Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

La fortune des Winczlav

Bienvenue

La fortune des Winczlav

Ce sujet a 13 réponses, 6 participants et a été mis à jour par Tjahzi tjahzi, il y a 2 semaines et 4 jours.

  • Créateur
    Sujet
  • #208860 Répondre | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Salut à tous !

    Depuis quelques années, je suis moins attentif à l’actu BD. Parce que c’est trop compliqué, je ne sais plus où et quoi regarder. Rien que le temps d’écrire cet article, dix nouveaux albums vont paraître (j’exagère à peine). Et c’est bien dommage, parce qu’il y a évidemment de quoi vivre et faire vivre de belles aventures à nos têtes rêveuses.

    Fort heureusement, les éditeurs et marchands en ligne pensent à nous. Si le journalisme ne nous atteint pas, la publicité ne rate pas sa cible. Et c’est grâce à elle qu’en ouvrant ce matin l’éventail inépuisable de mes mails, j’ai repéré une sortie qui m’a fait faire une pirouette sur ma chaise, tel Zébulon apercevant Pollux et Margotte en train de se bécoter sur le manège.

    Avant de voir la couverture, j’ai lu le titre. « La fortune des Winczlav« . Winczlav, je connais… Mais c’est le nom de Largo !

    Et là, sur la couverture, tout là-haut, vous avez vu ? Il est écrit Jean Van Hamme.  

    Je ne sais même plus quoi vous dire d’autre, tant je suis content (comme Zébulon, j’vous ai dit). Ah si, peut-être un synopsis quand même.

    1848, Monténégro. Vanko Winczlav, jeune médecin idéaliste, prend le parti de l’insurrection paysanne contre la tyrannie du prince-évêque. Vendu aux soldats par un paysan, il n’a d’autre choix que de partir. Dans sa fuite, il rencontre Veska, jeune Bulgare réduite en esclavage dans une auberge. Ensemble, ils embarquent pour le Nouveau Monde. Lors de la traversée, Vanko épouse Veska, qui n’a aucun papier d’identité. Arrivé sur le continent, il trouve un emploi d’infirmier, ne parvenant pas à faire valoir son diplôme de médecin. Quelque temps plus tard, Veska accouche d’un petit Sandor qu’elle refuse d’élever, et le couple se sépare. Vanko, estimé dans l’hôpital privé où il travaille, est séduit par une infirmière, Jenny. Un peu plus tard, la mort en couches d’une patiente envoie Vanko au tribunal pour meurtre et exercice illégal de la médecine. Vanko est alors emprisonné, et ses deux grands fils livrés à eux-mêmes suite au décès de leur mère…

    Jean Van Hamme, de retour au scénario, anime cette saga historique et familiale pour révéler, en trois tomes et trois générations, les origines de la fortune dont Largo Winch est l’héritier.

    Il y a peut-être un peu de XIII là-dedans, une tranche de Largo bien sûr, un peu des maîtres de l’orge sûrement… Et tout plein de Van Hamme, évidemment.

    Et au dessin, vous avez vu ? Philippe Berthet, dans la grande famille thorgalienne, c’est surtout un camarade de Yann, avec qui il a réalisé plusieurs séries. La plus célèbre étant sûrement « Pin-up ». Je retiens aussi qu’il est l’auteur d’un des meilleurs tomes de la collection « XIII Mystery », le tome 2 « Irina » avec Corbeyran au scénario.

    Une édition spéciale signée par les auteurs a été éditée, mais numérotée et limitée à 1500 exemplaires (ce qui fait déjà beaucoup de signatures) et je ne suis pas sûr qu’elle sera facile à dénicher. Je n’ai pas réussi pour l’instant.

    Je posterai des planches de l’album si ça vous dit !

13 réponses de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Auteur
    Réponses
  • Répondre | Lien | Citer

    Cet article m’a convaincu de l’acheter, étant aussi fan de Largo Winch! Et je n’ai pas été déçu…

    Je dois dire que j’avais hésité car le dessin très ligne claire de Berthet me perturbait un peu. Ça cassait pour moi avec l’héritage de Largo. Mais comme dans le cas de Fred Vignaux dans Thorgal, ça fonctionne très bien et finalement cette rupture apporte le sentiment de lire une autre série. Et pour les amateurs du style ligne claire, Berthet nous livre une oeuvre parfaite!

    L’histoire est vraiment bien, et on est vraiment transposés dans l’histoire des états unis. On retrouve le souffle des débuts des maîtres de l’orge dans cette chronique familiale. Vraiment ça se lit d’une traite !

    En fait, on se prend à imaginer ce qu’aurait pu donner JVH au scenario sur la jeunesse de Thorgal et… cette comparaison avec ce qui nous a malheureusement été donné de lire m’a fait du mal! Je ne m’apesantirai pas sur ce point et laisse à chacun le soin de se faire une idée. 

