Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Kriss de Valnor – 4 – Alliances

Accueil / Forum / Les Mondes de Thorgal / Kriss de Valnor – 4 – Alliances

Bienvenue

Kriss de Valnor – 4 – Alliances

Ce sujet a 231 réponses, 24 participants et a été mis à jour par Thorgal-BD Thorgal-BD, il y a 5 ans et 6 mois.

40 sujets de 161 à 200 (sur un total de 232)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Je viens de poster la 4ème planche.

    Je rebondis sur tes propos, Isis,

    Mais j’ajoute que

    Oui tout à fait.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Moi, cela m’ennuie ces volte-face continuelles. On nous la change pour la rendre moins noire, on lui colle une sentence censée lui faire comprendre des choses. Elle semble comprendre ces choses et puis hop ! on nous la remet telle qu’avant. A quoi aura servi l’album de sa mort ou la sentence des walkyries ?
    Moi, j’aimais la Kriss de Van Hamme et même dans son dernier album où elle semblait moins dure et pourtant toujours elle-même. Van Hamme savait jouer avec les contradictions.
    Sente danse une fois sur un pied, une fois sur l’autre et cela provoque trop d’incohérences.
    Ils n’ont pas su reprendre les personnages convenablement et maintenant ils sont dans le pétrin.
    Seul Thorgal a plus ou moins échappé au massacre général des personnages. Grâce peut-être au fait qu’il était plus ou moins en hibernation dans les premiers albums des nouvelles séries. Mais pour le reste, si on regarde chaque héros, ils ont été changé. Et ce changement n’est pas en bien. Aaricia est devenue une loque sans plus aucun caractère, Louve un garçon manqué capable de tuer un loup divin, Jolan un petit seigneur prétentieux, Kriss on sait même pas, on la change tout le temps.
    Mouais bof quoi ! Ça suffit ! Qu’on nous rende des personnages crédibles, par rapport à ce qu’ils étaient et par rapport à l’histoire passée (que ce soit celle de Van Hamme ou celle des nouveaux).

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    4 planches c’est un peu juste pour juger…
    Ou plutôt 5 planches, puisque je viens de vous en poster une dernière.

    Kriss de Valnor

    Alliances

      Album n°4  
    Octobre 2013

    (oui j’arrive à glisser une promo en plein milieu d’une conversation)
    (en plus c’est une bonne promo puisque la planche est une exclusivité)

    Il est effectivement très important que la sentence des walkyries reste au cœur de l’histoire, puisqu’elle a animé les 3 premiers albums et motivé le retour de Kriss.
    Mais il faudra lire l’album en entier pour se faire une idée. Je n’imagine pas la sentence disparaître d’un coup comme si elle n’avait jamais existé.

    Répondre | Lien | Citer

    Vous l’avez lu il est en vente ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Heu, ben, non, on a lu les 5 planches que j’ai postées. Sur la fiche de l’album (onglet « planches »).

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Tiens, une bricole au passage, plusieurs sites de vente en ligne appellent l’album « L’alliance ». Drôle de bourde.

    Sinon on est en octobre, l’album va paraître dans quelques jours.

    J’ai une petite info pour vous : cet album sera imprimé à 95 000 exemplaires.

    Giulio de Vita m’a fait parvenir il y a quelques temps des photos qu’il a prises pendant la réalisation d’une des planches. Toutes les 1ères étapes de recherche, de mise en page, de crayonnés. Je les bricole, je pense pouvoir vous en faire quelque chose de sympa.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Les 10 premières planches de « Alliances » sont en ligne sur le site du Lombard ! Il faut être inscrit au Cercle (ça fait secte , la secte lombardienne), pour y avoir accès.

    Honnêtement, je vous mets le lien car l’info est au cœur du jeu, mais je vous déconseille de cliquer. Non mais, les mecs, l’album sort dans moins d’une semaine ! Vous pouvez bien attendre un peu quand même ! Pour avoir de la vraie lecture qui touche vos mains, tu sais, du papier.
    (ne le répétez pas au webmestre du Lombard, il va me taper)

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Hé ben, 4ème message de moi de suite !
    Je me cause tout seul du coup.

     » Alors Stéph, de quoi tu nous parles aujourd’hui ?

    – Hé bien, Stéph, en fait c’est Giulio qui nous fait un p’tit cadeau juste avant la parution de l’album.

    – Oh mais dis-donc mais quelle bonne nouvelle, et de quoi qu’il s’agit dis-moi mon Stéph chéri ?

    – Alors ça se passe sur son Facebook, tu sais, le très moche site où tout le monde passe des heures à regarder de très moches photos et à faire des commentaires pleins de fautes.

    – Houlà, houlà, Facebook ? Arrête, tu m’excites !

    – Je déconne pas, c’est énorme.

    – Allez, donne-moi l’adresse… Je vais défaillir !

    – D’abord, je te mets une image. Giulio en poste une par jour, toute la semaine. En voilà une.

    – A oui, très joli ! Et les autres ?

    – Vas-y, clique sur ce lien ICI.

    – Merci mon Stéph.

    – De rien. Mais dis donc, t’as vu l’heure ? Tu pourras pas te lever demain matin ! Encore ! « 

    Répondre | Lien | Citer

    En allant faire mes courses, j’ai vu que l’album était sorti
    Je l’ai lu.

    EXCELLENT!

    ATTENTION SPOILER!

    Répondre | Lien | Citer

    Ajout du webmestre : l’album est paru, à partir d’ici c’est SPOILER. Vous voilà prévenus.

    Album lu !!
    dans l’ensemble il s’agit surtout de manigances et d’alliances politique (d’où le titre).
    A la fin Jolan se trouve dans une situation…..bizarre!

    Sinon on apprend dans l’album qu’il y aura 8 tomes de Kriss et 7 tomes de Louve et que les histoires se rejoignent au tome 36 de Thorgal

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    La route est déjà écrite, effectivement, on est donc au cœur d’une histoire d’environ 20 albums !
    L’histoire de Louve semble pour l’instant assez détachée, mais il devient difficile de lire Thorgal sans Kriss, on ne peut plus dire qu’il s’agit de séries distinctes. Il y a d’ailleurs au coeur de l’album un gros rappel des épisodes précédents, sur plusieurs pages, exercice intéressant pour le dessinateur mais un peu long pour le lecteur averti.

    Je viens de lire l’album, ce soir. Comme le dit freephenix, on est dans une histoire très politique, avec beaucoup de personnages nouveaux.
    L’histoire de Jolan revient au coeur du jeu, ses personnages aussi (à part Manthor). Jolan et ses camarades prennent un peu d’épaisseur et montrent qu’ils ne seront vraiment pas amis pour la vie…

    J’ai trouvé l’ambiance très différente de celle des trois premiers albums de Kriss. Moins de noirceur mais aussi moins de rythme. On a là un album de transition, je pense.

