Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Louve – 5 – Skald

Accueil / Forum / Les Mondes de Thorgal / Louve – 5 – Skald

Bienvenue

Louve – 5 – Skald

Ce sujet a 52 réponses, 15 participants et a été mis à jour par pennybridge pennybridge, il y a 3 mois et 3 semaines.

13 messages de 41 à 53 (sur un total de 53)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Ça y est, je l’ai enfin lu. Je suis moins dans la bd pour le moment, accaparée par mes projets d’écriture, mais je n’oublie ni Thorgal, ni Thorgal-bd.

    Plutôt bien apprécié. Moi, aussi, je préfère ce deuxième cycle au premier des aventures de la petite Louve. Il y a beaucoup moins d’effets spéciaux et on y retrouve une gamine plus proche de son âge. Intelligente et courageuse, mais pas toute puissante. Ça, c’est un bon point.
    Aaricia : enfin, elle redevient plus proche de ce qu’elle était dans la série mère. Très très bien. Certains déplorent que c’est fait rapidement. Pour moi non. Parce que c’est depuis le début du tome un que ça traîne et qu’elle ne se rend compte de rien ou presque rien. Donc, la scène où elle l’envoie balader, c’est bon, c’est suffisant.
    Vigrid : j’apprécie aussi l’évolution du personnage. C’est vrai qu’il était un peu trop lisse, un messager sans profondeur. Maintenant, je reconnais que le raccord avec les événements de l’album « Le sacrifice » sont un peu trop visibles et pas des plus affinés.
    Skald : j’aime bien ce personnage, mais je pense aussi qu’il était peut-être un peu tôt pour l’introduire, qu’on en termine avec tout le bordel actuel d’abord. Tant pis, il est là, faut faire avec. Mais franchement, il ne me dérange pas. Tout comme utiliser le zwartalfheim n’est pas mal non plus puisque pas encore utilisé.
    Ce que j’ai moins apprécié, c’est l’obligatoire scène de fesses, devenue incontournable dans Thorgal. On en a dans chaque album alors qu’on n’en avait jamais eu dans tout Thorgal Van Hamme.
    Egalement, les trucs qui apparaissent un peu comme sortis de nulle part, ou qu’on fait apparaître dans une série (ici, principalement la jeunesse) pour les réutiliser dans une autre.

    Tout le monde a l’air parti vers Skald, fils d’Anina et de Thorgal. Moi, j’ai toujours une autre piste. Une piste qui collerait en plus avec les révélations de cet album. Est-ce que je vous la donne ?… Hum… Je réfléchis… Bon, allez, d’accord, je vous fais part de mon hypothèse. Une primeur pour Thorgal-bd, appréciez le cadeau

    Reste à savoir qui a rendu Skald muet. Certains pensent à Kriss. L’idée ne me plait pas. Bon, elle est cruelle, d’accord, mais pourquoi obligatoirement elle. Je penche pour une femme dont on n’a pas encore connaissance ou à laquelle on ne pense pas du tout. Qui ? Bah, je sais pas. Mais je préfère.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Je remarque qu’on ne peut pas voter pour cet album sur l’althing (tout comme pour Runa dans la jeunesse).
    Tu vas les rajouter Steph ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    En fait tout est imbriqué dans mon site, pour pouvoir vous le proposer dans l’Althing je dois créer la fiche et mettre en place diverses choses.
    Je ne l’ai pas fait parce que je pensais que la partie communautaire serait rapidement en ligne sur le nouveau site Thorgal.com (adaptation réalisée par quelqu’un d’autre) mais ce n’est malheureusement pas le cas.

    Je vais peut-être ouvrir des fiches pour ces albums, tu as raison.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Tu peux créer des fiches succinctes en attendant que la partie communauté passe sur le nouveau site Thorgal.com.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    D’accord maman !
    Les autres ne disaient rien alors je croyais que c’était passé inaperçu.
    J’enlève le « peut-être » de la dernière phrase de mon message précédent.

