Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Thorgal – 36 – Aniel

Accueil / Forum / Thorgal – Albums et analyses / Thorgal – 36 – Aniel

Bienvenue

Thorgal – 36 – Aniel

Ce sujet a 867 réponses, 34 participants et a été mis à jour par Ralf ralf, il y a 3 mois et 2 semaines.

28 sujets de 841 à 868 (sur un total de 868)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre | Lien | Citer

    Je rejoint l’avis de Cat. Au final, le mega-cycle du « Sacrifice » jusque à « Aniel » (en comptant les spin-offs) me fait à peu près penser à la nouvelle trilogie Star Wars. On voit bien que les auteurs (Van Hamme, Sente, Dorrison et Yann) avaient chacun leur propre vision du scénario mais chacun veut faire à sa tête sans se consulter et du coup le résultat est confus et incohérent.

    Répondre | Lien | Citer

    Cat a écrit

    « A ce propos, il faut se rappeler que Sente, au moment de la reprise, était à cette fonction et qu’il s’était choisi lui-même, ce qui est déjà hautement discutable et n’aurait pas dû être permis. »

    Là je dirai non, c’est Rosinski qui l’a choisi parce qu’il avait aimé leur collaboration sur SKARBEK, et que Rosinski est fidèle. Je l’avais lu chais plus ou…

     

     » il s’est mis en tête de gérer un projet pharaonique étalé sur trois séries qui s’interpénétraient sans être capable finalement de le gérer, laissant passer toutes les incohérences possibles (faute que j’attribue autant à lui qu’aux autres scénaristes, qu’au Lombard, mais lui s’était intronisé chef des mondes, il avait donc la responsabilité première de veiller à la cohérence) enlisant la série dans un bordel pas possible. »

    Moi j’ai beaucoup aimé le travail de Sente (sur la série Thorgal et Kriss), et il n’y a pas plus d’incohérences chez Sente que chez VanHamme. Et quelles incohérences en fait? 

     

    « Je rappelle qu’il songeait à tuer Aaricia en plus d’Aniel, donc qu’il voulait changer le canon thorgalien pour faire de Thorgal autre chose. » 

    En quoi éliminer un personnage c’est non canonique? (à part Thorgal bien sur).

     

    « Les trahisons se succèdent, eux aussi finiront par rompre. Et les lecteurs de Thorgal, du fait de ce rapport presque amoureux, souffrent plus des trahisons que sur n’importe quelle autre série. »

    Pour moi la seule trahison ça a été de pas laisser Sente finir son travail ou qu’il n’ai pas voulu ajuster certaines choses pour pouvoir le finir.

     

     

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Jackdrden a écrit
    Pour moi la seule trahison ça a été de pas laisser Sente finir son travail ou qu’il n’ai pas voulu ajuster certaines choses pour pouvoir le finir.

    Je me demande en combien d’albums Yves souhaitait terminer son histoire… Il l’avait peut-être dit à l’époque, je ne m’en souviens plus.

    S’il avait prévu de conclure en un seul album, il aurait effectivement été intéressant de le laisser terminer (c’était largement faisable en un album). Mais je pense que c’était plutôt prévu en plusieurs albums. J’ai même un peu l’impression que l’idée était de ne plus fonctionner par cycles ou albums individuels, mais de réaliser une longue saga avec des albums qui se suivent sans jamais faire de pause, un peu comme les séries télé qui enchaînent sans temps morts.

    Répondre | Lien | Citer

    En fait il disait vouloir finir son cycle de Bagdad puis revenir à des albums individuels parce que le temps entre les albums était trop long. Il avait cité comme exemple le fait que quand il achetait un Largo Winch il attendait toujours le 2nd tome de l’histoire pour tout lire d’un coup. C’était dans un Casemate (j’aime bien cette revue).

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Oui c’est vrai, tu as raison. Ça commence à remonter tout ça !

    Pour moi il avait raison de proposer ça, revenir à des histoires plus denses et intenses est plus intéressant. J’aime bien qu’il puisse y avoir un fil rouge entre les tomes, mais que chaque album raconte sa propre histoire.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    De mémoire, ce qui s’est passé au moment de la reprise. Sente était au poste de directeur éditorial (un truc du genre) et était en charge de trouver le repreneur (ça c’est sûr). Il a reçu des propositions et des candidatures (ça c’est sûr aussi). Rien ne lui a convenu (sûr également), il a donc décidé de s’en charger lui-même, ce qui a été accepté par Rosinski. Ce n’est donc pas ce dernier qui a choisi, il a juste validé parce qu’il connaissait Sente et avait aimé leur travail sur Skarbeek. Mais au final, c’est bien Sente qui s’est choisi lui-même.

    J’utilise le mot « incohérences » plus dans un sens générique qui englobe tout un tas de trucs et qui pourrait être allongé en : « incohérent par rapport à la série, son passé, ses codes, sa psychologie… ». Ce n’est pas juste des incohérences en tant qu’erreurs pures.

    Sente a fait moins d’erreurs pures que Yann. Chez lui, il s’agit plutôt, tout d’abord, d’un changement de ton à partir de K4 et T35. Il a oublié les aventures simples (et pas simplistes, j’aime toujours à le rappeler) pour proposer des aventures hyper complexes avec une foule de personnages et/ou de complots où on ne s’y retrouvait plus et qu’on a oublié tellement c’était barbant.

