Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Eclairages – Dans l'atelier de Rosinski

Accueil / Forum / Rosinski – Chninkel, Skarbek et les autres… / Eclairages – Dans l'atelier de Rosinski

Bienvenue

Eclairages – Dans l'atelier de Rosinski

Ce sujet a 48 réponses, 13 participants et a été mis à jour par Thorgal-BD Thorgal-BD, il y a 1 an et 3 mois.

  • Créateur
    Sujet
  • #31340 Répondre | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    J’ai préparé un petit reportage en plusieurs parties, assez sympa je pense, sur la réalisation du prochain album, « Le bateau-sabre ». Avec des photos prises lors de ma visite chez Grzegorz Rosinski, l’été dernier.

    La 1ère partie est en page d’actus mais je la reproduirai ici demain. Elle sera également visible sur la future fiche de l’album, dans quelques temps.

40 réponses de 1 à 40 (sur un total de 48)
  • Auteur
    Réponses
  • Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Voici les premières lignes et images d’un petit reportage dévoilant quelques-uns des secrets de fabrication d’un album de Thorgal.

    Ces photos ont été prises en Suisse, en juillet 2011, dans l’atelier de Grzegorz Rosinski, le dessinateur de Thorgal.

    Après avoir reçu le scénario écrit par Yves Sente, Rosinski réalise un story-board détaillé dans un carnet. En se basant sur le découpage et les indications du scénariste, il définit les cadrages, la mise en scène, les décors, les vêtements… de façon à la fois rapide et précise.

    Bien sûr, pour la suite il a besoin de matériel !

    Le découpage des planches est tracé sur des feuilles blanches cartonnées de grand format, puis le dessinateur trace rapidement les grandes lignes de chaque case, en se basant sur son carnet de croquis.

    Ensuite, à la peinture et à l’encre, il esquisse les ambiances, personnages et arrières-plans. La scène apparaît, imprécise mais déjà bien vivante.

    Répondre | Lien | Citer

    C’est beau!!!!

    J’en bave! Je vois ça et j’ai envie de me remettre au dessin!!!

    Répondre | Lien | Citer

    la suite du document c pour quand ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Dans l’atelier de Rosinski – Partie 2

    Tu as raison ! J’ai tellement d’actus en préparation que j’en oublie mes petits projets personnels. Voici donc la suite, déjà en ligne en page d’accueil (avec des photos plus grandes).

    Les cases sont peintes intégralement, les bulles viendront plus tard, même si un espace leur est déjà plus ou moins réservé dans les cases. Cette première étape de peinture permet de donner sa tonalité à la planche, de lier les cases entre elles à la fois par le dessin, la lumière, la couleur.

    Lorsque l’atmosphère de la planche lui convient, le dessinateur la découpe en strips. Généralement trois, une norme dans la série.

    Installé sur un bureau, entouré d’une multitude de pinceaux, feutres, crayons… Rosinski commence à détailler les strips. Il passe d’un pinceau à l’autre, d’une couleur à l’autre, mais aussi d’une case à l’autre. Les cases de la planches sont faites simultanément, la peinture sèche sur l’une pendant que le dessinateur travaille sur l’autre.

    Concentré à l’extrême, Rosinski entre dans sa création en occultant le monde qui l’entoure.

    A suivre…

    Répondre | Lien | Citer

    magnifique vivement la suite
    si j ai l occasion je mettrais ici en ligne quelques dessins representants thorgal fait de mes petites mains

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Bonne idée, la galerie des visiteurs fonctionne au ralenti. Curieux d’ailleurs qu’il n’y ait pas plus d’amateurs ayant envie de poster leurs travaux.

    Pour envoyer vos dessins-textes, amis thorgaliens, cliquez sur le lien de la galerie en haut de l’écran !

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Dans l’atelier de Rosinski – Partie 3

    Quand on attend aussi longtemps pour avoir la suite, on ne parle plus de série, mais de saga !

    Voici la fin du reportage.

    La table du dessinateur est recouverte de matériel et de cases du futur album. Détail après détail, couleur après couleur, le dessin définitif apparaît. Il sera parfois réhaussé d’une ligne blanche ou noire, selon l’éclairage de la scène.

    Depuis une dizaine d’albums, les bulles ne sont plus tracées et remplies par le dessinateur, mais préparées à part, tapées sur ordinateur puis imprimées. Plusieurs polices de caractères « Thorgal » ont été réalisées à partir de lettres tracées par Rosinski. D’un album à l’autre, ces polices ont parfois changé, avec des lettres plus petites, plus grandes, tracées différemment. Comparez !

