Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Jeunesse de Thorgal – 4 – Berserkers

Accueil / Forum / Les Mondes de Thorgal / Jeunesse de Thorgal – 4 – Berserkers

Bienvenue

Jeunesse de Thorgal – 4 – Berserkers

Ce sujet a 138 réponses, 11 participants et a été mis à jour par Hirondl hirondl, il y a 2 ans et 10 mois.

40 sujets de 81 à 120 (sur un total de 139)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Entre la navigation à la lune et les réflexions sur le temps de décès des mecs égorgés, vous allez nous faire passer pour des fous, les mecs.

    Deux semaines avant la parution de l’album !

    On meuble comme on peut, hein!

    Répondre | Lien | Citer

    Yann peut avoir de la suite dans les idées. La pierre de lune que Thorgal utilise lui a été offerte par Servane, une de trois sœurs Minkelsönn dans « L’œil d’Odin ».

    Par contre, Thorgal fait le malin avec son explication à la planche 6, mais à la planche 4, une autre personne avait déjà expliqué avant lui comment s’orienter par rapport à la lune !

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Album imprimé

    Je l’ai reçu !
    Tout beau, tout propre, hier midi, et lu hier après-midi.

    J’avoue que j’avais un peu d’appréhension, parce que, honnêtement, les premières planches ne m’avaient pas franchement emballé…
    Mais d’une part la lecture papier bonifie comme toujours les images, les couleurs et les histoires, et d’autre part le reste de l’album est bien meilleur (selon moi).
    Je dirais que globalement l’album répond à mes attentes, et j’ai même hâte que vous l’ayez lu, pour qu’on puisse parler de certains événements très intéressants qui s’y produisent.
    Parce que,

    Tjahzi a écrit :
    Yann peut avoir de la suite dans les idées. La pierre de lune que Thorgal utilise lui a été offerte par Servane, une de trois sœurs Minkelsönn dans « L’œil d’Odin ».

    Hé oui, c’est l’un des nombreux artefacts qui se promènent dans les séries récentes.
    Il est un peu dommage que les personnages s’emploient à expliquer et réexpliquer. L’image et les actes auraient suffi.
    Dans la suite de l’album,

    Répondre | Lien | Citer

    Si j’ai bien compris, on pourra aussi avoir la joie de l’avoir sur notre étagère dans une semaine ! Je ne peux pas être jaloux… avec tout le travail que tu fais autour de Thorgal, il faut bien quelques cadeaux.

    Mais avant de lire et de réagir à tout ça, il faut que je termine d’écrire mon rapport d’activité !

    Répondre | Lien | Citer
    Ex-libris de Moldi-le-furieux

    Ex-libris de Moldi-le-furieux proposé en exclusivité aux clients de la librairie en ligne BDfugue :

    http://www.bdfugue.com/la-jeunesse-de-thorgal-tome-4-berserkers-ex-libris

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Merci pour l’info. L’album arrive vendredi !

    Voilà une dernière image exclusive ! Avec un nouveau personnage présent dans l’album,

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Comme l’auteur de Jojo Lapin, un de mes héros d’enfance.

    Ah, moi c’était plutôt pour le Club des cinq

    Bon, j’espère ne pas devoir faire des fouilles pour trouver Berserkers vendredi !

    Répondre | Lien | Citer
    JS

    Une page extra pour vous, mais désolé, c’est en polonais.
    Lien vers l’image ICI.

    Répondre | Lien | Citer

    Merci Jakub Hiérulf est en bien mauvaise posture… mais je suis sûr qu’il s’en sortira !

    Je me pose une question : d’après vous, c’est le soleil ou la pleine lune qui brille là ? J’ai l’impression que la scène se déroule de nuit… mais alors, cette pleine lune ne colle pas du tout avec la lune observée en mer par Thorgal

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    C’est la lune ! Bien vu. On peut partir dans l’idée que la traque s’est prolongée pendant plusieurs jours, c’est tout à fait envisageable.

    Alors, qui l’a lu ?

    Et j’ajoute qu’il y a un concours pour gagner les 4 tomes sur Syfy ICI.

    Répondre | Lien | Citer

    SPOILER !

