne peut qu’espérer mieux une fois la famille réunie.

    Mais comme cela a déjà été souligné dans le forum, cet album est malheureusement gâché par des faiblesses du scénario. Du juron islandais à « il va m’entendre » « j’ai déjà fait de la plongée sans respirer », « saloperie de coquelicots »…on se croirait par moment dans une parodie.

    Le problème pour moi a été la deuxième lecture où toutes les invraisemblances m’ont sauté au visage. Je vais uniquement revenir sur les retrouvailles cela car le détour incongru par Zhar a déjà été évoqué :

    • La taille de Louve. Elle n’a tout simplement pas grandi depuis le départ de Thorgal, alors qu’elle est sensée avoir 12 ans. Pareil pour la taille et l’âge d’Aniel. Les auteurs ont l’air carrément paumés: Louve a 12 ans, Aniel 10 (d’après Kriss dans La Montagne du temps) Sachant qu’il avait 2 ans dans Kriss de Valnor, Louve aurait dû en avoir 4 à l’époque, or, elle avait 6 ans dans Le Mal bleu. Je conseillerai donc aux auteurs de lire la chrono réalisée par Isis, ça évitera qu’on se sente pris pour des imbéciles.
    • Lehla et Darek sont des ombres, on attend toujours de savoir ce qu’il s’est passé sur Notre Terre…
    • Aaricia est surprise qu’Aniel soit guéri, alors qu’elle ne peut pas savoir qu’il était malade.
    • Ni Aaricia, ni Louve, ni Kriss ne s’étonnent qu’Aniel parle. C’est quand même un comble quand on pense qu’elles l’ont quitté avec les cordes vocales coupées (pauvre gosse).
    • Malgré le premier vomi de poulpe d’Aniel, Salouma l’apelle Kah Aniel avant de mourir (dans la plus grande indifférence de Thorgal…) et il a toujours les yeux rouges à son arrivée au village viking. On peut donc supposer qu’il est toujours « possédé » par son grand-père, alors pourquoi souhaiterait-il boire la deuxième potion ? Il souhaite s’auto-éliminer ?
    • Malgré le deuxième vomi de poulpe, Aniel garde son caractère carrément flippant et parle Shaïgan. Mais comment peut-il faire allusion à Shaïgan franchement ?? Et d’où peut lui venir cette « affection » pour une mère dont il ne devrait même pas se rappeler (elle est morte quand il avait 2 ans et vu ses conditions de vie de l’époque, c’était pas l’enfance rêvée aux pays des bisounours !!) alors que son « mauvais père » l’a sauvé des mages rouges, et lui a bien prouvé son affection depuis. Vraiment, il refuse l’affection d’Aaricia et de Louve qui sont les seules personnes qui lui ont donné de la tendresse ? Désolée mais je suis de l’avis de Thorgal, l’enfant est toujours possédé, sinon, tout cela est inexplicable et pas besoin d’avoir fait de grandes études en psychologie pour cela. C’est un choix scénaristique bien sûr que nous devons accepter, mais j’aurai trouvé cela tellement plus intéressant qu’il refuse les bras de Kriss et se réfugie dans ceux d’Aaricia, histoire que Kriss doive chercher une autre voie que celle de la violence pour mériter l’amour de son fils…
    • L’arrivée de Kriss bien sûr. Pas un mot de remerciement à Thorgal et à Aaricia pour s’être occupés d’Aniel. Un glaçant « enfin tu en as fini avec tes niaiseries » ??? quelles niaiseries ? Déjà rappelles-toi que ton fils n’est pas sensé parler et demandes ce qu’il lui est arrivé, non ?! Tu ne te rends pas compte qu’il est un peu bizarre ton fils ?? Sérieusement, je passe davantage de temps le soir à la crèche pour faire le débrief de la journée de mes filles…Et elle s’en va, sans nourritures, vêtements, ni rien…normal quoi, en route pour de nouvelles aventures !

