Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

    Kriss de Valnor

    Kriss de Valnor

    OrigineSexeAmiFamilleVieValeur

    humain

    féminin

    non

    oui

    oui

    héros

    Aventurière.
    Mère d’Aniel, fille de Kahaniel et Olgave.

    Kriss de Valnor

    L’esclave

    Kriss grandit dans le village de Welgrund, au sein d’une communauté isolée. Sans père, elle vit avec sa mère dans la maison de Ferkel, un homme brutal et mauvais. Elle entend depuis son enfance Olgave, sa mère, lui raconter que son véritable père est un homme important, un mage, un héros, qui viendra un jour les chercher pour leur offrir une vie meilleure. Mais Kahaniel de Valnor n’est pas là, et Ferkel brutalise sans cesse Kriss et Olgave. Écœurée par cette vie misérable, Kriss fuit la maison de Ferkel, mais elle est retrouvée par Schwitz et Urgh, deux garçons du village qui la harcèlent régulièrement.

    Ramenée à Welgrund, Kriss est réduite en esclavage par Ferkel. Pour quelques sous, les habitants du village la font travailler durement pendant des mois, sous les yeux de sa mère. Rongée par la honte et le désespoir, Olgave se suicide. Kriss a 12 ans.

    La mort de sa mère afflige Kriss, mais elle la libère aussi de ses chaînes. N’ayant plus personne à qui tenir, la jeune fille s’échappe de Welgrund, en assassinant Urgh et Ferkel. Elle devient une enfant sauvage, libre, loin des hommes.

    Kriss de Valnor

    La voleuse

    Kriss vagabonde en fuyant les contacts humains. Une vie solitaire, dans les montagnes et les bois. Elle croise un homme au visage affreusement défiguré, un saltimbanque, qu’on appelle Sigwald-le-brûlé. Elle décide de l’aider à retrouver sa fille, enlevée par le seigneur d’Alhard, le maître de cette région.

    Kriss ne parvient pas à sauver la fille de Sigwald, mais elle décide de lier son destin à cet homme brisé. Ensemble, ils parcourent le monde en vivant de spectacles proposés par la jeune fille grâce aux conseils et aux entraînements prodigués par Sigwald. Peu à peu, leur quotidien difficile les pousse à vivre de plus en plus de vols, d’attaques de voyageurs isolés. Sigwald et Kriss deviennent des parias, des brigands des routes.

    Peu avant ses 20 ans, Kriss croise à nouveau le chemin de Schwitz, et le suit jusqu’à Welgrund. Ivre d’une rage retrouvée, la jeune femme assassine une partie des habitants du village, et met le feu aux maisons pour faire disparaître à jamais les traces de son enfance. Elle reprend la route avec Sigwald, décidée à vivre libre et à trouver fortune en se servant de ses talents pour prendre l’or dans les poches de ceux qui le possèdent. Ensemble, ils deviennent redoutables, et redoutés.

    Kriss de Valnor

    L’archère

    Sigwald et Kriss pénètrent dans un village calédonien pour y voler une pierre rouge magnifique, la pierre de sang. La jeune femme parvient à s’emparer du trésor et s’enfuit en mutilant le prêtre calédonien, sans se douter des conséquences qu’auront ces méfaits devenus si routiniers.

    Peu après, elle s’arrête dans l’antre d’un armurier qu’elle connaît depuis son enfance, un homme qu’on surnomme Pied-d’arbre. Elle y croise deux hommes singuliers. Tjall, le neveu de Pied-d’arbre, qui se révèle être un archer hors-pair, et un certain Thorgal, un éclopé peu bavard.