    Au passage, merci, j’ai besoin d’être relancé pour bosser. Ce n’est pas le sujet ici, mais les uns ou les autres, n’hésitez pas à me relancer ici ou là sur le forum s’il y a des (nombreuses) choses que j’ai promises et pas faites.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Je vois tout.
    Allez courage, tu vas y arriver. On a tous confiance en toi. Et tu vas nous faire un boulot formidable comme d’habitude.
    Ça ira comme encouragements ? Je peux en remettre une couche si tu veux. :lol:
    Des encouragements enthousiastes parce qu’où on irait nous sans Thorgal-bd.

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai aussi voulu aller voter et commenter ces albums dans l’Althing, mais j’ai pensé qu’il y avait certainement plus urgent pour toi que de mettre ces fiches-là en place ici. Puis j’avais compris que l’Althing n’allait pas déménager de l’autre côté, alors à quoi bon me suis-je dit…

    Mais en attendant, l’autre côté n’est toujours pas chez moi, simplement parce qu’il n’y a pas le forum pour s’y exprimer. J’espère que le quelqu’un d’autre que toi y travaille d’arrache-pied, parce que toi Steph, tu y fais un boulot incroyable, même s’il en reste tout autant à faire pour l’avenir ! oui

    Répondre | Lien | Citer

    J’aime bien ta théorie, Cat, mais mon soucis principal, c’est que je ne trouve pas que la mère de Skald ressemble du tout à Slive. Faudrait un minimum de ressemblance, sinon c’est trop facile pour l’auteur de nous induire en erreur. Par contre, elle pourrait être quelqu’un d’autre qui ne soit ni Slive ni Anina… On en est plus a un retournement de situation près.

    Après, pour ce qui est de ses trais de vieille femme, ils peuvent simplement être dus à une vie très dure. Elle et son fils vivent apparemment séparés de la civilisation, il doit y avoir une raison à cela et une vie de souffrances peut être une explication.

    Une explication qui complète l’antérieure: elle est rousse, et a donc une peau plus fragile. Si elle ne s’est pas protégée efficacement du soleil, elle peut paraître plus vieille de ce qu’elle n’est réellement.

    Répondre | Lien | Citer

    Si elle n’avait pas sauté sur Thorgal et oublié par la même occasion sa corne d’onguent, elle aurait conservé la crème de protection idéale : graisse de belette et glandes de putois :lol:

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Oh mais t’arrêêêêête !!!! :x J’aime bien mes extrapolations moi. Alors pour défendre mes élucubrations, je dirais qu’elle est rousse, c’est suffisant. Hihihihihi ! Bon, d’accord c’est pas suffisant. Alors, on va dire que le trait de Rosinski a évolué depuis les deux premiers tomes et lui-même n’aurait pas dessiné Slive pareillement (même avant la couleur directe je veux dire). Surzenkho ayant pris modèle sur son trait juste avant la couleur directe, ça peut expliquer. Et avec les années et les rides, elle a changé notre bonne vieille Slive.
    Autrement, Skald doit être (enfin « doit » est relatif, vu les pistes explorées depuis la création des mondes) fils d’un natif des étoiles. Hors qui avons-nous pour ce faire ?
    Thorgal : oui, bon d’accord, mais je veux pas et pi c’est tout. :x
    Slive : rien ne nous dit qu’elle est morte et elle est rousse, ça pourrait coller
    La fille de Slive : mais elle, elle est morte, donc elle aurait fauté avant sa mort et rebelotte la femme dans le cinquième tome pourrait toujours être Slive, mais dans le rôle de grand-mère. Et si Slive = Anina (à cause de la corne), ça nous remet un peu trop Thorgal en selle et je veux pas et pi c’est tout :x
    Xargos : pourquoi pas, mais bizarre.
    Varth : pourquoi pas, un poil plus probable que le précédent, mais alors qui serait la femme rousse.
    Sargon ou son copain-dont-je-ne-me-rappelle-plus-le-nom : mais là ça paraît encore plus tiré par les cheveux et même impossible puisque ils n’étaient là que depuis un an quand Thorgal les a rencontré.
    Et puis, il y a la corne d’Anina qui pour moi élimine Xargos et Varth (ne parlons pas de ceux du désert).

