Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Largo Winch – 20 – 20 secondes

Accueil / Forum / Van Hamme – XIII, Largo et les autres… / Largo Winch – 20 – 20 secondes

Bienvenue

Largo Winch – 20 – 20 secondes

Ce sujet a 18 réponses, 4 participants et a été mis à jour par Thorgal-BD Thorgal-BD, il y a 1 an et 4 mois.

  • Créateur
    Sujet
  • #31476 Répondre | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Le tome 20 de Largo Winch est annoncé pour le 20 novembre 2015.
    Le titre de cet album sera « 20 secondes ».

    Beaucoup de 20, ça semble une bonne note.

    Je vous rappelle qu’il s’agira du dernier album scénarisé par Jean Van Hamme.

18 réponses de 1 à 18 (sur un total de 18)
  • Auteur
    Réponses
  • Répondre | Lien | Citer

    Petit résumé de l’album présenté sur le site de Dupuis :

    « Chassé-Croisé » avait laissé le milliardaire humaniste Largo Winch au centre d’une énigme insolvable, et l’esprit occupé par le souvenir de sa belle disparue.

    Saïdée, la sublime agent triple dont il était soudainement tombé amoureux est toujours retenue prisonnière par la CIA, et le piège autour de Winch se resserre peu à peu. Lors du « big board », le grand rendez-vous qui réunit tous ses présidents, la bombe cachée dans le socle de la statue qui décore le dernier étage explosera, et c’en sera fini de Largo, du groupe et de son ambition d’un capitalisme à visage humain… Sauf peut-être si Saïdée réussit à s’échapper et qu’elle fait le choix d’écouter ses sentiments plutôt que les pressions qu’elle subit de toutes parts.

    « Vingt secondes » clôt donc majestueusement ce diptyque au scénario complexe et finement noué, dans lequel le businessman baroudeur voit son coeur s’ouvrir enfin. Une aventure pleine de suspense, à la croisée entre roman d’espionnage et drame romantique.

    Les 5 premières planches de l’album sont visibles ici. Largo a encore quelques soucis en vue

    Edit : c’est bizarre ça, il n’y a à présent plus que 2 pages qui sont visibles

    Répondre | Lien | Citer

    Voici la bande-annonce du tome 20 sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=tBAzaKHmIbg

    Mon budget BD voit arriver chaque automne avec angoisse

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi  a écrit
    Mon budget BD voit arriver chaque automne avec angoisse

    Désolé Tahjzi, mais il n’augmenteras pas cette fois-ci avec 20 secondes car il est reporté (un juin, je crois) !!

    Répondre | Lien | Citer

    Hello Tyseria, je pense que tu confonds avec la sortie du prochain XIII

    Tout est déjà en place pour le 20 novembre, jusqu’à l’exposition sur Largo qui s’est déjà ouverte à l’Autoworld à Bruxelles :
    http://www.autoworld.be/news-fr-63-du-22-10-au-22-11-2015—largo-winch—25-ans—l-exposition

    Répondre | Lien | Citer

    C’est Saïdée qui s’offre la couverture de l’album… j’espère que ce n’est pas pour disparaître à la fin…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    La couverture est sympa. Je me demande pourquoi elle est restée secrète tout ce temps. Je m’attendais à quelque chose de spectaculaire, d’inattendu, un truc qui pète…

    Les demoiselles de Philippe Francq sont décidemment très maigres.

    L’album sort vendredi.

    Répondre | Lien | Citer

    Lu hier… ben c’est pas spectaculaire, ni en couverture, ni à l’intérieur non

    Le style tient plus du théâtre de boulevard que du thriller politico-financier. Je suis content de voir arriver un spécialiste de l’économie pour l’écriture du prochain album.

