Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Astiel, brouillon chapitre 1

Accueil / Forum / Hors sujet / Astiel, brouillon chapitre 1

Bienvenue

Astiel, brouillon chapitre 1

Ce sujet a 17 réponses, 4 participants et a été mis à jour par Fitir fitir, il y a 8 mois.

  • Créateur
    Sujet
  • #195566 Répondre | Citer
    Fit

    http://alphecca.free.fr/syrane/chapitre_1_brouillon.pdf : le brouillon du chapitre 1 de mon bouquin, enfin de mon background de jeu de rôle, enfin de mon passe-temps

    Je respecte les principaux codes du nekketsu dans un univers parallèle médiéval fantastique (le bestiaire va de l’antiquité au moyen-âge)

    N’hésitez pas à donner votre avis, tailler, signaler les nombreuses fautes d’orthographe etc.

     

17 réponses de 1 à 17 (sur un total de 17)
  • Auteur
    Réponses
  • Répondre | Lien | Citer

    La conversation aurait pu comme d’habitude s’éteindre dans l’hydromel mais le fermier Babibert a ce jour là encore envie de parler.

    Dans cette phrase je mettrais des virgules.

    La conversation aurait pu comme d’habitude s’éteindre dans l’hydromel, mais le fermier Babibert a, ce jour là, encore envie de parler.

    Le texte est plutôt bien écrit même si je suis un peu prise au dépourvue par les termes « médiévaux » à foison.

    Côté mise en page il faut faire moins de fabulations aussi. Il n’u a besoin de fabulation qu’au début d’un nouveau paragraphe et tu ne peux pas faire un paragraphe toutes les 3 lignes. C’est bête mais moi ça m’embête à la lecture.

    Ensuite, j’aime bien le style même si cela manque un peu parfois de connecteurs logiques de cause ou de conséquences. L’enchainement rapides de phrases simples est intéressant mais cela gagnerait en fluidité de rajouter de temps en temps des donc, or, en effet, en outre ….. car parfois c’est un peu sec.

    Petit exemple (sans prétention hein)

    Tous hochent alors la tête en regardant leur verre. Les Ondines ont le terrible pouvoir de tarir les sources, ET le village se souvient encore de la colère de l’une d’entre elles. EN EFFET, cette maudite créature avait provoqué la grande disette, il y a sept générations. EN OUTRE Luyin Dyin ressemble à une Ondine. C’est un fait certain, même si personne de vivant n’a jamais vu d’Ondine.

    Bon voilà.

    C’est quoi un nekketsu ?

    • Ce sujet a été modifié le il y a 8 mois et 2 semaines par Hirondl.
    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Merci Hirondl Voilà qui y est fait !

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    …pour la phrase avec les virgules, je vais revoir la mise en forme des paragraphes mais ça va prendre un peu plus de temps.

    Répondre | Lien | Citer

    bon et sinon il manque les images pour faire une bonne BD dis-donc ! 

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    J’ai supprimé toutes les tabulations intermédiaires, il reste celles des débuts de paragraphes et des dialogues. Pour les dialogues, j’hésite beaucoup. Je pourrais les intégrer complètement dans les paragraphes avec des guillemets. Là j’ai utilisé un peu le même formatage qu’ici par exemple : https://fr.wikisource.org/wiki/Les_Trois_Mousquetaires/Chapitre_42 … Le problème c’est que je suis loin d’être Dumas.

    Tous hochent alors la tête en regardant leur verre. Les Ondines ont le terrible pouvoir de tarir les sources, ET le village se souvient encore de la colère de l’une d’entre elles. EN EFFET, cette maudite créature avait provoqué la grande disette, il y a sept générations. EN OUTRE Luyin Dyin ressemble à une Ondine. C’est un fait certain, même si personne de vivant n’a jamais vu d’Ondine.