    Les cases terminées sont collées en bonne place sur de grandes planches. Les bulles, légèrement autocollantes, sont mises en place. Elles peuvent être retirées sans endommager la peinture.

    Les planches terminées vont être scannées, puis retouchées notamment pour former le contour des bulles, ajouter la pagination, les onomatopées. Le résultat est envoyé à l’éditeur.

    La dernière page terminée, l’imprimeur va pouvoir se mettre au travail, le nouvel album sera bientôt dans les mains des lecteurs !

    Voilà, j’espère que cette petite série (oups non, saga) vous a intéressé.

    Répondre | Lien | Citer

    Génial, j’aurais jamais pensé que ça se passait comme ça pour les bulles.
    Et c’est Rosinski qui s’occupe de tout ça ? Tapage des bulles à l’ordi, découpage, collage, scannage ?…

    En tout cas ça a dû être un moment incroyable d’assister au dessin d’une case du prochain album par Rosinski en personne

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Jérôme a écrit :
    En tout cas ça a dû être un moment incroyable d’assister au dessin d’une case du prochain album par Rosinski en personne

    Je confirme.
    Et encore, malheureusement je n’ai pu le regarder travailler qu’une vingtaine de minutes. J’aurais adoré rester plus longtemps, revenir le lendemain ou quelques jours plus tard etc.

    J’ai aussi une vidéo que j’ai commencé à monter, mais j’hésite encore, que vais-je en faire ? Je l’ai tournée sans plan particulier et j’ai du coup quelques regrets, j’aurai voulu faire mieux. Serial amateur.

    Jérôme a écrit :
    Et c’est Rosinski qui s’occupe de tout ça ? Tapage des bulles à l’ordi, découpage, collage, scannage ?…

    Le jour où j’y suis allé, on a plutôt fait glandage et déjeunage ! Je ne lui ai pas fait gagner du temps, à tourner partout dans la maison. Un accueil familial très agréable, inattendu.

    Il a l’air assez dégourdi avec l’ordinateur, d’ailleurs il fait de nombreuses recherches sur Internet pour ses albums (j’ai vu par exemple de nombreuses photos de nuages dont il s’inspire pour créer ses ciels).

    Malgré cela, il me semble que c’est son fils, Piotr, graphiste, qui s’occupe de cette partie technique, en tout cas c’est lui qui bossait là-dessus quand j’y suis allé.

    Répondre | Lien | Citer

    Tout pareil, je dormirai moins bête ce soir, je ne savais pas que les bulles étaient positionnées « collées ».

    je pensais qu’elles étaient insérées par ordi une fois la page scannée…
    Je comprend pas bien d’ailleurs pourquoi ils ne travaillent pas directement comme ça, étant donné que le texte est réalisé par ordinateur…
    Ca doit faire plus de boulot non ? Ca me parait plus simple de dimensionner et de positionner les bulles et les textes en numérique.
    Peut etre que Rosinski préfère travailler comme ça pour une dimension artistique, pour mieux évaluer son travail fini ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Je pense que les planches sont scannées sans bulles.
    La mise en place définitive doit se faire sur ordinateur, mon explication ci-dessus n’est effectivement pas très claire !
    Je suppose que la version « bullée » n’est que photographiée et sert d’étalon.

    Je pense que la mise en place des bulles permet simplement au dessinateur de veiller à ce qu’elles soient insérées à l’endroit de son choix.

    Mais là les mecs on atteint les limites de ma connaissance partielle de tout ça.

    J’ajoute que si vous voulez voir des planches en version « atelier Rosinski », vous pouvez visiter la fiche de « La bataille d’Asgard » sur le très bon site Thorgal-BD (onglet « planches »).
    J’avais eu la chance de recevoir ces planches en version non retouchées.

    Thorgal

    La bataille d’Asgard

      Album n°32  
    Novembre 2010

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Making of – Eclairages – Partie 1

    Vous les aimez, ils font la renommée du site Thorgal-BD jusqu’au-delà des univers connus, voici donc un délicieux « Making of ».

    Un mec-in-gof de quoi ? me diras-tu, impatient visiteur.

    Hé bien, étant un adepte convaincu du recyclage (mais pas des toilettes sèches, non, là désolé je peux pas) je me suis dit dès le départ que cette mini-série « Dans l’atelier de Rosinski » pourrait s’installer au coeur du site, dans la partie Eclairages.

    J’ai longtemps cherché une idée de mise en page, et comme souvent elle est venue toute seule. L’important pour moi était de mettre en avant les images de l’atelier, de Rosinski, de son travail. Je vous montrerai mon idée prochainement, mais aujourd’hui on commence par l’habillage.

    J’adore cette photo, j’ai l’impression qu’avec elle on entre au coeur de l’univers de Grzegorz. Elle a aussi un côté graphique particulier.

