Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Le Janitor – Sente et Boucq

Bienvenue

Le Janitor – Sente et Boucq

Mots-clés : , , ,

Ce sujet a 15 réponses, 7 participants et a été mis à jour par Tjahzi tjahzi, il y a 2 ans et 3 mois.

  • Créateur
    Sujet
  • #31205 Répondre | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Le Janitor est la première série « made in Sente », que l’auteur scénarise pour François Boucq.

    Deux albums sont déjà parus :
    L’ange de Malte (avril 2007)
    Week-end à Davos (novembre 2007)


    Et voici une bande-annonce qui présente la série :

15 réponses de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Auteur
    Réponses
  • Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre
    Tome 3 – Les revenants de Porto Cervo

    Le 3ème album est pour bientôt.
    son titre :

    Les revenants de Porto Cervo

    Toujours par François Boucq, et Yves bien sûr. Le 27 novembre 2009.

    Vince fait partie des services de renseignements de l’Eglise catholique romaine. Il découvre qu’une puissante organisation, le Nouveau Temple, cherche à infiltrer la curie. Dans quel but ? Dans ce tome 3, le beau Janitor poursuit les tueurs qui ont volé l’ordinateur d’un prêtre photographe un peu trop curieux – ordinateur qui leur permettrait de pénétrer « Cognitio », le puissant moteur de recherche des Renseignements du Vatican. A bord du yacht de l’ennemi, il reconnaît son frère jumeau, qu’il croyait mort.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Un jeu en ligne vous permet de gagner des albums du Janitor et des jeux vidéos :
    http://concours-lejanitor.dargaud.com/

    (50 lots, jusqu’à fin décembre 2009).

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre
    Tome 4 – Les morsures du passé

    Je vous signale la parution le 4 février 2011 du 4ème album du Janitor, scénarisé par Yves Sente et dessiné par François Boucq.

    Le titre en est « Les morsures du passé ».

    Vince se demande encore pourquoi et comment son frère, supposé mort depuis dix ans, est  » ressuscité  » et se trouve sur le yacht des dirigeants du Nouveau Temple. Mais ces derniers ont d’autres chats à fouetter : des rescapés des camps, bien déterminés à se faire justice, éliminent les membres du groupuscule les uns après les autres. Chargé de découvrir quels rapports le Cardinal Di Origio entretiendrait avec la société secrète, le Janitor se retrouve en face d’une des pages les plus sombres de l’histoire du Saint-Siège. Mais combat-on les ombres du passé avec une arme ou par le pardon ?

    Répondre | Lien | Citer

    Surement à l’occasion de la sortie du tome 4 , un coffret contenant les 2 premiers volumes est disponible en précommande pour février sur le site de la fnac.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Si vous voulez découvrir la série pour gratos, le tome 1 est cette semaine en lecture gratuite sur Izneo.

    Répondre | Lien | Citer

    C’est pas mal pour connaitre une BD ce système.

    Du coup, j’ai lu le premier tome : Ca part dans tous les sens Il y a 3-4 histoires qui semblent parallèles et qui n’ont pas de point commun (en tout cas dans le premier tome).
    Ca me parait étonnant que l’histoire se termine en un seul autre tome !

    Sinon, c’est plaisant. Je ne suis pas fan-fan du dessin mais le scénario est sans temps mort.
    Chouette.

    Par contre 2€ pour lire 10 jours sur un écran et la moitié du prix de la BD pour pouvoir la lire en ligne. Ca me parait trop cher. Je préfère l’acheter et pouvoir la lire comme je veux.
    Mais, de base, je ne suis pas fan d’une lecture sur écran.
    Mais la mettre à 0€ pendant un temps pour la faire découvrir, je trouve cela bien.

    Répondre | Lien | Citer

    Actuellement, le livre numérique est bien trop cher.

    C’est une politique dangereuse. Ça encourage les pirates informatiques.

    Répondre | Lien | Citer

    Quelqu’un aurait-il des nouvelles du prochain Janitor?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Rien pour l’instant, les deux auteurs sont bien occupés ailleurs, mais on verra ?

    Répondre | Lien | Citer
    Tomes 1 à 4, arrivée du tome 5

    Je viens de lire les 4 tomes du Janitor. Je remets ici la bande annonce qui annonçait la sortie du 3ème volume.

    A la base, les dessins de François Boucq ne m’ont pas trop attiré, en particulier les visages de ses personnages. Les ambiances sont bien rendues dans les décors variés qui amènent le héros Vince d’un bout à l’autre de la planète.