    Sigwald et Kriss prennent la route d’Umbria, une cité où doit se dérouler un tournoi d’archers. Il faut dire que Kriss est devenue une archère exceptionnelle, rapide et précise. Elle compte bien faire étalage de son talent ! Mais en chemin, elle est agressée et enlevée par un groupe de bandits. Attachée, violée, elle a la surprise et le soulagement d’être libérée pendant la nuit par Sigwald, Tjall et Thorgal. Profitant de la présence de ses compagnons, elle provoque un massacre. Les bandits sont tous tués. Thorgal la gifle et la méprise pour ces morts qu’il estime inutiles, pour ce massacre qu’il juge disproportionné. Kriss se promet de lui faire payer l’affront.

    L’occasion ne tarde pas. Sigwald étant blessé, Kriss participe au tournoi d’archers avec Thorgal, qui se révèle être l’un des tireurs les plus doués qu’elle n’ait jamais rencontrés. Elle remporte le tournoi et vole à son partenaire le prix réservé aux vainqueurs.

    Malheureusement, elle croise la route d’un groupe de Calédoniens qui les avait pris en chasse. Son compagnon de toujours, Sigwald, est tué. Rejointe par Thorgal et Tjall, elle doit abandonner son butin et sa pierre de sang aux Calédoniens. Kriss s’enfuit. Seule, à nouveau.

    Kriss de Valnor

    La mercenaire

    Kriss rencontre les émissaires d’un peuple lointain, les Xinjins, un peuple riche mais peu à peu décimé par une guerre contre un puissant mage. Attirée par les promesses de fortune, elle repense alors à ces hommes qui lui ont prouvé leur valeur au cours du tournoi. Tjall, le mignon petit archer. Et Thorgal, si fort et si droit. Elle parvient à retrouver leurs traces et à organiser l’enlèvement de Pied-d’arbre, l’oncle de Tjall, et de Jolan, le fils de Thorgal. Elle oblige ainsi les deux hommes à embarquer avec elle sur un navire volant qui doit les mener à l’autre bout du monde. La femme de Thorgal, Aaricia, les accompagne et l’exaspère. Mais après tout, si elle meurt dans l’aventure, Kriss n’y verra aucun problème.

    Au pays Qâ, le navire volant est abattu en plein ciel, peu après avoir déposé ses passagers. Kriss et ses compagnons traversent la jungle à pied. Thorgal étant gravement blessé, l’aventurière s’emploie à séduire Tjall, et profite des faiblesses du jeune homme pour abandonner Thorgal et Aaricia à une mort certaine. Toujours aussi imprévisible, Thorgal survit, rejoint Kriss et prend la tête de l’expédition.

    A Mayaxatl, capitale de l’empire naissant du mage Ogotaï, Kriss rejoint Hog, l’un des principaux membres de la résistance locale. Chef des escouades volantes d’Ogotaï, Hog lui permet de pénétrer dans la pyramide où vit Ogotaï. Elle parvient à trouver le demi-dieu, qu’on l’a chargée d’assassiner. Mais les pouvoirs d’Ogotaï sont immenses. Il se joue d’elle et la transforme en une vieille femme arrivée au bout de sa vie. Privée de force mais pas de haine, Kriss profite néanmoins du combat qui oppose Thorgal à Ogotaï pour retourner contre lui l’une de ses armes, un rayon mortel qu’elle nommera l’épée-soleil.

    Ayant rempli sa mission, elle reçoit le trésor promis pour la mort du tyran. Recluse dans une grotte avec son or, elle remet au jeune Jolan un dispositif trouvé dans le casque d’Ogotaï. Le fils de Thorgal se révèle avoir les mêmes pouvoirs que l’ancien tyran, et ceux-ci sont largement amplifiés par le casque. Redevenue jeune, elle fuit avec l’enfant et son trésor, en abandonnant à nouveau Thorgal et ses compagnons. Pourchassée par les Xinjins, perdue dans le désert, elle disparaît en abandonnant son or si chèrement gagné.

