Abonnement newsletter

X
X

S'enregistrer sur ce site

Les dieux ont mis un homme à l'épreuve

Top

Fin de l'éditeur Sandawe

Accueil / Forum / Autres bandes dessinées / Fin de l'éditeur Sandawe

Bienvenue

Fin de l'éditeur Sandawe

Ce sujet a 5 réponses, 4 participants et a été mis à jour par Tjahzi tjahzi, il y a 7 mois.

  • Créateur
    Sujet
  • #199570 Répondre | Citer

    Au fait, quelqu’un avait vu l’info que l’éditeur participatif Sandawe qui a publié pas mal de BDs grâce aux internautes ces dernières années, va mettre la clef sous la porte???

    C’est avec tristesse et stupéfaction que nous vous répercutons une nouvelle navrante.
    Lors d’une assemblée générale extraordinaire, le mercredi 10 avril 2019, le Conseil d’Administration de la SA Sandawe a décidé d’arrêter les activités de la société.
    Sandawe.com et les sites satellites (shop.sandawe.com et comptoirbd.sandawe.com) ainsi que les pages dédiées des réseaux sociaux vont donc être mises hors-ligne.

    L’éditeur participatif tient à remercier tous ceux qui ont cru en cette belle aventure humaine qui a permis de rassembler des milliers de passionnés de bande dessinée, auteurs et libraires.
    D’autres informations seront prochainement publiées sur le site officiel de l’éditeur.

    Source : http://www.planetebd.com/actualite/liquidation-de-sandawe/320.html#image

5 réponses de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Réponses
  • Répondre | Lien | Citer
    Thorgal-BDThorgal-BDWebmestre

    J’ai été très surpris, j’avais l’impression que la plate-forme marchait bien. Le participatif ayant le vent en poupe, en plus.

    Peut-être simplement un problème de concurrence.

    Quel arrêt brutal, en tout cas ! Il y avait des projets en cours de financement.
    Ça montre que le modèle, tout nouveau (encore que, il existe depuis 10 ans) doit encore évoluer. Je vois que sur Ulule ou d’autres, on est plus dans l’auto-édition, avec des auteurs qui vont jusqu’à s’occuper eux-mêmes de la préparation des paquets et de leur envoi. Les cartons de BD qui remplissent le salon, les ex-libris en pagaille, les dédicaces par dizaines. Un nouvel artisanat, celui de l’édition à domicile.
    Dans ce contexte, la plate-forme prend peu de risques, elle se contente de mettre en contact auteurs et lecteurs, et de récupérer une jolie commission (ce qui est bien sûr normal).

    Chez Sandawe il me semble que c’était assez différent, l’éditeur avait un vrai catalogue. Il y avait peut-être un risque financier supérieur, des stocks, de la promo, etc. Et aucune diversification dans l’activité.

    Répondre | Lien | Citer

    Thorgal-BD a écrit

    J’ai été très surpris, j’avais l’impression que la plate-forme marchait bien. Le participatif ayant le vent en poupe, en plus.

    Peut-être simplement un problème de concurrence.

    Quel arrêt brutal, en tout cas ! Il y avait des projets en cours de financement.
    Ça montre que le modèle, tout nouveau (encore que, il existe depuis 10 ans) doit encore évoluer.

    Oui, c’est un sacré coup derrière la tête! J’avais notamment bien apprécié la façon dont ils avaient repris la série Lance Crow Dog …

    Répondre | Lien | Citer

    Sandawe n’a pas eu toutes ses chances pour réussir son tour de force : les auteurs connus ne s’y sont pas aventurés, et on s’est retrouvé avec des auteurs peu connus, au petit bonheur la chance.

    L’offre était disparate, du plus faible au meilleur, et en plus, Sandawe a manqué de visibilité chez les libraires.

    Dans un marché de la BD où l’offre explose et les marges bénéficiaires sont réduites, l’aventure s’est arrêtée brutalement.

    Je regretterai les Sara Lone, D’encre et de Sang, et quelques autres perles…

    Répondre | Lien | Citer

    Oui, chez Sandawe se côtoyaient le très bon et le médiocre!

    Une « nouvelle » manière de financer les projets et les auteurs que je trouvais très intéressante, mais faute à une offre cohérente et à une multitude de nouveautés (d’autres éditeurs), sandawe n’a pas pu trouver sa place!

    A priori, les frais liant l’éditeur et son diffuseur sont en partie la cause de la mort de sandawe…

    Répondre | Lien | Citer

    J’ai lu aussi que les frais (et le nombre) de retours de librairie des invendus ont joué dans le déséquilibre financier. Finalement, je me demande si je n’ai pas vu plus de BD de Sandawe en bibliothèque qu’en librairie…

    Quelques histoires que j’ai bien aimées chez eux : Hel’Blar, Parallèle, Oliver et Peter, Sara Lone…

5 réponses de 1 à 5 (sur un total de 5)


Vous pouvez utiliser BBCodes pour formater votre contenu.
Votre compte ne peut pas utiliser les BBCodes avancée.



Question de sécurité
Qui suis-je ?
 Thorgal -  Aaricia -  Jolan 

Plan du site
Conditions Générales de Vente
Mentions légales
© Éditions Le Lombard 2019