    Il a aussi fait se traîner les deux séries où on avait l’impression qu’il ne se passait rien, surtout visible sur Thorgal. Cela-dit, sur Thorgal, la faute ne lui est pas totalement imputable, elle vient en premier du Lombard qui lui a demandé de réintégrer Thorgal et de mener deux intrigues de front (Thorgal et Jolan). Ce dont il n’a pas été capable et qui a donné trois premiers albums de Thorgal poussifs, où on attendait qu’il se passe quelque chose pour le héros.

    Pour finir, il a mis Thorgal dans les bras de Salouma, ce qui reste une grosse faute pour beaucoup de fans de la première heure. Il a aussi marié Jolan et Kriss, bien moins grave, il avait inventé une raison valable et on peut continuer à penser qu’il s’agissait juste d’un mariage de raison et qu’il n’y a pas eu passage à l’acte. Le problème supplémentaire, c’est qu’il a validé les galipettes de Yann dans les deux autres séries. On pourrait dire que de ce côté, la faute en revient uniquement à Yann, mais non, Sente chapeautait les mondes, il est donc logique qu’il lisait les scénarios de l’autre scénariste (et s’il  ne le faisait pas, c’est encore pire puisqu’il devait veiller à la cohérence). Et donc, tous ces batifolages ont amené à 2013 l’annus horibilis. Et oui, parce que tout ça s’est passé sur la même année. K4, : Jolan épouse Kriss. T34 : Thorgal se tape Salouma. L3 : Aaricia finit à poil au lit avec Lundgen. J1 : Thorgal fricote avec Anina (et en dehors de ça, il y a aussi eu la gardienne avec Vigrid, Louve en pâmoison devant son demi-frère, les deux avengers folles de Jolan, Lehla qui veut épouser ledit Jolan, celui-ci qui fait la bête à deux dos avec une déesse, Kriss qui vire bi, et peut-être d’autres trucs du style que j’oublie). Alors, c’est sûr que pour des lecteurs plus récents, ça peut ne pas choquer, mais pour les fans de la première heure, ça ne pouvait absolument pas passer. Et encore moins quand on songe qu’il n’y avait pas de raisons pour tirer Thorgal vers un « Dallas chez les vikings ». Le seul couple qui peut se défendre dans tout ce merdier, c’est Jolan/Kriss parce qu’il y avait une raison valable. Mais ce n’est pas que le fait d’être fan de la première heure, c’est aussi incohérent par rapport à ce qu’a créé Van Hamme. Thorgal, c’est dès le départ l’amour total et éternel entre Thorgal et Aaricia, un amour béni par les dieux. Thorgal est un homme qui aime sa femme plus que tout, qui est prêt à tout pour elle, même à aller la chercher dans le royaume des morts. Pareil pour Aaricia qui a toujours attendu son mari, qui ne l’a jamais cru mort, même quand ça semblait avéré. Les faire fauter était une erreur. Encore plus quand ça n’apporte rien à l’histoire. Et ça n’a rien apporté à l’histoire (mais là, je concède que c’est Yann qui aurait dû en tenir compte dans sa reprise).

    Il n’est pas seul fautif dans l’errance de la série, mais il y a sa part et elle n’est pas mince.

    Tuer des personnages. Bien sûr qu’on peut tuer des personnages et tuer Aniel, même si je n’avais pas envie de voir ça, j’aurais pu accepter. Ça aurait donné un bel impact et aurait pu provoquer tout un tas de conséquences sur tous les protagonistes. Par contre, tuer Aaricia, non. Pas non parce que je n’ai pas envie qu’elle meure (même si je n’ai pas envie qu’elle meure), mais non parce que le couple Thorgal/Aaricia est le socle de la série depuis le tome 1. C’est pour elle (et ses enfants) que Thorgal se bat dans la plupart de ses aventures. Les protéger et vivre en paix avec eux est le but de son existence. Aaricia est là pour lui montrer la voie (dixit Frigg dans L’enfant des étoiles). En fait, tous les personnages peuvent mourir, y compris Jolan et Louve (même si ça passerait pas), mais pas Aaricia.

    Lorsque Sente a été débarqué, au moment de K5, il lui restait trois Kriss et deux Thorgal (cf l’arbre chronologique en fin d’album). Le Lombard a dû estimer que c’était trop. S’il n’y avait eu plus qu’un ou deux albums, ils l’auraient peut-être laissé terminer. Est-ce une trahison de ne pas l’avoir laissé terminer ? Je ne saurais le dire surtout avec la décision de mettre Yann au commande, Yann qui a complètement saboté la fin du cycle. Le dernier album du cycle était peut-être le plus important. On ne s’attendait pas à un album extraordinaire, mais au moins qu’il termine de façon correcte ce mega cycle. Déjà que le mega cycle était un foutoir sans nom, si en plus on ajoute qu’il se termine encore plus mal, ça laisse juste l’impression d’une énorme erreur qui a duré plus d’une décennie, un incroyable gâchis. Mais là, c’est à Yann que revient l’entière faute (enfin, lui et Le Lombard). Ce fut à ce point décevant que j’en suis venue à me dire que j’aurais encore préféré que Sente aille au bout. Je ne crois pas qu’il aurait fait pire que Yann sur cet album de clôture.

    Répondre | Lien | Citer

    Il y a aussi un autre élément qui pour moi a influencé Thorgal sur cette décennie.

    Ce sont les séries Game of Thrones et Viking (que j’adore mais la n’est pas le sujet).