    Répondre | Lien | Citer

    Je confirme les 2 impressions, celle de Stéphane (pas récente) que les femmes de Francq sont désespérément maigres et de plus en plus, et de celle de Tjahzi sur la pauvreté du scénario.
    Les ficelles sont grossières (le papelard laissé par Largo qui s’envole quand elle ouvre la porte et qu’elle ne voit jamais, lequel est le plus niais, Largo ou Saïdée?), pendant tout l’album on a droit à du graveleux à la place de péripéties ou rebondissement.
    Des bisexuelles, des lesbiennes, ça s’envoie en l’air à tout âge, vieux, jeune, à plusieurs ou pas, des allusions pourries (une bonne pipe après la traversée, nous dit Hanni avec son physique de camionneuse qui nous sort une robe transparente en résille du plus mauvais effet).
    Les conquêtes de Simon vont chez Silky et vice-versa, des textos qui ne sont lus que des heures après, etc.
    Soit Philippe Francq, soit ses personnages, ne pense(nt) qu’au sexe du début à la fin. Et pour couronner le tout, Largo a l’air complètement shooté et amorphe…

    J’ai mal à mon Largo! « Saïdée ne m’a pas téléphoné, j’en crève! j’en crève! » Il est éperdument amoureux, transi, alors qu’il a vu Saïdée une fois. On dirait un ado…
    Franchement, c’est creux et l’intrigue commencée par JVH est mal(-)menée… Espérons qu’il dénichera un auteur avec du talent pour la suite, pour que ce tome ne soit qu’une parenthèse!

    Bon, je n’en suis qu’à la page 30, je vais finir l’album et voir si la fin vient un tant soit peu adoucir mon impression…

    Répondre | Lien | Citer

    Bon alors au vu (lu) des 18 dernières pages, ce n’est pas franchement mieux :
    – de la série B avec une baston dans le hall et un sauvetage à la dernière seconde (au passage, Saïdée bien sûr se retrouve en nuisette au cours de la bagarre)
    – le fait que Simon ait quitté Amsterdam en catastrophe pour Londres n’est pas un piège de la CIA ou de l’imam mais … de Silky qui avait la libido qui la démangeait et avait besoin d’un rabatteur (on croit rêver!!!?!?)

    Au passage, cette bêtise de Silky vient briser la complicité et la relation entre Simon et Marjane, qu’on appréciait au fil des albums.

    – du graveleux encore (« Rien de tel que bien se nettoyer les écoutilles pour filer ses 30 noeuds ». Quand on pense qu’on essaye de nous faire avaler plusieurs pages après par la bouche de Jeffrey que « )

    – une période d’essai de 6 mois qui dure 5 minutes, mouais…
    – c’est moi ou les dialogues sont franchement moyens page 40? (« Ce maudit imam m’avait ordonné d’approcher M. Winch.[…]. Je n’aurais jamais couché avec toi si je n’étais pas tombé amoureuse. Ce n’était pas de la comédie, Largo. – Alors pourquoi ne m’as-tu pas tout dit à ce moment-là?
    « Largo, s’il te plaît… Je t’aime! » etc.

    – Je passe sur le cliché de l’infirmière en blouse décolleté qui fait une piqûre maintes fois vues rien que dans l’univers Van Hammien.
    D’ailleurs, en d’autres circonstances, dans Lady S au tome 9, le colonel, pourtant autrement plus vieux que l’agent de la CIA, voit venir le coup et retourne (là aussi) la seringue d’acide prussique pour la planter en plein coeur.

    – L’épilogue avec Simon et Silky qui se dispute pour une histoire de c… est navrant. « Pour que tu emballes comme d’habitude les nanas que je drague? Non, merci. – Simon, je vais pleurer. »
    – Encore une petite vanne graveleuse avec Simon « pas de taille » selon Jeffries
    – Où est l’intérêt de la fille de la boutique qui se fait bousculer par Simon et la remarque « Quel canon! Mais il n’y a pas 1 chance sur 100 qu’elle soit dans le même vol que moi »? Car elle ne s’y trouve effectivement pas… Il manquait 3 cases vides pour finir la 48ème page??

    – Pennywinkle qui voulait retrouver son amant avec qui elle avait remis le couvert, mais il s’est barré sans laisser d’adresse.
    Encore une histoire de c.. pour rien…

    – L’album qui se finit sur une scène de dispute entre Simon et Marjane et Simon et Largo. A suivre. Quel suspense insoutenable!!

    Seul passage sympa de l’album (et encore) : Chabal, pardon Hanni, qui défonce la statue et soulève à bras tendu un socle d’1 m3 de béton et le balance par la fenêtre.
    On peut éventuellement penser à un clin d’oeil au lancer de parasol lancé par le majordome de Largo pour le sauver, sur la terrasse d’un building.
    Ou pas…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Je l’ai lu aussi. Et relu celui d’avant, j’aime bien avoir l’histoire complète, la relire, la terminer.

