Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Digne d'une reine

Digne d’une reine

Kriss de Valnor tome 3
Dessinateur : Giulio De Vita / Scénariste : Yves Sente

De retour sur Midgard, Kriss de Valnor se découvre vivante mais différente. Elle va devoir apprendre à vivre avec le fardeau légué par les dieux d’Asgard.

Suite de « La sentence des Walkyries ».

Réalisé par Yves Sente et Giulio de Vita, cet album a paru le 2 novembre 2012.
Après un premier cycle revenant sur l’enfance de Kriss de Valnor et sur son parcours jusqu’à sa rencontre avec Thorgal, l’aventurière ressuscitée retrouve Midgard, les hommes, et bien sûr les ennuis.

Un dessin sculpté dans le papier

Le dessinateur de Kriss de Valnor, avec son trait particulier, semble griffer le papier. Les cadrages sont bien pensés, le découpage typiquement thorgalien. La nature y est vivante, maîtresse de l’espace et des hommes. Les villes, villages et bâtisses n’y sont que des oasis humaines, émergeant de la forêt, de la brume ou de la neige.

kriss valnor digne reine

L’album alterne les scènes de jour et les scènes de nuit, avec un encrage varié. Il y a des cases très claires, au trait fin et aux angles saillants, froides et lumineuses comme le soleil d’hiver. D’autres sont presque noires, parfois huileuses, parfois crayeuses, les ombres de la nuit semblant s’écouler sur les visages et les décors ou vouloir les grignoter peu à peu.

kriss valnor digne reine

Les personnages de premier plan sont particulièrement soignés. Leurs visages et leurs postures traduisent parfaitement les sentiments et émotions qui les habitent, la peine, la haine, la filouterie, la peur, la douleur, l’amour…
Superbes de détails en gros plan, les visages deviennent malheureusement moins nets en arrière-plan. Parfois tout juste esquissés.

Les couleurs de Graza sont encore une fois très réussies et contribuent à la réussite visuelle de l’album.

Un western nordique

kriss valnor digne reinekriss valnor digne reineCet album lorgne du côté du western, dans le prolongement du précédent.

Ce n’est pas la première fois dans la série (l’affrontement entre Ewing et Thorgal, dans « La galère noire », un des premiers albums, était par exemple un modèle du genre). Les grandes étendues désertiques, les cavalcades, les campements au coin du feu, les brigands au coin du bois… et cette loi du plus fort qui masque simplement l’absence de lois, et qui autorise tout un chacun à se vouloir maître du monde !

Une tendance poussée à l’extrême par Kriss, dans la dernière page de l’album, mais aussi dès la couverture.

Notre tireuse d’élite en profite pour devenir une combattante sauvage, maîtresse du corps à corps, spécialiste du bandit à la broche. Une transformation réellement étonnante, qui reste malgré tout plausible grâce aux nombreux « trous » restants dans le passé de la belle, et grâce à la férocité animale qu’on lui connaît depuis toujours.

On parle encore d’amour…

kriss valnor digne reineLes auteurs des Mondes continuent d’explorer les combinaisons amoureuses, une tendance vue aussi dans la série mère (avec Jolan et Idun dans « La bataille d’Asgard »). La belle Hildebrün, tout aussi farouche que Kriss, est une compagne de choix. Le scénariste s’est fait plaisir en choisissant une introduction érotique dans la tente, puis quelque peu cucul dans la gadoue. Après ces quelques jeux, on découvre un personnage profond et bien construit, qui a bâti sa vie au regard de sa différence et a apparemment choisi la solitude plutôt que le rejet.
On lui découvre un frère ignoble et intolérant, un père aimant mais qui semble se satisfaire de voir sa fille partir à l’aventure, loin des regards de la cour.

Agressive dans son approche mais lucide jusqu’au bout, Hildebrün conquiert Kriss et semble la magnétiser, au point que Kriss devienne seconde alors qu’elle n’a toujours rêvé que d’être première. Leur complicité a malheureusement peu de temps pour s’installer, le scénariste y a veillé, pour éviter d’offrir à Kriss le cocon d’affection qui pourrait la dénaturer.