    La sentence des Walkyries semble avoir été complètement mise de côté… à moins qu’elle ne revienne plus tard, c’est très possible puisque le fond de l’histoire est une guerre de religions.

    Kriss semble au bord de la rupture. Extrêmement agressive, boulimique dans sa quête. Jolan semble devenir tout aussi cinglé. Et tout le monde s’engueule, complote, ment… Du coup l’album manque sûrement de personnages attachants, c’est clair que Jolan n’est pas Thorgal.

    C’est plutôt du côté des nouveaux personnages que j’ai trouvé l’histoire intéressante, avec de belles fripouilles. Kriss n’est pas la seule ambitieuse.

    laurent a écrit :
    Je plaisante, il n’y a rien à spoiler dans cet album, mais je veux pas créer de problèmes au webmestre

    Ah non, horreur ! Vous êtes libres de donner votre avis !

    Je pense qu’il faut juste se dire que les auteurs peuvent passer sur le forum, avoir cela en tête quand on poste un message.

    Ce qui m’intéresse surtout, c’est l’ambiance sur Thorgal-BD. Le forum est moins « bon enfant » depuis la reprise de la série et le lancement des Mondes de Thorgal, parce que les nouveaux auteurs ont profondément modifié l’histoire et les personnages, et que beaucoup d’entre nous sont trop attachés à « l’ancien » Thorgal pour adhérer au « nouveau ».
    Je vous propose : si vous voulez dire du mal, allez-y. Puis allez dans d’autres sujets du forum et postez des choses plus sympas, plus marrantes, pour équilibrer. Parlez des albums de Thorgal que vous aimez.
    Et puis, si vous voulez dire du bien de cet album, allez-y aussi.

    Répondre | Lien | Citer

    Ca y est je l’ai lu !

    Je sais pas trop par où commencer… alors je vais régir sur deux points du commentaire de notre délicieux webmestre :

    mais il devient difficile de lire Thorgal sans Kriss, on ne peut plus dire qu’il s’agit de séries distinctes. Il y a d’ailleurs au coeur de l’album un gros rappel des épisodes précédents, sur plusieurs pages, exercice intéressant pour le dessinateur mais un peu long pour le lecteur averti.

    Tout à fait, je trouve que c’est un gros problème ! ces pages c’est des pages de trop pour celui qui les deux séries et des pages insuffisantes pour celui qui n’en lit qu’une. Je pense qu’ils devraient plus « assumer » que c’est une seule série avec deux dessinateurs.

    On a là un album de transition, je pense

    C’est aussi un problème, parce que je trouve que depuis la reprise de la série, il y en a un peu trop des albums de transition, c’est pas la peine de transitionner tous les 2 albums, après celui là n’est pas le pire.

    Ensuite il y a un truc qui me fait tiquer (enfin pas qu’un, beaucoup même) mais il est en même temps anecdotique et significatif : le château de Gustave, il fait pas du tout viking, ni même « an mille », d’ailleurs ils faisaient des châteaux les vikings ? (et puis c’est quoi cette salle du trône ?! on n’est pas chez les walkyries, ils sont déjà allé à Aachen les auteurs pour comparer un peu ?) C’est anecdotique mais significatif, je suis pas historien, mais Thorgal me semblait toujours plausible avec le contexte historique, limite parfois mais plausible, là de moins en moins, et perso ça me gêne un peu la lecture…

    Répondre | Lien | Citer

    Autre chose, jusque là Thorgal se situait dans un contexte historique mais en marge de l’Histoire avec un grand H. Là j’ai l’impression que ce n’est plus le cas, Thorgal fait l’Histoire (ou refait en l’occurrence). Je ne pense pas que cela soit mal, pourquoi pas, mais je trouve que cela demande beaucoup plus de rigueur et de dextérité dans le scénario et la documentation, et pour l’instant, to my mind, on a pas encore le compte.

    Pour finir sur deux notes positives, je trouve qu’on a retrouvé une sorte d’ambition scénaristique et ça c’est chouette, même si c’est pas encore maîtrisé (de mon point de vue en tout cas). Et puis les dessins j’aime toujours, beaux, dynamiques, à la fois personnels et dans le « ton » Thorgalien, je trouve cette reprise réussie (bon il y a quelque fond jaunes et orange qui pique un peu les yeux, mais bon…

    Répondre | Lien | Citer

    Je l’ai lu une première fois en le dévorant à la Fnac, car je ne pouvais pas attendre d’etre chez moi…
    Et là, je viens de le finir en une seconde lecture, plus attentive.
    Comme ca a déjà été souligné, c’est clair que c’est un album de transition (et quelle transition !).
    D’ailleurs à ce propos, la couverture est presque une publicité mensongère
    En effet, quand on la regarde, on s’attend à une castagne magistrale, mais celle ci n’interviendra que dans l’album suivant, visiblement…
    Perso, je verrai bien  » l’armée qui vit  » donner un ptit coup main à Jolan lors de cette future bataille.
    Bref.
    Par contre, j’adore le coup de théatre final ! Quelle trouvaille géniale !
    J’ai hate de voir les tetes de Thorgal et d’Aaricia quand ils apprendront que Kriss est toujours vivante et qu’elle a épousé Jolan
    Ca promet !!!
    J’apprécie aussi beaucoup l’organigramme à la fin d’Alliances qui indique l’enchainement des albums des différentes séries.
    Mais bon, ca veut dire 4 albums de Kriss et autant de Louve alors qu’on aura droit à seulement 2 Thorgal pendant le meme laps de temps ???
    Comment vont-ils faire ? La parution des Thorgal va ralentir ou celle des autres s’accélérer ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Supercarotte a écrit :
    il y en a un peu trop des albums de transition, c’est pas la peine de transitionner tous les 2 albums, après celui là n’est pas le pire.

    Je voulais dire que c’est un album de mise en place… Ca veut peut-être dire la même chose, à peu près.

    Carthage a écrit :
    D’ailleurs à ce propos, la couverture est presque une publicité mensongère
    En effet, quand on la regarde, on s’attend à une castagne magistrale, mais celle ci n’interviendra que dans l’album suivant, visiblement…

    La couverture (de Rosinski) est pourtant basée sur un projet proposé par De Vita, que je vous remets ici :

    Les couvertures se décalent ! C’est un concept ? Dans l’album précédent, la couverture présentait la dernière case, la conclusion de l’histoire.
    Dans celui-ci, elle présente carrément l’album suivant !

    Supercarotte a écrit :
    Autre chose, jusque là Thorgal se situait dans un contexte historique mais en marge de l’Histoire avec un grand H. Là j’ai l’impression que ce n’est plus le cas, Thorgal fait l’Histoire (ou refait en l’occurrence). Je ne pense pas que cela soit mal, pourquoi pas, mais je trouve que cela demande beaucoup plus de rigueur et de dextérité dans le scénario et la documentation, et pour l’instant, to my mind, on a pas encore le compte.

