Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top



Kriss de Valnor
Octobre 2018
28 avis postés

Parcourir la fiche
de cet album
Parcourir la fiche
de cet album

L'Althing permet aux lecteurs de donner leur avis sur les albums de Thorgal et des Mondes de Thorgal.
Vous pouvez présenter vos albums préférés, évoquer ceux que vous aimez moins... ou donner votre avis sur toute la série !

Cliquez ici
pour donner votre avis sur cet album



Sylvain

Jolan brise les règles de l’arène en tentant une autre fin au combat. Le maître de justice apparaît alors dans l’arène et se lance à la poursuite des deux adversaires pour les tuer. Pendant ce temps, Kriss réussi à se détacher et cherche un moyen de s’enfuir de ce camp de travaux forcés qu’elle connait bien... Cet album est le dernier du spin off de la série Thorgal. Les deux histoires avec Jolan et Kriss sont bien développés, bien rythmées, et se terminent en beauté pour rejoindre l’histoire principale dans le prochain album Thorgal tome 36. Côté dessin, c’est toujours un peu brouillon et les visages ne sont pas toujours très réussis. Mais c’est le style de la série. Les mondes traversés sont par contre bien imaginés et représentés. Un très bon double final qui se lit très vite !

Cath

fan de la série depuis ses débuts, je n'arrive pas à apprécier les dessins (et le scénario) de la série parallèle Kriss de Valnor. On ne reconnait pas les personnages - surtout Jolan qui ne se ressemble plus - et cela apporte de la confusion. Déçue donc....

Marv

Un album qui innove dans l'univers de Thorgal tout en présentant des thèmes et des idées qui lui sont propres, et en respectant son identité.

Orbital

On peut être partagé sur l'intérêt des spin off et notamment sur les histoires de Kriss de Valnor, mais elles sont assez bien menées et dessinées. Ici une arène qui n'en est pas une, une montagne qui défie les lois du temps. Superbe album !

Berthold

Le Maître de Justice est le dernier tome de la série. Sa conclusion rejoint le tome 36 de la série Thorgal, sorti au mois de novembre.

Mathieu Mariolle propose une conclusion captivante et pleine de surprises et de rebondissements. Les amateurs d'action seront comblés, il n'y a pas de répit.
Le scénariste nous raconte le denouement du duel entre Jolan et Magnus. Un dénouement assez surprenant., avec quelques belles surprises pour que l'on soit embarqué. Les deux protagonistes découvrent un drôle d'endroit et ont une discussion très intéressante.
Quand à la partie concernant Kriss de Valnor, là aussi, Mariolle nous étonne par le comportement de la guerrière. Il ne nous reste plus qu'à voir comment le lien se fait avec la série Thorgal.

Fred Vignaux est l'autre surprise de ce tome. Il avait réussi à nous convaincre de son talent sur ce titre avec l'opus précédent. D'ailleurs, après cette prestation, il est annoncé qu'il prend le relais de Rosinski sur Thorgal. Et vu son dessin, je pense qu'il va ouvrir une nouvelle voie à l'univers du viking venu des étoiles !
Servi par les magnifiques couleurs de Gaetan Georges, il nous offre quelques beaux moments dans cet album.

La série tire sa révérence en beauté avec ce huitième tome qui rejoint d'une belle façon le 36ème volume de la saga Thorgal !

Tormund

Très bon double final ! Les deux scénarii sont bien construits et bien développés, rien à redire.

Oli73

Ce tome est encore une réussite. La première partie (qui venait un peu abruptement dans l’épisode précédent) prend ici tout son sens, le combat entre Jolan et Magnus dans l’arène tient toutes ses promesses, mais c’est surtout le dénouement de cette partie qui suscite l’intérêt. L’utilisation de la science-fiction est en parfaite adéquation avec toute la saga Thorgal. Le scénariste arrive bien à retrouver cet univers qui finissait par manquer à la série. Pourtant ça n’était pas gagné au vue de tous les errements du scénario toute au long de la série voire des séries. Mais bravo, tout concorde plutôt bien.

La deuxième partie se consacre à Kriss, et on reprend avec elle sa quête initiatique pour devenir une vraie mère. C’est bourré d’action et de surprises, si bien que les pages se tournent facilement. Le dessin est bien foutu, avec Fred Vignaux au dessin on peut garder espoir pour la suite de la série mère.

Elorac

Comme tous les Thorgal et associés depuis le départ de Van Hamme, l'ensemble est décousu, long, très long, trop long ...

Maxime

Même avis que le commentaire précédant. En comparaison avec tous les albums récents, "le maître de justice" est un petit bijoux ! J'aurais aussi aimé voir cette équipe d'auteur continuer la série principale. Un jour peut-être ?

