Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Rosinski Grand prix d’Angoulême

Accueil / Forum / Rosinski – Chninkel, Skarbek et les autres… / Rosinski Grand prix d’Angoulême

Bienvenue

Rosinski Grand prix d’Angoulême

Ce sujet a 25 réponses, 7 participants et a été mis à jour par Thorgal-BD Thorgal-BD, il y a 7 mois et 1 semaine.

  • Créateur
    Sujet
  • #31501 Répondre | Citer

    Je sais, je rêve peut-être, mais après tout, pourquoi pas!!

    Cette année, tous les auteurs sont concernés et franchement notre cher Grzegorz le mériterait bien.

    Grâce à son talent, à son « œuvre » , de plus il a toujours su évoluer notamment en passant avec brio du N&B classique à la couleur !!!

    Bref: VOTEZ ROSINSKI !!!!!

25 réponses de 1 à 25 (sur un total de 25)
  • Auteur
    Réponses
  • Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Oui bonne idée, pourquoi pas ?
    Je n’ai aucune idée de la méthode employée pour choisir les lauréats. Son nom est-il sur une liste de nominés ? L’actualité de l’auteur a-t-elle de l’importance ?

    Je ne pense pas qu’il ira à Angoulême cette année (sauf s’il y gagne un prix, peut-être !) mais éventuellement l’an prochain, quand il y aura un nouvel album.

    En tout cas, je lui donne ma voix virtuelle, et toutes celles que j’ai planquées dans mes chaussettes (rouges et jaunes à petit pois).

    Répondre | Lien | Citer

    En fait, cette année il n ‘y a pas de nominés (suite à la boulette  » machiste » des organisateurs).
    Donc les votes sont ouverts pour tous les dessinateurs !!!

    Ce sont les auteurs de BD qui votent, donc tout est possible.
    De plus, c’est plus l’ensemble d’une carrière qui compte plutôt que l’actualité.

    Donc tout est possible, il faut juste faire du lobbying auprès des auteurs BD !!!

    Votez Rosinski !!!!

    Répondre | Lien | Citer

    Comment faire ?? Comment faire ??

    On peut pas ???

    Répondre | Lien | Citer

    Tu contactes tous les auteurs que tu connais

    Par les débats de ces derniers jours, les réseaux sociaux ont fait évoluer le fonctionnement du Grand Prix d’Angoulème, mais ils ont aussi favorisé une confusion entre le Grand Prix et la Sélection du Festival où les femmes auteures sont bien représentées. Certains voudraient réécrire l’histoire de la BD, ou tout au moins attirer l’attention sur eux…

    Voici un article du Monde de cet après-midi qui fait le point sur cette affaire :
    http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/01/09/le-mea-culpa-du-directeur-du-festival-d-angouleme_4844492_3232.html

    Et le communiqué du Festival d’Angoulème qui explique le vote libre pour la désignation du Grand Prix :
    http://www.bdangouleme.com/934,la-parole-aux-auteur-e-s

    Répondre | Lien | Citer
    Hermann remporte le Grand Prix

    C’est finalement Hermann qui remporte le Grand Prix d’Angoulème cette année. Suite à cette récompense, voici une interview sympa de lui sur Youtube.

    Hermann, c’est toute mon enfance avec des héros comme Bernard Prince, Comanche, Jugurtha ou Jeremiah. Au fil du temps, il s’est lancé en couleurs directes avec brio dans ses BD, bien avant Rosinski

    A lire, l’article du journal Le Monde qui présente le lauréat du Grand Prix, un jeune de 77 ans (©Tintin).

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Ca fait plaisir, c’est vraiment un grand nom de la BD.
    Aaaah, Comanche et Bernard Prince, deux des séries qui ont marqué ma culture BD et me font toujours autant vibrer.

    Je suis embêté, d’ailleurs, les Bernard Prince sont introuvables, pas réédités depuis des lustres. Il faut une pétition ! Porter plainte contre le Lombard !

    Bernard Prince est introuvable, mais je vous recommande vraiment Comanche, série en seulement 10 albums, magistrale.
    Il y a aussi Jeremiah, cité par Tjahzi, que vous connaissez sûrement et l’album « Lune de guerre » dont le scénariste est Jean Van Hamme.

    Le passage à la couleur directe, j’ai le même avis pour Hermann que pour Rosinski. C’est superbe, bravo, mais je préférais avant !

    Allez, un an de lobbying, Rosinski sera peut-être élu en 2017 ! Pour les 40 ans de son Thorgal.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal.BD a écrit :
    Il y a aussi Jeremiah, cité par Tjahzi, que vous connaissez sûrement et l’album « Lune de guerre » dont le scénariste est Jean Van Hamme.

    Je viens de lire « Lune de guerre« . Il fallait une association comme celle entre Hermann et Van Hamme pour sortir ce style de BD ! Tous les travers humains y sont présents, et cela tourne à une explosion de violence, tout ça au départ de tomates crevettes pas fraiches. Ils sont fous ces auteurs !