    Bon alors hop au milieu.

    Ensuite, je vais mettre deux cadres blancs qui accueilleront textes et photos. J’arrondis les angles, en réalisant ce petit rond que je vous montre agrandi et donc vilain.

    Bien sûr le fond vert sera transparent, comme pour la météo à la télé.
    Je place donc deux cadres blancs avec un quart du rond moche dans chaque angle.

    J’ajoute de la transparence (ou je retire de l’opacité, comme tu préfères).

    La suite un autre jour.

    Répondre | Lien | Citer

    Ouah !!! Mais c’est génial, ca !!!!!
    C’est comme dans les dvd collectors !!!
    Y’aura un bétisier aussi ? Genre Rosinski qui renverse sa palette de gouache sur la planche finie, le chien qui pète lorsque tu lui demandes d’ou vient l’inspiration ou une version x du bateau sabre censurée ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Mais ça aurait pu ! J’ai filmé quelques minutes quand on était à table, il me semble que Grzegorz a raconté une blague cochonne ou avec des gros mots, il faudra que je vérifie.
    Par contre personne n’a pété, zut. Ou alors en douce.

    Quant au X, j’ai vu dans sa « caverne secrète mystérieuse aux trésors » de nombreuses merveilles, dont un crayonné de planches de Skarbek très cochonnes. Des planches manifestement pas insérées dans les albums, peut-être parce qu’il aurait fallu changer l’album de rayon.

    Il y avait aussi Sioban à poil sur les murs de la maison et quelques jolies peintures de filles toutes nues. Je ne voulais pas regarder mais il fallait bien que je fasse mon métier de journaliste ! (c’était une pige d’une journée).

    Si j’ai la chance d’y retourner un jour, j’essaierai de ramener du cul et des gamelles.

    Bierodix a écrit :
    Rosinski qui renverse sa palette de gouache sur la planche finie

    Imagine, pire : JE renverse la gouache sur la planche finie… Rosinski me poursuit au fusil pendant que sa fille fait le tour pour cramer ma bagnole…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Making of – Eclairages – Partie 2

    Je continue.

    Mon idée est de proposer plusieurs façons de se déplacer dans l’atelier. Par le texte ou par l’image, dans l’ordre des étapes ou dans celui de ses envies.

    Sur un site, un jour, je me souviens avoir vu un système de vignettes, quand on cliquait sur une vignette elle grandissait tandis que les autres rapetissaient et se déplaçaient pour laisse de la place à la vignette. Enfin je crois que c’était comme ça, bref on s’en fiche, j’ai ça en tête donc je vais tenter quelque chose du genre.

    En voici un aperçu (mise en place sommaire et moche, c’est juste pour expliquer). Là, c’est l’image 1 qui est mise en avant :

    Là c’est une autre image :

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Making of – Eclairages – Partie 3

    Episode 3 : la conquête de l’espace (du cadre de gauche).

    Voici les photos en place, suivant le plan de table proposé dans mon message précédent. Tu vois que là, c’est propre, ça ne déborde pas. Me suis appliqué.

    Ca commence à ressembler à un truc. Mais oups, zut, flûte, en fait c’est moisi. Mon fond graphique que j’aimais tant mange carrément la mise en page, c’est illisible.

    Boarf pas grave, je bidouille la luminosité et le contraste de mon fond. C’est moins ce que je voulais mais boarf pas grave (bis).

    Par contre c’est fouillis, dans quel ordre va-t-on se déplacer ? Je numérote. Pas glamour mais il faut bien aider le malheureux visiteur habitué à cliquer sur des gros boutons sans réfléchir (bien sûr je ne parle pas de toi, aimable visiteur ).

    Ca ne se voit pas sur la vignette mais les nombres sont éclairés/ombrés, en 3D donc.

    Dernière étape, la surprise du jour : je veux que les « cases » ressemblent à des couleurs dispersées sur la palette du maître. Je dépose donc une goutte de couleur sur chaque case. Elles sont réactives : quand on passe dessus avec la souris, la case s’illumine et affiche ses vraies couleurs.

    A suivre.

    Répondre | Lien | Citer

    Même le making of est poétique, un jour faudra que tu nous fasses le making of du making of.

    Incroyable quand même le coup du rond blanc pour arrondir les cadres, je pensais pas que c’était si compliqué.

    Répondre | Lien | Citer

    Incroyable quand même le coup du rond blanc pour arrondir les cadres, je pensais pas que c’était si compliqué

    Il me semblait qu’il y avait un outil « rectangle à angles arrondis » sur Photoshop. Non ?
    Sinon tout très bien, je le dis pas à chaque post, mais je le pense à chaque fois.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Making of – Eclairages – Partie 4

    Hé bien merci les mecs.