    Je l’ai lu ! Comme toi Stéph, j’ai plus apprécié la suite que le début du récit. Les différents personnages de l’album précédent se retrouvent embarqués dans des histoires parallèles qui vont se rejoindre par la suite. Gandalf, après avoir supprimé tous ses invités, veut se servir de Hiérulf pour maintenir son autorité. Pour Runa, l’aventure tourne mal, jusqu’à l’arrivée providentielle de Sigurd-à-la-belle-chevelure. Et bien sûr, de son côté, Thorgal est le sauveur de sa dulcinée. Tout est bien qui finit bien !

    Enfin pas pour tout le monde. De nombreuses personnes se font trucider dans ce nouvel album : d’abord tous les invités à la fête, ensuite les compagnons de Runa, puis tous les berserkers, et enfin de nombreux combattants, qu’ils soient dans le camp de Moldi ou dans celui de Sigurd. Ça fait beaucoup de morts tout ça, en tout cas trop pour moi dans une seule histoire…

    Avec Yann, on retrouve le découpage traditionnel des planches dans le style gaufrier. Ça n’en reste pas moins efficace, avec beaucoup de plans moyens ou rapprochés, et pas mal d’action. De son côté, Roman Surzhenko nous détaille les personnages de manière très soignée. Là où il y a trop de détails, c’est dans leurs bavardages, à vouloir réexpliquer ce que l’image nous montre déjà. Et surtout, cette flopée de jurons avec les noms de tous les dieux possibles, ça en devient fatigant. De manière plus générale, on sent que Yann se documente beaucoup sur l’époque des Vikings, mais les références sont un peu trop appuyées pour un récit imaginaire comme Thorgal.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Un lecteur ! Chouette ! Allez les autres, des avis !

    Et au passage :
    Toutes mes excuses, jolie boulette dans la Lettre d’infos 149, hier soir, je vous ai mis que Matteo Vattani a fait les couleurs du nouvel album de La jeunesse de Thorgal, et ce n’est bien sûr pas le cas, c’est bien Roman Surzhenko qui a mis l’album en couleurs (idem pour le prochain Louve).

    Merci à Tjahzi, qui m’a signalé la coquille. Ce serait bien si je travaillais sur le site en journée, plutôt que le soir très tard…

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai pas lu, j’l’ai feuilleté ! Il avait l’air vraiment bien…

    Répondre | Lien | Citer

    Oh, tu l’as feuilleté en résistant à la tentation de le lire ? Moi je n’aurais pas pu !

    Dans l’histoire, le contenu de ce coffre a de l’importance, mais avez-vous une idée de ce qu’il contient

    Je viens de lire une présentation des berserkers fort bien documentée sur cette page. C’est en fait une traduction de cette page-ci : http://www.vikinganswerlady.com/berserke.shtml.

    Répondre | Lien | Citer

    Je l’ai !!! Ma gentille copine me l’a offert.

    Je sais pas quand je le lirai par contre, surement la semaine prochaine (trop de truc a lire ^^). Je viendrai poster mon avis au passage.

    Répondre | Lien | Citer

    Formidable travail de roman Surzenko. L’esprit thorgalien avec les images de cinéma actuel. Si quelques-unes sont moins réussies, elles s’oublient vite par tout le reste. Roman se débrouille aussi très bien avec les couleurs. Certains détails donnent beaucoup d’émotions comme les plissures de la peau de certains personnages Moldi le furieux est vraiment réussi. J’espère juste qu’il ne se mettra pas tout de suite à la peinture direct car il faut qu’il arrive à garder la cadence !!!
    J’ai bien sûr encore plein de choses à dire mais ça sera pour un autre jour…

    Répondre | Lien | Citer

    Acheté, lu mais pas encore relu. Je serai doc bref.

    Et surtout, cette flopée de jurons avec les noms de tous les dieux possibles, ça en devient fatigant. De manière plus générale, on sent que Yann se documente beaucoup sur l’époque des Vikings, mais les références sont un peu trop appuyées pour un récit imaginaire comme Thorgal.

    Idem, ça m’a agacé comme la guêpe 5 pattes de la déesse Tylged !