    De la même façon, j’aimerais beaucoup voir le même duo sur un blake et mortimer (je trouve que JVH dans l’exercice a deja été très très bon ) – surtout vu comme le dernier B&M a été pour moi une immense  déception.

    Donc  foncez, la fortune des Winczlav c’est excellent!

    Répondre | Lien | Citer
    Max

    Bd commandée, hâte de la lire

    Encore 3 nouvelles bds de Van Hamme.

    Peut-être aurons-nous une belle surprise pour les nouveaux mondes de Thorgal avec un one shot de Van Hamme   

    Répondre | Lien | Citer
    Tome 2 – Tom & Lisa 1910

    ActuaBD annonce la sortie du tome 2 de « La fortune des Winczlav » pour le 6 mai prochain. 

    La Fortune des Winczlav, c’est la trilogie, à travers trois générations, qui révèle comment s’est bâtie la fortune dont Largo Winch est devenu l’héritier. Récit épique où on suit les ancêtres de Nerio Winch, le père adoptif de Largo Winch, qui lui a légué un immense empire financier. Et quelques ennuis.

    Ce prequel aux aventures du milliardaire Largo Winch, a signé le retour à la barre du scénariste Jean Van Hamme de sa série culte, qu’il avait abandonnée pour diverses raisons. Mais l’esprit du grand large, celui de l’aventure, le chatouillait.

    Alors aussitôt, il imagine une grande saga familiale posée sur trois générations pour autant de tomes, qui se penche sur les attaches familiales et les origines de la fortune de la famille Winch.

    Comme tout va vite, voilà déjà le second volet qui, comme le premier, va explorer quelques périodes parmi les plus troublées de l’Histoire moderne.

    Un album titré La Fortune des Winczlav-Tom et Lisa 1910, à paraître le 6 mai 2022, chez Dupuis. On s’en réjouit d’avance.

    Dessiné, toujours, par Philippe Berthet, assisté pour les décors et la recherche d’une documentation que l’on devine conséquente, par Dominique David. Par ailleurs excellente coloriste, souvent pour Berthet, mais qui cette fois laisse cette importante mission qui doit asseoir ambiance, dynamique et lisibilité à Meephe Versaevel.

    En voici le résumé : « Oklahoma, 1910. La vie de Thomas Winczlav, fils de Milan, prend un tournant radical lorsqu’il se découvre héritier des richissimes Whiskies O’Casey, qu’il va devoir partager avec sa sœur jumelle, Lisa…

    Alors que la Première Guerre mondiale éclate, Thomas, parfois crédule et souvent volage, va tenter de faire fructifier son affaire, adoptant le nom de « Winch ». Pendant ce temps, Lisa, femme libre passionnée d’aviation, va se tailler sa place dans un ciel de guerre dominé par un certain Baron rouge…

    À travers les destins croisés d’une sœur et d’un frère que tout oppose, La Fortune des Winczlav s’impose comme une saga familiale à la puissance totale, explorant une des périodes les plus troublées de l’Histoire moderne et composant des portraits d’hommes et de femmes aussi marquants qu’un certain Largo… Bon sang ne saurait mentir !« 

    Source : ActuaBD

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit
    Un album titré La Fortune des Winczlav-Tom et Lisa 1910, à paraître le 6 mai 2022, chez Dupuis. On s’en réjouit d’avance.

    Bonjour à tous

    Que voilà une bonne nouvelle.

    J’achète de moins en moins de BD car je suis de plus en plus souvent déçu. Sans doutes dû à la frénésie de production qui offre des albums médiocre. Le derner en date qu’on m’a offert est le fameux TUNIQUES BLEUES t 64 consacré à ARABESQUE… BOF BOF BOF. je m’étais arr^té au tome 53 je crois.

    J’ai beaucoup aimé le premier opus de « LA FORTUNE DES WINCZLAV » et attendais avec impatience le 2. Au même titre, j’espère que Mathieu BONHOMME nous offira un 3e Lucky Luke de son cru. D’autres attentes concernent le prochain « LES AIGLES DE ROME » ou encore « MURENA ».

    Max a écrit
    Peut-être aurons-nous une belle surprise pour les nouveaux mondes de Thorgal avec un one shot de Van Hamme

    Amen Max. Pour tout vous dire, j’ai relu (lu) ces deux dernières semaines tous les Kriss de Valnor et me suis réinfligé Aniel et sa suite… Vivment Van hamme Back…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Je suis ravi également ! Le premier tome était très sympa et puis, un album de Van Hamme, ça me fait toujours quelque chose.