    Ma carotte a écrit :
    Il me semblait qu’il y avait un outil « rectangle à angles arrondis » sur Photoshop. Non ?

    Comme dit Jérôme, c’est un peu plus compliqué que ça ! Et même si, je n’ai pas Photoshop en plus.

    Je continue !

    Je vous montre d’abord le nouveau « rond à angles », puisqu’on en parle. Nouveau, parce que le fond étant plus sombre, il a fallu le refaire.

    Je m’attaque maintenant au gros morceau, l’animation. Tout d’abord, quand on clique sur une case, l’ancienne image doit rapetisser, la nouvelle grandir. Voici ce que ça donne, après quelques tâtonnements.

    Par contre il faudra que l’image sur laquelle on clique passe au 1er plan, pas qu’elle soit derrière les vignettes. Sinon, ça marche, cool.

    Etape suivante, non des moindres : déplacer les vignettes. J’aurai pu lancer mon programme dans une série de calculs à chaque déplacement, mais je choisis une méthode moins gourmande en ressources.
    Je crée un tableau avec les 24 positions possibles. Sachant que, quand la vignette qu’on clique grandit, elle occupe l’espace de 9 cases, il reste 15 cases disponibles pour les petites vignettes.
    Donc le programme regarde où est la case qui grandit, pour déterminer où sont les 9 positions « interdites » ; puis il assigne une position aux 15 autres cases, en les ordonnant ; puis il les envoie à leur place, tout en changeant la taille des vignettes comme vu plus haut.
    Après QUELQUES tâtonnements, voilà ce que ça donne.

    Mais, à la fin, c’est tout vilain, me diras-tu ?
    Hé oui, car le programme ne sait pas quand s’arrêter ! C’est comme quand tu lâches un p’tit gamin du haut d’un toboggan et qu’il se vautre en bas, pour la plus grande joie des passants et des caméscopes.
    Je dois donc lui apprendre à s’arrêter. Il vérifie si toutes les cases sont arrivées à destination et si les deux vignettes ont fini de changer de taille, puis il s’arrête.

    A suivre.

    EDIT du lendemain :
    qq bricoles pas précisées hier :
    – j’ai « désarrondi » un angle de chaque cadre pour casser la monotonie
    – les cases ralentissent à la fin de leur déplacement et se garent en douceur
    – quand on cliquera sur la case agrandie, elle s’affichera en grand écran sur fond noir
    – les couleurs de la palette s’affichent aléatoirement et changent donc à chaque chargement de la page : l’ordinateur est peintre

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Making of – Eclairages – Partie 5

    Pour commencer, une image agrandie quand on clique dessus.

    Je dois maintenant m’occuper du cadre de droite. Je commence par récupérer le texte que j’ai écrit dans les différents articles consacrés à l’atelier. J’en remanie certains, il faudra encore les travailler, mais pour l’instant je suis plus dans le bricolage que dans la littérature.

    A noter que, quand on change d’image, le texte apparaît en fondu non enchaîné, en clair il disparaît puis apparaît progressivement.

    Pour habiller le cadre, là encore l’idée me tombe dessus toute seule. Il y a quelques jours, l’éditeur Le Lombard a posté quelques photos prises lors d’un salon BD à Londres.

    Parmi ces photos, vous n’avez peut-être pas trop fait gaffe à celle d’un drakkar griffonné rapidement par l’auteur. Moi elle me parle cette photo, le fameux drakkar gribouillé par Rosinski pendant les séances de dédicaces, parce qu’il en est à son 800ème client de la matinée et qu’il en a marre de dessiner des Thorgaux et des Aaricias.
    En plus celui-là est plutôt réussi, d’ailleurs je suis jaloux, je voudrais le même.

    Bon hé ben j’le pique au Lombard, l’avait qu’à pas laisser traîner ses affaires.

    Le ciel anglais devait être humide, la lumière est terrible. Je bricole.

    Je continue, plus précisément cette fois, sélectionnant ce qui m’intéresse. Je découpe un angle arrondi en bas à gauche, et je mets le tout sur fond vert.

    Y a plus qu’à poser ! Qu’en dites-vous ? On dirait que Rosinski l’a fait pour moi !

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Dans l’atelier de Rosinski – Partie 4

    Bon là les amis je vous gâte !

    Vous croyiez en avoir fini avec cette série de reportages ? Bon en fait moi aussi. Mais, pendant la réalisation du péplum présenté ci-dessus, j’ai eu envie d’allonger la sauce en prolongeant la 1ère série d’articles. Le site se nourrit de lui-même.

