Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Eclairages – Arbre généalogique

Accueil / Forum / Thorgal et Aaricia / Eclairages – Arbre généalogique

Bienvenue

Eclairages – Arbre généalogique

Ce sujet a 166 réponses, 27 participants et a été mis à jour par pennybridge pennybridge, il y a 9 mois et 2 semaines.

  • Créateur
    Sujet
  • #31199 Répondre | Citer

    Bonjour,

    Savez-vous s’il existe un arbre généalogique des personnages ?
    En lisant le dernier album, je viens de m’apercevoir que Manthor est un cousin de Jolan !
    Avec une « carte », ce serait plus simple !

    Merci.

40 réponses de 1 à 40 (sur un total de 166)
  • Auteur
    Réponses
  • Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Manthor est le fils du père de Kriss, donc son demi-frère, donc l’oncle d’Aniel, lui-même demi-frère de Jolan.
    On peut peut-être dire que Manthor est le demi-oncle de Jolan ?

    Répondre | Lien | Citer

    Ca y est, j’ai mal au crane

    Dès que j’ai un moment, j’essaie de faire un arbre et de le diffuser.

    Répondre | Lien | Citer

    J’avais fait l’arbre il y a quelques semaines mais je n’avais jamais pris le temps de le diffuser :
    [pgr0001] image supprimée : voir la mise à jour sur la suite du forum

    N’hésitez pas à faire des remarques :
    * Erreurs ( )
    * Manques (Re- ops
    * J’ai hésité à donner le nom de famille « Thorgalson » à Aniel. Le nom est-il transmis par le père ? Manthor devrait-il s’appeler « De Valnor » ? De même pour Bjorn et Aaricia : Gandalfson ?

    On peut tout de même voir que Varth, qui voulait se faire passer pour un Dieu, est cousin au 6ème degré avec une déesse…

    Répondre | Lien | Citer

    Bien fait, ton arbre ! Ca permet d’y voir plus clair.
    Juste quelques remarques sur certains noms: Premièrement,’il faut doubler le « s » à Thorgalson, qui veut dire  » fils de Thorgal ». Dans les langues germaniques, c’est le génitif et on ajoute un « s » au complément, qui se met devant Thorgal – s – son (fils).
    Pour les personnages féminins, on ne met pas « son », mais « datter » (fille en Norvégien) ou « dottir » (fille en islandais). Ca donne donc Aaricia Gandalfsdatter (dottir) et Louve Thorgalsdatter (dottir).

    Répondre | Lien | Citer

    le scalde a écrit :
    il faut doubler le « s » à Thorgalson, qui veut dire  » fils de Thorgal ».

    Heureusement qu’il n’y a pas eu la question dans la liste de KartSeven. Je me serais fait avoir comme un bleu (le mal ?)
    Je viens de réouvrir « L’enfant des étoiles » et « La couronne d’Ogotaï » tellement ta remarque m’a étonné.
    Je note donc ces corrections.
    Merci.

    Répondre | Lien | Citer

    Leif Haraldson aurait donc une autre origine ? Ce ne serait pas le fils de Harald ?
    ou alors on ne double pas le « s » derrière de « d ».

    Répondre | Lien | Citer

    Pas de quoi

    Heureusement qu’il n’y a pas eu la question dans la liste de KartSeven. Je me serais fait avoir comme un bleu

    Quel dommage! J’avais noté cette question pour une salve ultérieure Ca valait bien Radon, Tabor et Koltar, non?

    Répondre | Lien | Citer

    Leif Haraldson aurait donc une autre origine ? Ce ne serait pas le fils de Harald ?
    ou alors on ne double pas le « s » derrière de « d ».