    Répondre | Lien | Citer

    Ah oui, Lune de guerre! je l’ai lue peu de temps après sa sortie en 2000 ou 2001 et j’avais été impressionné de l’équilibre précaire des relations entre humains ou la moindre étincelle peut tout faire péter! Et là ça dérape à plein tubes…
    Dans une moindre mesure, on a tous des exemples de repas qui dérapent avec une phrase malheureuse (bon heureusement ça ne finit en bain de sang) et on peut se souvenir de cet album…

    Répondre | Lien | Citer

    Rosinski grand prix d’A en 2017 ? pour la sortie du 35, moi je dis que ce n’est pas impossible.

    Répondre | Lien | Citer

    Hirondl a écrit :
    Rosinski grand prix d’A en 2017 ? pour la sortie du 35, moi je dis que ce n’est pas impossible.

    A part le dernier Thorgal, il a quoi comme série en cours actuellement?

    Répondre | Lien | Citer

    Je pense qu’il ne fait rien d’autre en parallèle. Il prend son temps et il a bien raison

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    Il avait d’autres projets, mais la santé…
    Actuellement, je crois qu’entre le nouvel album de Thorgal et les couvertures des Mondes, il a de quoi faire.

    Mais s’il doit recevoir un prix prestigieux, ce sera pour l’ensemble de sa carrière, à mon avis. Pour des choses comme ça :

    Je vous laisse baver sur l’encrage (vous pouvez y aller, c’est de l’encre de Chine).

    Répondre | Lien | Citer

    J’avoue etre un grand fan de Rosinski en N&B. Cette planche est superbe . Elle est tirée de quel album stp?

    Répondre | Lien | Citer

    lokocha a écrit :
    J’avoue etre un grand fan de Rosinski en N&B. Cette planche est superbe . Elle est tirée de quel album stp?

    C’est la 1ère page de l’album majeur de la série, s’il en est « les Archers »!

    Répondre | Lien | Citer

    Merci Penny, honte à moi

    En tout cas , ça me donne envie de le relire…

    Répondre | Lien | Citer

    lokocha a écrit :
    Merci Penny, honte à moi

    En tout cas , ça me donne envie de le relire…

    Et redécouvrir la Kriss de 18 ans, fraîche, belle, cruelle, impertinente, sûre d’elle et aimant qu’on le lui dise (« Décidément, tu es bien la plus fantastique tireuse que je connaisse ». « – Je sais. L’arc au poing, il n’existe pas un homme capable de me battre »).

    Répondre | Lien | Citer

    Oui … Si quelqu’un veut bien nous mettre LE portrait de Kriss de cet album… Ce regard, sans un mot , qui regarde la flèche de Thorgal dans la cible, et qui annonce déjà bien des événements qui vont suivre…. J’adore cette case, de plus pour moi elle y a un visage qu’aucun autre dessinateur ne lui rendra, et il y a une tension dans les expressions qui font de Rosinski un auteur digne d’un grand prix. Alors ? Cette case ?

    Répondre | Lien | Citer

    Tu veux parler de ce portrait-là ?

    Répondre | Lien | Citer

    Yes !

    Répondre | Lien | Citer
    Article sur ActuaBD

    Grzegorz Rosinski n’a jamais reçu le Grand Prix d’Angoulême. Certains disent qu’il n’est attribué qu’aux auteurs complets, c’est-à-dire à ceux qui sont à la fois scénaristes et dessinateurs de leurs BD. Mais cette règle n’en est pas vraiment une. Alors pour qui vont voter les auteurs cette année ?

    ActuaBD propose 5 bonnes raisons pour attribuer le Grand Prix d’Angoulême 2019 à Grzegorz Rosinski :