    Je trouve que l’on voit l’influence de la première avec l’arrivée des coucheries, intrigues politiques et autre mariage de Kriss et Jolan.

    Ensuite l’influence de la seconde dans la description des vikings, de l’esthétique….

    Ces influences viennent peut-être du Lombard qui a voulu surfer sur la vague?

     

    Répondre | Lien | Citer

    De mon côté j’ai vraiment beaucoup aimé le passage de Sente. Sa manière d’écrire Thorgal m’a interressé. En plus les peintures de Rosinski sur ces albums sont incroyables. La « complexité » des aventures m’a plu, de même que les interactions entre les séries. Et je ne vois pas de réelles incohérences dans ce qu’il a écrit. Et je me rappelle que lors de ma dernière relecture avoir été happé par l’histoire, la tournure que tout cela prenait entre Thorgal, Kriss, Jolan et ses compagnons, le destin de Jolan, etc.

    En relisant « Kriss de Valnor » (album écrit par VanHamme) on voit même pointer une admiration de Jolan pour Kriss. Et le mariage sert les motivations des personnages.

    Après je suis d’accord sur le fait que si on ajoute les amourettes qu’à « créé » Yann (un peu moins justifiées) ça fait beaucoup. Et ma mère regardait plus Santa Barbara que Dallas… . Moi aussi du coup mais j’étais enfant.

    Et n’oublions pas que Thorgal a été « retiré du royaume des vivants » 3 fois au moins dans la série.

     

    Répondre | Lien | Citer

    Quand tu regardes Vikings tu oublies toutes les critiques qu’à fait Thorgal sur leur raids, pillages, etc, t’as envie de te coiffer comme eux et de monter sur un drakkar .

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Avec le recul, je préfère Sente à Yann. Même si je n’ai pas aimé ce qu’il a fait, il y avait néanmoins une certaine cohérence, déjà avec lui-même, ce que n’a pas Yann. Même si sa Kriss ne se ressemblait plus assez et par rapport à la sentence qu’il avait lui-même inventée. 

    Je dirais que Sente m’ennuyait et me perdait, Yann, lui, m’énerve tant il est vrai que je place la cohérence très haut dans mon ressenti sur une histoire. C’est vraiment rédhibitoire chez moi. Si un récit n’est pas cohérent, ça empêche, comme on dit pour le genre fantastique, la suspension d’incrédulité qui fait que même si on sait que les événements fantastiques sont impossibles, on peut y croire malgré tout dans le cadre du récit raconté. 

    Cela-dit, pour moi, je maintiens qu’aucun des deux ne convenait/ne convient sur Thorgal. L’un parce qu’il fait n’importe quoi sans réfléchir. L’autre parce que ses histoires de cour et de complot avec des dizaines de personnages aussi pâles que des fantômes ne correspondent pas à ce qu’est Thorgal qui est une série plus simple (mais pas… Simpliste, bravo, vous suivez), avec des intrigues simples, peu de personnages et des fins nettes. 

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Cat a écrit
    Cela-dit, pour moi, je maintiens qu’aucun des deux ne convenait/ne convient sur Thorgal.

    Je ne pense pas que je l’aurais dit comme ça ! Mais c’est vrai qu’ils sont pour moi des scénaristes qui ont réinventé Thorgal, qui ne se sont pas inscrits dans la continuité de ce qu’était la série de Van Hamme.
    Ce n’est pas un jugement de valeur puisque certains lecteurs s’y retrouvent, comme toi Jackdrden, c’est juste que je ne suis pas monté dans leur train parce que quand j’aime une série (BD, télé, roman… ) et que le ton ou l’esprit de l’œuvre changent profondément, en général je lâche l’affaire. Ça me va sur un one-shot, comme les Lucky Luke de Matthieu Bonhomme ou Guillaume Bouzard, des super bouquins qui sont justement faits pour être différents. C’est le contrat d’achat et de lecture, dès le départ, et en plus (et surtout) ils sont top.

    Donc j’attends tranquillement en suivant tout ça sans inquiétude particulière. Mais si « mon » Thorgal revient un jour dans un nouvel album, je l’accueillerai avec plaisir. En ce moment mon Thorgal ce sont les intégrales Libertago, un gros kif !

    Répondre | Lien | Citer

    Ces intégrales Libertago… J’attends qu’elles arrivent sur la période peinture totale de Rosinski ( à partir de Le sacrifice) ( si elles arrivent un jour bien sûr). J’ai encore du mal à m’acheter un « objet d’art ». Mais la période peinte je ne pourrai pas resister.

     

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Que veux-tu Steph, je suis peut-être parfois un peu trop cash. Mais qu’ils aient envie de réinventer la série n’est pas vraiment le souci. Je crois que ça, on aurait pu s’y faire. Non, le vrai problème, c’est la faiblesse scénaristique.

    Par exemple, le club des avengers, dès leur apparition, j’ai pas aimé, ça changeait un des codes. Mais j’aurais pu m’y faire si ça avait été bien fait. Or ça n’a pas été le cas. À l’exception de l’un d’entre eux qui a fini par s’étoffer un peu, ils sont restés des silhouettes inutilisées alors qu’ils apparaissent dans trois Thorgal (je ne compte pas Le bateau-sabre) et deux Kriss. La promesse en quelque sorte donnée à leur première apparition n’a pas été tenue. 

    Autre exemple, Thorgal et Salouma, j’ai détesté ça, mais j’aurais là aussi pu accepter si cela avait eu un intérêt scénaristique. Ça n’a pas été le cas.