    Bonne remarque, et je me suis aussi posé la question. Je confirme que Leif Haraldson signifie bien « fils d’Harald ». Je pense en fait que l’ajout du « s » en fin de nom dépend de la dernière lettre du nom (consonnes dites fermées ou ouvertes). Si un prof de langues passe par là, qu’il n’hésite pas

    Répondre | Lien | Citer

    Oh non, j’avais comme future question le grand-père de Leif… Bon, il s’agit d’Ivar, et Harald s’appelle donc Harald Ivarsson…

    Répondre | Lien | Citer

    Le grand-père de Leif Où apparaît-il dans l’histoire J’ai souvenir d’un Ivar, celui qui ramène Thorgal et Aaricia au début de « Louve » et qui meurt pendu par la crapule de Wor. C’est de lui que tu parles

    Répondre | Lien | Citer

    Non, ça c’est Einar. Le nom d’Ivar, c’est Vlana qui le donne à la page 16 de l’album que tu auras du coup deviné.

    Répondre | Lien | Citer

    Exact, je me suis rendu compte de mon erreur au moment d’envoyer mon message précédent . Mais il y a aussi un Ivar, à qui Jorund demande de lancer l’attaque contre Brek Zarith, dans « la chute de je-ne-sais-plus-quoi ».
    J’avais complètement zappé ce passage dans l’album que je te confirme avoir deviné .

    Répondre | Lien | Citer

    Hé ouais ; ça fait un nouveau doublon de découvert ! Maintenant, je vais attendre 10 ans que tout le monde l’ait oublié, avant de le mettre dans un questionnaire.

    Répondre | Lien | Citer

    KartSeven a écrit :
    Non, ça c’est Einar. Le nom d’Ivar, c’est Vlana qui le donne à la page 16 de l’album que tu auras du coup deviné.

    Trop fort ce K7

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai fait une première mise à jour en fonction des remarques du scalde et de KartSeven (je vais supprimer la version du premier post).
    [pgr0001] image supprimée : voir la mise à jour sur la suite du forum

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Avez-vous remarqué que le tableau de pgr0001 s’insère parfaitement en largeur dans le forum ? C’est-y pas du beau boulot ça, du travail d’esthète ?

    Pour le « s » en plus du nom, j’ai lu quelque part un jour quelque chose qui parlait peut-être d’environ cela.
    En gros a priori le « s » en plus était normal (en suédois en tout cas) mais ce « s » avait souvent disparu chez les immigrants scandinaves voulant américaniser leur nom. Ainsi « Larsson » devenait « Larson » pour ressembler à « Jackson » ou « Johnson ».

    Je ne suis pas un gros spécialiste et j’ai la flemme de chercher ça ce soir, mais il me semble d’ailleurs que cette terminaison « son » est plutôt suédoise, les Norvégiens étant plutôt en « sen » comme les Danois, pas forcément avec un « s » en plus d’ailleurs.

    Ce qui donnerait Thorgal Aegirsen et Jolan Thorgalsen.

    Mais dans la série, c’est Aegirsson (deux « s ») et Thorgalson (un seul « s »).

    Répondre | Lien | Citer

    Je ne suis pas un gros spécialiste et j’ai la flemme de chercher ça ce soir, mais il me semble d’ailleurs que cette terminaison « son » est plutôt suédoise, les Norvégiens étant plutôt en « sen » comme les Danois, pas forcément avec un « s » en plus d’ailleurs.

    C’est vrai. « son » est plutôt suédois, et « sen » norvégien. J’étudie cette langue depuis quelque temps (j’ai du temps à perdre et ce paays m’a depuiss longtemps déjà, branché) et ce que je peux dire, c’est que le contexte linguistique en Scandinavie est assez compliqué. En Norvège, on parle ainsi plusieurs langues, qui sont le Bokmal (avec un rond au dessus du a, je ne sais pas le faire avec mon clavier), qui est une langue plus proche du danois (la Norvège a été tout un temps sous tutelle danoise avant de devenir indépendante. On y parle aussi le « Nynorsk » (nouveau norvégien), une langue très proche du Bokmal, mais qui se distancie des tournures plus « danisantes ». Et puis, faut se dire qu’à l’époque des Vikings et de Thorgal, Norvège, Danemark et Suède n’existaient pas encore et à mon idée, on parlait plus des dialectes aux mêmes racines, sans plus. Quant à l’écriture, ce n’étaient que les runes…

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Mais dans la série, c’est Aegirsson (deux « s ») et Thorgalson (un seul « s »).