     

    Bref, difficile d’être optimiste pour la suite, ou alors il faut vraiment que Yann, avec tout le respect qu’on lui doit (j’aime bien la Jeunesse, vraiment)  soit accompagné.

     

    PS : Je conseille à Galathorn de faire comme moi : j’imagine que la série Louve ne s’est déroulée que dans l’imaginaire débordant de la petite fille d’après les récits qu’a pu lui faire Aaricia durant toutes ces années d’absence de Thorgal. Exit l’épisode Lundgen, exit la dénaturation des personnages de Vigrid, la Gardienne nymphomane et Tjahzi, exit la coucherie de Raïssa et Skald (le summum de l’insupportable pour moi). Tu verras, ça passe mieux.

    Répondre | Lien | Citer

    Ralf a écrit: « Pourquoi ni Rosinki ( qui n’est pas dans la tourmente car son dessin reste excellent sauf pour les dernières planches aux couleurs sales et tristes   )ni Le Lombard, ni Yann ( qui focalise sur lui la majeure partie de la colère des lecteurs avec un travail d’écrite indigne d’un scénariste PRO ! ) n’ont réalisé que cet album serait aussi  » pourri « »

    Et si Rosinski ne l’avait que trop bien réalisé et avait décidé de jeter l’éponge justement pour cela? Il l’a dit, difficile de travailler avec un autre que Van Hamme…il a tenté mais c’est peut être devenu trop difficile.

    Répondre | Lien | Citer

    Bonjour Floriane :

    Rosinski l’a bien expliqué dans plusieurs journaux. Il a été gravement malade ( et il a 77 ans…. ) et, de ce fait, préfère octroyer son temps à ce qu’il préfère par dessus tout : la peinture… Je pense que c’est effectivement la raison de l’arrêt de son envie de continuer à dessiner des planches de BD. Malheureusement… Il finit sur un piteux scénario.  Comme je l’ai déjà dit,  si Yann ne se sentait pas d’attaque pour finaliser ce cycle, il n’aurait pas du accepter la tâche…

    Et pourquoi Dorison et Mariolle on préféré quitter le navire…. ?   Personne ne se pose la question… ?

    Mon hypothèse : ILS EN AVAIENT MARRE de devoir respecter les demandes ou les restrictions des fondateurs de la série ( je ne cite aucun nom… )

    Et c’est ça le problème ! Ce sont 2 scénaristes qui ont de la personnalité. Et c’est de cela que Thorgal a besoin. Il faut stopper de le cloisonner dans des règles ou des valeurs rétrogrades qui ne permettent pas de le faire évoluer ( lui ou les autres personnages ! ). Et je pense aussi que c’est pour cela que Le Lombard a du mal à trouver des scénaristes. Ceux qui ont du talent ne veulent pas que celui-ci soit bridé par les demandes rétrogrades des décideurs…      Résultat :  L’album n°36 Jolan… ( et d’autres avant…  )

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 an et 2 mois par Ralf.
    Répondre | Lien | Citer
    Et si on passait à autre chose…

    J’ose réagir de manière assez volontairement provocatrice, mais finalement ne faut-il pas simplement passer à autre chose plutôt que de « s’acharner » à vouloir le retour de bons albums de Thorgal ? On peut rester fan et en même temps ne pas aimer à partir d’un certain moment, seulement un album ou les séries dérivées et c’est à ça que sert ce forum par exemple…

    C’est un peu violent mais effectivement les auteurs évoluent, le monde change, les gens meurent et nos attentes ne sont pas les même.

    Encore une fois, ce n’est que mon approche, mais je suis passé à d’autres séries bien meilleures ces dernières années (le dernier « Les Vieux Fourneaux » m’a procuré bien plus d’émotions que les 8 derniers Thorgal cumulés, et ce n’est qu’un exemple).