Raphaël

Cet album clôture malheureusement la série Kriss de Valnor. Malheureusement car enfin, après des années d'albums insipides, la série avait trouvé un ton intéressant. Cet album est une vraie réussite sur le plan de l'histoire et de l'émotion qu'elle procure.
Quel dommage de ne pas retrouver ce duo Mariolle-Vignaux sur Thorgal. Ils auraient fait un travail formidable.

Frédéric

Pour la partie consacrée à Jolan, bof, bof, le côté science-fiction. Pour la partie consacrée à Kriss de Valnor, super, le côté fantastique ! Donc plutôt satisfait à la clôture de la série.

Seeleo

Le scénario est insupportable, tant les tics de la série sont rabâchés et déclinés sans recul. Heureusement, Vignaux est bien meilleur, ce qui relève la sauce.

bergeron

la qualité des dessins et des couleurs est au RDV.
il me semble que l'histoire par contre manque de profondeur

Céline S.

Le récit est assez prenant, tant pour l’intrigue entre les deux hommes, que la quête de Kriss, qui se révèlent tous deux, avec quelques rebondissements, qui amènent les lecteurs vers le dénouement de cette incroyable aventure. La bande dessinée est toujours aussi belle à découvrir, avec un trait fluide et travaillé, tant pour les personnages que les décors.

Bea

Bel album, histoire et graphismes toujours de qualité

Conductor

La première partie de l'album est entièrement consacrée à la lutte de Jolan et Magnus pour leur survie face à un impitoyable bourreau. L'ambiance angoissante de la traque est remarquablement transmise par les auteurs. On sursauterait presque dans notre fauteuil à chaque apparition de Joril.
La suite de l'ouvrage est tout aussi palpitante et nous propose de rejoindre Kriss de Valnor qui grâce à sa dague magique déchire le voile du temps pour le traverser et retrouver enfin son fils. Paradoxe temporel oblige, elle sera confrontée à elle-même et devra sacrifier à chaque fois l'un de ses "moi" pour passer les étapes qui la rapproche de la chair de sa chair. Au travers de ce véritable voyage initiatique, Kriss se découvrira elle-même... Excellent !

Fitir

OUF ! C'est enfin fini, j'ai détesté le massacre et l'usure jusqu'à la corde du personnage de Kriss dans sa série. J'imagine les scénaristes comme la Mort dans Au Delà des Ombres. Ils ne veulent pas la tuer mais le jeu cruel consiste à rendre l'intérêt de son personnage de plus en plus mince, jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement. Quelle tristesse pour un personnage si extraordinaire dans les Archers...

Tjahzi

J’ai été impressionné par cet album, surtout par la partie consacrée à Kriss de Valnor. Alors bon, c’est vrai que j’avais déjà lu en prépublication les 10 premières planches de l’histoire de Jolan. Et je trouvais le retour des Atlantes plutôt moyen. Mais j’apprécie finalement l’évolution de l’aventure de Jolan jusqu’à sa conclusion finale. Tout cela est fort bien amené.

Par contre, le récit consacré à Kriss m’a scotché ! Intense, original, rythmé, de nombreux qualificatifs me viennent à l’esprit après avoir refermé la dernière page de l’album. Que j’ai d’ailleurs déjà envie de reprendre à son début pour en apprécier toute la richesse. Tout comme le soin apporté aux dessins, parfois trop petits pour vraiment en profiter au maximum à la première lecture.

Allez, un défaut quand même, que j’ai déjà relevé dans l’album précédent. Il faut vraiment encore progresser au niveau des visages des héros. Certains portraits de Kriss sont totalement réussis, d’autres s’en éloignent encore. Et le visage de Jolan reste pour moi trop anguleux, ou trop vieilli, et parfois même méconnaissable. Mais du côté des paysages, des mondes traversés, des effets d’ombre et de lumière qui ponctuent l’album, j’applaudis le résultat !

Imhotep

C'est toujours passionnant de suivre les méandres complexes de Kriss. Elle arrive à être un personnage vraiment "touchant". Cet album est une très belle réussite !

Northman

Kriss est un personnage ambigu qui a pris de l'épaisseur au fil de ce récit.
Une série polémique, commerciale et inutile pour certains. Je pense au contraire que ce personnage méritait sa propre histoire, ici particulièrement réussie.
Mon seul regret dans cet album, c'est la nature de l'arène du maître de justice. Outre le fait que l'on ait l'impression de lire un passage de Hunger Games, les auteurs n'ont pu s'empêcher d'incorporer un élément SF sans réellement donner d'explications à son sujet. Juste pour le fun, le clin d'oeil, alors que l'épée soleil, la couronne d'ogotaï, le palais de Slive, le métal qui n'existait pas... tout ces éléments ont eu leur développement. Ici c'était apparemment inutile... Dommage car ça sonne creux.
Très bonne lecture cependant et bonne conclusion, ouverte pour que l'autre série prenne le relais.