    Répondre | Lien | Citer

    En voila un album de Thorgal qu’il est bon! Ah si seulement la série-mère… Non on va pas revenir dessus. Et bien moi, j’ai pris mon panard… Des drakkars, des batailles, des vikings, une saga et un amour Nordiques, des Fjords, des paysages, des guerriers, des personnages haïssables et d’autres aussi arrogants que sympathiques (Sigurd, mais son rapprochement avec Runa est beaucoup trop facile et rapidement opéré), de l’aventure, un sauvetage, et… Des berserkers. Moi, je garde Yann et Surzhenko! Pour les jurons à la sauce mythologie Nordique, ils ont le mérite de se renouveler et de trancher avec ceux qu’on connaissait déjà, ça ne suffit pas à bouder mon plaisir après beaucoup de déceptions, la dernière en date étant « l’île des enfants perdus ».

    EDIT : Je suis curieux tout de même de voir comment Gandalf va pouvoir continuer à régner pendant plusieurs années malgré son discrédit auprès de Hiérulf, dont on sait qu’il reste en vie longtemps après la mort de Gandalf !

    Répondre | Lien | Citer

    Voici la vignette de l’album qui a inspiré la couverture de « Berserkers ». Il est intéressant de comparer la différence de traitement de la même scène par les deux dessinateurs. Bien sûr, il y a déjà la technique utilisée qui change, mais on peut aussi comparer la manière de représenter les personnages, l’angle de vue choisi qui donne un arrière-plan différent, le choix des couleurs, …

    J’ai profité de la fermeture du forum pour relire le nouvel album, et j’y ai trouvé une erreur : dans « Runa » et « Berserkers », deux personnages différents portent le nom Thorfil. J’en ai parlé dans un autre sujet ici.

    La principale difficulté des récits de la Jeunesse est de prendre en compte ce qui, dans la chronologie de Thorgal, vient avant et surtout après les albums récents comme « Berserkers ». Voici deux extraits d’analyse de l’album qui abordent cet aspect sur le net.

    Premier extrait tiré de l’article posté par F. Rabe sur Planète BD :
    « L’intrigue principale reste simple : Thorgal part à la poursuite de Moldi et de ses Berserkers, qui détiennent en otage la jeune Aaricia. L’aventure est ponctuée de quelques précisions et explications inspirées de l’histoire originelle imaginée par Jean Van Hamme dans les débuts de la vie de Thorgal et d’Aaricia. Comment en effet les deux amoureux ont-ils fini par pouvoir se marier avec le consentement de Gandalf-le-Fou ? » http://www.planetebd.com/bd/le-lombard/les-mondes-de-thorgal/berserkers/29389.html#serie

    Second extrait tiré de l’article posté par Gdev sur Coin BD :
    « La difficulté du scénariste reste de faire coller tout cela aux premiers tomes de la série de « Thorgal ». On pourra trouver étrange que Gandalf ne remercie en rien le jeune Thorgal pour lui avoir ramené la couronne qui l’assied sur le trône… De la même façon, avec ce nouveau fait d’armes, il s’éloigne du simple rôle de scalde exclu du clan que l’on nous présentait en début de la série mère, et surtout dans « L’Enfant des étoiles ». Enfin, le rôle de Hiérulf n’est pas totalement en accord avec ce que l’on connaît de ce personnage. A force de faire de Thorgal un guerrier dès son plus jeune âge, ce sont les origines de la série qui sont remises en cause : on aurait pu croire que Gandalf soit fier de donner la main de sa fille au guerrier qui a battu les Berserkers et ramené la couronne, et cet exploit semble attirer l’attention des autres guerriers. Ce n’est pas le souvenir que je garde de la présentation du personnage dans les premiers tomes de la série. » http://www.coinbd.com/series-bd/la-jeunesse-de-thorgal/berserkers/

    Sur les comptes Facebook de Thorgal et du Lombard, je suis surpris du peu de promotion de la part de l’éditeur autour de la sortie de « Berserkers », surtout après la campagne importante qui a accompagné « L’île des enfants perdus ». La Jeunesse serait-elle une série qui tourne toute seule ?

