Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Lundgen

Bienvenue

Lundgen

Ce sujet a 51 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  fit, il y a 8 mois et 2 semaines.

12 sujets de 41 à 52 (sur un total de 52)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    Ah mais je suis d’accord. Mais le mal est fait.

    Ton argument serait de faire comme si ça n’était jamais arrivé ?

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Je commence à me dire que tout le fatras pourrait être considéré en bloc comme non canon mais c’est impossible malheureusement.

    Encore une fois, la discussion Syrane – Thorgal était parfaite. A aucune seconde Thorgal ne doute. Pourtant il se souvient à ce moment de tout ce qui s’était passé avec Kriss. Il sait qu’il a commis une terrible faute. Mais il ne doute pas un instant qu’elle l’aura attendue.

    Le »Tu ne connais pas Aaricia » dit tout. Il ne fallait pas changer cet aspect, c’était détruire un levier incroyablement puissant de la saga.

    Même la mort ne les séparait pas. Thorgal devient une loque passive lorsqu’il croit Aaricia morte, il ne tombe pas dans les bras de Shaniah qui me semblait d’une autre trempe que ce gars.

    Répondre | Lien | Citer

    Ah mais sur ce côté-là, je pense que tout le monde est d’accord. Le cas de Lungden-Salouma a brisé le mysticisme de la relation Thorgal-Aaricia, son côté mithologique.

    On est tous d’accord. Salouma et Lungden, c’était deux horreurs. Lungden, c’est pire parce que c’est explicite alors que la scène sous la tente avec Salouma restera ouverte à interprétation.

    On se demande d’ailleurs comment Rosinsky a validé le choix de Yann, alors que Yann a fait pire que Sente sur ce point là.

    Mais une fois que le mal est fait, je suis plus du côté d’Abeloth. J’aurais préféré que Yann assume son erreur et l’utilise pour tenter de reconstruire le côté mystique du couple. Je pense qu’il y avait moyen de le faire. Mais bon, de toute façon c’est mort.

    Répondre | Lien | Citer

    Du côté d’Abeloth? Tu veux dire de Galathorn, moi en l’occurrence. Et bien je suis content de voir qu’une ancienne du forum a parfaitement saisi ma pensée et la partage, et que je ne suis pas le seul monomaniaque frustré par ce que Yann n’a ni résolu, ni assumé. Tes mots sont très justes, c’est tout à fait ça. Yann à défoncé le mysticisme du couple, en faisant se produire ce que nous ne voulions pas. Et ce n’est pas en l’occultant qu’il réparera le mal fait. Il fallait l’utiliser pour reconstruire, et pour passer à autre chose. Pas planquer la poussière sous le tapis. C’est pire encore de penser qu’Aaricia a succombé au premier péquenot oubliable venu. Lundgen, ce n’était pas Ratatosk non plus, il avait une certaine superbe et un caractère plus affiné, entre manipulation et réels sentiments pour Aaricia.

    Répondre | Lien | Citer

    Galathorn a écrit
    Du côté d’Abeloth? Tu veux dire de Galathorn, moi en l’occurrence.

    Oui, excuse-moi, je ne sais pas pourquoi j’ai mis Abeloth .

    Galathorn a écrit
    Et bien je suis content de voir qu’une ancienne du forum a parfaitement saisi ma pensée et la partage, et que je ne suis pas le seul monomaniaque frustré par ce que Yann n’a ni résolu, ni assumé.

    Je pense que c’est une question de priorité personnelle. Pour Fit ou Stef, mieux vaut oublier ce passé sombre. Je les comprends, le couple Thorgal-Aaricia est ce qu’il y a de plus important à leurs yeux. Du coup, pour eux, autant laisser tomber cette partie de l’histoire et continuer de l’avant.

    Néanmoins, pour ma part, même si ce couple est également très important, je lui privilégie la cohérence interne d’un récit. J’ai beaucoup de mal lorsqu’une histoire que j’aime pert de sa logique.

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Encore une fois, pas de raison morale à ça même si un beau couple comme Thorgal-Aaricia fait plaisir. Mais c’est surtout que ça « fonctionnait », c’était un élément qui donnait une vraie cohérence et une vraie force aux différentes sagas.

     

    Répondre | Lien | Citer

    Isis a écrit
    Je pense que c’est une question de priorité personnelle. Pour Fit ou Stef, mieux vaut oublier ce passé sombre. Je les comprends, le couple Thorgal-Aaricia est ce qu’il y a de plus important à leurs yeux. Du coup, pour eux, autant laisser tomber cette partie de l’histoire et continuer de l’avant. Néanmoins, pour ma part, même si ce couple est également très important, je lui privilégie la cohérence interne d’un récit. J’ai beaucoup de mal lorsqu’une histoire que j’aime pert de sa logique.

    ah la la moi je suis dans une certaine schizophrénie face à ce dilemme même pas résolu dans le 36. J’aurais tant aimé que le 36 me soulage de cela en faisant un choix ….. mais là tout est en suspens, et pas dans le bon sens du terme.

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Si les personnages sont confrontés à des événements passionnants alors c’est réglé, nous pourrons considéré que ce n’est pas suspendu mais enterré

    Répondre | Lien | Citer

    Hirondl a écrit

    Isis a écrit
    Je pense que c’est une question de priorité personnelle. Pour Fit ou Stef, mieux vaut oublier ce passé sombre. Je les comprends, le couple Thorgal-Aaricia est ce qu’il y a de plus important à leurs yeux. Du coup, pour eux, autant laisser tomber cette partie de l’histoire et continuer de l’avant. Néanmoins, pour ma part, même si ce couple est également très important, je lui privilégie la cohérence interne d’un récit. J’ai beaucoup de mal lorsqu’une histoire que j’aime pert de sa logique.

    ah la la moi je suis dans une certaine schizophrénie face à ce dilemme même pas résolu dans le 36. J’aurais tant aimé que le 36 me soulage de cela en faisant un choix ….. mais là tout est en suspens, et pas dans le bon sens du terme.

    En parlant de la schyzophrénie de Aniel, j’ai trouvé que c’était un (le?) point positif dans le scénario de Yann, le fait que Louve rassure tout le monde après le crachat du 2ème poulpe et le doute affreux (est-ce qu’il a perdu sa personnalité « bonne »?) en montrant que sa colère et son amertume sont naturels et compréhensibles au vu des évènements vécus et qu’il n’y a rien de maléfique là-dedans.

    Répondre | Lien | Citer

    Dites, il provient d’où à la base, l’ensorcellement du deuxième poulpe ?

    Répondre | Lien | Citer

    Moi je le trouve un peu ensorcelé ce petit démon d’Aniel malgré tout, ou alors il a de sacré troubles psychiques et qu’il va falloir appeler la psychologue scolaire très vite.

    Et pour le second poulpe je n’ai pas trop compris non plus, de toute façon ces histoires de dédoublement de personnalité ou de personnages ça commence à bien faire.

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Oh Van Hamme était friand des paradoxes temporels, c’était compliqué et ça a donné Le Maître des Montagnes ! Mais là c’est vrai que tout ça n’apporte pas grand chose. Inutile d’avoir recours à tout ça pour créer des personnages tourmentés et complexes.

12 sujets de 41 à 52 (sur un total de 52)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019