Au passage on remarque que Kriss, pour la première fois peut-être, ne se cache pas, ne convoite pas, ne triche pas. Elle se livre entièrement, sans arrière-pensée, jusqu’au sacrifice final, un peu trop rapidement scellé. Plus que dans cette scène où elle aurait pu perdre la vie pour celle de sa compagne, c’est bien dans l’album entier qu’il faut chercher la rédemption de Kriss, parce que tout dans son attitude inhabituelle parle d’amour.

Son premier véritable acte d’amour, pour son fils Aniel, lui avait ouvert les portes des Walkyries. Son second acte d’amour lui offre une renaissance. Elle a les clés, qu’en fera-t-elle ?

Kriss entre dans l’Histoire

kriss valnor digne reineJusqu’ici cantonnée à sa propre histoire, évidemment intégrée à l’univers thorgalien, Kriss revient sur Midgard quelques temps après sa disparition (dans le 28ème album de Thorgal, « Kriss de Valnor »). Pourquoi à ce moment précis ? Pourquoi dans les bras de la fille d’un roi opposé à « Taljar » ? Les Walkyries ont la réponse, et la donneront peut-être dans les prochains albums.

Mais la lecture de « Digne d’une reine » montre surtout que l’histoire de Kriss n’a jamais vraiment quitté celle de Thorgal. Les aventures des différents personnages semblent intimement liées, au point qu’il paraît difficile aujourd’hui de lire Kriss sans Thorgal, de lire Thorgal sans Kriss, même si le scénariste place de-ci de-là des personnages qui viennent raconter ce qui se passe dans l’autre série.

kriss valnor digne reineLes héros de Thorgal, menés par Yves Sente, ne trouvent plus l’aventure au détour d’un chemin, mais deviennent peu à peu acteurs des événements majeurs de leur temps. Le monde des dieux est déjà devenu le leur, et cette fois ils investissent le monde des hommes, des plus puissants d’entre eux. Rois et déesses sont désormais leurs partenaires, leurs interlocuteurs.

L’intrigue de cet album devient du coup évidemment politique. Les adversaires se jaugent, menacent et complotent, en se rendant coup pour coup. Le jeu politique est bien mené avec des références assumées à Tintin et son sceptre d’Ottokar, d’autant qu’en parallèle Kriss mène une enquête digne d’un journaliste aventurier. Elle doit ramener un sceptre, son temps est limité, ses ennemis sont au cœur du royaume, auprès du roi, et le pays voisin n’attend que cette occasion pour s’emparer du pouvoir. Et comme pour Tintin, c’est finalement un allié providentiel qui lui offre la clé de la réussite, Fhropor remplaçant Milou.

La fin de l’album est par contre bien différente, Kriss n’est pas Tintin ! D’autant que la disparition d’Hildebrün et de la malédiction des Walkyries l’autorise à reprendre le contrôle de sa vie et de ses actes.
Pour le pire ? Peut-être pas.

A suivre dans « Alliances ».

  • Thorgal : La reine des Mers Gelées

    Les premières aventures de Thorgal le mènent à la rencontre d’un peuple oublié, maître de savoirs hors du commun, au cours d’une quête initiatique où son courage, ses qualités guerrières et son charisme seront mis à l’épreuve.

  • Thorgal : Le village maudit

    Aaricia et Thorgal doivent participer malgré eux à un jeu cruel, au cœur d'un lieu frappé par une antique malédiction.

  • Thorgal : Les maîtres de Brek Zarith

    Pour sauver Aaricia et l’enfant qu’elle porte, Thorgal va devoir pénétrer dans le domaine des dieux puis affronter Shardar, le puissant maître de Brek Zarith.

  • Thorgal : Les origines

    L’enfance de Thorgal nous est racontée à travers plusieurs histoires courtes, teintées de merveilleux. De premières épreuves et de premières quêtes pour les jeunes Thorgal et Aaricia.

  • Thorgal : L'enfant-rêve

    Doté d'étranges pouvoirs, le petit Jolan s'ennuie dans l'île isolée où vit sa famille. Jusqu'au jour où un petit garçon muet fait son apparition.