    Un troisième exemple, les complots et intrigues de cour, bof bof pour moi. Là aussi ça réinventait les codes, là aussi, j’aurais pu m’y faire, mais c’était embrouillé, rien ne ressortait, tous les personnages se mélangeaient entre présent et passé.

    Ce sont juste trois exemples pour Sente, on va pas refaire tout le procès, mais trois exemples qui montrent que le souci n’était pas de réinventer le mythe, mais de l’avoir mal fait. Et pourquoi mal fait ? Simplement parce que soit ça ne servait pas l’intrigue, soit ça l’embrouillait. Les idées en elles-mêmes auraient pu fonctionner, mais le talent n’est pas juste d’aligner des idées, encore faut-il en faire un tout qui serve l’histoire. Dans une bd comme Thorgal, chaque élément introduit doit être utilisé. Et à mon avis, encore plus si cet (ces) élément change les codes, parce que du fait qu’il change les codes, le lecteur régulier l’isolera bien plus dans son esprit.

    Cela-dit, Sente n’a pas pu aller au bout de son projet, peut-être avait-il prévu d’utiliser ces éléments de meilleure façon plus loin. Mais on ne peut pas se cacher complètement derrière ça. C’était des éléments trop importants que pour s’autoriser d’attendre, sans oublier qu’il restait peu de place pour solutionner les nombreuses intrigues et donner en plus de la place aux personnages. Et puis, il n’y avait pas que ça comme problème avec lui. Il y avait aussi le fait que ça traînait en longueur, qu’on ne s’y retrouvait plus et qu’on s’ennuyait.

    Voilà mon analyse en bref de pourquoi il ne convenait pas. Comme expliqué, ça n’a rien à voir avec le fait de réinventer. Mais quand on veut réinventer, on doit être solide derrière, il ne l’a pas été. Ce n’est pas juste une opinion, mais des faits.

    Là, je n’ai parlé que de Sente, mais on peut faire la même analyse pour Yann (avec d’autres faiblesses).

    Alors oui, ça peut peut-être convenir à certains, mais si le but de la reprise est de convenir juste à un nouveau public en envoyant se faire foutre le fidèle ancien, bin faut l’assumer à tous les échelons de la chaîne. Ce qui n’a pas été le cas. Au contraire, on nous promettait la continuité dans le changement pour attirer un nouveau public et plaire à l’ancien.

    À un moment, faut arrêter de se voiler la face et de chercher des excuses, la reprise a été un fiasco dès le départ. Et jamais, on n’a eu l’impression qu’ils (au sens large) voulaient vraiment essayer de rectifier le tir.

    Mais je suis exigeante quand je lis un truc, encore plus quand je lis un Thorgal. Mauvaise éducation peut-être, j’ai été habituée à lire de bonnes histoires (et je ne parle pas de classique, mais de sfff), j’ai aussi l’œil plus critique de l’autrice et de l’éditrice. Mais je continue à penser que demander une histoire solide et cohérente avec l’ensemble n’est pas un défaut. En cessant d’être exigeant, on valide et cautionne le médiocre. 

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Cat a écrit
    Que veux-tu Steph, je suis peut-être parfois un peu trop cash. Mais qu’ils aient envie de réinventer la série n’est pas vraiment le souci. Je crois que ça, on aurait pu s’y faire. Non, le vrai problème, c’est la faiblesse scénaristique.

    Moi c’est un peu différent, je suis prêt à pardonner un petit écart qualitatif raisonnable (ce qui m’a permis de continuer par exemple à collectionner les Tuniques bleues depuis toujours bien que les albums ne soient pas tous excellents selon moi) mais j’ai besoin de reconnaître les personnages et l’univers, tels qu’ils me semblent devoir être.

    Par exemple, j’ai continué la série XIII parce que le dessin de Jigounov m’a permis de continuer à me sentir à la maison, malgré quelques doutes sur l’histoire.

    Je regardais mes avis dans l’Althing tout à l’heure (puisque désormais l’Althing affiche tous les avis personnels, quand on est membre et connecté, avis au peuple) et j’ai vu que je ne parviens plus à dépasser 2 ou 3 étoiles pour les albums qui paraissent. Je sais que je ne pourrai pas aller plus haut, même si les prochains sont superbement écrits et dessinés, si on me raconte des histoires qui ne correspondent pas à l’idée que j’ai de la série.

    Et c’est la même chose pour le court passage de Xavier Dorison. J’ai été flatté qu’il me demande mon avis pour son premier scénario. Mais je sais aussi qu’il souhaitait faire évoluer la série vers quelque chose de plus sombre et violent et ça m’inquiétait pas mal. Des séries sombres et violentes il y en a des brouettes, et si je veux patauger dans le sanglant ou le triste je peux allumer la télé.

    Ma conclusion toute personnelle : il ne faut pas réinventer la série !

    Jackdrden a écrit
    Ces intégrales Libertago… J’attends qu’elles arrivent sur la période peinture totale de Rosinski ( à partir de Le sacrifice) ( si elles arrivent un jour bien sûr). J’ai encore du mal à m’acheter un « objet d’art ». Mais la période peinte je ne pourrai pas resister.

    Oh oui, ce sera chouette ! Si tout se passe bien pour le petit éditeur qui nous les propose, si tout continue à bien fonctionner entre lui et les Rosinski, je pense que ces albums-là seront de la fête. Mais il faudra être très patient, plusieurs années !