    Bon, pour ma part je l’ai trouvé assez marrant, ce double album. Terriblement d’actualité, je viens de lire trois albums de suite qui tournent autour des attentats, du terrorisme (Largo, Lady S. et le tout nouveau Bob Morane).
    L’enchaînement d’action, l’enchevêtrement d’intrigues secondaires, les scènes de sexe multi-services, ça me va.
    La scène spectaculaire de l’explosion est top, avec une décontraction winchesque.
    Jean Van Hamme a envie de faire du théâtre, il en a mis dans son dernier Winch, ça me va très bien.

    C’est plutôt au niveau des personnages récurrents que j’ai trouvé ça moins bon. Il y a Silky, qui ne me plaît pas du tout, de moins en moins. Je la trouve agressive, grossière, peu utile. Je préférais Freddy, discret mais avec un vrai background.
    Il y a Simon, qui fait quoi ? Il va passer à l’ennemi, dans le prochain album ? Meuh non. Ou juste histoire d’en faire une histoire.
    Et surtout Largo, qui me semble être passé à côté de cette aventure. Je ne peux même pas dire ce qu’il y fait, à part poser ses messages dans les courants d’air. Un fantôme.
    Il est peut-être atteint du syndrome de Thorgal.

    Je suis content de voir arriver un spécialiste de l’économie pour l’écriture du prochain album.

    Un peu d’économie, oui, pourquoi pas… Raisonnablement. Pas trop de politique, j’espère. Et surtout de l’aventure, du charme, de la tension, des retournements inattendus.
    Et des filles qui mangent.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD  a écrit
    Et des filles qui mangent.

    Tu m’as bien fait rire, Steph!
    Allez M. Francq, dessinez-nous des Syrane, c’est Fitir qui sera content!

    Répondre | Lien | Citer

    Action très sympa dans le dernier album, présentée sur le FB de Largo Winch :
    En 2014, Largo Winch, héros de bande dessinée et milliardaire humaniste, faisait un appel aux dons pour l’O.N.G. de solidarité internationale CARE France, venant en aide aux enfants réfugiés dans le monde. À travers la plateforme Kisskissbankbank, 184 lecteurs ont soutenu cette action, dont Maximilien et Laurent, dont la contrepartie à leur don était leur apparition dans le tome 20 de Largo Winch. Voici les croquis de recherche élaborés par Philippe Francq, ainsi que les cases où ils apparaissent dans « 20 secondes ».

    Comme Laurent Draillac a laissé tomber, j’aurais bien vu mon portrait pour le poste de nouveau président de la Winch Aeronautics !

    Répondre | Lien | Citer

    pennybridge  a écrit
    Seul passage sympa de l’album (et encore) : Chabal, pardon Hanni, qui défonce la statue et soulève à bras tendu un socle d’1 m3 de béton et le balance par la fenêtre.
    On peut éventuellement penser à un clin d’oeil au lancer de parasol lancé par le majordome de Largo pour le sauver, sur la terrasse d’un building.
    Ou pas…

    Au fait, après calcul, le bloc de béton fait au vu des dessins environ 1m20 de hauteur (dépasse du bureau de Largo) x 50cm x 50cm, soit 0,3 m3 de béton.
    Au départ, j’avais pris la masse volumique du béton plein d’environ 2200 kg/m3 et je suis donc arrivé on arrive au coquet poids de 660 kg le bloc de béton(!), mais après une petite recherche, on peut admettre que la sculpture soit en béton cellulaire, dont la masse volumique est « seulement » de 400 kg/m3.
    On a donc un bloc de 120 kg.
    120 kg, elle peut faire les Jeux Olympiques en arraché et épaulé-jeté, la fille!

    Répondre | Lien | Citer

    Le clin d’œil au lancer de parasol est quand même appuyé dans cette séquence Un bloc de 120 kg ?
    Largo s’est choisi une présidente de choc !

    Répondre | Lien | Citer

    D’ailleurs, l’éclaboussure du bloc qui tombe dans l’eau pourrait bien être plutôt quelque part à mi-chemin entre la dernière et l’avant-dernière case

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Moi je l’aime bien, cette double-page. D’autant que c’est l’un des rares moments intenses dans ce double-album plutôt orienté fun, avec plein de doubles-jeux dans le groupe double-V.