  • Thorgal : Le Grand Pays

    La rencontre avec Kriss de Valnor mènera Thorgal et les siens de l’autre côté du grand océan, dans l’enfer de la guerre du Pays Qâ, à la rencontre de demi-dieux se battant pour le destin du monde.

  • Thorgal : Vers le Nord

    Alors qu'Aaricia attend un deuxième enfant, la famille décide de retourner dans le Nord, auprès du peuple viking. Mais pour cela, ils devront affronter les montagnes, les hommes et les dieux.

  • Thorgal : Shaïgan-sans-merci

    Toujours aux prises avec Kriss de Valnor, Thorgal va connaître l’exil puis l’oubli. En son absence, le terrible pirate Shaïgan va s’en prendre à Aaricia, Jolan et Louve, qui vont connaître les pires heures de leur existence.

  • Thorgal : Le Viking errant

    Thorgal entraîne sa famille toujours plus loin vers l’horizon, en quête d’un bonheur et d’une liberté qu’on lui a toujours refusés. Voici le récit de ce long et incroyable voyage.

  • Thorgal : Le dernier voyage

    Réduits en esclavage, Thorgal et sa famille ne sont plus maîtres de leur destin. Pour eux, il s'agit peut-être du dernier voyage.

  • Thorgal : Le successeur

    Terriblement affaibli, Thorgal doit se résoudre à laisser partir son fils. Un choix qui déchire sa famille mais qui offre à Jolan l'occasion de prouver sa valeur et son courage. Loin des siens, il veut devenir l'élu.

  • Thorgal : Mages rouges

    Alors que son fils Jolan se découvre de nouveaux pouvoirs et un nouveau destin, Thorgal se retrouve aux prises avec un groupe de magiciens aux desseins mystérieux et à la puissance effroyable.

  • Kriss de Valnor : Le tribunal des Walkyries

    Aventurière sans morale, aussi dangereuse que séduisante, Kriss de Valnor revient parmi les hommes, plus déterminée que jamais à devenir l'égale des rois. Mais avant cela, elle doit d'abord convaincre les dieux de sa valeur.

  • Kriss de Valnor : Nord-Levant

    Porteuse d’un terrible fardeau légué par les dieux d’Asgard, Kriss revient dans les contrées du nord. Elle va y faire une rencontre qui changera sa vie à tout jamais.

  • Kriss de Valnor : Aniel

    Kriss a atteint les sommets dont elle rêvait depuis l’enfance. Désormais maîtresse de la destinée de milliers d’hommes, elle est pourtant troublée par une chose. Le souvenir de son fils, Aniel.

  • Louve : Le mage déchu

    Incapable de trouver sa place parmi les Vikings du Nord, Louve passe de plus en plus de temps dans la forêt. Alors qu’une meute de loups fait disparaître un à un les voyageurs de passage dans la région, la petite fille va rencontrer un être aux pouvoirs stupéfiants.

  • Louve : La louve noire

    Alors que la famille de Louve se déchire et s’éloigne, la part sauvage de la petite fille la pousse de plus en plus à fuir les hommes. Mais dans les bois, un adversaire terrifiant se lance à sa recherche.

  • Louve : Les royaumes du dessous

    Venus du monde des profondeurs, des êtres malfaisants préparent leur vengeance depuis des millénaires. Bien malgré elle, Louve va être mêlée à une guerre qui pourrait ébranler les fondations de l'univers.

  • La jeunesse de Thorgal : Le chant du scalde

    Alors que le village viking affronte une terrible famine, Thorgal veut lever une antique malédiction, voulue par les dieux eux-mêmes.

  • La jeunesse de Thorgal : Les guerriers-fauves

    Réunis pour fêter l'été et négocier un mariage fructueux, les clans du Nord doivent affronter la fureur de guerriers à l'incroyable férocité.

  • La jeunesse de Thorgal : La magicienne trahie

    Alors que le clan des Vikings du nord s’évertue à dissimuler d’abominables crimes commis au nom de son roi, une femme aveuglée par la haine s’apprête à retrouver la liberté. Mais à quel prix !

  • Hors-série

    Au travers d'entretiens avec les auteurs, voici un retour sur la genèse des Mondes de Thorgal, la collection réunissant les albums de Kriss de Valnor, Louve et la Jeunesse de Thorgal.

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2018