Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Rosinski arrête Thorgal, Vignaux nouveau dessinateur

Accueil / Forum / Rosinski – Chninkel, Skarbek et les autres… / Rosinski arrête Thorgal, Vignaux nouveau dessinateur

Bienvenue

Rosinski arrête Thorgal, Vignaux nouveau dessinateur

Ce sujet a 75 réponses, 11 participants et a été mis à jour par  nils, il y a 8 mois et 2 semaines.

  • Créateur
    Sujet
  • #192766 Répondre | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    2018rosinski1

    Il nous a tant offert, il a tant partagé avec nous sa passion pour l’image, son amour pour ses personnages, les valeurs qu’il défend.

    Grzegorz Rosinski vient d’annoncer officiellement que l’album « Aniel » sera le dernier tome qu’il réalisera pour la série.

    Auteur de 36 albums de Thorgal, et de bien d’autres œuvres mémorables en bande dessinée depuis les années 70, Grzegorz a inspiré une (ou deux ? ou trois ?) génération de lecteurs et de dessinateurs.

    En 2018, alors qu’il vient de fêter début août ses 77 ans, il nous fait un dernier cadeau, ce nouvel album qui arrive en novembre. Et il sera certainement encore là, ces prochaines années, en couverture des futurs albums ou en coulisses de leur création.

    Le dessinateur s’est confié aux journalistes du Point, dans un article à retrouver sur le site de l’hebdomadaire en suivant ce lien.

    Thorgal continue sa route, Grzegorz aussi. Souhaitons leur à tous les deux tout le meilleur.

    Merci, Grzegorz Rosinski !

    2018rosinski2

    2018rosinski3

40 réponses de 1 à 40 (sur un total de 75)
  • Auteur
    Réponses
  • Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Fred Vignaux, nouveau dessinateur de Thorgal

    Un dessinateur nous quitte, un autre le remplace.

    Et c’est un nouveau camarade, que nous apprenions tout doucement à connaître depuis un an, qui va reprendre le flambeau. Frédéric Vignaux sera le nouveau dessinateur de Thorgal à partir de l’an prochain.

    vignaux2

    Fred est depuis l’an dernier le dessinateur de la série Kriss de Valnor, dont le dernier tome va bientôt paraître. Grzegorz Rosinski nous explique dans l’article sur le site du Point pour quelles raisons et de quelle manière il a choisi son successeur.

    Nous aurons l’occasion de reparler de Fred à de nombreuses reprises dans les prochains mois ! Bienvenue Fred !

    Répondre | Lien | Citer

    Oh merde… Alors ça c’est une nouvelle qu’il va falloir digérer… J’espère que Vignaux restera sur la série principale pour les années à venir parce que je vois vraiment pas Thorgal continuer avec le binôme de louve et la jeunesse. Pas que j’aime pas Surzhenko mais je trouve ses dessins un peu trop lisses pour être sur la série principale. Vignaux a en effet quelque chose de plus proche de Rosinski.

    Donc c’est pas forcément une bonne nouvelle, mais je reste content que Rosinski puisse prendre cette décision et qu’il puisse choisir son successeur…

    La couv de l’album est magnifique cela dit.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit  Grzegorz Rosinski nous explique dans un article sur le site du Point pour quelles raisons et de quelle manière il a choisi son successeur. 

    Dans l’article, il est fait mention d’une convention Thorgal. Des détails sur la période et le lieu à laquelle se passera la convention? Bruxelles? Paris?

    Répondre | Lien | Citer

    Quand tu as annoncé qu’il y aurait des scoops aujourd’hui, je me doutais que parmi ces informations, il y aurait le départ de Rosinski. Départ auquel je me prépare depuis un moment. Compte tenu de l’âge du maître d’abord, mais aussi parce que son style actuel, de par son changement de technique, s’est pas mal éloigné de ce qui m’avait séduit au départ. Je rends hommage à son talent et ses superbes dessins qui m’ont tant fait rêver enfant et adolescent. Mais je le remercie aussi de permettre à la série de continuer sans lui, parce que je n’ai aucune envie qu’elle s’arrête. Et d’avoir beaucoup anticipé pour qu’elle continue, en passant progressivement la main à d’autres dessinateurs afin de les présenter au public.

    En revanche… Ce ne sera pas une surprise pour ceux qui me connaissent un peu sur le forum, mais je m’attendais à une toute autre décision concernant sa relève, du moins je l’espérais. Entendons nous bien: je ne sais pas du tout dessiner et j’ai énormément d’admiration pour ceux qui savent le faire, je les envie même. Loin de moins de contester le talent de Frédéric Vignaux. Je ne suis pas un expert, et je serai peut-être le seul à le penser et à l’exprimer, mais pour moi son dessin « griffé » me semble aux antipodes du réalisme de Rosinski. Là je parle avec ma sensibilité, de ce qui me ravit ou non les yeux. Si Thorgal avait commencé avec Vignaux, clairement ça ne m’aurait pas attiré et je n’aurais jamais commencé la série. Donc je suis peu enthousiaste. Après, je ne le juge que sur un album, et comme je l’ai toujours fait avec Thorgal, je me plierai aux choix artistiques et resterai fidèle à cet amour de jeunesse. Je lui souhaite le meilleur à ce poste et de nous enchanter.

    Oui, depuis son arrivée sur la série, j’imagine Surzhenko en digne successeur de Rosinski. Il a Thorgal dans les doigts et à titre personnel, je n’ai jamais vu un style qui me rappelait autant celui de Rosinski. Il a d’ailleurs appris en admirant les planches de ce dernier.

    Et quelque part, je trouve ça assez injuste aussi compte tenu de l’énorme investissement de Roman sur la série ces dernières années. Il a fait ses preuves à tous les points de vue. Bon, je dis ça, peut-être que le poste ne l’intéressait pas…  J’espère qu’il conservera toute sa place dans « les mondes de Thorgal »

    • Ce sujet a été modifié le il y a 11 mois et 4 semaines par Galathorn.
    Répondre | Lien | Citer

    Je ne m’attendais à rien de particulier concernant cet énorme scoop… mais je dois avouer qu’aucune de ces nouvelles ne me semble réellement bonne.

    Mon ressenti est quasi identique à celui de Galathorn. Je m’attendais à un autre type de succession. Thorgal avait perdu son essence scénaristique, il gardait l’essence graphique. Mais désormais, il perd également son essence graphique.

    Et je tiens à dire que je trouve Vignaux absolument excellent, j’aime beaucoup son style !!! De fait, je le préfère même un petit peu à celui de Surzhenko, que je trouvais également un peu trop « lisse ». Mais concernant l’identité graphique, Vignaux est très très loin de Rosinski. Il était plus proche de De Vita, ce pourquoi son choix pour la série Kriss me paraissait plutôt une bonne idée.