    Il y avait presque matière à faire 2, voire 3 parties supplémentaires. J’ai condensé en une, on verra à l’avenir si je fais plus.

    Je vais commencer par des remerciements car il s’agit pour une fois d’un travail d’équipe !
    Merci donc à Zofia, fille de l’auteur, qui m’a donné les photos prises chez l’imprimeur.
    Merci également à Nathalie, du Lombard, qui m’a fourni des détails techniques supplémentaires et m’a décrit le processus interne au Lombard, en ce qui concerne Thorgal.

    Nous quittons l’atelier de Grzegorz pour suivre pas à pas la fabrication de l’album, des premières retouches informatiques à la sortie de l’imprimerie (les photos sont, comme d’habitude, en plus grand format en page d’accueil du site).

    Les planches terminées ont été scannées, retouchées puis réduites au format de l’album par Piotr Rosinski, fils de l’auteur. Les fichiers sont ensuite apportés à l’éditeur, qui réalisera également les couvertures des différentes éditions, dans toutes les langues prévues, à partir des maquettes préparées pour chaque pays.

    Chez l’éditeur, on tire des épreuves couleurs pour vérifier la fidélité des futures impressions et effectuer quelques derniers réglages. Une fois les fichiers validés définitivement par l’auteur et l’équipe éditoriale, l’imprimeur va pouvoir se mettre au travail. Nous sommes ici chez l’imprimeur belge Proost qui réalise de nombreux albums de bande dessinée. Les presses rotatives travaillent à grande vitesse.

    L’imprimeur réalise une impression « test » qui permet de vérifier la mise en page globale de l’album. Une fois la simulation validée par l’éditeur, les machines sont lancées ! L’impression en quadrichromie repose notamment sur l’utilisation de quatre encres, jaune, cyan, magenta et noir. Leur superposition permet de reproduire fidèlement la plupart des couleurs du dessin originel.

    Les planches sont imprimées sur des feuilles de très grand format, on peut ainsi imprimer 16 planches sur une seule feuille, 32 en recto-verso. Deux feuilles suffisent pour un album complet, et même parfois une seule feuille avec les 48 planches !
    Après séchage, les feuilles géantes seront confiées à une relieuse qui se chargera du découpage, du pliage et de la reliure.

    La couverture est traitée à part. Recouverte d’un film plastique, elle est collée sur du carton avant de recevoir les cahiers préparés par la relieuse. Des pages de garde (avec le dessin d’un drakkar en mer près d’une côte rocheuse) relient couverture et cahiers.
    200 à 300 000 albums sont ainsi fabriqués, et seront bientôt dans les mains des lecteurs.

    Quant à Yves Sente et Grzegorz Rosinski, ils sont déjà tournés vers les prochaines aventures de Thorgal…

    Répondre | Lien | Citer

    C’est excellent, mais pourquoi as-tu indiqué que c’était la partie 4, alors que ça devrait être la partie 6 ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Making of – Eclairages – Partie 6

    Hé bien, ma vieille denrée, j’ai mis 4 parce que c’était la 4ème partie consacrée à la réalisation des albums. Celle qui venait après la 3.

    Par contre là je vous mets la partie 6 du making of. Arf.

    Alors l’étape suivante est une navigation bis, celle réservée aux paresseux du clic (donc pour quasiment tout le monde, moi y compris).
    Le cadre droit, celui du texte, va permettre de naviguer de façon beaucoup plus simple et linéaire, avec deux boutons : gauche/avant, droite/après.

    Je fabrique deux boutons blancs avec une flèche toute simple. Les voilà en place ensemble.

    Le bouton sera moins visible, semi-transparent, et il apparaît/disparaît en fondu.

    On y est presque. Je trifouille les couleurs pour que deux cases ne puissent pas avoir la même.

    Oups trop clair !

    Peut-être encore un peu trop clair, j’ai l’impression que ça « mange » l’image principale… Vous en pensez quoi ?

    A part ça c’est fini. Ou presque, j’ai encore une petite idée.

    Répondre | Lien | Citer

    Ouais, ptêtre un peu trop vives, les couleurs.
    Super boulot, j’ai hate de voir ça en vrai

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Making of – Eclairages – Partie 7

    Merci !
    J’ai assombri les teintes.
    Et je me suis lancé sur une autre bricole, pour améliorer (selon moi) l’aspect de tout ça.

    Dans une image vide de la taille des photos, j’ai tracé rapidement ce cadre à main levée.

    J’ai ajouté quelques lignes plus fines dans les angles pour faire croire que je suis graphiste.