    Répondre | Lien | Citer

    Bon j’ai relu l’album.

    Dans l’ensemble j’ai plutôt bien aimé. Après il y a toujours des petites choses qui me chatouillent.

    Côté dessin, je trouve la qualité des cases très irrégulières, comme l’on déjà fait remarquer certains, certain dessin sont loupés : c’est le cas de Gandalf le piétineur de cadavre.
    Après, il me semble déjà avoir fait la réflexion sur le précédent tome, j’ai un problème avec certain dessins de visage qui sont presque trop détaillés, parfois en contraste avec le reste de la case ou de la planche, est-ce à cause du travail à l’ordi ?

    Côté scénario, globalement c’est aussi pas mal. Peut être un peu trop de cliché ou nunuche (mais pas dans le même sens que dans les premiers thorgal) genre le bisous au milieu du combat, genre « Thorgal tu es aussi fort qu’intelligent » ouais enfin ca va prendre les habit de ses ennemis c’est pas la ruse du siécle. Enfin quelqu’un la déjà fait remarqué trop de case ou le texte décrit l’image ce qui est un peu inutile.

    Le défaut majeur pour moi est l’histoire de Hierulf, peu crédible dans l’album lui même : le coup des mains… Mais surtout je vois mal comment après cela Hierulf peu de nouveau siéger au village dans la série principale.

    Répondre | Lien | Citer
    Couvertures album

    Quand je tape « thorgal berserkers » sur Google Images, j’obtiens ceci :

    Mais quand je tape « thorgal berserkowie« , j’obtiens tout ça !

    Qu’est-ce qui fait une telle différence ? Je sais que le dernier album est sorti 2 semaines plus tard en Pologne, mais quand même, la différence est impressionnante !

    Répondre | Lien | Citer

    Tjhazi a écrit :
    mais on peut aussi comparer la manière de représenter les personnages

    Ouais, selon Surzhenko, Thorgal a plus de biscoto (admirez-moi ce rime ) !

    Sinon pour tes images, Thjazi, c’est que par chez nous en francais, on a plein de trucs qui en parlent, avec pleins d’images à côté, alors que chez eux en polonais, bah… j’imagine qui en ont pas trop…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Stridorn a écrit :
    J’espère juste qu’il ne se mettra pas tout de suite à la peinture direct car il faut qu’il arrive à garder la cadence !!!

    Je ne crois pas que ce soit dans ses projets. Vu ma préférence pour le dessin au trait, j’espère bien qu’il continuera comme actuellement !

    Tjahzi a écrit :
    j’y ai trouvé une erreur : dans « Runa » et « Berserkers », deux personnages différents portent le nom Thorfil.

    Effectivement, il y a un problème avec ce personnage, et avec le contentieux que la scène avait mis en place (Tu te nommes Thorfil, c’est bien ça ? Je te retrouverai !).
    Le scénario du 2nd tome a dû évoluer considérablement, jusqu’à faire disparaître le personnage et le contentieux.

    Tjahzi a écrit :
    Sur les comptes Facebook de Thorgal et du Lombard, je suis surpris du peu de promotion de la part de l’éditeur autour de la sortie de « Berserkers », surtout après la campagne importante qui a accompagné « L’île des enfants perdus ». La Jeunesse serait-elle une série qui tourne toute seule ?

    En fait, c’est moi qui poste la plupart du temps sur le Facebook Thorgal. Le webmestre du Lombard en met un peu aussi, de temps à autre, et depuis peu le webmestre de Thorgalverse (en Pologne) poste des actus concernant son pays.
    Le problème, c’est que je ne suis pas utilisateur de Facebook, ni d’un quelconque réseau social où on poste des choses personnelles. Alors je ne mets pas grand chose. Et je ne fais pas de promotion, je ne suis pas légitime pour le faire.

    Supercarotte a écrit :
    Le défaut majeur pour moi est l’histoire de Hierulf, peu crédible dans l’album lui même : le coup des mains… Mais surtout je vois mal comment après cela Hierulf peu de nouveau siéger au village dans la série principale.