    Quitte à choisir entre ces deux dessinateurs, je rejoins également Galathorn. J’aurais préféré Surzhenko, de loin. D’abord, parce qu’il est encore jeune et son dessin pouvait se bonifier avec le temps, tout comme celui de Rosinski, et acquérir une identité plus solide. Ensuite, parce que c’est vrai qu’il s’est investit à fond sur Thorgal et qu’il a fait de son mieux pour honorer Rosinski. Du coup, je trouve également un peu injuste le choix qui a été fait.

    En bref, je ne comprend pas ce choix, pas du tout. Dans l’article cité, Rosinski explique les raisons, mais il se contente de parler de Vignaux sans mentionner Surzhenko. J’espère vraiment qu’une raison non mentionnée était que ce dernier n’était tout simplement pas intéressé. Il n’empêche que si c’est le cas, cela serait franchement ironique : le meilleur successeur au scénario (Dorison) décide de pas continuer la série et le meilleur successeur au dessin (Surzhenko) décide de ne pas dessiner la série principale.

    Malgré ma déception, je suis relativement soulagée que l’on ait choisit un bon dessinateur… En fin de compte, je ne sais pas s’il avait été possible de trouver un génie de la carrure de Rosinski.

    … On verra ce qu’il en est pour le scénariste… Toujours pas de choix définitif ? Ou devons-nous assumer que c’est Yann ?

    Répondre | Lien | Citer
    Le choc !

    Et voilà, c’est arrivé…  Le dernier Thorgal dessiné par Rosinski, ça me fait un choc ! 

    Quant à son successeur, j’apprécie son dessin, tout comme j’aurais apprécié celui de Surzhenko aux commandes de Thorgal. Je trouve qu’ils ont tous les deux les qualités de leurs défauts, car ils ont chacun pris une voie différente en réinterprétant Thorgal. En fusionnant leurs deux styles de dessin, on retrouve celui de Rosinski. Enfin pas tout à fait… il restera inimitable, et sans doute d’un apport unique dans ma vie de bédéphile.

    Longue vie à Roman Surzhenko et Fred Vignaux aux commandes de Thorgal et de ses Mondes, et un merci infini à Grzegorz Rosinski pour toute l’émotion qu’il m’a apportée au fil de ces nombreuses années ! 

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Bien, après la présentation un peu plus haut, je vous donne maintenant mes impressions plus personnelles.

    Certains le savent, je travaille sur ce site depuis 1999. Une vie. Je l’ai fait pour le plaisir, pour développer mes compétences en autodidacte, pour tout un tas de raisons que je ne m’explique pas moi-même. Ça n’a aucun sens, donc il ne vaut mieux pas en chercher.

    Il y a des périodes de routine, des périodes d’enthousiasme, des périodes d’ennui. Et des moments marquants. Ma rencontre avec Rosinski et sa famille, en 2011-2012, reste sûrement le meilleur de tous ces moments, notamment parce qu’elle avait du sens et qu’elle touchait à ce qui m’intéresse le plus, les relations humaines. Avec des gens biens.

    Il y a eu d’autres moments intenses. Certains liés au développement du site (l’ouverture du forum, la refonte par deux fois de tout le site, la fusion avec le site officiel… ), d’autres à des événements plus thorgaliens. Le départ de Jean Van Hamme en 2006. Le lancement des Mondes de Thorgal en 2010. Le soutien plusieurs fois renouvelé du côté de l’éditeur. L’amitié que je ressens pour Roman Surzhenko. Les échanges avec certains membres de la communauté, devenus des camarades virtuels.

    Ce départ de Grzegorz, il est logique et inéluctable, je m’y étais moi aussi préparé. J’adore qu’il dise qu’il ne pouvait être là que de 7 à 77 ans, c’est tellement dans le thème. Moi, je lui souhaite surtout de pouvoir continuer sa vie en se libérant enfin du poids que représente son œuvre. Il a ses enfants, ses petits-enfants, sa compagne qui a l’air adorable. En fait je suis heureux pour lui, et du coup pas triste du tout de le voir arrêter.

    Il me manquera quand même le plaisir de découvrir ses images, de passer tout ce temps à contempler ce qu’il fait. De voir arriver un nouvel album de Thorgal sur lequel il a mis son nom. De ressentir l’excitation particulière que seuls son nom et celui de Jean Van Hamme parviennent à me procurer.

    Je garde l’espoir de pouvoir profiter encore pendant 10 ou 20 ans de ses couvertures. Oui, un peu d’égoïsme, tant pis pour lui.

    Après, que dire… Tout continue. J’en suis content au fond, parce que je ne suis pas sûr d’avoir la force et les idées pour continuer à passer tant de temps à développer un site qui parlerait une langue morte. S’il avait fallu arrêter, je l’aurais fait aussi, j’aurais peut-être proposé mes services au Lombard pour travailler sur leurs autres séries et leur faire de belles pages. Ils m’auraient filé plein de pognon et, enfin riche, j’aurais pu monter un bar à jeux sans alcool accolé à une librairie.

    Tant pis, je continuerai de bosser sur ce rogntudju de site.

    Tout ce que je vous ai annoncé aujourd’hui, je l’ai appris il y a quelques semaines. J’avoue avoir passé une mauvaise nuit. Parmi les choses qui m’ont troublées, il y a eu cette histoire d’amitié avec Roman, dont je parlais plus haut. Je m’attendais tellement à ce qu’il soit le successeur, que je ne m’étais jamais posé la question d’une alternative.
    Ça m’a ennuyé pour lui. Parce qu’il est talentueux, parce qu’il donne et a donné tant de sa personne, parce qu’il a du potentiel, et parce que je l’aime bien. A tel point que j’ai offert à ma fille des peluches de Masha et Michka, les deux seuls super-héros russes diffusés à la télévision française.

    J’aurais aimé voir Roman faire du Thorgal. Avec les conseils de Grzegorz, pour améliorer ce qui peut l’être. Avec une année pleine pour faire un album en prenant tout son temps pour le peaufiner. J’avais calé ça dans ma tête.

    Et puis, il y a Fred. Fred Vignaux. On ne s’est pas encore rencontrés, mais j’espère que ça viendra. Il a l’air super gentil, bosseur. J’ai l’impression que c’est un gros geek comme moi, si ça se trouve il fait même du Warhammer. Sa barbe est bien, et surtout je le trouve hyper talentueux, lui aussi. Il a su faire du Kriss de Valnor, en l’explorant pour trouver l’âme de la série, celle que Giulio de Vita et Yves Sente avaient créée il y a près de 10 ans.
    Alors, l’idée a mûri dans ma tête, et ayant mis de côté le projet que j’avais virtuellement mis entre les mains de mon camarade Roman, j’ai commencé à m’intéresser tout aussi virtuellement au projet que Grzegorz a mis dans les mains de Fred. Le maître a choisi, et il a toutes les cartes pour savoir ce qu’il fait. J’ai toujours défendu ses choix, ça ne va pas s’arrêter ici. Alors, j’ai commencé à imaginer un dessin qui me donnerait l’impression d’avoir entre les mains un Thorgal des années 80, des personnages qui ressembleraient vraiment à ceux de Rosinski, un dessin au trait, qui est ce que je préfère en BD. Le tout avec un dynamisme et un découpage qui anime et rehausse la page. Je ne sais pas si Fred peut nous offrir tout ça, mais j’ai maintenant de la curiosité et de l’impatience.