Kingtof

Très bon double final !
Contrairement au tome précédent, je n'ai pas été dérangé par les deux histoires en un tome.
Les deux scénarii sont bien construits et bien développés, rien à redire.

Napikwan

Je trouve l'album vraiment décevant. Pourtant il y avait là une bonne opportunité de construire un scénario en béton, sur une base de guerre des religions, en utilisant les pouvoirs magiques de Jolan avec l'appui de Kriss de Valnor et des différents alliés… Au lieu de cela, Jolan pactise avec Magnus et lui laisse le champ libre… Un beau gâchis !!

Thorgal-BD

Avec le recul, je ne regrette vraiment pas que l'histoire ait été scindée en deux. L'attente était double, l'intérêt pour ce second tome aussi.

La couverture est peut-être la plus intéressante, la plus marquante, de la série Kriss.
Le dessin est fluide, nerveux, fidèle à l'esprit du scénario. Ce n'est pas toujours facile de ressentir qu'un dessinateur et un scénariste se sont parfaitement entendus. Là, je trouve qu'on ressent cette osmose.

L'histoire racontée ici, que ce soit chez Kriss ou Jolan, remplit les deux objectifs attendus dans un Thorgal. Action, émotion. Avec en bonus les deux touches qui font la spécificité du monde de Thorgal, la magie et la science-fiction.
Elle referme aussi tout un pan des Mondes de Thorgal, en permettant à Jolan et Kriss de reprendre leur liberté, avant de nouvelles aventures.

Comme souvent dans la série Kriss, j'ai encore une fois trouvé plusieurs passages trop violents (une flèche qui vient crever un œil juste pour le plaisir, une gorge tranchée...). Chez Thorgal, la violence est réelle mais généralement moins crue, moins brutale dans ses angles de vue, moins tentée de choquer le lecteur.

Au final, que dire ? Il est trop bien, cet album !
Bon vent à Kriss, puisse-t-elle retrouver, à nouveau, un jour, des aventures dignes d'elle !

amanda

mon préféré de Frédéric Vignaux, et j'espère que j'en aimerai encore beaucoup d'autres !!

Berthol

Mathieu Mariolle propose une conclusion captivante et pleine de surprises et de rebondissements. Les amateurs d'action seront comblés, il n'y a pas de répit.
Le scénariste nous raconte le denouement du duel entre Jolan et Magnus. Un dénouement assez surprenant, avec quelques belles surprises pour que l'on soit embarqué. Les deux protagonistes découvrent un drôle d'endroit et ont une discussion très intéressante.
Quand à la partie concernant Kriss de Valnor, là aussi, Mariolle nous étonne par le comportement de la guerrière.

Fred Vignaux est l'autre surprise de ce tome. Il avait réussi à nous convaincre de son talent sur ce titre avec l'opus précédent. D'ailleurs, après cette prestation, il est annoncé qu'il prend le relais de Rosinski sur Thorgal. Et vu son dessin, je pense qu'il va ouvrir une nouvelle voie à l'univers du viking venu des étoiles !
Servi par les magnifiques couleurs de Gaetan Georges, il nous offre quelques beaux moments dans cet album.
La série tire sa révérence en beauté avec ce huitième tome !

itikar

Pour résumé mon point de vue, cet album, qui déroule deux arcs, celui de Jolan et celui de Kriss, est un régal pour les yeux qui commence dès sa couverture, et réussit à bien maitriser le peu de case disponible pour chaque protagoniste pour amener les deux histoires vers un dénouement complexe et épique. Il souffre un peu de ce format et aurait par moment gagné à être un peu plus dilué pour être mieux lisible, mais l'ensemble est très satisfaisant, rempli de surprises et de plusieurs retournements de situation et même de personnages pour le moins efficace ! Kriss y est des plus étonnantes, et cela va sûrement surprendre. Certains moments, glaçants, parviennent même presque à nous plonger dans une nostalgie scénaristique d'un autre temps, à l'époque où Thorgal défiait la Mort elle-même.Rien que cela est déjà un gage de grande qualité.

Lienard

On aurait sans doute aimé plus de longueurs sur la seconde partie avec le changement de comportement de Kriss et ce nouveau personnage qui naît presque devant nos yeux. On ne la reconnaît, pour ainsi dire, pas. La reine du Nord va abandonner ses ambitions et sa part maléfiques pour redevenir une mère avec un seul but : retrouver son fils.

Stridorn

Enfin Un album à lire et à relire. Il était temps avec le TK7 ces derniers tome clore en beauté la série Kriss de Valnor. Autant le récit de Jolan et celui de Kriss sont riches en réflexion et en profondeur des personnages. Ils renouent aussi avec l'action et un esprit de famille Aergison ! Merci à Fred et à Mathieu : du bon boulot qui ne demande qu'à fructifier !

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019