Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Monographie Rosinski

Top

Le livre d'une vie

Collection - Monographie Rosinski

La monographie Rosinski est un gros livre de 400 pages imprimé sur un papier épais, sous une couverture grise, à vernis sélectif brillant pour la photo et le titre. Un livre-objet, donc, au format carré assumé par la mise en page, qui jongle entre les textes et les documents.

Monographie Rosinski

Monographie Rosinski

Les pages de texte jouent au ping-pong entre les deux intervenants. L’interrogateur, Patrick Gaumer, nous parle en marge et en rose. Les réponses de l’interrogé, Grzegorz Rosinski, imposent leur noir dans un cadre plus large. Visuellement c’est plaisant. La police de caractère à empattement ne facilite pas la lecture mais elle participe à l’ambiance du livre.

Monographie Rosinski

Les pages de documents sont les plus nombreuses. On y trouve beaucoup d’œuvres du dessinateur : toiles peintes, illustrations, planches de BD, photographies, esquisses, recherches de couvertures ou de personnages, modelage…

Il y a bien sûr des couvertures ou extraits de nombreuses créations de l’artiste, bandes dessinées, albums, pochettes de disques, BDVD, affiches, étiquettes, divers objets… Puisés dans sa collection ou dans celles de ses proches, on retrouve des publications venues de son enfance, des photos de famille ou d’école, des courriers échangés entre la Pologne et la Belgique, des documents de toutes sortes. La collection d’objets, d’images et de textes s’expose sur les pages, un peu comme si on avait ouvert le carton à souvenirs pour le répandre sur une immense table. C’est un livre dans lequel on pioche, on flâne, attiré au hasard des pages par une illustration ou par une phrase qui nous capture pour quelques lignes, quelques pages, tout un chapitre.

Monographie Rosinski

Des chapitres, il y en a d’ailleurs très peu. La conversation garde son fil, Patrick Gaumer y a veillé, mais elle voyage inévitablement d’un sujet à l’autre au gré des lumières qui s’allument dans la mémoire de l’auteur. Le chapitrage suit donc les grandes tendances de la conversation, les grands thèmes évoqués, parfois plus artistiques, parfois plus intimes. Ces chapitres sont parfois séparés par un entretien avec un proche de l’auteur, des pages de texte sur fond orangé, tout aussi intéressantes et bien menées.

Voici ces chapitres, en quelques mots.

Avant-propos

On commence par un avant-propos qui met en place les chapitres et dédie le livre aux parents et à la femme de Rosinski. En quelques mots, le biographe feuillette son propre livre.

Une enfance polonaise

Dans ce premier chapitre, Grzegorz Rosinski nous parle de son enfance, en Pologne, de sa famille, des premiers albums de bande dessinée qui vont inspirer sa vocation naissante.

Communisme, amour et beaux-arts

La plupart des chapitres commencent par une introduction historique qui rappelle les grandes lignes des événements d’une ou deux décennies, en Pologne. Dans ce chapitre, des photos, de premiers travaux, et surtout une belle rencontre. Kasia, l’amour d’une vie.

Monographie Rosinski

De Kapitan Zbik à Relax

La « première carrière » de dessinateur de BD de Rosinski est présentée ici. Une carrière polonaise, qui ne s’est pas exportée en occident.

Grzegorz R., illustrateur

Illustrateur tout au long de sa carrière, Grzegorz expose ici une partie de 25 ans de travaux d’illustration, aussi variés par leurs formes que par leurs supports.

Voyages en occident

Ce court chapitre ouvre la seconde carrière de Rosinski. Une carrière marquée par plusieurs rencontres déterminantes, notamment celle de Carlos Blanchart, maintes fois cité dans des entretiens comme premier contact de Rosinski avec l’occident.

Entretien avec Carlos Blanchart

Entretien avec Mythic, scénariste de « La croisière fantastique »

Thorgal

Bourré d’anecdotes et de documents inédits, le chapitre consacré à Thorgal occupe un quart de la monographie. Saviez-vous que la mort de Tjall a soulagé l’artiste ? Que l’astigmatisme l’oblige à retoucher ses dessins à l’aide d’un miroir ? Ou que sa fille aînée, adolescente, a mis en couleurs l’un des albums ?

Autre grand intérêt de ce chapitre, il se termine par un long entretien avec Jean Van Hamme, du bonheur pour tout fan de Thorgal.

Entretien avec Jean Van Hamme, scénariste de « Thorgal, « Le grand pouvoir du Chninkel » et « Western ».

Monographie Rosinski

Hans

« Hans » est l’autre série réalisée par Rosinski au début des années 80, en parallèle de son travail sur Thorgal. Il devra l’abandonner quand le succès de Thorgal lui imposera un rythme de travail ne permettant pas d’infidélités. La série sera reprise par le dessinateur polonais Kas, dont l’épouse, Graza, deviendra plus tard la coloriste des albums de Rosinski. Une histoire de famille, encore.

Entretien avec André-Paul Duchâteau, scénariste de « Hans »

Entretien avec Kas, dessinateur de « Hans », et Graza, coloriste de « Thorgal », « Le grand pouvoir du Chninkel » et « La complainte des landes perdues »

Go West !

Retour dans l’intimité du dessinateur avec une douloureuse décision prise au début des années 80. Pour aller au bout de son rêve d’auteur, Rosinski va quitter sa Pologne et s’installer à l’ouest, avant d’être rejoint par sa famille.

Complainte des petits lutins

Rosinski s’offre de temps à autre une courte respiration, entre (ou pendant !) la réalisation des albums de Thorgal. Deux des plus connues touchent également au médiéval-fantastique, ce sont « Le grand pouvoir du Chninkel » avec Jean Van Hamme et « La complainte des landes perdues » avec Jean Dufaux. Encore une fois, on trouve de nombreuses anecdotes dans le livre, dont une assez terrible et désolante sur la « véritable » couverture du Chninkel. Une couverture qu’aucun d’entre nous ne verra jamais !

Entretien avec Jean Dufaux, scénariste de « La complainte des landes perdues »

Monographie Rosinski

Du Western au Comte Skarbek

Autre œuvres plus récentes, « Western » avec Van Hamme et « La vengeance du Comte Skarbek » avec Yves Sente marquent un tournant graphique dans la carrière du dessinateur, le passage à la couleur directe.

Entretien avec Yves Sente, scénariste de « Thorgal » et « La vengeance du Comte Skarbek »

Les Mondes de Thorgal

Le dernier chapitre de la monographie s’ouvre avec une belle galerie de photos de Kasia, l’épouse de l’auteur, disparue en 2009. Partageant sa peine et sa tendresse avec nous, l’auteur se livre une dernière fois à ses lecteurs, avant de se tourner vers l’avenir de sa série phare, « Thorgal », qu’il confie à d’autres auteurs au sein des « Mondes de Thorgal ».

Entretien avec Giulio de Vita, dessinateur de « Kriss de Valnor »

Entretien avec Yann, scénariste de « Louve » et « La jeunesse de Thorgal »

Entretien avec Roman Surzhenko, dessinateur de « Louve » et « La jeunesse de Thorgal »

Monographie Rosinski

Quelques réflexions sur la peinture historique

Le livre s’achève par un échange entre deux auteurs aimant art et histoire, puis avec une galerie de portraits libres réalisés par l’auteur, suivie d’une bibliographie détaillée.

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2018