    J’espère pouvoir le convaincre de partager avec nous l’année de création fiévreuse qui l’attend désormais. Je me dis que ça peut peut-être même lui faire du bien, s’il ressent la pression du public et le poids d’un tel passage de témoin.

    Ce départ, cette arrivée, c’est finalement un maelstrom d’émotions, un moment à part donc. Une nouvelle ère s’ouvre pour la série, avec toute l’excitation que ça peut apporter. Je vais essayer de suivre tout ça pour vous, depuis mon modeste promontoire, à la longue-vue.

    Dans 6 mois, cela fera 20 ans que je participe un peu à l’aventure. Ça n’a aucun sens, il n’y aura pas de fête d’anniversaire, mais je suis quand même content d’être encore là pour parler de tout cela avec vous.

    Pennybridge a écrit
    Dans l’article, il est fait mention d’une convention Thorgal. Des détails sur la période et le lieu à laquelle se passera la convention? Bruxelles? Paris?

    On en parle un autre jour, si tu veux bien ?

    Répondre | Lien | Citer

    Merci à toi Stéphane de partager ton ressenti, et il me semble, ton émotion avec nous.

    Je suis content de voir que je ne suis pas le seul à éprouver une déception vis à vis du fait que Roman n’ait pas été choisi pour prendre la suite, et surtout, de constater que vous l’aviez tous aussi envisagé comme successeur. Et également de voir que je ne suis pas le seul à me questionner sur ce qu’il méritait, et d’évoquer le mot « injustice ». Malgré toutes les critiques qui ont pu être formulées sur les albums des « mondes » (plus vis à vis du scénar que du dessin).

    Ce que j’espère, c’est qu’on ne le perd pas sur la série (j’ai entendu de vilaines rumeurs au festival de Solliès mais elles ne venaient pas de lui du tout), mais aussi que tout s’est passé avec le respect et la considération qui lui sont dus, et qu’il n’a pas d’amertume. J’ai eu la chance de constater son humilité. Je sais qu’il apprécie beaucoup le travail de Frédéric Vignaux et qu’il est très curieux du travail de tous ses confrères. Je suis sûr qu’il défendra ce choix.

    N’oublions pas l’extraordinaire rendement qui fut le sien depuis le début de la série. Et quand il fallait un remplacement en urgence sur la série Kriss, qui était là: Surzhenko. Pour moi la Thorgal team a déniché un prodige de la BD, et vraiment je souhaite qu’il ait les opportunités qu’il mérite. Ce qu’il fait sur « Louve » et « la jeunesse de Thorgal » est énorme, pour ma part il me fait revivre le Thorgal de ma jeunesse à moi.

    Comme dit Tjahzi, chaque dessinateur a les qualités de ses défauts, et je crois que le défaut principal de Roman, qui en fait sa plus belle qualité, c’est l’extrême ressemblance de son style avec celui de Rosinski. C’est pour cela que j’ai un peu de mal quand j’entends dire que ses dessins son lisses. Quand je vois la finesse de son trait et l’expressivité de ses personnages… Enfin je le perçois ainsi.

    Vis à vis de Roman, j’ai un peu le même ressenti que Stéphane, c’est peut-être un peu prétentieux de ma part de parler d’amitié, ça fait quelques années que je correspond avec lui de temps en temps par mail, et je l’ai rencontré deux fois. Mais c’est un gars dont on peut rapidement se sentir proche tant il est aimable et gagne à être connu. J’ai été touché par l’homme et sa disponibilité.

    Pour finir, j’ajouterais que j’ai un petit regret vis à vis de Rosinski: qu’il ne nous ait pas offert un dernier album en laissant tomber la couleur directe, comme il en a été question.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 11 mois et 4 semaines par Galathorn.
    Répondre | Lien | Citer

    Si je faisais un tour sur le forum ce soir c’était pour voir si le jeu de Thjazi marchait toujours bien, par pour me prendre une claque en pleine figure…

    Je ne m’étais jusque là jamais imaginé le départ du maître, d’autant plus que lorsqu’il parlait des futurs Thorgaux, c’était avec lui dedans, en évoquant un changement de dessin… Peu de temps après Dorison, sans avoir eu le temps de se reposer avec de nouveaux albums, la nouvelle tombe.

    Sur le choix de Fred Vignaux, je fais confiance à Rosinski. Il a des dizaines d’années d’expérience, il connaît mieux la série que personne, il connaît chacun.e des auteurices. Son trait à Vignaux, je l’ai bien aimé dans La Montagne du temps, mais je ne le voyais pas reprendre Thorgal. Roman, lui, apportait un changement à l’univers. Un trait lisse, très différent de celui de Rosinski dans Le Feu écarlate pour exemple, mais je le voyais mieux reprendre la série principale que son confrère. Ca aurait probablement donné un nouveau souffle. Et puis Roman Surzhenko est plus ancien chez Thorgal Compagnie, je le sens plus proche de nous. Après tant d’années, je ne veux pas le voir partir (one-shots, je veux des one-shots !). Peut-être aussi en partie des reportages photos de Galathorns en dédicaces et de ses coucous sur Instagram, tout peux jouer. (je suis tout chamboulé alors je peux parier qu’au réveil j’aurais un avis différent, surtout que l’après Rosinski je n’avais encore jamais osé à l’imaginer concrètement)

    Que Fred, avec Sente, réussissent (et sinon que ça s’arrête), et que Roman poursuive son œuvre, de près ou de loin de Thorgal et de ses Mondes !

    Répondre | Lien | Citer

    Galathorn a écrit

    Comme dit Tjahzi, chaque dessinateur a les qualités de ses défauts, et je crois que le défaut principal de Roman, qui en fait sa plus belle qualité, c’est l’extrême ressemblance de son style avec celui de Rosinski. C’est pour cela que j’ai un peu de mal quand j’entends dire que ses dessins son lisses. Quand je vois la finesse de son trait et l’expressivité de ses personnages… Enfin je le perçois ainsi.

    Ben perso j’adore Roman et son travail, mais quand je regarde ses dessins, je reconnais pas forcément le style Rosinski. C’est assez proche c’est sur, mais je sais pas… que ce soit par rapport a certains visages qui font un peu trop « poupée » et qui ont tendance a tous se ressembler un peu (selon moi), ou justement dans les expressions de visage ou encore dans les éléments de décors, j’arrive pas a retrouver le style Thorgal qui me plait dans la série principale.

    En fait, je crois tout simplement que c’est trop bien dessiné ^^. Rosinski a un coté plus brouillon sur certains trucs, qu’on ne retrouve absolument pas chez Roman. Ce qui par contre se retrouve plus chez Fred. C’est en ça que je trouve le style de Roman un peu trop lisse.