    Oui, oui, je suis la pro des hypothèses hypothétiques. :x

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai ENFIN eu l’occasion de feuilleter ce tome.

    J’avoue que je suis mitigée. Globalement, j’accroche toujours pas. Je continue à penser que c’est trop « gros », « artificiel », « pas naturel », mais je dirais que ça se bonifie.

    L’histoire a au moins le mérite de fermer un arc narratif, ça manquait des vrais « fins ». On ouvre de nouvelles pistes scénaristiques, mais on en ferme d’autres :) .

    Ce qui me semble comique dans cet album, c’est qu’il m’a enfin fait comprendre que la série est pleine de bonnes idées malheureusement très mal exécutées. L’exemple parfait est le cas de Vigrid. Je rejoins totalement l’avis de Steph a ce sujet: le personnage gagne en relief, et ce volte-face me paraît une idée excellente, d’autant qu’elle est relativement logique: on savait tous que Vigrid en pinçait pour Aaricia.
    Néanmoins, je suis également d’accord avec pennybridge. Et comme le dit si bien Cat « le raccord avec les événements de l’album « Le sacrifice » sont un peu trop visibles et pas des plus affinés. « . Ça ne va pas, ce n’est pas logique. De plus, c’est même relativement inutile: nul besoin était de faire que Vigrid joue double-jeu depuis le début, il aurait parfaitement pu péter un câble plus tard. Cela en aurait fait d’ailleurs un personnage bien plus intéressant et complexe.

    J’ai aussi la même sensation avec la « lycanthropie » de Louve. Cette dualité entre part sauvage et humaine est intéressante, mais je trouve son exécution assez peu subtile. Louve se parle à soi-même comme une véritable schizophrène mais en fin de compte c’est de la magie et elle est parfaitement saine. Je ne sais pas, ça ne me plaît pas. C’est comme les conversations avec les animaux: elles sont trop normales. Les dialogues intérieurs de Louve devraient être différents d’une simple conversation. Je suis pas non plus très fan de l’apparition des crocs et des griffes, encore que bon, c’est de la magie donc ça va, ça passe.

    Le volte-face de Aaricia aussi… elle passe albums à pleurnicher dans son coin, totalement perdue… et la voilà qui se reprend d’un coup et qui poignarde Ludgen. D’un coup comme ça, froidement. Mais l’a-t-elle seulement aimé un chouïa à un moment donné ? Non mais c’est limite psychopathe. Ok, elle est furieuse contre lui mais quand même, un peu plus de subtilité dans ce revirement aurait été bienvenue.

    En définitive, je constate que les évolutions des personnages sont soit absentes (Vigrid aurait simplement été un sale type depuis toujours), soit se font brusquement, sans crier gare. Les idées sont bonnes, mais il y a encore de la maladresse.

    Répondre | Lien | Citer

    Je continue avec mes reviews des derniers albums des Mondes de Thorgal. ^^

    J’ai plutôt bien apprécié cet album également. Il ferme joliment la porte de l’intrigue Raïssa / Azzaleptön et en profite pour en lancer une (ou deux ?) nouvelle(s) autour de Vigrid et de l’exploration d’un nouveau monde de l’Yggdrasil ! J’adhère complètement.