    C’est surtout pour Yves Sente que je voulais découvrir ce scénario qui a précédé son arrivée dans Thorgal. C’est une bonne histoire, où les techniques scénaristiques d’Yves Sente conviennent mieux à ce genre de récit : nombreux fils ouverts, flash-backs, destins entremêlés, retournements de situation, …

    Bon, à nouveau, ça en devient un peu lourd au fil des épisodes, alors que le premier tome avait démarré sur les chapeaux de roue. On se perd progressivement dans la logique du récit. Le pire, c’est l’attente interminable des lecteurs pour découvrir le tome 5. A la fin du tome 4, ou pouvait lire en 2011 : Suite et fin de ce cycle dans le tome suivant. On annonce enfin la sortie du prochain Janitor pour 2017 ! Au programme: «Comment certaines conceptions nazies ont influencé le monde contemporain

    Sur le compte Twitter de François Boucq, on peut découvrir le dessinateur en pleine réflexion sur la future couverture de l’album 5.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre

    Hé bien, voilà une surprise. C’est bien d’aller au bout, de finir la série.

    Si on s’éloigne un peu dans la galaxie Thorgal, on peut noter que François Boucq a dessiné l’un des tomes de XIII Mystery, sur un scénario de Didier Alcante. C’était « Colonel Amos », en 2011.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDthorgal-bdWebmestre
    Janitor – 5 – La crèche de Satan

    Le tome 5 de Janitor est annoncé. Près de 7 ans après le dernier ! Ce sera « La crèche de Satan », et il va paraître le 29 septembre 2017.

    L’album a été présenté pendant un temps avec un autre titre, « Cozumel, où naissent les cardinaux » mais l’éditeur/les auteurs semblent être revenus à un titre plus conventionnel.

    Autre info, l’album fera 72 pages pour 15 euros. Un album presque double donc, nettement plus épais que les précédents. Peut-être la fin de l’histoire ? Affaire à suivre. Les premières pages peuvent être lues ICI.

    Répondre | Lien | Citer

    Je rebondis sur le Janitor (série que je découvre enfin) et sur le Colonel Amos.

    J’ai été frappé en lisant le tome 4 que le cardinal Di Origio est dessiné sous les exacts traits du Colonel Amos, aux lunettes et oreilles près.

    Marrant!

    Di Origio

    et Amos

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Le tome 5 de Janitor est annoncé. Près de 7 ans après le dernier ! Ce sera « La crèche de Satan », et il va paraître le 29 septembre 2017.

    L’album a été présenté pendant un temps avec un autre titre, « Cozumel, où naissent les cardinaux » mais l’éditeur/les auteurs semblent être revenus à un titre plus conventionnel.

    Autre info, l’album fera 72 pages pour 15 euros. Un album presque double donc, nettement plus épais que les précédents. Peut-être la fin de l’histoire ? Affaire à suivre. Les premières pages peuvent être lues ICI.

     

    Oui l’intrigue est entièrement close dans le tome 5. On apprend qui est le jumeau et le Vatican reprend un gros coup d’avance sur le fameux Ordre.

    On peut trouver à redire mais dans l’ensemble, c’est rondement mené par Y. Sente.

    Pour les dessins, j’avoue que je ne suis pas fan. Déjà, je n’apprécie pas beaucoup la tête du fameux Janitor, et je trouve certains personnes « laids » (la punkette gothique, en particulier quand elle a une perruque, et pire quand elle l’enlève), mais aussi Miss Pride, qui n’est pas « terrible » pour une femme qui séduit le héros et dont on attendait la relation depuis 4 tomes.

    Franchement, je ne la trouve vraiment pas à son avantage, je ne sais pas si je suis seul ou si d’autres ont aussi cette impression.

    Sinon par rapport à l’ex-futur titre « Cozumel, où naissent les cardinaux », j’avoue que je ne comprends pas bien.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 ans et 3 mois par pennybridge.
    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Le tome 5 de Janitor est annoncé. Près de 7 ans après le dernier !

    Autre info, l’album fera 72 pages pour 15 euros. Un album presque double donc, nettement plus épais que les précédents. Peut-être la fin de l’histoire ? Affaire à suivre.

     

    Je viens de le lire ! Sur l’album, on découvre un autocollant annonçant la fin du cycle, donc pas la fin de la série pour autant. 

    Le Janitor, c’est un vrai scénario de Sente, avec de nombreuses pistes qui se rejoignent dans ce 5ème tome. Il aura quand même fallu 10 ans de patience aux lecteurs pour comprendre où Yves Sente voulait en venir. C’est clairement la structure de scénario qui ne convenait pas à Thorgal. Mais ici, ça marche, même si parfois les éléments paraissent un peu trop forcés pour être réalistes. Mais l’histoire se laisse lire d’un bout à l’autre.

    Pennybridge a écrit
    Franchement, je ne la trouve vraiment pas à son avantage, je ne sais pas si je suis seul ou si d’autres ont aussi cette impression.

    Tout comme toi, ce qui m’a vraiment empêché d’adhérer complètement au récit, ce sont les visages des personnages dessinés par François Boucq. Je ne demande pas des visages parfaits, mais quand même, là on ne ressent rien. D’ailleurs, on fait très peu de cas des sentiments dans cette histoire. Pourtant, lorsque le héros principal découvre ses origines et retrouve son frère, cela aurait pu donner des moments très intenses. Mais là, rien, c’est dommage, surtout que les dessins sont très travaillés. 

15 réponses de 1 à 15 (sur un total de 15)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2020