    Un autre truc que j’aime pas trop chez Roman, c’est la couleur. Je la trouve beaucoup trop artificiel et coloré. Je dois avouer que ça me pose vraiment problème. La couleur est pour ma part, largement mieux dans les albums de Kriss, que ce soit a l’époque de De Vita ou même maintenant et je la trouve plus proche de certains albums de Thorgal qu’on a pu avoir dans le passé.

    Par contre, un bémol pour Fred, qui selon moi doit bosser un peu plus les visages. Sa Kriss est vraiment pas mal, mais on a pu avoir un exemple de son Thorgal, ou même de Jolan, et je pense qu’il va falloir qu’il travaille peut être un peu ça.  Mais avec l’habitude je suis sur qu’il va faire de l’excellent travail.  Je lui souhaite en tout cas de s’éclater, et de pas se mettre trop la pression.

    Bref, je fais confiance a Rosinski. Même si bon… Yann est toujours là. Mais qui sait, allez savoir, ce sera peut être le duo magique… 

    Répondre | Lien | Citer

    Quel coup de bambou au réveil!

    Mais finalement c’est surement le meilleur moment pour Rosinski d’arrêter, en bouclant l’énorme cycle commencé il y a maintenant 10 ans.

    Sur le choix de Fred Vignaux comme successeur, je suis un peu dubitatif, son univers graphique me parait très éloigné de celui de Rosinski,

    J’aurai préféré moi aussi que ce soit Roman qui hérite de la série mère. Certes on peut lui « reprocher » un style un peu trop lisse ou maladroit dans certains cadrages, mais il faut tenir compte de la cadence infernale que le projet éditorial lui a imposé! Je ne suis pas sûr qu’avec les délais qui lui étaient imposés pour assurer 2 séries et assurer l’intérim sur la troisième, il ait vraiment eu le temps d’expérimenter ou de « fignoler » son dessin. En n’ayant à assurer qu’un album par an, son dessin pourrait énormément progresser.

    D’autant que les séries « Louve » et » Jeunesse » devrait normalement s’arrêter, je trouve assez cavalier que Roman se retrouve « le bec dans l’eau » après avoir tant donné sur le projet. J’aurais bien aimé que Rosinski le parraine comme il l’avait fait pour Kas, sur la série Hans.

    Bref, une chose est sûre , « Aniel » sera le dernier album que de Thorgal que j’achèterai, et c’est très bien comme ça.

     

    J’espère que Rosinski nous sortira encore quelques one shots de la trempe du « Chninkel » ou de « Western » de temps en temps…

    Répondre | Lien | Citer

    Je pense que nos deux dessinateurs des Mondes avaient la capacité de reprendre Thorgal. Le choix de Fred Vignaux ne m’inquiète vraiment pas. Il a pour lui un excellent sens du cadrage, un dessin dynamique, la facilité de créer des ambiances avec des paysages extraordinaires. J’attends par contre qu’il respecte mieux les personnages connus en travaillant leur visage et leur allure physique au plus près de ceux dessinés par Grzegorz Rosinski. La transition n’en sera que plus agréable. 

    Source photo : Le Point Pop

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Quelques mots à propos des vôtres…

    Abeloth a écrit
    je reste content que Rosinski puisse prendre cette décision et qu’il puisse choisir son successeur…

    Je trouve cela, aussi, essentiel. C’est lui qui sait le mieux. A l’époque où je l’ai côtoyé, je sais qu’il aimait énormément le dessin de Roman. S’il a choisi Fred, c’est qu’il a vu dans ses travaux quelque chose qui lui a encore plus plu.

    Galathorn a écrit
    je trouve ça assez injuste aussi compte tenu de l’énorme investissement de Roman sur la série ces dernières années. Il a fait ses preuves à tous les points de vue. Bon, je dis ça, peut-être que le poste ne l’intéressait pas…

    Il me paraît impossible d’imaginer que Roman ait pu refuser d’être le dessinateur de Thorgal. Il l’a dit dans divers entretiens, à l’heure actuelle, Thorgal est toute sa vie artistique.

    Galathorn a écrit
    J’espère qu’il conservera toute sa place dans « les mondes de Thorgal »

    Bonne question ! Kriss de Valnor et Louve sont finies, La jeunesse de Thorgal ne peut pas s’étendre à l’infini. La question va se poser. Que vont devenir les Monde de Thorgal, et leurs auteurs ?

    Je suis un peu inquiet pour Roman, en fait.

    Isis a écrit
    Mais concernant l’identité graphique, Vignaux est très très loin de Rosinski. Il était plus proche de De Vita,

    C’est tout à fait vrai pour la série Kriss, mais j’imagine que Fred a tout un tas de cordes à son arc. C’est sûrement curieux de dire ça alors qu’on n’a même pas en main le tome 36, mais j’ai déjà hâte de voir la première planche du tome 37.

    Isis a écrit
    On verra ce qu’il en est pour le scénariste… Toujours pas de choix définitif ? Ou devons-nous assumer que c’est Yann ?

    Il y a eu très peu de communication autour du scénariste depuis un an. Je pense que Yann va poursuivre et terminer dans le tome 37 l’histoire qui va être proposée dans « Aniel ». Je ne suis pas sûr que ce tome 36 va finir le cycle.

    Tjahzi a écrit
    Je trouve qu’ils ont tous les deux les qualités de leurs défauts, car ils ont chacun pris une voie différente en réinterprétant Thorgal. En fusionnant leurs deux styles de dessin, on retrouve celui de Rosinski. Enfin pas tout à fait…

    Il nous fallait Surzhegnaux ou Vignenko !

    Encore mieux : Rosvignenko.

    Galathorn a écrit
    Je suis content de voir que je ne suis pas le seul à éprouver une déception vis à vis du fait que Roman n’ait pas été choisi pour prendre la suite, et surtout, de constater que vous l’aviez tous aussi envisagé comme successeur.

    Rien n’aurait pu nous permettre d’envisager autre chose ! Thorgal est décidément une série qui sait aller de rebondissement en rebondissement.

    Laurent a écrit
    Bref, une chose est sûre , « Aniel » sera le dernier album que de Thorgal que j’achèterai, et c’est très bien comme ça.

    Quelqu’un y croit ? Pas moi.
    Je te parie un soutien-gorge de la gardienne que le tome 37 sera dans ta bibliothèque. Et le 38. Et le 39. Et…

    Tjahzi a écrit
    un merci infini à Grzegorz Rosinski pour toute l’émotion qu’il m’a apportée au fil de ces nombreuses années !

    C’est cela que je retiens surtout.