    Très curieux, cette histoire de mains, effectivement. C’est peut-être tiré d’une légende ? Quelqu’un connaît ?
    Pour Hiérulf, c’est clair qu’il ne pourra pas revenir au village tant que Gandalf sera en vie. Et il y en a encore pour des années, avant la mort du roi. Je me demande vraiment comment ça va être géré. A part un long emprisonnement, je ne vois pas ce qui pourrait l’empêcher d’aller dénoncer Gandalf, ou ce qui pourrait lui faire passer l’envie de le faire.

    Tjahzi a écrit :
    Qu’est-ce qui fait une telle différence ? Je sais que le dernier album est sorti 2 semaines plus tard en Pologne, mais quand même, la différence est impressionnante !

    Ben, heu, la différence, c’est moi.
    La quasi-totalité des images proposées par Google France, je les ai postées (sur Thorgal-BD ou Thorgal.com) ou des membres de TBD l’ont fait (y compris le slip en plein centre).

    Répondre | Lien | Citer

    Rhoo… dire que ce slip atlante est encore lié à l’album…

    Avec toutes tes images qui apparaissent sur Google, dommage que tu ne touches pas de royalties, Thorgal t’aurait rendu millionnaire

    Ce que je voulais aussi dire avec ces images, c’est que je trouve qu’il y a beaucoup de sites qui parlent de Thorgal en Pologne. Il y est très connu ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Il faudrait demander à des polonais ! Mais a priori, oui, d’autant que le marché de la BD est certainement moins développé qu’ici, du coup les stars sont sûrement plus visibles. Vu le peu de variété des images, on doit être globalement sur des sites marchands.

    Je repensais à ça :

    Sur les comptes Facebook de Thorgal et du Lombard, je suis surpris du peu de promotion de la part de l’éditeur autour de la sortie de « Berserkers », surtout après la campagne importante qui a accompagné « L’île des enfants perdus ». La Jeunesse serait-elle une série qui tourne toute seule ?

    Et je me disais que par contre le site officiel a bien fait le boulot, il y a eu 7 articles en page d’accueil depuis le mois de décembre.

    Répondre | Lien | Citer

    Heureusement qu’il y en a sur qui on peut compter pour faire vivre Thorgal

    J’avais envie de partager ce portrait que j’aime beaucoup à la planche 20 :

    Répondre | Lien | Citer

    Je l’ai lu. J’ai bien aimé mais ça a pas été la folie non plus…

    J’ai trouvé la fin de l’histoire un peu facile et un poil trop gentillet. Le ptit bisou qui va bien ou encore les phrases du genre « Thorgal c’est le meilleur il va venir me sauver. » Bon c’est cohérent avec la suite mais j’ai un peu de mal…

    Par contre, un truc que je ne supporte plus avec cet auteur, c’est les phrases sur les dieux, ou même les références sur eux, qui reviennent toute les 2 cases. C’est plus possible. Je sais pas si il se rend compte de l’absurdité du truc quand même… On dirait une parodie parfois…

    Bon un album sympa mais qui marque pas. Vivement le retour du grand Thorgal quand même.

    Répondre | Lien | Citer

    Extrait d’un avis sur l’album paru dans La Ribambulle :

    Avec Berserkers, Yann (Angel Wings) sert une suite tout à fait à la hauteur de ce que l’on pouvait attendre après Runa. Le scénariste mêle habilement – une fois de plus – aventure, conflits d’intérêts, vengeance, haine et passion. Toutes les actions développées en parallèle se rejoignent avec une logique implacable en un final attendu mais pas si évident que cela à atteindre. Entre affrontements et tempêtes, il est également question d’amitié et d’union solide entre les différents prétendants d’Aaricia que sont Nigürd, Sigurd et bien sûr Thorgal. D’ailleurs, les deux premiers sont finement «écartés» par l’auteur afin de laisser la place à l’enfant des étoiles. Ceci n’étant pas une surprise ! Un excellent récit que Roman Surzhenko (Les mondes de Thorgal : Louve) illustre avec une maestria déconcertante. Les scènes d’action sont d’un dynamisme incroyable et le romantisme transpire de certaines phases plus contemplatives. Une belle prestation graphique où la mise en couleurs, que le dessinateur réalise une nouvelle fois, est en parfaite symbiose avec l’univers.