    Puis j’ai plaqué ce cadre sur toutes les photos. Non seulement je trouve l’effet assez joli, mais ça m’a aussi permis de réduire la taille des chiffres sans réduire la lisibilité.
    Par contre j’ai retiré le petit effet 3D des chiffres, devenus trop petits pour que ce soit efficace, remplacé par un ombrage violet foncé, si discret qu’on ne le voit pas sur cette miniature.

    Bon cette fois c’est fini fini fini ! Un mois et demi que je suis là-dessus quand même. Mais qu’il est lent !
    Sauf que… j’aime bien les p’tites intros… pour l’aspect narratif, le voyage, pas arriver comme ça trop vite. Allez, quoi, je peux vous faire une intro ?

    C’est que j’ai une petite idée.

    Je fouille dans le tas de photos que j’ai prises en 2011 chez mon dessinateur chéri. Attends voir… Alors j’ai :

    La montagne, vue de chez l’auteur. C’est là que, peut-être, vit la vache Milka.

    Des filles à poi… heu des oeuvres dans l’atelier.

    Thorgal, avec son copain barbu.

    L’artiste, évidemment. Là il réalise une dédicace de Thorgal pour moi tout seul.

    Le nom de la maison Rosinski. Rosa n’est pas, je crois, une ancienne petite amie, mais il me semble que c’était le surnom de Rosinski dans sa jeunesse (info à prendre avec des pincettes, je raconte peut-être n’importe quoi).

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Making of – Eclairages – Partie 8

    Je continue cet inteeeeeerminable making of.

    Je mets en place les 5 images que je vous ai présentées. L’auteur au centre, bien sûr. Face à lui, son fils adoptif, Thorgal. Plus loin, ses toiles, ses recherches, ce qui bouillonne en lui.
    Dans son dos, sa maison, son cocon. Et au-delà, les montagnes qui l’ont accueilli depuis 20 ans.

    L’image se lit donc du centre vers les bords, ou de gauche à droite, ou de droite à gauche. Comme vous voulez.

    Je crée pour chaque image une zone réactive (les couleurs sont là juste pour vous expliquer).

    Quand on passe sur une zone, l’image qui y est présente prend le focus. Elle apparaît donc en entier, mais les 4 autres images restent présentes en filigrane. Pour mieux comprendre, voici un exemple avec l’image de la montagne.

    Le tout en fondu, etc. Manque un titre ! Pour celà, je récupère une autre photo, prise à Paris au Salon du Livre 2011, à l’expo Rosinski. Tout sert un jour !

    J’avais couru toute la journée et pris des photos à la va-vite. Oui la qualité ! Mal cadrée, exposition catastrophique, reflets qui vont bien… Et pourtant ça me va. Je récupère une zone de dessin, là où le bateau de Vigrid fend les eaux sous le regard du géant.

    J’applique quelques traitements de couleur et contraste. J’écris le titre lettre à lettre en utilisant des lettres récupérées dans un album (ça c’est long et ch….

    Par contre la couleur est finalement trop « comme le site », le titre coupe mon image en deux parties trop distinctes.
    Alors j’applique un effet « de lumière », une colorisation, et 2-3 bidules que j’ai la flemme d’expliquer.
    Il faudra cliquer sur le titre pour ouvrir l’atelier.

    C’est fini…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    En ligne

    Ca y est, c’est en ligne !

    J’ai bricolé l’accueil de la partie Eclairages pour ce nouveau chapitre. Après hésitation, j’ai choisi un tas de livres posé au centre du laboratoire d’Armenos, en bas de l’écran.

    Je pourrais vous mettre un lien direct, mais je préfère vous proposer de passer par l’accueil des Eclairages pour que le voyage soit complet.

    J’attends bien sûr vos réactions, positives ou négatives, en espérant que tout fonctionne chez tout le monde (pas testé sous Chrome).

    Répondre | Lien | Citer

    Super bon travail

    Aucun problème à signaler sur Opera, par contre sur IE8 le texte est bizarre, tout baveux, comme écrit par une vieille machine à écrire…

    Sinon c’est tout beau Je rendrais juste plus visibles les petites flèches de navigation.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Jérôme a écrit :
    par contre sur IE8 le texte est bizarre, tout baveux, comme écrit par une vieille machine à écrire…

    Sinon c’est tout beau Je rendrais juste plus visibles les petites flèches de navigation.

    Une petite capture d’écran STP ?
    Merci !