    Le choix du successeur de Grzegorz est bien sûr important pour les lecteurs qui continuent à lire du Thorgal, mais en écrivant ces lignes j’ai sous les yeux le dessin de bas de page de ce site, et je le trouve irremplaçable. Ce mois-ci, et pour quelques jours encore, il y  a Aaricia, assise à l’ombre, près d’une petite chute d’eau. Elle regarde son homme, à poil, en train de se raser au couteau. Il y a dans cette scène silencieuse une quiétude, une tendresse, un romantisme, qui se dégage de l’œuvre de Rosinski et de Van Hamme.

    Je ne sais pas encore si je ressentirai la même chose dans l’œuvre des repreneurs de Thorgal. On en reparlera encore et encore, dans les années à venir, mais pour l’instant, je pense à mon Grzegorz qui s’en va et qui, tout comme Jean Van Hamme avant lui, va beaucoup me manquer.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit  Ce mois-ci, et pour quelques jours encore, il y  a Aaricia, assise à l’ombre, près d’une petite chute d’eau. Elle regarde son homme, à poil, en train de se raser au couteau. Il y a dans cette scène silencieuse une quiétude, une tendresse, un romantisme, qui se dégage de l’œuvre de Rosinski et de Van Hamme.

    Tout est dit. Merci de mettre des mots, cela me permet de comprendre un peu pourquoi c’est un de mes albums préférés.   : en somme, l’aboutissement – éphémère –  de la quête de Thorgal longue et tourmentée de « vivre en paix loin des hommes » avec son foyer.

    Répondre | Lien | Citer

    On parle beaucoup dans la presse de la décision de Grzegorz, mais les journalistes relaient en fait ce qui a été dit sur le Point Pop. Comme quoi, il n’y a pas que Stéph qui fait du copier/coller ! 

    J’ai juste découvert cette photo de Grzegorz sur le site suisse Le matin.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ben en fait, les trois courts articles que je vous ai pondus ont été écrits avant la parution de l’article du Point, et je ne savais pas du tout ce qu’il y aurait dans cet article. J’ai juste eu à ajouter le lien au moment de la diffusion de l’article. A 12h45 hier, c’était calé ! C’était pas pratique mais rigolo, j’ai fait ça sur le smartphone, en mangeant des frites chez de la famille.

    J’ai été volontairement prudent dans mes textes « officiels ». J’ai d’ailleurs été agréablement surpris par l’article, qui est vraiment bien, je trouve. Si je peux, j’essaierai de voir s’il est repris dans l’hebdo papier.

    En mini-exclu, j’ai aussi 1 ou 2 photos que je pourrai vous montrer.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit

    Bonne question ! Kriss de Valnor et Louve sont finies, La jeunesse de Thorgal ne peut pas s’étendre à l’infini. La question va se poser. Que vont devenir les Monde de Thorgal, et leurs auteurs ?

    Louve est finie? Rien n’est moins sûr, de ce que j’ai entendu de la bouche d’un certain dessinateur… Apparemment, après l’album de « réunification », le schéma pourrait faire diverger les aventures à nouveau. Mais peut-être as-tu des infos plus officielles.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Les séries Louve et Kriss telles qu’on les a connues (séries se déroulant simultanément, en parallèle de la série mère) sont bel et bien terminées, mais il est tout à fait possible qu’elles redémarrent sous une autre forme. Ou sous la même.

    Yann semble être le nouveau maître à jouer de tout cela, il peut effectivement relancer dans diverses directions.

    La communication officielle porte actuellement autour de la réunification attendue, promise et espérée. On verra la suite en 2019 !

    Je crois que la seule certitude est que Fred Vignaux va se consacrer pleinement aux aventures de Thorgal, et que nous allons sûrement retrouver un rythme de parution annuel pour la série. Le camarade dessinateur va devoir transpirer tous les étés pour boucler son album, pendant qu’on glandera sur la plage ! Et il repensera à tous ces moments, en mars ou avril, quand il faisait frais, et qu’il est parti faire du cosplay ou du paintball plutôt que de travailler.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit Je crois que la seule certitude est que Fred Vignaux va se consacrer pleinement aux aventures de Thorgal, et que nous allons sûrement retrouver un rythme de parution annuel pour la série. Le camarade dessinateur va devoir transpirer tous les étés pour boucler son album, pendant qu’on glandera sur la plage !

    Pour moins transpirer, il va devoir sacrifier sa barbe!

    Répondre | Lien | Citer

    Même si je suis déçu de perdre Rosinski, je suis heureux de la reprise de Thorgal par Vignaux. Il a fait du bon travail dans la série Kriss. Je suis par contre bien plus inquiet pour le scénariste qui reprendra la série principale…

    Répondre | Lien | Citer

    Je suis en train de lire Pin-Up de Yann, c’est clair qu’il y a des clins d’oeil plus ou moins bien cachés à Tintin, Lucky Luke, à ses autres séries, et j’en passe, à foison…

    C’est sûr que l’état d’esprit espiègle de Yann peut passer dans pas mal de séries, mais dans une suite de Thorgal, c’est un peu plus délicat…

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Tjahzi a écrit
    On parle beaucoup dans la presse de la décision de Grzegorz, mais les journalistes relaient en fait ce qui a été dit sur le Point Pop.

    On atteint les limites du copié-collé dans cet article, du coup très amusant ! Je vous laisse trouver la coquille.

    Répondre | Lien | Citer

    D’un certain point de vue, il peut en être un : son père est bien un extra-terrestre !

    Répondre | Lien | Citer

    Pas mal l’anagramme!

    Répondre | Lien | Citer

    Alien… J’adore les journalistes qui connaissent bien leur sujet

    Répondre | Lien | Citer

    Triste nouvelle … Que dire!

    Je te remercie Stéphane en tout cas pour tout ce que tu fais depuis 20 ans pour la BD. Je ne passes pas souvent mais c’est toujours plaisant de voir ce site toujours aussi top!

     

    Pleins de belles choses pour Grégorz et pour les prochains tomes de Thorgal.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Salut Mika, content de voir un glorieux ancien par ici !

    La bise.

    Tjahzi a écrit
    On parle beaucoup dans la presse de la décision de Grzegorz

    Il y a deux citations du maître que je trouve (entre autres) intéressantes. Je vous les livre.

    « J’ai déçu peut-être le public en n’arrêtant pas en 2007. Mais la vérité, c’est que je me sentais libre. Je pouvais faire Thorgal comme je l’entendais. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à peindre, et que j’ai pu faire évoluer graphiquement et scénaristiquement la série. »

    On dirait qu’il a eu l’impression que le public ne l’a pas suivi après 2007. Je crois pouvoir affirmer que Grzegorz a toujours été assez massivement soutenu, même après le changement radical d’aspect de la série. Mon sentiment, c’est qu’une bonne partie du public l’a suivi, mais n’a par contre pas toujours bien adhéré aux histoires racontées.

    « J’ai encore un peu envie de m’amuser avec Thorgal, même si je ne sais pas encore quelle forme cela prendra. Ce qui est sûr, c’est que ce sera un ou plusieurs livres »

    A voir la forme que pourraient prendre ces éventuelles piges, mais on aura peut-être encore un peu de Grzegorz dans nos bibliothèques à l’avenir !