    Autre extrait d’un avis paru dans Trait d’Union :

    Une aventure menée tambour battant, avec un graphisme et des couleurs irréprochables, dans la veine de la tradition « rosinskienne ».
    Cependant, à bien y réfléchir, il m’a manqué quelque chose dans cet album… ou plutôt, il y avait quelque chose de trop. Trop de bons sentiments dégoulinants. Trop d’événements et de comportements convenus. Si ce n’étaient les drakkars et les haches ennemies, on aurait pu se croire dans un épisode de Candy…
    Depuis des années que j’attends la « révélation », les dessous de ce mariage, j’avoue avoir été un peu déçue par l’ambiance générale du scénario, qui aurait peut-être mérité plus de « brutalité » viking.
    Il n’empêche que ça a été un plaisir de retrouver mes personnages fétiches, que le dessin de Surzhenko est juste posé comme il faut, et que j’ai dévoré l’album en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire…
    Pour les inconditionnels de la série, donc, pour peu qu’ils ne soient pas trop demandeurs de scénarios originaux.

    Répondre | Lien | Citer

    Je l’ai lu assez vite, et je n’en suis pas déçu. Loin de là. Il est vrai que les liens entre La Jeunesse et Thorgal se défont au fur et à mesure comme dit plus haut, et ça devient gênant (je pense surtout pour Aaricia).

    Sinon, je trouve quand même un très bon scénario, avec de bonnes péripéties, tout en mêlant amour, courge et amitié.

    Ce qui me pose problème, autre que Thorgal devienne plus important dans la communauté (mais il est vrai qu’il est quand même apprécié par la moitié du village actuellement), est les deux autres filles, qu’Aaricia à ramené à la maison… Il aurait fallu qu’elles soient ramenés chez elles, ou je ne sais quoi, qu’elles soient même mangées par des baleines ! Si l’une d’entres elles s’appelleraient Solveig, encore, ça irait, même elles posent problèmes : que vont-elles devenir ? N’oublions pas qu’ont ne les voient pas dans les albums de la série principale. Et les faire revenir d’un coup dans cette dernière serait tout simplement malsain.

    Le personnage du gros-aux-quenottes-de-lapin change totalement, ce qui est très fort (je trouve) pour le lecteur.

    Répondre | Lien | Citer

    Tyseria a écrit :
    Sinon, je trouve quand même un très bon scénario, avec de bonnes péripéties, tout en mêlant amour, courge et amitié.

    C’est quand même dangereux de mêler les courges à tout ça !

    Répondre | Lien | Citer

    Ça me rappelle la scène ou elles sont toutes trois en train d’implorer leurs dieux : « Odiiin !!! », « Thooorr !!! », « Thorgaaal !!!!! »

    Répondre | Lien | Citer

    C’est même pire : FREYYYJAAA ! FRIIIIGGGG ! THORGAAAAAAAAAAAL ! VIGRIIIID ! Alors là, le petit dieu qu’on ne prie pas, prend un coup. Mais ce n’est pas non plus impossible qu’une petite bourgade appelle ce Dieu pour affronter l’adversité !

    C’est un autre point d’accroche à la série mer. Pourquoi pas… même si je ne suis pas fan.

    Répondre | Lien | Citer
    Noms de dieux

    Abeloth a écrit :
    Par contre, un truc que je ne supporte plus avec cet auteur, c’est les phrases sur les dieux, ou même les références sur eux, qui reviennent toute les 2 cases. C’est plus possible. Je sais pas si il se rend compte de l’absurdité du truc quand même… On dirait une parodie parfois…

    Effectivement, les références aux dieux sont beaucoup trop nombreuses, je viens d’en compter près de 60 dans les dialogues de l’album

    Comme toi, j’ai pensé à une parodie en tombant sur les jurons au nom des dieux, comme si c’étaient les jurons du capitaine Haddock. Le problème, c’est qu’on n’est pas dans une BD humoristique ! J’ai repris une partie de ces exclamations, reconnaissez que ça frise le ridicule de lire tout ça dans Thorgal

    Répondre | Lien | Citer

    Excellent, le récap!
    Sur les 12, le 3 sur les mamelles et les tétons, on a le choix entre des blêmes, géants ou glacés…
    Bizarre le juron sur les poux??
    Et bizarre aussi l’adjectif « Belle Jarnsaxa » qui est le seul à qualifier le dieu/la déesse/l’animal divin/le lieu divin.