    En tout cas, quoique l’on puisse entreprendre auprès du Lombard, j’ai du mal à imaginer une communauté orienter le choix d’une narration pour des albums à venir. Nous ne sommes pas les propriétaires de Thorgal… Remarque ça serait une forme de scop !

    Je ne demande pas aux gens de faire comme moi, mais par exemple, j’ai arrêté ma collection à ce qui me semble représenter quelque chose de solide et inébranlable, c’est très personnel. La voilà, si belle, si parfaite. Et cela ne m’empêche pas de rester fan, de dire que je ne me retrouve pas dans la suite et le faire savoir… de là à demander le retour du héros, c’est une autre histoire.

    http://blackgersica.blogspot.com/2018/11/thorgal.html

    @+

    Camille

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Floriane a écrit
    Cher Thorgal-BD, je me permets de réagir suite à ton message du 26/11…

    Ouah Floriane, merci pour ce gros câlin ! Je passe comme ça, à midi, pour voir si les fondations tiennent toujours, et me voilà avec un gros gros câlin tout doux.

    Ton message me fait vraiment plaisir, pour moi, pour ce site, pour ce contenu auquel je tiens tant, pour la bonne humeur qui règne ici généralement. Et pour notre dessinateur qui nous quitte mais qui aura tenu jusqu’au bout ses engagements, au-delà du raisonnable à mon sens, avec sa santé vacillante, son âge canonique et ces histoires qu’il a su sublimer, quels que soient leur qualité et leur contenu.

    Je t’envoie plein de bisous.

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Scoop : le Mal Bleu a provoqué un grave délire chez les héros, d’où la fin de l’album. Ils viennent d’émerger du coma. Tout ce qui a pu suivre le mal est non canon et sera connu comme Thorgal GT : Les Cauchemars de Thorgal.

     

    Répondre | Lien | Citer

    Floriane a écrit

    Pour revenir à l’album Aniel, c’est avec beaucoup d’émotions que je le lis depuis vendredi. Je trouve tous les dessins exceptionnels, le style me semble évoluer à travers l’histoire et Rosinski nous offre un magnifique album-souvenirs. J’ai été surprise qu’il ne nous laisse pas un petit message comme l’avait fait Van Hamme dans Le Sacrifice. Franchement, je ne sais pas vous, mais j’ai versé ma petite larme à la dernière case représentant Thorgal, pendant de celle du Sacrifice justement. Thorgal a rajeuni d’ailleurs, il ressemble au portrait de l’album Slive de La Jeunesse! J’espère que tout coeur qu’il va continuer à faire les couvertures pour notre plus grand plaisir.

    Je dois dire qu’à la première lecture, j’étais si heureuse de retrouver Thorgal que j’ai excusé toutes (enfin presque) les maladresses du scénario, et je me suis dis chouette, il y a de l’action et puis les retrouvailles tant attendues arrivent (bien trop tardivement, juste 10 pages…)…et surtout c’est la fin du cycle et on ne peut qu’espérer mieux une fois la famille réunie.

    Mais comme cela a déjà été souligné dans le forum, cet album est malheureusement gâché par des faiblesses du scénario. Du juron islandais à « il va m’entendre » « j’ai déjà fait de la plongée sans respirer », « saloperie de coquelicots »…on se croirait par moment dans une parodie.

    Le problème pour moi a été la deuxième lecture où toutes les invraisemblances m’ont sauté au visage. Je vais uniquement revenir sur les retrouvailles cela car le détour incongru par Zhar a déjà été évoqué :