    C’est aussi très bien dessiné, comme toujours.

    Répondre | Lien | Citer

    N’empêche, je relisais le tome 20, le dernier Largo de Van Hamme, pour retrouver tous les protagonistes (Maliakov et la blonde qui font connaissance avec Simon, la tueuse à lunettes qui se charge de Reynolds, etc.) et je me rends encore plus compte que cet album est finalement un vaste vaudeville de mauvais goût, qui occupe toute la place et tous les personnages, et qui ne laisse que très rarement la place à une courte intrigue convenue. Jugez plutôt :
    Page 3, on a droit au résumé de la tentative de Domenica de se faire Saïdée, de Saïdée qui séduit Largo, de la rousse et son père qui se font Dwight et Penny.
    Page 4, on a droit aux atermoiements amoureux de Largo qui n’a plus goût à rien.
    Page 5-6, on nous repasse en photo la vidéo de Dwight et la rousse.
    Page 7, c’est Penny qui replonge avec Baxter.
    Page 9, retour aux problèmes de coeur de Largo et aux poses lascives de Silky qui s’ennuie et que Largo envoie chercher une hollandaise car il sait qu’elle « les aime bien, les hollandaises ».
    Page 11, retour du vaudeville avec la fille qui surprend son père au lit avec Penny. On touche le summum!
    Page 11 et 12, on a droit à Simon et Marjane pour changer.
    Page 13, je t’aime moi non plus de Hanni et Simon, et problème de coeur de Largo.
    Page 14, on reste dans le même registre avec la « bonne pipe après la traversée ».
    Page 15, Hanni drague Jeffries et Simon et Silky préparent leur nuit.
    Page 18, Dwight et Penny sont dans un club de nuit.
    Page 19, 20 et 22, Domenica tient le crachoir à Largo pour ses problèmes et ne parvient pas à le mettre dans son lit pour le consoler.
    Entre temps page 21, Dwight et Penny sortent de boîte et présentent la fameuse Hanni.
    Page 23 et 24, Hanni entre en action pendant que Simon et Silky font leur va-et-vient entre les chambres.
    Page 26, Largo découvre que Simon a atterri dans sa chambre et lui demande de passer à la salle de bain. Magnifique!
    Page 27, Largo s’excuse pour sa goujaterie de la veille auprès de Domenica.
    Page 29, Domenica doit de nouveau gérer les problèmes de coeur de Largo.
    Page 30, Simon se fait à nouveau souffler ses conquêtes par Silky.
    Page 31, Hanni fait le débriefing de la nuit avec Simon pendant que Domenica retente sa chance auprès de Largo.
    Page 35 à 37, après quelques pages d’action, Saïdée fait sa course-poursuite en nuisette pour rester dans le ton de l’album.
    Page 44 et 45, après une pause « action », Simon abandonne les « deux pétasses en chaleur » à Silky. (Merci pour le vocabulaire choisi.)
    Page 45 et 46, Jeffries raconte sa nuit avec Hanni à Simon.
    Page 47, Maliakov est venu avec sa poule de luxe.
    Et pour conclure, page 48 Simon retente sa chance avec Marjane qui était en train de remettre ça avec quelqu’un d’autre.

    Franchement, on touche le fond avec cet album. Trop c’est trop. De l’action avec du sexe dedans, oui. Là c’est du sexe pour faire du sexe, et avec des bouts d’action dedans pour s’amuser.
    Très moyen. JVH était en manque d’inspiration ou alors il était en manque tout court…
    Ça réhausse d’autant plus la belle prestation de Giacometti en tout cas!

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 an et 4 mois par pennybridge.
    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Je comprends ce que tu veux dire, mais moi, y a un truc avec Jean Van Hamme, je ne sais pas ce que c’est,  mais j’apprécie tous ses albums en fait.
    Pour certains d’entre eux, je me dis presque qu’on dirait qu’il les a écrits pour moi, dans le sens où j’y retrouve exactement ce que j’étais venu y chercher. Ce dernier diptyque de Largo, je ne le relirai pas beaucoup, mais j’ai pris plaisir à l’avoir entre les mains, et aussi à le savourer comme l’une des dernières chances de lire du VH en BD.

18 réponses de 1 à 18 (sur un total de 18)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019