    1. Il termine sa carrière cette année. Il vient d’arrêter Thorgal, sa grande série, reprise aujourd’hui par d’autres artistes qui ne lui arrivent pas à la cheville. Quand il publie pour la première fois en mars 1977, sur un scénario de Jean Van Hamme, le premier épisode de la série Thorgal, La Magicienne trahie, personne ne sait que l’année suivante, l’Église catholique se dotera d’un pape polonais, ni que le cadre dilettante de chez Philips qui s’essaie au scénario professionnellement depuis quelques mois avec le soutien financier de son épouse deviendra l’un des plus gros vendeurs de bande dessinée de la francophonie moins de dix ans plus tard. Si Rosinski doit beaucoup à Van Hamme, l’inverse est aussi vrai.
    2. Il s’est essayé au roman graphique en noir et blanc, a été de l’équipée d’(A Suivre), s’est essayé au roman épique, au western, à la couleur directe. On sait que sa carrière ne se limite pas à Thorgal, que sa production polonaise précédente est déjà abondante et de qualité, et que d’autres chefs d’œuvre sont venus s’ajouter à celui-ci, déjà titanesque : Le Grand Pouvoir du Chninkel (1988 ), prépublié dans (A Suivre), La Complainte des landes perdues avec Jean Dufaux (1992), le One-shot Western avec Jean Van Hamme (2001), La Vengeance du comte Skarbek avec Yves Sente (2004) où il passe à la couleur directe, une technique qui lui autorise un geste plus ample dans le dessin, de même que des matières, des modelés et des transparences inédites dans sa gamme colorée.
    3. Il est internationalement reconnu. Rosinski est traduit dans 20 langues : anglais, allemand, espagnol, portugais, italien, turc, coréen, polonais, néerlandais, danois, suédois, tchèque, serbe, croate, tamoul… Il a reçu de nombreux prix dont l’Alphart du public à Angoulême en 1989 et en 1996. Il a vendu 15 millions d’albums de Thorgal. Le développement d’une série télévisée en prise de vue réelle de la bande dessinée Thorgal est en cours, par le réalisateur Florian Henckel von Donnersmark (oscarisé pour La Vie des autres).
    4. C’est l’un de nos plus grands dessinateurs réalistes classiques. Thorgal est le représentant majeur de la Sword and Sorcery classique dans la bande dessinée franco-belge, qui allie l’ingéniosité narrative de l’un des plus grands raconteurs d’histoires de son époque avec la puissance graphique d’un dessinateur dont la formation académique va renouveler le dessin réaliste francophone en dehors de tout effet d’école alors que la consanguinité avec le trait d’Hergé et d’Edgar P. Jacobs était, dans les années 1980, en train d’enfoncer la BD franco-belge dans un insupportable maniérisme.
    5. Il est polonais. C’est un grand auteur classique qui n’est ni français, ni belge, ni japonais, ni américain mais qui a fait souffler de l’Est un vent nouveau et dont le style renvoie aux classiques canadien Hal Foster ou américain Alex Raymond. Après tout, les Catholiques ont élu un pape polonais. Pourquoi la bande dessinée n’aurait-elle pas elle aussi un ressortissant du pays de Sa Sainteté ?

    Et puis, avec Rosinski, comme avec son ami Hermann, on aura un Grand Prix qui n’a pas sa langue dans sa poche. Ça nous changera des mutiques américains et japonais de ces dernières années…

    Article richement illustré sur ActuaBD :

    https://www.actuabd.com/Cinq-raisons-pour-attribuer-le-Grand-Prix-d-Angouleme-2019-a-Grzegorz-Rosinski

    • Ce sujet a été modifié le il y a 7 mois et 1 semaine par Tjahzi.
    Répondre | Lien | Citer

    Il y a 1000 bonnes raisons mais pour moi c’est juste une évidence

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai l’impression que certains auteurs font du lobying autour de la nomination de Grzegorz! J’espère vraiment qu’il l’aura cette fois!!

    Répondre | Lien | Citer

    J’aimerais beaucoup, mais rien n’est moins sûr… croisons les doigts ! 

    Répondre | Lien | Citer

    Bon ben c’est pas encore pour cette fois. 

    Depuis le 13 janvier dernier, le premier tour de vote pour élire le Grand Prix 2019 d’Angoulême est clos. Ce sont Emmanuel Guibert, Rumiko Takahashi et Chris Ware qui ont été sélectionnés pour être éligibles à ce Prix 2019. La seconde phase de vote est ouverte jusqu’au dimanche 20 janvier, et le lauréat sera dévoilé le mercredi 23 janvier, veille du festival. Qui pour succéder à Richard Corben, le Grand Prix 2018 ?

    La suite ici sur ActuaBD.

    Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre
    Ah ouais quand même…

    C’est quoi ce délire ? Ce sont les mêmes finalistes que l’an dernier !

    Je ne comprends pas. On prend les mêmes et on recommence, jusqu’à ce qu’ils finissent par l’avoir ? Chris Ware, il est finaliste tous les ans, il a son fan club, tant mieux pour lui.

    Bon, hé bien je vote (virtuellement) pour Rumiko Takahashi, d’une part parce que c’est la seule auteur dont j’ai lu quelque chose, d’autre part parce que je suis curieux de voir si Ware et Guibert reviennent en finale l’an prochain.
    Sinon, pour l’an prochain, je propose en finale Yvette Veyret, Puck Moonen et Simon Pegg. Ils ont bien dû faire de la BD ces gens-là, et si ce n’est pas le cas ce n’est pas grave, personne ne le saura.

    Le mode de sélection des finalistes doit être complètement farfelu.

    Je vous signale au passage l’autre sujet de ce forum qui parle d’Angoulême (avec plus de choses, des photos, des actus) : http://www.thorgal.com/sujet/angouleme/

25 réponses de 1 à 25 (sur un total de 25)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019