    Répondre | Lien | Citer

    Jérôme a écrit :

    Aucun problème à signaler sur Opera, par contre sur IE8 le texte est bizarre, tout baveux, comme écrit par une vieille machine à écrire…

    Tout pareil !! Das ist très cholie !!!
    j’adore le déplacement des images quand on clique dessus, si on veut trouver la suivante sans cliquer sur la fleche droite, il faut chercher le numéro qui suit, mais c’est pas facile car l’ordre bouge, c’est rigolo !

    mais je fais la meme reflexion que Jérome concernant les caractères, ils sont tout beurk sous IE8.
    la preuve en image :

    Par contre, je n’ai pas vu la dernière partie qui apparait dans ton making of (avec les cases en forme de rayon de soleil), il faut cliquer qq part ? ce n’est pas encore en ligne ? Je suis miro ?

    Répondre | Lien | Citer

    veinard ! tu as été invité chez Rosinski ?

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai un pb également depuis que je suis passé à FF 14.0.1.

    (notez celui avec un cocard)
    Je n’ai pas ce pb sous IE8 avec les Thorgiz :

    Répondre | Lien | Citer

    Merci Bierodix pour la capture d’écran, tu m’as évité de la faire

    Sinon j’ai le même problème que toi, je viens juste de m’en rendre compte, la page d’intro en rayons de soleil n’apparait pas, sur IE8. On arrive direct à la page avec la palette de peinture.
    Sur Opera ça fonctionne bien.

    pgr0001 ah oui bizarre, tes Thorgiz sont tout bouffis , mais t’es sûr que c’est pas un problème de zoom à 120% que t’aurais mis sans faire exprès ? Tout a l’air plus gros sur ton image.

    Fabricejolan a écrit :
    veinard ! tu as été invité chez Rosinsky ?

    Ben oui Steph est allé 2 fois chez Rosinski, il en a déjà pas mal parlé sur le forum.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    (EDIT : je signale que je ne radote pas, mais Jéjé a posté ci-dessus pendant que jetapais ma réponse, d’où quelques redites)
    Ah m…, ce sujet part en slip. Si je résume, c’est bien chouette mais ça marche chez personne ?

    pgr0001 a écrit :
    J’ai un pb également depuis que je suis passé à FF 14.0.1.

    Bon ce souciz est a prioriz le plus simple. Tu as dû par erreur modifiz le zoom de ta page (ça beurkiz les Thorgiz), en appuyant sur CTRL en même temps que tu jouais avec la molette de la souriz, par exempliz. Pour revenir en taille normale, appuiz sur CTRL et 0 en même temps.

    Bierodix a écrit :
    mais je fais la meme reflexion que Jérome concernant les caractères, ils sont tout beurk sous IE8.

    Ah oui c’est très vilain… Je vais tester…

    Bierodix a écrit :
    Par contre, je n’ai pas vu la dernière partie qui apparait dans ton making of (avec les cases en forme de rayon de soleil), il faut cliquer qq part ? ce n’est pas encore en ligne ? Je suis miro ?

    Heu, je sais pas, tu m’inquiètes du coup…
    Normalement en suivant le lien on voit ça :

    Puis on clique sur « DANS L’ATELIER DE ROSINSKI » et on a ça :

    Tiens-moi au courant !

    Fabricejolan a écrit :
    veinard ! tu as été invité chez Rosinski ?

    Oui ! Deux fois, même. D’ailleurs j’ai envie de lancer une nouvelle formule : « Va bouffer chez les Stars ». Cette année je tente François Hollande et Jessica Alba (j’doute plus de rien).

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Ah m…, ce sujet part en slip. Si je résume, c’est bien chouette mais ça marche chez personne ?

    Meuh non, il est juste plein de rebondissements !!! il part en slip kangourou bon ok je sors

    Je ne sais pas si tu as modifié qq chose mais tout fonctionne maintenant au boul..euh..chez moi, aule ize aule raillette nao !!

    J’avais quand mm réinitialisé la page à grand coup de F5 (chose que je n’avais pas faite hier).
    Ta page d’accueil est très jolie, j’adore !!! Peut etre un ptit manque de contraste pour la montagne ou l’image de fond reste trop présente à mon gout par rapport aux autres images, à moins que ce ne soit voulu…
    Et les caractères sont passés de tout beurk à tout beau !

    Thorgal.BD a écrit :
    Oui ! Deux fois, même. D’ailleurs j’ai envie de lancer une nouvelle formule : « Va bouffer chez les Stars ». Cette année je tente François Hollande et Jessica Alba (j’doute plus de rien).

    J’attends les photos avec impatience pour Jessica Alba !! bizarrement Francois Hollande ne me fait pas le mm effet…
    Surtout que Jessica adore qu’on lui bouffe…ses petits plats mijotés.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ben pour une fois la touche magique n’y est pour rien, j’ai travaillé trop beaucoup jusqu’à 1h du mat’… J’espère que mes heures sup me seront payées.