    Ce n’est pas tellement un problème pour moi, d’abord parce que je trouve le château cool, on a déjà eu des châteaux incroyables (Shardar, pays d’Aran…, ensuite parce que Thorgal n’a jamais ambitionné de faire de l’histoire, seulement de s’en inspirer pour donner une impression de proximité.
    Mais tu as raison aussi, les derniers albums font beaucoup de références explicites à l’Histoire, ça peut être troublant.

    A la limite, le seul truc qui m’a fait tiquer, c’est le coup des lettres en bois. D’une part c’était une méthode bien compliquée pour dire les choses (Kriss aurait pu se contenter de le dire plutôt que l’écrire), d’autre part on a notre bon vieil alphabet latin sur ces lettres. Et je suis surpris que Kriss sache lire.
    Je pense que c’est une scène qui s’adresse plus au jeune lecteur qu’à Jolan.

    Carthage a écrit :
    Par contre, j’adore le coup de théatre final ! Quelle trouvaille géniale !

    Moi ça m’a fait bizarre… Il faut reconnaître que c’est une sacrée surprise…

    Ce qui est intéressant, c’est d’observer Jolan dans l’album. Je crois qu’il arrive au bout d’un processus lancé dans « Moi, Jolan ». Il est sous le charme de Kriss, elle l’hypnotise.
    Elle a fait énormément de mal à sa famille, mais il a clairement perdu la notion de mal et de bien. Jolan, tue, ment, vole, depuis plusieurs albums. Il se replie sur lui-même, ne fait confiance à personne, se croit plus fort que tout.
    En clair il devient le bon vieux despote qui va bien, avec des relents d’Ogotaï. On pense forcément aux Atlantes, non ? A Slive, à Varth, à Sargon, tous persuadés d’avoir une mission, d’être au-dessus des hommes et des dieux.
    Avec en plus Kriss pour le manipuler…

    Carthage a écrit :
    Mais bon, ca veut dire 4 albums de Kriss et autant de Louve alors qu’on aura droit à seulement 2 Thorgal pendant le meme laps de temps ???
    Comment vont-ils faire ? La parution des Thorgal va ralentir ou celle des autres s’accélérer ?

    1 Kriss et 1 Louve par an, 1 Thorgal tous les 2 ans. C’est le rythme actuel, c’est un planning qui avait été annoncé, et qui mène à 2017.
    Une projection sur 4 ans. C’est carré. Je vais ouvrir un sujet sur la question.

    Répondre | Lien | Citer

    A la limite, le seul truc qui m’a fait tiquer, c’est le coup des lettres en bois. D’une part c’était une méthode bien compliquée pour dire les choses (Kriss aurait pu se contenter de le dire plutôt que l’écrire), d’autre part on a notre bon vieil alphabet latin sur ces lettres. Et je suis surpris que Kriss sache lire. Je pense que c’est une scène qui s’adresse plus au jeune lecteur qu’à Jolan.

    Binh voilà, c’est qu’est ce que je veux dire, c’est un exemple, mais il y a plein de petites choses comme ça qui je trouve décrédibilise un peu l’histoire. Parce qu’après la trame générale de l’histoire je la trouve chouette (c’est qu’est ce que je veux dire quand je parle d’ambition scénaristique).

    Ce qui est intéressant, c’est d’observer Jolan dans l’album. Je crois qu’il arrive au bout d’un processus lancé dans « Moi, Jolan ». Il est sous le charme de Kriss, elle l’hypnotise.
    Elle a fait énormément de mal à sa famille, mais il a clairement perdu la notion de mal et de bien. Jolan, tue, ment, vole, depuis plusieurs albums. Il se replie sur lui-même, ne fait confiance à personne, se croit plus fort que tout.
    En clair il devient le bon vieux despote qui va bien, avec des relents d’Ogotaï. On pense forcément aux Atlantes, non ? A Slive, à Varth, à Sargon, tous persuadés d’avoir une mission, d’être au-dessus des hommes et des dieux.
    Avec en plus Kriss pour le manipuler…

    J’approuve, Jolan qui pète un plomb, c’est bon ça, différent de Thorgal c’est encore mieux ! Le mariage avec Kriss, j’aime, encore que je le trouve mal amené, je trouve le motif un peu bidon, cette histoire de barbe… un détail sûrement, mais dieu est dans le détail.

    Pour ton analyse des châteaux, par contre, je ne te rejoins pas, celui du pays d’Aran est très sobre de l’extérieur, puis après on part dans le fantastique. Brek Zarith est complétement bizarre, certes, mais complètement imaginaire alors que le château de Gustave, il est très réel et correspond à ce qu’on connaît des châteaux médiévaux (et puis je le trouve pas si beau).

    Et c’est moi où il y a un gros bug entre la page 36 case 6 et 7 et la page 46 case 6 !? Il brule la main de la brune, et après il dit à la blonde regarde ce que j’ai fait à la man de la blonde ?!

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Et moi comme j’ai joué à Belmondo avec mon véhicule vendredi, jour de sortie de l’album, j’ai pas pu aller me l’acheter.
    Peut-être tout à l’heure si je récupère un véhicule aujourd’hui ou alors demain ou alors….

    Répondre | Lien | Citer

    Bonjour!

    Album acheté et lu ce matin.
    Toujours pas totalement séduit par les traits de De Vita. Superbe couverture Rosinskienne.
    Le scénario est étoffé avec des intrigues et des complots. J’apprécie beaucoup l’ambiance moyenâgeuse de l’album, ses châteaux-forts, ses chefs de guerre et ses batailles épiques, et la présence de Magnus/Charlemagne.
    Le fond est complexe, plusieurs lectures s’imposent pour l’analyser à bon escient. Il faut se faire à l’idée que les personnages de la série sont en train de sortir sacrément de l’anonymat en regard de l’histoire, et ce n’est pas si simple à avaler.
    Autres bémols: l’ascension de Jolan me semble avoir été trop rapide par rapport au temps écoulé dans les séries parallèles, quand à sa décision instantanée de s’allier avec Kriss de Valnor, elle parait incohérente étant donné son vécu avec la garce. Garce qui en redevient bel et bien une, le passage chez les walkyries ne fut finalement qu’un stage dont elle n’a tiré aucun enseignement, se faisant ressusciter pour pas cher.
    Et la fin, qu’on sent quand même arriver (c’est le problème avec les rebondissements de Sente, l’idée est souvent bonne, mais tout la laisse présager, l’effet de surprise n’y est pas), me laisse craindre une continuité dans la tendance de ce que Yann appelle le « Dallas des fjords », avec la famille Thorgalson qui deviendrait une famille tuyau de poêle…
    Bon… L’ensemble est bien agréable malgré tout.