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Ma conclusion toute personnelle : il ne faut pas réinventer la série !

    Ah ça je ne peux qu’être d’accord. Pour moi, la série n’avait pas besoin d’être réinventée puisqu’elle fonctionnait. Mais je peux comprendre que les nouveaux auteurs aient l’envie de proposer quelque chose de plus personnel. Ce n’est pas vraiment ça qui me gêne même si ce n’est pas mon envie. Mais comme toi, j’ai besoin de reconnaître ma série et mes personnages. Et ça, ça implique un scénario solide, avec des personnages solides et cohérents avec eux-mêmes, ainsi que l’arrêt des erreurs. Et c’est là que je râle parce qu’on n’y a pas droit, il y a toujours au minimum un de ces aspects (si pas tous) qui pèche.

    J’ai pourtant à chaque nouveau scénariste, laisser sa chance, consciente de la difficulté de passer après JVH, consciente des problèmes ajoutés par Le Lombard, consciente qu’il faut un peu de temps pour trouver ses marques. Mais j’ai eu beau attendre et espérer, ça ne s’est jamais amélioré (même au contraire). C’est pour ça que je dis que je ne peux plus chercher des excuses qui ne marchent plus.

    Marrant que tu parles de l’althing, j’y suis passé il y a peu pour voter pour un album. Et dans la foulée, j’ai révisé beaucoup de mes étoiles. J’ai augmenté certains JVH ; maintenant, à part un unique album à trois étoiles, ils sont tous au minimum à quatre. J’ai estimé qu’ils ne méritaient aucun d’être au même niveau que ce qui a suivi. Puis, j’ai descendu les étoiles sur certains de l’après JVH. C’est pour ça aussi que je dis que le système des cinq étoiles, ça ne convient plus. On n’a plus assez de nuances avec les différences de qualité des albums. Ça convenait quand il n’y avait que JVH parce qu’on avait finalement (plus ou moins) : moyen, bon, très bon, mais si certains comme moi considèrent que la suite ne peut qu’être en-dessous des JVH, il ne nous reste qu’une ou deux étoiles et, malgré tout, je trouve que c’est parfois dur. 

    C’est dommage d’en être arrivé là. 

    Répondre | Lien | Citer

    Fred r a écrit

    Il y a aussi un autre élément qui pour moi a influencé Thorgal sur cette décennie.

    Ce sont les séries Game of Thrones et Viking (que j’adore mais la n’est pas le sujet).

    Je trouve que l’on voit l’influence de la première avec l’arrivée des coucheries, intrigues politiques et autre mariage de Kriss et Jolan.

    Ensuite l’influence de la seconde dans la description des vikings, de l’esthétique….

    Ces influences viennent peut-être du Lombard qui a voulu surfer sur la vague?

     

    Je suis absolument d’accord, ces séries ont un effet. Sauf que Thorgal, c’est Thorgal. Cette série-là n’a pas besoin de s’inspirer d’une autre. 

    Jackdrden a écrit
    Quand tu regardes Vikings tu oublies toutes les critiques qu’à fait Thorgal sur leur raids, pillages, etc, t’as envie de te coiffer comme eux et de monter sur un drakkar .

          ah ah oui ! Mais les Vikings n’ont pas toujours été pilleurs, à la base ce sont des commerçants, qui pouvaient conclure les transactions à la hâche finalement, et ont trouvé que les monastères étaient bien riches et pratiques à piller. Cercle vicieux. Les Vikings ne s’appelaient pas eux-mêmes Vikings d’ailleurs (Viking correspond à ce choix de vie de commerçants/explorateurs/pilleurs), pour le peuple on va plutôt dire Hommes du Nord, Normands, Northmen…. 

    Il y a une vague « Vikings », en Scandinavie et en Europe de l’Est, les recherches et les trouvailles archéologiques vont bon train. 

    La série est très belle en fait, pas de doute. Elle rompt avec le romantisme de l’imaginaire Viking du XIX°s…. pour créer un nouvel imaginaire romantique du XXI°s. Ce qui me gène c’est qu’ils ont tout pris dans les Sagas et l’Histoire et ont tout mélangé, ils ont tout passé au shaker (personnages, dont les Rois, époques, lieux, évènements) Quand on connait les sagas et certaines anecdotes (le coup d’entrer dans Paris dans le cercueil vient d’un autre personnage, dans une autre ville, à un autre moment par exemple) c’est très bizarre et génant. 

    A l’époque les actes de cruauté étaient banals, et pas que du côté des Vikings, les Francs ont fait pareil avant leur christianisation, et justement c’est aussi ça l’effet Thorgal : rompre avec la guerre, envisager l’humanité autrement. Thorgal est cet homme complètement décalé, moderne, inadapté dans son époque (le Ragnar de la série a un petit côté comme ça). Les Hommes du Nord en rêvaient peut-être (l’après Ragnarok) mais la réalité était sanglante, n’oublions pas que ces joyeux lurons pratiquaient le sacrifice humain.

    Et pour revenir à Aniel, il faut noter que l’ennemi public n°1 dans Thorgal c’est Kriss, pas tellement « Normande » au sens scandinave d’apparence, mais toute sa vie, elle adopte le style de vie « Viking » : exploration, aventures, vols, et surtout enrichissement… Aniel, lui n’a pas grand chose de l’éducation nordique …. Cet enfant a déjà connu la spiritualité, et plein d’autres choses. Il ne peut être simple comme personnage, bref ce n’est pas un Viking. Jolan et Louve sont des enfants de mère scandinave viking, mais n’ont pas tellement été élevé comme tels, cas typiques de métissage. 