    Un mot tout de même sur Skald, dont la filiation est dévoilée ! C’est comme on s’en doutait un descendant des Atlantes mais via Thorgal et non ceux des îles des mers gelées. Il a été d’ailleurs été conçu « devant nous » au cours du premier album de la jeunesse Les trois soeurs Minkelsönn, ce qui explique pourquoi il est déjà adulte.
    C’est d’ailleurs assez surprenant rétrospectivement que personne ici n’ait songé à faire le lien entre cet évènement avec la jeune fille rousse et Skald, clairement roux. Sur ce coup-ci, Yann a été plutôt habile en faisant intervenir dans un décor nocturne dans Crow. ^^
    Le personnage est plutôt bon : il a l’air d’avoir gardé de son père la force (il tue tout de même un ours d’un coup de hache bien placé) et la capacité à attirer les créatures surnaturelles. ^^
    Nous refaire le coup du fils de Thorgal muet est un peu dommage mais pourquoi pas. Ces nouveaux personnages de Skald et sa mère Anina ont l’air prometteurs à condition que Yann ne nous refasse pas le coup du Dallas des fjords. Je suis cependant plutôt confiant !

    J’ai plutôt aimé le personnage de Louve et les mésaventures de sa course-poursuite contre Raïssa, assez rythmée et efficace. Je trouvais ça spécial à la lecture de l’album mais maintenant que Cat a relevé le parallèle entre ses deux parts et le thème de la lycanthropie, c’est finalement assez bien trouvé.

    Je ne pense pas grand chose du « revirement » de Vigrid. Pourquoi pas après tout s’il permet d’impulser une nouvelle direction au récit. Et le Swartalfen me semble ici être un royaume tout à fait intéressant à visiter pour Louve !

    Une seconde fois, je suis emballé par cette série et j’attends la suite avec impatience !

    Répondre | Lien | Citer

    Cat a écrit
    Ça y est, j’ai enfin lu Skald.

    [...]Tout le monde a l’air parti vers Skald, fils d’Anina et de Thorgal. Moi, j’ai toujours une autre piste. Skald est le fils de Slive et Gandalf.
    La première raison, c’est que je n’aime pas l’idée d’un nouveau fils illégitime pour Thorgal. Ça a été fait, faut pas utiliser à nouveau la même idée.
    Ensuite, c’est à cause de l’apparence physique de la mère de Skald (mais est-ce vraiment sa mère ? Là non plus, nous n’avons pas de preuves, mais je prends l’option). Comme dit par quelqu’un plus haut, elle paraît bien âgée alors qu’Anina était plus ou moins du même âge que Thorgal. Skald lui-même me paraît plutôt âgé. Bon c’est un adulte, même s’il était le fils de Thorgal, ça n’est pas suffisamment probant. En tout cas, l’apparence de la mère peut correspondre à Slive.
    On pourrait me rétorquer que si c’est Slive, pourquoi cette réaction à la vue de la corne de baume d’Anina ? Parce que je fais du coup d’Anina, la fille de Slive. Elle reconnaît donc l’objet ayant appartenu à sa fille. Et Anina peut très bien être la fille de Slive ayant rencontré Thorgal dans sa jeunesse pendant que Slive elle-même était prisonnière de Gandalf.
    Maintenant, Skald peut très bien être le fils de Thorgal, ça colle aussi. Tout comme, il peut être le fils de Thorgal, Anina la fille de Slive et le personnage roux apparu dans ce cinquième tome pourrait être Slive qui élève son petit-fils.
    Mais moi j’aime mieux ma version. Pi c’est tout.

    Reste à savoir qui a rendu Skald muet. Certains pensent à Kriss. L’idée ne me plait pas. Bon, elle est cruelle, d’accord, mais pourquoi obligatoirement elle. Je penche pour une femme dont on n’a pas encore connaissance ou à laquelle on ne pense pas du tout. Qui ? Bah, je sais pas. Mais je préfère.

    Tu n’étais pas loin Cat, finalement!:)

    Kriss n’avait effectivement rien à voir avec Skald.

    Par contre, Slive n’était pas la mère de Skald, mais celle qui l’a mutilé et rendu muet. (Gloups)

    Tu avais le tiercé mais pas dans le bon ordre. :)

13 messages de 41 à 53 (sur un total de 53)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2018