    Répondre | Lien | Citer

    Ça c’est incroyable !    Tu peux dire effectivement que tu ne passes plus très souvent Mika, ton dernier message remonte à 12 ans    Alors bon retour ici ! 

    Thorgal-BD a écrit
    On dirait qu’il a eu l’impression que le public ne l’a pas suivi après 2007. Je crois pouvoir affirmer que Grzegorz a toujours été assez massivement soutenu, même après le changement radical d’aspect de la série. Mon sentiment, c’est qu’une bonne partie du public l’a suivi, mais n’a par contre pas toujours bien adhéré aux histoires racontées.

    Il faut quand même reconnaître que certains lecteurs ont moins apprécié de lire Thorgal sous forme de tableaux peints, plutôt qu’une BD au trait comme avant. Malgré tout, la grande majorité a continué à acheter les nouveaux albums. En voyant les premières planches du tome 36, je trouve que Rosinski vient de trouver le bon compromis entre les deux techniques en renforçant les traits.

    Répondre | Lien | Citer

    Mikaaaaaaaaaaa

    Thorgal-BD a écrit
    On dirait qu’il a eu l’impression que le public ne l’a pas suivi après 2007. Je crois pouvoir affirmer que Grzegorz a toujours été assez massivement soutenu, même après le changement radical d’aspect de la série. Mon sentiment, c’est qu’une bonne partie du public l’a suivi, mais n’a par contre pas toujours bien adhéré aux histoires racontées.

    Moi aussi je trouve cette déclaration étrange. J’espère que Rosinski ne s’attribue pas les conséquences des erreurs des scénaristes ?

    Tjahzi a écrit
    Il faut quand même reconnaître que certains lecteurs ont moins apprécié de lire Thorgal sous forme de tableaux peints, plutôt qu’une BD au trait comme avant.

    J’avoue qu’au début, je n’aimais pas du tout. Aussi, le premier album en couleur directe n’était pas le meilleur de cette période niveau dessin. Rosinski s’est amélioré par la suite.

    Tjahzi a écrit
    En voyant les premières planches du tome 36, je trouve que Rosinski vient de trouver le bon compromis entre les deux techniques en renforçant les traits.

    C’est vraiment dommage que l’on ait droit qu’à un seul album avec cette nouvelle technique .

    En tout cas, j’espère que l’on ne se trompe pas niveau scénario, et que ce seront bien les retrouvailles de la famille au complet. Je veux revoir Aaricia, Jolan, Louve et Kriss sous le crayon de Rosinski une dernière fois avant le passage de témoin ! Je suis d’ailleurs un peu inquiète de voir que l’album semble se passer plutôt en Afrique…

    Répondre | Lien | Citer
    Interview à Łódź en Pologne

    Grzegorz Rosinski a participé le week-end dernier au festival de la BD de Lodz en Pologne. A cette occasion, le journaliste Bartosz Czartoryski lui a proposé un entretien dont je vous propose la traduction ci-dessous. De quoi en apprendre un peu plus sur la personnalité de Rosinski, et aussi sur l’avenir de Thorgal ! 

     

    Grzegorz Rosiński ne laissera pas « Thorgal » sans surveillance !

    Plus d’une fois, j’ai réfléchi au bon moment pour quitter « Thorgal », mais quel est le bon moment ? Est-ce maintenant ou plus tard ? nous a dit Grzegorz Rosiński lors du Festival international de la bande dessinée de Łódź.

    Bartosz Czartoryski : Pouvez-vous deviner de quoi je veux vous parler ?

    Grzegorz Rosiński : Probablement de « Thorgal » et de ma décision de partir.

    Parce que vous admettrez – bien que vous ayez fait cette bande dessinée pendant une quarantaine d’années et que nous nous attendions à ce que ça s’arrête un jour – que c’était un peu surprenant.

    Je vais vous répondre ainsi. Supposons que j’aime avoir des œufs brouillés au petit-déjeuner, cela peut être fait de diverses manières. Mais peu importe comment je les fais, j’ai toujours des œufs brouillés devant moi. Je n’ai jamais été un homme avide d’argent, je n’avais pas de gros besoins, mais je m’intéressais aux opportunités de carrière, là je cherchais une satisfaction. Et ma passion a été épuisée il y a longtemps, quand on m’a pressé de continuer à faire un album de plus, suivi d’un autre. Ils voulaient que je trace constamment la même ligne, ça ne changeait pas, parce que tout le monde aimait ce que je faisais. Mais ça m’endort, ça m’ennuie. Et le moment vient où vous devez prendre une décision sérieuse, car si je ne peux pas évoluer, le sens d’être un artiste disparaît. Quoi qu’il en soit, je n’ai jamais aimé me décrire de cette manière, car le créateur ne peut pas évaluer la qualité de son travail et se donner le titre d’artiste.

    Alors Thorgal poursuit ses aventures, mais sans vous ?

    Je ne pouvais plus continuer avec lui. Je joue avec des techniques non conventionnelles que je ne pourrais pas utiliser ici. Je ne veux pas parler, bien sûr, de mouvements d’avant-garde, où rien n’est clair et que personne ne comprend, mais une communication claire avec le public en utilisant des outils non conventionnels. Je voulais de la lisibilité. C’est pourquoi j’ai commencé à peindre des images. J’ai même essayé de peindre des bandes dessinées individuelles sur des toiles séparées, mais c’est un travail éreintant. Une fois que j’ai décidé, par exemple, que je réaliserais moi-même l’animation sur base du « Chninkel », j’ai insisté pour le faire seul, même si cela me prendrait des décennies, mais j’ai abandonné avec le temps, parce que la tâche était absurde. Mais après la tentative que j’ai faite, en créant quelque chose de nouveau, je ne pourrai pas m’accuser de ne pas avoir essayé certaines choses.

    Quel a été le meilleur moment créatif pour vous ?

    Quand j’ai fait des BD contre tout le monde. Je pense que cette période polonaise était la plus intéressante pour moi, car je sentais un homme qui se battait pour la cause. À ce moment-là, j’étais même indulgent vis-à-vis d’un tel graphiste, qui fait des affiches et des illustrations sympas, et dessine ces bandes dessinées. Pourtant je suis allé dans la mauvaise direction ! Et c’est pour ça que c’était excitant, parce que j’ai fait des bandes dessinées contre ce qu’on attendait alors de moi.

    La fin de cette période, la fin de votre aventure avec « Thorgal » en tant que dessinateur principal, favorise-t-elle les réflexions sur la façon dont tout cela a commencé ?

    Oui bien sûr. Au début, j’étais fasciné par le fait que j’étais finalement reconnu…

    Corrigez-moi si je me trompe, mais c’était une situation relativement inhabituelle, que les francophones emploient un dessinateur polonais, car ils avaient des talents extraordinaires.