    Bref, nos personnages principaux permettent au scénariste une grande liberté vis à vis des Vikings, ce que VH a toujours pris.

    Répondre | Lien | Citer

    Je me disais qu’une solution qu’aurait pu choisir Yann, après ce tome 36, aurait été de faire comme Van Hamme apres la fin de Brek Zarith et de Ka: faire un album de respiration avec de petites tranches de vie, hors continuité temporelle. Cette astuce permettait à Van Hamme de faire une ellipse temporelle et partir sur un nouveau statu quo.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    En fait, Van Hamme n’avait pas prévu les tomes 7 et 14 sur la jeunesse des héros. Ces petites histoires avaient été écrites pour des Super Tintin sur des thèmes précis petit à petit. Mais je ne sais pas qui des auteurs ou du Lombard a choisi de les proposer en album à ces moments précis. Il est vrai que l’idée était bonne et j’ai regretté qu’elle ne soit pas réutilisée après le cycle de Shaïgan.

    Ici aussi l’idée aurait pu être bonne, mais uniquement si on avait droit ensuite à un album de vraie clôture de cycle, qui aurait aussi pu être cet album d’historiettes. 

    Répondre | Lien | Citer

    Cat a écrit

    En fait, Van Hamme n’avait pas prévu les tomes 7 et 14 sur la jeunesse des héros. Ces petites histoires avaient été écrites pour des Super Tintin sur des thèmes précis petit à petit. Mais je ne sais pas qui des auteurs ou du Lombard a choisi de les proposer en album à ces moments précis. Il est vrai que l’idée était bonne et j’ai regretté qu’elle ne soit pas réutilisée après le cycle de Shaïgan.

    Ici aussi l’idée aurait pu être bonne, mais uniquement si on avait droit ensuite à un album de vraie clôture de cycle, qui aurait aussi pu être cet album d’historiettes. 

    Opportunité ou pas, ça fonctionne vachement bien^^. On ne ressent pas le besoin de savoir comment la famille a construit sa cabane sur l’île, ni comment s’est passé le voyage depuis le pays Xinjin. Non, on a l’impression que ça s’est passé durant la lecture des historiettes, et du coup, on accepte tout à fait la nouvelle histoire.

    Tiens d’ailleurs, existe-t-il encore des petites histoires inédites en album?

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    On accepte l’ellipse parce que le cycle a eu une fin avant ou après les historiettes.

    Pour Brek Zarith, à la fin du tome six, tout est réglé. La seule chose à découvrir/savoir, c’est Jolan et on à ce qu’on attend dans Alinoé. Autrement, Shardar est mort, ainsi que son fils ou Ewing et Shania, Galathorn, lui, à récupéré son trône. Tout est fini, on peut quitter les cotes de Brek Zarith.

    Avec le pays Qâ, tout se termine dans le tome 13. On y règle le problème d’Hurukan, on rajeunit Kriss, on dit au-revoir à Arghun. Quand la famille repart, il n’a rien qui demande des explications, on les a eues.

    Donc, même sans les albums d’historiettes, on n’aurait pas tiqué. La construction de la cabane ou le retour de chez les Xinjings n’a pas d’intérêt, on comprend clairement que ce fut tranquille.

    Ce n’est pas la même chose avec le mega cycle, on n’a pas eu la conclusion. C’est ça qui manque. Yann aurait dû prendre le temps de faire un album là-dessus. Il me semble que Dorison avait prévu un truc du genre. 

    On a eu la réunion de la famille comme promis, mais c’est tout. On n’a pas eu les répercussions. Van Hamme arrivait à construire un album sur ces répercussions, ce qui donnait au lecteur non seulement une nouvelle aventure, mais aussi un clap de fin.

    Ici, on a juste l’impression qu’il ne s’est rien passé. Là où on en est on pourrait presque s’abstenir de lire le mega-cycle en se disant qu’il y a une grosse ellipse. Papa, Maman, les deux enfants qui ont grandi. On se demanderait juste ce qu’a fait Jolan avec Manthor et où est passé Aniel. Finalement, moins de questions que si on le lit. Sauf qu’ il y a eu le mega cycle.

    Oui, il y a au moins deux petites histoires qui ne sont pas sorties en album, mais pour la raison qu’elles ne pouvaient s’intégrer comme les sept autres.

    Il y a eu une histoire dans le genre de l’absurde avec Thorgal qui se passe une clé à travers les cases (je ne m’en souviens plus très bien). Et une autre où apparaît Van Hamme.

    Peut-être y en a-t-il eu d’autres, je ne sais pas. Steph saura peut-être. 

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Fred r a écrit
    Tiens d’ailleurs, existe-t-il encore des petites histoires inédites en album?

    Pour faire un tour rapide de la question, il s’agissait effectivement d’histoires courtes commandées aux auteurs pour des recueils qui paraissaient en presse, à l’époque où la presse était le Graal de l’édition BD. La bascule entre presse et albums a eu lieu dans les années 80, à peu près à l’époque des tomes 7 à 14 d’ailleurs. Les histoires de « Aaricia » font partie des toutes dernières parutions en kiosque.