    Kriss de Valnor

    La pirate

    Après un long périple à travers le monde, Kriss revient dans la région de son enfance. L’épée-soleil, l’arme d’Ogotaï, lui permet de conserver l’espoir de faire à nouveau fortune. Mais elle lui est volée par un aventurier, Orgoff, qui l’utilise pour s’emparer d’une contrée, à l’aide d’un groupe de mercenaires. Kriss parvient à séduire Yarilo, capitaine de l’ancien dynaste de la contrée, et devient avec lui chef d’un groupe d’insoumis. Grâce à Thorgal, qu’elle croise à nouveau, elle récupère l’arme et tue Orgoff. Mais le pouvoir de l’épée-soleil étant épuisé, elle abandonne Yarilo et choisit d’accompagner Thorgal.

    Celui-ci a quitté sa famille parce qu’il pense que son destin tumultueux risque de causer du tort à ses proches. Attirée par l’homme, par sa force et par ses prouesses, Kriss tente de le séduire, mais il la repousse et s’en va. Elle croise alors une vieille femme qui lui propose de rejoindre Thorgal qui, d’après elle, aurait perdu tous ses souvenirs.

    Kriss retrouve Thorgal, effectivement amnésique. Elle lui affirme qu’il se nomme Shaïgan et qu’elle est sa compagne. Ensemble, ils rejoignent la côte, engagent un groupe de mercenaires et lancent des attaques sur de nombreux villages côtiers. Ils créent en quelques mois un petit royaume pirate, et une légende, celle de l’impitoyable Shaïgan-sans-merci.

    Kriss de Valnor

    La mère

    Dans la forteresse qu’elle occupe désormais, Kriss se délecte de sa vie, faite de raids guerriers, de trésors accumulés et de ventes d’esclaves, auprès de l’homme qu’elle aime. Les navires de Shaïgan sillonnent la côte et font régner la terreur. Pour accentuer son plaisir, elle fait enlever Aaricia et sa fille Louve, pour en faire des esclaves qui assistent chaque jour aux plaisirs qu’elle partage avec Thorgal, jusqu’à ce qu’un intrus parvienne à les faire évader.

    Kriss a alors l’inattendu bonheur de sentir en son ventre l’enfant de Thorgal. Son enfant. Mais celui qu’on appelle désormais Shaïgan semble douter chaque jour un peu plus de la vie que Kriss lui a inventée. Il se désintéresse des expéditions, et se fait de plus en plus distant. C’est alors qu’un roitelet ramené d’expédition par l’un des capitaines de Shaïgan reconnaît Thorgal, et provoque le retour de sa mémoire. Thorgal quitte la forteresse, laissant Kriss seule face à un groupe d’hommes persuadés que Shaïgan était leur véritable maître.

    Obligée de fuir ses propres hommes, Kriss est recueillie par une galère de l’Empire. Elle blesse son capitaine, qui tentait d’abuser d’elle, et est condamnée à trois années d’emprisonnement dans une mine d’argent. Son enfant naît entre temps. Un petit garçon aux cheveux noirs. Elle le nomme Aniel, peut-être en souvenir de ce père fantôme dont sa mère lui parlait tant quand elle était enfant.

    Séparée de son fils le temps de son emprisonnement, elle a la douleur de découvrir qu’il a été mutilé par les hommes de garde qui ne supportaient plus ses cris. Ses cordes vocales sectionnées, Aniel est devenu muet.

    Deux années passent. Devenue chef d’équipe dans la mine, Kriss y retrouve Aaricia et Jolan, condamnés eux aussi pour avoir cherché à échapper à leur statut d’esclaves. Elle profite des pouvoirs du jeune garçon pour s’évader, tout en libérant Louve et Aniel. Le groupe fuit par la mer, mais il est rattrapé par des soldats de l’Empire. Gravement blessée pendant la fuite, Kriss se sacrifie pour sauver son fils, qu’elle confie à Aaricia. Elle meurt en combattant les soldats qui les poursuivaient.