    • La taille de Louve. Elle n’a tout simplement pas grandi depuis le départ de Thorgal, alors qu’elle est sensée avoir 12 ans. Pareil pour la taille et l’âge d’Aniel. Les auteurs ont l’air carrément paumés: Louve a 12 ans, Aniel 10 (d’après Kriss dans La Montagne du temps) Sachant qu’il avait 2 ans dans Kriss de Valnor, Louve aurait dû en avoir 4 à l’époque, or, elle avait 6 ans dans Le Mal bleu. Je conseillerai donc aux auteurs de lire la chrono réalisée par Isis, ça évitera qu’on se sente pris pour des imbéciles.
    • Lehla et Darek sont des ombres, on attend toujours de savoir ce qu’il s’est passé sur Notre Terre…
    • Aaricia est surprise qu’Aniel soit guéri, alors qu’elle ne peut pas savoir qu’il était malade.
    • Ni Aaricia, ni Louve, ni Kriss ne s’étonnent qu’Aniel parle. C’est quand même un comble quand on pense qu’elles l’ont quitté avec les cordes vocales coupées (pauvre gosse).
    • Malgré le premier vomi de poulpe d’Aniel, Salouma l’apelle Kah Aniel avant de mourir (dans la plus grande indifférence de Thorgal…) et il a toujours les yeux rouges à son arrivée au village viking. On peut donc supposer qu’il est toujours « possédé » par son grand-père, alors pourquoi souhaiterait-il boire la deuxième potion ? Il souhaite s’auto-éliminer ?
    • Malgré le deuxième vomi de poulpe, Aniel garde son caractère carrément flippant et parle Shaïgan. Mais comment peut-il faire allusion à Shaïgan franchement ?? Et d’où peut lui venir cette « affection » pour une mère dont il ne devrait même pas se rappeler (elle est morte quand il avait 2 ans et vu ses conditions de vie de l’époque, c’était pas l’enfance rêvée aux pays des bisounours !!) alors que son « mauvais père » l’a sauvé des mages rouges, et lui a bien prouvé son affection depuis. Vraiment, il refuse l’affection d’Aaricia et de Louve qui sont les seules personnes qui lui ont donné de la tendresse ? Désolée mais je suis de l’avis de Thorgal, l’enfant est toujours possédé, sinon, tout cela est inexplicable et pas besoin d’avoir fait de grandes études en psychologie pour cela. C’est un choix scénaristique bien sûr que nous devons accepter, mais j’aurai trouvé cela tellement plus intéressant qu’il refuse les bras de Kriss et se réfugie dans ceux d’Aaricia, histoire que Kriss doive chercher une autre voie que celle de la violence pour mériter l’amour de son fils…
    • L’arrivée de Kriss bien sûr. Pas un mot de remerciement à Thorgal et à Aaricia pour s’être occupés d’Aniel. Un glaçant « enfin tu en as fini avec tes niaiseries » ??? quelles niaiseries ? Déjà rappelles-toi que ton fils n’est pas sensé parler et demandes ce qu’il lui est arrivé, non ?! Tu ne te rends pas compte qu’il est un peu bizarre ton fils ?? Sérieusement, je passe davantage de temps le soir à la crèche pour faire le débrief de la journée de mes filles…Et elle s’en va, sans nourritures, vêtements, ni rien…normal quoi, en route pour de nouvelles aventures !

     

    Bref, difficile d’être optimiste pour la suite, ou alors il faut vraiment que Yann, avec tout le respect qu’on lui doit (j’aime bien la Jeunesse, vraiment)  soit accompagné.

     

    PS : Je conseille à Galathorn de faire comme moi : j’imagine que la série Louve ne s’est déroulée que dans l’imaginaire débordant de la petite fille d’après les récits qu’a pu lui faire Aaricia durant toutes ces années d’absence de Thorgal. Exit l’épisode Lundgen, exit la dénaturation des personnages de Vigrid, la Gardienne nymphomane et Tjahzi, exit la coucherie de Raïssa et Skald (le summum de l’insupportable pour moi). Tu verras, ça passe mieux.

    Bonjour Floriane, bienvenue et merci pour ton message avec des remarques pertinentes et pointues

    Concernant le mot d’adieu qu’aurait pu faire Rosinski, c’est vrai que celui de Van Hamme avait été particulièrement bienvenu en guise d’adieu, doublé du cadeau de l’album avec le scénario (le 29b). Après, c’est vrai que Van Hamme a l’habitude d’écrire, de transmettre des messages et émotions. C’est plus difficile pour Rosinski. On peut considérer que la monographie est un peu son mot d’adieu.