    Il y avait effectivement 2 bugs sous IE 7-8. L’intro « ensoleillée » était là mais en arrière-plan ! Cachée.
    Pour les caractères ça a été beaucoup plus compliqué. J’ai fait des milliers de tests, modifié des millions de lignes de code, passé un coup de fil à mon fournisseur d’idées, mais rien à faire. En fait, avant IE9, le logiciel ne gérait pas correctement la transparence. Du coup, au lieu de lisser la police de caractère comme le fait tout bon navigateur (oui, le navigateur lisse la police, c’est la phrase du jour, à sortir dans les soirées) IE 7 et 8 affiche une police caca.

    Alors, comment j’ai fait, me dis-tu en renversant ta tasse de chocolat sur le dossier hyper urgent que ta chef t’a remis le mois dernier ?
    Hé bien, j’avais choisi une police avec empattements, je trouvais que ça faisait plus littéraire. Je l’ai remplacée par une police plus simple, plus lisse d’origine, qui passe mieux à l’écran. J’ai aussi un peu augmenté « l’interlignage » pour améliorer la lisibilité. Bref c’est de la pauvre bidouille, mais le résultat est correct.

    Bierodix a écrit :
    J’attends les photos avec impatience pour Jessica Alba !! bizarrement Francois Hollande ne me fait pas le mm effet…
    Surtout que Jessica adore qu’on lui bouffe…ses petits plats mijotés.

    Pour François, c’est surtout pour vérifier si mes impôts sont bien utilisés : est-ce qu’il mange bien, à sa faim ? Est-ce qu’il capte bien toutes les chaînes, sinon on peut peut-être tourner l’antenne ? Est-ce qu’il a de quoi s’habiller décemment ? Est-ce que la déco est sympa ?
    Chez Jessica, c’est différent, je sais déjà que la déco est sympa.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Pour François, c’est surtout pour vérifier si mes impôts sont bien utilisés : est-ce qu’il mange bien, à sa faim ?

    T’as raison de t’inquiéter, à mon avis depuis quelques années il a du arréter le chocolat et se mettre à la salade !! faudrait ptete qui me file son truc, d’ailleurs

    Répondre | Lien | Citer

    Jérôme a écrit :
    pgr0001 ah oui bizarre, tes Thorgiz sont tout bouffis , mais t’es sûr que c’est pas un problème de zoom à 120% que t’aurais mis sans faire exprès ? Tout a l’air plus gros sur ton image.

    Je confirme.
    J’ai remis le zoom normal et tout est ok.
    (C’était venu avec la montée de version de Firefox, alors j’avais fait le raccourci.)
    Merci.

    Répondre | Lien | Citer

    MERCI cher webmestre pour ce fabuleux reportage
    (maisquelveinardmaisquelveinardmaisquelveinard…
    Comme tu es dans le secret des dieux, comment procède Rosinski pour dessiner un personnage ? Il s’appuie sur des photos ? Des gens qu’il connait ? Comment est né Thorgal ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ankh Zanhka a écrit :
    MERCI cher webmestre pour ce fabuleux reportage
    (maisquelveinardmaisquelveinardmaisquelveinard…
    Comme tu es dans le secret des dieux, comment procède Rosinski pour dessiner un personnage ? Il s’appuie sur des photos ? Des gens qu’il connait ? Comment est né Thorgal ?

    Merci à toi.

    Je ne suis pas vraiment dans le secret de grand chose, mes contacts avec les Rosinski sont rares.
    En plus, mes pauvres, vous n’avez pas le meilleur représentant de la bande pour récolter des infos. A chaque fois que je l’ai rencontré, ça a été sans plan, sans préparation, sans idée, juste du copinage. La dernière fois que je suis allé chez lui, j’ai ramené autant de photos de mes gamins que de lui et de ses oeuvres.
    On n’a pas vraiment parlé du site Thorgal-BD, qui ne l’intéresse sûrement pas des masses je pense. Et de mon côté je n’ai pas essayé de lui « vendre » le site, un partenariat, ou je ne sais quoi, ce n’est pas ma philosophie.

    C’est après, une fois rentré, que j’ai mis sur la table les photos et les quelques infos glanées, puis réfléchis à ce que je pouvais en faire. Ce « reportage » est donc de l’impro totale bidouillée après coup.

    Mais les questions que tu poses sont intéressantes, il y en aurait d’autres à se poser, j’en ai pas mal en stock. Peut-être qu’un jour j’aurai l’occasion de préparer quelque chose de plus carré, un entretien qui pourrait être détendu dans sa forme et sérieux dans son fond.

40 réponses de 1 à 40 (sur un total de 48)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019