    Le rythme des parutions étant rapide à l’époque, la sortie des deux tomes d’histoires courtes n’a pas ralenti la progression de la série. Ces deux tomes sont même devenus des grands classiques de Thorgal et ont inspiré la création de la série « La jeunesse de Thorgal », qui aurait d’ailleurs pu s’en inspirer en reprenant le principe d’histoires courtes et percutantes.

    Au niveau « inédit en album », il n’y a pas grand chose, quelques planches de pastiches ou d’hommages qu’on a pu voir ici ou là (notamment quand Thorgal et Aaricia se retrouvent dans une 2 CV cahotante et que Thorgal retire sa perruque). Mais pas de véritable « histoire » de Thorgal.

    Cat a écrit
    Ce n’est pas la même chose avec le mega cycle, on n’a pas eu la conclusion. C’est ça qui manque.

    Pour moi l’album « Aniel » fait le boulot, niveau conclusion, en ramenant tout le monde et rajeunissant Aniel comme le souhaitait Rosinski. Le reste m’intéressait peu, notamment les intrigues de la série Louve, et l’arc des mages rouges m’a semblé se refermer dans « Le feu écarlate ».
    Mais je ne dis pas que cet album est génial, hein, me tapez pas , je ne lui ai mis que deux étoiles dans l’Althing, dont deux pour le dessin et le reste pour l’histoire et les dialogues.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Mais je ne dis pas que cet album est génial, hein, me tapez pas ,

    Mais si Stéphane… Aniel est un chef d’oeuvre…    Je n’ai pas arrêté de le crier sur ce forum… J’en ai même acheté plusieurs pour les distribuer à des amis….             Mon exemplaire trône fièrement au dessus de ma cheminée. Et je le prends avec moi au lit quand je vais dormir… Lui et moi, c’est une histoire d’amour intense…          

    Répondre | Lien | Citer

    Moi aussi j’ai tellement adoré l’album que j’ai pris de nombreux exemplaires pour en mettre dans chaque pièce de la maison et oui même aux toilettes   

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Pour moi l’album « Aniel » fait le boulot, niveau conclusion, en ramenant tout le monde et rajeunissant Aniel comme le souhaitait Rosinski. Le reste m’intéressait peu, notamment les intrigues de la série Louve, et l’arc des mages rouges m’a semblé se refermer dans « Le feu écarlate ».

    Oui, les arcs sont terminés. Les mages rouges ont disparu, Louve à clôturé ses aventures, Jolan et Kriss ont abandonné leur trône, Aniel repart avec sa mère, le contrat est effectivement rempli. En même temps, il n’est pas rempli parce qu’on n’arrive pas à croire à cet après. Cette réunion de famille comme si de rien n’était ne fonctionne pas, pas après tout ce que tous les personnages ont vécu. Parce qu’on peut prendre n’importe quel perso, il en a vécu des choses et pas que des belles entre coucheries et morts en veux-tu en voilà. 

    On pourrait (essayer) de croire que chacun préfère cacher ce qu’il a fait. Et une telle réaction ne serait pas illogique. Sauf que même en essayant de toutes mes forces, je n’y arrive pas. Pourquoi ? Parce que ça ne fonctionne pas. Oublions Louve qui est la seule à avoir évoqué ses aventures (normal, ce sont celles de Yann, il n’y a que lui qui est important, les autres ? Rien à foutre) et prenons Thorgal pour premier exemple. Il se tait, pas pressé d’affronter la réaction d’Aaricia sur sa relation avec Salouma, admettons que Petrov et Lelha la ferment. C’est plausible, mais il n’y a rien chez Thorgal qui pourrait montrer une quelconque culpabilité ou un soupçon de crainte que ça ne sorte au grand jour. Quant à Aaricia, c’est encore moins crédible. Elle a vécu en couplé avec Lundgen au village. Connaissant l’animosité de nombre de villageois envers la famille, difficile de croire qu’aucun ne se soit fait une joie d’informer Thorgal. Mais non, rien. Le pire, c’est que Yann vient nous parler de Shaïgan, de la culpabilité de Thorgal, de l’emprise de Shaïgan ou de Kriss sur notre beau brun, avec Aaricia qui vient lâcher une ineptie sur « deux hommes qui partagent sa couche », faisant donc référence à Thorgal et Shaïgan, pas à Lundgen. L’idée en elle-même n’était pas mal et même, je dirais qu’elle rendait plutôt bien. Mais j’y ai pas accroché parce qu’elle tombe comme un cheveu sur la soupe. Que viennent faire dans la série, à ce moment là des répercussions d’un cycle enterré alors qu’on n’a pas cells du mega cycle. J’ai juste eu l’impression que Yann avait envie de faire entrer Shaïgan et qu’il n’a pas réfléchi plus loin assouvissant sa manie d’aller rechercher tout le panthéon Van Hammien même si c’est pas logique ou pas le bon moment. 

    Passons à Jolan, lui aussi, c’est : « il ne s’est rien passé ». Mais difficile de croire que ses parents ne soient pas au courant de son passage en tant que roi et de son mariage avec Kriss. La guerre a été énorme et s’est déroulée pas loin. Peut-être le village n’a-t-il pas participé, mais impossible d’admettre qu’ils n’étaient pas au courant puisque ça touchait tout le northland. Mais non rien, pas une allusion. Ou bien, papa et maman sont très contents de savoir ça. 