    Kriss de Valnor

    La reine

    Rêve ou réalité ? Kriss, emportée par les Walkyries de la déesse Freyja, se voit confier une seconde chance. Un retour sur terre inespéré, mais avec une condition. Elle ne peut plus ôter la vie, sans perdre la sienne. Son corps gravement blessé est retrouvé par la blonde Hildebrün, une princesse viking. Les deux jeunes femmes se plaisent et deviennent compagnes. Kriss suit Hildebrün dans sa quête d’un bâton honorifique, dont le détenteur est désigné chaque année roi des Vikings du Nord-Levant. Les deux aventurières remplissent leur mission. Touchées par cet exploit, les Walkyries libèrent Kriss de leur emprise.

    Malheureusement, Hildebrün est assassinée par des hommes envoyés par son frère, Althar, que l’ambition pousse à vouloir s’allier avec les Vikings du nord pour s’emparer du trône. Le roi, et le prince Althar, sont tués à leur tour. Détentrice du bâton de commandement, Kriss s’installe sur le trône et réclame le droit d’être reine. Elle apprend alors qu’Aniel a été enlevé par des mages rouges, et que Thorgal est à la recherche de leur enfant.

    Faisant face à de nombreux opposants, bien ennuyés par l’apparition de cette inconnue à leur tête, Kriss étudie les textes de lois pour assoir son autorité vacillante. Elle doit également combattre un nouvel ennemi, l’empereur Magnus, qui tente d’imposer dans les terres du nord des croyances en un dieu unique. Elle découvre que le nouveau maître des Vikings des contrées voisines est en fait le jeune Jolan, dont les pouvoirs sont désormais très puissants. Les deux dirigeants concluent un mariage de raison, qui pérennise leur trône. Mais alors que le combat contre Magnus fait rage, Kriss est isolée de ses troupes et rencontre une jeune fille, Erwin. Sur une île perdue où elles se sont réfugiées, Kriss éprouve de l’affection pour Erwin, au point de songer à garder auprès d’elle la petite orpheline au visage couturé.

    Mais Erwin est tuée par un groupe d’enfants sauvages, les véritables maîtres de l’île. Dévastée, Kriss décide de tout quitter, d’abandonner son trône, pour se lancer à son tour à la recherche de son fils disparu. Pour éviter un long et périlleux voyage à travers le monde, elle emploie les services de deux mercenaires, Clay et Akzel, qui lui proposent d’emprunter un chemin magique et spirituel, à travers l’espace et le temps, en utilisant les pouvoirs d’une dague ensorcelée. Le périple l’amène à combattre ses doutes et les démons de son cœur. Le prix à payer, peut-être, pour retrouver son fils et reconstruire sa vie.

    Kriss de Valnor

    Une lionne parmi les loups

    Personnage emblématique de la série Thorgal, Kriss de Valnor accompagne les aventures du héros viking régulièrement depuis les années 80. Elle a même eu droit à une série portant son nom, au sein de la collection des Mondes de Thorgal. Elle est ainsi présente dans une vingtaine d’albums, dont huit de sa propre série.

    Dès ses premiers pas auprès de Thorgal, Kriss a su marquer les esprits. Belle mais inaccessible, redoutable et parfois fragile, elle est le personnage idéal pour faire dévier Thorgal de sa route. Elle agit sur lui comme sur le lecteur. On la repousse pour sa froideur, sa cruauté, son amoralité, mais elle nous fascine par ses exploits, son inamovible confiance, sa force de caractère et sa silhouette.

    Placée dans les mains de quatre dessinateurs et de cinq scénaristes, lue par des centaines de milliers de lectrices et lecteurs, Kriss de Valnor fait partie du patrimoine thorgalien, et même du patrimoine de la BD contemporaine. Un être à part, sauvage et dangereux, qui fascine et dérange mais ne rate jamais sa cible.

    « Tu es un loup, Thorgal, pas un mouton. Tu es fait pour chasser librement dans la lande, pas pour rentrer tous les soirs à la bergerie en courbant l’échine. »

    Plan du site
    Conditions Générales de Vente
    Mentions légales
    © Éditions Le Lombard 2019