    Répondre | Lien | Citer
    KimKim

    Je viens d’acheter et de lire -très (trop?) rapidement – ce nouvel album. Bon,j’avoue que j’avais déjà lu les spoilers sur le forum, donc pas de grandes découvertes à la lecture. Oui, je sais ce n’est pas bien, mais je n’ai pas pu m’en empêcher.
    Tout d’abord, les points positifs: j’apprécie toujours autant le dessin de Giulio de Vita, l’album est agréable à lire et ce malgré l’absence de suspens (ben oui, forcément déjà c’était un peu prévisible et en plus j’avais lu les commentaires).
    Placer Jolan en position de personnage central et héros comportait un risque majeur: faire du Thorgal blond. Et sincèrement un remake des premiers Thorgal avec Jolan, bof. Là, Sente a su créer un personnage très différent de son père, beaucoup moins positif et tendant vraiment au bad guy: il vole, il tue, il ambitionne le pouvoir et le titre royal et maintenant il devient incestueux, parce que bon, se marier avec sa belle-mère, c’est quand même un peu spécial. Donc un personnage très différent de Thorgal. comme quoi, l’éducation par l’exemple, ce n’est pas toujours une réussite.

    Sur la question du premier assassinat de Kriss, j’expliquerai l’absence de réaction des vassaux à deux facteurs: d’une part, la sujetion aux lois (faible) et surtout la logique: c’est une guerrière hors pair, donc en temps normal, ils auraient peut-être du mal à la vaincre, mais surtout, là, il y a les gardes qui risquent, eux, de se ranger aux côtés de Kriss, donc, ils n’ont aucun intérêt à engager un combat où ils risquent de se faire massacrer. Leur soumission est contrainte.

    Un petit problème: les pages de récit de Jolan à Kriss qui ne sont qu’une redite sans grand intérêt, comme il a déjà été dit: trop peu pour les uns, trop pour les autres. C’est le problème d’une série parallèle qui devient indispensable pour comprendre la série principale et vice-versa.

    Pour l’attirance de Jolan pour Kriss, c’est assez logique, Kriss est encore une superbe femme et Jolan un jeune ado qui a toujours vu son père fasciné par cette femme qui fait un peu figure de femme fatale, rivale de sa mère, etc.

    La fin était trop prévisible dès le titre. Dommage.

    Il y a de petits problèmes historiques, il n’y a pas de druide chez les Vikings… tout comme le château de Gustafson est complètement anachronique. On peut en dire autant des structures en bois de l’empereur Magnus.
    Thorgal avait toujours vécu dans un environnement historique mais sans s’inscrire dans l’histoire, ni même une période particulière.
    Or, là les scénaristes ont choisi une période historique précise (Charlemagne) et de faire intervenir les personnages dans l’histoire. Ce qui va bien sûr les amener à faire des choix. Car, l’histoire a déjà été écrite (tautologie) et ne peut donc être changée. Ils vont donc devoir ou trouver un subterfuge scénaristique pour empêcher des modifications significatives de l’histoire notamment sur l’unification scandinave, le rapport avec l’Empire franc. Cela passera peut-être par la trahison des vassaux de Kriss? mais ils sont déjà bien avancés dans les modifications historiques. Surtout qu’ils sont contraints par l’absence de défaite majeure de Charlemagne face aux Viking. ou alors, ils vont profiter de la mort de Charlemagne? mais cela ne règle pas la question de l’unification viking. ni du fait que cela propose une réécriture de l’histoire.
    ou alors, ils assument complètement et proposent une histoire alternative. ce qui serait le plus délirant et le plus marrant.

    En ce qui concerne l’ambassade confiée à Arlac, il y eut réellement des échanges d’ambassade entre Francs et Bagdad (avec le cadeau d’un éléphant)… Donc Arlac va probablement croiser la route de Thorgal…

    Un dernier point pour revenir sur la situation familiale de Jolan qui devient ainsi le beau-père de son demi-frère et le mari de son ex-belle-mère.
    Voilà désolé d’avoir été si long…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    On voit effectivement qu’Arlac a été désigné comme ambassadeur du fils auprès du père. Le monde est grand, mais petit. Ils sont au bout du monde et ils parviennent quand même à se donner des nouvelles les uns aux autres !

    Sur l’histoire, je me demande où ça va aller, qui va gagner. Faut-il que Jolan perde ou que Jolan gagne, pour que l’histoire rebondisse dans le bon sens ? Que restera-t-il de lui après tout ça ?

    Galathorn a écrit :
    le passage chez les walkyries ne fut finalement qu’un stage dont elle n’a tiré aucun enseignement, se faisant ressusciter pour pas cher.

    Tout à fait, sauf s’il s’agit d’un plan des dieux (vu qu’ils ont quelques compétences en divination). Mais dans ce cas, toute l’affaire du tribunal divin n’est qu’une mascarade. C’est curieux, je ne vois pas bien comment tout ça s’articule. On verra.

    Kim a écrit :
    Bon,j’avoue que j’avais déjà lu les spoilers sur le forum, donc pas de grandes découvertes à la lecture. Oui, je sais ce n’est pas bien, mais je n’ai pas pu m’en empêcher.

    Dommage, quand même… Mais ce sont forcément les éléments les plus marquants qui reviennent ici.

    Cat a écrit :
    Et moi comme j’ai joué à Belmondo avec mon véhicule vendredi, jour de sortie de l’album, j’ai pas pu aller me l’acheter. Triste
    Peut-être tout à l’heure si je récupère un véhicule aujourd’hui ou alors demain ou alors….

    Ouch, désolé pour toi.
    Petit cadeau aromatisé à la testostérone, du coup.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Voilà, enfin acheté et bien sûr lu !
    Vu ce qu’on nous avait proposé auparavant depuis la reprise de la série et la création des séries parallèles, ce tome s’en sort pas mal. Le jeu des complots, des trahisons, des jalousies est intéressant et assez prenant.
    Les caractères deviennent enfin un peu plus concret. Jolan n’est plus un petit garçon qui suit, il prend des décisions, montre ses mauvais côtés et également une certaine inexpérience, un côté influençable. Kriss est redevenue Kriss, c’est le côté un peu gênant par rapport à tout ce qui a été raconté avant (son sacrifice, la sentence des walkyries, son amitié pour Hildebrün). On a l’impression que Sente a oublié tout ça. Il avait choisi une voie, il aurait du assumer jusqu’au bout (il y a toujours moyen de faire, encore faut-il être capable de rebondir sur ses erreurs ou ses choix). Le retournement final (que l’on sentait venir vu la tournure soap opéra choisie par les scénaristes depuis un moment) sans être vraiment inattendu est pas mal amené (pas comme avec Aaricia). La fascination de Jolan pour Kriss n’est pas nouvelle et ça ne choque donc pas comme le chemin pris par Aaricia. Et on nous a évité les scènes de fesses qui commençaient à être un peu too much depuis plusieurs albums, ce qui n’est pas un mal. De plus, ainsi, on ne sait pas si Jolan a consommé avec Kriss, ça laisse le loisir aux scénaristes de choisir une voie ou une autre suivant la réaction des lecteurs, c’est plus intelligent.
    Pour le dessin, même si je reconnais sans problème la qualité de De Vita, j’ai toujours du mal avec les personnages connus qui restent trop différents par rapport au trait de Rosinski.
    L’organigramme à la fin est intéressant, mais c’est un détail. Ce qui m’intrigue moi c’est la ligne temporelle, ça fait beaucoup d’albums de prévus pour un cycle censé se terminer avec les cinq ans d’Aniel qu’il a déjà plus ou moins. J’espère qu’ils ont une suite plausible là-dessus, j’ai horreurs des erreurs temporelles.
    Le contexte historique ne m’a pas trop gêné, j’ai pas reconnu Charlemagne (bon, en même temps moi et l’histoire^^). Mais je reconnais que ça peut le devenir (gênant) puisque tout le monde sait que la religion nordique a disparu au profit de la religion chrétienne. Et là, ça devient risqué.
    Et dernière chose, j’espère qu’ils ne vont pas profiter des pouvoirs de Jolan pour se mettre à rajeunir tout le monde, ce qui irait à l’encontre de ce qu’est la série depuis ses débuts (c’est à dire des personnages qui vieillissent, lentement, mais sûrement).
    Et donc, voici Jolan beau-père de son frère, beau-frère de Manthor. Kriss elle devenant la belle-soeur de son propre fils et la belle-fille de Thorgal et Aaricia (je l’imagine déjà bien appeler Aaricia « belle-maman »). Thorgal devenant par alliance le grand-père de son propre fils. Bonjour l’imbroglio. Manquerait plus qu’ils nous fassent un p’tit.