    Pour l’âge des enfants, c’est un peu le bazar également parce qu’Aniel a repris son âge d’enfant après avoir craché le 1er poulpe…

    Pour les incohérences de Kriss morte qui revient vivante, Aniel qui part aphone et revient avec des cordes vocales neuf, tu as bien résumé… C’est un peu effarant…

     

    Concernant le PS avec la série Louve qui ne s’est déroulée que dans l’imaginaire débordant de la petite fille d’après les récits qu’a pu lui faire Aaricia durant toutes ces années d’absence de Thorgal : c’est marrant car on a cette impression quand Thorgal n’écoute pas (ou fait semblant d’écouter, en tant que parent on a tous fait ça!) les aventures de sa fille que le père prend pour une mythomane qui élucubre ou au mieux une rêveuse qui part à l’aventure imaginaire.

    Et cela correspondrait bien, que ce cycle ne se soit pas passé réellement, au vu de la réaction de Thorgal qui est concentré sur la réparation de son bateau plutôt que sur sa fille et qu’il n’hésite pas à l’interrompre.

    Répondre | Lien | Citer

    Personnellement, j’ai hâte à la suite.

    Le nouveau projet avec des one-shots dans les mondes de Thorgal me plait bien. D’ailleur Rosinski souhaite que sa série, le monde qu’il a créer continue.

    Je sais que un one shot par Varanda est en cours (par contre qui est le scénariste ? )

    La maintenant pour les suites de la série mère on aura un nouveau départ le tome prochain.

    Répondre | Lien | Citer

    Bienvenue aux nouveaux Thorgaliens du forum. Moi aussi Floriane je suis restée très longtemps lectrice du forum sans oser intervenir (quelques années) et depuis … je suis bavarde . A la lecture de ton intéressant et sympathique commentaire, je vois en toi un sacré future bavarde

    Floriane a écrit
    Malgré le deuxième vomi de poulpe, Aniel garde son caractère carrément flippant et parle Shaïgan. Mais comment peut-il faire allusion à Shaïgan franchement ?? Et d’où peut lui venir cette « affection » pour une mère dont il ne devrait même pas se rappeler (elle est morte quand il avait 2 ans et vu ses conditions de vie de l’époque, c’était pas l’enfance rêvée aux pays des bisounours !!) alors que son « mauvais père » l’a sauvé des mages rouges, et lui a bien prouvé son affection depuis. Vraiment, il refuse l’affection d’Aaricia et de Louve qui sont les seules personnes qui lui ont donné de la tendresse ? Désolée mais je suis de l’avis de Thorgal, l’enfant est toujours possédé, sinon, tout cela est inexplicable et pas besoin d’avoir fait de grandes études en psychologie pour cela. C’est un choix scénaristique bien sûr que nous devons accepter, mais j’aurai trouvé cela tellement plus intéressant qu’il refuse les bras de Kriss et se réfugie dans ceux d’Aaricia, histoire que Kriss doive chercher une autre voie que celle de la violence pour mériter l’amour de son fils…

    Je suis assez d’accord, je n’ai pas compris la réaction d’Aniel. En fait il a déjà assez été répété qu’Aniel reprochait à ses parents le manque d’affection. Cela a été fait de façon plus subtile dans Le Feu écarlate. Et Thorgal portera longtemps le poids de  la culpabilité de ce fils issu d’une relation pleine de haine. Pa besoin non plus d’alourdir les rapports entre eux par des reproches grossiers.

    Aaricia et Louve devrait logiquement être la « famille » d’Aniel. Et à la fin, il a tout du petit monstre possédé. La tirade maladroite de Louve au sujet de sa vraie personnalité ne me convainc pas.

40 sujets de 361 à 400 (sur un total de 838)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2020