    Je n’ai trouvé qu’une citation de « Jolan Thorgalsson » : page 10 de « La couronne d’Ogotaï » et c’est avec 2 « s ».
    Y en a-t-il d’autres avec un seul ?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    le scalde a écrit :
    Et puis, faut se dire qu’à l’époque des Vikings et de Thorgal, Norvège, Danemark et Suède n’existaient pas encore et à mon idée, on parlait plus des dialectes aux mêmes racines, sans plus. Quant à l’écriture, ce n’étaient que les runes…

    Ce qui donne du coup une latitude assez large à Van Hamme pour écrire les noms comme il veut ! Pratique.

    pgr0001 a écrit :
    Je n’ai trouvé qu’une citation de « Jolan Thorgalsson » : page 10 de « La couronne d’Ogotaï » et c’est avec 2 « s ».
    Y en a-t-il d’autres avec un seul ?

    J’ai dû voir cette écriture dans des coms du Lombard, il me semble… Je pensais l’avoir aussi vue dans un album, mais si tu l’as vue avec deux « s », alors c’est deux !

    Répondre | Lien | Citer

    Attention que le s doublé est une spécificité bien réelle dans les langues germaniques et qu’il est justifié. Mais je reconnais humblement que je ne saurais donner une explication grammaticale satisfaisante. Je sais juste que c’est le cas du géntif. Et le « son » sonne en effet plus suédois que norvégien, même si en norvégien aactuel, fils se dit sonn (avec un o barré, prononcer « seunn »).
    Volonté là aussi de la part de Van Hamme de semer le doute dans les esprits quant à la localisation de l’histoire (Norvège? Suède?) comme il l’a fait pour l’époque?

    Je n’ai trouvé qu’une citation de « Jolan Thorgalsson » : page 10 de « La couronne d’Ogotaï » et c’est avec 2 « s ».

    Non, il n’apparait qu’une fois.

    Répondre | Lien | Citer

    le scalde a écrit :
    Pour les personnages féminins, on ne met pas « son », mais « datter » (fille en Norvégien) ou « dottir » (fille en islandais). Ca donne donc Aaricia Gandalfsdatter (dottir) et Louve Thorgalsdatter (dottir).

    C’est une chose que J. Van Hamme n’a jamais utilisé.
    Pas besoin sans doute.

    « Fille de Gandalf le fou » ou « princesse Viking » ça a déjà de la gueule

    Répondre | Lien | Citer

    C’est sûr qu’un nom comme Gandalf-le-fou, valait mieux le valoriser au maximum!

    Répondre | Lien | Citer

    Si les auteurs viennent faire un tour sur ce forum, ils doivent quand même bien halluciner des études faites sur leurs personnages.

    Répondre | Lien | Citer

    Bienvenue chez les fous
    J’ose croire qu’ils y passent de temps en temps. Perso, si j’étais auteur de BD, c’est ce que je ferais, histoire de prendre le pouls de ce que veulent les fans, de leurs réactions, de leurs attentes (sans nécessairement participer au forum, mais ça me donnerait sûrement des idées sur ce qu’il faut faire et, surtout, ne pas faire…, même s’il faut éviter de tomber dans le piège de se laisser influencer et de tomber dans le piège du consensuel…

    Répondre | Lien | Citer

    le scalde a écrit :

    Leif Haraldson aurait donc une autre origine ? Ce ne serait pas le fils de Harald ?
    ou alors on ne double pas le « s » derrière de « d ».