    Répondre | Lien | Citer

    Vous qualifiez souvent Kriss comme la belle-mère de Jolan, mais cela me semble aller un peu loin. Le moment où Kriss est avec Thorgal, Jolan ne l’a pas vécut en direct. Il en a consience, certe, mais il n’y jamais eu entre eux de relation sembable a une relation mère-fils, quelle soit bonne ou mauvaise.

    C’est plutôt le côté vaguement « péd*phile » de la chose qui me gène beaucoup. Kriss a connut Jolan quand il avait 6 ans, et elle 20…

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    N’empêche qu’il se tape la maîtresse de papa le fiston.^^
    Mais effectivement, je trouve plus choquant la différence d’âge dans le contexte de l’âge de Jolan qui a au mieux 16 ans, voire seulement 15. Faut bien se rappeler que temporellement parlant il avait 10 ans au moment où Thorgal quitte Kriss et donc max 11 quand elle accouche d’Aniel et celui-ci ne peut avoir plus de 5 ans au moment de la résurrection de Kahaniel.
    Donc, maximum 16 ans pour Jolan, ce qui vu le nombre de tomes encore à paraître est quasi impossible. Pour moi, Jolan a 15 ans et c’est vrai que Kriss approche la trentaine (29 selon mes calculs savants que vous retrouverez quelque part sur le forum).
    Le problème n’est pas tant que ce ne soit pas croyable, parce que ça peut être tout à fait vraisemblable, mais qu’à notre époque, ça arriverait, la nana aurait beaucoup de chance de passer en justice.
    Maintenant, perso, je prends le truc pour ce que ça est, une histoire et ça me dérange moins que de voir un Thorgal adolescent tomber amoureux d’une gamine d’à peine une dizaine d’années ou Louve déjà réglée à neuf ans à peine, si pas huit.
    Et puis, le gamin on le fait un peu trop butiner les « vieilles »^^, déjà peu de temps avant, c’était une déesse (c’est que c’est loin d’être jeune une déesse).

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Pas sûr que Jolan se pose la question par rapport à Aniel, vu qu’il ne le connaît quasiment pas (à part pour les quelques semaines/mois de remontée vers le nord dans « Le sacrifice »).

    On peut penser soit qu’il est attiré par les « vieilles » (notamment suite à sa première expérience, avec la déesse), soit que dans sa p’tite tête d’ado dérangé il voit Kriss comme le fruit défendu, une relation qui va à la fois déplaire à papa et à maman, pour des raisons différentes.
    3ème possibilité, une simple alliance politique. La fille du roi Magnus ne semble pas s’être mariée par amour avec le duc d’Auxaterra. Elle n’est pas la seule.

    Ce qui est étonnant, c’est de voir à quel point il est agressif avec les jeunes filles qui l’accompagnent.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Perso, je pense que c’est d’abord un mariage de raison qui donne au gamin ce qu’il veut, une légitimité en tant que roi. Parce que ce qu’il veut, c’est régner à tout prix. Se sent-il investi d’une mission qu’il estime être lui-seul capable de réussir ? Peut-être. Mais c’est sûr que son comportement vis-à-vis des autres (et notamment ses deux jeunes compagnes de route) est arrogant et agressif. Et qu’elle soit la mère de son frère lui importe peu, elle lui amène ce qu’il n’a pas, l’âge (la barbe qu’on lui reproche souvent de ne pas avoir, n’est qu’une image de son manque d’expérience, ce qui est demandé pour être un chef viking).
    Se sent-il mal à l’aise face à ces deux jeunes filles qui le mettent face à ses choix ? Peut-être aussi. Au fond de lui, il doit sentir que son union avec Kriss est bizarre et contre nature (pas seulement par le fait qu’elle soit la mère de son frère, mais aussi parce que d’un point de vue moral, c’est quand même très loin de la pureté et du vertueux et qu’elle a une quinzaine d’années de plus que lui).
    Et puis Jolan est un adolescent, avec peu d’expérience amoureuse. Et avoir accompli son premier rapport avec une déesse ne peut que l’avoir troublé et avoir également augmenté son sentiment de supériorité qu’on devine déjà depuis plusieurs tomes. Il lui est difficile de se tourner vers des donzelles de son âge, des adolescentes avec tous les états d’âme que ça peut avoir, toutes les incertitudes et les doutes. Kriss ne doute pas, elle prend, elle est sûre d’elle et à 30 ans, c’est une femme en pleine maturité, superbe (on a là aussi un fantasme courant chez les jeunes gens, la femme d’expérience), une femme qu’il admire depuis des années pour sa force, son courage et son adresse, malgré et peut-être à cause de tout ce qu’elle a fait subir à sa famille.
    Être le rejeton de Thorgal aux beaux principes n’est peut-être pas des plus gai à vivre pour un gamin avec ses capacités. Toujours faire le bien, ne pas envier le pouvoir, vivre comme un paysan, ça lui pèse comme héritage,il est en révolte contre cette façon de vivre et donc contre son père, passage également normal au moment de l’adolescence. Et là encore Kriss est la pire chose qu’il puisse faire pour déplaire à ses gentils parents.
    Jolan est en pleine crise d’adolescence comme on dit. Il se rebelle contre ses parents, l’ordre établi, les dieux et tout le monde. Il se sent le plus fort, il se croit le plus fort et puisqu’il est le plus fort, c’est à lui de régner. Je ne pense pas qu’il ait oublié tout ce qu’a fait Kriss, mais il se sent capable de la maîtriser. Il croit pouvoir tout diriger, elle avec. Il ne se rend plus compte de sa dangerosité, tout imbu de son nouveau pouvoir. Mais on ne manipule pas Kriss; c’est elle qui manipule.