    Au fait, je ne sais pas si quelqu’un a relevé : qu’un ado appelle sa copine pré-pubère « mon aimée » (page 6), c’est quand même étrange!
    Autant, un homme de 30 ans dans la série principale, à sa femme belle et mûre, OK, autant dans la jeunesse, ça semble hors-sujet…
    Déjà que JVH disait que c’était ringard aujourd’hui, mais le mettre en 2016 dans la Jeunesse

    Idem, est-ce que la petite coquille page 20 a été relevée?
    « Le moment venu, n’oubliez pas déposer cette pièce d’or sur votre langue… »
    Au lieu de « de poser cette pièce »

    Stridorn a écrit :
    C’est un autre point d’accroche à la série mer. Pourquoi pas… même si je ne suis pas fan.

    En parlant de série-mer, c’est moi ou je me suis cru dans un album de Tramp ou des Passagers du Vent avec un vocabulaire marin recherché et très fourni?
    JVH et Sente ne nous avait pas habitué à ce vocabulaire, alors que les Vikings sont pourtant des marins.

    – Retourne à ton sabord de nage
    – Malgré sa voile affalée, le mât oscille et commence à faire craquer la coque
    – Il faut tendre le cordage
    – Il faut cercler la coque avec d’autres amarres
    – Le bordage continue de craquer
    – une crique à quelques verstes
    – Il faut appareiller si on ne veut pas que la voile soit coiffée
    – Il faut la réduire
    – Tous aux garcettes de ris
    – Repliez la voile autour de la vergue
    – On ne pourra pas manoeuvrer avec un mât à sec de toile
    – Remontez l’ancre flottante
    – Déhalez
    – Souquez sur vos rames
    – Nagez partout
    – Le plat-bord de mon drakkar

    Au passage, on peut noter la répétition des « Il faut »

    Répondre | Lien | Citer

    Eh ben !!! Ça vaut le coup de faire des fautes de frappes !

    Répondre | Lien | Citer

    Stridorn a écrit :
    Eh ben !!! Ça vaut le coup de faire des fautes de frappes !

    Oui, sinon j’aurais dû trouver une autre transition pour parler de la passion subite pour la voile de Yann!

    Répondre | Lien | Citer

    pennybridge a écrit :
    En parlant de série-mer, c’est moi ou je me suis cru dans un album de Tramp ou des Passagers du Vent avec un vocabulaire marin recherché et très fourni?
    JVH et Sente ne nous avaient pas habitués à ce vocabulaire, alors que les Vikings sont pourtant des marins.

    Je viens de faire un mix de Berserkers et des Passagers du vent, ça colle parfaitement !

    « C’est pas l’homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’homme »

    Et moi, c’est la première fois que je dois prendre un dictionnaire pour lire Thorgal

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Dans les passagers du vent, je trouvais ça bien…

    C’est une approche technique de la BD tout à fait curieuse et décalée. Les Mondes de Thorgal nous auront vraiment tout fait.

    Tjahzi a écrit :
    les références aux dieux sont beaucoup trop nombreuses, je viens d’en compter près de 60 dans les dialogues de l’album

    Sans rire ? Tu les as comptées ?
    Sans rire bis ? Y en a 60 ?

    Répondre | Lien | Citer

    Oui, oui, ça va plus vite de compter la soixantaine de références aux dieux que de noter tous les termes marins de l’album

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit :
    Oui, oui, ça va plus vite de compter la soixantaine de références aux dieux que de noter tous les termes marins de l’album


    On se complète!

    Au fait, comment tu t’y prends pour faire tous ces patchworks de cases ? A chaque fois, c’est bien fait. C’est des impressions d’écran? Et comment tu fais pour en faire un unique JPG pour le mettre sur l’hébergeur?

40 sujets de 81 à 120 (sur un total de 139)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019