    Oui, c’était un précédent, mais on ne le savait pas alors. J’étais une sorte d’expérience pour eux. J’ai essuyé les plâtres. Je pense que je suis le premier, j’ai dit oui à toutes les propositions, les relations artistiques et j’ai commencé à travailler en tant que freelance avec un éditeur occidental, sans aucun conseil. Personne n’a prédit quelque chose de similaire dans mon pays, on a dit que cela allait mal finir, car c’était impossible. Mais c’était possible, seulement personne n’avait essayé. Mais parlons plutôt de pourquoi j’ai arrêté de faire « Thorgal », parce que c’est probablement ce qui vous intéresse.

    Vous semblez avoir répondu à cette question.

    Pas exactement, car une raison ne serait pas suffisante pour moi. Plus d’une fois j’ai pensé au moment de quitter « Thorgal », mais quel est le bon moment ? Est-ce maintenant ou faut-il encore attendre ? Un tel moment est déjà venu avant le départ de Jean Van Hamme, mais je n’ai pas abandonné. Je voulais en quelque sorte raviver le monde de Thorgal, avec des séries secondaires, publier des albums individuels, et impliquer d’autres collègues…

    Finalement, cette envie s’est réalisée après plusieurs années.

    Oui, mais à cette époque, ce n’était malheureusement pas encore possible.

    Nous parlons de votre départ de « Thorgal », mais vous n’abandonnez pas complètement cette bande dessinée.

    Non, je continuerai à superviser ce projet. Je vous assure que dans chaque album, vous pourrez trouver mon empreinte, que ce soit une couverture ou juste une illustration. Je continuerai à être présent, même si c’est dans un petit dessin. Quoi qu’il en soit, je garderai un œil sur tout détournement érotique de ma bande dessinée, car il y a eu de telles tentatives.

    Comment ça ?

    Eh bien, j’ai reçu de tels scénarios, où Thorgal se retrouve dans le désert sous une tente avec une donzelle, ou alors Jolan qui séduit tout le monde. L’idée était même que ce garçon, alors jeune adolescent, épouse Kriss. Je ne comprends pas ce que les gens ont dans la tête aujourd’hui, comment de telles idées perverses peuvent naître.

    Certains disent que l’on voulait mettre fin à « Thorgal » depuis longtemps, au début des années nonante, à l’occasion de « La gardienne des clés » . Est-ce vrai ?

    Non, absolument pas. Les lecteurs ont décidé que nous devions continuer. L’opinion du lecteur était extrêmement importante pour la maison d’édition. Les lettres envoyées à la rédaction étaient prises au sérieux. Le degré d’intérêt pour cette bande dessinée a été mesuré par l’attention du lecteur et « Thorgal » l’a remporté avant le succès financier. Celui-ci a démarré avec « Alinoë », à partir de cet album l’éditeur a commencé à gagner de l’argent avec la série. Et quand l’argent commence à arriver, aucun homme d’affaires ne décide d’interrompre une série. Jean a eu la bonne idée de ne pas traiter « Thorgal » comme sa propriété et il a laissé la porte ouverte à une suite. Je pense également que le succès d’un auteur cesse de lui appartenir après un certain temps.

    Alors quand Van Hamme a dit qu’il arrêtait d’écrire « Thorgal », il ne vous est pas arrivé de penser qu’il était peut-être temps de laisser cette série à d’autres ?

    Bien sûr. C’était même prévu, car si l’un de nous s’en va, on soupçonne que l’autre abandonne. Mais j’ai une nature bizarre. Pour moi, c’était le moment de me libérer de la pression de mon scénariste, parce qu’il était le patron, il décidait où irait la série. Après son départ, avec l’éditeur, je suis devenu décideur et il m’a été plus facile de convaincre de développer les mondes de Thorgal. C’était dommage de limiter ce mythe. Grâce à cela, j’ai pu chercher de nouveaux visages, divers scénaristes et graphistes sont venus à nous. C’était une période assez mouvementée, mais Roman Surzhenko, un grand dessinateur, est alors arrivé.

    Nous aurions pu nous attendre à ce qu’il reprenne la série principale après vous. Mais ça s’est passé autrement.

    Parce que j’avais besoin d’un dessinateur avec une certaine nervosité et une imperfection dans le dessin comme moi. Je n’étais pas intéressé par la perfection. Et Fred Vignaux, que mon éditeur a trouvé, a cette anxiété en lui, il a une très bonne organisation de l’espace, il peut donner une expression personnelle aux personnages. Il doit encore travailler et je l’aide, nous définissons ses tâches, car les personnages principaux doivent être exactement comme je les ai créés et ce qu’ils étaient durant ces quarante années. Peut-être Roman pense-t-il que c’est une injustice, car il espérait qu’il mènerait cette série, mais j’espère qu’il continuera dans les mondes de Thorgal. Nous voulons faire des mini-séries, des albums individuels, où chacun aura sa place. Je ne veux pas que cela se termine.

    Et peut-être que la série télé arrivera dans les années à venir.

    Je viens de découvrir que quelque chose avait été annoncé récemment, mais je suis quelqu’un qui en sait très peu sur le sujet. Honnêtement, je ne comprends pas d’où vient cette fascination. J’ai fait « Thorgal » pour qu’il devienne une bande dessinée. Tous les autres projets sont « des copeaux qui volent lors de la coupe du bois ». Mais ne vous méprenez pas, je n’ai absolument rien contre, pas du tout. J’y ai déjà joué, maintenant je laisse le jeu à d’autres.

    Source : Ksiazki.wp.pl

    • Ce sujet a été modifié le il y a 11 mois par Tjahzi.
    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi, un grand merci pour l’interview. C’est toi qui a traduit ?  

    En tout cas elle apporte pas mal d’infos…

    Tjahzi a écrit
    Quoi qu’il en soit, je garderai un œil sur tout détournement érotique de ma bande dessinée, car il y a eu de telles tentatives.

    Comment ça ?

    Eh bien, j’ai reçu de tels scénarios, où Thorgal se retrouve dans le désert sous une tente avec une donzelle, ou alors Jolan qui séduit tout le monde. L’idée était même que ce garçon, alors jeune adolescent, épouse Kriss. Je ne comprends pas ce que les gens ont dans la tête aujourd’hui, comment de telles idées perverses peuvent naître.

    Eh ben, en tout cas Rosinski donne clairement son avis !

    Tjahzi a écrit
    C’était une période assez mouvementée, mais Roman Surzhenko, un grand dessinateur, est alors arrivé.

    Nous aurions pu nous attendre à ce qu’il reprenne la série principale après vous. Mais ça s’est passé autrement.

    Parce que j’avais besoin d’un dessinateur avec une certaine nervosité et une imperfection dans le dessin comme moi. Je n’étais pas intéressé par la perfection. Et Fred Vignaux, que mon éditeur a trouvé, a cette anxiété en lui, il a une très bonne organisation de l’espace, il peut donner une expression personnelle aux personnages. Il doit encore travailler et je l’aide, nous définissons ses tâches, car les personnages principaux doivent être exactement comme je les ai créés et ce qu’ils étaient durant ces quarante années. Peut-être Romain pense-t-il que c’est une injustice, car il espérait qu’il mènerait cette série, mais j’espère qu’il continuera dans les mondes de Thorgal. Nous voulons faire des mini-séries, des albums individuels, où chacun aura sa place. Je ne veux pas que cela se termine.