    Répondre | Lien | Citer

    Cat a écrit :
    N’empêche qu’il se tape la maîtresse de papa le fiston.^^
    Mais effectivement, je trouve plus choquant la différence d’âge dans le contexte de l’âge de Jolan qui a au mieux 16 ans, voire seulement 15. Faut bien se rappeler que temporellement parlant il avait 10 ans au moment où Thorgal quitte Kriss et donc max 11 quand elle accouche d’Aniel et celui-ci ne peut avoir plus de 5 ans au moment de la résurrection de Kahaniel.
    Donc, maximum 16 ans pour Jolan, ce qui vu le nombre de tomes encore à paraître est quasi impossible. Pour moi, Jolan a 15 ans et c’est vrai que Kriss approche la trentaine (29 selon mes calculs savants que vous retrouverez quelque part sur le forum).
    Le problème n’est pas tant que ce ne soit pas croyable, parce que ça peut être tout à fait vraisemblable, mais qu’à notre époque, ça arriverait, la nana aurait beaucoup de chance de passer en justice.
    Maintenant, perso, je prends le truc pour ce que ça est, une histoire et ça me dérange moins que de voir un Thorgal adolescent tomber amoureux d’une gamine d’à peine une dizaine d’années ou Louve déjà réglée à neuf ans à peine, si pas huit.
    Et puis, le gamin on le fait un peu trop butiner les « vieilles »^^, déjà peu de temps avant, c’était une déesse (c’est que c’est loin d’être jeune une déesse).

    Il faut se prendre en compte qu’à cette époque, la vie était plus courte. Par conséquent, les jeunes filles étaient considérées plus tôt comme des femmes, et les jeunes garçons comme des hommes. Rien ne me choque, dans aucune des relations que tu évoques. A 15 ans, à la place de Jolan quel ado n’aurait pas fantasmé sur une belle trentenaire, peut-être à plus forte raison si c’est sa belle-mère? Beaucoup d’entre eux auraient bien aimé, à cet âge, tomber sur une dame compréhensive et peu regardante sur leur majorité (sans tomber sous le seuil de la majorité sexuelle tout de même).

    D’ailleurs, une petite parenthèse, voici une ode à cette relation: http://www.youtube.com/watch?v=MHoczDIzLM4

    Plaisanterie mise à part, du côté de Kriss, ce n’est probablement que du calcul, et probablement que le côté tordu de la chose la stimule et pourrait bien la pousser à tenter d’aller jusqu’au bout, dans toute sa perversité.
    Jusqu’à preuve du contraire, il ne s’agit que d’une alliance, comme l’indique le nom de l’album, et rien n’est consommé (à moins que Jolan et Kriss n’aient déjà fait des « cochoncetés » pendant qu’ils dormaient dans le même lit). Rien n’indique que Jolan va « craquer ».
    Et surtout, notez que JOLAN SE MARIE SOUS UN FAUX NOM… Ca pourrait bien avoir son importance.
    Quand à Thorgal adolescent qui tombe amoureux d’une gamine, on va plutôt dire que ses sentiments semblent commencer à changer (il remarque le changement de coupe de cheveux de Aaricia, qui la fait paraître plus mature, et se laisse embrasser), voyant qu’Aaricia sort de l’enfance et commence à ressembler à une jolie jeune fille.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    La question des rapports entre les uns et les autres a été maintes fois débattue, depuis quelques albums. Disons que chaque album depuis quelques temps a sa dose de fesse et/ou relations inhabituelles, ce qui indique que la série est désormais particulièrement tournée vers ça.

    La 1ère fois, c’était Jolan et Idun dans « La bataille d’Asgard ». Ca ne m’avait pas dérangé, juste interpellé, parce que c’était unique. Mais depuis il y en a eu beaucoup, c’est presque banalisé.
    Mais bon, dans cet album, ça va, ça reste soft, on est vraiment pour moi dans le mariage politique.

    Avant, je crois qu’il y avait dans la série une sorte de promotion de l’amour romantique, y compris (dans une certaine mesure) entre Kriss et Thorgal. Personnellement, j’aimais, je crois que le site Thorgal-BD existe en partie grâce à ça.

    Galathorn a écrit :
    Et surtout, notez que JOLAN SE MARIE SOUS UN FAUX NOM… Ca pourrait bien avoir son importance.

    Sauf que c’est un prêtre qui a marié les deux rois, ça va donc plus loin que le faux en écriture. Aux yeux du peuple, je veux dire, puisque Kriss et Jojo se fichent des dieux.
    Sauf si la « cérémonie » est bidon aussi, ce qui est possible parce que le mariage viking ne se faisait pas à la va-vite sous une tente, c’était pas Las Vegas.
    Et puis Kriss a les 3 pépés-qui-savent-tout et qui pourront sûrement lui dénicher une jurisprudence pour virer le gamin.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Bah moi comme je l’ai dit, l’histoire entre Jolan et Kriss ne me choque pas vraiment, je trouve qu’elle entre bien dans l’intrigue. Par contre pour Thorgal et Aaricia dans la jeunesse, faut pas que ça aille trop vite. S’il est vrai qu’en ces époques lointaines, les unions survenaient beaucoup plus tôt et même très tôt (à la puberté des jeunes filles), on n’en est pas moins à notre époque et il faut composer avec ça.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Avant, je crois qu’il y avait dans la série une sorte de promotion de l’amour romantique, y compris (dans une certaine mesure) entre Kriss et Thorgal. Personnellement, j’aimais, je crois que le site Thorgal-BD existe en partie grâce à ça.

    J’aime aussi. Espérons qu’on en aura notre dose à nouveau, pour changer des histoires de jambes en l’air. Espérons que les histoires de jambes en l’air en question n’existent que pour faire mieux se retrouver Thorgal et Aaricia, dans un mélo encore plus émouvant et dramatique que dans « la cage ».

    Répondre | Lien | Citer

    Ca y est, j’ai lu l’album.

    Bon j’aime pas vraiment. Une nouvelle fois, plusieurs pages sont consacrés à d’épais dialogues destinés à résumer ce qui s’est passé avant… De fait, il ne se passe pas grand chose dans l’album, j’ai encore une fois la sensation d’une histoire en train de se mettre en place et qui va mettre des siècles avant d’aboutir.

    Toutes ces luttes de pouvoir, ces plans de bataille, c’est bien trop lourd à démarrer, et ça occasionne des dialogues à rallonge avec trop de personnages sans caractère. D’un autre côté, malgré la complexité de l’histoire, les ficelles sont plutôt basiques.

    Mais le pire, c’est que l’idée même de ces jeux d’Alliances est très peu fidèle à l’esprit de la série. Il n’y a pas de magie dans cette histoire, il n’y a rien qui lui donne une saveur unique et la distingue des autres, comme c’était le cas pour tant d’albums de Van Hamme.