    J’ai ajouté le EN EFFET mais pas le EN OUTRE. Je n’ai pas entièrement changé parce que c’est en partie voulu. Le « Luyin Dyin ressemble à une Ondine » tombe comme un couperet car c’est une affirmation gratuite. Je voulais souligner de manière abrupte que leur raisonnement est en partie décousu. Ils n’ont jamais vu d’Ondines mais estiment tout de même que Luyin ressemble à une Ondine.

     

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    C’est quoi un nekketsu ?

    C’est un genre dans le manga doté de certains codes. Ttous ne sont pas toujours respectés mais ça donne une trame.

    Un héros, souvent orphelin, se met en route et entame un voyage initiatique. Il est souvent candide mais il arrive qu’un événement tragique le fasse sortir définitivement de ses rêves et de l’enfance.  Il s’entoure de compagnons parmi ses premiers ennemis. Il progresse à force de travail et se révèle dans l’adversité etc. etc.

    Ici je vais détourner certains codes. En toute logique, le héros devrait par exemple être Agnan. Il a les caractéristiques (naïf etc.) mais les filles vont immédiatement prendre une importance particulière.

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    bon et sinon il manque les images pour faire une bonne BD dis-donc !

    La BD est une forme possible mais elle introduit aussi des limitations   C’est très difficile d’écrire un scénario de BD ! Il faut une vraie complicité avec un dessinateur quand on ne sait pas dessiner soi même.

    Mais la question des images est importante, tu as raison.  J’ai eu les  premiers échos là-dessus, en gros « On voudrait mieux se représenter les paysages et les décors….mais surtout ne mets pas plus de descriptions ! »

    Je me creuse la cervelle pare que c’est contradictoire ! Deux ou trois illustrations par chapitre, comme celle qu’on trouve dans un livre dont vous êtes les héros,  pourraient être intéressantes.

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Ah oui j’avais commencé ça. Ce n’est pas comme le jeu, je continue de toute façon. Hirondl tu avais lu le début, tu souhaites que je continue à mettre la suite dans ce sujet au fur et à mesure ? C’est hors sujet Thorgal donc je peux arrêter si ça dérange aussi bien sûr.

    Répondre | Lien | Citer

    Mais non Fit, c’est un texte qui a toute sa place dans la partie « Hors sujet » du forum. D’autant plus que tu en es l’auteur ! 

    Je viens de prendre le temps de lire ce premier chapitre. Je n’ai donc pas vu la version lue par Hirondl. Je trouve que la lecture en est agréable, et les évènements se succèdent rapidement. J’ai été un peu perdu avec les noms des multiples personnages au début du récit. Mais ça se calme par la suite…

    Je trouve aussi qu’une ou l’autre courte description des lieux pourrait être un plus. Par exemple, on ne se représente pas trop le village… Ah oui, l’humour est sympa, parfois un peu trop présent dans les jeux de mots, mais ça convient de toute façon mieux à ton récit qu’à une aventure de Thorgal. 

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Merci Tjahzi ! Le ton va devenir de moins en moins léger au fur et à mesure de l’histoire, Racaire n’est pas un personnage récurrent.

    Au sujet des personnages mineurs, il y a effectivement un problème. Je voulais éviter d’avoir un univers vide tournant uniquement autour des héros mais je vais tâcher  de toujours introduire un nouveau nom en quelques mots. Je vais voir si je peux en éliminer certains en ne les nommant pas lorsqu’ils n’ont finalement pas un rôle suffisamment important.

    Pour les descriptions, j’ai une partie sur la géographie, l’histoire, les organisations, la religion, le bestiaire de l’Empire d’Astiel mais je compte la mettre en appendice pour les lecteurs qui voudraient approfondir. Pour les descriptions des lieux de l’action, j’en avais beaucoup plus mais les premiers jeunes lecteurs ont trouvé que c’était long donc j’ai carrément tout sabré, c’est peut-être un peu trop.  L’idée d’illustrer chaque chapitre avec quelques dessins pourrait être bonne.  Il va me falloir aussi des cartes… Bref, il y a du boulot.

     

     

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Voilà, j’ai apporté quelques modifications : ajouts de descriptions de lieux et de personnages, suppression de quelques noms de personnages mineurs.

