Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Nombre de pages d'un album

Accueil / Forum / Thorgal – Albums et analyses / Nombre de pages d'un album

Bienvenue

Nombre de pages d'un album

Ce sujet a 8 réponses, 4 participants et a été mis à jour par Hirondl hirondl, il y a 5 ans et 3 mois.

  • Créateur
    Sujet
  • #31478 Répondre | Citer

    Hello !

    Attention j’apporte des précisions techniques qui peuvent être pénibles…

    Les pages d’une BD sont imprimées sur des planches contenant 8 pages (ça optimise le calage des couleurs de la machine, histoire que Thorgal aient les mêmes zyeux bleus partout). Du coup l’idéal en terme de nombre de pages c’est le multiple de 8 !
    Mais la taille des planches d’impression contenant les pages de notre BD préférée peut aussi être plus petite (4, dans ce cas on imprime un multiple de 4 pour remplir les planches).
    C’est sur des grosseuh machineuh alleumandeuh (japonaises parfois) qu’on imprime ça, avec de bien belles encres bien polluantes (eh oui). Il doit falloir un pataquès de tirages (Bon à tirer) avant de se mettre d’accord sur la couleur des yeux de Thorgal, qui doit être la même sur toutes les pages (sauf si Rosinski a déconné). Imaginez une seconde être à la place du gars qui fait les réglages couleurs sur la machine (ttssss… Pour le Royaume sous le sable et le suivant, il a forcé sur le noir à mon avis d’ailleurs.

    Si on en veut moins que 7X8 (=56) pages par exemple, ben on aura des pages restées blanches. Comme la BD est reliée en « dos carré collé », chaque page sera massicotée (découpée) pas besoin de faire des cahiers imbriqués les uns dans les autres (vous me suivez ? dans ce cas il faut des multiples de 2, laissez tomber), ce que je veux dire c’est qu’on peut relier le nombre de pages qu’on veut (46 par exemple, qui n’est pas multiple de 8, et qui nous laisse 2 pages blanches sur une planche). Mais ces choix ont un COÛt, (on y vient toujours), ill vaut mieux optimiser le remplissage d’une planche de 8, la BD aura le même coût d’impression à 46 ou 48 pages par exemple , ou le même coût à 52 ou 56 pages… Sauf si l’imprimeur facture au nombre de pages, mais dans ce cas il faut négocier quand même !

    J’étais graphiste dans ma première vie en fait.

8 réponses de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Réponses
  • Répondre | Lien | Citer

    Je comprends pourquoi tu nous parles du nombre de pages maintenant. Steph nous a annoncé que le prochain album de Kriss fera 56 planches, ce qui, avec la page de garde, nous amène à 58 pages. Donc il va falloir massicoter 6 pages blanches. J’espère que la facture a été négociée

    Par contre, un album de plus de 48 pages, ce n’est pas une première dans les aventures de Kriss. Le tome 1 « Je n’oublie rien ! » comptait 54 planches. Mais là, les 56 pages donnaient bien un multiple de 8.

    Répondre | Lien | Citer

    C’est bien y en a qui suivent !

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Tjahzi a écrit :
    Par contre, un album de plus de 48 pages, ce n’est pas une première dans les aventures de Kriss. Le tome 1 « Je n’oublie rien ! » comptait 54 planches. Mais là, les 56 pages donnaient bien un multiple de 8.

    Hé oui, bien vu, m’en rappelais plus de celui-là.
    L’album semblait calibré autour des 46 planches habituelles, avec l’histoire de Kriss, et 7 planches supplémentaires le complétaient avec l’histoire des Walkyries.
    Je me suis toujours demandé si l’album n’avait pas été écrit, au départ, comme étant « La jeunesse de Kriss », avant d’être complété de pages qui le rattachent au présent des personnages.

    Ce sera donc la seconde fois, bien vu.

    Je complète le propos avec ces images.


    Là ce sont des feuilles avec 32 planches (recto-verso), il faut donc deux feuilles. Parfois ils font l’album complet avec une seule feuille (48 planches).
    Pour les vérifications de couleurs, un éditeur et/ou un membre de la famille Rosinski est présent et participe aux réglages.

    Répondre | Lien | Citer

    Ah ouaaaah génial merci pour la photo ! J’adorerais aller « au cul de la machine » ( c’est l’expression consacrée ) pour voir sortir ça !!! Tu y as été toi ?
    Je suis soufflée , 1 planche pour l’abum ? Donc la moitié des pages sur une face, je comprends mieux pourquoi ils ne s’embêtent pas avec les multiples de 4 ou 8 … Un nombre pair et ça suffit ! Et plus de soucis pour caler les couleurs !! En fait Fleurus Bd land c’est un imprimeur spécialisé dans la BD j’imagine, non ? ( rien à voir avec les imprimeurs d’étiquettes de vin du Bordelais que je connais hein !!)

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Tu y as été toi ?

    Non… non
    Ces images viennent de chez l’imprimeur Proost. Elles m’ont été confiées par Zofia, la fille (adorable) de Grzegorz Rosinski.

    En voici d’autres, je crois ne vous les avoir jamais montrées, pour la plupart.

    Sur la chaîne, un peu floues parce que ça va très vite.

    Les encres.

    Les feuilles imprimées. Il y a « quelques » réglages.

    Les couvertures, là c’est « Je n’oublie rien ! ». Sur papier glacé spécial.

    Pas mal d’essais, donc on jette un peu !

    Répondre | Lien | Citer

    QUOI ????

    Mais y pourrais au moins recycler !!!!!!!!

    Le papier glacé aussi, ça ce recycle !!

    Ah bon ? Je me trompe ?

    Répondre | Lien | Citer

    Ne t’inquiète pas, ils vont en faire un grand feu de joie !

    Répondre | Lien | Citer

    Ah chouettes les photos !! On y voit les boutons pour les quelques réglages en effet ! Pour le recyclage, les encres ne sont pas très bio en général …

8 réponses de 1 à 8 (sur un total de 8)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2020