    C’est la seule série dérivée que je continue à suivre, mais je crois bien que je vais me cantonner à la série mère. J’avais bien aimé « Le bateau-sabre », alors j’espère voir de belles choses pour la suite.

    Répondre | Lien | Citer

    je me risque à l’autocitation mais personne n’a relevé, ai je la berlue ?

    Et c’est moi où il y a un gros bug entre la page 36 case 6 et 7 et la page 46 case 6 !? Il brule la main de la brune, et après il dit à la blonde regarde ce que j’ai fait à la man de la blonde ?!

    et sinon, je n’ai plus l’album sous les yeux mais les deux filles elles ne traitent pas Jolan de « puceau » , pourtant il a connu la chose avec une déesse non?

    Répondre | Lien | Citer

    Supercarotte a écrit :
    je me risque à l’autocitation mais personne n’a relevé, ai je la berlue ?

    Et c’est moi où il y a un gros bug entre la page 36 case 6 et 7 et la page 46 case 6 !? Il brule la main de la brune, et après il dit à la blonde regarde ce que j’ai fait à la man de la blonde ?!

    et sinon, je n’ai plus l’album sous les yeux mais les deux filles elles ne traitent pas Jolan de « puceau » , pourtant il a connu la chose avec une déesse non?

    Je pense plutôt que c’est laissé à l’interprétation du lecteur. Si je me souviens bien, il a été dit que Sente voulait de la fefesse à cet épisode (encore), mais Rosinski n’était pas d’accord, du coup, rien n’est montré. Et chacun choisit l’opinion qu’il préfère.

    Comme Rosinski est mon préféré, je choisis son opinion .

    À part ça, je pense que ce que Jolan trouve fascinant chez Kriss, ce sont ses gènes de Roxor qui lui permettent de résister au froid mieux qu’un ours polaire. C’est des femmelettes, les ours polaires, avec leur fourrure.

    Désolée pour le troll, mais quand les choses me dépassent, elle débordent aussi sur le clavier.

    Répondre | Lien | Citer

    J’aime beaucoup ce site
    Surtout depuis la reprise de la série par Sente et Yann
    Car finalement , les analyses et les explications fournies par les lecteurs sont beaucoup plus intéressantes que les albums en eux-même, scénaristiquement parlant, le graphisme restant excellent de la part des différents dessinateurs.

    En gros, à chaque album, je me dis : »tout ça pour ça »
    Beaucoup d’intrigues périphériques mais une ligne directrice cousue de fil blanc:toute cette histoire de guerre de religions, qui s’ancre dans une réalité historique, ce qui n’est pas le moins génant, ne semble être finalement qu’un décor pour une banale ( et sordide ) histoire de famille : papa quitte maman pour une autre puis revient à la maison, maman en a marre et s’offre aussi une parenthèse adultère, le grand garçon fait sa crise d’adolescence , et résorbe son oedipe en se tapant belle maman (le non-dit sur le partage de la couche commune me semble justement rester un non-dit uniquement sur demande de Rosinski qui trouve que ca y va un peu trop fort ), la petite dernière qui se réfugie dans l’imaginaire pour fuir la réalité.
    Bref, l’essence de Thorgal n’est pas un « Dallas des Fjord », plutôt des histoires simples : un héro pur, un amour éternel, et des problèmes qui lui tombent sur la tête à chaque coin de rue qui l’empèchent de réaliser son bonheur simple : être tranquille en famille
    Quelque part, un romantisme limite simpliste, mais bien raconté, comme un conte, avec des personnages bien typés, des scénes fortes;
    Avec Sente , tout est inutilement et artificiellement compliqué, dilaté. Le périphérique prend toute la place sans que l’on ait l’impression que l’histoire de fond avance
    Et la vue du nombre d’albums avant le dénouement final me fait craindre le pire au niveau des incohérences temporelles entre les différentes séries
    Le problème essentiel est, il me semble, que l’ambition globale du projet n’est née QU’APRES le lancement des séries dérivées: on part dans un sens, chacun va vivres ses aventures, d »abord jolan dans la série mère, et Kriss de son coté, et puis finalement, aprés 5 albums parus (2 kriss, 3 « jolan », non, on repart vers une histoire commune, thorgal revient, kriss et jolan à coté, puis louve et Aaricia de l’autre

    Bref, je suis trop long, mais tout ceci ne parait aujourd’hui, n’être qu’un projet éditorial mal ficelé qu’une oeuvre d’auteurs ambitieuse.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Je suis d’accord avec Laurent. Au-delà de toutes les petites erreurs, incohérences, faiblesses et autres facilités, c’est cette impression de flou, de non-maîtrise de l’ambition qui est le plus gênant.
    Comme je l’ai déjà dit plusieurs fois à plusieurs endroits différents et sur presque chaque tome, on a la situation étonnante d’une histoire qui va et trop vite et trop lentement. Je dois dire que c’est un exploit ça.
    Le but final est loin et les diverses intrigues qui y mènent ne semblent que du remplissage et paradoxalement, ces intrigues sont survolées sans être approfondies. On n’avance donc pas dans la quête de fond tout en se farcissant plein de petits épisodes qui ne satisfont pas parce qu’on se demande ce qu’ils font là.
    Au départ du projet, Sente a voulu aller vite, faire grandir nos personnages rapidement, comme embêté par les enfants qu’ils étaient. Mais il a oublié le détail qu’il a lui-même inséré dans son histoire, Aniel ne peut dépasser ses cinq ans (les mages rouges, la formule qui fait s’accélérer le temps par deux pour le gamin) avant la fin de tout le schmilblik. Hors ce petit bout de chou a quelque chose comme trois ans à la reprise, ce qui ne laisse donc que deux ans pour tout un cycle étalé sur 23 albums. En considérant qu’il a déjà bousillé quasiment ces deux ans, il va devoir faire tenir tout le reste sur quelques semaines au mieux. C’est à dire que les cinq Kriss, les quatre Louve et les trois Thorgal (incluant celui qui va sortir) doivent être hyper condensé au niveau temporel.
    Désolée, mais c’est mal joué. Effectivement, on a l’impression que le projet n’a jamais été au point, qu’il n’avait qu’une base de départ qu’il a sans cesse transformée au fil des réactions du lectorat, ajoutant des erreurs sur les erreurs, des incohérences sur les incohérences et se retrouvant maintenant dans la mouise pour réussir à recoller le tout pour faire un ensemble qui se tienne.
    Ce quatrième tome de Kriss se lit plutôt bien malgré tout, mais c’est sûr que ce ne sera plus jamais du Van Hamme. Et le pauvre, il reviendrait maintenant, il en aurait du boulot pour faire reprendre une route un peu plus normale (dans l’esprit de la série donc) à ses héros.