    Même si nous connaissions déjà la raison du choix de Vignaux, voici enfin les détails.

    Mmmh, en fait, de ce point de vue, je pense que je comprend Rosinski. J’imagine qu’en parlant de « perfection », il fait référence aux fameux « dessins trop lisses ». C’est vrai que Vignaux est plus proche de sa nervosité.

    Mais il faut voir si Fred saura également épouser le réalisme de Rosinski. Parce que Rosinski c’est nervosité + réalisme. Et jusqu’ici, Vignaux avait la nervosité du maitre et Surzhenko le réalisme. Donc on verra si ce choix est judicieux.

    Mais je continue à me sentir triste pour Surzhenko…

     

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Oh, quel entretien ! C’est spontané, j’ai l’impression de l’entendre parler.

    Et quel plaisir, quel bonheur, de voir enfin quelques mots à propos de Roman. Quand tout est clair, que les choses sont dites, ça fait quand même du bien.

    Pour moi, c’est un discours qui réunifie la famille des dessinateurs de Thorgal. J’aime cette idée.

    Répondre | Lien | Citer

    Isis a écrit
    Tjahzi, un grand merci pour l’interview. C’est toi qui as traduit ?

    Naan… c’est mon ami Google, dont j’ai quand même retravaillé quelque peu le texte, même s’il s’améliore pas mal en polonais depuis ses débuts. 

    Thorgal-BD a écrit
    Pour moi, c’est un discours qui réunifie la famille des dessinateurs de Thorgal. J’aime cette idée.

    J’espère de tout cœur que cela fonctionnera pour la suite des aventures de Thorgal. 

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit

     Quoi qu’il en soit, je garderai un œil sur tout détournement érotique de ma bande dessinée, car il y a eu de telles tentatives.Comment ça ?

    Eh bien, j’ai reçu de tels scénarios, où Thorgal se retrouve dans le désert sous une tente avec une donzelle, ou alors Jolan qui séduit tout le monde. L’idée était même que ce garçon, alors jeune adolescent, épouse Kriss. Je ne comprends pas ce que les gens ont dans la tête aujourd’hui, comment de telles idées perverses peuvent naître.

    Il a garde un oeil sur ces détournements mais pour finir, les images ont (presque) disparu mais les scénarios sont restés, Thorgal s’est retrouvé dans le désert sous la tente avec Salouma et Jolan a épousé l’amante de son père amnésique…

    • Ce sujet a été modifié le il y a 11 mois par pennybridge.
    Répondre | Lien | Citer

    Pennybridge a écrit

    Tjahzi a écrit

     Quoi qu’il en soit, je garderai un œil sur tout détournement érotique de ma bande dessinée, car il y a eu de telles tentatives.Comment ça ?

    Eh bien, j’ai reçu de tels scénarios, où Thorgal se retrouve dans le désert sous une tente avec une donzelle, ou alors Jolan qui séduit tout le monde. L’idée était même que ce garçon, alors jeune adolescent, épouse Kriss. Je ne comprends pas ce que les gens ont dans la tête aujourd’hui, comment de telles idées perverses peuvent naître.

    Il a garde un oeil sur ces détournements mais pour finir, les images ont (presque) disparu mais les scénarios sont restés, Thorgal s’est retrouvé dans le désert sous la tente avec Salouma et Jolan a épousé l’amante de son père amnésique…

    Effectivement… mais Rosinski n’a pas dessiné l’union Jolan-Kriss… et il a volontairement occulté ce qui se produisait finalement sous la tente…

    Et après plusieurs albums, Sente fut renvoyé…

    Je pense qu’il sous-entend (et avertit) qu’il ne va plus laisser passer ce genre de choses.

    Répondre | Lien | Citer

    Isis a écrit
    Effectivement… mais Rosinsky n’a pas dessiné l’union Jolan-Kriss… et il a volontairement occulté ce qui se produisait finalement sous la tente…

    Et après plusieurs albums, Sente fut renvoyé…

    Je pense qu’il sous-entend (et avertit) qu’il ne va plus laisser passer ce genre de choses.

    Oui, il a joué un rôle prépondérant : il a réduit les images au minimum (un doute infime subsiste même sur la relation avec Salouma même si on ne se fait guère d’illusion) et veillera à préserver les futurs scénarios. Un grand merci à lui!

    Répondre | Lien | Citer

    En tout cas je retiens que  » Nous voulons faire des mini-séries, des albums individuels ». Ils sous entend que les mondes de Thorgal vont continuer d’une manière ou d’une autre. Perso je suis plus chaud pour juste avoir des albums individuels et le fait qu’il le dise clairement me rassure sur ce point.

    Pour le choix du dessinateur, je l’ai déjà dis mais je le comprend parfaitement, même si j’ai l’impression, quand je lis les propos de Rosinski, que Surzhenko a dû être blessé par ce choix. Y a une sorte de « regret » dans ce que dit Rosinski. Pas un regret par rapport a son choix, mais un regret d’avoir dû en mettre un (surtout Surzhenko) sur la touche…

    Par contre il a l’air de vraiment pas aimer ce qu’il a fait depuis le départ de Van Hamme. Quelque part je pense que la saga va repartir sur de meilleurs bases… enfin je l’espère…

    Répondre | Lien | Citer

    Je l’espère aussi, mais cela dépend en grande partie des scénaristes choisis…

    Répondre | Lien | Citer

    Rosinski n’aime pas les coucheries et l’excès de violence… mais je ne sais pas s’il supervise au-delà de ces quelques règles de bases.

    Répondre | Lien | Citer

    Tjahzi a écrit

    Eh bien, j’ai reçu de tels scénarios, où Thorgal se retrouve dans le désert sous une tente avec une donzelle, ou alors Jolan qui séduit tout le monde. L’idée était même que ce garçon, alors jeune adolescent, épouse Kriss. Je ne comprends pas ce que les gens ont dans la tête aujourd’hui, comment de telles idées perverses peuvent naître.

    Eh bien, les relations semblent au beau fixe avec Sente…

    Tjahzi a écrit

    Peut-être Roman pense-t-il que c’est une injustice, car il espérait qu’il mènerait cette série, mais j’espère qu’il continuera dans les mondes de Thorgal. Nous voulons faire des mini-séries, des albums individuels, où chacun aura sa place. Je ne veux pas que cela se termine.

    Si Rosinski dit ça, ce n’est sans doute pas par hasard, il ne doit pas supposer ça tout seul. Au moins parle-t-il toujours de Roman avec estime et espère-t-il le garder dans l’équipe, c’est déjà ça.

40 réponses de 1 à 40 (sur un total de 75)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019