    La couverture est dynamique et bien réalisée. J’aurais préféré y voir les deux personnages, Tom et Lisa, mais ces deux jolis avions seront inratables en librairie. Vivement !

    Ablaay a écrit
    Le derner en date qu’on m’a offert est le fameux TUNIQUES BLEUES t 64 consacré à ARABESQUE…

    Ultime tome du duo Lambil-Cauvin, pour ma part je suis allé au bout de la série avec plaisir, même si les dessins perdaient en netteté ces dernières années. La reprise par Beka et Munuera est très prometteuse, le tome 65 est chouette et m’a convaincu de poursuivre l’aventure.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Ultime tome du duo Lambil-Cauvin, pour ma part je suis allé au bout de la série avec plaisir, même si les dessins perdaient en netteté ces dernières années. La reprise par Beka et Munuera est très prometteuse, le tome 65 est chouette et m’a convaincu de poursuivre l’aventure

    Stéphane 

    Tu m’as convaincu.

    Je vais acheter l’opus 65 et je te dirai si je continue…

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Ultime tome du duo Lambil-Cauvin, pour ma part je suis allé au bout de la série avec plaisir, même si les dessins perdaient en netteté ces dernières années. La reprise par Beka et Munuera est très prometteuse, le tome 65 est chouette et m’a convaincu de poursuivre l’aventure.

    Eh bé, Merci Stéphane

    J’ai lu le tome 65 des TB. Nouveau souffle, nouveaux dessins, nouvelle trame narrative. M’a rappelé des albums comme « Black Face » ou encore « Vertes Années », « Grumbler et Fils », « Quantrill »… 

    Voila ce que j’attendais des TB.

    Une seule lecture me convainc de reprendre la série. Toutefois, je repars du 65.

    (au fait qui a gagné le concours de février pour les pierre?)

    Répondre | Lien | Citer
    Sortie du tome 2

    Le tome 2 de « La fortune des Winczlav » sort dans deux semaines. On peut découvrir les premières planches de l’album sur le site des éditions Dupuis ICI.

    Thorgal-BD a écrit
    La couverture est dynamique et bien réalisée. J’aurais préféré y voir les deux personnages, Tom et Lisa, mais ces deux jolis avions seront inratables en librairie. Vivement !

    Tom et Lisa ? Il suffit de demander !   

    Sources : Dupuis & FB Largo Winch

    Répondre | Lien | Citer
    Concours

    BDGest et les Editions Dupuis proposent de gagner 10 exemplaires du tome 2 de « La Fortune des Winczlav ».

    Pour participer, c’est ici : https://www.bdgest.com/concours-820-BD-la-fortune-des-winczlav.html

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit

    Pour participer, c’est ici …

    Et c’est trop tard ! 😀

    Répondre | Lien | Citer

    Ah oui, il fallait être rapide sur ce jeu !    Alors, pour malgré tout voir quelques extraits du second tome qui vient de paraitre, voici la vidéo de présentation des Editions Dupuis.

    Répondre | Lien | Citer

    De passage dans le Cora de mon coin, regardez comment Jean Van Hamme y est reçu avec son dernier album !   

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai enfin lu le second tome de « La fortune des Wincslav ». On retrouve clairement la patte de Jean Van Hamme dans ce récit, avec ses surprises et trahisons au travers d’une saga familiale, devenue un genre à part entière dans sa bibliographie.

    Au fil des générations de la famille Wincslav, même s’il y a des liens entre les tomes, le basculement d’une décennie à l’autre se fait parfois simplement en tournant la page de l’album, sans même un commentaire comme « 10 ans plus tard… », ce qui peut être perturbant. Mais le plus gênant est le manque d’intensité et d’émotion : on ne ressent pas grand chose durant la lecture, même lors de la disparition d’un personnage principal de l’histoire.

    Il faut dire que le dessin de Philippe Berthet est trop propre pour nous faire vibrer, les visages des protagonistes restant souvent froids, ce qui n’éveille guère d’empathie pour leur destin. Je ne suis pas sûr que le dessin de Philippe Berthet (que j’ai pourtant apprécié dans le XII Mystery consacré à Irina) soit celui qui convienne le mieux à ce genre de récit. Côté dialogues, on retrouve le cynisme particulier de Jean Van Hamme, avec des tournures de phrases manquant parfois de naturel.

    Ce n’est donc pas un coup de foudre pour cette série, même si je lirai le dernier tome avec intérêt pour découvrir quel lien Jean Van Hamme fera avec le premier tome de la série principale de Largo Winch. En attendant, j’ai découvert que c’était via les animaux familiers que le lien a été créé avec le monde de Thorgal.   

13 réponses de 1 à 13 (sur un total de 13)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2022