    Répondre | Lien | Citer
    Fit

    Le brouillon du chapitre 2 : http://alphecca.free.fr/syrane/chapitre_2_brouillon.pdf

    Je n’aime pas trop ce chapitre mais je voulais faire une transition avant l’arrivée à « la ville ».

    Répondre | Lien | Citer
    Fit
    Répondre | Lien | Citer
    fit

    (note webmestre, tu as raison ce serait bien mieux de me reconnecter avec mon compte pour pouvoir éditer les messages au lieu de les empiler mais je ne peux plus récupérer le compte « fitir » sans l’adresse mail « site_syrane@hotmail.com », possible de mettre un mot de passe temporaire, par exemple le nom d’un personnage que je cite assez souvent ?)

    Edition du webmestre : J’ai modifié ton compte en utilisant ta nouvelle adresse.  

    Répondre | Lien | Citer

    Fit a écrit
    Le brouillon du chapitre 2 : http://alphecca.free.fr/syrane/chapitre_2_brouillon.pdf Je n’aime pas trop ce chapitre mais je voulais faire une transition avant l’arrivée à « la ville ».

    Moi je l’aime bien ce chapitre-là.    Il y a peut-être moins d’évènements importants que dans le chapitre 1. Mais les 3 personnages principaux découvrent qu’ils ont acquis de nouvelles capacités qui vont continuer à évoluer. Et surtout, j’apprécie pas mal que les filles prennent une place importante dans l’histoire.

    Sinon, j’ai à nouveau été embêté par quelques noms propres que je n’arrivais plus à situer quand ils sont revenus. Il faut dire que j’ai laisser passer plusieurs jours entre la lecture des deux chapitres, ce qui ne m’a pas aidé. J’ai rencontré par exemple les noms de Yel, Agalis ou les Semprions que je ne situais plus au premier abord. Si on voit les chapitres comme des entités un peu indépendantes comme les différents albums de Thorgal (enfin ça c’était avant l’arrivée de Yann), ce serait pas mal de resituer ces noms au premier contact dans le chapitre, en disant par exemple « Yel l’épervier » la première fois.

    Répondre | Lien | Citer

    Merci ! Oui, j’hésitais mais je vais garder l’idée d’une histoire complète par chapitre pour que ce soit plus facile à lire. J’ai corrigé quelques points dans le sens que tu indiques pour faciliter cette lecture par chapitre. J’ai résumé les appendice en une mini introduction du monde que je pourrais placer en prélude mais je vais essayer d’éviter.
    Au sujet des Semprions, j’ai utilisé cette racine pour dire que c’était une armée dont le nombre et les traditions sont immuables mais je peux encore changer le nom.

    Les pouvoirs des personnages évoluent avec les épreuves et les efforts consentis, c’est un code imposé.
    Les filles constituent une petite rupture dans les codes. Agnan a tout pour être le héros. Il est candide voire naïf mais aussi fort, courageux, travailleur. Après des années d’apprentissage des armes, il s’aperçoit qu’il n’est pas au niveau mais il ne se décourage pas et redouble d’efforts. Et pourtant les filles de l’histoire vont lui contester le rôle principal  .
    Le (pseudo) dragon et la rencontre avec les farfadets sont très classiques mais il faut un peu de temps pour poser les personnages.

     

    Edition du webmestre : J’ai modifié ton compte en utilisant ta nouvelle adresse. <img src=" />

    Merci, j’ai même remis l’ancien avatar !!!!!

    • Ce sujet a été modifié le il y a 8 mois et 1 semaine par Fitir.
    Répondre | Lien | Citer

    J’ai formaté le chapitre 3 : http://alphecca.free.fr/syrane/chapitre_3_brouillon.pdf

    Arrivée à la petite ville de Bourponant, beaucoup (trop ?) de dialogues dans ce chapitre et introduction de 2 personnages classiques supplémentaires : le « voleur » et la ‘prêtresse/paladine »

     

17 réponses de 1 à 17 (sur un total de 17)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019