    Bonne remarque, et je me suis aussi posé la question. Je confirme que Leif Haraldson signifie bien « fils d’Harald ». Je pense en fait que l’ajout du « s » en fin de nom dépend de la dernière lettre du nom (consonnes dites fermées ou ouvertes). Si un prof de langues passe par là, qu’il n’hésite pas

    Je viens d’en parler à une copine, prof de langues classiques (mais du sud : latin/grec). Elle me dit que c’est peut-être parce que Harald se termine déjà par 2 consonnes contrairement aux autres.

    Répondre | Lien | Citer

    Oh cherche pas, va! C’est peut-être ça, mais c’est peut-être aussi lié à l’intonation de la dernière consonne (ouverte ou fermée, comme j’ai mis plus haut). J’ai abordé ça à l’école (y a longtemps… au cours de néerlandais et allemand, mais la grammaire n’a jamais été mon fort. Mais encore maintenant, tu vois souvent des noms scandinaves avec un « s » doublé, comme le footballeur Henrik Larsson, par exemple, ou la très jolie et blonde chanteuse du groupe « The Cardigans », Nina Persson . Des exemples suédois, alors qu’il est quand même clair que Thorgal et les siens sont Norvégiens…

    Répondre | Lien | Citer

    J’adore cet arbre, du beau boulot.

    Rien à dire sur les noms, car je n’y connais absolument rien. Seulement, pour embrouiller un peu plus la chose, je vous informe que sur wikipedia, il est écrit: Louve thorgalsdottir. Wikipedia n’est pas une référence sur le point de l’exactitude, mais quelqu’un semble s’être documenté.

    Slive n’avait aucun lien de parenté avec Thorgal?

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Pas grand chose sur Slive. On peut à la limite dire qu’elle a été la quasi-maîtresse de son beau-père…

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Pas grand chose sur Slive. On peut à la limite dire qu’elle a été la quasi-maîtresse de son beau-père…

    Donc la mère d’Aaricia ?
    Ah non, pardon, c’est bien précisé que sa mère est l’épouse de Gandalf.

    Répondre | Lien | Citer

    Isis a écrit :
    J’adore cet arbre, du beau boulot.

    Merci.

    Isis a écrit :
    sur wikipedia, il est écrit: Louve thorgalsdottir.

    Sur la même page il n’y a aucun nom où le ‘s’ est doublé alors que pour ceux-cités, on est sur de l’orthographe.
    Je viens de le rectifier sur le site.
    De toute façon, comme seuls Thorgal, Jolan, Leif, Harald, Kriss et Kahaniel (sur ceux présents dans l’arbre) ont leurs noms cités dans les albums, le reste n’est que pure spéculation.

    Répondre | Lien | Citer

    Je me suis renseigné hier dans mon dictionnaire, pour en savoir plus sur l’histoire des différents pays scandinaves. Ces recherches me permettent de confirmer certaines choses, et de lever le voile sur certains points où il y avait hésitation.
    D’abord, les noms se terminant par « sson ». Van Hamme n’a rien inventé. Vers l’an 995-1000, le roi Olav 1er Tryggvasson (2e roi de Norvège après Harald Harfarger) a commencé à convertir ses sujets au christianisme. Son successeur s’appelle Olav II… Haraldsson (notez les 2 s), qui poursuivra son oeuvre et sera même canonisé (Saint Olav).
    Pour poursuivre un peu dans l’histoire, au 14e siècle, Magnus VII Eriksson unit momentanément la Norvège et la Suède. Vers 1363, son fils, Haakon VI Magnusson (notez toujours les 2 s!) épouse Marguerite, fille de Valdémar IV, roi du Danemark. Marguerite Valdemarsdotter gouvernera le Danemark et la Norvège.
    Sur l’exemple de Marguerite, on s’aperçoit que la terminologie est « dotter », pas dottir ni datter. Dotter est en fait le terme suédois, qui je pense est le plus approprié pour joindre à Aaricia et Louve (Gandalfsdotter et Thorgalsdotter, donc…, car la langue de l’époque semble être plus proche du Suédois.