    Je ne dis pas qu’il fallait en faire des caisses, mais ces répercussions manquent. Comme je disais, JVH en tenait compte. Même si ce n’était plus évoqué après, on savait que ça avait été vécu. Les personnages, et les lecteurs du coup, pouvaient aller de l’avant parce qu’ils avaient tourné la page. Ce n’était pas oublié pour la cause, c’était plutôt intégré comme expérience de vie. Même Dorison avait prévu un album après la réunion, certainement pour explorer cet après-réunion. Il avait compris qu’il ne pouvait pas sauter les étapes, qu’il devait en terminer, réellement, avec le mega cycle avant de partir vers du nouveau. 

    Yann, on a l’impression qu’il avait très envie d’hériter de la série principale (il ne l’a jamais caché), mais que, par contre, s’occuper de terminer ce que d’autres avaient commencé l’emmerdait profondément. Il a donc expédié, bâclé, le boulot pour avoir enfin le champs libre. Et tant pis pour le lecteur. On s’en fout du lecteur du moment qu’il achète. 

    Maintenant, si ça se trouve, le retour de Kriss et d’Aniel dans Neokora va peut-être servir de détonateur. Malheureusement, ce sera trop tard. Ça donnera juste l’impression d’un « ah oui ! J’avais oublié, bon on va le mettre là. » Et ça continuera de casser la crédibilité des événements et de la psychologie. Cela-dit, il est aussi tout à fait capable de faire comme si rien n’avait eu lieu et de réunir Kriss, Thorgal et Jolan qui ne mentionneront rien du mega-cycle. 

    Bref, l’album « Aniel » n’aurait déjà jamais dû être permis et L’ermite aurait dû être refusé. Ou plutôt repoussé. Le Lombard aurait dû faire son boulot et faire savoir à Yann qu’il manquait un album de conclusion. 

    Plus le temps passe et plus ma colère dévie sur Le Lombard. Bien sûr, je continue à en vouloir à Yann, mais le premier responsable, c’est l’éditeur qui n’a jamais été foutu de prendre une bonne décision quant à l’après Van Hamme. Et ce que j’affirmais à propos de ma méfiance à acheter leurs produits est vrai. Le très mauvais boulot qu’ils font avec Thorgal depuis une quinzaine d’années ne me donne pas envie d’aller chez eux. Il y a d’autres éditeurs, d’autres bd. C’est assez ironique, je déteste ce qu’est devenu Thorgal, mais je continue d’acheter, mais je n’ai plus envie d’acheter autre chose chez eux alors qu’il y a sûrement de bons trucs. Donc, je récompense celui ne le mérite pas et ne récompense pas ceux qui peut-être le méritent. Qui a dit que les fans pouvaient être un peu bizarre 

    Répondre | Lien | Citer

    Moi ça me va ce statu quo. Autant repartir sur une base saine et simple même si des éléments ont été abandonnés.

    Répondre | Lien | Citer
    CatCat

    Je t’envie presque. L’idée de repartir sur des bases saines est plaisante, mais, moi, j’ai besoin de fondations solides pour que la suite de la construction soit solide aussi.

    Et puis, je ne crois plus qu’on puisse avoir une suite saine avec Yann. Il ramènera tel élément du passé quand ça l’arrangera, mais pas tel autre qui ne lui conviendra pas à cet instant-là (ou jamais). Dans L’ermite, il a ramené Shaïgan, dans Neokora, ce sera au tour du peuple des étoiles. À un moment, il se rappellera que Kriss et Jolan ont été reine et roi ou que Thorgal à fauté, et puis, il songera aux voyageurs avant de se souvenir qu’il a ressuscité Ilenyia. Et tout ça se fera sans réflexion de cohérence.

    Enfin, bon, c’est comme ça. Je ferais mieux d’arrêter de grommeler à propos de tout ça et tenter de faire mon deuil de ma bd préférée. 

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit
    Mais je ne dis pas que cet album est génial, hein, me tapez pas , je ne lui ai mis que deux étoiles dans l’Althing, dont deux pour le dessin et le reste pour l’histoire et les dialogues

    J’ai failli te taper…. RIRES. Mais j’ai vu que les deux étoiles sont pour le dessin. Tu es un gardien de la paix cher Stéphane.

    Plus sérieusement, je viens de lire tous les derniers posts sur les différents sujet. Je rejoins énormément Cat…

    J’ai lu avec humour l’histoire de la pétition morte née sur le sujet « La jeunesse » et les efforts de certains camarades pour habiliter notre scénariste préféré. Tout le monde connait mon avis sur la question.

    Je vois qu’il y a un Neokora en cours. Hâte de lire vos avis. Finalement je n’ouvre plus les derniers Thorgal. Les avis sur le forum sont beaucoup plus intéressants que les histoires depuis le formidable opus ANIEL  

    Ralf a écrit
    J’en ai même acheté plusieurs pour les distribuer à des amis….

    Ralf, ce sont toujours tes amis???????

    Nico a écrit
    j’ai tellement adoré l’album que j’ai pris de nombreux exemplaires pour en mettre … même aux toilettes

    Mes toilettes ont refusé l’offrande. Trop de talent pour eux… Finalement il me faut des fouilles archéologiques pour retrouver mon exemplaire qui doit être enfoui dans un endroit inaccessible au commun des mortels.

    Tous ça bien sur, ce n’est que de l’humour

    Répondre | Lien | Citer

    Ablaay a écrit
    Ralf, ce sont toujours tes amis???????

    Je n’ai plus de nouvelles d’eux depuis 3 ans…..      

28 sujets de 841 à 868 (sur un total de 868)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2021