    Répondre | Lien | Citer

    Cat a écrit :
    Hors ce petit bout de chou a quelque chose comme trois ans à la reprise, ce qui ne laisse donc que deux ans pour tout un cycle étalé sur 23 albums. En considérant qu’il a déjà bousillé quasiment ces deux ans, il va devoir faire tenir tout le reste sur quelques semaines au mieux. C’est à dire que les cinq Kriss, les quatre Louve et les trois Thorgal (incluant celui qui va sortir) doivent être hyper condensé au niveau temporel

    Rien ne dit que Thorgal ne va pas récupérer Aniel dans le prochain album, et il est même possible que les albums suivant de Thorgal racontent son retour dans un pays ravagé par la guerre. Dans ce cas cela peut prendre plusieurs années !

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    De toute façon, c’est la seule solution que je voie réellement. Que Thorgal récupère Aniel avant la fin du cycle, qu’il n’y ait plus cet écueil temporel au-dessus de la tête des héros et des scénaristes.
    Espérons.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    D’autant qu’Arlac semble être un messager. Il sera peut-être le déclencheur du voyage de retour.

    Répondre | Lien | Citer

    laurent a écrit :
    J’aime beaucoup ce site
    Surtout depuis la reprise de la série par Sente et Yann
    Car finalement , les analyses et les explications fournies par les lecteurs sont beaucoup plus intéressantes que les albums en eux-même, scénaristiquement parlant, le graphisme restant excellent de la part des différents dessinateurs.

    Et bien, ce n’est pas la première fois ni la dernière que les lecteurs fournissent des explications ou font des prévisions effectivement beaucoup plus intéressantes que la réalité en elle-même.

    Tiens par exemple, je vais faire une mini-analyse pour l’affaire Jolan-Manthor-Kriss.
    Si on se remonte à l’album « Le Sacrifice », on se souvient que Jolan pensait sacrifier sa propre vie pour sauver celle de son père. Mais il n’en est pas ainsi. Qui plus est, on dirait une récompense. Manthor, le demi-frère de Kriss, le prend à son service en lui promettant un destin exceptionnel.

    Mais néanmoins, ce moment marque une mort et une renaissance dans la vie de Jolan. Le Jolan innocent, qui admirait son père et voulait lui ressembler, semble périr en entrant au service de Manthor. Il finit par être presque son opposé, car Thorgal a toujours détesté l’idée d’être un dirigeant. Il « trahit » son père et tout ce qu’il lui a enseigné. Il « trahit » sa mère en épousant la femme qui a fait de sa vie un cauchemar.

    Il y a donc effectivement eu un véritable sacrifice. Il semblerait que Jolan ait vendu son âme en acceptant le marché de Manthor.

    Intéressant n’est-il pas ? On dirait presque qu’il a vraiment une maîtrise du récit. On aimerait presque croire que les auteurs savaient ce qu’ils faisaient.

    EDITO: Si les auteurs le savent, peut-être aurions-nous droit dans les prochains albums à une séquence qui nous explique que Manthor s’est effectivement approprié de Jolan tout entier, de son âme et de son corps. Ce serait intéressant de déterminer si Jolan s’est fait avoir, en croyant qu’il est à nouveau maître de sa vie. Dans le bateau-sabre, Jolan rapelle à Manthor qu’il a accomplit sa dette en sauvant sa mère et demande sa liberté et le destin exceptionnel promit. Mais le fait est que Manthor ne doit rien à Jolan. Il avait déjà sauvé son père, donc il n’y a pas de raison qu’il lui donne aucun destin exceptionnel. De plus, il faut préciser que Manthor n’a jamais demandé la vie de sa mère en échange de celle de Thorgal. Manthor l’a affirmé depuis le début : il veut Jolan. Toute l’affaire de Vilnya pourrait bien être une espèce de magouille pour faire croire à Jolan qu’il est libre, alors que cela est faux. Et il n’y a pas de meilleur esclave qu’un qui s’ignore.

    Répondre | Lien | Citer

    Je réponds à Supercarotte avant qu’elle nous fasse une dépression : oui, j’avais également remarqué cette boulette et que je me suis dit que ce n’était quand même pas très sérieux. ^^

    Après ben… je n’ai pas posté tout de suite mon avis sur cet album car je n’avais tout simplement rien à en dire. La question que je me suis posée en fermant l’album a été : « Mais il s’est passé quoi au fait (en excluant la toute dernière image de l’album) ? ».

    Autant la série-mère a été bouclée vite fait quand ça parlait de Jolan, autant les séries parallèles prennent leur temps. Et ça va se confirmer puisque encore 4 albums sont prévus tant pour Kriss que pour Louve, contre seulement 2 pour la série-mère (et encore, Kah-Aniel va sortir de façon imminente).

    Au final mon avis rejoint en grande partie celui de Jérôme. Mon carton rouge ira sur le complot organisé contre Hogrid. Je veux dire… ça n’aurait pas pu être moins gros ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Bon, à mon tour de donner mon avis.

    Tout d’abord, j’avais vu la boulette moi aussi, mais j’attendais de voir si Supercarotte tentait un 3ème rappel.

    Alors, bon, je dirais que c’est sûrement l’album que j’aime le moins de la série Kriss. Pas pour une raison particulière, juste qu’il m’a moins plu que les autres.
    Vu que Kriss a complètement zappé sa copine de l’album précédent et la sentence de Freyja, je pense que les albums 3 et 4 auraient pu être réunis pour faire un album plus dense, plus rythmé, se terminant comme ici sur l’aube de la bataille.

    Le roi guérisseur démasqué, c’est tout un chapitre de l’album. Mais on avait déjà tous compris…

    Les points positifs pour moi :
    On officialise le nouveau statut de Jolan, c’est bel et bien un petit salopard. Ce n’est pas ce que j’aurais souhaité pour lui, mais ça va dans le sens de ce qu’il montre depuis plusieurs albums, c’est assumé, c’est bien.

    Pas mal aussi de voir ses compagnons commencer à exister. Notamment Arlac, qui se dévoile un peu. D’ici que sa mère disparue soit une descendante atlante ou du peuple de Mu ?
    Il y aussi les filles, qui se bougent un peu. Par contre Draye, toujours pas grand chose. Ca fait 6 albums qu’on le côtoie et on ne sait même pas d’où il vient, comment il a perdu sa jambe (oui, je vous rappelle qu’il lui manque une jambe) (à force on le sait même plus).

    Le dessin me plaît toujours autant, avec ces cadrages cinématographiques. Couleurs très bien aussi, à part effectivement le rouge qui pique dans la salle du trône.

    Les pages de rappel : les 3 premières ne sont pas indispensables (et 3 pages c’est énorme) mais la 4ème est intéressante, on y voit la formation que Jolan a reçue. On comprend qu’il a été vraiment coaché.

    La fin de l’album : pour ma part, pas grand chose à en dire, ça ne m’a ni plu ni déplu. Comme je trouve les personnages moins attachants qu’avant, je m’en détache.
    La scène est quand même cocasse !

40 sujets de 161 à 200 (sur un total de 232)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019