    Je ne suis pas un gros spécialiste et j’ai la flemme de chercher ça ce soir, mais il me semble d’ailleurs que cette terminaison « son » est plutôt suédoise, les Norvégiens étant plutôt en « sen » comme les Danois, pas forcément avec un « s » en plus d’ailleurs.

    J’ai l’explication. C’est vrai que de nombreux noms de famille norvégiens se terminent par « sen » et non « (s)son ». C’est là une tournure danisante, et ce n’est que normal, puisque la Norvège, à partir du 16e siècle, s’est retrouvée sous la domination du… Danemark pendant trois siècles! Ce n’est qu’en 1814 (traité de Kiel) que le Danemark cède la Norvège à la Suède (les deux pays sont alors unis). Ce n’est en fait qu’en 1905 que la Norvège deviendra le pays que l’on connait maintenant! Ces trois siècles de domination danoise expliquent donc les nombreux noms à consonnance danoise et rejoignent ce que j’expliquais plus haut sur la question linguistique en Norvège avec le « bokmal » (le norvégien que j’étudie) et qui ressemble très fort au Danois, même si les termes les plus « danisants » ont été remplacés et le « nynorsk », très proche, mais encore pluss éloigné du Danois…
    Sorry pour la longue parenthèse, vraisemblablement très barbante pour beaucoup!
    En résumé:
    Aegirsson OK (forcément!)
    Thorgalsson OK
    Haraldsson OK
    Gandalfsdatter OK en norvégien contemporain, mais je remplacerais plutôt par « Gandalfsdotter » voire « dottir »
    Thorgalsdatter même remarque que pour Aaricia.

    je vous informe que sur wikipedia, il est écrit: Louve thorgalsdottir. Wikipedia n’est pas une référence sur le point de l’exactitude, mais quelqu’un semble s’être documenté.

    Je pense que tout ne doit pas être pris pour argent comptant sur Wikipedia (comme pour tout, d’ailleurs). L’appellation « dottir », on la retrouve maintenant en Islandais. Maintenant, cette île a été découverte et conquise par les… Vikings et c’étaient sans doute ceux situés sur les côtes de Norvège (Erik le Rouge, si je ne me trompe….
    Conclusion, tu ouvres une brèche et peut-être, effectivement, doit-on mettre « dottir » pour les femmes plutôt que « dotter »…

    Voili-voilou…

    Répondre | Lien | Citer

    le scalde a écrit :
    Haraldsson OK

    Donc il y aurait une erreur dans les albums !

    J’attends de voir s’il y a d’autres remarques avant de diffuser une dernière version de l’arbre.

    Répondre | Lien | Citer

    Ben c’est difficile à dire, d’autant que si de nombreux articles sur le web font état d’Olav II Haraldsson, on trouve aussi pas mal d’articles qui parlent d’Olav Haraldson Mais dans le Larousse 2007, où j’ai fait mes recherches pour mon post précédent, son nom était écrit avec 2 s…
    Pour les femmes, je pense que tu devras modifier la version « datter » pour remplacer par « dotter » ou « dottir »

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    A choisir entre Larousse et Internet… C’est vite fait.

    Je vous propose donc de m’appeler Sstéph. Avec deux s.

    Répondre | Lien | Citer

    Et moi Kartvenssen…

    Répondre | Lien | Citer

    Le Sscalde, pour vous servir…

    Répondre | Lien | Citer

    IsisS, tant qu’à faire

    Répondre | Lien | Citer

    Et M…

    PGR (sans ‘s&rsquo.

    Répondre | Lien | Citer

    Pas de pot… Pierre

    Répondre | Lien | Citer

    le scalde a écrit :
    Pas de pot… Pierre



    Merci Franquin (Idées noires – tome 1 – éditions Fluide glacial)

40 réponses de 1 à 40 (sur un total de 166)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2020